sombre
-64%
Le deal à ne pas rater :
Centrale Vapeur PHILIPS GC8735/80 PerfectCare Performer
99.99 € 279.99 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

déjà vu (eunha)

Shin Joo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shin Joo Han
Pseudo, pronom(s) : delight ; she/her.
Célébrité : huening kai (txt)
Crédits : ralhiel.
Messages : 42
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t25491-shin-joo-han-can-t-you-see-mhttp://www.shaketheworld.net/t25604-shin-joo-han#1005527http://www.shaketheworld.net/t25608-delight-shin-joo-han#1005547
déjà vu (eunha) | Jeu 28 Oct - 12:06
Citer EditerSupprimer


|
déjà vu ;
@seo eun ha


— Ses pensées étaient ailleurs. Joohan songeait à tout un tas de choses, l’air manifestement absent, la main suspendue autour du poignet de maintien situé non loin des portes automatiques. Il se tenait debout à l’arrière de cet autobus, faute d’avoir pu obtenir une place vacante sur l’une de ces banquettes très prisées à cette heure de la matinée. Les pannes de réveil lui coûtait toujours ce genre de moment déplaisant au fur et à mesure que le véhicule agglutinait bien plus de monde qu’il n’en extirpait… Le jeune homme regrettait déjà d’avoir cédé un peu trop facilement à la tentation et à l’appel de la soirée étudiante. Il savait que ce n’était pas raisonnable de boire autant en plein milieu de semaine, mais il lui était encore plus difficile de refuser les avances de jolies filles dès lors qu’il était à même de combler un manque affectif. Malgré les maux de tête pour lui arracher quelques mimiques disgracieuses, Joohan s’efforçait à croire que le médicament ingurgité un peu plus tôt finirait par agir tôt ou tard - avec une lenteur déplorable, il fallait le souligner - mais tout de même sur son organisme. Il s’armait de patience dans cette souffrance qu’il faisait taire. Beaucoup moins absent qu’il ne l’avait été en début de parcours, l’étudiant ajusta la lanière de son sac sur son épaule à l’approche de nouveaux arrivants. Sa mâchoire se crispa devant la foule qu’il devinait depuis les vitres apparentes. Bon dieu, qu’est-ce qu’il détestait les grandes villes pour cette raison précise. Sa petite île natale lui manquait tellement. L’air de la mer, le chant des oiseaux, l’amabilité des gens et surtout son besoin d’espace vital… réduit à néant ! Et tandis qu’ils se serraient tous un peu plus comme des sardines en boites, Joohan reconnut une tête plus petite que les autres se frayer un chemin jusqu’à lui. Ce visage, il s’en souvenait très bien puisqu’elle s’était permise la fois passée à s’agripper à lui comme s’il était un poteau humain !! Au vu des circonstances, il s’attendit gros comme une maison à ce qu’elle réitère l’expérience, pas franchement emballé d’être enlacé à nouveau contre son gré. Veillant à ne pas croiser son regard, le jeune homme poussa un profond soupir avant de refermer les yeux. Calme. Il fallait rester calme. La prochaine fois, il irait à l’université en taxi. C’était moins pénible.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lee luda ((wjsn))
Crédits : moonset. ((ava))
Messages : 93
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478-seo-eun-ha#1004182http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003929
Re: déjà vu (eunha) | Mar 2 Nov - 23:55
Citer EditerSupprimer


|
déjà vu ;
@shin joo han


— Les lèvres pincées, les doigts fermement accrochés à la lanière de ton sac, tu attendais, les prunelles vagabondant à gauche et à droite, observant la foule. Foule qui devenait de plus en plus dense, brouillard épais qui brisait ta vue, cassant ton horizon, faisant grimper les battements de ton cœur. Tu inspiras profondément, imaginant déjà le chaos qui allait suivre. Te voyant déjà écrasée entre deux corps plus grands que toi sous prétexte que t'étais trop petite. Sous prétexte qu'on pouvait se le permettre. Tu ne prenais pas beaucoup de place, mais surtout, tu ne disais rien. Tu ne disais rien et on en profitait largement, s'invitant sans retenu dans ton espace vital, brisant sans sourciller l'espace qui devrait t'être dédiée. C'était le cas pour tout le monde cela dit alors tu supposais que t'avais pas vraiment de quoi te plaindre... T'étais tellement mal à l'aise dans ce cas de figures. Bus, métro, train... tu n'aimais pas les transports en commun mais tu n'avais – tristement – pas le choix. Soufflant bruyamment en voyant le véhicule approcher, tu désespérais d'avance en distinguant les ombres pleines de toutes les personnes à l'intérieur. Tu inspiras, t'approchant lentement de la porte, grimpant tout aussi lentement à l'intérieur, t'accrochant déjà où tu pouvais quand tu sentais la foule bougeait, poussant, gesticulait. Tu avançais, les prunelles perdues, captant une silhouette bien grande plus loin. L'espoir renaissait. Un peu. Tu te souvenais de t'être agrippée à ce jeune homme la dernière fois – tu le reconnaissais par sa taille. Il fallait dire que ça t'avait offert un confort bien trop longtemps recherché par ici. Tu avanças discrètement jusqu'à lui, levant des pupilles implorantes vers les siennes... mais la supplication passait dans le vent, ses yeux se fermant. Tu fis la moue, désespérée, t'arrêtant néanmoins non loin de lui, te retrouvant dans l'impossibilité de t'accrocher. Tu pourrais presque tenir debout sans te tenir au vu de la masse autour de toi. Tu fus tout de même surprise par le démarrage, un léger son quittant tes lèvres alors que tes mains s'agrippèrent au jeune homme à tes côtés. Tu relâchas directement la pression, laissant tes phalanges serrer la lanière de ton sac. « Désolée », articulas-tu doucement, ramenant petit à petit ton sac devant toi, le serrant, comme si c'était la seule chose à laquelle tu pouvais te tenir. Un souffle court te quitta à nouveau quand le véhicule se stoppa, ton corps se balançant au rythme des personnes qui passaient – qui te poussaient. Et l'une de tes mains vint distraitement tenir le jeune homme, tes doigts serrant son bras libre pour éviter d'être emportée. « Désolée », réitéras-tu, levant le regard vers lui dans une moue désolée – suppliante, tes épaules s'abaissant en même temps que le sourire discret qui étirait tes lèvres, laissant ta frimousse crispée dans un air presque effrayé et perdu.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

Tears shed for another person
are not a sign of weakness
They are a sign of a pure heart

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas