sombre
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal


    :: Digital City :: Centre Ville

ugh, people... ((sae hee))

Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Messages : 926
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Dim 13 Fév 2022 - 21:23
Citer EditerSupprimer

tenue — « On a une team com absolument parfaite, ils se chargeront de tout ça pour nous », tu parlais des types que tu avais déjà frappés ? Peut-être bien. Ou alors tu sous-entendais les suivants. « Heureusement ! Ce serait le pompon de ne croiser que des clients chiants », tu grimaças quelque peu, l'air bougon, imaginant une journée où elle ne croisait que ça, des gens chiants. Heureusement que la jauge était équilibrée et qu'il y avait encore des gens biens dans le lot. Parfois. Il fallait les chercher mais ils étaient là, quelque part. « Ce n'est pas trop difficile le droit ? », demandas-tu. T'aurais pas eu la patience ni la force de faire des études aussi rudes et longues. T'aurais pas eu envie de partir dans quelque chose qui n'était pas ta passion. Sauf si ta passion avait été le droit, par exemple. Tu te voyais pas travailler autre part, faire autre chose. Il fallait que tu vives la danse au quotidien pour tenir. « Tu as un but ? », la questionnas-tu encore. « Je veux dire... parfois on me dit qu'on fait des études de droit pour devenir avocat mais ça ne va pas plus loin », tu haussas un peu les épaules. Tu supposais que c'était la réponse normale ? T'en savais trop rien. Quand on t'avait demandé pourquoi tu voulais devenir professeure tu avais dit que tu voulais partager ta passion. Est-ce que tu le faisais ? C'était pas à toi qu'il fallait poser la question. Tu souris à ses mots, hochant le visage. « J'essaie de toucher un peu à tout au lieu de me contenter que d'un style ou deux. Déjà parce que tout le monde ne peut pas être doué partout et que ce serait injuste pour ceux qui ne maîtrisent pas un style. Mais aussi pour garder la curiosité éveillée », si tu ne faisais qu'un style, ce serait... barbant. Pour toi comme pour tes élèves finalement. « Ils sont forts », soufflas-tu avec fierté comme une mère parlerait de ses gosses. « J'espère. Mais même s'ils n'y arrivent pas, c'est pas grave. Le temps qu'ils essayent », articulas-tu doucement, le sourire fin et le regard pétillant. Un regard pétillant qui te faisait rajeunir, sans doute. « Ah bon ? Je fais quel âge ? », demandas-tu dans un rire, tes phalanges masquant tes lèvres. « Tu supposes bien », tu ris encore un peu. « C'est mieux », approuvas-tu en plus d'un mouvement de tête. « C'est pas mal comme façon de faire. Petit à petit », tu bougeas un peu les épaules, pensive. « C'est déjà bien de changer les choses à petite échelle, peut-être que plus tard ça fera bouger les choses plus loin encore », le monde avait besoin de personnes comme elle pour bouger, changer et devenir meilleur. Tu hochas un peu le visage, les lèvres pincées. « Tu as des noms ? Des photos ? », tu prenais le permis de conduire aussi. Tu offris un sourire innocent.. un peu trop innocent même. « J'irai pas leur refaire le portrait, je peux pas, je suis prof mais... », tu pouvais effrayer. Un peu. Et tu souris encore. Tu clignas des paupières à ses mots suivants, quelque peu déconcerté. « Ca lui fait pas peur de te savoir seule dans le métro ? », tu levas un peu les prunelles dans le vide. Ta mère aurait été morte d'inquiétude de te savoir seule dans le métro entourée de types louches. Tu supposais que Madame Bang devait l'être aussi, inquiète. « Aah.. comme ça.. », soufflas-tu dans un air amusé. « J'aurais quand même peur cela dit », personne n'était à l'abri, après tout. Tu fronças un peu le nez et haussas les épaules. « N'hésite pas à me le dire si tu as un souci avec quelqu'un. Garçon ou fille. Tu peux venir me voir », tu n'étais pas sa professeure mais tu faisais tout de même partie du corps enseignant. Tu avais ton mot à dire. Tu ris à ses paroles. « Tes professeurs seraient contents de savoir que tu les vois comme des vieux », offris-tu dans un rire. « Non sérieusement, ça va. Il y a pas mal de professeurs de mon âge ou pas loin », tu souris, le visage quelque peu penché sur le côté. « J'ai pas besoin d'avoir tous les professeurs à mes pieds pour pouvoir me sentir bien dans mon job de toute manière. Un ou deux, ça suffit », tu avalas une gorgée de ta boisson. « Ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité », soulignas-tu fièrement avant de rire encore une fois. « Si on m'apprécie, c'est bien. Si on m'apprécie pas.. c'est le même prix », t'allais pas changer pour faire plaisir. T'étais comme tu étais.. déjà que tu ne savais pas tout le temps qui tu étais vraiment. Ou qui tu devais être. « Puis le temps que mes élèves arrivent à me supporter je suppose que c'est le plus important aussi », ajoutas-tu dans une esquisse malicieuse. « Tu as déjà pensé à danser ? », demandas-tu après quelques minutes. « Tu as des lignes de corps vraiment belles. J'ai regardé en marchant », admis-tu sans honte. « Ca pourrait être sympa de te voir danser. N'hésite jamais à venir me dire coucou », tu lui lanças un clin d’œil avant de sourire.

@Choi Sae Hee
AVENGEDINCHAINS

________________________________



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 456
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Mer 9 Mar 2022 - 23:28
Citer EditerSupprimer

tenue — C'était l'avantage ou l'inconvénient. D'entendre parler de soit derrière son dos, tout en sachant la vérité parfois dissimulée. Mais ton sourire ne mentait pas sur cette fierté que tu avais. " On en croise déjà bien assez. " Tout comme parfois tu avais de bonnes surprises, des gens incompris, ou des amours dès le début, tant de personnalités qu'il fallait apprendre à gérer, à côtoyer. Un travail que tu voulais faire. " Ca dépend. C'est lourd, apprendre tout c'est compliqué mais quand on comprend ce n'est pas compliqué. Rester sain d'esprit, ça c'est un vrai défi.  " Le rire doux c'était pourtant d'une évidence. Ne pas sauter à la gorge de cette personne coupable. Alors tu préférais prononcer la sentence et la voir repartir pieds et poings liés. "Je veux devenir procureur, je suis plus vraiment dans le cursus classique mais en magistrature. Je veux changer le quotidien, au moins pendant que je suis là.  " Oubliant alors ta passion pour la danse, tu ne pourrais rien en faire, alors autant aider, aller avec tes principes, et vivre une vie décente. contrairement à toi, Yura vivait d'une passion  commune, faisant briller tes yeux, étirant ton sourire. "  Oui c'est bien mieux, libre à eux de se spécialiser.. je suppose. " Si tout était différent, serait elle ta professeure de danse? Celle qui te poussait à faire toujours plus toujours mieux. Celle qui souriait bien trop pour faire plus vieille que son âge. "25 ans ?   " La tête légèrement penchée tu tentais de comprendre chaque trait et trouver un âge. Mais là n'était pas l'important à travers ce café partagé. Découvrir l'autre, petit à petit comme cette envie de changer le monde. "  De toute façon le monde n'accepterait pas un changement trop brutal, autant y aller doucement. " Parce que le choix n'était pas de ton ressort, et parce qu'un changement trop grand supposerait un rejet. Tout comme celui d'être protégée, bien que l'idée fasse sourire. "J'avoue que non, je m'en suis déjà occupée.  " Qu'est ce que cela faisait de compter sur les autres? De tendre la main vers une aide extérieur? Comme ce jour où tu avais manqué de te noyer une seconde fois, où on t'avait aidé, sans que tu n'aies rien demandé. " Hm je suppose que peu de personnes s'inquiètent réellement  pour moi. " De l'autre côté de la ligne, parfois on se sentait abandonné. Trop forts pour être accompagné, mais seul. Trop seul. Mais elle était là. Elle que tu ne connaissais pas, elle était là. " Promis.. je viendrai. " Si un jour tout devient trop, si tu n'en pouvais plus. Malheureusement l'année allait se terminer.  "Je pense qu'ils connaissaient leur âge. " Riais tu doucement avec elle, écoutant cependant la réponse à ta question. Réponse qui continuait de faire hocher une tête d'accord et curieuse. Elle avait raison. Une gorgée doucement avalée et tu appuyais ses dires d'un grand sourire, une moue taquine et en accord au visage. "Je ne pense pas que se soit un problème. " Si elle était aussi pétillante et vraie en cours tu donnais peu cher de la peau de celui ou celle qui serait non satisfait. Tout comme tu donnais peu cher de ton tee shirt qui venait de recevoir de la boisson face à sa question. Tu avais failli t'étouffer, laissant échapper un peu de liquide sur le tissu, la toux venant alors remplacer la gêne. " Je...  " Des interruptions et tu frottais simplement la serviette contre un haut fichu. Danser. On te proposait de danser. Tu voulais, tu voulais dire oui avec une force si puissante que ta mâchoire se serrait de peur de faire une erreur. Danser. C'était ce qui t'avait manqué. Ce que tu avais fait en secret, mais qui n'avait jamais été autorisé. Ce que tu venais d'abandonner. " Pourquoi? " Pourquoi voulait elle te voir danser? Pour des lignes? Un corps? Le regard se teintant d'une tristesse impossible à dissimuler tu reprenais doucement. " Je suis assez occupée.. mais merci.  "Pouvais tu tout oublier? Changer tout pour une invitation? Une personne? Que se passerait il si tu faisais ce que tu voulais?

"  "



@Bang Yura
AVENGEDINCHAINS

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Messages : 926
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Sam 14 Mai 2022 - 16:51
Citer EditerSupprimer

tenue — Ca te paraissait compliqué le droit, avec tous les changements. Toutes ces lois à connaître, à savoir utiliser. « Wow, dit comme ça, ça fait tellement classe. Et tu y arriveras. T'as l'air d'avoir de la détermination, c'est le plus important », le coin des lèvres finement haussé tu l'observas un instant, la frimousse contentée, le regard brillant. Un léger son dans la gorge, tu hochas le visage, approuvant en silence. Libre à eux ensuite de continuer ou non. Tu ne pouvais forcer personne. Bien sûr tu serais heureuse et fière de le savoir – mais déjà de savoir qu'on pouvait s'intéresser à ton cours était énorme. Qu'on y trouvait là un moyen de s'exprimer, se détendre. Tu clignas des paupières avant de rire, le visage basculant en arrière. « C'est gentil. J'ai encore vingt-cinq ans dans ma tête, ça doit être pour ça », tu lui offris un clin d’œil complice, l'esquisse amusée et la mine ravie. Tu t'en fichais un peu de l'âge, en réalité. Ca ne comptait pas vraiment. Tout le monde vieillissait, personne n'était immunisé contre l’œuvre du temps. T'étais du genre à dire que tant que l'esprit savait encore s'amuser, tout allait bien. Le corps vieillissait mais l'esprit pouvait rester jeune éternellement. « C'est pas faux », maugréas-tu dans une grimace. Tout changer soudainement bloquerait sans doute la moitié des gens face à la situation. Le sourcil finement levé, tu la scrutas un instant avant de hocher le visage. « Mais n'hésite pas si tu as de nouveaux noms, je peux m'en charger », avec ton autorité de professeure, tu pouvais faire beaucoup. Abus de pouvoir ? Non. Tu remettais juste les gens à leur place tout en respectant celles des autres. « Ah bon ? Pourquoi ? », tu fronças les sourcils, quelque peu confuse face à ces propos. Plissant un peu le nez, lui attrapant délicatement le bras, tu souris. « A partir de maintenant je ferai partie des personnes qui s'inquiètent pour toi », assuras-tu dans un mouvement du visage, tes doigts serrant son poignet avec douceur comme une promesse muette. Un accord signé. Relâchant son bras, tu gardas le sourire, un peu plus malicieux et amusé, hochant la tête. « Tu penses ? », tu penchas un peu le visage, les lèvres pincées, un nouveau son ronronnant dans la gorge. Etait-ce un problème ? Non. Au fond t'avais jamais vraiment considéré ça comme un souci, finalement. Clignant vivement des paupières, tu l'observas, la bouche finement ouverte dans une moue interdite. Tu ne t'étais pas attendue à ce que tes mots fassent un tel effet. Attrapant des serviettes, tu te levas un peu, te penchant vers elle pour venir essuyer son t-shirt, gardant tes mouvements délicats, ne voulant l'effrayer. Tu lui tendis d'autres serviettes propres. « Pourquoi ? », tu penchas le visage, pas certaine de comprendre la question. « Pourquoi pas ? », argumentas-tu simplement, le sourire fin. Tu gardas tes prunelles sur elle, observant chaque pli de son visage. Un autre son vint brûler ta gorge alors que tu continuais ta petite observation, muette. « Pas de soucis, c'est pas obligatoire », dis-tu, une esquisse sur la bouche. Tu gardas le silence un instant. « Est-ce que c'est un point sensible ? La danse », osas-tu demander. T'étais pas du genre à insister et tu n'allais poser que cette question. Que la réponse puisse te contenter ou non, ce n'était pas ta place de l'interroger. T'étais pas ce genre de personne, à insister jusqu'à obtenir satisfaction. Si elle était mal à l'aise, tu laisserais tomber. Mais c'était là la seule chose que tu voulais savoir, si la danse était une sorte de sujet sensible pour elle. Si elle te disait oui, tu ne te prendrais plus à en parler. Pas aussi légèrement. Et si elle te disait non... tu allais supposer qu'elle te disait la vérité, bien que tu éviterais le sujet. « Je m'excuse si c'est le cas. N'hésite pas à me le dire. Si je parle de choses trop privées ou sensibles pour toi », elle avait le droit de te dire de te taire si ce que tu disais ne lui plaisait pas. Passant une main dans tes cheveux, tu lui souris doucement, le regard brillant de tendresse. « Procureure alors ? Est-ce qu'il y a des domaines précis ? Comme devenir procureure au tribunal pour enfants ou ce genre de choses ? », demandas-tu, curieuse.

@Choi Sae Hee
AVENGEDINCHAINS

________________________________



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 456
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Sam 25 Juin 2022 - 22:45
Citer EditerSupprimer

tenue — Trouver des alliés n'était pas aussi simple que cela paraissait. Alors c'était d'une fraicheur de partager des pensées avec une autre personne, une inconnue qui plus est. "Merci c'est gentil. Je travaille dure aucune raison d'échouer.  " Dans la vie tu avais appris qu'il fallait se battre, jouer des coudes pour y arriver. Surtout en tant que femme. Sa détermination dans le regard, le pétillement que tu voyais, lui ne trompais pas non plus. Elle aimait ce qu'elle faisait et elle avait entièrement raison. si son métier avait presque arrêté ton coeur c'était bien parce qu'il te plaisait. Tout comme le choc était réel concernant son âge, pouvait on sembler jeune toute sa vie? Une vraie question maintenant. "  Sûrement. " Agrémentais tu d'un rire. C'était surement le secret de la jeunesse, continuer de vivre comme si rien ne nous empêchait. Après tout, il était bien plus drôle de le voir ainsi. Bien que la vérité ne soit importante à délivrer. Comme les changements brutaux, les personnes dépassant la limite. Ceux qui ne pouvaient garder leurs mains dans les poches, leur regard vissé sur l'horizon, pour tout ceux que tu prenais un malin plaisir à faire revenir à la réalité. "Je te dirai alors. Ca me fera moins de travail. " Un nouveau rire partagé avant que l'air ne devienne plus sérieux. " Ah? Je me débrouille bien seule.  " Parce que tu n'avais jamais été une fille banale. Parce que la danse n'avait pas autant plu que tu ne le pensais. Parce qu'il y avait cette carapace qui criait que tu étais grande et intouchable. Les lèvres entre-ouverte sur une surprise non cachée tu l'observais un instant les pommettes rougissant doucement. Un léger sourire de remerciements changeant tes traits. " ON sait jamais.  " Que tu répondais à sa question. après tout tu n'étais pas dans leur tête. Si ça se trouve ils pensaient encore avoir 20 ans. Et ce n'était pas mauvais, pas un jugement de valeur non plus. Rien n'était grave, sauf peut être ce sujet. Ou du moins il était sensible, comme une corde prête à se rompre. Et se fut le cas. Elle venait de te faire perdre le contrôle, de te rendre balbutiante. Maladroite, perdue entre des mouvements que tu faisais, sans réel intérêt, ceux qui venait d'elle, très gentiment et ses mots qui continuaient. Pourquoi. Tu voulais savoir pourquoi elle touchait à cette corde. Comment avait elle deviner? Si c'était aléatoire, pourquoi revenait il? Ce sujet qui venait faire serrer ton coeur. C'était presque infernal de l'avoir mis de côté, d'avoir changé. Et Yura semblait avoir compris. Elle comprenait la moindre de tes expressions. Les yeux remontant doucement sur elle tu tentais de savoir quoi dire, quoi faire, restant muette un bon moment, plonger dans un silence peut être un peu pesant. Mais tu semblais réfléchir, analyser les mots, savoir quoi dire. Ce n'est que lorsqu'elle prononça le mot de procureur que tes lèvres se délièrent. Que le vrai toi sortait pour avouer ce que tu gardais surement depuis trop longtemps. " Ma mère m'a interdit de faire de la danse. Mais j'adore ça... j'en ai fait en secret. J'ai essayé d'arrêter mais.. j'ai l'impression de perdre une partie de moi. " C'était aussi triste que vrai, aussi honnête et sincère que tu ne le pouvais. Ton pouce caressait ta tasse dans un air perdu avant de prendre une nouvelle gorgée. " Pour procureur ce n'est pas totalement pareil. Ceux qui ont vraiment un domaine c'est les juges ou avocat je crois.. mais je vais devoir franchir beaucoup d'étapes avant de réussir.  " Factuel, jamais sans grande émotion, le droit coulait dans tes veines sous forme d'aversion de l'injustice mais jamais dans une émotion pure, une évidence.

"  "



@Bang Yura
AVENGEDINCHAINS

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Messages : 926
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Ven 19 Aoû 2022 - 20:38
Citer EditerSupprimer

tenue — Tu ne commentas pas, hochant simplement le visage dans un sourire fier, levant le pouce brièvement. C'était une bonne façon de penser. Elle travaillait dur, et sérieusement – pourquoi échouerait-elle, pas vrai ? Il n'y avait rien qui pouvait l'empêcher de réussir. Pas vrai ? Le tout était d'y croire. T'étais du même genre, à te battre pour y arriver. Même si parfois la vie te mettait ko sans que t'ait rien demandé. Lui offrant un clin d’œil complice, la frimousse contentée et un fin sourire mutin aux lèvres, tu avanças tranquillement. Tu ne savais pas pourquoi on s'arrêtait sur l'âge. Ce n'étaient là que des chiffres. Un beau duo, qui démontrait l'expérience. T'aimais pas l'air hautain que certain.e.s avaient quand tu disais ton âge. Au moins t'avais plus besoin de mettre de couches. Tu travaillais, tu t'occupais de toi. « On peut se partager le boulot », et avec plaisir même. Si tu pouvais lui enlever un poids des épaules, pourquoi pas. Puis elle n'avait pas à porter ça toute seule. « C'est ce qu'on pense. C'était ce que je pensais aussi », parfois il était nécessaire de s'appuyer sur les autres. Mais t'étais rien ni personne pour le lui dire, pour lui faire comprendre. Elle était assez grande pour ça, pour le comprendre par elle-même et pour ouvrir les yeux. T'avais eu du mal à l'admettre, fierté parfois mal placée, mais il était parfois préférable de demander de l'aide. C'était ça aussi, grandir. Tu haussas simplement les épaules ensuite, les pupilles vers elle puis vers le vide, appréciant tout bonnement l'instant. N'appréciant pas ce silence étrange qui tombait contre ses lèvres, ou cette expression sur son visage. Avais-tu touché un point sensible ? Sans doute. Tu articulais trop de choses, quelques fois. C'était ainsi que tu étais, à mettre les pieds dans le plat sans tourner autour. Etait-ce mal ? Etait-ce bien ? T'étais mal placée pour juger. Sae Hee semblait perturbée et tu observais. Chaque mouvement, expression, respiration, décidant de changer de sujets, supposant que ce serait mieux ainsi pour elle. T'étais pas là pour la blesser non plus. Les lèvres pincées, tu écoutais, bougeant quelque peu le visage. Tu te mordis faiblement la lèvre, marmonnant un « Ah, les parents » dans un soupir bref. « Pourquoi elle te l'a interdit ? », lui demandas-tu doucement, le visage penché, la curiosité dans les pupilles. « Pas besoin de te cacher pour en faire. Personne ne te voit », tu supposais que sa mère n'était pas à l'université ou qu'elle ne se cachait pas dans une poubelle pour l'espionner. « Tu voulais faire carrière dans la danse ? », tu posais sans doute beaucoup de questions. Tu te pinças les lèvres dans un air coupable, mimant une moue désolée. « C'est dommage, surtout si tu aimes ça », et sans doute que ce vide restera toujours. Elle s'empêchait de faire quelque chose qu'elle aimait. On l'empêchait. « Ca se voit que je m'y connais pas trop », admis-tu dans un rire discret. « Je suis sûre que tu les franchiras ces étapes », articulas-tu avec douceur, les prunelles rivées dans les siennes, une esquisse venait filer sur ta bouche. Tu gardas le silence un moment, la contemplant simplement, les iris glissant sur son visage, son cous, ses mains. « Est-ce que tu veux vivre ta vie pour toi ? Ou pour les autres ? »

@Choi Sae Hee
AVENGEDINCHAINS

________________________________



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Choi Sae Hee
❝ MISS SHAKE ★ 2021
Choi Sae Hee
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Park Yoo Na
Crédits : avatar: @bambi Signa: @rossressources
Messages : 456
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t23780-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23782p20-choi-sae-hee-i-wonderhttp://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: ugh, people... ((sae hee)) | Dim 28 Aoû 2022 - 16:03
Citer EditerSupprimer

tenue — Trouver une femme qui se battait tout comme toi, c'était rare. Non pas que tu laissais les clichés se répandre mais tu avouais avoir vu peu de femmes se battre .. du moins avec leurs poings. Cependant toute se battaient au quotidien pour vivre normalement, et ça, c'était inacceptable. Aujourd'hui, tu serais accompagné, soutenu et tu sentirais que la cause était grande, mais que tu n'étais pas seule. Les cons aux mètres carrés, c'était beaucoup plus conséquent que ce que tu ne pouvais assumer. Alors travailler avec quelqu'un, juste dans l'idée de te débarrasser le plus des injustices: ça te plaisait. " Alors je compte sur toi. On peut s'échanger les cas histoires que la justice ne remonte pas trop vite pour une "affaire personnelle". "Auquel cas tu serais dans une merde internationale disons le. Le sourire aux lèvres tu imaginais les deux sauveuses du campus, renommée presque trop souvent de "chieuse" ou "détraquée". Seule la folie pouvait te pousser à te défendre n'est ce pas? Yura touchait un point, toutes ces années à ne compter sur personne, ou presque, tu avais fini par te fatiguer, te sentir même accablé. Il était temps de laisser un peu de temps. Juste assez pour te reposer et faire confiance à quelqu'un. Celle la même qui te permettrait de parler de cette passion qui te rongeait de l'intérieur, incapable d'exploser, elle te dévorait, silencieusement. Elle passait le sujet, comprenant le malaise sans réellement savoir, et c'est comme un électrochoc que tu recevais avec ce mot qui décrivait ton futur. Futur qui excluait la danse, premier amour. Le regard baissé tu osais à peine penser à la raison. Pourquoi détestait elle tellement la danse, les paillettes? Pourquoi? "Mon père est dans l'industrie.. un vrai enfoiré.. elle a peur que je tombe dessus..  " Qu'il te reconnaisse, qu'un lien se tisse sans qu'aucun de vous ne puisse s'en défaire. Mais la haine te retenait à lui comme un esclave qui ne faisait qu'y penser. Une ironie si triste qu'elle t'empêchait parfois de respirer. La gorge serrée de mots que tu avais secrètement désirer entendre tu relâchais ta garde, avouant ce que personne ne savait encore. "Hm.. je voulais juste danser. Et puis en grandissant j'ai voulu en faire professionnellement, malgré ce qu'elle disait, mais quand j'ai vu la raison de son refus.. j'ai fini par me l'interdire.  " Oui car tu étais tout aussi coupable. Toi aussi avait été témoin de son comportement. Ecoeurée tu voulais t'éloigner espérant ne jamais le retrouver. Procureur, là personne ne pouvait te toucher n'est ce pas? " C'est rien parfois je suis encore perdue moi même. Merci. J'espère. " De toute façon tu visais très haut, histoire de retomber légèrement plus bas si jamais. Il fallait toujours viser plus haut n'est ce pas? Une gorgée prise et tu t'arrêtais net. Quelles étaient ces questions? Tu avais presque réussi. Presque oublier à quel point tu aimais danser. " Je ne fais pas qu'écouter ma mère... " Te rassurais tu, cherchant simplement à conforter la petite fille qui cherchait perpétuellement des excuses. Cependant il t'était impossible de répondre à cette question. "C'est parce que j'ai peur que je ne le fais pas...  " Peur de le voir, de lui ressembler, d'être associée à lui. "  Ou alors je devrais le tuer et le jeter dans la rivière? " Un sourire ornait tes lèvres, les yeux fuyant cherchant à sortir de cette introspection douloureuse. Pourtant tu en avais besoin, maintenant. avant que toute ta vie ne prenne la même direction. "  Comment tu as décidé que la danse serait ton métier? "

"  "



@Bang Yura
AVENGEDINCHAINS

________________________________

I want you to lie, lie to my face
Contenu sponsorisé
 
Re: ugh, people... ((sae hee)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas