sombre
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

you're the reason ((yoo na))

Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
you're the reason ((yoo na)) | Mer 17 Nov - 19:07
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Frottant tes paumes sur ton jean, tu laissais ton regard traîner sur les différents visages qui passaient, la nervosité dans les pupilles mais aussi la timidité sur les joues. Tu t'avançais pour reculer, manquant de trébucher sur ton ombre, retournant à la place où tu étais depuis quelques minutes déjà. Humectant tes lèvres, tu fixas un instant le sol, les doigts pianotant contre tes cuisses ou dans le vide, tes doigts venant se frotter à ta nuque, ton nez ou encore plonger dans tes mèches brunes. T'étais... fébrile. Pour différentes raisons. C'était la première fois que tu allais la rencontrer, Yoo Na. La première fois que tu allais pouvoir la regarder dans les yeux. Tu n'entendais sa voix que dans un combiné, tu ne lisais d'elle que des mots dans un message. Des échanges qui duraient, perduraient. Une constante dans ta vie. Une des seules. Yoo Na était là depuis longtemps. Elle faisait partie de ta vie. Tu aimais sa voix – les émotions qui y passaient, les mots qu'elle ne disait pas. Tu aimais sa présence, sa chaleur, même à travers le téléphone. Tu te retrouvais souvent à sourire en lui parlant. Tout simplement parce que sa présence te rassurait. Te réconfortait. Parce que sa présence faisait disparaître ces ombres qui planaient dans ton esprit. Tu allais enfin la rencontrer, Yoo Na. Tu lui devais tout – et bien plus encore. Bien plus que les mots ne pourraient jamais dire. Bien plus que les « merci » ne pourraient jamais transmettre. Si t'étais là, c'était grâce à elle. Uniquement grâce à elle. Parce qu'elle avait su t'aider, ce soir-là. Elle avait su t'écouter, te rassurer. Elle le faisait tout le temps. Te rassurer.
C'était une grande sœur de cœur, Yoo Na. Et c'était votre « anniversaire ».

Un léger souffle contre les lèvres, tu observais le sol, l'air un peu désemparé. Et si elle ne venait pas ? Si elle faisait demi-tour en t'apercevant ? Si elle se rendait compte que t'étais cassé ? Que tu valais rien ? Si elle se rendait compte que ta mère avait raison ? Jouant avec les manches de ton pull, l'écharpe rouge explosant contre tes rétines, tu te mordais la lèvre, nerveux, angoissé. Et si ce n'était pas une bonne idée ?
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Pastel Breathing / Signa: @Asta / Gifs : @rossressources
Messages : 173
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p10-seo-yoo-na-rp#1029310http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: you're the reason ((yoo na)) | Sam 4 Déc - 18:24
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Malgré le froid qui venait chatouiller ton nez et tes pommettes, malgré la buée qui se propageait sur les fenêtres du bus, tu étais là. Et si chaque jour semblait ressembler à un marathon sans fin, avec une difficulté certaine à te lever, aujourd'hui tu avais réussi à te lever, à t'habiller. Tu avais pris cet item criard loin de tes habits conventionnels. Les mains se frottant l'une contre l'autre pour se réchauffer tu imaginais la scène. Depuis un an. Et même plus. Depuis que sa voix avait traversé le téléphone, tu savais, que ce jour arriverait. Tu le sentais. Tu aurais aimé que ton frère appelle un inconnu, tu aurais aimé que celui ci l'en dissuade, mais rien ni personne ne l'avait écouté, pas même toi. Aussi lorsque cet appel fut abandonné, et qu'il laissa un message tu n'eus pas le coeur de l'oublier, l'ignorer. Tes doigts avaient réfléchis plus vite encore que ton cerveau. Tu devais le ramener, le garder au téléphone, lui faire promettre de rester. Pour lui. Pour ses parents. Ses frères et soeurs. Pour toutes les personnes pour qui il comptait. Peu importait qui. Tu devais le garder à tes côtés.
Sans t'en rendre compte tu avais laissé un lien incassable se tisser, laissant la soeur reposer son attention sur quelqu'un. Tu cherchais simplement à l'aider, et tu avais fini par t'aider toi même, par l'aimer, par le considérer comme ton propre sang, ta famille. Malgré la distance, malgré cette barrière de l'inconnu, tu t'élançais. Oubliant même cette peur viscérale de le perdre.

Et c'est sûrement ce que tu pourrais ressentir, de revoir ton frère après une si longue absence, lorsque tu le vis. Ce jeune homme avec une écharpe rouge, au point de rendez vous. Le seul présent, le seul que tu pouvais voir. Celui qui donnait sens à tout ce que tu avais fait depuis le début, tout ce qu'il avait dit et qui avait pansé certaines de tes blessures sans même le savoir. Tu lui devais tellement, que même ton coeur ne t'écoutait plus. Tes pieds venaient lentement puis plus rapidement vers lui. Tu le sentais; c'était lui, lui qui dégageait cette fragilité. Et tu n'hésitas pas une seule seconde pour l'enlacer, bien que vous ne vous connaissiez pas en face à face. Même s'il existait un risque qu'il ne s'agisse pas de lui. Tu le serrais comme si ta vie en dépendait. "Chan Hee... merci d'être venu. " Fut la seule chose que tu arrivais à dire, à bafouiller dans cette montée d'émotion.


" "
vmicorum.

________________________________

Happiness
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: you're the reason ((yoo na)) | Sam 15 Jan - 17:14
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Tu lui devais beaucoup, à Yoo Na. Plus qu'elle ne pouvait imaginer sans doute. Si elle n'avait pas rappelé, si elle ne t'avait pas parlé... tu aurais fait parti de ces âmes déjà oubliées. Celle dont on ne parlait plus car on avait à peine eu vent qu'elles soient là. Celle qu'on aurait laissé filer puisque la seule personne qui s'en souviendrait serait ta mère. Et tu n'étais pas certain que ce soit là la meilleure personne pour se souvenir de toi. Tu aurais laissé ton meilleur ami, aussi, et ça aurait été probablement le seul regret que tu aurais eu, là-haut. Ou peut-être en-bas. Tu ne savais pas. Ta mère avait toujours dit que tu finirais en-bas. Jamais en-haut. T'avais pas ta place là-haut, t'étais qu'un sale gosse empoté et pleurnichard. T'avais pas ta place parmi les anges. Mais tu en avais rencontré un, heureusement. Tu l'avais entendu te parler, presque tous les jours. Tu avais écouté sa voix encore et encore, t'y accrochant comme si ta vie en dépendait. Non. Ta vie en dépendait vraiment. Elle était un soutien, un pilier. Une base. L'entendre parler tous les jours était devenu nécessaire. Plus qu'une habitude, c'était une obligation. Ne pas l'entendre, ne pas l'appeler, lui parler, lui envoyer de messages... et ta journée semblait différente. Dans le sens négatif du terme. Comme s'il manquait quelque chose. Elle avait été la pièce du puzzle qui maintenait le tout ensemble. Elle l'était toujours. Tu espérais ne pas paraître trop insistant parfois. Ne pas sembler trop bizarre d'autres fois. Tu espérais qu'elle ne pense pas les mêmes choses que ta mère à ton sujet. Mais peut-être allait-il finir par les penser en te voyant, aujourd'hui ?

Un léger hoquet de surprise contre les lèvres, tu sursautas à peine en sentant ces bras t'entourer, relevant le visage dans un air perturbé. Une surprise bien vite remplacé par le soulagement, le coin de tes lèvres se relevant alors que tes bras venaient passer autour de ses épaules, la serrant doucement. L'attention. La tendresse. Les câlins. Tu pourrais crever pour en avoir plus souvent. « Yoo Na », soufflas-tu simplement, te pinçant les lèvres en la serrant un peu plus encore. Tu secouas un peu le visage. « Merci à toi surtout », d'être venue mais aussi pour avoir rappelé. Tout était sous-entendu. « Je suis tellement content de te voir », articulas-tu doucement, la voix tremblante, les yeux marqués d'humidité alors que tu la gardais encore un peu contre toi avant de te décaler lentement. Le sourire naissant directement sur tes lèvres alors que de fines larmes venaient glisser sur tes joues. Tu la détaillas un instant du regard, le cœur se soulevant dans une chaleur que tu ne pourrais décrire. Le voilà, ton ange. Tu reniflas discrètement, passant tes doigts sur tes joues. « Désolé », dis-tu rapidement, les larmes continuant de couler, tes sourcils se fronçant légèrement alors que tu les essuyais de plus en plus vivement. « Je comprends pas pourquoi je peux pas arrêter de pleurer. Je suis désolé », sanglotas-tu. Tu pleurais toujours trop, trop vite, trop souvent. Ta mère te le disait. « Pardon », murmuras-tu encore, pleurant à chaudes larmes maintenant.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Pastel Breathing / Signa: @Asta / Gifs : @rossressources
Messages : 173
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p10-seo-yoo-na-rp#1029310http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: you're the reason ((yoo na)) | Dim 30 Jan - 20:44
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Un appel, c'était tout ce qu'il avait fallu. Pour décider si la fin était là ou la repousser. Un appel. C'est tout ce qu'il fallait pour aider, tendre la main, c'était tout ce qu'il avait eu besoin. C'était celui que tu avais passé qui t'avais fait finir en larmes le suppliant de rester. Même si tout allait mal. Même si personne ne le croyait, tu étais là. Tu serais le bouclier qui le protégerait, l'oreille qui l'écouterait, même si tu devais y passer ta santé. La détresse d'autrui nous rendait faible. Ou forts. Tu oubliais toi même si ce n'était pas lui qui t'avait sauvé. Avec ironie la vie avait mise sur un même chemin deux êtres perdus, dans des maux cruellement différents mais si semblables. L'envie de finir. La peur de laisser ceux qu'on aimait, même s'ils n'étaient pas nombreux. Un appel. C'était ce qui avait commencé cette amitié particulière, un lien fort qui vous reliait l'un à l'autre, une force silencieuse, un appui malgré le monde qui vous détestait. Peut être que votre vision était erronée, fausse et idiote. Mais vous aviez trouvé l'écho de vos pleurs chez l'autre, en tentant de sécher les larmes de l'un. Ce portable, celui qui avait du participé à la descente aux enfers de ton frère, ce même outil pouvait sauver des gens. Tu voulais le dire, le clamer au monde entier. Tu l'écrivais également dans les lettres que tu lui laissais. De peur qu'on t'enlève ce lien si important, cette raison de plus d'être là.

Le regard des autres se dissipant, le reste fondant dans un vide inutile tu ne sentais que cette chaleur émaner de lui. Que lui, devant toi, et tes bras qui l'entouraient. Cette envie de le serrer fort, de le remercier, de simplement apprécier son existence. L'ingratitude étant la plus répandue tu voulais être heureuse, et le remercier d'être là. Ton prénom ainsi soupirer tu fermas les yeux un instant, les larmes débordant de paupières qui avaient vu l'insomnie, celles qui ne cessaient de gonfler sous une douleur sourde. Aujourd'hui, en prise à un flot de larmes, de joie. Une main tremblante mais délicate qui tapotait son dos doucement, dans un réconfort muet, le temps de reprendre contenance, de sécher tes larmes, et les sanglots qui te prenaient. " Je suis contente aussi... vraiment contente. "
Un instant de plus, pour profiter de l'autre, remerciant pour chaque appel, pour chaque message, pour se reprendre, pour apprécier l'autre et tu pouvais enfin le détailler. Bien flou tu essayais tes yeux afin de retrouver une vision bien plus nette. C'était idiot pour les autres, de pleurer. Mais pour vous c'était d'un naturel, ça prenait tout son sens. Et tu ne pouvais lui en vouloir quand toi même tu n'avais su t'arrêter. "C'est rien haha j'ai des mouchoirs. " Et pourtant c'est tes doigts qui venaient doucement essuyer ses joues, le sourire grand malgré les traces d'humidité sur tes joues. " Je suis pire pourquoi tu t'excuses ? " Un petit rire t'échappa finissant par lui donner un mouchoir, te mouchant toi même peu de temps après. "..Désolée je ne suis plus présentable. " Ah parce que tu l'étais avant? Cette voix revenait, elle venait tordre ton estomac, réduire ta confiance. "Viens.. on entre il fait froid. " Que tu disais en frottant son dos doucement, poussant alors la porte de ce café. " Ca te va cette table ?" Désignais tu, dans le fond, profitant du calme qu'elle apportait.

" "
vmicorum.

________________________________

Happiness
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: you're the reason ((yoo na)) | Mer 6 Avr - 22:25
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
C'était grâce à elle que tu étais là. Que tu marchais, riais et respirais encore. C'était à cause de sa voix que t'étais encore en vie, que ton cœur battait toujours autant. C'était grâce à elle, et elle uniquement. Elle avait su avant tout le monde et surtout : elle t'avait cru. Ta parole ne fut nullement remise en doute, tes larmes comprises, entendues et effacées. Elle avait écouté, elle avait compris, elle avait cru. Pas un seul instant elle n'avait douté de ce que tu disais, et elle avait écouté, parlé, conseillé. Elle avait ri, à l'autre bout du fil. Sa voix résonnait toujours comme une douce mélodie à tes oreilles, un son réconfortant à chaque fois qu'elle décrochait quand tu l'appelais. Une mélodie qui t'ancrait un peu plus sur terre. Qui te donnait un peu plus de souffle – et que tu faisais comprendre que tu étais encore là. Comme si sa voix te donnait de l'importance. Comme si sa voix t'en donnait enfin une, de voix.
Et t'arrivais pas à décrire cette joie que tu ressentais à la voir, là, devant toi. Ce n'était plus juste une voix ou des mots sur un écran mais bien une personne que tu avais devant toi. Une héroïne venue te secourir, un ange venu te protéger. Elle était belle, Yoo Na. La plus belle de toutes. Tu ne pouvais expliquer cette chaleur dans ton cœur alors que tu te tenais enfin près d'elle. Après toutes ces années.. enfin tu la voyais. Enfin tu pouvais la remercier de vive voix, tes yeux plongés dans les siens. Ce n'était pas pareil via un combiné. Tu bougeas quelque peu le visage à ses mots, les larmes coulant mais sa présence t'apaisant. Tu ne savais même pas pourquoi tu pleurais. Peut-être tout, peut-être rien.

Un faible rire dans la gorge, tu plissas le nez à sa rétorque, reniflant discrètement, une brûlure se frottant à nouveau à tes rétines en sentant ses doigts sur tes pommettes. Et tu l'imitas, essuyant délicatement ses joues dans un autre rire discret. « On a l'air bien », commentas-tu simplement, le nez froncé, les pommettes rougies et le regard humide. Tu acceptas le mouchoir, la remerciant, te barbouillant rapidement avant de secouer le visage. « Tu es belle, Yoo Na », dis-tu doucement, l'esquisse douce, tes pupilles la contemplant, la chaleur revenant soulever ton cœur. « Oui entrons », tu te raclas la gorge, la voix quelque peu enraillée, restant près d'elle en entrant. « Oui oui ça me va », confirmas-tu, la faisant passer devant, lui faisant signe de s'asseoir. Tu pris place sur la chaise en face, cognant dans le pied de celle-ci, la décalant un peu, te faisant presque t'asseoir à côté. Mais tu géras, comme un pro – et là tu savais expliquer pourquoi ton cœur battait si vite. « Désolé », soufflas-tu. Tu t'installas le plus confortablement possible, relevant directement les prunelles vers elle, la contemplant en silence. « Je suis tellement content de te voir », articulas-tu lentement, le visage penché sur le côté, riant doucement. Elle étai vraiment belle, Yoo Na. « Tu veux boire quoi ? », demandas-tu, posant le menu devant elle, te cognant le coude en te replaçant, une grimace au visage. Mais tu continuas, comme si de rien n'était : « Tu veux manger quelque chose aussi ? Je crois qu'ils proposent des tartes », dis-tu tout en tentant de loucher sur le menu, ta paume massant ton coude.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Pastel Breathing / Signa: @Asta / Gifs : @rossressources
Messages : 173
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p10-seo-yoo-na-rp#1029310http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: you're the reason ((yoo na)) | Ven 13 Mai - 18:38
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Aussi aléatoire que cela avait été, ce coup de fil avait été sauveur. Pour lui, pour toi. Le poids de la conscience soulagé, tu avais fait quelque chose pour lui, tout comme il te l'avait rendu en étant lui. Tel un frère que tu aurais retrouvé il avait pris cette importance sans jamais rien demander. Il était cette voix familière au téléphone, ces longues conversations. La douleur partagée, comprise, ce moment où tout avait basculé. Tel un miracle vous partagiez des moments de faiblesses sans jamais vous juger. La main tendue elle n'avait pourtant jamais été tenue en vrai. La sensation de chaleur n'était que dans le sang, sur les joues ou dans le coeur.
Alors il n'avait fallu que quelques secondes pour vous reconnaître, pour fondre dans une joie mêlée sûrement à de la peine partagée. Savoir tous les secrets, comprendre que tout ceci était réel. La personne, sa peine. Peut être était ce la raison pour laquelle tu le serrais si fort, que tes larmes coulaient sans même que tu puisses les retenir. Et pourtant ce sourire doux qui s'installait sur tes lèvres. Oui tu l'adorais Chan Hee. Tu l'aimais comme un frère. Tu le trouvais adorable, et tu étais prête à tout pour lui offrir un sourire, ce sourire qu'il méritait. Oui tu plongeais tes pupilles dans les siennes pour partager ce moment, comprendre que tout étais réel, enlever l'écran, oublier qu'il aurait pu être un rêve, une tromperie. A ce moment là, tout revenait en ordre. Il était là.

Comme deux idiots, mais des idiots heureux vous souriez avec des larmes qui roulaient sur vos joues, empêchant même de vous détailler. Partageant des gestes doux pour faire stopper l'humidité sur vos joues. Un sourire presque rire venant frôler tes lèvres. " "Très bien. Ce n'était pas l'important. Comment les autres vous voyaient. Tout ce qui comptait c'était cette proximité que personne ne voulait briser. Celle là même qui vous laissait pleurer sans retenue. Les mouchoirs aidant à reprendre contenance, un sourire plus grand, une rougeur aux joues venant les mordre doucement. " T'es gentil. Merci. T'es beau aussi, tout mignon. " Pinçant une joue rebondie tu riais doucement. Entrant finalement vous vous installiez non sans manquer un drame. Les yeux surpris tu voyais enfin de quoi il parlait. Non pas que d'être témoin de son malheur te faisait sourire, mais c'était comme voir agir quelqu'un qu'on avait toujours imaginé. "Fais attention à toi. Ne t'excuses pas. " C'était surtout son corps qui souffrait, le tien n'avait pas senti. Bien que tu aurais voulu lui enlever chaque peine. " Je suis contente aussi.. vraiment.. pour être honnête c'était presque comme si tu n'étais pas réel. Je vois que si.. " Un léger rire partiellement caché par une main qui couvrait alors ta bouche et tu regardais la carte. "Le temps n'est pas terrible prenons quelque chose de chaud ça te va ? " L'inquiétude dans les prunelles tu l'observais un instant décidant rapidement pour ta part lui tendant le menu à ton tour, venant doucement frotter son coude. "Oui mangeons quelque chose. Je vais prendre un Cappuccino. " la main toujours sur le coude de Chan Hee tu l'observais un instant, qu'avait il fait, pour t'appeler ce soir là? Qu'avait il fait pour être mis de côté? Qu'est ce qu'Eun Hyuk avait fait? " N'importe quelle tarte me va prends ce que tu veux. On peut prendre deux parts et on goutera ensemble. " Comme une impression de déjà vu tu te rendais compte, qu'il avait toujours fait parti de ta famille.

" "
vmicorum.

________________________________

Happiness
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: you're the reason ((yoo na)) | Dim 7 Aoû - 12:27
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Yoo Na existait. Elle n'était pas le fruit de ton imagination. Une personne que tu avais inventée pour rester en vie. Une raison pour rester là, pour respirer, rire, sourire, pleurer, vivre. Elle existait – et elle vivait, tout comme toi. Elle respirait, riait, parlait, pleurait. Elle était présente, une âme errante, tout comme toi. Elle frôlait ce monde de sa bienveillance et de sa douceur – et tu aurais voulu la toucher plus tôt. L'avoir plus tôt à tes côtés pour t'aider, avant de vouloir franchir ce dernier pas. Elle avait fait reculer la limite, entre la vie, la mort, le bien, le mal, le reste. Elle existait vraiment, Yoo Na, et pour la première fois tu la rencontrais aujourd'hui. Tu la voyais enfin de tes propres yeux, pouvant enfin te plonger dans les siens, pouvant l'observer, la voir sourire, l'entendre sans passer par un appareil. Tout te semblait si doux, si chaleureux, si différent – et en même temps si similaire. T'avais l'impression de la connaître depuis longtemps, Yoo Na, et en même temps, c'était le cas. Et tu te sentais vivre en cet instant. Vivre et grandement reconnaissant de l'être, aussi.

Tu ne pouvais empêcher les émotions de te secouer, tout comme elle ne semblait pas être en mesure de le faire. C'était beau comme spectacle, n'est-ce pas ? Tu émis un son amusé, le rouge aux joues, un brin embarrassé mais surtout heureux de pouvoir la voir et l'avoir à tes côtés. Elle qui avait été présente depuis si longtemps. « Merci », tu ris quelque peu, gêné, le rouge cavalant librement sur ta nuque alors que tu la massais avec des gestes imprécis. Et tu plissas quelque peu le nez comme un gosse, frôlant ensuite ta joue mais appréciant presque la sensation. Parce que ça voulait dire qu'elle était vraiment là, Yoo Na, et tu la laisserais le faire aussi souvent qu'elle le voudrait. « Oui t'en fais pas je fais toujours attention », que tu rétorquas – on ne dirait pas, pourtant. Tu avais eu une période où tu ne faisais pas attention. Mais le truc avec toi, même quand tu faisais attention tu te faisais mal. C'était même encore pire parfois. Un talent. « Je suis là oui, mais je comprends ce que tu veux dire », tu ris discrètement. « T'étais une voix et finalement tu es là aussi, en chair et en os. Comme un rêve mais en mieux », déclaras-tu dans un mouvement du visage satisfait. Comme un ange dont les ailes se rassuraient, dont la voix t'apaisait et dont la présence te réconfortait. « Ca me va oui », tu hochas le visage, l'observant sans rien dire avant d'attraper le menu pour regarder à ton tour, concluant que tu allais prendre un cappuccino toi aussi. « Tu veux manger quoi avec ? », demandas-tu, étudiant le menu dans un air curieux avant de tourner le visage vers elle. Comme si tu voulais t'assurer qu'elle était encore là. « Oh bonne idée », soufflas-tu, émerveillé, te penchant à nouveau sur la tarte, l'index pointant ce que tu désirais. « Si ça te va sinon on prend autre chose », dis-tu doucement, patientant, avant de passer commande quand le serveur arriva. Et tes prunelles retombèrent sur son visage, étudiant chaque trait. Un ange, vraiment – t'avais toujours cru être puni, ne pas avoir le droit d'avoir un ange gardien. Puis Yoo Na était arrivée. « Comment tu vas sinon ? Le travail se passe bien ? », que tu lui demandas, les pupilles ne quittant pas sa frimousse. T'avais peur qu'elle s'en aille si tu détournes le regard. « Est-ce que... est-ce que tu as quelque chose de prévu après ? », lui demandas-tu encore, les pommettes rosies. « On pourrait faire un petit tour au parc ? Si ça te tente. Ou rester ici parce qu'il fait pas chaud et je voudrais pas que tu attrapes froid », articulas-tu, les sourcils faiblement froncés.

vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Seo Yoo Na
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Yoo Na
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Ji Eun ( IU )
Crédits : Ava: @Pastel Breathing / Signa: @Asta / Gifs : @rossressources
Messages : 173
 http://www.shaketheworld.net/t25337-seo-yoo-na-who-s-gonna-drivehttp://www.shaketheworld.net/t25460p10-seo-yoo-na-rp#1029310http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: you're the reason ((yoo na)) | Jeu 25 Aoû - 23:17
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Tout était réel. Cet appel, cette personne. La voix tremblante du combiné qui se matérialisait enfin. Il était adorable Chan Hee. Pourquoi on l'avait poussé à bout Chan Hee? Il te rappelait Eun Hyuk. Il donnait cette envie de le protéger du monde, de les laisser derrière pour protéger ceux qui le méritaient. A chaque fois que t'y pensais t'imaginais quelqu'un prendre ta place, la voix de Eun Hyuk au bout du fil. Il aurait du appeler. Il aurait simplement du tenter. Quelqu'un lui aurait tendu la main, l'aurait sauvé. Tout comme tu souriais à ce jeune homme un peu perdu, tout comme tu l'étais. Il était bon de le voir, de croire aux miracles qui le faisaient encore tenir devant toi. De penser que ton existence avait eu un but, une utilité. Oui ce sentiment était plaisant.

Deux être qui s'effondraient, d'une joie encore inconnue. Les regards curieux ne sauraient vous sortir de cette bulle dans laquelle le froid ne pénétrait plus. Rien n'avait de sens que le moment de douceur que vous partagiez simplement heureux de vous connaître, vous croiser en vrai. Il était beau, il avait quelque chose dans le regard, autre que l'humidité qui couvrait vos cornées pour les faire briller. Il était doux Chan Hee. Il méritait surement le monde, comme ta soeur. Ils semblaient partager ce genre d'âme, pure et immaculée. Bien que malmenés par la vie ils ne semblaient pas vouloir se venger, pas abandonner. "Vraiment? Bon je me sens plus rassurée. " Ta vie semblait prendre un tournant étrange. Ta soeur, cet inconnu, Chan Hee, bientôt plus rien n'aurait ce goût amer. La joie reprenant peu à peu place, la tristesse revenant avec. Le regard posé sur lui il semblait que tout cela ne soit qu'un songe. Les yeux refusant catégoriquement de quitter la vision que tu avais de peur de voir tout s'écrouler, de le voir disparaître. "C'est ça .. enfin pas sûre d'être mieux.. juste plus présente. " Qui voudrait te voir comme ça? Derrière le téléphone, personne ne voyait ton expression, tes yeux vides, tes larmes lorsqu'elles sortaient. Plus rien ne semblait passer, comme anesthésiée, mais il semblait faire remonter des souvenirs. " Ca me fait plaisir de te voir, c'est vrai que c'est mieux que ce que j'avais imaginé. " Est ce que tout ce que tu imaginais, ou bien voyait était si loin de la vérité? Observant ce qu'il te montrait tu hochais doucement la tête. " Non c'est très bien, tu veux boire quoi avec ? " Choisissant le second parfum avec son accord vous passiez commande dans un sourire doux, un moment de flottement où vous vous découvriez en dehors du téléphone. Quelles étaient les chances de tomber sur toi, sur lui? "Le travail se passe bien comme toujours, les clients sont satisfaits et toi alors ? Les cours.. les amis ? " Le regard porté sur lui, c'était comme deux idiots qui avaient peur que l'un ou l'autre ne disparaisse. Mais deux beaux idiots. Sa bouille te donnant envie de toucher ses joues, de lui demander de ne plus jamais penser à mettre fin à sa vie. " Le parc ça me va parfaitement. Dès qu'on aura froid on verra ce qu'on fait. Tu veux manger avec moi ce soir? On peut aussi aller au restaurant.. ou alors je cuisine. Je cuisine pas forcément bien. "Certains te traiteraient de folle. Mais tu avais fait bien pire. Bien pire que de parler avec quelqu'un qui avait besoin d'être entendu. De partager avec une voix douce pendant que tu sombrais toujours plus loin. Tu avais fait des choses impardonnables, tu avais dérangé plus d'une personne. Sa vie était suffisante, malgré tout, pour te donner envie de continuer. " Peut être que tu dois voir des amis après ... tu me dis surtout n'hésites pas. " Tu ne devais pas être la seule dans sa vie. Il était bien trop mignon, trop attentionné pour être seul. La commande arrivée tu remerciais le serveur et prenais la tasse entre tes mains froides. " Dis moi.. est ce que c'est ok de demander pourquoi... " A demi mot tu osais doucement te rapprocher de ce qui vous avait fait vous rencontrer, le regard perdu quelques secondes.

" "
vmicorum.

________________________________

Happiness
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: you're the reason ((yoo na)) | Dim 13 Nov - 1:10
Citer EditerSupprimer


@Seo Yoo Na
Elle aurait pu être qu'une invention, Yoo Na. Une personne sortie de ton imagination et dont tu avais besoin pour exister. Pour ne pas fauter, ce soir-là. Une voix qui t'interdirait de franchir la limite et qui t'ordonnerait de ne plus bouger. Comme la partie de ton être qui souhaitait rester en vie. Ca aurait pu être, ce soir-là, qui c'était exprimé. Mais non. C'était bien une personne. C'était bien Yoo Na. Et c'était agréable de pouvoir la voir, de pouvoir la regarder. C'était différent, et beaucoup plus agréable. C'était comme rencontrer ta super-héroïne préférée. Celle que tu admirais depuis tout petit et dont tu suivais les aventures avec attention. C'était comme vivre un rêve, mais en mieux. Et tu ne voulais pas la quitter, Yoo Na. « Oui tu peux. T'en fais pas », assuras-tu dans un mouvement du visage comme pour appuyer tes mots. Le stress du moment pourrait-on croire. L'excitation de l'instant, pourrait-on songer. Mais non, c'était tout le temps comme ça. Tu voulais pourtant donner la meilleure image de toi à Yoo Na. Tu ne voulais pas qu'elle te voit ainsi, qu'elle te voit comme le raté que t'étais. Qu'elle comprenne. Qu'elle sache tout. Tu ne voulais pas qu'elle te voit ainsi, Yoo Na, et qu'elle te laisse, elle aussi. Tu ne voulais pas la perdre, Yoo Na, alors que tu venais à peine de la trouver. Ce trésor que tu n'avais fait qu'écouter et que tu pouvais regarder briller, aujourd'hui. « C'est ça qui est mieux. Même si j'aime beaucoup ta voix, j'aime aussi pouvoir te regarder », dis-tu doucement, le rouge doux aux joues et l'esquisse timide. Tes prunelles ne faisaient que l'admirer, traçant chaque trait de son visage comme si tu avais peur de l'oublier si tu détournais le regard. « Tu es juste toi et c'est ce qui te rend mieux à mes yeux », ton sourire grandit un peu plus, l'insouciance pétillant dans tes pupilles alors que ta frimousse se tordait entre la joie et la gêne. « Ah bon ? Tu m'avais imaginé comment ? », demandas-tu dans un rire curieux. Elle avait dû imaginer le contraire. Elle devait être déçue, non ? Tu pris un chocolat chaud avec la tarte, songeant que c'était la boisson qui irait le mieux. Que de douceur, aujourd'hui. « Tant mieux. Mais toi, tu es satisfaite ? Les cours se passent bien, oui. Les ami.e.s oui ça va aussi. J'ai pu passer du temps avec mon meilleur ami la dernière fois, ça fait du bien », Hyun Ki, le meilleur. T'avais l'impression que tout semblait plus beau quand il était là. « On pourra se mettre au chaud quelque part, oui. Tu veux qu'on mange tous les deux ? », demandas-tu, les sourcils levés. « Je suis sûre que tu cuisines bien. On peut faire quelque chose à deux », ça sentait le danger, ça. Tu prenais des risques. Un air songeur au visage, ton index vint tapoter ton menton, songeur. Vous pouviez commander aussi, mais ça te plairait bien de préparer le repas avec elle. Sauf que c'était dangereux pour toi. T'avais peur de faire trop de bêtises, et de casser quelque chose. « Ah. Non. Je ne dois voir personne après. Je veux manger avec toi », dis-tu en souriant timidement, le cœur léger à l'idée de rester encore avec elle. Tu clignas des paupières ensuite, l'observant dans un air penaud, levant les yeux vers le plafond. « Tout le monde est occupé. Enfin je suppose, j'ai pas demandé. Je crois que Hyun Ki travaille donc... je peux pas aller le voir. Et sinon tout le monde a ses révisions... je pense », finis-tu par susurrer, le visage penché sur le côté. T'étais pas sûr d'avoir saisi le sens de la question. Ni de comprendre la question. Pourquoi tu ne voyais pas d'ami.e.s après ? « Et puis je suis avec toi alors je peux pas les voir. Je veux encore passer du temps avec toi. Si tu veux », tu lui offris une esquisse gênée, les pommettes rosies, espérant qu'elle dise oui. Tu pris ta tasse à ton tour, manquant de la renverser, gardant finalement tes mains sur tes cuisses. « J'ai rien fait », dis-tu directement. Et c'était vrai, t'avais rien renversé. « Tu voudrais manger quoi ? Je suis pas très très fort en cuisine mais je peux aider. Promis je casse rien », admis-tu dans une petite voix. « Enfin je t'en voudrais pas si tu veux pas tu sais. C'est pas grave... Le temps qu'on reste encore ensemble tout me va », le parc, un magasin, ici, là : tout t'allait.

vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Contenu sponsorisé
 
Re: you're the reason ((yoo na)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas