sombre
Le Deal du moment : -34%
Smartphone 6,67 POCO M6 Pro – Ecran 120 Hz ( ...
Voir le deal
152 €


    :: Défouloir :: 2024

miss you, miss us ((yoo na))

Seo Eun Ha
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Eun Ha
miss you, miss us ((yoo na)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ∽ twice
Crédits : sooyoo
Messages : 492
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p30-seo-eun-ha#1072917http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Ven 5 Aoû - 23:33
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Rien n'était plus comme avant – et tu ne pouvais en vouloir à personne. T'avais pas réussi à garder tout le monde à flot alors que toi-même t'avais totalement coulé. T'avais pas réussi. Tout s'était écroulé quand Eun Hyuk était parti, comme s'il était le ciment qui vous unissait. Son absence laissait simplement un trou, du néant. T'avais juste voulu garder le sourire parce que lui ne pouvait plus – parce qu'eux ne pouvaient plus. Mais ça n'avait servi à rien. Ca n'avait fait que nourrir l'idée que tu allais bien. Un léger rire dans la gorge, tu hochas le visage, capitulant. Tu apporterais une licorne, la prochaine fois, afin de lui montrer directement. Si ça pouvait l'apaiser, la réconforter, l'aider ou la faire sourire, tu le ferai. Mais c'était comme une barrière entre vous désormais que tu regardais. Comme si sourire paraissait flou, que le tien paraissait trop étrange. Quand l'avais-tu perdue, Yoo Na ? « C'est une façon de voir », tu bougeas quelque peu les épaules, les lèvres pincées. « C'est une façon de se préserver aussi. Il n'y a pas de mal à ça, dans le fond », c'était dommage de se priver, cependant. Car même si la fin serait triste, le début et tout ce qu'il y avait après était fabuleux et valait la peine d'être vécu. Non ? Un faible son dans la gorge, tu bougeas le visage encore une fois. Tu le faisais pour eux, oui, mais aussi pour toi. Pour te faire pardonner, pour te sentir utile. « J'en suis sûre », soufflas-tu lentement dans une esquisse. Elle n'avait pas à se l'imposer. Pour quoi ? Pour se préserver ? Ne souffrait-elle pas plus ainsi ? Papillonnant des paupières, tu mimas un petit air confus avant de sourire, les pommettes rosies. « Et je crois en toi », répondis-tu sur le ton de la confession, l'esquisse satisfaite. « Ca reste un travail et ça reste épuisant en soit », tu fis un peu la moue, mais le coin de tes lèvres était levé. « Je te préviendrai avant de venir de toute façon », promis-tu lentement, ne souhaitant pas vraiment arriver à l'improviste de peur de déranger. « Oui c'est vrai », que tu confirmas. Ca faisait longtemps, et ça ferait du bien. Levant les prunelles, tu semblais contempler le vide, réfléchissant en silence. « Je ne travaille pas mais j'ai cours jusqu'à 15 heures. Donc je pourrais venir après ? Je ferais un petit détour par chez moi et ensuite je serais là. Vers 16 heures je pense ? Pour viser large, et on pourra passer le reste de la journée ensemble », tu souris, contentée, le cœur tremblant. T'avais l'impression que ça faisait longtemps – parce que ça faisait vraiment longtemps. Tu te demandais déjà ce que tu allais apporter, comme affaires mais aussi comme petites gourmandises pour la remercier. Tu te demandais aussi de quoi tu allais pouvoir parler, si tu allais pouvoir la détendre, l'apaiser ou si ta présence ne changerait rien. Tu ris simplement à sa remarque, secouant le visage. « Je sais pas, parfois les gens disent que ça se mange », articulas-tu dans un rire malicieux, le regard pétillant. Penchant le visage, tu l'observas, articulant un petit « Comment ça ? ». Tu ne pouvais pas lui reprocher son comportement, sa façon de voir ou de digérer les choses. Tout comme elle ne pouvait pas te le reprocher, pas vrai ? « Ca me convient. J'ai mes habitudes, ma routine... je n'aime pas les mauvaises surprises qui peuvent survenir, les imprévus... », parce qu'il y avait des imprévus qui changeaient ta vie. Tu souris, crispée, quelque peu angoissée. T'aimerais avoir une vie plus mouvementée parfois, quelque chose qui bougeait un peu plus. Mais ça faisait peur, alors tu te contentais de ta routine tranquille. « Promis », et tu levas le pouce avant de cligner des paupières et d'observer. « Oh c'est vrai ? C'est mignon, j'adore ! Merci beaucoup », et tu souris, le regard brillant, le doigt glissant sur le rouge autour de ton poignet. « C'est même parfait je dirais », commentas-tu dans un sourire malicieux, agitant quelque peu le visage. « T'as pas besoin de trop t'embêter. Quelque chose de simple, ça me convient », puisque ce n'était pas ce qui était dans l'assiette qui comptait mais la compagnie. Et tu seras avec elle alors tout te conviendra. « Non pas spécialement mais on peut regarder un Disney. Ou un Marvel si ça te tente ? », proposas-tu. Entre les films et les leçons d'origami, vous allez être bien occupées. « J'apporterai  un livre ou deux aussi, pour les origami. Si jamais, tu pourras les garder », tu fronças un peu les sourcils, espérant pouvoir te souvenir de tout ça. « Je pourrais prendre mon papier aussi. J'en ai de toutes les couleurs et plusieurs motifs », t'étais peut-être un peu trop enthousiaste quand on parlait d'origami. « Tu voudrais que j'apporte autre chose ? A boire ou à manger ? », l'interrogeas-tu, les pupilles vers elle. « J'apporterai des bonbons aussi parce que c'est important », non pas vraiment mais c'était ton plaisir coupable – d'où ton sourire malicieux et ton faux air angélique. Le doigt vers la tarte, tes lèvres ne bougeant pas, tu posas ta question silencieuse, avant de t'étirer doucement sur ta chaise. « C'était bien bon », lâchas-tu, contentée. « Tu veux encore quelque chose ? Tu comptais faire quoi ensuite ? On peut passer au Disney store. Pour ton stylo »
vmicorum.

________________________________

more & more
Don't look away, look in my eyes Show me your heart, do not disguise You can run, but you cannot hide
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Hellvia / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 231
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Jeu 25 Aoû - 19:36
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
N'était ce pas la conclusion la plus triste qu'il puisse? Perdre un membre de votre famille et finalement perdre toute la famille? Se retrouver seule comme si plus rien n'existait. N'était ce pas à ces moments où vous deviez vous serrer les coudes? T'étais responsable. D'avoir été l'ainée, d'avoir rien vu, d'avoir lâché prise avant même ta petite soeur. Celle que tu aurais du protégé. Et jamais tu ne pourrais rattraper les années perdues, les mois à la laisser la faire souffrir, mais tu voulais essayer. Les autres personnes ne t'affectaient que peu, mais les paroles du jeune homme avaient couru dans ton pauvre petit cerveau. " Je suppose que les deux marchent et que tout dépend de la situation? " Alors tu étais la Villaine, ou bien la gentille, tu n'en savais trop rien et l'important n'était pas là. Perdue dans un flot de réflexions tu semblais retrouver quelques émotions perdues entre deux. Un ballonnement constant qui venait à humidifié un regard posé sur elle. "Je te crois alors. " Tu réfléchirais à ses paroles, pendant sûrement des heures, tu perdrais surement la notion du temps mais tout cela t'emmènerait quelque part. Quelque part proche de cette confession qui fit dessiner un léger sourire, petit, mais sincère. L'autre semblait intacte, tout comme ta foi pour tout ce qu'elle pouvait faire. " Parfois.. mais oui préviens moi. " Histoire que tu puisses ranger que tout reprenne l'ordre des choses comme si tu vivais totalement normalement. " c'est parfait, je finirai mes appels avant, j'irai chercher un goûter et .. tu veux manger quoi le soir? Tu veux voir ensemble? On peut aussi sortir. " réapprendre un rôle que tu ne tenais qu'à moitié, une tâche ardue qui venait soulever bien des interrogations. Eun Ha était patiente, elle te laissait le temps, la marge d'erreurs et bien plus. Eun Ha était un ange que tu avais trop longtemps mis de côté. " Ah il me semblait bien. " Blaguer, voilà une chose nouvelle entre vous, du moins cela faisait bien longtemps. Pensant à ce cocktail bu dénombrable fois qui s'intitulait " first love". Elle ne serait sûrement pas ravie d'apprendre que tu perdrais la tête avec ces alcool mélangés. Tout comme elle n'aimait sûrement pas celle que tu étais devenue. "Je sais que j'ai pas été là Eun Ha.. T'es la plus jeune je devrais prendre soin de toi.. mais j'ai sûrement pété un cable. " Pour être honnête t'étais toujours pas guérie. T'avais tellement de chose à faire, à avouer. "Tu n'aimes pas les surprises? D'accord.. alors si ça te va comme ça ça me va. " Pas tout le monde cherchait l'imprévu, les frissons, parfois, toi compris, vous cherchiez simplement à vivre, à respirer en paix. A ce moment alors, vous pourriez espérer plus. Tout comme tu espérais qu'elle te pardonne, qu'elle puisse te voir comme la personne à appeler, à penser. Le bracelet en preuve. "Je suis contente alors. " Le sourire doucement perdu sur le bracelet, heures longuement faites pour aider les autres, pensant alors à celle que tu n'avais jamais aidé. " Alors on va pour ça, comme j'ai dit on pourra voir le soir même si l'envie de manger plus nous dit. Parfait, on trouvera ça sur internet je pense sinon je vais acheter des DVD." Ca se faisait encore? T'étais perdue, dans le temps, dans tout. " Que si tu es là pour superviser. "Tu avais drôlement peur que seule, ton origami ne devienne qu'une boulette insensée. "Prends ce que tu veux je m'occupe des boissons et de la nourriture. " Connaissant ton envie de bien faire, et surtout tout ce que tu ne savais pas sur elle tu allais dévaliser le magasin. Mangeant tranquillement tu lui tendais la tarte dans sa question muette. "Elle est très bonne goûte. "La boisson rapidement finie tu souriais doucement prenant un verre d'eau et lui en servant un . "Ca me va. Je vais aller chercher de la laine après tu m'accompagne? Tu as assez de feuilles pour les origamis ? " Tu pouvais lui en acheter si besoin. Profiter d'être avec elle à cet instant. "Ca me rappelle un jour où je pensais avoir perdu mon porte feuille, j'ai fait venir un ami en panique et finalement je l'avais dans mon sac. "Une anecdote qui ne t'avait pas fait rire le jour même mais maintenant... un peu plus. La collation finie tu te levais tranquillement 'invitant à faire de même. "Quel magasin en premier ? "

" "


vmicorum.


________________________________


be more like me
And be less like you
Seo Eun Ha
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Eun Ha
miss you, miss us ((yoo na)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ∽ twice
Crédits : sooyoo
Messages : 492
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p30-seo-eun-ha#1072917http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Dim 13 Nov - 14:51
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Bougeant un peu le visage, tu semblais songeuse alors que tu approuvais en silence. Tout dépendait toujours de la situation. Tout dépendait aussi des personnes concernées. Chaque individu avait une façon d'agir et réagir et chaque façon différait selon la personne. « Tu peux me croire », même si t'étais loin d'avoir la science infuse ou les connaissances suprêmes. « Je le ferai », tu préférais prévenir avant de débarquer à l'improviste de toute façon. Tu ne voulais surtout pas déranger ou gêner alors qu'elle avait quelque chose d'autre de prévu. Et puis c'était aussi pour toi, pour te préparer. « Un goûter », que tu répétas dans un faible rire, te donnant l'impression d'avoir dix ans à nouveau. Tu plissas un peu le nez avant de mimer un air pensif. « Je ne sais pas trop, peu importe. On peut cuisiner ensemble aussi », proposas-tu dans un large sourire, le regard illuminé. Cela vous permettrait peut-être de recréer ce lien qui s'était fissuré. Passer un moment ensemble ainsi, c'était ce que tu cherchais à retrouver depuis longtemps mais t'avais pas osé. « Sauf si tu préfères sortir, bien sûr », ajoutas-tu dans une esquisse plus fine, bougeant un peu les épaules. Tu préférerais rester avec elle mais tu n'allais pas imposer ton choix non plus. Un son amusé dans la gorge, tu bougeas encore une fois le visage, retroussant le nez, avant d'adopter un air plus sérieux, plus à l'écoute aussi. « Il n'y a pas vraiment d'ordre à avoir, tu sais ? C'est pas parce que tu es la plus âgée que tu dois obligatoirement prendre soin de moi. Ca peut être l'inverse aussi », soulevas-tu dans un petit sourire. Bien que la tâche ait été totalement ratée. T'avais pas réussi. Pour elle ou tes parents. T'avais pas su gérer et tu gérais toujours pas. Tu savais pas si tu avais la bonne réaction ou si tu devais changer de posture. Hors le pli sur ta bouche restait bloquée là, comme une mauvaise habitude répétée bien trop souvent. Il y avait pourtant des sourires qui ne voulaient plus apparaître, des mots qui ne voulaient plus sortir et d'autres qui voulaient être hurlés. « Dans l'absolu c'est aussi le rôle de maman et papa », chuchotas-tu lentement, bougeant encore les épaules, incertaine. Tu ne leur lançais pas la pierre – mais aucun ne t'avait aidé, non plus. Alors que tu avais essayé. « Non », répondis-tu, presque catégorique. T'aimais pas les surprises, les événements imprévus. Ces choses qui survenaient et qui bouleversaient tout. Qui changeaient tout. Qui te brisaient. « Pas besoin, ça se trouve sur le net t'en fais pas », tu agitas un peu la main dans un sourire. Un rire léger dans la gorge, tu hochas la tête. « Je serai là pour superviser mais attention je suis stricte avec ça », l'index levé, faussement menaçant, tu ris encore une fois. « D'accord, merci », tu souris doucement, le regard pétillant. Tu goûtas à sa demande, levant le pouce pour confirmer que oui, c'était bon. « De la laine ? », tu levas un peu les sourcils. « Oh oui, si tu savais. J'en ai des tiroirs plein... mais on en a jamais assez alors peut-être que je pourrais trouver du papier coloré. J'en avais vu avec des fleurs la dernière fois c'était joli », l'origami te rendait bavarde, comme toujours. Penchant le visage, tu l'observas. « Ca arrive de ne plus savoir où on met les choses parfois. L'essentiel étant que tu ne l'aies pas perdu », tu lui souris tendrement. Tu te levas à ton tour. « On peut d'abord aller voir pour ta laine », proposas-tu dans un faible mouvement du visage. « Ton anecdote me rappelle ma rencontre un peu bizarre avec un type... », tu fronças un peu les sourcils. « Je pensais qu'il me suivait », tu fis un peu la moue, le regard vers le ciel. « Au final non. Je crois qu'il a juste sept frères. Ou sept personnes qui lui ressemblent. Ou quelque chose du genre. Ca reste encore un peu confus mais il est gentil, et il travaille beaucoup », tu ris quelque peu, les échos de la conversation avec le garçon encore présent dans tes pensées. « Tu as besoin de beaucoup de laine ? »
vmicorum.

________________________________

more & more
Don't look away, look in my eyes Show me your heart, do not disguise You can run, but you cannot hide
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Hellvia / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 231
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Ven 23 Déc - 11:21
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
Eun Ha, un joyaux à l'état brut mais à l'apparence poli. Si poli que son sourire ne s'était jamais effacé, pour se convaincre ou pour convaincre les autres, sa famille, toi. Il avait fallut tant d'années pour que tu puisses t'en rendre compte, qu'elle faisait des efforts  bien trop grands pour simplement retrouver le tien. Aujourd'hui tu lui offris donc, en réponse à toutes ces années, et à cette affirmation que tu voulais croire. Tu lui faisais confiance. Comme à une soeur, celle que tu semblais avoir délaisser trop longtemps. C'était des habitudes à reprendre, des attitudes à capter, comme une envie de piquer le pull préféré sans permission, de rentrer chez toi sans t'avoir demandé. Mais cela prendrait du temps, ou bien ce n'était plus possible, pas dans son tempérament, ni dans le tien. Ce qui était inchangé était cette manière de penser, comme bloqué à l'époque du lycée où le goûter était partagé. "Hm c'est vrai, je vais voir ce qu'on peut faire. Tu aimes toujours les mêmes choses ? Ou tes goûts ont changé?  " Comme si les années vous avez séparé tu te demandais ce qu'elle aimait, ce qu'elle devenait, regardant réellement ta soeur pour la première fois depuis bien longtemps. La tête se secouait doucement pour réfuter cette idée, laissant la possibilité de côté pour ne vous concentrer que vers la solution qui vous apporterait plus de temps. "C'est quand même une histoire d'ordre. Surtout dans notre société mais j'accepte la proposition également.  " Juste prendre soin l'un de l'autre, n'était ce pas un bon marché? Au lieu de sentir tes épaules croulées sous la culpabilité. Un image si forte quand tu repensais à ta mère frappant ton épaule dans une tristesse que tu ne faisais que partager. C'était de ta faute non? C'était à toi de veiller sur eux. De leur montrer la voie. Qu'avais tu fais Yoo Na ? L'esprit sortant de sa torpeur, les yeux revenant à la réalité oubliant cette tristesse presque colérique à ses mots. "C'est vrai... on n'est que leurs enfants.  " Personne n'avait demandé à venir, à se retrouver au pied du mur. Et pourtant vous voici. Les surprises à tout jamais détesté par les derniers debout. Tu retenais alors ça, préférant éviter tout ce qui pourrait la chiffonner. "Ah oui... internet.  " Riant doucement c'était la stupidité qui venait frapper les lèvres étirées, c'était idiot de ne pas y avoir pensé, comme bloquée dans un passé qui te dépassait. "Parfait je m'améliorai plus vite comme ça.  " Le tableau de la joie ne devait pas être très loin, l'épaule relevée dans un petit rire amusé. Le coeur plus léger qu'il ne l'avait été au début de cette rencontre. Une bouchée à ton tour pour enfin goûter le met qui semblait être à ton goût et tu te laissais redécouvrir, une nouvelle fois. " Hm je fais du crochet. Je t'en ferai. J'en ai un pour toi en plus. " Ils s'empilaient un peu partout ces petites boules de laines mignonnes, mais la force ne t'était jamais venue de les donner malgré l'esprit qui se baladait toujours en les faisant. "Oh je comprends.. effectivement n'hésites pas à en prendre je peux les payer aussi.  " Votre collation finie, la conversation doucement portée plus légère vers des passions pas tout à fait semblables mais pas réellement éloignées tu hochais la tête pour payer ensuite au comptoir. " Oui de toute façon généralement les magasins font tout art créatif on devrait trouver les deux, sauf si tu as des boutiques précises. " Les pas vous menant à l'extérieur dans une démarche plus relaxée que ceux qui vous avez fait venir. Ce fut avec surprise que tu la regardais, les yeux ronds d'inquiétudes. "Suivie ??  " Il allait te le payer s'il osait approcher ta ... Sept frères ? Un moment de silence planait pour finir par exploser de rire dans la rue. Même la main qui venait empêcher les sons de sortir de ta bouche ne servait plus assez. " C'est une théorie.. comme quoi on a sept personnes qui nous ressemble dans le monde. Je doute qu'il ait sept frères." Quelle drôle de personne. Chan Hee avait un ami également bien drôle et farfelu, il te rappelait celui dont il te parlait. " Non c'est jsute en plus.. je n'en ai pas vraiment besoin. " Tout comme elle avait des tiroirs entier remplis tu collectionnais les pelotes sans tout utiliser. " On y va à pied ça te va ?  " Le temps était précieux, et se voulait plus long quand vous marchiez, histoire de profiter un peu plus, le magasin n'étant pas si loin de ça. " Je suis contente de faire cette sortie avec toi.  " Un sentiment qui t'avait échappé depuis bien trop longtemps.

" "


vmicorum.

________________________________


be more like me
And be less like you
Seo Eun Ha
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Eun Ha
miss you, miss us ((yoo na)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ∽ twice
Crédits : sooyoo
Messages : 492
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p30-seo-eun-ha#1072917http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Sam 25 Fév - 20:11
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
« Non, toujours pareil », comme une image figée dans le temps, t'avais pas vraiment changé. T'avais grandi, pris en maturité mais t'étais toujours la même dans le fond. T'étais restée la même depuis ce jour-là comme si l'esprit était incapable de grandir, lui aussi. Et à chaque sourire que tu faisais, c'était ton esprit que tu enfermais un peu plus. Comme une cage dorée. Comme si tu cherchais à te protéger tout en te prenant les coups. Quête inutile que tu continuais, le masque trop collé à ton visage pour l'enlever. C'était ainsi. « C'est juste la société qui le veut, ça veut pas dire qu'on est obligées de s'y coller. Pour ça comme pour le reste », articulas-tu lentement dans un faible mouvement d'épaules. Comme cette idée que le deuil devait se passer dans les larmes. Comme cette idée où si l'on souriait tout allait bien. Comme si tout était oublié après un sourire ou deux. Cette idée que l'on ne pouvait être triste si l'on souriait constamment. N'était-ce pas idiot ? En quoi cela représentait les battements du cœur ? L'état de l'âme ? « Mouaip », dis-tu simplement, fixant un instant tes doigts, les lèvres pincées. T'assumais que tes parents avaient fauté en ne s'occupant pas de vous comme il le fallait après la disparition de votre frère. C'était de leur faute de vous avoir presque négligé. Tu pouvais comprendre la douleur, la peur aussi. Tu pouvais comprendre la tristesse. Mais tu ne comprenais pas les reproches, et tout le reste. Le divorce, les remarques. Comme si la vie s'était arrêtée ce jour-là. Comme si Yoo Na et toi n'aviez plus compté. Et tu pouvais comprendre. Tu ne savais pas ce que ça faisait de perdre un enfant mais ça devait être terrible : tout comme la sensation d'avoir perdu toute ta famille en une fraction de seconde. Tu ne pouvais plus la retrouver, maintenant. Elle était effacée, belle dans les souvenirs mais invisible dans le présent. Clignant quelque peu des paupières, tu ris légèrement à sa remarque. C'était mignon, on dirait qu'elle avait presque oublié que le net existait. « Ca aide beaucoup, tu vas y arriver », tu ne pouvais que l'encourager mais aussi croire qu'elle en était capable. Car elle était capable de beaucoup de choses Yoo Na. De choses dont elle ne se doutait pas. « Ah oui ? Tu fais des pulls et des écharpes ? Ou des petits animaux ? J'avais vu une vidéo d'une femme qui faisait une pieuvre au crochet, c'était mignon », mais clairement pas pour toi. Tu préférais l'origami. « T'en fais pas », tu secouas un peu le visage, le sourire fin. T'étais pas là pour qu'elle paye tout, non plus. Tu la suivis sagement, la remerciant. « Non généralement je vais dans les boutiques du genre donc ils doivent tout avoir », répondis-tu, gardant le sourire, le pas léger. « Oui ! C'était trop bizarre », les yeux écarquillés tu lui offris un air perturbé. « J'ai toujours rien compris d'ailleurs... », marmonnas-tu dans un air bougon. « Ca fait beaucoup sept. J'avais entendu qu'on avait qu'une personne qui nous ressemblait... mais c'est possible non ? D'avoir sept frères ? », même si ça faisait beaucoup ce n'était pas non plus impossible. Si ? « Donc t'en prends pas ? », que tu lui demandas, le regard vers elle. « Oui oui ça me va », tu hochas le visage, ça fera du bien de marcher. « Moi aussi », admis-tu avec le sourire. « Ca me fait penser quand on faisait les boutiques avant », te rappelas-tu dans un sourire un peu plus triste avant de bouger les épaules, la vue se dégageant vers les bâtiments. « Faudra peut-être que je revois la déco de mon appartement aussi », émis-tu, un faible son dans la gorge, pensive. « Pas que ce soit pas décoré mais juste... », tu fronças un peu les sourcils, cherchant tes mots. « Ca fait du bien de changer de temps en temps. Pour les énergies et tout. Pas que je sois du genre à y croire mais... il faut dire qu'on se sent mieux parfois quand on change des meubles ou rien que la disposition », expliquas-tu doucement, avançant tranquillement, le regard vers elle ou vers la rue, le sourire fin aux lèvres. « Peut-être que je devrais juste changer de lit en fait »
vmicorum.

________________________________

more & more
Don't look away, look in my eyes Show me your heart, do not disguise You can run, but you cannot hide
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Hellvia / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 231
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Dim 26 Mar - 21:18
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
Rien n'avait changé, mais tout avait changé. Comme un bouleversement, un séisme qui avait fait trembler vos vies vous étiez pourtant rester coincées. Cet esprit perdu dans une peur, une tristesse grandissante et le reste. Il était donc juste de dire que vous aviez totalement changé tout en restant exactement les mêmes. Un sentiment compliqué qui venait te briser un peu plus. Eun Ha était presque devenue une étrangère, une femme que tu ne pouvais épauler comme tu le devrais, malgré ta première erreur tu ne cessais de la répéter, attendant sûrement le point de rupture. Aujourd'hui tu décidais alors de changer les choses. Même si Eun Ha semblait avoir cette maturité que tu n'avais pas. Bravant la société, la tristesse, vos parents. Cette nouvelle ne l'avait pas abattue comme elle t'avait abattue. Du moins elle sauvait les apparences. Sa peine était égale, voire plus grande encore, pas une seule seconde tu n'en doutais, ma sa force résidait dans tout le reste. Ce sourire qu'elle portait. "Disons qu'on est jamais prêts pour ce qu'on a vécu.  " L'expérience se mélangeant à ses cours elle devait le comprendre mieux que quiconque. Vos parents au contraire, devaient avoir eu du mal. Tout comme tu avais tout lâcher, tout abandonner, ne rêvant plus de futur, trompant même des clients en leur faisant croire que tu pouvais les aider. Ta vie entière était un grand bordel et aujourd'hui tu le comprenais. "C'est gentil merci. Je fais surtout des petit animaux mais récemment je me suis mise à la confection de vêtements, haut, gilet. Je te montrerai celui non fini.  " Car aucune pièce n'avait eu le privilège d'atteindre la fin. Vous partagiez cette passion commune de l'art, de créer quand bien même l'outil ne soit pas le même. c'était donc agréable de sortir, se retrouver et profiter de cette compréhension mutuelle pour aller acheter ce dont vous aviez besoin. " Oh parfait alors. " Vous pourriez donc vous suivre sans déranger ou se plier à l'autre. Bien que tu puisses faire le sacrifice pour Eun Ha. Rien n'était plus dérangeant que le comportement que tu avais eu. Ou bien cette histoire bien étrange avec ce monsieur. "J'avoue que je ne m'y connais pas, mais sept frères c'est quand même énorme pour moi ça me semble impossible..  " Ou tu plaignais la pauvre mère qui avait du porté les enfants. " Si si " Encore une fois, tu n'en avais jamais trop. Ce temps ci aussi, vous n'en aviez jamais trop. Trop peu, souvent, mais passer du temps ensemble devait redevenir une habitude, un rendez vous à ne pas manquer. " Oui... ça m'a manqué." De sentir ton coeur plus léger en la regardant. Ne pas t'accabler de ne pouvoir l'aider, juste être là, être sa soeur. Partager des conversations légères sans pour autant t'ennuyer. "On pourra regarder ensemble, après parfois bouger les meubles suffit, mais si tu veux en reprendre, je t'aiderai. Même si ce n'est que le lit.  " L'idée était bonne, même tentante pour toi également. Venir changer son environnement, profiter de repartir à zéro sans pour autant le faire. N'était ce pas une idée qui donnait envie ? " Tu pourras m'aider avec mon appartement aussi ? "Le sourire aux lèvres tu la regardais en quête d'une réponse, bien vite stoppé par la boutique qui se dessinait. Vous alliez pouvoir vous perdre.

" "


vmicorum.

________________________________


be more like me
And be less like you
Seo Eun Ha
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Eun Ha
miss you, miss us ((yoo na)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ∽ twice
Crédits : sooyoo
Messages : 492
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p30-seo-eun-ha#1072917http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Dim 9 Juil - 15:04
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
C'était tellement différent de passer du temps ensemble aujourd'hui. Quelque chose s'était brisé, d'autres choses s'étaient construites. Tu supposais que les murs de la maison étaient encore debouts mais que tout le reste était tombé. Tu supposais qu'il était possible de tout reconstruire mais le pouviez-vous ? Le vouliez-vous ? Ce serait étrange sans Eunhyuk et en même temps, tu supposais qu'il ne voudrait pas laisser la maison ainsi. D'un hochement de tête, tu approuvas simplement ses paroles, les lèvres finement pincées. Rien ne nous préparait jamais à rien, de toute façon. Rien n'était là pour annoncer ce qui allait se passer alors que pourtant tout nous hurlait la vérité à la figure. Peut-être t'étais-tu voilé la face. Peut-être le faisais-tu encore. Peut-être n'était-ce là qu'une habitude humaine, pour se préserver ? Ou quelque chose de semblable. Pour s'éviter de trop souffrir – alors que la souffrance était bien réelle ensuite. Bien trop, même. La douleur ne partira jamais et ça, t'en étais certaine. « Ca doit être compliqué les vêtements non ? », tu fronças un peu les sourcils, songeuse, avant de sourire et de bouger la tête. « Avec plaisir », tu étais curieuse de voir, de découvrir. C'était important de se trouver des passe-temps et tu étais contente de voir que ta sœur en avait un. C'était peut-être rien pour tout le monde mais pour toi, en cet instant, cela représentait beaucoup. Petits pas par petits pas. Si ça lui changeait les idées, c'était une victoire, d'après toi. « Ces boutiques sont le paradis », lanças-tu joyeusement, le sourire large avant de montrer un air un brin soucieux. Cette rencontre te laissait toujours perplexe et même si Hyunki avait été très gentil ça restait... déconcertant. T'étais pas sûre que vous vous soyez compris sur tout, en plus. « Ca fait beaucoup on est d'accord mais c'est pas impossible tu sais », dis-tu, l'index levé, comme une ancienne sage qui racontait une folle histoire. « J'ai vu sur le net qu'une femme a accouché de cinq enfants... D'un coup ! », précisas-tu, les sourcils levés, encore ébahis. Tu savais pas si c'était vrai mais tu supposais que ça l'était ? C'était possible non ? Tu plissas un peu le nez, confuse. « Mais il était gentil ça va », ajoutas-tu dans un petit chuchotement, le sourire léger et amusé. Suivant docilement, tu observais tout et rien à la fois. « Oui, c'était toujours amusant. On trouvait toujours des trucs à faire, ou à acheter », les sujets de conversations ne manquaient pas non plus, et aujourd'hui tu avais la sensation de peser tes mots. Même si la présence de ta sœur te rassurait et te faisait du bien. « C'est gentil merci », tu lui offris un grand sourire. « J'avais vu des meubles sympa. Une petite commode toute jolie. Mais je devrais sans doute d'abord tenter de tout tourner avant de tout changer », tu ris quelque peu, comme une gamine prête à faire une bêtise. « Bien sûr, tu veux changer quels meubles ? Le lit aussi ? Ils ont de chouettes lits dernièrement, avec des tiroirs. C'est hyper pratique et c'est un gain de place c'est pas négligeable », affirmas-tu dans un petit mouvement du visage, entrant dans la boutique, avançant dans les rayons avec lenteur pour pouvoir tout regarder. « Je crois que je vais changer de lit », tu t'étais convaincue toute seule. « Comme ça dans les tiroirs, je peux mettre les draps », l'idée te semblait vraiment bonne. « Tu trouves ce que tu veux ? »
vmicorum.

________________________________

more & more
Don't look away, look in my eyes Show me your heart, do not disguise You can run, but you cannot hide
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Hellvia / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 231
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Mar 25 Juil - 15:18
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
En dépit de cette conversation des plus normales, c’était vos émotions qui ne l’étaient pas. Le deuil, la honte, peut-être même du dégoût envers soi, tu passais par un tout. Mais ce n’était qu’en la regardant, maintenant, des années après le drame que tu te rendais compte : tu avais négligé ses émotions, ses sentiments. Tu l’avais laissé tomber sans jamais revenir vers elle, perdant tout autant qu’elle, mais en la privant délibérément, quand tu avais eu le choix de t’éloigner. Une sœur abjecte, c’était ce que tu ressentais pour toi-même. La honte faisant alors baisser la tête encore quelques années, mais aujourd’hui tu voulais avancer. "Ça va avec un bon patron on y arrive je te montrerai. Tu me diras si tu en veux un. "C’était la moindre des choses, au moins ce que tu lui devais pour toutes ces années. Comme si la situation avait toujours été inversée tu avais été celle qui ne se préoccupait plus de personne, tandis qu’elle avait tout fait pour faire tenir la famille. Un rôle qu’elle n’avait pas à endosser et que tu voulais reprendre. Le sourire doux et timide tu osais cependant rire légèrement en sa présence, confirmant l’amour de ces magasins. "Hm.. je suppose. Il y a toujours des choses très étranges. " Bien que tu n’espérais cela pour personne, ton visage trahissant alors la surprise et l’horreur de l’imaginer, les yeux grand ouverts. Si ta mâchoire t’en tombait presque tu tentais d’oublier cette image en secouant la main. " C’est extrêmement rare encore heureux. Promets moi de faire attention à toi c’est tout. " Quand bien même il était gentil, le monde n’était pas si rose. Surtout pas ici où les hommes semblaient se sentir tout permis. Yura et toi en aviez payé les conséquences… en garde à vue. Aujourd’hui, cependant, tu voulais voir les choses positivement, repenser à un passé plus doux, en tentant de créer un présent jovial. " Ça dépend, si tu veux vraiment : change. Tu peux vendre ou donner tes anciens meubles. " La vie était trop courte pour se soucier des autres, de ce qu’on ne voulait pas. Si changer sa chambre la rendait heureuse alors qu’elle le fasse. "Je sais pas encore … j’ai envie de tout changer ? " Le nez retroussé, tes pas continuaient de suivre ta sœur, dans une lenteur calculée pour profiter de tout, imaginer, refaire. Tu voulais mettre de côté celle qui avait laissé tomber, tout recommencer. "Ah .. contente de t’entendre dire ça. "Le rire dans la gorge tu préférais qu’elle se fasse plaisir. " Hm il y a beaucoup de choses… mais j’ai quelques idées. je vais devoir mesurer mon appartement. "Avant de ne choisir sur des coups de tête et te rendre compte que rien ne rentrait. Mais la sortie était agréable, elle marquait un sourire sur ton visage. ta main, quant à elle, venait enlacer celle de ta sœur. Dans une gêne légère, le rouge aux joues. Comme un enfant qui tenterait de revenir après tant d’années. " Tu as besoin d’une commode ? " Agir comme si de rien n’était, oublier que tout avait changé, pour revenir en arrière. "Regarde il est trop mignon. "Dis tu en pointant une peluche de ton doigt. " Ah, tu veux un plaid ? Je pense m’en racheter un.. Tout doux. " Le regard se tournant enfin vers Eun Ha tu lui souriais, comme si rien ne s’était passé. Comme si, tout était redevenu normal.


" "
vmicorum.



________________________________


be more like me
And be less like you
Seo Eun Ha
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Eun Ha
miss you, miss us ((yoo na)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ∽ twice
Crédits : sooyoo
Messages : 492
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p30-seo-eun-ha#1072917http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Dim 15 Oct - 17:32
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
« D'accord je veux bien », dis-tu doucement, le sourire léger et le regard pétillant de curiosité. Ca ne te dérangeait pas de voir ou tester à de nouvelles activités. Au contraire. Le temps que tu ne devais pas beaucoup bouger, tu appréciais l'idée. Tu n'aurais pas eu le même discours si ça avait été du sport. Dans l'absolu, ton activité préféré était l'origami mais tu pouvais faire un écart et t'intéresser à autre chose, surtout si ta sœur t'en parlait. « Beaucoup trop étrange », que tu murmuras, les sourcils froncés et les lèvres faiblement poussées en avant. C'était beaucoup... trop. Tout simplement trop. Ce n'était plus étrange ou bizarre, juste trop. « Heureusement, t'imagines sinon ? », tu secouas le visage en imaginant avant de rire quelque peu. « Je fais attention t'en fais pas », tentas-tu de la rassurer d'un sourire. Tu savais que d'apparence, les personnes pouvaient être gentilles mais méchantes dans le fond. Le jeune homme ne te semblait pas être une menace cependant. Même si toute la situation avait été bizarre et incompréhensible, il ne te paraissait te vouloir du mal. Il vous faudra sans doute une nouvelle rencontre pour terminer de démêler tous ces nœuds mais la conclusion avait été bonne. « Hmm c'est vrai. J'aime bien changer de temps en temps », dis-tu doucement dans un sourire presque timide. Tu changeais quand tu avais l'impression que ta propre décoration t'ennuyait, qu'elle te jugeait. Tu changeais quand tu avais besoin de nouveautés, quand ta vie te semblait trop morne, trop grise. Tu changeais quand ton moral n'arrivait plus à suivre. Tu avais lu quelque part que changer les meubles de place ou les changer tout court était toujours une bonne chose. Alors pourquoi pas. « Pourquoi pas. Ca fait du bien de tout changer parfois », assuras-tu dans un sourire plus grand, le pouce levé pour approuver l'idée. « C'est un peu comme avoir un nouvel appartement tout en restant dans le même », tu ris quelque peu, le nez retroussé. « Ah ça oui, il faut les mesures. Mais tu peux déjà tenter de voir les meubles qui t'intéressent. Puis si tu connais les mesures de tes meubles actuels tu peux mieux visualiser aussi », articulas-tu doucement, contemplant, observant, calculant sans réellement le faire. Un regard quelque peu surpris tourné vers ta sœur, tu contemplas un instant vos mains, avant que tes doigts ne serrent les siens, une esquisse venant se poser sur ta bouche. « Oui, j'en aimerais bien une nouvelle », tu hochas la tête, songeuse. « Il est mignon », que tu confirmas dans un sourire, la main libre venant le toucher. « Il est tout doux aussi », vins-tu susurrer. « J'ai déjà pas mal de plaid à la maison », admis-tu dans un rire gêné. « Mais c'est gentil de proposer. Tu voudrais lequel ? », que tu demandas une fois devant les plaid. « Ils ont beaucoup de choix. Ceux-là tiennent bien chaud apparemment et en plus ils sont doux », ils réunissaient de bons critères. « Ils ont des animaux sur ceux-là », tu pointas les plaid du doigt, observant les autres. « Oh ils ont des pingouins », et soudainement l'idée d'avoir un plaid te semblait être la bonne alors que tu attrapais le plaid, le regard vers elle, comme une gamine qui demandait l'accord de sa mère. Tu gardais le plaid contre toi, comme si tu refusais la réponse négative, les lèvres pincées et l'air un brin suppliant. Il ira très bien avec ta peluche pingouin, cadeau de ton frère dont tu ne te sépares jamais. « Je l'ai pas encore. Avec des pingouins », que tu dis pour te justifier, les pommettes faiblement colorées, le regard fuyant, serrant toujours un peu plus le plaid. « Je me vois bien enroulée dedans avec mon petit thé devant un film », et ta peluche entre les bras, aussi.
vmicorum.

________________________________

more & more
Don't look away, look in my eyes Show me your heart, do not disguise You can run, but you cannot hide
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Hellvia / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 231
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Mer 25 Oct - 22:07
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
Partager n’avait plus été ton fort depuis quelques années. Comme recroquevillée il t’était rare de partager ce que tu aimais avec les autres. Même ta propre soeur. Quand bien même il te fallait trouver ce qui te faisait vibrer, ce qui te plaisait encore. Les soirées à te noyer dans l’alcool ne semblant plus avoir d’effet sur ta personne. L’envie passant clairement. " Parfait. "Alors occuper tes soirées avec ta soeur ou Chan Hee, voilà des idées qui te semblaient être plus douces et intéressantes. Contrairement à cette idée très étrange, mais surtout douloureuse de ces 5 enfants d’un coup. Un c’était déjà largement suffisant, même trop en t’écoutant. "J’avoue que l’imaginer me glace le sang. " Tu évitais donc de trop y penser. L’important était qu’elle faisait attention à elle. Cela te suffisait. Peut-être alors pourrais tu penser à toi, imiter ta soeur et changer la déco, les meubles. Tout virer pour mieux recommencer, atteindre la poussière qui s’accumulait depuis trop longtemps sous les meubles. Elle ne semblait pas faire cela souvent, mais assez pour t’en parler, te le conseiller. Chose que tu pris à coeur et qui commençait à trotter dans ta tête comme une mélodie dont on ne se débarrasse pas. "C’est vrai, ça coûte moins cher que de déménager. " Affirmais tu en souriant doucement. " Ca fait bien trop longtemps, mais je peux regarder ce qui m’intéresse et imaginer. "Prendre le temps pour prendre les bonnes décisions. C’était là une sorte de thérapie, apprendre à prendre son temps, malgré l’envie de tout bouger d’un coup. La patience s’apprenait et se travaillait. Et elle commençait avec le pardon, ces gestes légers mais remplis de signification. La chaleur de sa main rencontrant la tienne, comme une vieille amie qui t’aurait manqué. Elle ne te rejettait pas, au contraire, faisant agrandir ton sourire. Le reste revenait comme un naturel jamais oublié. Une fois devant les plaids tu observais un instant le rire teintant doucement l’air en voyant les pingouins. Ils étaient fortement mignons mais tu allais miser sur le chaud et doux. " J’aime bien tout .. mais j’ai froid en hiver je vais prendre elle. "La main posée sur le plaid tu profitais de la douceur confirmant ton envie de te rouler dedans. Les deux bras soudainement pris, c'est ton regard étonné qui se posait sur elle un moment. Le rire doux tu venais hocher la tête. " Parfait il faut donc l’ajouter à ta collection. " Ce n’était pas toi qui allait l’arrêter clairement pas décider à lui briser le coeur. Si un plaid pouvait lui faire plaisir alors tu voulais bien lui en offrir une centaine. "Tu as vu autre chose ? " Les meubles te plaisaient, sans pour autant en avoir un coup de coeur, tu supposais que tu allais devoir chercher quelque temps. Mais pour le moment tu profitais de voir ta soeur heureuse avec de simples items, se plaisant à s’imaginer enroulée dans un plaid avec un thé, quand d’autres rêvaient de grandeur. Etait-ce de ta faute ? De l’avoir habitué à n’avoir que peu ? La peur de mal faire toujours présente tu venais cependant tenter de faire mieux. " Je vais aller payer les deux plaids j’espère qu’on va nous donner un sac. " Sans quoi le retour serait plus difficile et aventureux que l’allée.

" "
vmicorum.



________________________________


be more like me
And be less like you
Contenu sponsorisé
 
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide