Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Là où tout à commencé... Ft KalHi JLM0KC9R_oLà où tout à commencé... Ft KalHi JLM0KC9R_oLà où tout à commencé... Ft KalHi JLM0KC9R_oLà où tout à commencé... Ft KalHi JLM0KC9R_o
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé

Là où tout à commencé... Ft KalHi

Yoon Sun Hi
Yoon Sun Hi
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Là où tout à commencé... Ft KalHi Là où tout à commencé... Ft KalHi Empty Mar 22 Sep 2020 - 22:58


Là où tout à commencé...  :heart:  Kalhi  :heart:  
Il y avait des jours avec et des jours sans, aujourd’hui était un jour sans de toute évidence. Si en temps normal j’étais du genre optimiste et toujours souriante, ne me laissant jamais abattre, je devais admettre qu’en ce nouveau jour d’échec j’étais légèrement.. Énervée. J’avais eu mon diplôme d’architecture très récemment et je cherchais donc une entreprise où m’installer, pas forcément pour toujours mes pour faire mes premières armes. Il s’avéra que ce fut plus compliqué que ce que je ne l’aurait cru. Le milieu de l’architecture était presque exclusivement masculin, le fait d’être une femme était donc déjà en soit un handicape. Et même si j’avais terminé mes études avec des notes excellente et de très bonnes recommandations de mes professeurs, j’essuyais encore et toujours des refus pour être embauchée. Au moins aujourd’hui le recruteur avait eu la gentillesse d’être cache avec moi, on évite d’embaucher une femme, surtout jeune et jolie parce qu’elle va forcément finir par se marier et quitter l’entreprise pour se consacrer à sa famille… Vision complètement archaïque et discriminatoire qui me valu à nouveau de voir une chance d’être embaucher me passer sous le nez. C’est donc en soupirant que je passait la porte de l’appartement où je logeait depuis le début de mes études. J’essayais de me redonner le morale en me disant qu’une entreprise aussi fermée d’esprit ne méritait pas que je m’y intéresse plus que ça. « Kalei ? » Appelais-je en me déshabillant, ne sachant pas si l’homme qui partageait ma vie était présent en ce moment. J’avoue avoir envie de le voir là, maintenant toujours remontée par cette injustice sans nom qui commençait à me taper sérieusement sur les nerfs. Je m’arrêtais une seconde pour respirer, pour me calmer. Je n’avais pas l’habitude de ressentir autant de négativité, j’avais donc un mal fou à contrôler mes émotions pour qu’elles ne me submerge pas bêtement. Mais si seulement il n’y avait que cette histoire d’embauche…

Depuis quelques temps maintenant, en dehors du côté professionnel, c’était du côté personnelle qu’il y avait un soucis. Enfin pas d’apparence, car tout semblait aller, mais en réalité ce n’était pas le cas. Kalei s’était murer dans un silence presque religieux depuis plusieurs jours maintenant. S’il n’était pas du genre à être bavard de base, c’était encore pire en ce moment, il était plus taciturne que jamais signe que quelque chose le tracassait, et ce devait être important. J’avais même pu surprendre une de ses conversation qui parlait de justice, je crois que c’était la police mais je n’en était pas certaine et je ne préférais pas commencer à psychoter et m’inquiéter pour pas grand-chose. Après tout s’il y avait quelque chose de grave il m’en aurait parlé pas vrai ? J’essayais tant bien que mal de me persuader de cela, mais je n’en était qu’à moitié convaincu. Cependant, comme à mon habitude j’avais été patiente et compréhensive, préférant le laisser venir vers moi pour m’en parler plutôt que de l’assaillir de question comme s’il passait un interrogatoire, ce n’était pas mon genre. Pour autant, j’avoue commencer à trouver le temps long, et ce mutisme lourd à supporter au quotidien. De plus, en mon fort intérieur je sentais que quelque chose n’allait pas. Je ne pus retenir un nouveau soupire, décidément ce n’était pas la période et rien ne semblait aller en ce moment. J’espérais que ce ne serait qu’une mauvaise période à passé et que les choses allaient vite s’arranger… Si seulement j’avais su...



:copyright:️ Justayne


Still loving you
'Cause my heart will be yours forever

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.