sombre
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal


Chaud les genoux Ft. Yura

Rhee Seung Hwan
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Seung Hwan
Pseudo : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @bambi / Signa: @ross resources
Messages : 164
Âge : 31
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p30-rhee-seung-hwan-rp-s#1074805http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050675
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Jeu 6 Oct - 23:07
Citer EditerSupprimer


 @Bang Yura  
Le point de vue de ton amie n'était pas incompréhensible bien au contraire. Voyager, bouger tout le temps c'était une condition bien particulière qu'il fallait accepter. Alors pour suivre une personne qui se fichait de nous, il ne fallait pas abuser. Elle pouvait avoir le talent le plus incroyable, si l'artiste n'était pas conciliant elle n'aurait pas aimé. Du moins tu supposais, appréciant toi même apprendre aux autres quand tout avait failli. Transmettre aux autres c'était peut être ça, la vraie passion. " Bien sûr je te ferai un rapport complet et je les disputerai fort. " Un léger rire t'échappais imaginant la scène. ils avaient passé l'âge que tu viennent leur tirer les oreilles. Mais tu n'hésiterais pas. Tout comme tu n'hésitais pas à contredire la plus simple des physiques. L'entendant répéter, tu sus, que quelque chose n'allait pas. Et pour réponse la tête se secouait de haut en bas dans un air, presque déterminé. Chose moins visible lorsque tu te demandais si la prétention n'était pas à la porte de celui qui disait bien faire une chose. Même si cela pouvait être vrai. "C'est vrai... j'ai pas l'habitude mais je pense qu'on peut. " Comment changer d'avis en trois minutes. Heureusement qu'elle était là. Mais en y réfléchissant, si c'était la vérité, pourquoi jouer l'homme humble? Pourquoi chercher des compliments comme on crevait d'avoir un sous pour finir le mois. Trop de bavardages, les mouvements ne se faisaient pas seuls et ta gêne ne partirait pas en évitant ce moment où tu étais bien trop prêt. " Ah d'accord... tu es douée dans d'autres danses. " Le sourire aux lèvres tu suivais pourtant ce qu'elle disait, ou bien ce que disait la prof, les deux en fait. Yura restait une source énorme de savoir et d'aide pour ta pauvre âme perdue. T'étais pas sûr si ça venait vraiment, mais y'avait du mieux, et qui d'autre que Yura pouvait en témoigner? La prenant alors à parti comme s'il s'agissait d'un miracle. "De la souplesse.. oui... hm.. comment ? " Parce que là t'étais au max du déhanché de Shakira. Plus tu te déboîtais la hanche. Mais ce n'était pas le moment, comme deux élèves modèles vous regardiez la professeure, avant que le cancre que tu étais ne viennent interrompre. "C'est marrant, tu es une des rares personnes à avoir toujours su ce que tu voulais.. c'est bien. " N'étais tu pas dans ce cas également? Les yeux rivés vers un sport lâchant tout, ta campagne, Han Jae, pour un rêve brisé. C'était peut être aussi idiot que normal de ruminer cet échec mais tu ne cessais d'y penser, comme une faute de ta part. Une naïveté qui t'avait conduit à tout perdre. Les lèvres décollées prêt à répondre tu t'étouffas presque en entendant la fin de phrase. Tu pensais qu'elle parlerait du sport et non de la danse en particulier. "Et bien... trente minutes. " Depuis que tu avais franchi la porte quoi. "J'ai une bonne prof c'est pour ça... mais le talent y fait aussi. " T'y croyais pas mais ça te faisait rire c'était donc le principal. Et puis si tu roulais des hanches, que pouvait on réclamer de plus ? Peut être de garder secret cet amour qui t'avait fait tout perdre. Non plutôt qui t'avait laissé réaliser que tout n'était qu'apparence. " Un ami d'enfance.. enfin je sais pas si je vais lui montrer mais... j'ai envie de lui dire. " De partager une expérience avec lui. Devrais tu l'avouer avec autant d'aisance? Tes expériences ne semblaient pas t'avoir assez frappé pour garder une distance avec la vérité. "Enfin ... je .. c'est pour rire. " Tu mentais mal en plus, et même si tu te plongeais dans l'apprentissage de cette danse, avec beaucoup trop de passion d'un coup, tout ce que tu avais dit ne s'effaçait pas.

" "
vmicorum.

________________________________

Love me
Hate me
Kiss me
Love me
Bang Yura
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ∽ twice
Messages : 1353
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p30-bang-yura#1066929http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Ven 23 Déc - 13:06
Citer EditerSupprimer


 @Rhee Seung Hwan  
« Je veux un rapport avec le nom, l'heure et le lieu où tu as entendu quelque chose. Ainsi que les noms des personnes qui ont parlé, et des photos. Parce que je ne connais pas tout le monde », le monde était grand et tu étais toute petite. Tu émis un son amusé suite à tes mots, le sourire malicieux, imaginant des dossiers s'empiler sur ton bureau. Pas qu'on puisse dire grand chose sur toi. « Pourquoi t'as pas l'habitude ? Parce qu'on t'a dit de pas le faire ? », demandas-tu, curieuse, les sourcils levés. « Faut pas écouter les gens. Ils sont juste jaloux », c'était ta conclusion, oui. « D'autres danses, oui », tu ris quelque peu et haussas les épaules, un sourire aux lèvres. Tu ne pouvais pas tout savoir, tout connaître. En plus de ça t'étais encore jeune, et tu avais encore quelques années devant toi pour apprendre d'autres danses si l'envie te prenait. « De la souplesse... de... », tu clignas des paupières, bougeant un peu le bras car tu ne savais pas trop quoi dire. « Essaie de faire le mouvement le plus lentement possible. Ca te permettra de moins le saccadé et ça donnera l'impression qu'il est beaucoup plus lisse aussi », tu lui montras un exemple avant un simple mouvement du bras, que tu exécutas de manière un peu saccadée, et rapide, avant de le faire plus lentement. Ca semblait plus naturel, aussi. « J'ai l'impression que tu vas te déboîter une hanche à force », murmuras-tu, les sourcils froncés. Ce serait plutôt gênant. « Dit comme ça oui. Après je pense qu'on est beaucoup à savoir ce qu'on veut », mais pas beaucoup y arrivait. Tristement. Tant de détails entraient en compte que faire la liste prendrait beaucoup trop de temps. Un rire franc, et sans doute un peu bruyant aux lèvres, tu planquas ta main contre ta bouche, t'excusant en silence. « Tu te débrouilles bien pour un grand danseur de 30 minutes », articulas-tu en riant doucement, le taquinant. « C'est le talent naturel. Et t'as raison d'y croire. En vrai c'est comme ça qu'il faut faire », tu l'encourageas d'un clin d’œil et d'un pouce levé, le sourire large. « Lui dire quoi ? », tu le regardais comme s'il n'avait pas fini la fin d'une grande et belle histoire. Tu voulais la fin ! « Qu'est-ce qui est pour rire ? Tu veux lui dire quoi ? Que tu sais danser ? », tu penchas le visage sur le côté, l'esquisse fine. « Il aime danser ? Que ce soit oui ou non ça pourrait impressionner », dis-tu doucement, le menton un brin relevé. « Tu peux lui dire que tu peux le faire valser jusqu'au bout de la nuit. Ou mieux encore, jusqu'au bout de ses rêves », ça te ressemblait pas trop, la poésie. Et ça se voyait. Mais tu essayais, au moins. « Je trouve ça mignon. Un ami d'enfance en plus... tu dois le connaître depuis hyper longtemps », l'embêtas-tu sur son âge dans une esquisse insouciante. « C'est encore plus mignon », que tu rajoutas, comme pour passer de la pommade, avant de rire discrète. « Je plaisante. Enfin pas quand je dis que c'est mignon. Je trouve l'attention belle, et poétique. Ca te fait ressembler à un Prince Charmant des Disney avec beaucoup plus de jugeote et de cerveau », le coin de tes lèvres se haussa dans un sourire tendre, le regard brillant, un air attendri sur ton visage, heureuse qu'il se soit confié à toi de cette façon. « Allez Prince Charmant avec un charmant cerveau.. bouge moi ces charmantes hanches »
vmicorum.

________________________________

you make me feel special no matter how the world brings me down even when hurtful words stab me i smile again 'cause you're there

feel special
Rhee Seung Hwan
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Seung Hwan
Pseudo : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @bambi / Signa: @ross resources
Messages : 164
Âge : 31
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p30-rhee-seung-hwan-rp-s#1074805http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050675
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Dim 12 Fév - 19:40
Citer EditerSupprimer


 @Bang Yura  
La demande était si précise et si longue que la mâchoire semblait t'en tomber. Elle était policière dans ses temps mort ? Ou peut être était elle un agent espion qui souhaitait faire tomber la criminalité dans les écoles. Ce qui n'était pas plus mal. Cependant tu te voyais mal remplir de longs rapports pour lui porter et encaisser moult réclamations. "Je suppose.. les gens disent beaucoup de choses. " Tu étais prêt à parier que 70 % de tes blocages étaient dus aux gens, leur esprit, leur croyance, leur certitude à se croire au dessous. Tu avais finalement été écrasé par la prise de confiance en eux qui t'avait fait sentir petit. Le nombre également, ils t'impressionnaient au point de croire que tu étais le problème. Mais Yura avait peut être raison. " Oh" Fut ta seule réactions face aux multiples de danse. Maîtriser des pas c'était déjà une complexité en soit. Alors de plusieurs style.. tu tirais ton chapeau. Tu pouvais donc bien faire un effort pour tenter de faire de ton mieux et ne pas décevoir cette prof du jour. Surtout que tu sentais un léger décoincement par rapport à 10 minutes plus tôt. Mais qui ne semblait pas assez souple. alors tu perdais un peu ton latin cherchant à comment être plus articulé, sans t'enlever un os. "Plus lentement pour plus lisse... ok .. " Si elle le disait, t'étais pas sûr mais t'y connaissais rien toi Alors qu'est ce que tu avais à dire ? Rien tu tentais, ralentissant tes mouvements pour vaciller légèrement d'un équilibre précaire. Rien de casser tu reprenais ressemblant à un poisson qui essayait de nager pour la première fois. Vraiment pas gracieux comme enfant. "Presque je sens ma hanche partir.. tu crois qu'on peut faire sortir un os comme ça ? Je pensais qu'il fallait chuter. " Cependant peut être qu'elle avait raison encore une fois sur le reste. Entre deux mouvements gênants, votre conversation avait un sens des plus sérieux. Cependant c'est ton rire qui accompagnait le sien. " Tu n'as pas besoin de me suivre... je suis mauvais c'est tout. " Faut dire que t'avais pas eu l'habitude de déhancher ton corps sur des chansons. T'étais plutôt du genre à courir vite. Ce que tu aurais fait si vous n'aviez pas été dans un cours. Comment pouvais tu balancer ce genre d'informations aussi légèrement ? N'avais tu pas retenu la leçon ? pourtant Yura semblait loin du jugement que tu avais reçu. " Dire que .. heu...DANSER OUI VOILA. " Bien que tu doutais que Han Jae soit stupéfait ou renversé de cette information c'était mieux que rien. Ouvrant grand les yeux tu tentais de comprendre ce qu'elle venait de dire comme les phrases extrêmement mielleuses que tu entendais ponctuellement. "C'est pas ... bizarre ? " La grimace au visage pour preuve. Tu avais tenté la distraction et cela n'avait pas marché, Yura ayant bien entendu ton discours. Ce qui éveilla sa curiosité, sans grande surprise, tu le comprenais. Mais tu comprenais moins comment pouvait-elle aussi ouverte à cette idée. Elle imaginait bien ce que tu imaginait non? AU lieu de te décourager elle ne faisait que faire grandir ton sourire, le rouge teintant tes joues. " Tu trouves ? Mais du coup je veux pas le perdre comme ami.. On vient juste de se retrouver.. " Et s'il était dégoûté ? S'il te disait qu'il ne voulais plus jamais te voir? Han Jae n'était pas comme cela mais cette différence de ta part ne se mesurait pas. "Hein? ah oui. " Sortant de tes pensées tu reprenais le cours, le déhanché afin de l'aider elle, même si en ce moment tu étais plus là à la tirer vers le bas. Mais tout ce que tu pratiquais maintenant se mettait progressivement en exécution avec elle. " Tu me dis si je fais n'importe quoi j'essaie de suivre. " Les mots de la prof, les pas de Yura, les recommandations d'avant, les hanches se voulant """souples""". "C'est combien de temps le cours ? " Non pas que tu détestais mais t'avais l'impression de courir un marathon, la fatigue de l'endurance se faisant plus grande. Comment faisait elle pour enchaîner tous ses cours et ces danses ?

" "
vmicorum.

________________________________

Love me
Hate me
Kiss me
Love me
Bang Yura
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ∽ twice
Messages : 1353
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p30-bang-yura#1066929http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Sam 13 Mai - 12:38
Citer EditerSupprimer


 @Rhee Seung Hwan  
« Beaucoup trop. C'est pour ça qu'il faut pas les écouter », dis-tu en agitant la main, effaçant les paroles dites ou celles pensées. Tu préférais ne pas faire attention, ça te prenait bien trop d'énergie. Même s'il y avait des fois où tu répliquais, car trop agacée. Le sourire fin sur la bouche, tu le contemplais, détaillant chaque mouvement pour pouvoir mieux le conseiller. C'était sans doute la professeure qui parlait avant l'amie. Tu bougeas quelque peu le visage, satisfaite qu'il ait compris, l'observant faire encore. « Elle va pas se décrocher comme ça. Normalement », tu haussas un peu le sourcil, l'esquisse amusée, taquine. C'était à se demander quel âge il avait, non ? A penser que sa hanche pouvait fuir à chaque seconde. Mais non, elle était bien accrochée (normalement). « T'es pas mauvais, tu débutes. Il y a encore de la place pour la progression », vins-tu le réprimander gentiment, les doigts venant tapoter son crâne comme pour lui faire entrer l'idée. On ne se levait pas grand danseur du jour au lendemain. Il fallait travailler. Et certes, certain.e.s avaient un talent naturel, les mouvements fluides de base mais cela ne voulait pas dire que la maîtrise de chaque danse était impeccable. En attendant, t'étais plutôt curieuse d'en savoir plus sur ce qu'il avait commencé à dire. Ca t'intriguait, et pas de mauvaise façon. « Je trouve ça classe de dire que tu sais danser. Tu trouves pas ça cool ? », tu trouvais ça vraiment cool. Non ? Si. C'était cool. Parce que la danse, c'était cool. Tout était cool. « Pourquoi ce serait bizarre ? », tu tournas tes prunelles vers lui, le sourcil levé dans une confusion presque insouciante. « Je vois pas en quoi c'est bizarre d'aimer ?? », lâchas-tu dans une grimace de plus en plus perturbée, les pupilles allant et venant entre le vide et lui en pensant trouver la réponse d'une question que t'avais pas réellement posée. « Pourquoi tu penses que c'est bizarre ? », articulas-tu finalement. « Est-ce que tu préfères le garder en ami ou tenter ta chance ? Est-ce que tu préfères le voir heureux avec quelqu'un d'autre ou tenter ta chance et qu'il soit heureux avec toi ? Est-ce que tu préfères passer ta vie à regretter et à tout refaire avec des « et si » ou à tenter ta chance ? », tu agitas les mains d'un côté et de l'autre comme pour imiter une balance. « C'est sûr que ce serait triste de le perdre comme ami. Mais ce serait pas plus triste de le perdre tout court ? », si en plus il venait de le retrouver, ça voulait dire qu'il l'avait déjà perdu par le passé non ? Donc il savait que ça faisait. « Tu te débrouilles bien », dis-tu dans un sourire, dansant en rythme. « Généralement c'est une heure ? Il me semble. Peut-être plus », les mains sur les joues, tu fis une grimace innocente, papillonnant des cils. « Si tu veux te poser tu peux, je voudrais pas que tu te froisses un muscle », que tu vins plaisanter en lui tapotant l'épaule puis en indiquant le banc derrière vous. « Je pourrais faire ça toute la journée et toute la nuit », t'avais pas énergie illimitée non plus cela dit. Tu ris quelque peu, bougeant gracieusement, un peu trop heureuse d'être là. « T'aurais préféré du contemporain ? Je me dis que ça aurait pu être plus sympa pour toi. Peut-être... je veux dire, t'as pas besoin de déboîter la hanche quoi », articulas-tu, quelque peu essoufflée tout de même mais le sourire toujours présent et le regard pétillant. « On fera ça la prochaine fois sinon. J'suis gentille j'irais toute seule au cours de pole dance », tu lui envoyas un baiser suivi d'un clin d’œil, le rire venant vibrer dans ta gorge.
vmicorum.

________________________________

you make me feel special no matter how the world brings me down even when hurtful words stab me i smile again 'cause you're there

feel special
Rhee Seung Hwan
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Seung Hwan
Pseudo : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @bambi / Signa: @ross resources
Messages : 164
Âge : 31
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p30-rhee-seung-hwan-rp-s#1074805http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050675
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Dim 21 Mai - 16:28
Citer EditerSupprimer


 @Bang Yura  
"Ah parfait alors .. j'ai eu peur. " Une hanche qui partait c'était l'embarras et pas très pratique. Puisque c'était tout ce qui t'inquiétait en cet instant le reste dérisoire. Même les paroles dures des autres. Comme le disait Yura il ne fallait mieux pas les écouter. Rien ne servait de s'encombrer avec de tels ressentis, autant danser à s'en perdre la hanche. " C'est joliment dit.. que je suis pas doué." Le rire venant résonner doucement tu ne prenais pas mal cette remarque des plus amicales et surtout vraie. C'était même drôle, peut être que tu reviendrais pour réduire le champ de progression possible. " C'est original !" Ajoutais tu le doigt levé. Tu ignorais si tout le monde voyait cela comme classe mais tu appréciais cette nouvelle qualité. Pour sûr tu lui en parlerais, à Han Jae. Comme progressivement tu voulais lui dire. Chaque question amenait une réponse évidente, déchirant ce doute qui t'avait couvert de honte pendant des années. Des années à croire ce que les autres pensaient, à imaginer avoir tord. Des années balayées par un revers de la main. Une main bienveillante, un sourire attendrissant, une liberté d'esprit que tu admirais. Le regard perdu sur elle, ses mains qui balançaient le bien et le mal, sur la vérité qui n'était pas plus compliquée qu'un bonjour. "... Les gens. Ils trouvent ça bizarre. C'est pour ça que j'ai arrêté le sport. On m'a dit que c'était trop étrange pour que se soit su.  " Était ce une raison d'y renoncer ? Tu n'avais simplement pas eu le courage de parler pour toi, te défendre et défendre ces sentiments qui t'animaient. Mais rien de ce qu'elle disait n'était faux. Les mots manquaient cependant chaque image était gravée. Lui sans toi, avec une autre. Lui qui ignorait tout et qui te donnait sa confiance. Peut être que tu n'avais fait que courir toutes ces années, sans réelle motivation de t'arrêter. C'est pourtant une pause que tu prenais, venant boire à grande gorgée pendant un instant. " Heureusement ... sinon je penserai que tu es un robot. " Pour le contemporain tu passes. Tu préférais encore cette danse que tu savais faite pour être danser à deux. Et surtout, beaucoup moins perchée que celle que tu avais vu en spectacle. T'avais assisté à ça une fois avec ton coach. Un  vrai moment de solitude. La curiosité de nouveau piquée tu la regardais un instant. " On peut y aller en tant qu'homme ? Je veux bien essayer. " Et te coincer le dos, bouger des hanches comme une allumette et être aussi sexy qu'un hippopotame. Soudainement intrigué. "On reprend ?  " Ajoutais tu les mains claquant sur tes cuisses pour te relever. Un autre homme semblait être né. COmme un regain d'énergie, de confiance en soi qui venait soulever des montagnes. Tu allais tout lui avouer, changer de tes habitudes et trouver ce qui te faisait vibrer. Finalement, toi aussi tu avais le droit d'être heureux. "On en est où ?  "Les mains revenaient se placer avec une petite timidité mais plus de sureté qu'au début du cours.

" "
vmicorum.

________________________________

Love me
Hate me
Kiss me
Love me
Bang Yura
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ∽ twice
Messages : 1353
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p30-bang-yura#1066929http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Mar 18 Juil - 17:04
Citer EditerSupprimer


 @Rhee Seung Hwan  
« J'ai pas dit que t'étais pas doué mais que tu as encore la place pour progresser », tu secouas quelque peu le visage, approuvant tes propres paroles dans un sourire léger. Ce n'était pas pareil ; tu disais pas qu'il était pas doué au contraire, il pouvait le devenir et l'être. Il pouvait progresser et t'étais persuadée qu'il allait y arriver. Tu ris quelque peu, appréciant sa motivation en tout cas. Et c'était ça dont il aurait besoin pour progresser. C'était original, classe, cool – tout ce qu'on voulait, en soit. C'était quelque chose dont on pouvait se vanter, c'était certain et il allait pouvoir le scander. La conversation devint plus sérieuse alors, dans des détails que tu ignorais tout en les comprenant dans ses silences. Plus ou moins. Tu n'allais pas mettre des mots dans sa bouche non plus. « Ce sont les gens qui sont bizarres », rétorquas-tu, le nez faiblement retroussé dans un jugement muet contre ces « gens ». « Je vois pas en quoi. Aimer c'est aimer, peu importe qui se trouve au bout », tu haussas les épaules comme si tout était si simple. Enfin, pour toi, ça l'était. L'amour ne changeait pas. Qu'il soit pour un homme ou une femme, cela restait de l'amour. « Je comprends pas les gens... mais en même temps ça fait longtemps que j'essaie plus de les comprendre. Tu vis pour toi, pas pour eux. Tu t'en fiches de ce qu'ils disent ou pensent », articulas-tu ensuite, bougeant vaguement les épaules, lui offrant une esquisse tendre l'encourageant à te croire. Même si tu supposais que c'était plus simple à dire qu'à faire. Plus simple quand on était pas concernée directement aussi probablement. Tu l'observas se désaltérer, un son amusé dans la gorge. « Peut-être que je le suis », tu levas un sourcil dans un sourire à peine retenu, agitant les épaules et levant le menton, imitant négligemment un robot avant de pouffer. T'étais un peu ridicule mais tant pis, ça tuait pas. « Bien sûr. Pourquoi pas on pourrait pas ? J'ai déjà vu les hommes en faire et parfois le faire mieux que les femmes », aucune discipline n'était faite que pour les femmes ou que pour les hommes. C'était la société qui le voulait pour une raison idiote que tu ignorais totalement. Tu cherchais pas à comprendre là non plus. « On reprend », lanças-tu joyeusement, t'élançant dans les mouvements comme si tu n'avais pas arrêté. « T'as l'air motivé dis-moi », tu souris grandement, appréciant, l'encourageant de pouces levés. Tu te désignas, lui montrant les mouvements où vous vous étiez arrêtés. Le cours continua et tu suivais au mieux, encourageant Seung Hwan et appréciant ses efforts. Tu poussas tout de même un long souffle une fois le cours annoncé comme terminé et tu t'étiras, signalant à ton ami d'en faire de même. « Allez je t'invite. Ca te dit un bon repas ? Ou un bon café ? Ou... quelque chose dont tu as envie. Tu pourras me parler de cette personne qui te motive tant à apprendre la samba. Il y a pas mal de cafés et de restaurants dans les environs, si ça te tente », tu lui offris un sourire, le regard pétillant.
vmicorum.

________________________________

you make me feel special no matter how the world brings me down even when hurtful words stab me i smile again 'cause you're there

feel special
Rhee Seung Hwan
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Seung Hwan
Pseudo : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @bambi / Signa: @ross resources
Messages : 164
Âge : 31
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p30-rhee-seung-hwan-rp-s#1074805http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050675
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Ven 25 Aoû - 11:28
Citer EditerSupprimer


@Bang Yura
Fatalement elle ne disait pas que tu n’étais pas doué il est vrai. Mais fondamentalement parlant .. c’était du pareil au même. Loin de lui en vouloir tu souriais simplement amusé, ayant déjà progressé. C’était presque grisant de retrouver une activité où l’on partait de zéro. Peut-être que tu t’y mettrais plus sérieusement à cette danse. En attendant tu parlais avec Yura, profitant également pour partager un moment entre amis. Une conversation sérieuse qui n’avait pas lieu d’être dans une salle de danse et qui pourtant prenait tout son sens. Tu appréciais son point de vue, allant dans ton sens, mais aussi la détermination qu’elle avait, te laissant penser qu’elle avait raison. Sa logique rendait ton sentiment légitime, le sourire s’étirant. "C’est vrai, et puis personne ne leur demande de faire pareil. " Tu ne réclamais à personne de l’attention. C’était ta vie. Qui avait été le début de la fin de ta carrière. Vivre pour soi avait donc des limites. Tant que professionnellement ça ne se savait pas tu pouvais, tu supposais. "Le problème c’est qu’ils m’ont privé de ma carrière pour ça … "Mais tu ne t’étais pas défendu. Ignorant toutes les lois qui pouvaient te protéger. Alors, c'était sûrement un peu de ta faute. Une petite pause prise tu soupirais doucement avant de rire à sa remarque. Ceci expliquait donc cela. Un robot fortement bien fait. Ou pas en la voyant rire ainsi, ce qui te fit rire plus fort encore, le dos se courbant en une excuse de peur de déranger les autres. "Je sais pas je m’y connais pas, donc j’imaginais pas ça. " Oh mais tu ne voulais pas t’imaginer. C’était le lumbago qui te guettait pas la sexy attitude. Vraiment, toi en sous-vêtements sur une barre… L’idée était drôle. Mais les pauses avaient une fin, les pas te ramenant lentement dans une position plus soutenue, plus adaptée. La motivation t’avait gagnée, c’est vrai. Sûrement le discours de ton amie qui avait bousculé quelque chose en toi. L’envie de reprendre le contrôle, de te pousser. Le sourire grand, tu l'observais un instant pour reprendre ses pas et la suivre tout au long du cours. Ce qui semblait plus difficile pour toi que pour elle, mais tu ne lâchais rien, les yeux rivés sur ses pas, les tiens, ceux de la prof. Le corps se mouvant du mieux qu’il pouvait comme il le devait. L’annonce de la fin te fit également soupirer les mains sur les genoux. " Fiou je suis lessivé. Oh et si on allait au restaurant ? J’ai faim. " Le rire doux et la main sur le ventre presque gargouillant, tu reprenais tes affaires progressivement. Tu évitais même soigneusement son regard, tandis que la chaleur venait grignoter tes joues et tes oreilles." Y a pas forcément beaucoup à dire tu sais.. " Enfin pour les autres. Parce qu’il y avait beaucoup de choses qui t’avaient manqué. " Et toi tu vas me parler de quelqu’un ou personne en vue ? " Le sac sur l’’épaule tu osais sans crainte une petite taquinerie. Elle te devait bien ça après ce cours à te déhancher. Personne ne la forçait cependant, son rythme était le bon. Vous vous rendez donc au restaurant, regardant les cartes et les menus pour finalement vous poser. " Que veux-tu manger alors ? "

" "
vmicorum.



________________________________

Love me
Hate me
Kiss me
Love me
Bang Yura
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ∽ twice
Messages : 1353
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p30-bang-yura#1066929http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Ven 12 Jan - 23:30
Citer EditerSupprimer


 @Rhee Seung Hwan  
« Non. Tout comme eux n'ont pas le droit de te demander d'en faire de même », si ça allait dans un sens, ça allait dans l'autre aussi. Tu haussas les épaules dans un sourire léger, l'esprit ouvert et serein. Le temps que chacun était heureux... c'était ce qui comptait le plus pas vrai ? « Ah bon ? Ils ont fait ça ? Ils peuvent faire ça ?? », que tu demandas, surprise et mécontente – mais étais-tu réellement étonnée de la tournure des choses ? Pas vraiment. « C'est parce qu'on voit souvent des femmes. La discipline est associée à la sensualité mais aussi aux boîtes de strip-tease. Quand tu dis quand tu fais de la pole dance on imagine souvent que tu vas faire tomber les habits en même temps », tu plissas le nez dans un air blasé. C'était dommage mais la société se devait de classer les activités : hommes ou femmes, rarement hommes et femmes. Comme si une discipline était réservée à un genre. « Après l'effort le réconfort comme on dit », tu ris quelque peu, amusée. Les calories dépensés allaient vite être rattrapés mais un bon repas était agréable aussi après une séance du genre. Tu récupéras tes affaires, l'imitant sagement, la curiosité contre les lèvres. « Je suis sûre qu'il y a beaucoup à dire », vins-tu commenter dans une esquisse non contenue, l'index tournant rapidement autour de ses joues rougies. « J'ai pas spécialement quelqu'un en vue... Mais il y a un pompier qui est bien mignon », vins-tu confier dans un chuchotement, le sourire malicieux et le regard pétillant. « Je pense pas qu'il soit intéressé cela dit. Et les hommes comme lui sont généralement déjà pris » et tu haussas les épaules, réaliste. Tu suivis docilement avant de t'installer dans un souffle, les pupilles cavalant sur les propositions. « Hmm j'aimerais bien quelque chose avec des fruits... pourquoi pas une part de tarte au chocolat », parce que le chocolat était un fruit, oui. Tu lui lanças un regard avant de pouffer. « Non mais en vrai je rigole pas, je voudrais une part de tarte au chocolat et... un cocktail de fruits. Et toi ? Tu prends quoi ? », tu lui jetas un coup d’œil, le laissant choisir avant de commander. Puis tu vins t'avancer sur ta chaise, le regard rivé sur lui. « Alors ? Dis-moi tout sur cette fameuse personne »
vmicorum.

________________________________

you make me feel special no matter how the world brings me down even when hurtful words stab me i smile again 'cause you're there

feel special
Rhee Seung Hwan
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Seung Hwan
Pseudo : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @bambi / Signa: @ross resources
Messages : 164
Âge : 31
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763p30-rhee-seung-hwan-rp-s#1074805http://www.shaketheworld.net/t28221-stitchy-new-fiche#1050675
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Jeu 1 Fév - 22:03
Citer EditerSupprimer


 @Bang Yura  
Yura était devenue une amie précieuse, une de ses fortes têtes qui arrivaient à te sortir de cette culpabilisation beaucoup trop présente. Elle savait dire les mots justes, parfois forts, mais qui réveillait ton esprit embrumé de trop de manipulation. La peur, l'ignorance, cette couverture sociale qui te voulait autrement tandis que tu ne cherchais qu'à être toi même. "Je sais pas.. j'ai pas vraiment cherché. Je ne suis pas du genre bagarreur enfin même au sens figuré.  "  Te battre pour tes droits, c'était quelque chose que tu n'avais pas fait durant des années, pliant l'échine à la moindre demande dans l'espoir de continuer. C'était également de ta faute, de n'avoir pas combattu avant de baisser les armes, alors maintenant, tu assumais comme tu le pouvais. " Ah oui.. j'avoue avoir eu la même image. Désolé." Les codes étaient transmis, on nourrissait des clichés avec toute l'information qui nous arrangeait. C'était ainsi qu'on dominait. Trop nombreuses fois tu avais omis de vérifier de toi même, écoutant simplement ce qu'on te disait. Mais tu étais prêt à changer et finalement, c'était le principal. Le sourire grandissant tu aimais l'idée d'aller vous substanter à votre faim, avec des mets de qualité et surtout aux saveurs incroyables. Vous preniez alors vos affaires pour vous y rendre, les joues toujours en feu d'une telle demande. "oh un pompier ? Il y a des clichés avec les pompiers, comme quoi ils sont beaux, c'est donc vrai ?  " Le rire doux, c'est ton regard qui voulait tout dire, cherchant une information qu'elle ne pouvait sûrement confirmer. " Comment ça ? Il est comment ? Tu lui as demandé ? " C'était bien plus facile que de chercher par soi même et se torturer en se demandant si son cœur était pris. Une fois installé tu observais la carte relevant les yeux surpris à son idée. Des fruits, chocolat. Tu avais vu rapprochement plus flagrant, bien que tu partageais son rire. " Se sera une moitié de fruits alors. Je vais prendre un smoothie avec.. avec .. un cookie tiens. " Les deux seraient sûrement très bon. " Je raconte si tu me racontes aussi ! " Les yeux dans les siens, c'est avec la même curiosité que tu répondais, le sourire levé et l'air satisfait. Une fois le deal passé tu te permettais de délier ta langue, appréciant son ouverture d'esprit, cette bulle qu'elle créait en restant bienveillante. " C'est un ami d'enfance. On a vécu à la campagne ensemble, fin on est nés dans le même village. On s'est séparé à cause des déménagements mais j'ai toujours cherché à le revoir. Quand je suis arrivé à Séoul j'ai même essayé de le retrouver et d'emménager à côté de chez lui. Et puis je me suis retrouvé à être son voisin sans faire exprès.  " Le destin avait décidé de t'aider un peu.

" "
vmicorum.

________________________________

Love me
Hate me
Kiss me
Love me
Bang Yura
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ∽ twice
Messages : 1353
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p30-bang-yura#1066929http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | Mar 11 Juin - 14:30
Citer EditerSupprimer


 @Rhee Seung Hwan  
« Moi qui t'imaginais déjà en train d'agiter tes poings pour aller secouer des cerveaux mal aérés... je suis déçue Seungie. Déçue », articulas-tu lentement en secouant le visage, les lèvres pincées mais le regard malicieux. « Tu m'imaginais donc en train de faire tomber les habits ? Hmm.. coquin », que tu vins souffler avec amusement avant de pouffer bruyamment, la tête en arrière. Tu levas finalement les épaules, peu perturbée par l'image qu'il s'était faite. Tu ne pouvais lui en vouloir, c'était l'image de la société qui circulait. « Je rigole pas quand je dis que j'ai vu des hommes mieux se débrouiller que certaines femmes », aucune activité n'était réservée à un genre précis et tu restais subjuguée à chaque fois. Tu aimais cette discipline en tout cas et tu avais envie de tester. « Les clichés ont la vie dure », que tu soufflas, la tête basse, défaitiste, avant de rire à nouveau. « Mais c'est vrai. Il est craquant », admis-tu sans aucune gêne. Ou peut-être un peu. T'avais l'impression d'être l'une de ces femmes à craquer sur l'uniforme et ça te déplaisait. Mais c'était son caractère que tu trouvais craquant. Et son sourire. « Je sais pas comment dire... et ça peut paraître trop cliché ça aussi mais il semble trop parfait ? Je veux dire, par rapport à moi », tu savais pas si t'étais claire dans ce que tu racontais, le nez retroussé tu mimas un air bougon. Les hommes qui te semblaient parfait dans leur imperfection étaient bien souvent pris. Donc... « Je me vois pas lui demander s'il est parfait, c'est un peu étrange, même pour moi », que tu dis en riant, agitant vaguement la main. « Le chocolat est un fruit », marmonnas-tu vaguement avant de sourire. Tu passas commande, ayant déjà hâte de pouvoir goûter. « Que je te raconte quoi ? », que tu demandas dans un chuchotement, les sourcils quelque peu froncés. Tu l'écoutas attentivement ensuite, le regard brillant et le sourire léger. « C'est troooop mignon », que tu commentas dans un grand sourire. « Tu devrais en faire un livre, c'est adorable. En plus qu'il soit ton voisin est une coïncidence encore plus mignonne », ça faisait beaucoup de mignon entre tes lèvres. « Et ensuite ? Tu lui as déjà parlé de tes sentiments ? Tu comptes lui dire ? Tu vas lui dire ? Tu devrais lui dire. Parce que c'est le destin qui t'a posé à côté de son appartement », vins-tu affirmer dans un mouvement du visage, le sourire finement tracé sur tes lèvres. Les commandes posées, tu remercias la serveuse, buvant directement une gorgée de ton jus de fruits. « Divin », que tu soufflas, contentée. « Après l'effort le réconfort. A ta santé fiston ! »
vmicorum.

________________________________

you make me feel special no matter how the world brings me down even when hurtful words stab me i smile again 'cause you're there

feel special
Contenu sponsorisé
 
Re: Chaud les genoux Ft. Yura | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide