sombre
-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal


thank you (sorry) ((hak nyeon))

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Sam 25 Sep - 12:43
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Les doigts agrippés à la lanière de ton sac, tu avançais lentement, les pupilles allant et venant sur les différents visages qui passaient à tes côtés. Tu allas vers un homme, l'âge de ton père environ, ouvrant la bouche, les joues un peu rosies d'ainsi venir le déranger avant de t'éloigner au dernier moment, partant rapidement dans l'autre direction. Ta prise sur ton sac se serra, les pupilles cherchant. Et cherchant. Perdues entre les frimousses délicates. Perdues entre les traits durs, et prononcés. Tu semblais totalement paumée – mais en fait non. Tu savais où tu voulais aller. Ou plutôt, tu savais qui tu voulais voir. Sauf que tu ne le voyais pas, et tu aurais bien voulu où il était. Mais t'osais pas déranger l'officier plus loin pour savoir, de peur que ta question paraissait stupide ou mal vue. Alors tu restas plantée un instant, te balançant distraitement d'avant en arrière, avant de le voir. Près de son bureau. Un souffle soulagé aux lèvres, tu t'avanças directement vers lui, aucune hésitation dans les pas. Tes doigts vinrent s'accrocher à sa manche, tirant délicatement dessus pour avoir son attention. « Hak Nyeon », articulas-tu, pour l'assurer de qui venait le déranger – et t'éviter de te retrouver au sol et menottée pour agression sur agent. Tu lui offris un léger sourire, un peu crispé. « Il y a du monde aujourd'hui », commentas-tu, ton regard voyageant un instant autour de vous. Tu te raclas la gorge, les iris revenant délicatement vers lui, la moue un peu désolée mais aussi apeurée. Tu inspiras. « On m'a volé mon porte-feuille », les joues rosies, tu te pinças les lèvres, mimant la taille de l'objet avec tes doigts. « Je voulais venir te voir parce que... », tu levas l'index, lui faisant signe d'attendre, fouinant dans ton sac, tu en sortis un bel origami. Un renard, cette fois. « J'ai pensé que je pourrais venir te le déposer, vu que je comptais venir dans le coin, mais... on m'a volé mon porte-monnaie dans le métro », tu fis la moue. « J'aime pas le métro », tu déposas le petit renard sur son bureau, les épaules basses.

vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Dim 3 Oct - 13:49
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Son prénom se fit entendre dans son bureau et il reconnut immédiatement la voix fluette qui le dérangeait. Il baissa la tête vers la jeune femme dont les grands yeux le regardaient comme un animal appeuré. Il fronça les sourcils en la voyant au commissariat. C’était inhabituel qu’elle vienne et pourtant, elle était là. « Eunha… ça va ? » demanda-t-il inquiet alors qu’elle lui souriait bizarrement. Automatiquement, son instinct lui apprit que quelque chose ne tournait pas rond. Eunha ne semblait pas dans son état normal et il n’aimait clairement pas ça. La jeune femme était effrayée, mais il ne savait pas par quoi. « Oui ! Y a eu plusieurs cambriolages dans le secteur. Les gens viennent porter plainte et déclarer leurs objets perdus. Après ce sera à nous d’enquêter pour savoir si c’est vrai ou s’il y a une fraude à l’assurance. » Ce n’était pas courant, mais on ne savait jamais ce qui pouvait se passer. Le policier ouvrit la bouche pour demander ce qu’elle voulait mais il fut coupé dans son élan par la raison de sa visite, ou du moins la conséquence. Elle était venue pour lui donner un nouvel animal qu’elle avait fait au crochet et au final le chemin qu’elle avait pris incluait le métro où on lui avait dérobé son porte-monnaie. Il soupira et lui montra une chaise en face de son bureau, fermant la porte. « Tu sais tu n’es pas obligée de me les amener ici ! Tu aurais pu m’envoyer un message ou même m’appeler et on se serait retrouvé ailleurs. » Ce n’était pas que Hak détestait ce qu’elle lui faisait, au contraire, il gardait tous les cadeaux que Eunha lui faisait, mais il ne voulait pas qu’elle se déplace juste pour ça. « T’as pris quelle ligne de métro ? Y avait quoi dans ton portefeuille. Faut que je prenne ta déposition pour que tu puisses ensuite faire opposition à ta carte bancaire et ensuite faire une demande pour tes nouveaux papiers... » Il lui sourit légèrement. « Ta soeur sait que t’es là ? » Eunha était une grande fille mais il la voyait encore comme la gamine chez qui il était allé pour sa première intervention en tant que flic.

vmicorum.

________________________________

:russe:
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Ven 8 Oct - 19:55
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
« Oui ça va » répondis-tu directement suite à la question, une esquisse venant sur tes lèvres comme tu avais l'habitude de le faire. Ca faisait des années que tu répondais ainsi quand on te posait cette question. Des années que tu disais oui. Tu allais bien. Très bien même, pourquoi cette question ? Et si on te disait que tu passerais un peu ailleurs, tu disais simplement que c'était la fatigue. Tu mentais à chaque fois qu'on te posait la question – mais tu étais sûre que tu n'étais pas la seule à cacher la vérité. T'étais pas la seule à dire que oui alors que non. Tout le monde faisait. Est-ce que cela te faisait te sentir un peu moins coupable de mentir ? Oui. Un peu. « Et toi tu vas bien ? », le questionnas-tu en retour. « Oh c'est vrai ? », murmuras-tu, un brin choquée, les doigts contre les lèvres dans une moue soucieuse. « Et tous ces pauvres gens ont perdu quelque chose ? », tu le fixas, avant de te pincer les lèvres, inquiète pour eux. Désolée pour eux. « C'est horrible », tu baissas un peu les épaules. Tu espérais que Hak Nyeon puisse tout retrouver. Lui ou un autre, en soit. Tu espérais que chaque objet soit encore récupérable. Toi, ce que t'avais perdu, même le meilleur policier, même Hak Nyeon, ne pourrait plus le retrouver. Tu le remercias en silence t'installant sur la chaise. « Mais ça me fait plaisir », rétorquas-tu doucement, le sourire fin. « Tu dois être fatigué le soir, après le travail. J'ai pas envie de te déranger à ce moment-là », bon du coup tu le perturbais dans son boulot et ça, c'était moyen. Tu le savais. Mais si on t'avait pas volé ton porte-feuille, tu aurais simplement déposé l'origami en saluant le policier de loin et tu serais sans doute repartie. « La même que d'habitude pour venir ici. Et j'avais... un peu d'argent et mes papiers surtout », avouas-tu dans une petite grimace. Grimace qui resta un instant au visage avant de disparaître tandis que tu hochais la tête de gauche à droite. « Je veux pas l'inquiéter pour si peu. Puis elle doit être au travail », tu haussas un peu les épaules, un sourire aux lèvres. « C'est pas quelque chose que je ne peux pas régler seule en plus », tu t'étais déplacée jusque là, seule. Tu étais devant lui, seule – mais tu préviendrais ta sœur plus tard, en sortant d'ici. T'allais sans doute avoir besoin de son aide pour la suite, aussi. A part ça tu te débrouillais seule. Tu jetas un coup d’œil vers l'extérieur. « Est-ce que tu devrais pas d'abord t'occuper d'eux ? », l'interrogeas-tu. « Ils étaient là avant. J'ai l'impression de couper la file », tu fronças un peu les sourcils. « Je peux attendre ici. J'ai de quoi m'occuper dans mon sac », des grilles de sudoku.

vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Ven 22 Oct - 17:10
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
C’était une habitude, une formule de politesse de lui demander comment elle allait et même si elle répondait par la positive, le policier se doutait que ce n’était qu'une réponse de façade. Eunha comme sa grande sœur Yoona n’allaient pas bien mais ne le dirait pas de cette manière. Haknyeon se taisait alors, ne grattant pas plus à la surface pour savoir ce qu’elles avaient sur le cœur, se contentant des réponses qu’elles lui donnaient. La jeune femme lui retourna la question et il haussa les épaules. « Comme d’hab. » Il ne disait pas oui ou non, juste qu’il se sentait comme d’habitude. Ce n’était donc pas une humeur joyeuse ni même triste, juste neutre. Eunha commenta la fréquentation du commissariat et Hak lui apprit la raison, le cambriolage. Ils se devaient de recueillir tous les témoignages et démêler les vrais des faux pour éviter toute arnaque à l’assurance. C’était rare, mais ils n’étaient pas à l’abri que ça arrive. « Malheureusement oui… Mais on va tout faire pour retrouver les voleurs. » répondit-il à sa question, persuadé qu’ils étaient plusieurs. Il en mettrait sa main à couper que c’était un groupe. Il y avait eu bien trop de maisons cambriolées pour que ce soit l'œuvre d’une seule et même personne. Haknyeon hocha la tête aux paroles de la plus jeune. Oui c’était horrible, mais ils ne pouvaient malheureusement rien y faire tant qu’ils n’auraient pas retrouvé les gens responsables de tout ça. Un léger sourire, à peine visible, se glissa sur ses lèvres alors que la jeune femme reprit la parole. « Si ça te fait plaisir, ça me fait plaisir aussi. Et je ne suis pas si fatigué que ça tu sais… Puis j’ai Pepero qui m’attend à la maison pour que je le sorte. » Son chien passait le plus clair de son temps seul quand il travaillait et Hak ne pouvait rien y faire. Ça le désolait mais c’était ainsi. La conversation se concentra à nouveau sur le porte monnaie qu’on avait subtilisé à sa cadette dans le métro. « J’imagine que tu ne sais pas exactement quand c’est arrivé ? » Haknyeon en doutait mais si elle avait une idée ça pourrait l'aider pour les caméras de surveillance, sauf si c’était dans la rame et pas sur le quai. Il parla de Yoona et hocha une nouvelle fois la tête. « Non c’est vrai que tu es assez grande pour gérer ça… Mais elle va s’inquiéter si elle l’apprend par quelqu’un d’autre que toi… Encore plus parce que tu n’as plus tes papiers et d’argent. » Il savait que si ça avait été Sojin il aurait été dans tous ses états, grand frère protecteur qu’il était. Eunha proposa alors d'attendre qu’il ait fini avec les autres et il secoua la tête. « T’es déjà assise donc autant le faire ! Puis, j’ai assez de collègues pour s’occuper de ces gens. » Ils étaient déjà beaucoup sur le coup, il pouvait bien accorder du temps à la jeune femme. « T’avais ta carte de crédit dans ce porte monnaie ? Parce que si c’est le cas, t’as appelé pour faire opposition ? » Haknyeon ne désirait pas que son amie se retrouve avec des sous ponctionnés de son compte juste parce qu’elle avait été volée.

vmicorum.

________________________________

:russe:
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Mer 10 Nov - 14:52
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Tu hochas lentement le visage à sa réponse, le sourire fin et discret sur les lèvres. Tu ne savais pas s'il allait bien ou non cela dit et ça te préoccupait un peu. Tu ne voulais cependant pas l'embêter en lui reposant trois fois la même question ou lui demander de développer. Peut-être que lui-même ne savait pas ? Ca arrivait. Il y avait des jours comme ça où l'on allait ni bien ni mal juste... sans plus ? Plus ou moins. C'était sans doute ce qu'il voulait dire, alors ? Qu'il était dans un entre-deux constant ? « Les voleurs ? Il y en a plusieurs ? », demandas-tu, les sourcils levés dans une frimousse perturbée et inquiète aussi. Ca ne t'arrivait que dans le métro pour ta part et c'était déjà bien assez. Tu n'osais pas imaginer ce que ça devait faire de voir son appartement retourner ainsi. « Vous allez les retrouver, j'en suis sûre ! », dis-tu, l'encourageant dans un « fighting » muet. T'avais confiance en lui – en eux – pour retrouver les coupables. Un rire léger dans la gorge, tu plissas un peu le nez, tout de même embêtée à l'idée de venir le déranger après une longue journée. « Je t'accompagnerai la prochaine fois », articulas-tu dans un rire. « Pour promener Pepero », précisas-tu, le sourire large et le pouce levé. Ca ferait de la compagnie à tout le monde, comme ça. Puis tu disais jamais non à passer du temps avec un animal. L'esquisse sur tes lèvres disparut doucement et tu secouas le visage de gauche à droite. « Aucune idée », tu fis la moue, les épaules basses. Tu ne t'en étais rendue compte que trop tard et tu pourrais pointer un moment du doigt. « Si tu ne lui dis pas, elle ne l'apprendra pas », soulignas-tu, bougeant quelque peu les épaules. « Je ne veux pas l'inquiéter pour rien. Ce ne sont que des papiers et de l'argent, c'est matériel. Je ne suis pas blessée », tu lui souris doucement, haussant à nouveau les épaules. Tu n'avais pas besoin de déranger ta sœur alors que tu allais bien. T'avais pas besoin de la faire paniquer pour rien. « Mais je l'appellerai », promis-tu. Tu auras sans doute besoin de son aide pour quelques démarches... puis pour la tenir au courant une fois que tout sera fini. Tu tournas un regard incertain vers la foule, une petite grimace au visage alors que tu regardais Hak Nyeon. « D'accord », marmonnas-tu lentement. Et à la mention de ta carte de crédit, une moue boudeuse vint se poser sur ton visage. Boudeuse, et attristée aussi.  « J'ai déjà prévenu ma banque sur le chemin  », articulas-tu doucement, un peu boudeuse et déçue. Epuisée, aussi. T'allais devoir faire d'autres démarches, te plonger dans l'administration, les papiers à remplir, à fournir... Tu retins un soupir, te pinçant les lèvres, lui adressant un regard implorant. « Tu pourras m'aider avec les autres démarches... ? », demandas-tu d'une petite voix, le nez un brin retroussé. T'avais pas besoin qu'il te tienne la main pour tout faire, juste qu'il t'explique. Au cas où.  « Il y a ma carte d'identité, mon assurance, mon permis je crois, et de l'argent... La carte du vétérinaire aussi », t'avais pas d'animaux mais c'était si jamais t'en récupérais un sur la route. « Et mes cartes de fidélités pour mes magasins préférés », énuméras-tu doucement. « Et... », tu devins soudainement silencieuse. Tu déglutis lentement, lui lançant un regard incertain. « Une... une photo de nous trois, aussi », susurras-tu lentement en baissant le visage, fixant tes mains, ton sac. Tu clignas vivement des yeux, te mordant la lèvre, redressant doucement les prunelles vers lui. Tu t'en fichais du reste, des papiers, de l'argent. « Je pourrais pas la récupérer hein », chuchotas-tu, une esquisse triste déformant tes lèvres alors que tes pupilles se baissaient une nouvelle fois.
Tu l'avais encore perdu, ton frère.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Sam 4 Déc - 10:35
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Avant l'arrivée de Eunha dans son bureau, Hak était en train de s'occuper d'un cambriolage qui avait eu lieu dans un quartier. Il était donc bien trop concentré sur cette affaire pour réellement savoir s'il allait bien ou non. Il préféra donc ne pas s'attarder sur la question, comme la plus jeune l'avait fait avec lui quelques instants plus tôt. Leurs raisons différaient mais dans un sens, ils n'allaient tous les deux pas spécialement bien. « Les vols ont eu lieu dans plusieurs habitations en même temps. Je ne pense pas que ce soit l’œuvre que d'une seule personne. » C'était physiquement impossible. Personne ne pouvait se trouver à deux endroits en même temps et jusqu'à preuve du contraire, les pouvoirs surnaturels n'avaient pas été prouvés donc, c'était un groupe qui avait fait le coup. Haknyeon en était persuadé et ses collègues aussi. Il sourit légèrement à Eunha en hochant la tête. « Ils ont sûrement laissé des empreintes et autres indices. On a déjà inspecté les maisons, là on prend juste les dépositions pour savoir ce qu'ils ont perdu et voir qui ment. » Parce que dans ce genre de cas, il y avait toujours quelques personnes mal intentionnées qui souhaitaient faire des arnaques à l'assurance. Ils se devaient donc d'être vigilants sur ces potentiels arnaqueurs. Mais Eunha n'était pas là pour cette raison. Certes, elle avait été volée mais c'était dans le métro et donc son porte monnaie. Avec peu de chances que ce soit le cas, Hak demanda quand même si elle avait vu qui avait fait le coup. Il n'était pas étonné de la réponse négative. Après tout, c'était rare qu'ils se fassent attraper. Il soupira néanmoins parce qu'avec une description, ça irait totalement plus vite pour le retrouver. Il comprenait cependant qu'elle n'ait rien vu et lui demanda quand même de prévenir sa sœur. Ce n'était pas grand chose et la jeune femme avait raison sur le principe, mais elle avait quand même perdu pas mal de ses effets personnels et si elle avait besoin d'argent ou de tout autre chose, Yoona se poserait forcément des questions. Puis elle pourrait l'apprendre par quelqu'un d'autre. « Si c'est ça qui t'inquiète, tu peux être rassurée. Je ne lui en parlerai pas. C'est pas mon rôle et ce même si je suis son ami. » Hak était l'ami des deux sœurs mais jamais il ne dévoilerait d'information sur l'une ou l'autre si jamais elles ne voulaient pas le dire. « Tu ne l’inquiéteras pas si tu lui dis parce que tu vas bien. Mais si t'as besoin d'argent en attendant qu'on refasse tes papiers, elle va se poser des questions. » Surtout qu'elle ne pouvait pas aller à la banque pour en demander sans carte d'identité. Haknyeon demanda ensuite si elle avait fait opposition à sa carte de crédit et hocha la tête à la réponse de la plus jeune. « T'as eu le bon réflexe. » Peu de personne le faisait directement. Ils avaient toujours celui de venir au commissariat mais faire opposition pas vraiment. Heureusement, Eunha l’avait fait et elle n'aurait pas peur de voir son argent sortir de son compte en banque. Hak releva les yeux vers elle quand elle reprit la parole. Elle souhaitait de l'aide pour les démarches. Il sourit légèrement, une nouvelle fois, et hocha la tête. « Je t'aiderai pour l'administratif... Par contre pour tes cartes de fidélité, je ne peux pas faire grand chose. Faudra que tu te déplaces au magasin ou alors sur internet. Ils doivent bien avoir une section réclamations. » Il devait avouer qu'il n'y connaissait rien, ne possédant aucune carte de fidélité. Ça ne l'intéressait pas. Il ne les utiliserait pas assez pour que ce soit rentable. Haknyeon n'achetait que lorsqu'il en avait réellement besoin, donc une fois tous les cinq ans presque. La suite des propos de Eunha le fit froncer les sourcils et il l'observa avant de grimacer légèrement. Il comprenait le problème et soupira. « Je peux pas te faire de promesses que je ne pourrai pas tenir... » D'ordinaire, il aurait potentiellement pu lui dire qu'il ferait tout pour retrouver, mais là, ça allait être compliqué. « Je vais faire ce que je peux... Mais je peux malheureusement rien te garantir Eunha... » Il se leva de sa chaise pour se mettre à hauteur de la jeune femme, attrapant par la même occasion sa main qu'il serra dans la sienne. « Je suis désolé Eunha. » formula-t-il sachant pertinemment que ça ne changerait malheureusement pas grand chose. Il se redressa légèrement et décida d'enlacer la jeune femme, lui laissant l'occasion de se sortir si elle ne voulait pas de cette embrassade. Mais Hak pensait qu'elle en avait besoin, même si ce n'était que quelques secondes.

vmicorum.

________________________________

:russe:
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Ven 14 Jan - 23:38
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
« Un groupe ? Comme à la télé », tes références étaient peut-être un peu bancales mais c'étaient les seules que tu avais. Tu soufflas un peu, gonflant un peu les joues, jetant un regard vers l'extérieur du bureau. Tu ne comprenais pas comment on pouvait voler les autres. Pourquoi, aussi. « Tu penses que certains mentent ? », demandas-tu, les sourcils haussés. « Pourquoi on ferait ça ? », tu fronças un peu les sourcils, perplexe. « Ca doit vous faire beaucoup de travail. D'écouter tout le monde, et tout. Comment tu peux savoir si quelqu'un ment ? », le questionnas-tu lentement, curieuse mais aussi préoccupée de tout le travail qu'il allait avoir sur les bras. Et un peu plus à cause de toi. Tu te mordis délicatement la lèvre. Tu ne pouvais rien dire, en plus. Qui t'avait pris ton bien et où exactement. Tout était vague, tu ne saurais placer l'événement sur une période. Juste que tu étais dans le métro, c'était tout ce que tu pouvais dire. Tu n'avais pas de visages ou même une couleur de cheveux. Rien du tout. Tu savais juste que ton portefeuille n'était plus là, et... ça s'arrêtait là. T'avais rien. Pouvait-il faire quelque chose, alors ? T'avais un doute tout de même. Sans éléments ou preuves, ça semblait difficile. Tout comme c'était difficile pour toi de prévenir Yoo Na. Sans trop pouvoir l'expliquer tu ne voulais pas l'embêter avec ça. Tu ne voulais pas la déranger ou l'inquiéter. « Merci », dis-tu simplement dans une esquisse discrète, un peu coupable malgré tout. « Vu comme ça... », tu grimaças un peu avant de faire la moue. « Mais ça devrait aller, j'ai du liquide à la maison. Je vais pouvoir m'en sortir », dis-tu dans un sourire même si t'étais sûre de rien au final. Tu supposais que ta nouvelle carte bancaire allait venir rapidement. Tu espérais du moins. Pour le reste des papiers, ça allait prendre un peu plus de temps. Tu secouas simplement le visage à ses mots, tout de même rassurée d'avoir été réactive. « Oui t'en fais pas. J'irai dans chaque magasin dans les prochains jours pour expliquer la situation. J'en ferai des nouvelles », tu haussas un peu les épaules. Tu espérais ne pas perdre tes avantages.. mais tu supposais que c'était le risque. Ce n'était pas dramatique cela dit. « Merci beaucoup », lui offris-tu en te courbant en signe de reconnaissance. Ca te rassurait de savoir que quelqu'un sera là pour t'épauler pour l'administratif. T'avais toujours peur de mal faire les choses. Mais ce n'était pas le plus important. Honnêtement, tu renoncerai à tout tes papiers si tu pouvais retrouver cette photo. Tu baissas quelque peu le regard, bougeant le visage, sachant que tu lui demandais l'impossible. Tu te mordis distraitement la lèvre. « Je sais », soufflas-tu, bougeant un peu la tête. « Je sais », répétas-tu encore une fois, déglutissant. Ta main serra la sienne alors que tes paupières se fermaient, ton visage se tordant dans une grimace alors que tu luttais pour ne pas pleurer. Tu n'aimais pas entendre ces mots, ça te rappelait bien trop de mauvaises choses. Tu rouvris quelque peu les yeux, libérant un souffle, laissant tes bras l'enlacer doucement. Ta vue se brouilla et tu te mordis la lèvre, t'accrochant à son haut. « Ca me donne l'impression de le perdre encore une fois », articulas-tu dans un rire dénué d'amusement, vide de tout. Tu le lâchas doucement, reniflant discrètement et te décalant pour remonter ton regard vers le sien. Tu plaquas un sourire contre tes lèvres comme tu avais si bien l'habitude de le faire, tes yeux pourtant humides montrant à quel point tu voulais simplement t'effondrer. « Je peux peut-être demander à papa ou maman... ils doivent avoir des photos qui traînent », optas-tu dans un petit mouvement de la main, détournant les pupilles, croisant les bras sur ta poitrine, tes doigts serrant tes bras. « J'ai encore moins envie d'appeler Yoo Na... », murmuras-tu dans une grimace douloureuse. Pour quoi ? Lui dire que t'avais perdu tes papiers mais aussi votre frère encore une fois ? Non. « Je suppose que ça va être difficile de retrouver le voleur », dis-tu doucement. « Je ne peux même pas aider », tu secouas un peu le visage dans un soupir. « Tu vas faire comment pour eux ? », demandas-tu, désignant les personnes de l'autre côté de la porte. Tout pour changer de sujet. Tout pour ne pas pleurer. Tout pour garder ce sourire fin aux lèvres, comme toujours.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Bae Hak Nyeon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : OKNOTOK ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 462
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Dim 6 Mar - 12:56
Citer EditerSupprimer


@Seo Eun Ha
Une esquisse de sourire amusé s’afficha sur les lèvres du policier alors qu’il secoua la tête. « Faut pas croire tout ce que tu vois à la télé. Mais ouais en gros c’est une bande comme à la télé. » Il y avait quand même beaucoup de détails qui différenciaient de tous ces trucs qu’on voyait à la télé. La première chose était qu’ils n’étaient pas tous aussi organisés qu’on le supposait. Il y avait toujours quelque chose qui faisait foirer pour le reste du groupe. Puis il fallait aussi avouer que certaines fois, c’était les personnes qui signalaient les vols qui étaient les auteurs de ces derniers. Hakyeon était donc toujours méfiant quand il était sur ce genre d'affaires. « Tu sais, les gens sont plus cupides que tu peux le penser. Certains mentent pour toucher leur assurance parce qu’ils ont des soucis financiers. Et on le sait pas rien qu’en écoutant ce qu’ils ont à dire. Parfois si, parce qu’ils ne sont pas cohérents dans ce qu’ils disent. Mais le plus souvent, on l’apprend quand on enquête. » expliqua–t-il en répondant à toutes les questions que Eunha pouvait avoir. Ça ne dérangeait pas Hak de le faire, du moins pas avec la jeune femme. Elle n’était gênante, puis ça lui permettait de souffler un peu avant de reprendre les entretiens avec toutes les personnes qui attendaient.
Mais pour le moment, il avait plus important à faire, retrouver le portefeuille de la jeune femme. Il l’écouta et lui donna son point de vue, mentionnant le fait qu’il ne dirait rien à Yoona parce que ce n’était pas à lui de le dire. « Si jamais t’as besoin tu me dis. Je peux te dépanner si jamais tu veux vraiment pas le dire à Yoona. » Il le ferait avec plaisir parce que si c’était sa petite soeur qui était dans cette situation, il aurait aimé qu’on le fasse pour elle. Puis elle devait attendre de refaire ses papiers et ça c’était autre chose. Il ne pouvait cependant pas faire grand-chose pour ses cartes de fidélité. Il hocha la tête à ses propos, ne rebondissant pas dessus. Il n’y avait rien d’autre à dire. Elle irait les faire refaire et il ne pouvait pas l’aider pour ça. Pas plus qu’il ne pourrait l’aider à retrouver la photo de son frère. Haknyeon aurait pu potentiellement la retrouver s’il avait eu une description de l’agresseur, mais sans, c’était quasiment impossible. Il n’était pas un super héros, malgré le fait que ça lui brisait le cœur de voir Eunha dans cet état. Elle ne méritait pas ça, réellement pas. Il se leva pour prendre sa main et la serrer lui disant qu’il était là pour elle. Il la laissa l’enlacer et referma ses bras autour de son corps frêle. Si elle avait envie de pleurer, il la laisserait faire. Il ne dirait rien et accepterait. « Je sais… Je suis désolé de pas pouvoir t’aider plus que ça. » Hak caressa doucement ses cheveux pour la calmer avant qu’elle ne quitte ses bras. Il ne commenta pas ses yeux rouges qui ne demandaient qu’à pleurer. Depuis combien de temps n’avait-elle pas lâcher de larmes pour se soulager ? Il n’en savait pas, mais il ne fit aucune remarque la laissant reprendre la parole quand elle le voulut. Il soupira et caressa distraitement le haut de sa tête. « T’es pas obligée de l’appeler… Si t’as besoin, je peux t’aider en attendant que tu refasses tous tes papiers. Tu peux demander à tes parents oui… » ajouta-t-il avant de secouer la tête. « Non ça ne va pas être facile. Mais je te promets de tout faire pour le retrouver. Peut-être qu’on verra quelque chose sur les caméras de surveillance. Même si je ne veux pas te faire de faux espoirs. » Il lui sourit désolé avant de regarder dans la direction qu’elle montrait comprenant qu’elle souhaitait changer de sujet et Haknyeon respecta ce choix. « Je vais les écouter, prendre leurs dépositions et après on ira sur place pour voir si c’est réel ce qui s’est passé… » Il soupira avant de passer une main dans ses cheveux. « Ça va être long, tu te doutes bien, vu le nombre de personnes. Mais bon, c’est mon métier. » Et il l’aimait plus que tout. « Bon et sinon toi ? Les cours ? Ça se passe bien ? Ça te plait toujours ? » demanda-t-il pour détourner une nouvelle fois la conversation ailleurs que sur des vols.

vmicorum.

________________________________

:russe:
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonlight ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 138
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1030157http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | Mer 11 Mai - 15:59
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Penchant un peu la tête, tu te pinças les lèvres, écoutant ce qu'il t'expliquait, les prunelles vagabondes. « Vous faîtes comme à la télé durant les interrogatoires ? Bad cop, good cop », expliquas-tu en haussant les épaules, le visage innocent, te demandant qui Hak Nyeon imitait alors, le mauvais ou le bon flic ? « Cela dit s'ils touchent l'argent de l'assurance, et l'assurance s'en rend compte, ils perdent tout non ? », marmonnas-tu les sourcils froncés, ne comprenant pas pourquoi aller jusque là. Bien sûr tu comprenais le principe – mais pas la finalité qui pouvait être à l'opposé de ce qu'on voulait. Et si la police découvrait le mensonge, la sentence n'était-elle pas plus sévère ? A causes désespérées, moyens désespérés, pas vrai ? Un peu comme leur dernière bouée. C'était un peu triste d'en arriver là cependant.

« C'est gentil »,soufflas-tu doucement, le sourire fin et soulagé, les doigts se tortillant faiblement entre eux. Ca te dérangerait de demander au policier de te dépanner, vraiment. Tu te sentais déjà gênée rien qu'en y pensant. Tu allais faire au mieux pour te débrouiller avec ce que tu avais à la maison. Et sinon... sinon tu envisageras de lui demander, ou à Yoo Na. Tu soupiras faiblement en imaginant le temps que toute l'administration allait te prendre. Remplir les papiers, les déposer, avoir les bons... tu ne savais même pas en combien de temps tu allais pouvoir tout récupérer – et au final, tu t'en fichais un peu. Tu t'en fichais de ne pas avoir tes cartes de fidélité ou même ta carte bancaire. On ne pouvait pas dépenser ton argent, de toute façon, t'étais tranquille. Tu t'en fichais de tout ça. Seule la photo où figurait ton frère importait, et ça te faisait mal de te dire que tu l'avais perdu. Encore. Déglutissant difficilement, tes doigts s'agrippèrent un peu plus son haut, une sensation bien trop désagréable te retournant le cœur, l'âme. Tu clignas vivement des paupières, tentant de retenir les larmes, t'accrochant un peu plus à lui pour ne pas perdre pieds. « C'est pas grave », dis-tu après quelques minutes, la voix plus tremblante que tu ne l'aurais pensé. Triste habitude que tu avais que celle de retenir tes larmes au lieu de les faire couler. L'esquisse trembla néanmoins, les gestes de réconfort sur tes cheveux te donnant juste envie de t'effondrer. « Je ne vais pas l'appeler », affirmas-tu, le ton sûr, secouant le visage. C'était pas la peine. « Merci beaucoup... Je pense que j'aurais bien besoin de toi pour... tout ça », marmonnas-tu en agitant vaguement les doigts. Tu hochas le visage à ses explications. « Je sais », articulas-tu, le sourire tendre. Tu savais qu'il fera son maximum, tu lui faisais confiance. « C'est déjà gentil de vouloir essayer », sachant qu'il risquait de simplement perdre son temps. « Désolée de t'ajouter du travail », tu fis la grimace, coupable et désolée. « Dans chaque maison ?? », demandas-tu, étonnée. « Ca fait beaucoup. Je me sens encore plus mal de t'ajouter un autre problème », tu mimas un air boudeur, le nez retroussé. Tu l'observas sans rien dire, le coin des lèvres se haussant, la frimousse attendrie. « Mais tu aimes ça, pas vrai ? », demandas-tu sans vraiment le faire. Tu clignas vivement des paupières, tentant encore d'oublier ce trouble qui faisait palpiter ton organe. « Oui ça va, je m'en sors pas trop mal. J'ai hâte de pouvoir finir cela dit. C'est chouette d'apprendre mais on aide pas grand monde comme ça », tu haussas un peu les épaules, tout de même satisfaite avec tes études. « Je pense pouvoir commencer dans un cabinet du centre ville. Je me renseigne déjà un peu partout t'as vu », la frimousse malicieuse, tu tapotas ta tempe. « Du moins tout dépendra de mes résultats, surtout. De toute façon j'ai encore une année avant de finir donc... peut-être que je trouverai un autre endroit d'ici là », tu fronças les sourcils, songeuse. Ton but était d'ouvrir ton propre cabinet – ce qui n'allait pas être une mince affaire. « Oh j'ai réussi à une faire une licorne. En origami », chacun ses but à atteindre, après tout. « Et toi ? Tout va bien ? Raconte-moi tout », que tu dis en souriant, attendant des détails croustillants sur sa vie, ses passions ou les nouveautés qui étaient survenues.
vmicorum.

________________________________



ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Contenu sponsorisé
 
Re: thank you (sorry) ((hak nyeon)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas