sombre
Le Deal du moment : -36%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
44.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

you're the reason ((yoo na))

Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava))
Messages : 19
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898-ryu-chan-hee#1010059http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
you're the reason ((yoo na)) | Mer 17 Nov - 19:07
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Frottant tes paumes sur ton jean, tu laissais ton regard traîner sur les différents visages qui passaient, la nervosité dans les pupilles mais aussi la timidité sur les joues. Tu t'avançais pour reculer, manquant de trébucher sur ton ombre, retournant à la place où tu étais depuis quelques minutes déjà. Humectant tes lèvres, tu fixas un instant le sol, les doigts pianotant contre tes cuisses ou dans le vide, tes doigts venant se frotter à ta nuque, ton nez ou encore plonger dans tes mèches brunes. T'étais... fébrile. Pour différentes raisons. C'était la première fois que tu allais la rencontrer, Yoo Na. La première fois que tu allais pouvoir la regarder dans les yeux. Tu n'entendais sa voix que dans un combiné, tu ne lisais d'elle que des mots dans un message. Des échanges qui duraient, perduraient. Une constante dans ta vie. Une des seules. Yoo Na était là depuis longtemps. Elle faisait partie de ta vie. Tu aimais sa voix – les émotions qui y passaient, les mots qu'elle ne disait pas. Tu aimais sa présence, sa chaleur, même à travers le téléphone. Tu te retrouvais souvent à sourire en lui parlant. Tout simplement parce que sa présence te rassurait. Te réconfortait. Parce que sa présence faisait disparaître ces ombres qui planaient dans ton esprit. Tu allais enfin la rencontrer, Yoo Na. Tu lui devais tout – et bien plus encore. Bien plus que les mots ne pourraient jamais dire. Bien plus que les « merci » ne pourraient jamais transmettre. Si t'étais là, c'était grâce à elle. Uniquement grâce à elle. Parce qu'elle avait su t'aider, ce soir-là. Elle avait su t'écouter, te rassurer. Elle le faisait tout le temps. Te rassurer.
C'était une grande sœur de cœur, Yoo Na. Et c'était votre « anniversaire ».

Un léger souffle contre les lèvres, tu observais le sol, l'air un peu désemparé. Et si elle ne venait pas ? Si elle faisait demi-tour en t'apercevant ? Si elle se rendait compte que t'étais cassé ? Que tu valais rien ? Si elle se rendait compte que ta mère avait raison ? Jouant avec les manches de ton pull, l'écharpe rouge explosant contre tes rétines, tu te mordais la lèvre, nerveux, angoissé. Et si ce n'était pas une bonne idée ?
vmicorum.

________________________________

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas