sombre
Le deal à ne pas rater :
iPhone 13 Pro : où précommander le nouvel iPhone 13 d’Apple ?
Voir le deal


seo eun ha ((half of me has disappeared))

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonaetics ((ava))
Messages : 37
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478-seo-eun-ha#1004182http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 19:51
Citer EditerSupprimer
TW:
s**cide, deuil

Seo Eun Ha
they say that time takes away the pain
Nom : Seo ; ça a été ton choix de garder ce nom. Pour te rappeler. Pour pas oublier. Pour les souvenirs attachés à ces syllabes. Pour les regrets qui courbaient les sons à chaque fois que tu le prononçais. Prénom(s) : Eun Ha ; parce que ça sonne bien, Eun Ha. Parce que c'est doux, Eun Ha. Comme toi. Surnom(s) : Eun, Eunnie. Tortank, à une époque. Parce que c'est la peluche de ce Pokémon que tu as attrapé à un jeu ((tu visais Salamèche)). Pronom(s) : elle. Âge : 24 ans, 25 dans pas très longtemps. Date et lieu de naissance : 15/09/1996, à Séoul. Origines : Coréennes. Nationalité : Coréenne. Cursus universitaire : tu entames ta huitième année de psychologie. Tu veux absolument devenir psychologue pour enfants et adolescents, et tu rêves d'ouvrir ton propre cabinet plus tard. Métier : Job étudiant, heures adaptées, collègues charmant.e.s, clientèle jeune et moins jeune : vendeuse au Disney Store. ((il faut bien que tu subviennes à tes besoins)). Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Classe sociale : Dans la moyenne, comme tes parents. Tu veux t'investir dans une fraternité ? non, tu préfères ne pas t'investir, mais tu regardes de loin ((students)) ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
Tu aimes les choses sucrées. Bonbons, gâteaux, sodas, pâtisseries... t'en raffoles. T'es peut-être un peu trop gourmande. Parfois ton dîner se compose principalement de ça. Ou de nouilles instantanées. Tu sais cuisiner pourtant et t'es douée. Mais t'as pas envie de cuisiner pour toi toute seule. Quand tu invites quelqu'un, tu mets les petits plats dans les grands. Mais pour toi... tu te contentes de peu.

— T'es pas flemmarde... non. Tu préfères dire que tu évites les mouvements inutiles. « Can't reach it ? Don't need it » : c'est un peu ta phrase. Si la télécommande est trop loin, tu changeras pas de chaînes. C'est sans doute pour ça que t'as jamais vraiment aimé le sport. T'as jamais compris le principe de courir après un ballon, ou de courir trop court. T'as trop la flemme pour ça, sérieusement... Tu ne sais pas viser, non plus. Triste vie. ((t'es traumatisée par ce ballon ayant violemment fini sur ton nez ce fameux 5 mai 2005))

— Ta mère t'avait demandé, à l'époque, comment tu faisais pour encore réussir à sourire. Pour encore être capable de rire. T'avais simplement répondu que tu gérais le deuil à ta façon. Tout le monde a une façon de faire. Toi, c'est comme ça. Plus ou moins. ((tu ne sais pas ce qui t'a rendue le plus triste : le fait qu'elle pense que tu aies réussi à surmonter son absence, à faire ton deuil... ou le fait qu'elle n'ait pas remarqué cette lueur désespérée au fond de tes pupilles, cette musique peinée qu'est ton rire quand tu le laisses chanter))  

Les transports en commun aux heures de pointe : un de tes pires cauchemars. Comprimée. Étouffée. Trop entourée. Tu te sens pas du tout à l'aise. T'as tendance à tenter de te faire plus petite que tu ne l'es déjà et tu t'accroches où tu peux pour ne pas tomber. T'as peur des mains baladeuses. Des vols. Si quelqu'un t'accompagne, t'auras tendance à t'accrocher à ce quelqu'un. Sinon tu tiens la barre comme si ta vie en dépendait.

— L'art du pliage n'a aucun secret pour toi : tu adores les origami. Ca a commencé au collège et ça ne t'a jamais quitté depuis. Tu en fais pour tes proches, variant les formes et les couleurs. Tu as du papier spécial pour ça, aussi, et plusieurs livres sur cet art que tu trouves somptueux et élégant. Ca te détend, de te concentrer sur ton pliage. De réaliser diverses formes. De murmurer des souhaits variés quand tu en donnais à tes proches : amour, santé, travail... Tu aimes bien les mots-mêlés et les sudoku aussi.

— Tu adores la lecture... celle avec les images. Mangas, bandes dessinées... t'en raffoles. Les Marvel principalement, pour la dernière catégorie. Tu préfères les livres avec beaucoup d'images et moins de textes que ceux où il n'y a que du texte. Ca t'empêche pas de lire quelques livres, bien évidemment. A l'école aussi, t'avais rarement envie d'entamer la lecture du livre que le professeur imposait (donc tu lisais les trois premiers chapitres et les trois derniers).

— Tu sais pas trop si ça compte comme passe-temps mais tu te retrouves souvent à faire des quiz étranges à 2h du matin (ton animal totem est le panda roux. Tu étais une licorne, avant. Tu ne survivrais pas à une attaque zombie, ni à un film d'horreur – t'es pas vraiment surprise sachant que tu t'effraies parfois à cause de tes propres cheveux. Tu ferais partie de Fukurodani si t'étais dans Haikyuu et t'es Connie de Shingeki no Kyojin). Tu regardes pas mal d'anime, aussi.

— Tu as eu une carrière très brève dans la magie : de 12 ans à 12 ans et trois mois. Environ. T'as plus les données exactes. Ton frère avait adoré, ton premier fan. Ton seul fan. Tes parents beaucoup moins... en même temps pour faire apparaître un lapin, il fallait un lapin. Et tu l'as fait apparaître (presque comme par magie).

— Petite, tu ramenais les oiseaux blessés chez toi en suppliant tes parents de faire quelque chose pour les aider. T'en prenais soin comme s'ils étaient tes propres enfants jusqu'au moment de leur rendre leur liberté (et oui, tu pleurais à chaque fois). T'as gardé cette habitude. Encore aujourd'hui, tu recueilles des animaux blessés et tu prends soin d'eux jusqu'à ce qu'ils soient en forme pour repartir. Tu as étendu ton champ d'action avec le temps, prenant soin des félins mais aussi des rongeurs. Et de chiens, aussi.

— T'as gardé l'un des pulls favoris de ton frère, que tu portes quand la douleur est trop grande et que tu cherches un peu de réconfort. Que tu portes quand la douleur est sourde, pour te dire qu'il est là. Tu as pris plusieurs objets, aussi. Ceux qui étaient dans des cartons qui devaient finir dans un garde-meuble. Tu les as pris sans le dire à personne : tu as réussi à garder son gant de baseball, qui trône dans ton salon (personne n'a le droit de le toucher). Tu as aussi pris l'un de ses livres préférés, qui lui aussi est dans ton salon ainsi qu'un porte-clé, ainsi qu'un album de Hwanin, dont vous étiez fans tous les deux (et dont tu es toujours fan même si sa carrière est terminée). Tu t'en veux d'avoir tout pris sans le dire... (mais tout le monde sait que c'est toi).

— L'objet dont tu te sépares jamais c'est cette peluche pingouin (Pingoo pour les intimes),  qu'il t'a offert pour ton quatorzième anniversaire. Ton animal préféré étant celui-ci il t'a offert une peluche à son effigie. Tu pensais l'avoir perdue ; tu l'as tristement retrouvé quelques jours après le décès de ton frère. T'as bêtement vu ça comme un signe. De quoi t'en sais rien mais tu t'en sépares plus depuis. Elle reste sagement sur ton lit, et tu lui parles, parfois. Tu lui parles comme si c'était ton frère.

La dernière image que tu gardes de ton frère est celle de son corps suspendu dans les airs, l'âme égarée. Abîmée. La dernière image que tu gardes de ton frère est celle de son sourire éteint, de l'étincelle disparue dans ses pupilles. La dernière image que tu gardes de ton frère est une image qui revient souvent dans tes cauchemars. Elle te hante. Elle te suit. Et elle te parle : pourquoi t'as rien fait, Eun Ha ? Pourquoi t'as rien vu, Eun Ha ?
Pourquoi tu m'as pas aidé, Eun Ha ?
Dis nous qui tu es !

Douce. Si douce. Tellement douce.
Triste. Si triste. Tellement triste.

T'as les larmes dans le sourire, les regrets dans le regard.
T'as le poids d'une vie sur ton dos. Ta vie. Sa vie. Le poids de vies oubliées, perdues.
T'as la gentillesse qui brille dans tes iris, la tendresse qui coule sur tes lèvres quand tu souris. T'es douce. Si douce. Tellement douce. Tu penses à beaucoup de choses en même temps mais t'en exprimes que la moitié. Timide. Affectueuse. Délicate.. Tu ne pourrais décrire ta peine parce qu'elle est si grande que t'en trouves pas les mots. T'arrives pas à en parler sans avoir la gorge serrée, le cœur gorgée de peine. Tu combles, tu compenses. Mais ça ne suffit pas. Ca te suffira jamais. On ne voit ta peine que si on se prend le temps d'observer ton regard. Si on se prend le temps d'écouter tout ce que tu y hurles.
Tout est là, tout est à découvert. Pourtant si bien caché.

On t'entend pas pleurer. On te voit pas pleurer. On t'entend rire, on te voit sourire.
Mais on te voit pas crever, chaque soir, depuis qu'il est parti.
On t'entend pas pleurer. Bruits étouffés par tes paumes mouillées, souillées. T'as les regrets dans tes prunelles illuminées, l'insouciance dans tes mots bienveillants. Sensible. Mystérieuse. Lâche. On dirait que tu connais pas la vie. Mais tu la connais, la vie. Elle fait que prendre, la vie. Jamais donner. Prendre. Elle prend tes années, ton souffle. Elle te pousse vers la fin. Elle l'a pris, lui. Elle donne rien.
On t'entend pas pleurer. On te voit pas pleurer. Tu veux pas pleurer devant les autres. Tu veux pas te plaindre. Tu veux être forte. Pour eux, pour elles, pour lui. On te voit tout le temps sourire. On a l'impression qu'il peut pas s'éteindre, ton sourire. Qu'il peut pas flancher, ton sourire. Mais il se tord. Il flanche. Il se plie. Chaque soir. Quand tu rentres chez toi, il disparaît, comme une ombre qui n'a jamais existé. Il se couche, s'évapore et ne reviendra qu'au petit matin. Douce. Si douce. Tellement douce. T'as le cœur sur la main. Toujours prête à aider, écouter, conseiller.
Mais toi, tu veux pas être aidée.

C'est pas parce que tu souris qu'il te manque pas.
C'est pas parce que tu souris que tu pleures pas.

Mais triste. Si triste. Tellement triste. Un gouffre à la place du cœur. T'es pas vaillante. Non. Toi, tu te plies. Tu te courbes. C'est lourd. A porter, à subir. A vivre. Fragile. Si fragile. Tellement fragile.
Si tu souris, on croit que t'es heureuse. On croit que tout va bien.

Triste. Si triste. Tellement triste.
Mais douce. Si douce. Tellement douce.
bambi
je suis fragile, pardonnez-moi  :cry: (et je risque de l'être encore oopsie). J'espère que Eun Ha vous plaira  :plz:

Merci de recenser votre compte, et ce même si vous n'avez qu'un seul compte
Code:
<z>BAMBI</z> ► im han jae ; bang yura ; seo eun ha

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>LEE LUDA (WJSN)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u2146]seo eun ha[/url]


________________________________

Tears shed for another person
are not a sign of weakness
They are a sign of a pure heart
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonaetics ((ava))
Messages : 37
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478-seo-eun-ha#1004182http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 19:51
Citer EditerSupprimer

It's my life...
Tired soul. Dying hope
Naïvement. Bêtement. T'as cru que tu pourrais changer les choses. T'as cru que tu pouvais les aider, les sauver. Te sauver. Naïvement. Bêtement. T'as essayé de tout recoller. Avec des sourires, des rires. Tu dessinais les souvenirs dans des paroles légères, riant, souriant. Tu voulais tout retrouver comme avant – même si ce sera toujours différent. Naïvement. Bêtement. Tu voulais retrouver ta famille. Recoller les morceaux. Redevenir comme sur les photos – même si ce sera plus jamais pareil. Tu lançais des questions, t'obtenais pas de réponses. Tu espérais les avoir, alors tu attendais. Un jour. Deux jours. Une semaine. Un mois. Esquisse légère qui soulevait tes lèvres. Tu voulais qu'elle soit contagieuse. Qu'elle se répande plus vite encore qu'un poison. Que le poison qui faisait pulser ton cœur. Tu voulais que ton esquisse contamine ta mère, ton père, ta sœur. Tu voulais les revoir sourire. Les entendre rire. Et t'écoutais. Sagement. Tristement. Avec attention. T'écoutais. T'entendais rien. Le vide. Le silence. Alors tu comblais les silences avec tes rires. Tu le faisais pour eux. Pour elle. Pour lui. Tu laissais ta voix rouler sur les murs pour cacher ces trous muets qui pesaient lourds sur ton palpitant. Il n'était plus là pour rendre l'atmosphère plus joyeuse. Il n'était plus pour rire avec toi de tout et de rien. Il n'était plus là pour te rendre ton sourire. Naïvement. Bêtement. Tu te pensais assez forte pour réunir tout le monde. Pour retrouver goût à l'amour, à la vie – alors que toi-même, t'y avais perdu goût. La vie, elle t'apportait rien. Elle avait fait que prendre. Prendre. Prendre. Elle te donnait que les larmes. Elle te prenait le sourire. Elle te prenait tout ce que tu avais de plus cher. Pourtant tu souriais. Encore. Toujours. Pour eux. Pour elle. Pour lui. Tu parlais pour répondre à leurs silences. Naïvement. Bêtement. On pouvait penser que t'étais passée au-dessus. Que t'avais oublié. Que tu pensais à aujourd'hui plus qu'à hier. On pensait que tu allais bien. Que t'appréciais la vie. Qu'elle allait te le rendre en retour. On pensait que ton sourire était le dessin de tes émotions. Que l'esquisse sur ta bouche était ce que ton cœur voulait exprimer. Consciemment. Volontairement. Tu savais que c'était pas le cas. T'allais pas bien. L'âme à la dérive, la peine au cœur, tu errais. Tu suivais les regrets. Les remords. Tu pleurais tous les soirs. Ca te bouffait de l'intérieur. Ca te rongeait le cœur. L'âme. L'esprit. Tu crevais à petit feu. Tu te vidais, saignant des larmes sur tes draps blancs. Pouvait-on mourir de chagrin ? T'étais vide. Mais pourtant si pleine de bons sentiments. Naïvement. Bêtement. Tu voulais recoller les morceaux. Tu voulais retrouver ta famille. Tu disais pas à quel point ça te faisait mal. Mal de les voir comme ça. Mal d'être comme ça. Tu voulais être forte pour eux. Pour elle. Pour lui. Tu gardais le sourire.
Tu ne disais pas que ça te tuait. A quel point c'était douloureux. De les voir te dire non. De ne pas vouloir. De s'éloigner. De te laisser. Ils ne voyaient pas à quel point ça t'écorchait. Quand ils te tournaient le dos. Quand ils ne te rendaient pas un sourire. Pas un mot. Un regard. Tu disais pas à quel point t'avais mal. A quel point t'avais peur. T'étais effrayée. D'être seule. De ne plus les avoir. D'arriver trop tard. Encore.
Tu voulais que vous redeveniez comme sur cette photo que tu tenais entre tes doigts tremblants.
T'avais durement dû te faire à l'idée que ça aussi, ça ne restera qu'un souvenir. Que ça aussi, ce n'était plus qu'une ombre.
T'avais durement dû te faire à l'idée que ta famille, votre entente, votre affection mutuelle... que tout. Tout. Absolument tout. Que tout était mort ce jour-là. Avec lui.
Et toi aussi.

seo eun ha ((half of me has disappeared)) Tumblr_inline_o8ww1kDtPA1rqefc2_100 seo eun ha ((half of me has disappeared)) Tumblr_inline_o8ww1jMS8z1rqefc2_100 seo eun ha ((half of me has disappeared)) Tumblr_inline_o8ww1iiwu21rqefc2_100
(c) klngtchallas

Ta famille était belle. Ta famille allait bien.
Ce fut la vie qui partit qui vous brisa. Un à un. Petit à petit. Vous alliez bien. Tu pensais. Vous étiez heureux. T'étais naïve. Ton frère s'est ôté la vie. Ton frère est parti. Humilié. Piétiné. Harcelé. Il n'en pouvait plus. Fatigué. Il s'est sauvé. Il a effacé ses peines, nettoyé sa vie. Il est parti, ton frère. Il reviendra plus, ton frère. Tu l'as perdu. T'avais pas vu. T'avais pas compris. Pourtant t'étais sûre qu'il y avait des signes. Il souriait tout le temps ton frère. Il te faisait rire ton frère. Toujours présent, même plus jeune que toi, il t'écoutait. Il te rassurait. Alors pourquoi ? Alors comment ? Qu'avait-il fait ? Rien. C'était tombé sur lui. La vie l'avait choisi. Triste vainqueur d'un concours dont personne n'avait idée. Il est parti, ton frère. Il reviendra plus. Et ta famille non plus. Petit à petit. L'éloignement se posa. Le silence s'installa. Le froid régna. Petit à petit. Tout le monde s'évitait. On se parlait à peine. On se regardait encore moins. Vide. Sombre. La maison avait perdu de son éclat. Vos pupilles ne brillaient qu'à cause des larmes qui coulaient. Qui menaçaient de couler. Les souvenirs de ton frère étaient collés partout au mur. Gravés dans le plancher. Il était là – bien qu'il ne l'était plus. Et le manque, l'absence étaient bien trop durs. Chacun vivait la chose de son côté. Séparés. Désunis. Vous aviez tout perdu, ce jour-là.
Lui. Vous. Tout.

Un an. Un an après sa mort, vos parents avaient divorcé. Un an. Les sentiments se sont dégradés. Jour après jour. Semaine après semaine. Mois après mois. L'amour n'avait plus sa place. Les regrets, oui. Les questions, oui. La tendresse, non. Tout était froid. Tout était perdu. T'es partie vivre avec ta mère. T'as mal vécu cette période. T'as mal vécu tout ce qu'il y a eu avant. Tout ce qu'il y a eu après.

Tu le vis toujours mal, aujourd'hui.

________________________________

Tears shed for another person
are not a sign of weakness
They are a sign of a pure heart
Kwon Sun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kwon Sun Ho
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Lee Seung Gi
Crédits : ©Lauly ©skatevibetm coloring + mibbeum
Messages : 41
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t25359-sun-ho-let-s-live-like-we-rehttp://www.shaketheworld.net/t25407-kwon-sun-hohttp://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin#998046
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 20:22
Citer EditerSupprimer
Ooooh ça y est elle est là, cette bébouuu :han: :han: je tiens à repréciser que omg la manière dont t'as écrit, si sad :cry: mais on va lui donner de l'amour et la hug, puis sa vie sera de nouveau jolie :hug: :heart: en tout cas j'aime comme on se suit toutes dans la faiblesse, c'est beau seo eun ha ((half of me has disappeared)) 19461203

Rebienvenue avec cette cutie :08: :tn: et hâte de rp avec elle également :cute:

Amuse-toi bien avec ce perso et j'envoie du looove :06: :06: :heart: :heart: :heart: :heart:

________________________________

Must be something in the water, feel like I can take the world. Throw the weight up on my shoulders 'cause I won't even feel the burn. Don't be afraid to dive, be afraid that you didn't try. These moments remind us why we're here, we're so alive
Ko Myung Jin
❝ PRESIDENT ♤ CONSUL DE LA CULTURE
Ko Myung Jin
Pseudo, pronom(s) : Hellvia
Célébrité : Kim Jun Seo (WEi)
Messages : 709
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t24193-ko-myung-jin-all-or-nothinghttp://www.shaketheworld.net/t24270-ko-myung-jin#986239http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 20:38
Citer EditerSupprimer
Rebienvenue parmi nous :hot:
Bon courage pour terminer ta fiche ♡

J'aime beaucoup lire que tu risques d'être encore fragile :eheh: on aime de fou les dc par ici :perv:

________________________________

all or nothing
I’m taking out the hidden parts of me one by one. Alright, climbing up top where it used to be blocked. Following this light, go up.
Ahn Dae Won
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Ahn Dae Won
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : kim geon hak (leedo).
Crédits : me (ava & signa).
Messages : 2598
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t22941-ahn-dae-wonhttp://www.shaketheworld.net/t23139-ahn-dae-wonhttp://www.shaketheworld.net/t20725-kerushirei-unleash-the-dragon
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 20:40
Citer EditerSupprimer
Cette plume :plz:
Et puis, elle a l'air tellement choupi :hug:
Rebienvenue avec cette douceur :heart:
J'espère que tu t'amuseras bien avec elle :plz:

________________________________

uc.
Kim Je Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kim Je Ha
Pseudo, pronom(s) : ⊱ NINI (SHE)
Célébrité : ⊱ CHOI MINHO
Crédits : © LARMES TENDRES
Messages : 51
 http://www.shaketheworld.net/t24877-kim-je-ha-d-aurore-en-horreuhttp://www.shaketheworld.net/t24884-kim-je-ha#994404http://www.shaketheworld.net/t24885-nini-_-kim-je-ha#994405
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 21:11
Citer EditerSupprimer
snif, je te l'ai déjà dis, mais vraiment
je stan ce choix :'(
(et puis bon, un personnage de qualité, as usual)
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Yeo Risae
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kwon saem ♥
Crédits : bambieyestuff (avatar)
Messages : 877
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t11355-yeo-risae-identifiant-1111http://www.shaketheworld.net/t11398p50-yeo-risae#989248http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 21:34
Citer EditerSupprimer
rebienvenue parmi nous avec cette nouvelle faiblesse :heart:
je ne fais pas dans l'original, j'aime beaucoup ce bon début de fiche :plz:

________________________________



style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Im Eui Geon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : BYUN BAEK HYUN (EXO).
Crédits : AVA : OOLYMPIA, SIGNA : EXODIURM, GIF : TUMBLR.
Messages : 3271
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t14309-im-eui-geon-we-can-skydive-fhttp://www.shaketheworld.net/t11953p50-im-eui-geon#992698http://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 21:49
Citer EditerSupprimer
j'ai lu la fiche de la grande soeur et j'ai pleuré :cry: celle de la petite fait tout aussi mal :plz:
je vous hais (avec amour :y:) de nous faire subir ça :faint:
en tout cas rebienvenue :heart:

et surtout hâte de voir les prochains :hot: :perv:

________________________________


--- because of you.
i’m losing control. it’s a sweet chaos. ever since you entered, my life, my dreams, my future, everything has changed.
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonaetics ((ava))
Messages : 37
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478-seo-eun-ha#1004182http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 22:35
Citer EditerSupprimer
@Kwon Sun Ho Elle est lààà je suis si contente qu'elle soit lààà :cry:  et merci omg ça me fait tellement plaisir (pas que ce soit sad mais t'as compris :russe: )
Ouiii sa vie sera toute belle toute douce toute jolie :cute:  faut toujours plonger à plusieurs dans la faiblesse, sinon c'pas drôle ~
Et merci encore ! :heart: :heart:

@Ko Myung Jin Merciiii !
J'ai cru comprendre :perv: :heart:  (c'est la vie les dc de toute façon)

@Ahn Dae Won Merci tout plein, c'est adorable :plz:

@Kim Je Ha Ca me fait plaisir que le choix du fc soit apprécié tbh :cry:
(trop trop chou merci :heart:)

@Yeo Risae  Merci c'est gentil, j'espère que la suite plaira aussi :plz:

@Im Eui Geon Nooooon pleure paaas :cry:  (bon ok j'avoue c'est sad) du coup oops ? pardon ?? les deux :mdr:  
(promis le prochain ce sera plus joyeux)(*tousse*)
J'ai hâte de voir les prochains aussi  :mdr:  me faut un bonhomme pour rééquilibrer tout ça
Et merciiii :heart: :heart:

________________________________

Tears shed for another person
are not a sign of weakness
They are a sign of a pure heart
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy joueuse : Elle
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: Pastel Breathing Signa ; Asta / Gifs : Dazzlingkai
Messages : 23
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460-seo-yoo-na-rp#1003886http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | Lun 6 Sep - 22:40
Citer EditerSupprimer
Ma beauté !!! ma moitié !!! je suis si contente d'avoir ma soeur avec moi :bave: :bave:
t'es belle t'es magnifique !!!
:lick: :han: :han:

________________________________

astra; bb i
Contenu sponsorisé
 
Re: seo eun ha ((half of me has disappeared)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas