sombre
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong

miss you, miss us ((yoo na))

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Ven 5 Aoû - 23:33
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Rien n'était plus comme avant – et tu ne pouvais en vouloir à personne. T'avais pas réussi à garder tout le monde à flot alors que toi-même t'avais totalement coulé. T'avais pas réussi. Tout s'était écroulé quand Eun Hyuk était parti, comme s'il était le ciment qui vous unissait. Son absence laissait simplement un trou, du néant. T'avais juste voulu garder le sourire parce que lui ne pouvait plus – parce qu'eux ne pouvaient plus. Mais ça n'avait servi à rien. Ca n'avait fait que nourrir l'idée que tu allais bien. Un léger rire dans la gorge, tu hochas le visage, capitulant. Tu apporterais une licorne, la prochaine fois, afin de lui montrer directement. Si ça pouvait l'apaiser, la réconforter, l'aider ou la faire sourire, tu le ferai. Mais c'était comme une barrière entre vous désormais que tu regardais. Comme si sourire paraissait flou, que le tien paraissait trop étrange. Quand l'avais-tu perdue, Yoo Na ? « C'est une façon de voir », tu bougeas quelque peu les épaules, les lèvres pincées. « C'est une façon de se préserver aussi. Il n'y a pas de mal à ça, dans le fond », c'était dommage de se priver, cependant. Car même si la fin serait triste, le début et tout ce qu'il y avait après était fabuleux et valait la peine d'être vécu. Non ? Un faible son dans la gorge, tu bougeas le visage encore une fois. Tu le faisais pour eux, oui, mais aussi pour toi. Pour te faire pardonner, pour te sentir utile. « J'en suis sûre », soufflas-tu lentement dans une esquisse. Elle n'avait pas à se l'imposer. Pour quoi ? Pour se préserver ? Ne souffrait-elle pas plus ainsi ? Papillonnant des paupières, tu mimas un petit air confus avant de sourire, les pommettes rosies. « Et je crois en toi », répondis-tu sur le ton de la confession, l'esquisse satisfaite. « Ca reste un travail et ça reste épuisant en soit », tu fis un peu la moue, mais le coin de tes lèvres était levé. « Je te préviendrai avant de venir de toute façon », promis-tu lentement, ne souhaitant pas vraiment arriver à l'improviste de peur de déranger. « Oui c'est vrai », que tu confirmas. Ca faisait longtemps, et ça ferait du bien. Levant les prunelles, tu semblais contempler le vide, réfléchissant en silence. « Je ne travaille pas mais j'ai cours jusqu'à 15 heures. Donc je pourrais venir après ? Je ferais un petit détour par chez moi et ensuite je serais là. Vers 16 heures je pense ? Pour viser large, et on pourra passer le reste de la journée ensemble », tu souris, contentée, le cœur tremblant. T'avais l'impression que ça faisait longtemps – parce que ça faisait vraiment longtemps. Tu te demandais déjà ce que tu allais apporter, comme affaires mais aussi comme petites gourmandises pour la remercier. Tu te demandais aussi de quoi tu allais pouvoir parler, si tu allais pouvoir la détendre, l'apaiser ou si ta présence ne changerait rien. Tu ris simplement à sa remarque, secouant le visage. « Je sais pas, parfois les gens disent que ça se mange », articulas-tu dans un rire malicieux, le regard pétillant. Penchant le visage, tu l'observas, articulant un petit « Comment ça ? ». Tu ne pouvais pas lui reprocher son comportement, sa façon de voir ou de digérer les choses. Tout comme elle ne pouvait pas te le reprocher, pas vrai ? « Ca me convient. J'ai mes habitudes, ma routine... je n'aime pas les mauvaises surprises qui peuvent survenir, les imprévus... », parce qu'il y avait des imprévus qui changeaient ta vie. Tu souris, crispée, quelque peu angoissée. T'aimerais avoir une vie plus mouvementée parfois, quelque chose qui bougeait un peu plus. Mais ça faisait peur, alors tu te contentais de ta routine tranquille. « Promis », et tu levas le pouce avant de cligner des paupières et d'observer. « Oh c'est vrai ? C'est mignon, j'adore ! Merci beaucoup », et tu souris, le regard brillant, le doigt glissant sur le rouge autour de ton poignet. « C'est même parfait je dirais », commentas-tu dans un sourire malicieux, agitant quelque peu le visage. « T'as pas besoin de trop t'embêter. Quelque chose de simple, ça me convient », puisque ce n'était pas ce qui était dans l'assiette qui comptait mais la compagnie. Et tu seras avec elle alors tout te conviendra. « Non pas spécialement mais on peut regarder un Disney. Ou un Marvel si ça te tente ? », proposas-tu. Entre les films et les leçons d'origami, vous allez être bien occupées. « J'apporterai  un livre ou deux aussi, pour les origami. Si jamais, tu pourras les garder », tu fronças un peu les sourcils, espérant pouvoir te souvenir de tout ça. « Je pourrais prendre mon papier aussi. J'en ai de toutes les couleurs et plusieurs motifs », t'étais peut-être un peu trop enthousiaste quand on parlait d'origami. « Tu voudrais que j'apporte autre chose ? A boire ou à manger ? », l'interrogeas-tu, les pupilles vers elle. « J'apporterai des bonbons aussi parce que c'est important », non pas vraiment mais c'était ton plaisir coupable – d'où ton sourire malicieux et ton faux air angélique. Le doigt vers la tarte, tes lèvres ne bougeant pas, tu posas ta question silencieuse, avant de t'étirer doucement sur ta chaise. « C'était bien bon », lâchas-tu, contentée. « Tu veux encore quelque chose ? Tu comptais faire quoi ensuite ? On peut passer au Disney store. Pour ton stylo »
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Pastel Breathing / Signa: @Asta / Gifs : @rossressources
Messages : 173
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p10-seo-yoo-na-rp#1029310http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Jeu 25 Aoû - 19:36
Citer EditerSupprimer


@"Seo Eun Ha "
N'était ce pas la conclusion la plus triste qu'il puisse? Perdre un membre de votre famille et finalement perdre toute la famille? Se retrouver seule comme si plus rien n'existait. N'était ce pas à ces moments où vous deviez vous serrer les coudes? T'étais responsable. D'avoir été l'ainée, d'avoir rien vu, d'avoir lâché prise avant même ta petite soeur. Celle que tu aurais du protégé. Et jamais tu ne pourrais rattraper les années perdues, les mois à la laisser la faire souffrir, mais tu voulais essayer. Les autres personnes ne t'affectaient que peu, mais les paroles du jeune homme avaient couru dans ton pauvre petit cerveau. " Je suppose que les deux marchent et que tout dépend de la situation? " Alors tu étais la Villaine, ou bien la gentille, tu n'en savais trop rien et l'important n'était pas là. Perdue dans un flot de réflexions tu semblais retrouver quelques émotions perdues entre deux. Un ballonnement constant qui venait à humidifié un regard posé sur elle. "Je te crois alors. " Tu réfléchirais à ses paroles, pendant sûrement des heures, tu perdrais surement la notion du temps mais tout cela t'emmènerait quelque part. Quelque part proche de cette confession qui fit dessiner un léger sourire, petit, mais sincère. L'autre semblait intacte, tout comme ta foi pour tout ce qu'elle pouvait faire. " Parfois.. mais oui préviens moi. " Histoire que tu puisses ranger que tout reprenne l'ordre des choses comme si tu vivais totalement normalement. " c'est parfait, je finirai mes appels avant, j'irai chercher un goûter et .. tu veux manger quoi le soir? Tu veux voir ensemble? On peut aussi sortir. " réapprendre un rôle que tu ne tenais qu'à moitié, une tâche ardue qui venait soulever bien des interrogations. Eun Ha était patiente, elle te laissait le temps, la marge d'erreurs et bien plus. Eun Ha était un ange que tu avais trop longtemps mis de côté. " Ah il me semblait bien. " Blaguer, voilà une chose nouvelle entre vous, du moins cela faisait bien longtemps. Pensant à ce cocktail bu dénombrable fois qui s'intitulait " first love". Elle ne serait sûrement pas ravie d'apprendre que tu perdrais la tête avec ces alcool mélangés. Tout comme elle n'aimait sûrement pas celle que tu étais devenue. "Je sais que j'ai pas été là Eun Ha.. T'es la plus jeune je devrais prendre soin de toi.. mais j'ai sûrement pété un cable. " Pour être honnête t'étais toujours pas guérie. T'avais tellement de chose à faire, à avouer. "Tu n'aimes pas les surprises? D'accord.. alors si ça te va comme ça ça me va. " Pas tout le monde cherchait l'imprévu, les frissons, parfois, toi compris, vous cherchiez simplement à vivre, à respirer en paix. A ce moment alors, vous pourriez espérer plus. Tout comme tu espérais qu'elle te pardonne, qu'elle puisse te voir comme la personne à appeler, à penser. Le bracelet en preuve. "Je suis contente alors. " Le sourire doucement perdu sur le bracelet, heures longuement faites pour aider les autres, pensant alors à celle que tu n'avais jamais aidé. " Alors on va pour ça, comme j'ai dit on pourra voir le soir même si l'envie de manger plus nous dit. Parfait, on trouvera ça sur internet je pense sinon je vais acheter des DVD." Ca se faisait encore? T'étais perdue, dans le temps, dans tout. " Que si tu es là pour superviser. "Tu avais drôlement peur que seule, ton origami ne devienne qu'une boulette insensée. "Prends ce que tu veux je m'occupe des boissons et de la nourriture. " Connaissant ton envie de bien faire, et surtout tout ce que tu ne savais pas sur elle tu allais dévaliser le magasin. Mangeant tranquillement tu lui tendais la tarte dans sa question muette. "Elle est très bonne goûte. "La boisson rapidement finie tu souriais doucement prenant un verre d'eau et lui en servant un . "Ca me va. Je vais aller chercher de la laine après tu m'accompagne? Tu as assez de feuilles pour les origamis ? " Tu pouvais lui en acheter si besoin. Profiter d'être avec elle à cet instant. "Ca me rappelle un jour où je pensais avoir perdu mon porte feuille, j'ai fait venir un ami en panique et finalement je l'avais dans mon sac. "Une anecdote qui ne t'avait pas fait rire le jour même mais maintenant... un peu plus. La collation finie tu te levais tranquillement 'invitant à faire de même. "Quel magasin en premier ? "

" "


vmicorum.


________________________________

Happiness
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 167
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | Dim 13 Nov - 14:51
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Bougeant un peu le visage, tu semblais songeuse alors que tu approuvais en silence. Tout dépendait toujours de la situation. Tout dépendait aussi des personnes concernées. Chaque individu avait une façon d'agir et réagir et chaque façon différait selon la personne. « Tu peux me croire », même si t'étais loin d'avoir la science infuse ou les connaissances suprêmes. « Je le ferai », tu préférais prévenir avant de débarquer à l'improviste de toute façon. Tu ne voulais surtout pas déranger ou gêner alors qu'elle avait quelque chose d'autre de prévu. Et puis c'était aussi pour toi, pour te préparer. « Un goûter », que tu répétas dans un faible rire, te donnant l'impression d'avoir dix ans à nouveau. Tu plissas un peu le nez avant de mimer un air pensif. « Je ne sais pas trop, peu importe. On peut cuisiner ensemble aussi », proposas-tu dans un large sourire, le regard illuminé. Cela vous permettrait peut-être de recréer ce lien qui s'était fissuré. Passer un moment ensemble ainsi, c'était ce que tu cherchais à retrouver depuis longtemps mais t'avais pas osé. « Sauf si tu préfères sortir, bien sûr », ajoutas-tu dans une esquisse plus fine, bougeant un peu les épaules. Tu préférerais rester avec elle mais tu n'allais pas imposer ton choix non plus. Un son amusé dans la gorge, tu bougeas encore une fois le visage, retroussant le nez, avant d'adopter un air plus sérieux, plus à l'écoute aussi. « Il n'y a pas vraiment d'ordre à avoir, tu sais ? C'est pas parce que tu es la plus âgée que tu dois obligatoirement prendre soin de moi. Ca peut être l'inverse aussi », soulevas-tu dans un petit sourire. Bien que la tâche ait été totalement ratée. T'avais pas réussi. Pour elle ou tes parents. T'avais pas su gérer et tu gérais toujours pas. Tu savais pas si tu avais la bonne réaction ou si tu devais changer de posture. Hors le pli sur ta bouche restait bloquée là, comme une mauvaise habitude répétée bien trop souvent. Il y avait pourtant des sourires qui ne voulaient plus apparaître, des mots qui ne voulaient plus sortir et d'autres qui voulaient être hurlés. « Dans l'absolu c'est aussi le rôle de maman et papa », chuchotas-tu lentement, bougeant encore les épaules, incertaine. Tu ne leur lançais pas la pierre – mais aucun ne t'avait aidé, non plus. Alors que tu avais essayé. « Non », répondis-tu, presque catégorique. T'aimais pas les surprises, les événements imprévus. Ces choses qui survenaient et qui bouleversaient tout. Qui changeaient tout. Qui te brisaient. « Pas besoin, ça se trouve sur le net t'en fais pas », tu agitas un peu la main dans un sourire. Un rire léger dans la gorge, tu hochas la tête. « Je serai là pour superviser mais attention je suis stricte avec ça », l'index levé, faussement menaçant, tu ris encore une fois. « D'accord, merci », tu souris doucement, le regard pétillant. Tu goûtas à sa demande, levant le pouce pour confirmer que oui, c'était bon. « De la laine ? », tu levas un peu les sourcils. « Oh oui, si tu savais. J'en ai des tiroirs plein... mais on en a jamais assez alors peut-être que je pourrais trouver du papier coloré. J'en avais vu avec des fleurs la dernière fois c'était joli », l'origami te rendait bavarde, comme toujours. Penchant le visage, tu l'observas. « Ca arrive de ne plus savoir où on met les choses parfois. L'essentiel étant que tu ne l'aies pas perdu », tu lui souris tendrement. Tu te levas à ton tour. « On peut d'abord aller voir pour ta laine », proposas-tu dans un faible mouvement du visage. « Ton anecdote me rappelle ma rencontre un peu bizarre avec un type... », tu fronças un peu les sourcils. « Je pensais qu'il me suivait », tu fis un peu la moue, le regard vers le ciel. « Au final non. Je crois qu'il a juste sept frères. Ou sept personnes qui lui ressemblent. Ou quelque chose du genre. Ca reste encore un peu confus mais il est gentil, et il travaille beaucoup », tu ris quelque peu, les échos de la conversation avec le garçon encore présent dans tes pensées. « Tu as besoin de beaucoup de laine ? »
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Contenu sponsorisé
 
Re: miss you, miss us ((yoo na)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas