sombre
Le Deal du moment : -40%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
29.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Itaewon

Everyone, be a nobody ft; Eun Na

Shim Hyun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shim Hyun Ki
Pseudo : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Seok Min ((Dk))
Crédits : ava: @bambi , signa: @rossressources
Messages : 132
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25933-shim-hyun-ki-falling-flowerhttp://www.shaketheworld.net/t25955p10-shim-hyun-ki-s#1033763http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#1011022
Re: Everyone, be a nobody ft; Eun Na | Dim 23 Oct - 22:18
Citer EditerSupprimer
Everyone, be a nobody
Ce qui était bien c'est que vous étiez tous les deux sûrs. De quoi, comment, c'était la grande question mais vous étiez sûrs, tout allait bien donc. C'est ce que tu pensais sans imaginer qu'elle ne te vise comme un prédateur classé par le FBI. "Peut être que oui peut être que non? Tu connais ta soeur? " C'était approximatif ça comme réponse, la mour interrogatrice stupéfaite devant un dialogue de sourds. Ou de deux Idiots. Mais adorables idiots. D'ailleurs ton cerveau semblait perdre la cadence réfléchissant à toute vitesse, fumant presque tant vous partiez loin, et très vite. Tant il y avait de l'Inception dans l'Inception.. "Heuuuu... Attends je me suis perdu.. AH OUI. de travailler autant. C'est dur mais pas impossible et comme vous ne pouvez pas être partout à la fois je ne peux pas non plus.. mais vous voyez vous arrivez à être à des endroits différents à des moments différents. " Genius. Tout ça pour dire que tu pouvais travailler autant. Fallait te suivre. Ce qui était bien c'était qu'elle semblait vouloir s'accrocher au wagon. Il partait en sucette on l'accordait mais elle s'accrochait. "Exactement ! Enfin c'est des scientifiques qui ont dit ça j'attends de les voir devant mon nez pour dire que c'est vrai. " Se serait quand même très drôle. Rigolant un peu tu n'imaginais pas que tu rencontrerais presque un sosie quelques jours plus tard. Et c'était reparti pour la boucle de l'incompréhension cherchant à comprendre pourquoi elle voulait que tu la suives à tout prix. " Parce que je vous suis pas. " Alors pourquoi on se mordait la queue depuis cinq minutes? Heureusement maintenant tu avais son prénom, et avec une sorte de familiarité qui venait. "Exact.. " Quelqu'un qui puisse te sortir de cette situation qui semblait te tirer vers le fond chaque jour. Elle suivait. Toi aussi tu suivais, la preuve tu parlais du policier, il pouvait peut être t'aider. " Ah.. D'accord. Je sais alors. " A quoi bon le savoir si tu ne pouvais pas demander de l'aide? " Un peu? " En fait tu ne savais même pas si les policiers pouvaient t'aider, après tout vous leur deviez de l'argent, légalement vous étiez en tord. Un constat qui te fit perdre ton sourire l'espace de quelques secondes, le retrouvant bien vite. "Ravi de le savoir. Faut pas te suivre t'as raison. Et non fait attention aux contrats, surtout les petits caractères. Et emprunte pas d'argent. " t'aurais aimé garder le même sourire mais il n'était plus si brillant, même si ce masque ne voulait pas tomber pour le moment, il s'effritait quelque peu à l'évocation d'argent. Mais ta mine sembla se décomposée doucement en comprenant la situation. Alors on pouvait également t'accuser ainsi? Pour motif de travailler? "Omg.. tu m'as reconnu à tous ces endroits? Merciii " Est ce qu'elle allait changer ta vie pour autant? " J'ai besoin d'argent. " Une réponse aussi vraie qu'elle était commune, banale. Sans trop rien dire tu ne mentais pas. Mais c'est son geste qui vint tout changer, te faisant t'arrêter, comme paralyser. Pourquoi t'aidait elle? Pourquoi s'inquiétait elle? Un petit sourire vint illuminer ton visage, loin d'u masque que tu portais tu étais sincèrement heureux. Distribuant alors la fin de tes tracts sans mal, accompagné d'une charmante compagnie. "Merci beaucoup Eun Ha. Je te donnerai une partie de la paie quand je l'aurai. " L'inclinaison était peut être trop grande, mais ton corps sembla plus reconnaissant encore. " Si tu me revoies, fais moi signe. " Au lieu de stresser de ta présence.


 " "

________________________________

Sometimes even
to breathe
is an act
of courage
Seo Eun Ha
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Seo Eun Ha
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : myoui mina ((twice))
Crédits : kelly ((ava)) & Magma. ((sign))
Messages : 183
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25457-seo-eun-ha-half-of-me-has-dihttp://www.shaketheworld.net/t25478p10-seo-eun-ha#1039958http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038787
Re: Everyone, be a nobody ft; Eun Na | Mer 25 Jan - 14:40
Citer EditerSupprimer
Everyone, be a nobody
C'était à n'en rien comprendre. Enfin tu comprenais. Puis tu comprenais plus. Pour comprendre à nouveau. Mais finalement t'étais pas si sûre que ça d'avoir compris et de pouvoir réexpliquer ensuite. « Comment ça est-ce que je connais ma sœur ?? », tu mimas un petit air outré mais aussi perturbé. C'était quoi cette question ? Bien sûr que tu connaissais Yoo Na ! Enfin. Sans doute moins qu'avant, maintenant. Et la pensée te fit baisser les épaules, les sourcils se fronçant dans un air pensif mais aussi attristé. La connaissais-tu vraiment ta sœur ? Une question à laquelle tu aurais facilement répondu il y a quelques années et sans hésitation. Une question qui te laissait grandement hésitante aujourd'hui. Vos chemins s'étaient séparés et même si, oui, vous vous connaissiez, vous connaissiez surtout la personne d'avant. La Yoo Na actuelle, tu ne la connaissais plus autant que tu aimerais le croire, et le dire. « Quoi ? », marmonnas-tu, clignant vivement des paupières. « Mais... c'est logique de pouvoir être à des endroits différents à des moments différents », tu te perdais toi-même dans cette conversation sans aucun sens, contredisant ce que tu avais pu dire plus tôt tout en affirmant l'avoir vu à plusieurs endroits. Ca devenait ridicule. Où était le traducteur ?? Les lèvres finement pincées, tu penchas le visage, étudiant le sien un instant. T'attendais aussi de les voir, ces scientifiques. Tu voulais pas sept autres personnes qui te ressemblaient. « Pas du tout ? », tu plissas les yeux, sceptique. Tu te pinças à nouveau les lèvres, le contemplant en silence. Tout ça devenait... compliqué. Et ridicule. Et ça ne faisait plus aucun sens. Et... t'en perdais le fil. « Il peut... aider. Si besoin ? », pourquoi c'était une question ? T'en savais rien. « Un peu ? Un peu comment ? », le questionnas-tu, le dos bien droit et l'air un peu plus apte à la conversation et à l'écouter. « Non c'est pas bien », tu grondais qui, là ? « J'espère ne pas avoir besoin de le faire mais si un jour je veux ouvrir mon cabinet... », tu fronças le nez, l'idée ne te plaisant pas vraiment. « J'aurais pas le choix. Mais je ferais attention et j'emmènerais quelqu'un qui s'y connaît avec moi. Pour pas me faire avoir. Parce que les banques et les assurances... », tu bougeas un peu les mains avant de hausser les épaules dans un rire léger. « De rien... ? », tu savais pas si c'était la chose à dire mais... Tu clignas simplement des paupières ensuite, l'écoutant, le regarder. Tu avais compris, s'il travaillait autant, qu'il avait besoin d'argent. Mais pour quoi ? Tu bougeas simplement le visage, montrant que tu écoutais et qu'il pouvait continuer s'il le désirait. Tu l'aidas alors, naturellement, sans te poser trop de questions. « Me remercie pas, c'est normal. Ca doit être long de distribuer tous ces tracts en plus », un peu d'aide ne devait pas faire de mal. « Quoi ? Non. Je ne veux pas », tu agitas vivement la main. « C'est ta paie », insistas-tu dans une esquisse douce. « Un signe ? J'y penserai », tu émis un son amusé, pouffant derrière l'une de tes paumes. « Si je te revois toi ou un de tes frères, du coup », que tu plaisantas, le sourire large et le regard pétillant. « … mais t'as vraiment des frères ou pas ? », tu clignas des paupières. « Parce que j'ai vraiment une sœur hein. Une grande sœur », tu préférais préciser sans trop savoir pourquoi. « Tu finis à quelle heure ? Tu veux boire quelque chose ? Tu as faim peut-être ? Il y a un petit café au coin là-bas. Et je comptais y aller, si jamais ça te tente », proposas-tu, insouciante. Trop peut-être.

________________________________

i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas