sombre
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2023

it's better to call a friend (yoona)

Invité
Invité
avatar
 
Re: it's better to call a friend (yoona) | Sam 8 Oct - 15:35
Citer EditerSupprimer
Maintenant qu’il avait retrouvé Yoona, Haknyeon se sentait un peu mieux. Il était toujours paniqué à l’idée qu’elle fasse une bêtise, mais il était avec elle et sur place et pouvait donc prévenir de ce genre d’incident. Puis, inconsciemment, il avait pris Pepero avec lui et alors qu’il regardait son chien, il se disait que c’était une bonne idée. La jeune femme se concentrerait sur le chien, plutôt que sur son envie d’en finir. Hak espérait que ça fonctionnerait et qu’elle n’aurait pas envie de mettre à exécution ses pensées. Il avait même parlé de Eunha pour la faire réagir. Le policier ne pouvait pas comprendre la perte d’un être cher comme celle que les sœurs Seo avaient vécu parce que ça ne lui était pas arrivé, mais il pouvait essayer de le faire. Seulement, il se doutait que c’était bien plus douloureux qu’il ne voudrait bien l’accepter. Alors, dans un sens, il pouvait aisément deviner la souffrance qu’elle pouvait ressentir et son besoin de s’en détacher. Néanmoins, Haknyeon ne pensait pas que ça aurait été ce que son petit frère aurait aimé pour elle. Mais il tut ce détail parce que ce n’était pas sa place de parler à la place de ce frère disparu.

Pour le moment, tout ce qu’il pouvait faire, c’était être là pour elle, la soutenir même si ce n’était pas ses bras qu’elle désirait. Pourtant, Yoona s’accrocha à lui et pleura toutes les larmes de son corps. Hak la laissa faire, la serrant contre lui en aspirant à la rendre moins mal qu’elle ne l’était. Il se retrouva ainsi tout mouillé parce qu’elle s’était laissée allée à son chagrin. Haknyeon ne regrettait rien et lui donna même un mouchoir pour qu’elle s’essuie les yeux. Il hocha simplement la tête à ses remerciements avant de lui changer les idées et de parler de Pepero. Elle répéta son prénom et le chien tourna son attention vers elle, la regardant comme s’il comprenait ce qu’elle ressentait. Il se colla même à elle, lui donnant autant d’amour et de soutien qu’il le pouvait « Ma soeur a choisi son nom quand on était gamin. » expliqua-t-il, justifiant le prénom du chien comme s’il n’y était pour rien alors qu’il n’avait rien fait pour que Soojin ne l’appelle pas ainsi. Il avait simplement accepté pour faire plaisir à sa sœur. Comme il le faisait à chaque fois.

Haknyeon finit par lui dire qu’il allait lui chercher de l’eau pour qu’elle puisse se désaltérer. Il mentionna le fait que Pepero allait rester avec elle et qu’elle devait s’en occuper pendant qu’il ne serait pas là. Cela impliquait bien entendu le fait qu’elle ne devait pas faire de bêtises pendant son absence. Il avait peur que ça arrive et même avec la phrase qu’elle prononça qui se voulait sûrement rassurante, Hak ne l’était pas. Yoona avait quand même pensé à rejoindre son frère et elle pourrait mettre son plan à exécution à n’importe quel moment. Il n’avait pas envie que ce soit pendant qu’il aurait le dos tourné pour lui apporter de l’eau. Le policier laissa donc la jeune femme quelques minutes seule, ne prenant pas le temps de vérifier le prix de la bouteille. Il l’acheta et revint rapidement vers elle. Une nouvelle fois, il ne répondit pas à ses remerciements tandis qu’elle récupérait l’eau et il haussa simplement les épaules à ses excuses. Il sourit légèrement, se déridant un peu. « Je n’ai pas besoin de te pardonner Yoona, parce que tu n’as rien fait de mal. » Elle était simplement une âme perdue dans les méandres de la souffrance et si elle se montrait forte avec sa famille, elle ne pouvait pas le rester indéfiniment. « Je te l’ai dit, tu peux m’appeler quand tu en ressens le besoin. Je sais que tu veux pas forcément montrer comment tu te sens. Mais je ne suis pas ta famille et je ne te jugerai pas si tu as besoin de te montrer vulnérable l’espace de quelques minutes. » Preuve de ses mots, il était présent, près d’elle et n’avait pas jugé la situation. Il détourna ensuite son attention avant de continuer. « Je suis pas le plus doué avec les gens, parce que je suis pas spécialement social. Mais si je peux t’aider à t’enlever ce fardeau… N’hésite pas. » Haknyeon s’était sûrement bien trop attaché à cette famille, à cette affaire et il n’aurait pas du. Mais c’était bien trop tard maintenant.
Et il ne regrettait rien du tout.

AVENGEDINCHAINS

@Seo Yoo Na
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @wrckedbunny / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: it's better to call a friend (yoona) | Lun 17 Oct - 23:41
Citer EditerSupprimer
La douleur, la vraie, tu la ressentais. Comme si chaque os brisé, chaque maladie n'avait été qu'un aperçu de la douleur réelle. Celle qu'on ne pouvait panser. Et pourtant le temps y arrivera, en partie, c'est ce qu'ils répétaient tous, impuissants face à votre malheur. Ils avaient probablement raison, tout comme Hak avait raison de te secouer avec un nom qui devait résonner. Mais aujourd'hui rien ne semblait rationnel, et tout ce que tu voyais pour sortir de ce tunnel long et froid était cette boule de poil. Peut être était ce ses grands yeux, ou la chaleur qu'il semblait dégager, cette présence qui te donnait envie de le câliner. Il restait un très bon compagnon, pour une triste fille perdue dans un monde trop grand, mais trop vide.

Jamais tu n'aurais cru pleurer autant, sentir à ce point ton coeur se serrer. La mort était dans un cercle de vie que tout le monde connaissait. Mais rien de tout ce que tu avais vécu n'était naturel. Cette perte, la vision de son corps inanimé, le désespoir qui vous avez prit, cherchant à le faire revenir. Le traumatisme restait sur tes mains oubliant peu à peu qui avait ouvert la porte, qui avait vu son corps en premier, qui l'avait détaché, qui avait appelé les parents. qui. Tout devenait flou comme ta vision, maintenant totalement obstruée par tes larmes. Et ce durant de longues minutes, suffisantes pour tremper Hak comme une pluie torrentielle. Seulement pour ce soir, que tu te répétais. Pour ce soir même tu t'autorisais une attention particulière à ce chien que tu ne connaissais pas mais qui te donnait envie de sourire. "Elle a eu raison.. ça lui va bien. "Croquant, réconfortant, tu comprenais sa pensée. Contrairement à celle de ton frère.

Petit à petit ton attention dérivait, jamais bien loin, jamais trop léger. Mais c'était toujours mieux que rien. Ce moment seule avec Pepero montrait l'amélioration, malgré les mots prononcés au téléphone, ceux qui te feraient honte dans quelques jours, voire mois. Ceux qui te donneront envie de te frapper pour cette pensée égoïste. Mais il l'avait comprit, rien ne semblait enlever cette stupide peine qui entravait ta logique. Sage, presque trop, les quelques minutes loin de Hak ne semblaient pas avoir fait remonter ces envies noires. Il était revenu et tu l'avais remercier, tu t'étais excusée, tout en ressentant cette sensation étrange. Le corps était là, il était presque au bout de sa limite, refusant d'ingérer autre chose que de l'eau, criant pourtant pour fonctionner. Le corps était là, mais l'esprit était autre part. Une sensation que tu ne connaissais pas, que personne ne décrivait. Etre là sans être là. Le regarder sans réellement le voir, sans comprendre l'information même de le voir. Rien ne semblait à sa place mais tu prenais quelques gorgées écoutant sa voix qui parvenait sans encombre à tes oreilles. Rien, tu n'avais rien fais de mal, mais rien de bien non plus. L'appeler au milieu de la nuit, le faisant sortir, le ramenant à son travail quand il devait se reposer, ce n'était pas ce que tu appelais " ne rien faire de mal". Pourtant il le disait avec une assurance qui te convainquait. Trop épuisée pour argumenter. " Tu regretteras ces paroles un jour.. " Le sourire légèrement étiré dans une moue sarcastique tu imaginais le jeune homme te demander d'arrêter. De pleurer au téléphone, de ressasser un passé qu'on ne pouvait changer, sans te douter qu'il serait là pour chaque soirée où tu te détruiras. "Tu es assez social pour avoir sauvé une vie.. peut être deux. Peut être même toute une famille. Et pour tenir compagnie à une fille qui perd la boule. " C'était peut être à ce moment, que tu avais réellement perdue cette empathie. Ce moment même où les émotions étaient dures à décrire, comme anesthésiée. "J'ai froid.. " La fraicheur de la nuit venant frappée sur l'humidité de tes vêtements, rendant ta peau sensible, la chair de poule s'y installant. "Tu peux rester encore un peu? " Demandais tu, le regard se tournant vers lui. Pouvait il te rendre se service? Il avait- dit de ne pas hésiter, mais qui ne mentait pas. Les genoux lâchant presque trop lentement, retenu par ce qu'il te restait de force tu décidais toutefois de t'asseoir un instant. Ou peut être deux. " Tu peux les arrêter Hak? Tu peux les attraper, les mettre en prison? Leur faire payer? "Tous ceux qui l'avaient tué. Connaissant pourtant la réponse, tu cherchais une raison, une seule de te battre chaque jour.

" "
AVENGEDINCHAINS

@Bae Hak Nyeon

________________________________


be more like me
And be less like you
Invité
Invité
avatar
 
Re: it's better to call a friend (yoona) | Dim 6 Nov - 15:13
Citer EditerSupprimer
Maintenant que tout allait bien, du moins en apparence, Haknyeon pouvait se détendre un peu plus. Il avait eu peur que Yoona fasse une bêtise et qu’il soit obligé de vivre ça. Il se doutait que Eunha aurait eu du mal à se remettre de la mort des deux personnes les plus importantes de sa famille, son frère et sa sœur. Il était donc heureux que la plus vieille de la famille n’ait pas fait ce geste et qu’il ait eu, dans un sens, les bons mots pour l’empêcher de commettre l’irréparable. Hak avait eu une bonne idée aussi de ramener Pepero même si sur l’instant ça n’avait clairement été qu’un réflexe. Mais vu qu’il était là, à leurs côtés, le policier se disait qu’il pouvait très bien jouer de cela. Il lui semblait que Yoona se retrouvait distraite par sa présence et ça lui convenait parfaitement. « Oui son nom est parfait ! Sojin a eu une bonne idée. » La seule qui lui venait à l’esprit alors qu’il laissa Pepero avec la jeune femme pour aller lui chercher de l’eau afin de se réhydrater. Il ne s’absenta pas longtemps de peur que l’envie de passer à l’acte lui parvienne à nouveau. Il ne désirait pas que ça arrive, que ce soit maintenant comme plus tard. Il revint donc vers elle, avec la bouteille et le soulagement qu’il ressentit en la voyant toujours là où il l’avait laissée, le fit presque sourire.

Bien que Yoona se mit à s’excuser de l’avoir dérangé, Haknyeon lui assura qu’il n’y avait rien de mal. Elle n’avait pas de tort dans l’histoire. Elle était simplement triste et perdue à cause de son deuil. Comment pouvait-il lui en vouloir ? Alors qu’il lui avait donné son numéro exprès pour ce genre de situation. Il ne pensait juste pas que ce serait si tôt, ni même que Yoona l’utiliserait. Sa sœur et elle étaient plutôt contre cette idée de recevoir de l’aide de quelqu’un d’autre. Et pourtant, il était à présent avec elle, à ses côtés, l’ayant empêché de faire un geste qui aurait changé leur vie entière. Hak leva les yeux au ciel quand elle reprit la parole et secoua la tête. « Si je n’avais pas voulu être dans cette situation, je ne vous aurais pas donné mon numéro personnel à toi et ta sœur. Alors, arrête de t’en faire. Je le fais parce que j’en ai envie… Et parce que vous en avez besoin. » Même si elles ne souhaitaient pas que ce soit le cas. Inconsciemment, elles avaient besoin de tout le soutien qu’on pouvait leur apporter et Haknyeon le faisait sans arrière-pensées. La jeune femme continua de parler et à nouveau, le policier leva les yeux au ciel. « Tu ne perds pas la boule Yoona… Tu traverses une période difficile c’est normal de ne pas être toi-même. Et quiconque te dira le contraire est un con. » Elle était en deuil, il lui faudrait que temps avant de se remettre de ce drame et c’était totalement compréhensif. On ne pouvait pas aller mieux après la mort d’un proche aussi rapidement. Peut-être même qu’elle et Eunha n’irait jamais mieux de toute leur vie.

Tandis que ses pensées flottaient ailleurs, la voix de Yoona le fit revenir sur terre et il enleva la veste qu’il avait enfilé avant de la rejoindre et lui posa sur les épaules. « Ça va mieux ? » demanda-t-il avant de hocher la tête à sa question. Il ne comptait aller nulle part. Il resterait jusqu’à ce qu’il soit sûr que la jeune femme aille mieux. Haknyeon était presque prêt à l’inviter chez lui pour ne pas qu’elle soit seule. Mais encore une fois, ce serait contraire à tous ses principes. Mais ne les avait-il pas déjà enfreint en leur donnant son numéro ? Certainement, mais il ne fallait pas non plus qu’il aille trop loin. Il n’y aurait pas de façon de revenir en arrière. Et alors qu’il pensait à ça, il vit la jeune femme s’asseoir, ou du moins, ses genoux lâcher. Il la maintint contre lui, l’aidant à prendre place avant de la regarder tristement quand sa question passa la barrière de ses lèvres. Il ne pouvait pas lui dire qu’il le ferait parce qu’il ne savait pas réellement ce qui avait poussé Eunhyuk à faire cet acte. Il tenta un sourire assez crispé et caressa doucement son dos. « Je peux pas te promettre quelque chose que je ne peux pas faire. Mais je peux essayer. » Il soupira et la serra un peu plus contre lui, caressant son dos ainsi que ses cheveux. « Je te promets de tout faire pour vous aider toi et ta soeur. Je sais que c’est pas grand chose par rapport à ton frère… Mais ça, c’est une promesse que je peux tenir. » Contrairement à l’autre. Ce n’était malheureusement pas quelque chose qui était dans ses cordes. Par contre, aider Eunha et Yoona, ça, il pourrait le faire. Il la serra quelques minutes de plus contre lui, lui donnant une étreinte chaleureuse qui devrait la réchauffer. Il finit par la décaler de son embrassade pour la regarder. « Tu veux qu’on aille ailleurs ? Peut-être que d’aller manger ou boire quelque chose de chaud te fera te sentir bien non ? » demanda Haknyeon pas sûr de ce qu’il avançait. Mais on ne savait jamais.

AVENGEDINCHAINS

@Seo Yoo Na
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @wrckedbunny / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: it's better to call a friend (yoona) | Jeu 22 Déc - 18:57
Citer EditerSupprimer
Tout aurait pu se finir. Un instant et toute la douleur disparaîtrait. Tout aurait pris sens, ou l'aurait perdu, plus rien entre les deux simplement le soulagement. L'espace d'un instant tu le comprenais, ce frère que tu avais chéri jusqu'à la fin, non, tu le chérissais encore. L'espace d'un instant le soulagement, avant de partir. Mais pour aller où? Qu'est ce qui semblait si bien de l'autre côté ? Qu'est ce qui l'avait convaincue pour choisir le vide, l'inconnu à vous? C'était aussi flou que la vision que tu avais, entrechoqué d'eau, qui finissait sur des tonnes de mouchoirs. Mais tu arrivais à le voir, ce petit être qui apaisait ton coeur par une magie inconnue. Sojin, son prénom aussi était beau, elle avait bien choisi. Tout comme Hak avait su choisir, comme il avait décidé de ne pas te laisser, ne pas faire de peine à Eun Ha. La bouteille en main tu le remerciais, sagement proche du chien comme une enfant à qui on aurait dit de ne pas bouger. Non tu ne bougerais plus, pas pour un instant.

Pauvre policier, qui commençait son service, sa vie à servir les autres, de bien des façons. Aujourd'hui il avait décidé de laisser le pro pour venir personnellement aider. Le ferait il à chacun? Tu doutais. L'expérience privilégiée devait être chérie, sûrement demain, ou après demain, un jour. Quand tu auras repris tes esprits, au moins un peu pour te rendre compte de tout ce que tu venais de lui faire subir. Certes les mots qui s'échappaient donnaient l'impression que la réalité revenait, mais aucun des sentiments qui t'anéantissait n'était de la culpabilité de l'avoir appelé. "Alors, merci. " C'était tout ce que tu pouvais dire n'est ce pas? Le regard sur lui comme pour montrer une sincérité réelle. C'était bien là la seule chose que tu pouvais faire. Un rire franc s'échappa de tes lèvres, sans contrôle, sans joie, aucune. Rien n'allait mais la franchise de Hak avait eu raison des quelques nerfs qui tenaient d'une manière inconnue. Les autres étaient cons, et quiconque tenterait de t'en dissuader, serait con aussi. Tous ceux qui blessaient les autres, étaient cons. Tant de cons que ton coeur se serrait de ne pouvoir leur donner la raclée de leur vie. "Tu les boucles, toi, les cons. "

Aucunement calculé, c'était innocemment que tu laissais passer chaque ressenti, comme il venait, incapable pourtant de mettre le doigt sur les émotions qui perduraient au fond, ou pas. La tête basculait d'avant en arrière lentement, presque trop, la chaleur venant doucement se propager pour atténuer le froid qui vous entourait. Demain peut être une fièvre viendrait vous frapper pour vous punir d'avoir attendu trop longtemps. Quand le policier restait bloqué dehors, la peur au ventre de te voir dans les journaux le lendemain, quand tu le retenais perdant le peu de force qu'il te restait. Ce n'était pas grave, si tes fesses touchaient le sol, si le froid venait t'embrasser comme aucun autre soir. Rien ne l'était, seule cette question avait du sens, malgré le poids que tu mettais contre un ami à en devenir. La réponse honnête, et attendue tomba comme un mur devant cet espoir qui restait. "Trouves les avant moi Hak Nyeon. " Une promesse muette que tu deviendrais la méchante, comprenant d'un coup ces "vilains" dépeint par une société qui ne connaissait pas la haine. Tu serais prête à détruite tout ce qu'il te restait si tu les croisais. La haine qui brulait contrastait avec cette douceur d'une caresse presque fraternelle d'un semi-inconnu. Il aura fallut cet évènement pour rencontrer ce policier aux airs amicaux. " Merci. " Des remerciements, encore. Tout ce que tu pouvais lui donner, avant de t'excuser des années durant pour tout ce travail que tu lui donnais. La chaleur aidant, tes yeux se fermèrent de temps à autre, épuisée. " Demain.. ou après. Je te rends ta liberté. Je vais rentrer. " Rien n'était réglé mais le temps ne faisait que passer, la faim perdue, autant dormir. Un mouvement fluide pour te débarrasser de la veste et tu lui déposas sur les épaules. " Votre service est fini, soldat. " Comme une mission ponctuelle, tu disparaîtrais de sa vue, pour ce soir.


" "
AVENGEDINCHAINS

@Bae Hak Nyeon

________________________________


be more like me
And be less like you
Invité
Invité
avatar
 
Re: it's better to call a friend (yoona) | Jeu 5 Jan - 13:46
Citer EditerSupprimer
Devant la détresse de la jeune femme, Hak ne pouvait pas rester de marbre. C’était ce qui l’avait poussé à donner son numéro personnel à Yoona et Eunha. Il avait été touché par leur désespoir et leur tristesse. Il s’était même mis à leur place en pensant à ce qui aurait pu se passer si ça avait été Sojin à la place de Eunhyuk et la douleur qu’il avait ressenti à cette simple pensée avait fait en sorte qu’il avait pu compatir plus que de raison avec les soeurs Seo. Il ne regrettait rien de ses actions. Il les avait faites de bon cœur et encore maintenant, alors qu’il avait rejoint Yoona pour lui éviter de faire une connerie, il ne regrettait pas d’avoir donné son numéro aux jeunes femmes. C’était pour ce genre de situation qu’il l’avait fait et il était heureux d’avoir pu être un soutien pour la jeune femme, même s’il aurait aimé la rencontrer dans d’autres circonstances. « Avec plaisir. » répondit-il simplement aux remerciements de Yoona. Haknyeon n’avait pas fait ça pour qu’elle le remercie ni même qu’elle pense qu’elle devait le faire. Il avait sûrement pris trop à cœur son serment d’aider la veuve et l’orphelin. Puis, Yoona avait besoin de quelqu’un près d’elle et encore plus alors qu’elle pensait qu’elle devenait folle. C’était normal de ne plus être soi-même dans ce genre de circonstances. Elle venait quand même de perdre son petit frère. Ce n’était pas rien. Il esquissa un léger sourire et hocha la tête. « Exactement, je les boucle les cons. » Mais il ne pouvait malheureusement pas tous les boucler.

Cependant, il n’était pas sûr d’être capable de trouver ceux qui avaient été la cause de la mort de son frère. Eunhyuk s’étant suicidé, ce serait compliqué de prouver que quelqu’un d’autre avait quelque chose à voir avec son geste. Il voulait bien essayer comme il le disait à Yoona, mais il ne désirait pas lui donner de faux espoirs. Ce n’était pas forcément quelque chose qui était dans ses cordes. Il faudrait enquêter pour savoir ce qui se passait dans sa vie pour qu’il ait l’idée d’avoir ce genre de conséquences. Il soupira et secoua la tête. « Je t’empêcherai de faire quelque chose que tu regretteras. » Parce qu’il était persuadé que ce serait le cas. Puis, il mentirait s’il disait qu’il avait envie de voir la jeune femme derrière les barreaux. Il voulait faire en sorte de l’aider et si cela voulait dire qu’il devrait l’obliger à ne rien faire contre les gens responsables de la mort de Eunhyuk, il serait le premier à être là, quitte à ce qu’elle le déteste. Eunha avait encore besoin de sa grande sœur et ce n’était pas en prison qu’elle lui serait d’une grande aide. Haknyeon serait là pour l’empêcher de faire la pire erreur de sa vie. Mais pour le moment, ce n’était pas ce qui était en jeu. Il voulait savoir si Yoona avait envie de boire, manger ou si elle avait envie d’aller ailleurs. Il hocha la tête à ses mots, comprenant qu’elle n’avait potentiellement pas envie de voir plus de monde et d’être sociale. Il lui sourit presque et secoua la tête. « Je n’étais pas en mission ce soir. Je l’ai fait de bon cœur. Pas parce que c’est mon travail. Pas avec ta soeur et toi. » Hak était sincère. Il l’avait fait parce que même s’ils ne se connaissaient pas encore réellement, il appréciait la jeune femme et il n’avait pas eu envie que Eunha se retrouve sans personne. Mais il l’avait également fait parce qu’il avait eu peur de la voir faire quelque chose d’irréversible. « J’accepte de te laisser seule, si tu me laisses te raccompagner chez toi. Et c’est non négociable Yoona. » Il lui offrit son bras, attendant qu’elle le prenne avant de quitter cette station de métro pour retrouver l’air frais de la soirée. Il la ramènerait et ensuite, il rentrerait chez lui pour prendre un thé et sûrement se mettre sous sa couette ou un plaid et dormir.


AVENGEDINCHAINS

@Seo Yoo Na
Seo Yoo Na
☆☆ DEBUT SHAKER
Seo Yoo Na
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @wrckedbunny / Signa: @rossressources / Gifs : @somebodytodiefor
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p30-seo-yoo-na-rp#1074720http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050659
Re: it's better to call a friend (yoona) | Dim 26 Mar - 15:43
Citer EditerSupprimer
Dans un autre cadre, une autre vie, seriez vous devenus amis ? Si tout était différent, vos regards se seraient ils croisés ? Parfois le destin mettait de drôle de bâton devant vous, vous faisant alors trébucher. Mais il vous apportait autre chose, comme pour dire "désolé". Ce soir une amitié ne suffira pas à éponger la douleur mais demain, peut être, qu'elle sera chérie. Pour le moment rien d'autre que la douleur, cette envie de tout foutre en l'air, de finir ce qu'il avait commencé. Si l'un devait partir, il était naturel que les autres suivent n'est ce pas ? Pourtant dans la voix de Hak il semblait que tout soit détaché. Les remerciements au bord des lèvres tu comprenais tout de même qu'il venait de t'aider, de te sauver. Il faisait de son mieux avec le pire qu'il avait : un cas de suicide, d'un jeune, avec une famille à l'abandon. Un titre de série dont les gens raffolaient tant. " Tant mieux. " S'il bouclait ceux qui le méritaient, même si rien n'allait, si rien n'était comme dans leur série où le méchant était retrouvé, mis en prison. Ici tu étais persuadée que personne ne ferait rien, que les rires continueraient en dépit de ce qu'ils avaient provoqué. Et ça te faisait chier. Ca te serrait le cœur au point d'en tousser, la respiration se coupant de ne rien pouvoir faire. Comme dans un spectacle, spectatrice attachée d'une mauvaise comédie.

Ca allait finir par te tuer, cette culpabilité. Ce sentiment qui t'oppressait, qui te donnait envie de foutre en l'air tous ceux qui avaient osé mal le regarder. T'avais envie de débarquer, de faire une scène, de les voir disparaître. Il avait intérêt à les trouver avant toi. Une phrase bien ambitieuse. L'être humain était simple mais compliqué. Celui qui n'avait blessé son prochain pouvait l'écraser, quand celui ci se sentait en danger, ou bien la colère le submergeant. Oui l'être humain était fascinant. "Tu crois que je le regretterais plus que de les voir rire ?  " Un sourire peiné tu imaginais les gros titres. Une folle qui avait voulu vengé son frère avait attaqué de pauvres lycéens. Mais à quoi bon ? Hak avait sûrement raison, à qui tout cela profiterait ? L'esprit libéré d'un peu de haine tu ne faisais qu'écouter sa voix, ses recommandations. Savoir ce que tu voulais ou non était un début, marquant la fin de votre entrevue. "C'est quand même une grande mission. " Quand bien même il n'aurait pas été policier mais banquier. Prendre soin de quelqu'un, c'était toujours compliqué. Le regard passant sur son bras tu finissais par rire doucement l'attrapant. La tête se dandinait doucement dans un acquiescement. "Faisons ça, je t'écoute pour ce soir.  " La vérité étant que l'énergie te manquait. Préférant rentrer, tenter de fermer les yeux et qui sait ? Le revoir juste ce soir. Peut être apparaît il dans tes rêves, ton frère. Arrivée chez toi tu descendais mollement de la voiture saluant une dernière fois le chien, puis ton nouvel ami. " Merci encore Hak Nyeon. Rentres bien." Tu disparaissais alors de sa vue pour la soirée, ignorant qu'il deviendrait un pilier dans ta vie dépravée.
Dans un autre cadre, une autre vie, seriez vous devenus amis ?

" "
AVENGEDINCHAINS

@Bae Hak Nyeon

________________________________


be more like me
And be less like you
Invité
Invité
avatar
 
Re: it's better to call a friend (yoona) | Sam 15 Avr - 17:40
Citer EditerSupprimer
Soulagé qu’elle aille mieux, enfin qu’elle puisse l’être dans cette situation, Haknyeon la couva d’un regard tendre. Le même genre de regard qu’il donnait à sa petite sœur. Sa rencontre avec les sœurs Seo n’était en rien ordinaire et la relation qu’il commençait à construire avec Yoona ne l’était pas non plus. La confiance était de mise entre eux, bien plus que s’ils s’étaient rencontrés dans d’autres circonstances. Alors, il pouvait bien lui promettre plus ou moins d’arrêter les responsables de la mort de son frère même si c’était quelque pour laquelle il n’avait aucun moyen de savoir s’il pourrait ou non le faire. En tout cas, il mettrait toute son attention dans un moyen de les mettre hors d’état de nuire. Est-ce que ce serait sain ? Pas spécialement, mais Hak se sentait responsable des jeunes femmes maintenant, comme si elles étaient de sa famille. Alors, il prendrait soin d’elle comme si c’était le cas et les aiderait comme il le pouvait. Et cette aide commençait par aujourd’hui, être venue la voir et surtout maintenant rester avec elle jusqu’à ce qu’il puisse la ramener chez elle.

« Oui tu le regretterais plus que de les voir rire Yoona. Parce que tu auras brisé d’autres familles pour ta revanche. Ces gens-là sont les frères et fils de quelqu’un. Si tu t’en prenais à eux, tu mettrais leurs familles dans la même situation dans laquelle tu es maintenant. » Haknyeon soupira et lui prit l’épaule pour lui serrer quelques instants. « Je ne dis pas qu’ils ne méritent pas… Juste que ce que tu ne devrais pas vouloir ce que tu vis, arriver à quelqu’un d’autre. Et en plus, tu seras derrière les barreaux alors que Eunha a besoin de toi. » Même s’ils étaient pourris jusqu’à la moelle. Il ne pouvait pas laisser la jeune femme voir sa vie détruite parce qu’elle avait un besoin de se venger de ce qu’ils avaient fait à son frère. Haknyeon comprenait ce qu’elle ressentait mais ce n’était pas une raison pour la laisser faire n’importe quoi. Il veillerait sur elle et sur ses actions si jamais elle venait à déraper. Et pour le moment, il lui proposa de la ramener après qu’elle ait refusé d’aller boire et manger avec lui. Hak ne le prit pas mal. Il se doutait bien qu’elle n’avait pas la tête à ça. Alors il la ramena chez elle et sourit en la voyant descendre. « Bonne soirée Yoona. » Il la regarda rentrer à l’intérieur et finit par rentrer lui aussi chez lui.



AVENGEDINCHAINS

@Seo Yoo Na
Contenu sponsorisé
 
Re: it's better to call a friend (yoona) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide