sombre
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €


    :: Digital City :: Centre Ville

handle with care ((jaewon))

Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: handle with care ((jaewon)) | Lun 19 Sep - 10:19
Citer EditerSupprimer


@Boo Jae Won
« Merci », dis-tu, le sourire fin. Tu n'aimais pas ton prénom mais tu te voyais pas annoncer ça à Jae Won. Il ne comprendrait pas. Et quelque part t'avais pas envie qu'il sache cette part de toi – t'en avais bien trop honte. Puis il découvrirait alors que tu étais quelqu'un d'atroce. Tu souris timidement, les pommettes rosies, bougeant faiblement le visage pour nier. Il ne t'embêtait pas, au contraire. « Vous ne m'embêtez pas non plus », affirmas-tu lentement, l'esquisse douce et le regard pétillant. Ta frimousse dessinait tout de même un air gêné, presque honteux. Tu le contemplas ensuite, le sourire restant présent sur ta bouche, appréciant simplement l'ambiance du moment.

Tu secouas un peu le visage, amusé et embarrassé. « C'est ce que j'entends parfois. Le temps que l'on reste jeune dans sa tête, tout va bien », bon tu parlais pas du point de vue physique ou même moral qui pouvait dépérir avec l'âge. Tu parlais sur un plan spirituel, probablement. Enfin tu supposais que c'était ce dont on parlait. Non ? Les sourcils se levant à ses mots, tu mimas un air surpris et admiratif. « Neurologie... ça doit être compliqué », fis-tu, songeur. « Oui c'est ça. Je suis en 5ème année de langues vivantes étrangères et appliquées. J'étudie à la Yonsei », que tu dis avec une belle articulation, le sourire large. « Je travaille dans un magasin de jouets pour payer les études et un peu le reste », ajoutas-tu après un bref silence, les pommettes rosies. « Tout va bien pour nous deux », tu espérais vivement du moins. Tu clignas quelque peu des paupières, le regard tourné vers lui, les joues rougissant. « Drôle ? », tu fis la moue. « Il vaut mieux en rire qu'en pleurer je suppose », tu fronças un peu les sourcils, ignorant tout de ce côté comique que tu avais apparemment. « Oh non je me permettrai pas, ça se fait pas de partir comme ça », tu eus un air presque boudeur, refusant de partir ainsi. Ce serait malpoli. Puis t'étais pas si mal avec lui finalement.

« Ca n'arrive pas à tout le monde je pense », dis-tu, gêné, les épaules basses. Ca n'arrivait qu'à toi. T'étais nul. « Vraiment ? », demandas-tu, les pupilles se levant vers lui dans un espoir muet, tes doigts serrant délicatement son bras, le sourire venant doucement étirer tes lèvres. « C'est gentil », commentas-tu, avant de hocher le visage pour confirmer, entrant à l'intérieur du café. Tu ne savais pas vraiment à quoi t'attendre, ni ce que ça allait donner mais tu supposais que c'était la bonne chose à faire, que de l'inviter à boire quelque chose. Surtout après tout ça. « Ici ? Non je crois pas», tu levas les yeux, contemplant l'intérieur. Tu l'avais proposé parce que tu l'avais vu, tout simplement. « C'est tout ? », le questionnas-tu, crédule et inquiet. Tu l'observas un instant, mimant un petit air bougon, lisant le menu.  « Ils ont des glaces », tu fronças un peu les sourcils, soudainement concentré dans le choix de ta commande. « Je vais prendre une glace », dis-tu, inspectant les parfums avant de choisir celui qui te conviendrait mieux. Une fois la commande passée, tu te calas confortablement, les doigts venant s'agiter entre eux par nervosité. Tu pressas tes lèvres l'une contre l'autre, retenant un souffle, la timidité dans les gestes mais aussi sur les joues. « Est-ce que... » commenças-tu, tes pupilles s'élevant doucement vers les siennes. « Est-ce qu'on peut se tutoyer ? », que tu demandas dans des paroles douces, et basses. « Tu veux devenir neurologue alors ? Tu es bientôt à la fin de tes études ? Ca se passe comment ? », étais-tu curieux ? Oui, sans doute – mais dans tes pupilles se reflétaient cette curiosité, douce et presque enfantine. « Je trouve ça beau, de vouloir sauver des vies »
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Boo Jae Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Boo Jae Won
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kang Tae Oh (acteur)
Crédits : Illo
Messages : 74
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25950-boo-jae-won-people-pleasing-http://www.shaketheworld.net/t26037-boo-jae-won#1012161http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: handle with care ((jaewon)) | Lun 31 Oct - 11:39
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Jae Won n’avait pas pour habitude qu’on lui tombe dessus, encore moins dans la rue. Il n’aurait jamais pensé faire une telle rencontre ni même s’attarder pour échanger avec la personne tombée dans ses bras. Il était social, alors il ne lui était pas désagréable de parler avec le jeune homme et il y avait quelque chose de doux et d'apaisant chez le jeune homme qui lui plaisait. Il ne savait pas ce qui se passait mais il n’avait pas envie de continuer son chemin. Par chance, ça semblait aussi le cas pour son vis-à-vis, ce qui rassurait un Jae Won ensorcelé par le joli sourire qu’il avait aperçu. « Je valide cette vision des choses et je confirme que ça fonctionne : je me sens toujours aussi jeune » Il approchait de la trentaine mais il n'était pas inquiet : il était naturel de prendre de l’âge et ça ne changeait pas grand-chose. Il était toujours jeune et avait encore plein de choses à accomplir dans sa vie.  Il n’allait pas se mettre la pression parce qu’il atteignait un nouveau “pallier”. « C’est ce que je veux faire alors ça facilite les choses » Ce n’était pas tous les jours facile, il était question de longues années d’étude et, il allait devoir constamment travailler pour évoluer et se montrer efficace mais, il aimait ça. Malgré les doutes qu’il pouvait avoir, il se sentait à sa place dans les couloirs de l’hôpital. « Oh ça doit être hyper intéressant ! » Il s'enthousiasma en entendant son cursus universitaire même s’il était surtout ravi de fréquenter la même université. « Je ne suis pas souvent sur le campus mais, j’étudie aussi à la Yonsei » Il annonça avec un grand sourire, se disant qu’ils auraient l'occasion de s’y croiser. « Un magasin de jouets… » Il répéta, des étoiles dans les yeux. « Où ? » Son engouement pouvait paraître suspect mais il souhaitait mettre en place un projet et offrir des jouets aux enfants de l'hôpital. Il se voyait déjà dévaliser le magasin si le projet était accepté… puis ça donnait une raison de revoir ce charmant jeune homme…. « Tout à fait » Chan Hee avait semblé étonné des propos de Jae Won mais ce dernier continuait de voir cette histoire avec le sourire, amusé du ridicule de la situation. Il allait s’en rappeler et pas juste parce que la personne était charmante. « Quand même, notre rencontre a peut-être déjoué vos possibles plans » Pour le meilleur puisque Jae Won ne regrettait pas cette rencontre inattendue et surréaliste.

« Bien sûr que si. Je travaille dans un hôpital, n’oubliez pas, des patients qui viennent parce qu’ils sont tombés, c’est monnaie courante » Bon généralement, les personnes ne tombaient pas sans obstacle sur le chemin mais, Jae Won essayait de rassurer le jeune homme au mieux. Il trouvait ça mignon, il ne pouvait pas s’en empêcher et il ne voulait pas le voir se sentir mal pour une chose qui n’était pas grave. « Vrai… Vraiment » Jae Won n’avait pas pour habitude de bafouiller mais le sourire délicat qui avait étiré les lèvres de son vis-à-vis ne le laissaient pas indifférent tout comme sa main serrant doucement son bras. Pourquoi réagissait-il comme ça pour un simple contact ?

Une fois à l’intérieur, ils trouvèrent des places et Jae Won continua de sentir cette petite boule de nervosité à laquelle il n'était pas habitué mais il était aussi heureux de se retrouver en face de Chan Hee dans ce contexte. « Oui c’est tout » un petit rire lui échappa alors qu’il était attendri par la réaction de Chan Hee. « Je vais prendre une glace aussi alors, pour vous faire plaisir » Il ajouta avec un sourire, observant les glaces sans savoir quoi choisir.

Avant même d’entendre la question de Chan Hee, Jae Won devina sa timidité et un sourire encourageant accompagna son regard. Ses lèvres s’étirent davantage lorsqu'il entendit la demande du plus jeune : « Bien sûr ! » Il s'exclama, heureux et préférant se tutoyer. Ça les rendait un peu plus proches même s’ils venaient de se rencontrer. Pour une raison qu’il ignorait, Jae Won avait l’impression que cette rencontre allait compter. « Oh, c’est agréable à entendre » Il répondit avec un sourire timide et le regard légèrement fuyant alors qu’il se perdait dans ses pensées. « J’ai presque toujours voulu faire ça, depuis petit » Il avait aussi eu envie de rendre ses parents fiers et cette profession semblait avoir du cachet dans son pays alors ça avait été comme une évidence. Avec les études et les expériences, il s’était senti à sa place ; heureux de ne pas s’être trompé. « J’arrive au bout de mon internat et donc à la fin de mes études, en effet. J’exerce déjà depuis quelques années en étant étudiant alors je sais ce qu’il m’attend même si ça reste stressant de terminer cette étape » Il était étudiant depuis tellement longtemps alors perdre ce statut lui faisait un peu peur. « Ça se passe bien dans l'ensemble. Je ne vais pas mentir en disant que c’est tous les jours facile. Au contraire, c’est souvent difficile et éprouvant mais j’aime ce je fais. L'hôpital est ma deuxième maison et, je suis content de m’y rendre » Même si parfois, il avait l’impression de se perdre en ayant constamment la tête dans le travail. Les journées pouvaient être très dures et il rêvait de souffler et de fuir cet endroit éprouvant mais il revenait toujours à la maison, avec l’espoir de faire la différence dans la vie de ses patients.

vmicorum.

________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. Mais à la fin n'arrive un putain d'hiver. ▵ endlesslove.
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: handle with care ((jaewon)) | Lun 21 Nov - 11:12
Citer EditerSupprimer


@Boo Jae Won
Hochant doucement le visage, tu souris comme un gosse satisfait. De toute façon, l'âge, ce n'était que des chiffres et rien de plus. Tu pouvais comprendre, plus ou moins, qu'on y accorde un intérêt. Mais c'était l'affaire du temps. Le vieillissement, et tout ce qui suivait. C'était même ce qui faisait la beauté de la vie, en quelque sorte. Non ? T'y voyais pas du mal, que du positif. Des leçons à tirer, une vie dont on devait profiter. Le plus important n'était pas de savoir comment les autres nous percevaient, mais commet l'on se percevait. Si l'on se voyait jeune, on était jeune. Pas besoin d'aller chercher plus loin – mais la société refusait de voir vieillir. Comme si c'était là une malédiction. Ridicule, non ? On ne pouvait pas garder notre visage de bébé éternellement – en revanche l'on pouvait garder la malice, et les pensées. Les gens oubliaient ça, bien souvent, se concentrant sur la coquille extérieure. « C'est vrai », dis-tu simplement, un sourire toujours présent sur tes lèvres. « Ca l'est. J'apprends plein de choses, et je m'améliore en anglais et en japonais », tu hochas fièrement le visage, les pommettes relevées et colorées. Ca te permettait de pratiquer les langues mais aussi de les comprendre au sens littéral. « Peut-être qu'on se croisera. Vite fait », s'il n'y était pas beaucoup. Tu penchas un peu le visage, clignant des paupières avant de sourire. « Au Kidz Planet, dans le centre », répondis-tu clairement, l'esquisse douce aux lèvres. « Je teste les jouets parfois », susurras-tu dans un rire léger, le nez froncé. T'avais pas forcément le droit mais bon. « Oh non, pas vraiment », affirmas-tu dans un mouvement du visage. Ce genre de choses t'arrivait souvent et à la longue ça ne déjouait plus vraiment aucun plan. Tu faisais avec, tu poursuivais ta route. Sauf aujourd'hui. Les lèvres faiblement poussées en avant, tu semblais réfléchir à ses paroles, retroussant ensuite le nez dans un air bougon. « Je suis pas sûr que beaucoup de patients viennent parce qu'ils sont tombés à cause de leurs propres pieds... si ? », était-ce une lueur d'espoir dans tes pupilles ? Oui. Tu voulais savoir que t'étais pas le seul à qui ça arrivait. Le coin de tes lèvres se leva, le regard pétillant alors que tu l'observais, la frimousse contentée.

A l'entendre dire qu'il prenait une glace aussi, tu semblais soudainement émerveillé, le sourire large et les pommettes rosies. « C'est doux les glaces », commentas-tu, presque comme un grand chef dans un rire presque enfantin. Avant de poser une question importante. Tu l'observais, un peu gêné, le rouge grimpant doucement sur tes joues. Un sourire revint décorer ta bouche alors qu'il approuvait, et tu soufflas, soulagé, un rire faible aux lèvres. « On doit le dire souvent non ? », demandas-tu, les doigts jouant avec une serviette qui traînait alors que tu le regardais. « Tu fais parti de ces rares personnes qui savent ce qu'elles veulent faire depuis petit », tu ris quelque peu, restant tout de même admiratif. Tu écoutais attentivement tout ce qu'il disait, buvant ses paroles. « C'est l'étape la plus difficile non ? L'internat. Du moins c'est ce que j'entends, après je sais pas trop... », lâchas-tu de plus en plus doucement, les joues rosies. « Le plus important c'est d'aimer ce qu'on fait. Sinon c'est compliqué », tu ris quelque peu, bougeant un peu les épaules. « C'est pas souvent qu'on entend quelqu'un dire qu'il est content d'aller à l'hôpital », tu ris à nouveau, le nez froncé. « J'aime pas trop y aller », tu fronças un peu les sourcils, les lèvres pincées, de mauvaises pensées venant flotter dans ton esprit. « Mais peut-être que la prochaine fois que je viendrais, tu seras là », et tu le regardais comme un chiot regardait son jouet préféré, le sourire large et le regard brillant, une fine couleur rosie sur les joues. Ca rendrait les choses plus agréables de le voir. « Enfin non t'es pas dans le même service », tu fronças les sourcils, bougon, gonflant les joues. Tu te commandas ta glace aussi, lâchant Jae Won en faire de même. Puis tu patientas, t'installant confortablement, ton coude cognant la table dans un « Aïe » perdu contre tes lèvres. « J'adore les glaces », tu l'avais déjà dit. « C'est quoi ton plat préféré ? Ou ta boisson ? Ou ton dessert », ou tout son menu favori, en fait.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Contenu sponsorisé
 
Re: handle with care ((jaewon)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas