sombre
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal


cold faces meeting each others (ft. yo han)

Min Chuuya
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Min Chuuya
Pseudo, pronom(s) : yokai - Il/lui.
Célébrité : lee felix (stray kids).
Crédits : morningrain(av) ♥
Messages : 106
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25749-min-chuuyahttp://www.shaketheworld.net/t25902-min-chuuyahttp://www.shaketheworld.net/t25774-ilomilo-when-life-gives-you-lemons
cold faces meeting each others (ft. yo han) | Sam 13 Nov - 6:20
Citer EditerSupprimer


OOTD - Les mains sur le volant, le regard confus sur l'horizon. Il n'en revenait pas. La voiture qui pourtant est en bon état - ou plutôt en mauvais, considérant la situation - s'est stoppée et aucun moyen de la faire redémarrer. Il est perdu, au milieu de nul part et avec aucun réseau disponible. Chuuya lâche donc un très long râle, laissant sa tête tomber contre l'appuie-tête de son siège... La panne ne pouvait certainement pas mieux tomber, ayant promis de rejoindre Thiên pour la soirée jjajangmyeons qu'il attendait tant ! Quelle plaie. Totalement une épine dans le pied, puisque Chuu n'y connait rien en mécanique. Il aurait bien appelé un mécano, mais ne captant absolument pas un seul réseau et bah il est foutu. Est-ce qu'il devrait sortir de sa voiture et affronter l'horrible monde rempli d'humains ? Ça ne semble être la seule idée possible. Chuuya déteste ça, socialiser, toujours se prendre des regards de travers à cause de son manque d’expressions… Souvent, beaucoup oublient qu’il est tout autant humain qu’eux. Ce qui mène à des rencontres étranges, inconfortables à suite non voulues. Il en suffoque parfois. Se rendant compte qu’au final, la coquille qui couvre ses sentiments et émotions est parfois bien trop fragile pour abattre les commentaires désagréables. Il n’en a jamais parlé, trouvant que ça ne servait à rien de se confier sur des choses que personne ne pourra réparer. Il n’a jamais réussi à se forcer. Un sourire forcé, ses muscles sont comme congelés sur place. Une expression surprise, ses muscles ne bougent pas d’un centimètre. On lui fait le reproche, trop souvent. Les inconnus, qui sont eux expressifs, ne comprennent pas les poignards qu’ils enfoncent dans la coquille. Son psychologue n’a jamais réellement trouvé une façon de briser ce visage stoïque, aucune fissure n’a été trouvée, aucune méthode a prouvée qu’il était vraiment vivant en dessous. C’est sûrement la raison pour laquelle personne ne peut le lire. Si ce n’est, lui.

Inspire, expire. Le blond se détache, ouvre la porte et sort. Il s’étire légèrement, ça a été une longue route avant qu’il ne tombe en panne au milieu de nul part. Chuuya avait quitté la ville, afin de se ressourcer et de visiter un peu les environs qu’il n’a jamais réellement visité après tant d’années en Corée du Sud. Quand il était petit, il allait souvent à Busan ou sur l'île de Jeju… Mais ce n’était que des endroits qui étaient loin de Séoul et de ses environs. Il avait prévenu son meilleur ami - ou plutôt crush inavoué - de son absence dans Séoul et qu’il sera joignable une fois revenu. Le nippo-coréen a eu besoin de prendre l’air et d’aller loin des écrans, après une semaine entière à travailler sur une vidéo… qui ne sortira pas, au final. Il n’a jamais été autant en colère contre l’un de ses clients ; il a perdu une semaine de sa vie, à monter une vidéo d’une excellence inhumaine, pour qu’on annule le projet à la dernière seconde. Il a reçu l’email d’annulation, juste quand il a enregistré la vidéo terminée dans le dossier approprié. La rage avait envahi la coquille, il en tremblait sur son siège tellement il voulait exploser son clavier contre le bureau. Donc, quitter les écrans et aller loin de la ville était le seul moyen pour qu’il se calme… Mais en soit, c’était sympathique ce roadtrip d’une après-midi ! Peut-être qu’il aurait dû inviter Thiên, ce dernier aurait sûrement adoré la balade en forêt qu’il s’est offert et ce petit restaurant perdu au milieu de nul part qui vendait des spécialités locales exquises.

Chuuya regarde autour de lui, personne à l’horizon si ce n’est une ferme. Gardant son téléphone avec lui, il commence à marcher en direction de l’endroit. Il espère que le propriétaire y est, peut-être qu’il y aura un téléphone afin d’appeler un mécanicien voire une dépanneuse. Le blond spécule dans sa tête que la voiture a comploté dans son dos, afin qu’il soit en retard pour la soirée jjajangmyeons ! Il n’y avait pas d’autres raisons pour la panne. Elle allait bien jusqu’à ce qu’il arrive dans la cambrousse ; si ce n’est qu’il a totalement ignoré les voyants qui se sont affichés sur le tableau de bord. Il a beau avoir le permis, il n’a pas retenu ce que la moitié des voyants veulent dire et il ne prend pas non plus la voiture bien souvent. Ce n’est que très rare lorsqu’il décide de se déplacer en voiture au lieu de prendre le tramway ou un bus… Le stoïque arrive dans la ferme, dépasse les barrières déjà grandes ouvertes et il regarde autour de lui… Il soupire, découragé et totalement ennuyé de cette situation. Tenant son téléphone dans sa main droite, il vérifie parfois si une barre de réseau pourrait apparaître afin de lui éviter de la socialisation… Mais non. Rien du tout. Il relève son regard découragé sur une silhouette. Chuu ne tilte pas immédiatement, prenant même plusieurs longues secondes avant que son cerveau ne se décongèle. Il inspire, s’avançant légèrement vers l’homme en question.

- « Excusez-moi, monsieur. », sa voix grave résonne dans la cour, s’arrêtant à quelques mètres de l’inconnu. « Je suis désolé pour mon intrusion, mais ma voiture est tombée en panne juste devant votre propriété… J’ai osé espérer que vous pouviez m’aider. », admet-il dans un accent japonais prononcé. Ses yeux ne brillent même pas face au potentiel sauvetage de roadtrip, tel le bon inexpressif qu’il est. Chuuya ne sait même pas s’il va le croire en voyant à quel point aucune détresse est visible sur son visage.

@Choi Yo Han
AVENGEDINCHAINS

________________________________

behind the stoic mask
“Running away is easy, it's the living that's hard. And loving you was easy, it was you leaving that scarred”
Choi Yo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Yo Han
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Kim Seon Ho
Crédits : heavenstars + coldsunset
Messages : 44
 http://www.shaketheworld.net/t25709-yo-han-own-who-you-are#10067http://www.shaketheworld.net/t25817-choi-yo-han#1008682http://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin-kwon-sun-ho-choi-yo-han#998049
Re: cold faces meeting each others (ft. yo han) | Sam 13 Nov - 15:03
Citer EditerSupprimer


OOTD - Il n’y avait qu’en pleine nature que Yohan se sentait aussi bien, au calme et détendu ; la ferme dans laquelle il résidait n’était en rien comparable à la capitale dans laquelle il avait souvent l’impression d’étouffer à chaque fois qu’il s’y rendait. Le terrain était immense, tellement grand que les hectares ne se comptaient pas et qu’il y avait largement de quoi se perdre dès qu’on franchissait la bâtisse de béton. Certes, même avant d’arriver près du restaurant, de l’accueil ou encore de cette maison dans laquelle le fermier résidait, il y avait déjà l’enclos des poules, en plus de toute cette herbe qui embellissait le paysage. Les poules se promenaient d’ailleurs tranquillement, libre d’elle-même à cette heure de la journée, ce qui valait aussi pour les chèvres qui logeaient pourtant un peu plus loin sur le terrain, cependant il n’était pas rare d’en observer quelques-unes d’entre elles se baladaient par-ci par-là. Le jeune homme, lui, était occupé à rénover l’enclos des poules, alors il faisait des allers-retours avec ses planches de bois qu’il transportait sur une épaule, toujours en prêtant attention à ne pas se blesser.

Et puis, tandis qu’il faisait demi-tour, s’essuyant la sueur du front avec le dos de sa main, il avait été contraint de s’arrêter dans son élan en entendant une voix l’interpeller. Trop occupé, Yohan n’avait même pas remarqué qu’un client était arrivé et même si, certes, il n’était pas forcément celui qui les réceptionnait, un tel comportement pouvait parfois paraître désobligeant. Une réaction que le fermier n’avait que faire en réalité, bien que évidemment, il était toujours heureux de vendre des produits locaux ou de voir que certaines personnes éprouvaient un profond intérêt pour le milieu dans lequel il vivait. Du coup, oui, du mieux qu’il le pouvait il essayait de faire des efforts, il se montrait un brin plus compréhensif avec les clients toutefois il ne souriait pas toujours pour autant ; disons simplement qu’il restait calme, abordable et un peu moins froid. L’homme qui lui faisait face n’était vraisemblablement pas plus accueillant que lui et si ce genre d’attitude en frustrait certains, en ce qui concernait Yohan, ça avait plus tendance à l’apaiser. Parce qu’il ne savait pas gérer tous ces gens pleins d’enthousiasme, parce qu’il se sentait oppresser lorsqu’on lui tournait trop autour et qu’on cherchait désespérément son attention ou le forcer à être une autre personne qu’il n’était pas. L’inconnu n’était apparemment pas là pour sa ferme mais parce qu’il avait été victime d’un malheureux incident, ce que le fermier pouvait aussi tout à fait comprendre… Il n’y avait pas grand-chose dans les parages alors en effet, c’était compliqué. « Je peux voir ce que je peux faire, si vous voulez. » Non, il n’était pas mécanicien hors Yohan était un véritable bricoleur et il avait réparé son bon vieux Pick-up un nombre incalculable de fois. Il était touche à tout et ça avait souvent ses avantages ; il n’avait pas forcément la capacité intellectuelle des grands étudiants hors dans tout ce qu’il concernait le manuel, il était plutôt doué.

Après lui avoir fait signe de patienter quelques instants, le fermier s’en était allé ailleurs, revenant avec différents outils et câbles qui pourraient potentiellement servir pour faire démarrer le véhicule. « Vous êtes garé loin ? » Si c’était le cas, ils prendraient sa voiture ; surtout que s’il était question d’un problème de batterie, ils auraient besoin de l’énergie de son pick-up pour tenter de redémarrer l’auto.


@Min Chuuya
AVENGEDINCHAINS

________________________________

Your thoughts they just crash in a line
Look at your scars revealing, but you’re still watching the day go by. it won’t be wrong to fall in love again and time loses itself again ; the traces you find, a one way street that leads back to you.
Min Chuuya
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Min Chuuya
Pseudo, pronom(s) : yokai - Il/lui.
Célébrité : lee felix (stray kids).
Crédits : morningrain(av) ♥
Messages : 106
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25749-min-chuuyahttp://www.shaketheworld.net/t25902-min-chuuyahttp://www.shaketheworld.net/t25774-ilomilo-when-life-gives-you-lemons
Re: cold faces meeting each others (ft. yo han) | Sam 20 Nov - 0:59
Citer EditerSupprimer


OOTD - C’est bien la raison pour laquelle Chuuya n’a jamais pris la voiture pour se déplacer ; parce qu’il savait qu’à la seconde où il allait prendre la route, celle-ci allait lui faire capoter ses plans de la journée. En temps général, le blond utilise un vélo ou utilise les transports en commun pour se déplacer de bout en bout de la grande ville qu’est Séoul. Ce n’est pas l’idéal, surtout quand les gens le regardent de travers à cause de l’être inexpressif qu’il est ; bien souvent des personnes âgées se permettent de lui demander de sourire un peu, qu’il serait bien plus mignon ainsi… Mais même si Chuuya veut faire plaisir à ces gens, il ne peut pas. Même s’il sourit, ce ne serait même pas sincère. Même s’il sourit, ses yeux seraient toujours aussi dénués d’émotions. Son manque d'expression ne l’a toutefois pas empêché de se procurer un boulot dans un magasin de vêtements lambda ; ce n’est pas l’idéal, mais ça paie. Même là-bas, on lui demande d’être plus expressif… Mais non. Il ne peut pas. Il n’a jamais pu sourire si ce n’est sous l’emprise de l’alcool. Ce n’est pas la solution au problème, mais ses amis peuvent souvent remarquer qu’il est différent que le mort-vivant habituel… Surtout son meilleur ami, Thiên. Le nippo-coréen n’est pas bête, il sait que Thiên a déjà vu des émotions se transcrire sur son fin visage parsemé d'étoiles. Il sait qu’il a vu une galaxie se former dans ses yeux alors qu’ils étaient saouls ; il sait que Thiên l’a déjà vu étirer ses croissants de chair, pour laisser un sourire étincelant illuminer la pièce. Chuuya sait, mais nie tout. Parce qu’il pense qu’à la seconde où il sera expressif, à la seconde où il redeviendra le gamin expressif de l’époque ; on le quittera. On le quittera comme ses parents l’ont fait, parce que c’est justement la raison ! Absolument pas. Ce n’est pas de sa faute, mais les rumeurs et ses craintes l’ont étouffées au point de ne plus être lui-même. S’il protège ses émotions, on ne le quittera pas… hein ?

Un soupir vient le quitter alors qu’il se dirige vers l’entrée de la ferme, dans l’espoir de trouver quelqu’un qui pourrait l’aider - ou juste lui permettre de téléphoner. Ce n’était clairement pas son choix pour sa fin de journée, tomber en panne dans une cambrousse est clairement la pire chose qui lui soit arrivé au niveau conduite… Quelle idée d’avoir oublié ce que signifiaient les voyants qui s’allument sur le tableau de bord ! Son manque de prudence le mènera droit dans un mur, c’est sûrement ce que le destin lui avait prévu… Chuuya soupire de nouveau, se disant qu’une bonne journée ne pouvait pas se terminer aussi bien ; ah, qu’est-ce qu’il donnerait pour retourner dans la forêt, où il a rencontré des petits canards… L’un d’eux le suivait, même. Le croyant pour sa mère, c’est à se demander si Chuuya n’a pas une tête de canard depuis tout ce temps. Pour immortaliser l’instant, le blond a pris plusieurs selfies en compagnie de son gang de canards, des photos qu’il montrera à nul autre que Thiên !

Tandis que ses pieds se dirigent dans une direction inconnue, il est à la recherche d’un signe de vie. Ça se trouve, le fermier n’est pas ici et le nippo-coréen sera bloqué au même endroit jusqu’à ce qu’on veuille bien le sauver. Ses pensées s’agitent à l’idée qu’il ne verra pas Thiên ce soir, ni qu’il passera une excellente soirée jjajangmyeons : à la place, il va peut-être dormir dans sa voiture ! Cependant, la vie semble clémente avec lui alors qu’il voit enfin une silhouette se déplacer devant lui… Il ne tilte pas, l’être asocial qu’il est ne sait même pas comment est-ce qu’il doit interpeller l’inconnu. Devrait-il dire bonjour, au moins pour la politesse ou juste aller directement au point ? Lorsque l’homme se retourne, ça surprend le blond. C’est bien la première fois qu’il rencontre une personne à la limite du stoïcisme, pas un seul sourire en vue, un visage fermé et qui semble difficile à lire. Surprenant de croiser le même genre d’humain que lui, en dehors de Séoul. Chuuya lui explique alors qu’il n’est pas ici en tant que client, mais en tant qu’homme en détresse et qui a besoin d’aide - même demander de l’aide, n’est pas le plus facile pour lui.

- « Je peux voir ce que je peux faire, si vous voulez. », le blond hoche la tête. Ne trouvant pas de meilleurs mots pour exprimer ce dont il a besoin… Le fermier lui fait signe d’attendre et c’est ce qu’il fait. Chuuya attend, sagement et patiemment, alors qu’il regarde autour de lui. Cet endroit n’est pas plus mal, en plus, il entend des animaux et ça ne fait que réchauffer le cœur d’amoureux des animaux qu’il est. Il sourirait, s’il pouvait. Gamin, il donnait toujours de la nourriture aux animaux abandonnés qui se baladaient dans les rues de son enfance, à Osaka… Il ne s’en rappelle pas vraiment, ayant oublié l'entièreté de son enfance dans les bras de sa famille, si ce n’est lors du terrible incident.  « Vous êtes garé loin ? », le blond se retourne vers l’inconnu puis hoche la tête, de nouveau, mais cette fois pour répondre non.

- « Heureusement, non. La voiture s’est stoppée juste devant votre propriété. », il répond d’une voix grave et inexpressive. Comme si le destin s’était démené à ce que les personnes les plus dénuées d’expressions se recontrent… C’est presque comme s’il était un robot qui essayait de se faire passer pour un humain et beaucoup lui ont fait la remarque, si ce n’est qu’il ressemble à un mort-vivant la plupart du temps de sa vie. Chuuya commence à marcher en direction de son véhicule, vérifiant que l’inconnu le suit et qu’il prépare pas un meutre - parce qu’on sait jamais ce que les gens ont dans la tête.  « La voici. », qu’il ajoute avant de dépasser le portail grand ouvert et de rejoindre le véhicule. Il se retourne et tend les clés du véhicule à l’inconnu, lui faisant amplement confiance à ses capacités en mécanique - puisqu’il doit être déjà plus doué que lui. « Je ne sais pas vraiment la raison pour laquelle la voiture est en panne, veuillez m’excuser. », ajoute-t-il alors qu’il s’incline légèrement pour montrer tout son respect à cet homme, qui semble plus âgé que lui.

@Choi Yo Han
AVENGEDINCHAINS

________________________________

behind the stoic mask
“Running away is easy, it's the living that's hard. And loving you was easy, it was you leaving that scarred”
Choi Yo Han
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Yo Han
Pseudo, pronom(s) : Lauly/elle
Célébrité : Kim Seon Ho
Crédits : heavenstars + coldsunset
Messages : 44
 http://www.shaketheworld.net/t25709-yo-han-own-who-you-are#10067http://www.shaketheworld.net/t25817-choi-yo-han#1008682http://www.shaketheworld.net/t25124-lauly-seon-hae-jin-kwon-sun-ho-choi-yo-han#998049
Re: cold faces meeting each others (ft. yo han) | Hier à 10:48
Citer EditerSupprimer


OOTD - A aucun moment Yohan n’avait été affecté par le manque d’expression que son vis-à-vis avait ; en vérité, il préférait même ce genre de comportement à celui d’une personne bien trop extravertie. Au moins, il savait qu’il n’avait rien à attendre de ce type d’individu, il n’avait pas à se cacher non plus et surtout, il se sentait moins submergé. Ô bien sûr, des connaissances de son entourage était beaucoup plus ouvertes que lui et malgré tout, le fermier parvenait à s’entendre avec ces dernières cependant pour sa défense, il dirait qu’il y avait toujours des exceptions à la règle. Dans tous les cas, le garçon face à lui ne le mettait pas mal à l’aise et avait vraisemblablement besoin d’aide, une aide que le plus âgé n’avait guère pu refuser. Après tout, derrière ses airs froids, il n’était pas quelqu’un de mauvais et n’avait rien contre le fait d’apporter main forte à une personne dans le besoin. Le jeune homme était coincé ici parce que son véhicule l’avait lâché, une panne que Yohan ne pouvait pas deviner sans avoir regarder l’état de la voiture hors il ferait de son mieux pour le dépanner.

Rapidement, le fermier avait alors disparu pour revenir avec tout un tas d’outils qui pourraient lui être utiles ; cela se voyait qu’il avait quelque peu l’habitude, tout du moins, qu’il était bricoleur. Non, il n’était pas un grand mécanicien cependant il s’était toujours débrouillé pour réparer son bon vieux pick-up et celui-ci fonctionnait encore parfaitement même si, malheureusement il arriverait un jour où il n’aurait pas d’autres choix que de le changer. « Okay, tant mieux. » Cela l’arrangeait que la voiture ne soit pas garée loin puisque de cette manière, si jamais il avait oublié quelque chose, il pourrait toujours revenir chercher ce dont il avait besoin sans trop se fatiguer. Et en effet, le véhicule se trouvait juste à côté de la ferme car en peu de temps, ils étaient arrivés à destination. Sans demander son reste, après que le garçon ait donné les clés pour ouvrir l’auto, Yo Han s’était glissé à l’intérieur, place passager afin d’essayer de mettre en route le contact. Mais rien. Le moteur tournait dans le vide avant de se couper aussitôt. « C’est peut-être la batterie. » Avait-il déclaré naturellement avant de quitter l siège pour se rendre à l’avant puis cette fois-ci ouvrir le capot, le bloquant à l’aide des clips exprès. Le niveau d’huile était plein, le liquide de refroidissement également, il n’y avait pas l’air d’avoir de fuite. « On va essayer de la démarrer comme ça. » Lui faisant un simple signe de la main pour dire qu’il revenait, le jeune homme était retourné à l’intérieur de la ferme pour récupérer sa propre voiture qu’il, une fois de retour, plaça devant celle de l’inconnu. Capot ouvert également, moteur en marche, il s’était attelé à brancher différents câbles d’un véhicule à l’autre, souhaitant en obtenir de l’énergie. Et après plusieurs tentatives, cela avait finalement fonctionné, ce qui le fit soupirer de soulagement alors qu’il s’essuyait le visage avec sa main gantée, laissant une trace noire sur sa figure.

Même si la démarrer paraissait avoir marché, Yohan avait trouvé plus judicieux de vérifier qu’il n’y avait aucun problème et les voyants illuminés sur le panneau de bord lui indiquaient que, malheureusement, des problèmes, il y en avait. « Je ne pense pas que vous puissiez partir comme ça. Il faudrait contacter un mécano. » Lui non plus ne savait pas ce que ces voyants signifiaient hors vu comment ils clignotaient en rouge, cela ne paraissait pas être rien, et il n’allait pas toucher à quelque chose dont il n’était pas certain.


@Min Chuuya
AVENGEDINCHAINS

________________________________

Your thoughts they just crash in a line
Look at your scars revealing, but you’re still watching the day go by. it won’t be wrong to fall in love again and time loses itself again ; the traces you find, a one way street that leads back to you.
Contenu sponsorisé
 
Re: cold faces meeting each others (ft. yo han) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas