sombre
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
Voir le deal


i should probably go to bed ((minjae))

Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Crédits : asa
Messages : 663
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p20-byeon-min-ji#1053507http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
i should probably go to bed ((minjae)) | Dim 9 Jan 2022 - 20:24
Citer EditerSupprimer


@Eoh Min Jae
Clignant furieusement des paupières, tes doigts vinrent appuyer sur ta joue, tes lèvres venant épouser une forme ronde étrange alors qu'un souffle s'en échappait doucement. Ce n'était pas que ça t'ennuyait mais... ça t'ennuyait. Un peu. Le droit, c'était pas vraiment ce que t'aurais voulu suivre et apprendre. Tu ne savais pas ce que tu aurais fait sinon, cependant. Tu te serais sans doute tournée vers l'art ou quelque chose de plus créatif que le droit. Apprendre des définitions, des lois, savoir le tout par cœur... ça avait un côté barbant. Mais t'osais pas le dire – t'osais déjà à peine le penser. Tu faisais ça parce que ton père le voulait. Tout comme tu continuais le piano parce que ta mère le voulait. Tu suivais les préférences de tes parents, petite fille sage que tu étais sans oser dire le contraire. Sans oser susurrer que ça ne te plaisait pas. Ou plus. Que tu voulais tout stopper et faire quelque chose qui te plaisait. Mais ce serait égoïste, et t'avais pas le droit de l'être. Pas comme ça. Tu devais plaire, oui, mais plaire à tes parents surtout et ne pas les décevoir. Ne pas les contredire. Ne même pas songer à le faire, c'était inadmissible. Un autre soupir et tu jetas un regard vers l'heure, un petit air froissé au visage. Tu avais loupé le repas – tant pis. Ce n'était pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. Tu avais nettement plus important à faire : réviser. Réviser pour réussir demain. Pour avoir une bonne note. Tu ne pouvais pas te permettre une petite chute. Jamais. Tu devais être dans le top, toujours. Essayer de l'être. Donner ton maximum. T'avais mal à la nuque, mal aux épaules – mal à la tête. T'avais mal au cœur, les mots tournant et tournant dans ton esprit alors que tu lisais, relisais, apprenais, te perdais. T'avais mal partout mais t'avais pas le choix, tu devais continuer. Te redressant un peu sur ta chaise, tu repris ta lecture, les prunelles suivant ton doigt qui défilait sur les pages, sur les mots. T'avais pas le choix, tu continuais. Tu devais honorer le nom de tes parents, leur faire plaisir. Les remercier pour tout ce qu'ils avaient fait et faisaient pour toi. Comme te payer cet appartement pour te permettre d'étudier tranquillement, en dehors du dortoir.

Sursautant sur ta chaise, tu te tournas, fixant le vide. Avais-tu bien entendu ? Tu te levas, allant doucement vers la porte d'entrée. Oui, quelqu'un toquait. Mais qui cela pouvait-il bien être à cette heure-ci ? Ta mère ? Oh non, t'étais pas prête à recevoir ta mère. Quelques vêtements traînaient et tu te dépêchas de les ranger, réarrangeant ta coupe de cheveux le plus maladroitement possible, courant à gauche et à droite. « J'arrive », que tu dis vers la porte, avant de venir ouvrir, les joues un peu rosies sous les quelques efforts que tu venais de faire. « Oh », soufflas-tu, te retrouvant face à Min Jae. Une esquisse soulagée vint se poser sur tes lèvres. « Je m'attendais pas à te voir ce soir », dis-tu doucement en ouvrant un peu plus la porte, lui faisant signe d'entrer. « Tout va bien ? », que tu t'inquiétas directement, les prunelles le détaillant. « Qu'est-ce que tu fais ici aussi tard ? Tu devrais pas dormir et te reposer ? », c'était toi qui disais ça ??

vmicorum.

________________________________


— ୨ numb ୧ —
i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Eoh Min Jae
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Eoh Min Jae
i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6 i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m2312brrLu1qfamg6

Pseudo : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : sohaline (ava) & me (signa).
Messages : 993
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t27517-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t28296-kerushirei#1051653
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Sam 19 Fév 2022 - 16:34
Citer EditerSupprimer


@Byeon Min Ji
Jetant un rapide coup d’œil sur la pendule qui orne le mur de la bibliothèque et qui affiche 21h00, tu laisses échapper un profond soupir de soulagement, avant de t'étirer légèrement, tes deux bras au dessus de la tête. Voilà plusieurs heures que tu es là, la tête penchée sur tes bouquins, et tu dois bien admettre qu'il te tardait de pouvoir quitter cet endroit dans lequel t'as l'impression de passer pratiquement tout ton temps libre – si l'on peut vraiment appeler ça du temps libre - ces dernières semaines. Faut dire que c'est bientôt la fin de l'année et qui dit fin de l'année dit également période d'examens. Une période assez déterminante pour tous les étudiants de cette université, en général, mais plus encore pour toi puisque cette fin d'année signe aussi ton passage en Master. Pour autant, et même si tu es quelqu'un de très sérieux quand il est question de tes études - en témoignent tes allées et venues répétées en ce lieu - tu n'es pas non plus du genre à te rendre malade en passant des nuits blanches à réviser tes cours de droit. Non pas que tu ais une confiance aveugle en tes capacités, bien que l'on ne puisse pas non plus nier le fait que tu as beaucoup de facilités, mais même si ces études comptent énormément pour toi, tu sais quand il est temps de lever le pied et de penser un peu à toi. Contrairement à ta meilleure amie qui, tu en es certain, a sûrement prévu d'y passer encore plusieurs heures, si ce n'est toute la nuit. Parce que tu la connais bien Min Ji et tu sais que les périodes comme celle-ci peuvent être source de stress et de pression énorme pour elle... Rangeant d'ailleurs tes affaires, tu as prévu de passer la voir ce soir, histoire de t'assurer qu'elle n'a pas fini par s'arracher tous les cheveux de la tête. Mais, avant ça, tu files rapidement chez toi pour déposer tes affaires et préparer deux petits bentos. Rien de bien extraordinaire, en soit. Juste de quoi remplir vos deux estomacs, et surtout celui de ta meilleure amie qui - une fois encore, tu en es certain – aura sûrement été relégué au second plan, au profit de quelques bouquins de droit. Cela ne te prend d'ailleurs qu'une toute petite heure pour tout préparer et tu rassembles alors le tout dans un sac, avant de finalement quitter ton appartement...

Une petite dizaine de minutes, c'est alors le temps qu'il te faut pour atteindre le bâtiment de ta meilleure amie dans lequel tu finis par pénétrer, avant de venir toquer à sa porte, et un sourire vient doucement étirer le coin de tes lèvres quand tu entends cette dernière s'agiter à l'intérieur de son appartement. Puis, quelques petites secondes plus tard, la voilà qui se tient enfin devant toi, presque essoufflée, ce qui ne manque pas de t'arracher un léger rire. « Ôte moi d'un doute... C'est pour les examens de fin d'année que tu t’entraînes ou pour le marathon de Séoul ?! » Laissant de nouveau échapper un rire, tu entres finalement dans l'appartement lorsque la jeune femme t'en donne l'autorisation et tu te tournes vers elle, ton habituelle moue taquine sur le visage, avant d'hocher simplement la tête à ses questions. « C'est vrai, je devrais me reposer... Mais j'avais envie de passer voir ma merveilleuse meilleure amie avant ! » Agitant ensuite le sac sous les yeux de la jeune femme, tu ajoutes : « J'espère que tu as faim parce que je t'ai ramené plein de bonnes choses ! » Japchae, Kimchi, Kimbap et grosse portion de riz blanc... Absolument tout y est. « Et, bien évidemment, je n'accepterais aucun refus de ta part ! Je n'ai pas préparé tout ça pour rien... » Tu préfères préciser, au cas où l'idée de te rembarrer lui viendrait à l'esprit...

vmicorum.

________________________________

we play dumb but we know exactly what we're doing...
kooah ♡


♡ ♡ ♡ ♡:
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Crédits : asa
Messages : 663
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p20-byeon-min-ji#1053507http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Mar 5 Avr 2022 - 17:02
Citer EditerSupprimer


@Eoh Min Jae
Allais-tu changer, une fois tes études terminées ? Tu te posais la question, parfois, te demandant si tu allais connaître un train de vie normal une fois l'université derrière toi. Te demandant si une fois dans la vie active, tu allais pouvoir mieux t'organiser – car c'était encore trop le chaos la plupart du temps selon toi. Si tu allais pouvoir te poser, prendre le temps. Est-ce que tout ça allait changer, une fois les études terminées ? Le manque de temps, de sommeil. Allais-tu pouvoir enfin manger comme tout le monde ? Allais-tu découvrir ce plaisir-là ? Trois repas par jour. Allais-tu enfin avoir des nuits normales, et complètes ? Allais-tu être comme tout le monde ou allais-tu encore être à part, faisant ta propre loi, ton propre système ? Allais-tu continuer à sauter des repas, des nuits entières, pour le bien de ton travail ? L'existence te paraissait drôlement longue, à l'imaginer ainsi. A l'imaginer te lever sans savoir quand tu allais bien pouvoir te coucher, et dormir. Ou manger. Ou vivre. Parce que c'était là une grande question que tu évitais de trop te poser, mais vivais-tu ? Ou étais-tu en survie constante ? T'arrivais pas à te poser. Allais-tu réussir, un jour ? Ou allais-tu continuer ce manège ?

Un léger son perplexe dans la gorge, tu vins plisser le nez à sa question, les pommettes gardant leur teinte rosie. « Je pensais que c'était ma mère... », avouas-tu simplement dans un petit mouvement d'épaules. Donc c'était comme dire que tu t'entraînais pour le marathon de Séoul. Du monde, même. Tu lui offris une fine esquisse, l'observant, la curiosité dans les pupilles. La frimousse attendrie, ton sourire vint s'élargir, tes doigts passant timidement dans tes cheveux – qui étaient vraiment mal coiffés, tu remarquas. « C'est gentil, ça me fait plaisir de te voir », dis-tu sincèrement, le coin des lèvres levé pour se figer à ces mots suivants, ton regard se perdant brusquement. « Hein ? », que tu fis, les sourcils quelque peu levés. Manger ? Plein de choses ? Tu ouvris la bouche, voulant signaler que l'heure du repas était depuis longtemps dépassé – tu le savais puisque t'avais rien mangé. Mais tu ne dis rien, gardant un souffle contre la bouche, ne pouvant refuser. Surtout s'il avait préparé tout ça pour toi. Ce serait égoïste. Tu ne pouvais pas faire ça. T'avais pas le droit de dire non – t'arrivais rarement à dire non. Alors tu retrouvas ton sourire, hochant simplement le visage, lui faisant signe d'aller s'installer à la table. « Tu as tout préparé tout seul ? », l'interrogeas-tu, te sentant encore plus redevable si c'était le cas. « Tu n'as pas besoin de te déranger autant pour moi tu sais... », soufflas-tu lentement, coupable de le faire encore travailler alors qu'il devait être épuisé. « Installe-toi. Je rapporte ce qu'il faut. Tu as soif ? », tu décalas la chaise, l'index la désignant pour qu'il se pose. Tu allas récupérer couverts, verres et boisson, déposant le tout de manière efficace, avant de t'asseoir à ton tour. Tu te raclas quelque peu la gorge, gênée. « J'ai pas... J'ai pas très faim », parvins-tu à articuler, hésitante. Tu redressas quelque peu le regard vers lui, désolée et coupable. « M-Mais je vais manger un peu. Tu as tout préparé, je vais manger un peu », le rassuras-tu tout de suite. Tu déglutis encore – rien que voir la nourriture te donnait la nausée, tes doigts s'affolant entre eux. « Merci en tout cas. D'être passé. Ca me fait du bien de te voir », confias-tu doucement, l'esquisse reconnaissante, le regard brillant. Il te coupait dans tes révisions, te sortait de ta bulle. Ca faisait du bien – même si une voix te disait que l'heure tourne. Tu te massas l'arrière de la nuque, comme si quelqu'un s'y appuyait. « Sers-toi », dis-tu, sous-entendu que tu le suivras. Tu l'imiteras. Tu mangeras. Un peu. « Qu'est-ce que tu faisais de beau jusqu'à maintenant ? »

vmicorum.

________________________________


— ୨ numb ୧ —
i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Eoh Min Jae
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Eoh Min Jae
i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6 i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m2312brrLu1qfamg6

Pseudo : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : sohaline (ava) & me (signa).
Messages : 993
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t27517-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t28296-kerushirei#1051653
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Dim 20 Nov 2022 - 16:29
Citer EditerSupprimer


@Byeon Min Ji
Une moue amusée accrochée au visage, tu passes la porte de l'appartement de Min Ji, ton sac rempli de bouffe dans la main. Tu te doutes bien que cette dernière ne s'attendait pas à te voir là. Encore moins à cette heure-ci. Mais avec les examens de fin d'année qui approchent à grand pas, et connaissant ta meilleure amie sur le bout de tes doigts, tu te devais de venir vérifier qu'elle ne s'était pas laissée mourir de faim. Faut dire que tu connais un peu son rapport à la nourriture, pour en avoir rapidement parlé avec elle à quelques occasions. Et tu sais que l'étudiante n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler une « grosse mangeuse ». Loin de là, à vrai dire, la jeune femme étant même bien plus coutumière des « sautages de repas ». Toutefois, il faudrait être sacrément naïf pour croire que tout ceci n'est le fruit que de quelques oublis. Car si t'es au courant de la pression qu'exercent ses parents et des nombreux sacrifices que la jeune femme a été et est toujours amenée à faire - celui de préférer étudier plutôt que de manger, étant l'un des plus récurrents - pour satisfaire au mieux leurs exigences, tu sais également qu'il n'y a pas que ça et que sa relation pour le moins compliqué avec la nourriture tire son origine dans bien d'autres choses encore... Tu le sais, pour l'avoir toi-même expérimenté. Pour avoir, toi aussi, délibérément sauté des repas, fut une époque, car tu n'aimais pas ton reflet dans le miroir et redoutais plus que tout le regard que les autres posaient sur toi. Et tu le vois à sa réaction. Aux regards qu'elle pose sur ton sac de nourriture. Elle n'est vraiment pas à l'aise... Pour autant, la jeune femme t'invite quand même à aller t'installer à la table et tu te débarrasses alors rapidement de tes chaussures que tu laisses à l'entrée de l’appartement, avant de t'exclamer en bombant presque le torse : « Bien sûr que j'ai tout préparé tout seul ! Comme un grand ! » Hochant ensuite la tête quand elle te dit que tu n'aurais pas dû te déranger pour elle, tu te contentes simplement de chasser ses paroles d'un geste de la main, prenant place sur la chaise qu'elle t'indique. « Je veux bien un verre de coca, si tu as. Sinon de l'eau... » Et alors que la jeune femme s'affaire dans sa petite cuisine à rassembler tout ce qu'il faut, tu t'emploies à sortir les deux bentos que tu déposes sur la table, les ouvrant tout sourire de constater que ce petit panda en riz que tu as fait spécialement pour elle est intact. C'est qu'il t'aura donné un peu de fil à retordre, le filou, alors tu es bien content de voir qu'il n'a pas trop souffert du transport.

Malheureusement, ta joie est assez vite écourtée lorsque Min Ji prend finalement place devant toi, t'annonçant ne pas avoir très faim. Et même si tu mentirais en disant que ça ne te fait rien, tu décides de ne rien laisser paraître.  Après tout, c'est un risque que tu as pris. Une éventualité à laquelle tu t'étais préparé. Celle que la jeune femme ne soit pas forcément emballée à l'idée de manger... Et, clairement, tu n'as pas l'intention de l'y forcer, si elle ne le veut pas. Haussant donc légèrement les épaules, tu te prépares déjà mentalement à devoir terminer ces deux bentos tout seul – en vrai, ce ne sera pas difficile pour toi – mais, contre toute attente, ta meilleure amie te coupe finalement l'herbe sous le pied, t'assurant qu'elle essayera de manger un peu. Ou, plutôt, se forcera... Et, à vrai dire, t'aimes pas forcément cette idée mais sur le moment tu ne dis rien, la gratifiant simplement d'un sourire quand elle te remercie d'être passé. « Moi aussi, je suis content de te voir. » Faut dire qu'avec vos emplois du temps respectifs, vous n'en avez pas eu beaucoup l'occasion, ces dernières semaines. Te munissant d'ailleurs de tes baguettes quand la jeune femme t'invite à commencer, tu jettes un rapide coup d'oeil vers son bureau, celui-là même qui se trouve enseveli sous tout un tas de bouquins de droits, et tu finis par lui répondre : « Je faisais la même chose que toi, j'imagine... » Sauf que toi, ça doit déjà faire deux bonnes heures que tu as terminé, maintenant... « Je me battais à la bibliothèque pour tenter de faire rentrer toutes ces règles de droit ! » Un combat pas facile, faut le dire. Même pour toi qui a toujours eu des facilités dans cette matière. « D'ailleurs, je crois que la bibliothécaire en a un peu marre de voir ma sale tronche de petit con tous les jours. » Qui n'en aurait pas marre ? « Ce matin, quand j'ai passé les portes, je l'ai entendu soupirer... » En même temps, tu ne lui as même pas laissé le temps de se poser. A peine avait-elle tourné les clés dans la porte que tu t'es précipité à l'intérieur du bâtiment. On aurait dit un fan de kpop, attendant (im)patiemment l'ouverture des portes avant un concert de son groupe préféré. « Mais sinon, rien de bien extraordinaire, ma foi ! » Effectivement, ta vie n'a rien d'extraordinaire ces derniers temps, bien que tu veilles toutefois à ne pas non plus t'enfermer dans les révisions. « Et toi, qu'est-ce que tu racontes ? » finis-tu donc par demander à la jeune femme, à ton tour. « J'veux dire, sans parler des cours et tout le tralala... » Non pas que cela ne t’intéresse pas de savoir comment se déroulent ses révisions mais tu veux avant tout qu'elle te dise comment elle va, elle. Comment elle se sent... « Un amoureux à me présenter ? » Oui, bon... Et les amours aussi...

vmicorum.

________________________________

we play dumb but we know exactly what we're doing...
kooah ♡


♡ ♡ ♡ ♡:
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Crédits : asa
Messages : 663
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p20-byeon-min-ji#1053507http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Jeu 29 Déc 2022 - 14:15
Citer EditerSupprimer


@Eoh Min Jae
Ca te faisait plaisir de le voir. Plus plaisir que de retrouver ta mère, oui. Tu aurais été sermonnée. Elle t'aurait faite la leçon à n'en plus finir, à te dire ce que tu devais faire encore et encore. A te parler du piano, comme toujours, et tes progrès qui ne se faisaient plus. De toutes ces fausses que Madame Park citait. Elle n'aurait cessé de te rabaisser avant de te dire de faire mieux. Bien mieux. Tu savais que tu pouvais faire mieux – tu devais faire mieux. C'était pour ça que tu travaillais autant. Mais le piano avait du mal à t'intéresser ces derniers temps. Enfin... depuis un moment, même. Tu voulais arrêter ces leçons qui ne rimaient plus à rien pour toi, à part un stress supplémentaire et des heures perdues. Tu pourrais réviser, en attendant. Mais tu ne pouvais l'avouer à ta mère, ce serait comme dire que tu préférais te focaliser sur ce que voulait ton père. Tu voulais leur faire plaisir à tous les deux – et c'était bien là ton plus gros défaut. Tu voulais leur faire plaisir, vivre pour eux, leurs rêves et t'en oubliais de vivre pour toi. Un léger son aux lèvres, tu lui lanças un regard, clairement impressionnée, un sourire venant flotter sur ta bouche. « T'avais pas besoin de te donner tout ce mal », affirmas-tu une nouvelle fois. Tu te sentirais mal de ne rien avaler, ce serait comme lui manquer directement de respect. Tu ne pouvais pas faire ça à Minjae et en même temps l'idée même de manger ce soir te dégoûtait. Tu l'observas un instant, secouant simplement le visage, attendrie, avant de t'activer. « Je ne crois pas avoir de coca, désolée », tu grimaças quelque peu, faisant clairement une mauvaise hôte. « Je peux aller t'en chercher si tu veux », proposas-tu tout de même avant de lui servir un verre d'eau, histoire qu'il n'ait pas trop soif non plus. T'avais pas ce genre de boissons à la maison parce que ce n'était pas bon pour toi, d'après tes parents. Tu avais ds jus de fruits, ou des boissons fruitées. Mais rien de trop pétillant.

Tu allas le retrouver, annonçant que tu n'avais pas vraiment faim, l'estomac noué à l'idée d'avaler quelque chose. Et tu te sentais franchement mal en voyant les efforts qu'il avait fait. Pour toi. Et tu gâchais tout. Tu déglutis, assurant tout de même que tu allais manger quelque chose. Car c'était la moindre des choses. Et puis tant pis, tu te forceras à en avaler un peu plus, sinon. Tu ne voulais pas le décevoir, tes doigts se tordant entre eux alors que tu prenais place, coupable et désolée. Tu lui offris une esquisse, fine et douce à ses mots. Ca t'apaisait de l'avoir à tes côtés, Minjae. Clignant des paupières, tu jetas un regard autour de vous avant de rire, un brin nerveuse, un brin désespérée. « Tu révisais ? », demandas-tu, même si la réponse semblait évidente alors. Tu ris sincèrement à ses mots suivants, pas trop fort mais pas trop discrètement non plus et tu secouas le visage. « Tu te battais contre qui ? Le livre ? », tu pouffas en silence, le regard pétillant. « T'es pas un petit con », marmonnas-tu dans un petit air bougon, les sourcils faiblement froncés. « Pourquoi elle en aurait assez de te voir ? », le questionnas-tu, curieuse, agrippant lentement tes baguettes, déglutissant un peu. Tu semblas hésiter, avant de finalement avaler une bouchée. « Elle soupirait peut-être pour autre chose », articulas-tu après avoir avalé, et tu penchas le visage, perplexe. « C'est déjà beaucoup de se battre contre un livre », que tu plaisantas fièrement dans un sourire discret, prenant une autre bouchée, plus petite cette fois. « C'est très bon », que tu commentas. « Pas grand chose, je révisais », même ton voisin aurait pu le deviner. Tu marquas un temps d'arrêt, le regard levé, l'air songeuse. A part les cours... Tu te pinças les lèvres, avant de papillonner rapidement des paupières à sa question, le rouge te montant aux joues. « Non », t'empressas-tu de répondre, agitant les mains. « Je veux dire. Non. J'ai personne », dis-tu, et tu observas la nourriture devant toi. « Je dois réviser pour le prochain examen et il y a encore des tas de définitions et de lois que je ne connais pas. Je dois revoir certaines partitions aussi. J'ai un peu trop raté les dernières et madame Park n'est pas satisfaite. Maman non plus », marmonnas-tu doucement. En gros t'avais le temps de rien, même pas de respirer. Alors aimer ?? Tu laissas tes baguettes traîner dans le riz, les épaules basses. « Et toi ? Les amours... ? », demandas-tu, un peu timide. Tu pris une nouvelle bouchée, comme un robot qui exécutait parfaitement ce pour quoi on l'avait programmé. Parce que t'étais un robot, dans le fond. « Est-ce que tu penses que je porte malchance ? », lui demandas-tu alors, te tournant vers lui dans une frimousse presque attristée, mais surtout boudeuse. « J'étais chez le coiffeur la dernière fois », ça se voyait à peine vu que la longueur de tes cheveux était quasiment la même. « Et il s'est passé plein de choses totalement.. illogiques. Le coiffeur s'est coupé, ma chaise s'est cassée, la porte refusait de s'ouvrir... », expliquas-tu calmement, et t'oubliais d'autres détails, les pommettes se colorant simplement à la pensée du dit coiffeur. « Le coiffeur était gentil, heureusement », tu secouas un peu le visage, les joues totalement rouges maintenant. « Mais c'était vraiment bizarre... je dois porter malchance. Ou quelque chose du genre. Peut-être parce que j'allais me couper les cheveux ? Et papa voulait pas ? Ou... », tu redressas un peu le visage, les idées venant par millier. « Parce que j'avais pas fini le chapitre que je devais réviser avant d'aller chez le coiffeur ? », tu clignas des paupières, tournant ensuite tes prunelles vers lui comme s'il détenait les réponses à toutes tes questions.

vmicorum.

________________________________


— ୨ numb ୧ —
i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Eoh Min Jae
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Eoh Min Jae
i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6 i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m2312brrLu1qfamg6

Pseudo : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : sohaline (ava) & me (signa).
Messages : 993
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t27517-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t28296-kerushirei#1051653
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Sam 25 Fév 2023 - 12:14
Citer EditerSupprimer


@Byeon Min Ji
Hochant doucement la tête de gauche à droite, ton visage se charge d'une moue amusée aux paroles de ta meilleure amie. Car, dès l'instant où tu as eu l'idée de lui préparer ce petit bento, tu savais d'ores et déjà que tu aurais droit à ce genre de discours. Aux « fallait pas te déranger pour moi ». Du Min Ji tout craché, en somme... Pour autant, est-ce vraiment se donner du mal que de préparer un bon repas pour les gens que l'on apprécie ? Pas vraiment ! Ou, en tout cas, ce n'est pas l'impression que toi tu as eu. Souriant à ton amie, tu finis donc par t'exclamer : « Ce n'est pas grand chose, en vérité. Et puis, ça me fait plaisir... » Après tout, ce n'est que du riz et quelques accompagnements. Rien de bien extraordinaire ou de difficile à faire, en soit... T'installant d'ailleurs sur l'une des chaises, prêt à te goinfrer de toutes ces bonnes choses, tu relèves la tête quand ta meilleure amie t'annonce ne pas avoir de coca en stock. « Non, t'inquiète ! Ce n'est pas la peine de te déranger pour ça ! De l'eau, ça ira très bien ! » Et, en vérité, c'est pas plus mal car, ces derniers temps, t'as tendance à un peu trop te laisser aller. Du moins, encore plus que d'habitude, mal bouffe et boissons gazeuses étant devenues ton quotidien. La faute aux révisions et aux cours qui ne te laissent pas assez de temps pour te consacrer à une alimentation plus saine, dirais-tu certainement en grand pro de la mauvaise foi que tu es. Mais, la vraie vérité c'est que tu es juste un gros flemmard qui préfère commander Uber Eats plutôt que de cuisiner tous les jours, aujourd'hui étant simplement un jour à marquer d'une pierre blanche...

C'est d'ailleurs pour cette raison que, sur le moment, tu ne peux pas t'empêcher d'avoir légèrement mal au kokoro quand ta meilleure amie te dit qu'elle n'a pas très faim. Ton petit panda... Quelle tristesse... Cela dit, tu n'as pas non plus envie qu'elle se sente mal ou coupable de quoique ce soit – bien que tu sais au fond de toi que ça ne loupera pas car, une fois de plus, il s'agit de Min Ji – alors tu te contentes de faire comme si cela ne t'atteignait pas et tu commences à plonger tes baguettes dans ton bento, tandis que la conversation dévie sur tes occupations de la journée. Tu ne peux d'ailleurs réprimer un rire, quand tu entends Min Ji pouffer doucement de son côté. « Exactement ! Je me battais contre le livre ! Un énoooorme livre de droit...» Avalant ensuite une bouchée de riz, tu souris à la réaction de la jeune femme. Et tu la trouves mignonne. Beaucoup trop mignonne, même... Parce que, même toi, tu serais prêt à admettre que parfois tu te comportes vraiment comme un petit con. « Tu dis ça parce que je suis ton meilleur ami. Mais je peux t'assurer que pas mal de personnes pensent que j'en suis un...» que tu t'exclames alors, pas le moins du monde affecté par cette vérité pour autant. Faut dire que tu t'en fiches un peu de ce que quelques inconnus peuvent bien penser de toi. Tout comme tu te fiches bien de savoir que la bibliothécaire n'apprécie pas le fait de se sentir pressée, chaque matin depuis deux semaines, parce que tu te pointes devant sa bibliothèque à la première heure. « Je sais pas... C'est sûrement physique... » finis-tu donc par répondre, à la question de Min Ji. « De toute façon, peu importe pourquoi elle soupirait, elle sera bien obligée de supporter ma vieille tête encore quelques temps... » Parce que, la bibliothèque, c'est le seul endroit où tu arrives à te concentrer pour étudier. Le dortoir ? Même pas en rêve ! Quant à ton appartement, t'es incapable de t'y poser pour ouvrir un bouquin parce que tu trouves toujours plus intéressant à faire que de réviser. Comme regarder la télé, par exemple. Ou jouer avec ton chat... Tout un tas de distractions qui font que le bureau qui trône dans ton appartement n'aura certainement jamais la chance – ou la malchance – de rencontrer la douce couverture d'un code pénal. A l'instar de celui qui se trouve à quelques mètres de toi. Tu n'es d'ailleurs pas vraiment surpris quand ta meilleure amie t'annonce qu'elle n'a pas fait grand chose aujourd'hui, à part réviser, et un sourire en coin quelque peu empli de malice vient doucement prendre possession de tes lèvres lorsque tu la vois rougir et s'agiter. « Moooh, allez... On n'me la fait pas à moi ! » que tu réponds alors, en plissant les yeux, cet air mutin accroché au visage. « Je veux bien croire que tu sois overbookée mais il doit bien y avoir un garçon qui te fait de l’œil, non ?! » Tu le sais que c'est un sujet un peu sensible. Pour elle, parce que t'as conscience que Min Ji est quelqu'un d'assez pudique – ou, en tout cas, bien plus que toi – et que ce n'est pas vraiment le genre de choses qu'elle aime aborder. Mais, en vérité, c'est aussi un sujet assez sensible pour toi, ta dernière véritable relation amoureuse en date – et accessoirement la seule – ne s'étant pas forcément bien terminée. Alors, quand ta meilleure amie te retourne la question, tu hausses légèrement les épaules dans un geste des plus nonchalant, te contentant d'un simple « Bof... » pour toute réponse. Tu pourrais très bien évoquer tes quelques conquêtes mais t'es pas certain que ta meilleure amie ait réellement envie d'en entendre parler. Et puis, tu préfères largement l'écouter te raconter ses mésaventures chez le coiffeur. Attrapant d'ailleurs ton verre d'eau que tu vides d'une traite, pendant qu'elle te fait la liste de toutes ces choses qui lui sont arrivées alors qu'elle voulait simplement se faire couper les cheveux, tu manques presque de t'étouffer quand elle émet l'hypothèse que tout ça soit peut-être dû à une sorte de karma qui n'aurait pas apprécié qu'elle désobéisse à son papa ou qu'elle ait omis de réviser un chapitre. « Yah ! Qu'est-ce que tu vas encore chercher comme bêtise ?! » Te donnant un léger coup de poing au niveau du thorax pour faire descendre l'eau que tu as avalé de travers, tu reprends : « Bien sûr que non, tu ne portes pas malchance. La chaise devait juste être en mauvais état. Quant à la porte, je connais un pote qui est déjà resté bloqué dans les portes tournantes d'un centre commercial. Ça arrive plus souvent qu'on le pense, ce genre de problèmes... » Par contre, pour ce qui est du coiffeur, t'as pas vraiment d'excuse. Quoique... Tu ne peux pas t'empêcher d'observer ta meilleure amie et tu remarques que ses joues sont, à présent, aussi rouges que des tomates. Pire que tout à l'heure, quand tu l'as questionné sur ses amours... Te rapprochant donc légèrement de cette dernière, tes yeux la fixant comme si tu cherchais à lire dans ses pensées, tu finis par demander : « Il te plaît ? » Et par « il » tu veux bien évidemment parler du coiffeur. Qui d'autre, sinon ?

vmicorum.

________________________________

we play dumb but we know exactly what we're doing...
kooah ♡


♡ ♡ ♡ ♡:
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Crédits : asa
Messages : 663
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p20-byeon-min-ji#1053507http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Ven 14 Avr 2023 - 20:43
Citer EditerSupprimer


@Eoh Min Jae
T'étais touchée par l'attention et tu te sentais désolée de l'avoir fait travailler alors que tu n'allais probablement pas avaler grand chose. Tu te sentais coupable, alors qu'il s'était donné du mal. Tu ne voulais pas refuser pourtant mais ton estomac te disait le contraire, se tordant déjà alors que ta gorge se serrait. Baissant un peu le visage, tu semblais t'excuser en silence, redressant timidement le regard vers lui, comme un chiot qui demandait pardon à son maître. « Tu es sûr ? D'accord alors », dis-tu doucement, lui servant un verre d'eau. Tu n'avais pas grand chose sinon. Tes parents t'avaient conseillé de ne pas commencer les sodas et tu l'avais fait. Tu en buvais de temps en temps mais ça restait exceptionnel, te contentant de l'eau quand tu étais ici la plupart du temps. Tu pourrais lui proposer des boissons à base de fruits, sinon, même si tu ne savais pas si c'était encore conseillé à cette heure-ci. Tu n'en prenais que le matin.

Imaginer ton meilleur ami se battre contre un livre était tout de même assez amusant, les pensées défilant alors que des images dignes d'un film américain te passaient en tête. Ca avait dû être une folle aventure qu'il avait vécue. Un sourire amusé étira tes lèvres. « Quel horreur », susurras-tu, les sourcils levés. Le pire ? Tu le pensais. Un rire aux lèvres tu fis mine de faire passer ça pour une plaisanterie. C'était génial le droit pas vrai ? C'était passionnant et tout à fait ce que tu voulais faire. « Tu as réussi à gagner ? », l'interrogeas-tu, curieuse de savoir la fin de ce périple. « Je dis ça parce que je le pense, et parce que je le sais. Ces personnes ne te connaissent pas », et c'était là la différence sans doute. Tu le connaissais alors tu savais que ce n'était pas le cas. Peut-être que si tu ne le connaissais pas tu penserais pareil ? Mais Min Jae était tout sauf un petit con. Tu le trouvais drôle, adorable et attachant. A ses paroles suivantes, tu te pinças un peu les lèvres, haussant les épaules. Il y avait des personnes avec qui le contact ne passait pas de toute façon, peut-être la bibliothécaire en faisait partie. C'était assez gênant, tout de même, sachant qu'il la croisait souvent. « Tu dis ça comme si tu étais vieux », tu fis la moue. Parce que s'il était vieux, tu l'étais aussi. Mais après tout il avait sans doute raison, ça devait être physique. Un simple regard et on pouvait savoir. On t'avait cependant toujours dit d'essayer d'être appréciée de tout le monde mais ce n'était pas possible. Tu faisais de ton mieux pourtant. Tout comme tu évitais le sujet, les pupilles observant ton meilleur ami avant de contempler le mur, les pommettes rosies. Même si c'était le cas, comme Min Jae l'avait dit, t'avais pas le temps. T'étais trop occupée avec tes révisions pour oser y songer. Et puis tu te demandais souvent ce qu'on pourrait te trouver. T'étais si quelconque que même si un garçon pouvait attirer ton regard, l'inverse n'était pas forcément vraie. T'avais une personnalité plutôt à part, et ce n'était pas adorable aux yeux de tout le monde. Les lèvres poussées en avant dans un air faussement songeur, tu secouas le visage pour répondre à sa question sans oser prendre la parole. De peur que ta voix ne te trahisse. Les pupilles retournant vers lui alors que tu lui renvoyais la réponse, une petite frimousse peinée se posa sur ton visage. « Personne personne ? Je suis sûre que tu attires le regard de beaucoup de femmes pourtant », parce qu'il avait une belle frimousse, Min Jae. Tu parlas ensuite de tes péripéties chez le coiffeur. Une aventure digne d'un roman, ça aussi mais pas aussi sympa que Min Jae qui se battait contre un livre. Tu ouvris de gros yeux en le regardant, la paume frottant son dos dans un « Ca va ? » inquiet. Tu repris ta place, droite comme un piquet, ayant l'impression de te faire gronder. « Je cherche juste la logique », murmuras-tu lentement. « On peut rester bloqué ?? », tu clignas des paupières avant de souffler. Pour sûr qu'un jour ça allait t'arriver, ça aussi. « Peut-être. Mais c'était quand même bizarre. Si ça avait été juste la chaise... », tu te mordis encore la lèvre, les sourcils froncés. « Ca faisait beaucoup en une journée », tu redressas ton attention vers lui, les joues brusquement rougies alors que tu ouvrais la bouche pour la refermer. « J'ai pas...  dit ça ! », te défendis-tu. Et très mal, d'ailleurs. « C'est... Il avait un beau sourire. Et il était gentil, c'est tout. Et m-même si c'est le cas et je dis pas que ça l'est juste... si., je suis overbookée. Tu l'as dit toi-même tout à l'heure. Et lui aussi sans doute. Et je vais pas souvent chez le coiffeur alors je peux pas le voir souvent. Et... », tu inspiras, de plus en plus gênée, le rouge coulant sur ta nuque à présent. Tu gardas le silence, les lèvres pincées, le regard sur tes doigts qui s'entremêlaient entre eux sur tes cuisses. « Et je suis pas vraiment intéressante de toute façon », admis-tu doucement, les épaules basses. « Il s'est coupé à cause de moi en plus », alors il se souviendra de toi comme la fautive, pas vrai ? Tu soupiras discrètement, la moue quelque peu boudeuse. « C'est une distraction les garçons. Maman dit souvent que je dois pas perdre mon temps pour eux ou me laisser distraire »

vmicorum.

________________________________


— ୨ numb ୧ —
i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Eoh Min Jae
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Eoh Min Jae
i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6 i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m2312brrLu1qfamg6

Pseudo : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : sohaline (ava) & me (signa).
Messages : 993
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t27517-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t28296-kerushirei#1051653
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Lun 5 Juin 2023 - 22:48
Citer EditerSupprimer


@Byeon Min Ji
Quand bien même tu as toujours eu quelques facilités dans cette matière et une certaine aisance à retenir toutes sortes de lois et de textes juridiques, tu dois bien admettre que le droit peut parfois rimer avec prise de tête. En témoigne ta séance de révisions journalière qui ne s'est pas forcément déroulée aussi facilement que tu l'espérais. Malgré tout, et à force d'acharnement, tu as quand même fini par venir à bout de cet adversaire redoutable – aka, ton livre de droit – et c'est donc en bombant une nouvelle fois le torse, tout fier, que tu finis par t'exclamer : « Bien sûr que j'ai gagné ! Pour qui me prends-tu ?! » C'est que tu pourrais presque te vexer d'une telle question... « Moi, perdre contre un livre ? De droit, qui plus est ? Ce n'est pas demain la veille que ça arrivera ! » Par contre, tes chevilles risquent de beaucoup gonfler si tu continues de te vanter ainsi. D'ailleurs, il se pourrait bien que ce soit à cause de ce genre de comportement qu'à l'inverse de Min Ji, beaucoup de monde te trouve insupportable et con. Pour autant, tu t'abstiens de contredire la jeune femme, te contentant simplement de sourire à sa réponse. Après tout, ce n'est pas comme si t'en avais quelque chose à faire de ce que peuvent bien penser des inconnus. Tes amis - à l'image de Min Ji - t'apprécient comme tu es et c'est tout ce qui compte pour toi. Tu n'as pas besoin de plus... Tout comme tu ne cherches rien de plus qu'un endroit calme pour pouvoir bosser lorsque tu viens à la bibliothèque, et certainement pas la sympathie de la bibliothécaire. Alors elle peut bien ne pas l'apprécier, ta présence, tu continueras de la lui imposer aussi longtemps qu'il le faudra. Laissant d'ailleurs échapper un rire lorsque tu vois la jeune femme faire la moue à l'évocation de ta vieille tête, tu ne peux t'empêcher de la taquiner. « Oh non, du tout ! Je sais très bien que j'ai encore beaucoup de temps devant moi, avant de finir tout vieux et tout ridé ! Plus que toi, en tout cas ! » Et oui, c'est comme ça ! La jeune femme a beau être plus âgée que toi de seulement quelques mois, elle est inévitablement celle qui sera « vieille » la première. Accompagnant d'ailleurs tes paroles d'un joli « merong~ » bien placé, tu ris de plus belle lorsque tu vois son regard devenir fuyant et ses joues prendre une légère teinte rosée. Parce qu'elle est mignonne, Min Ji. Beaucoup trop mignonne à réagir de la sorte à chaque fois que t'évoques un sujet tel que les amourettes et quand cette dernière se met à secouer la tête, en signe de négation, tu esquisses un léger sourire en coin. « Mouais... J'suis pas trop convaincu... » Mais tu n'as pas le temps de creuser plus, la jeune femme se montrant elle aussi curieuse concernant tes relations. Et si, amoureusement parlant, c'est un peu le vide intergalactique – cela dit, c'est plus un choix de ta part qu'une situation qui t'est réellement imposée – dire qu'il ne se passe rien dans ta vie à ce niveau serait un énorme mensonge. « Hm... C'est pas tant le fait d'attirer ou non le regard des femmes, le problème... »< Parce que tu sais très bien que t'es plutôt mignon et que tu plais beaucoup. Aux femmes, et même à certains hommes d'ailleurs... « C'est juste qu'on ne peut pas vraiment parler de relations "amoureuses"... » Plans cul serait certainement le terme le plus proche de la réalité. Parce qu'à l'heure actuelle, toutes les nanas que tu fréquentes, c'est un peu comme ça que tu les vois. Comme de simples plans cul... Qui te plaisent, certes, beaucoup (tu ne les draguerais pas, si ce n'était pas le cas) mais avec lesquelles tu ne te vois absolument pas tenter quoique ce soit d'autre. Toutefois, tu juges bon de taire ces quelques points et, alors que la jeune femme change complètement de sujet de conversation, tu passes à ça de mourir étouffer par ton verre d'eau. C'est que tu ne t'attendais pas vraiment à ce que Min Ji te demande aussi sérieusement si elle « porte malchance ». Reprenant cependant tes esprits, tu hoches simplement la tête quand elle te demande si ça va et un sourire presque attendri vient doucement étirer le coin de tes lèvres quand son visage se charge de cette moue à la fois horrifiée et innocente. « Bien sûr qu'on peut rester bloquer ! » Et certainement bien plus souvent qu'on le pense. « Heureusement, ça n'a pas duré trop longtemps, de ce qu'il m'a raconté. Mais ça devait être sacrément gênant comme situation... » Genre, t'es là, coincé dans la porte tambour, à la vue de tout le monde ?! La honte, franchement... Pour autant, cela ne veut pas dire que ton pote porte malchance. Et cela vaut également pour ta meilleure amie, même lorsqu'il lui arrive toutes ces malheureuses péripéties... « Je suis sûr que ça n'a rien à voir avec la malchance. A vrai dire, je pense surtout que le propriétaire de ce salon de coiffure devrait réfléchir à investir dans une nouvelle porte et de nouvelles chaises. » finis-tu donc par conclure, en haussant simplement les épaules. Et puis, finalement, peut-on vraiment parler de malchance alors que la jeune femme a - semble-t-il - fait une « belle » rencontre, en allant se faire couper les cheveux ? Parce que c'est vraiment ce que sa réaction laisse à penser quand tu lui demandes si elle n'en pincerait pas un peu pour le « beau sourire » de son coiffeur. Et, évidemment, pour la énième fois, tu ne peux t'empêcher de sourire, de ce sourire un peu trop espiègle, alors qu'elle tente tant bien que mal de se justifier. Et pas forcément de la meilleure des façons à vrai dire. Car, en plus de ne pas être très crédible, voilà que la jeune femme finit – comme à son habitude – par se dénigrer. « Pas intéressante ?! Toi ?! » Un tantinet contrarié par ses paroles, tu fais la moue. Si seulement la jeune femme savait combien de tes potes t'ont déjà supplié de leur filer son numéro... « Personnellement, je t'ai toujours trouvé très intéressante ! » Cela dit, tu as ta petite idée sur l'identité des personnes qui ont œuvré à ancrer de telles idioties dans la tête de ta meilleure amie. Et, en tête de liste, se trouvent bien évidemment sa mère dont l'évocation te fait d'ailleurs lever les yeux au ciel. « Loin de moi l'idée de critiquer ta mère mais elle est quand même plutôt mal placée pour dire ce genre de choses. Après tout, si elle ne s'était pas laissée "distraire" par un garçon - comme elle le dit si bien - tu ne serais pas là à l'heure qu'il est ! » Et qu'est-ce qu'aurait été ta vie sans ta merveilleuse meilleure amie ?! Rien que d'imaginer une telle possibilité, ça te fait frissonner. « Pourquoi elle aurait le droit et pas toi ? » Comprenez par là, de se laisser distraire par un garçon. « C'est franchement pas cool de vouloir te priver de quelque chose qu'elle s'est pourtant autorisée... » Bon, c'est vrai... Dis comme ça, on pourrait presque croire que tu incites la jeune femme à aller se jeter dans les bras du premier venu. Mais ce n'est pas le cas ! C'est bien plus profond que ça... « Et puis, en vrai, le plus important c'est ce que toi tu penses et – surtout - ce dont TOI tu as envie... C'est ta vie, pas la sienne ! » Mais est-ce que la jeune femme sait ce dont elle a envie ? En voilà une bonne question...

vmicorum.

________________________________

we play dumb but we know exactly what we're doing...
kooah ♡


♡ ♡ ♡ ♡:
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Crédits : asa
Messages : 663
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p20-byeon-min-ji#1053507http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Jeu 10 Aoû 2023 - 11:19
Citer EditerSupprimer


@Eoh Min Jae
Un son amusé dans la gorge, tu levas un regard quelque peu malicieux vers lui avant de sourire. Bien évidemment qu'il avait gagné, voyons. Comment perdre contre un livre de droit ? « Ce ne sont pas des centaines de pages qui peuvent te faire trembler, pas vrai ? », articulas-tu doucement, le rire léger alors que tu mimais un air à peine taquin, secouant simplement le visage. Les centaines de pages te faisaient peur à chaque fois et même si tu semblais les surmonter, t'étais sûre d'avoir perdu à chaque fois. T'étais même pas sûre d'avoir gagné ne serait-ce qu'une petite bataille depuis le temps ; tu t'avouais vaincue avant même de commencer et ce n'était pas en pensant ainsi que tu allais gagner. C'était difficile, en même temps, de trouver le courage de gagner quand l'idée ne te t'intéressait pas du tout. Tu clignas des paupières ensuite, te désignant dans un air penaud avant de prendre un air bougon. « Ca veut dire que je fais plus vieille que mon âge ? », demandas-tu doucement, un brin inquiète mais aussi amusée. Dans le fond, tu t'en fichais bien – mais si c'était le cas, ta mère ne te laisserait pas respirer avant que tu paraisses jeune, belle et fraîche. « Tu dis ça comme si j'avais dix ans de plus que toi alors que c'est juste quelques mois », les lèvres poussées en avait, tu semblais bouder mais ton regard pétillait d'amusement. « Pas convaincu de quoi ? », demandas-tu, les sourcils levés, confuse. Ce n'était pas que ça te gênait de parler de ça – enfin un peu. Mais surtout que tu te rappelais à chaque fois les paroles de ta mère. T'avais pas de temps à perdre pour ça. Tu devais étudier, réussir. Rester cette petite fille modèle que l'on apprécie tant. Pas vrai ? T'avais pas le temps pour ça, pour l'amour, les garçons. T'avais encore jamais eu de petit-ami. Des coups de cœurs, évidemment. Tout le monde en avait mais tu n'avais jamais osé y penser plus que ça. Les pupilles vers ton meilleur ami, tu penchas le visage. « Quel est le problème alors ? », le questionnas-tu dans la confusion. Tu le fixas un instant, écoutant, et tentant de comprendre avant de souffler un petit « Oh », les phalanges contre ta joue. « Tu veux parler de relations sans lendemain ? », demandas-tu dans un chuchotement, les pommettes colorées. Tu ne jugeais pas. Chacun faisait comme il l'entendait de toute façon. Et puis tu te disais qu'il pourrait peut-être trouver la personne idéale de cette façon aussi. Non ? Ca arrivait dans les films donc...

« Ca doit être horrible de rester bloqué... », et tu espérais de toutes tes forces que ça ne t'arrive jamais. Ca devait être gênant et quelque peu angoissant tout de même. Tu confirmas ses propres d'un mouvement du visage, les lèvres pincées dans un air anxieux. Rien que l'idée t'angoissait presque. T'avais pas assez de temps pour être bêtement coincée entre deux portes. « Tu penses ? », tu plissas un peu le nez, les doigts se titillant entre eux. C'était le matériel alors ? Pas ta faute ? Levant un peu les sourcils, tu mimas un air surpris, les joues se réchauffant alors que tu hochais doucement la tête de haut en bas. T'étais pas intéressante. T'avais rien de spécial. Ta personnalité était plutôt dans la moyenne. T'avais pas de charisme ou de talent particulier. « T'es pas trop objectif », dis-tu doucement, le sourire léger sur les lèvres, tout de même attendrie par les paroles. Mais ce serait gênant que ton meilleur ami te trouve ennuyante. Les pupilles vers lui, tu l'écoutas avec attention. « C'est pas faux », susurras-tu lentement, ne pouvant contredire l'argument. « Parce que je dois réussir mes études. Être avec un garçon ça déconcentre », que tu dis lentement, répétant les mots entendus tant de fois, les joues empourprées. Tu te mordis un peu la lèvre ensuite, ne sachant quoi répondre, pensant qu'il avait raison tout en te disant que tu ne devrais pas penser ainsi. A ses paroles suivantes, tu redressas les prunelles vers les siennes, le silence aux lèvres. « J'ai... », que tu commenças, baissant finalement le regard. « Je sais pas trop », admis-tu timidement, l'air coupable et désolé. « Je sais pas trop ce dont j'ai envie », vins-tu articuler dans un chuchotement, comme si tu craignais le dire trop fort. Comme si tu avais peur que tes parents puissent entendre. C'était sans doute l'une des premières fois où tu l'avouais à quelqu'un – et t'étais honteuse autant que tu te sentais coupable. « Je veux pas les décevoir », que tu dis, le regard retournant vers le sien. « Je suppose que c'est normal. Tout le monde ressent ça un jour, pas vrai ? Ca passera », tu bougeas un peu les épaules, peu convaincue. « Je dois finir les études d'abord », le regard perdu dans le vide, la fin te paraissait loin et en même temps trop proche. Tu voulais pas devenir avocate. T'étais pas à l'aise. Tu voulais être heureuse. « Tu viendrais à mon prochain concours de piano ? », lui demandas-tu subitement. « Je sais pas encore quand il aura lieu, je dois vérifier les dates avec Madame Park. Je dois d'abord ne plus faire d'erreurs », tu soufflas discrètement, les épaules basses, te plongeant dans le silence et tes pensées ensuite. « Est-ce que tu es heureux ? », tu levas le visage vers lui, confuse et suppliante, comme si tu attendais qu'il te donne toutes les réponses que tu cherchais

vmicorum.

________________________________


— ୨ numb ୧ —
i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Eoh Min Jae
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Eoh Min Jae
i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6 i should probably go to bed ((minjae)) Tumblr_m2312brrLu1qfamg6

Pseudo : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : sohaline (ava) & me (signa).
Messages : 993
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t27517-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t28296-kerushirei#1051653
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | Jeu 7 Mar 2024 - 22:10
Citer EditerSupprimer


@Byeon Min Ji
Le torse toujours bombé, tu hoches la tête aux paroles de ta meilleure amie, accompagnant ce geste d'un « Même pas peur ! » Et à t'écouter parler, il est évident que tu ne manques pas de confiance en toi, Min Jae. Du moins, c'est le cas lorsqu'il est question de tes études et de ton avenir. Car si l'on creusait un peu plus en profondeur, on découvrirait sans trop de mal, et ce à bien des égards, que tu n'es pas forcément le gars rempli d'assurance que tu tentes pourtant de nous vendre. T'es juste extrêmement doué pour le cacher, palliant ce manque d'assurance en jouant les boute-en-train et les chieurs de compétition. D'ailleurs, en bon chieur que tu es – et parce que tu es de ceux adeptes du « qui aime bien, châtie bien » - tu laisses échapper un rire devant l'expression boudeuse de ta meilleure amie, t'exclamant simplement en haussant légèrement les épaules : « Plus vieille que ton âge, pas forcément... Mais plus vieille que moi, ça oui ! » Et une nouvelle fois, tu ne peux t'empêcher de tirer la langue à la jeune femme, ne pensant bien évidemment pas un traitre mot de ce que tu viens de lui dire. Ce qui ne t'empêche pourtant pas d'en rajouter une couche, ce petit sourire au coin des lèvres. « Quelques mois c'est quelques mois, N-o-o-n-a ! » Et malheureusement pour la jeune femme, vous abandonnez finalement cette conversation sur vos âges respectifs – qui était déjà propice aux taquineries - au profit d'une conversation sur vos amourettes, ce qui a pour effet d'étirer un peu plus le sourire sur ton visage alors que tu la regardes se démener pour tenter de cacher le rougissement de ses joues. Et tu te dis qu'il te faudra creuser un peu plus cette histoire de gentil coiffeur, à l'avenir. Mais pour l'heure, et devant la confusion qui semble habiter la jeune femme, tu te contentes simplement d'hocher la tête quand elle te parle de « relations sans lendemain », ne souhaitant pas forcément t'étaler plus que ça - et parce qu'il n'y a pas grand chose à dire en vérité, si ce n'est que tu n'es pour l'instant pas prêt à t'engager de nouveau dans une relation sérieuse –  D'autant plus que vous avez un autre problème – aka, la mère de Minji - bien plus important que tes histoires de cœur à régler dans l'immédiat. Et il est coriace celui là... Tellement coriace, à vrai dire, qu'il a réussi à faire croire à la jeune femme qu'elle ne valait pas grand chose. Et c'est bien parce qu'il s'agit de la mère de ta meilleure amie que tu te retiens de l'insulter mais c'est pas l'envie qui te manque lorsque tu entends Min Ji se descendre comme elle le fait. « Je ne suis pas le seul à penser que tu es intéressante... » finis-tu d'ailleurs par t'exclamer, les bras croisés et la moue boudeuse, quand elle te « suspecte » de ne pas être objectif la concernant. « Beaucoup de gens le pensent aussi... » Beaucoup de gens et, très certainement, ce beau coiffeur qui ne semble pas laisser ta meilleure amie indifférente. Mais malgré cela, tu sais que Min Ji ne tentera rien (pas sans avoir reçu un petit coup de pied au derrière, en tout cas). Tu le sais parce que l'emprise de ses parents est bien trop forte encore. Et tu auras beau dire ce que tu veux, lui dire qu'elle a le droit de mener sa vie comme elle l'entend ou de fréquenter un mec si elle en a envie, tant que la jeune femme n'aura pas LE déclic – celui de vouloir se défaire de leur emprise – rien ne changera. Tu n'es d'ailleurs pas vraiment étonné de la voir si hésitante quand se pose la question de ce qui lui ferait vraiment envie et, quand elle finit par t'avouer ne pas savoir, tu lui adresses un sourire se voulant rassurant. « Tu n'as même pas une toute petite idée ? Il y a bien quelque chose que tu aimes, non ? Du moins, que tu aimes vraiment ?! » Et tu appuies bien sur le « vraiment ». Parce que tu n'es pas dupe, Min Jae, et tu sais très bien qu'il y a beaucoup de choses que la jeune femme dit « aimer » sans réellement le penser. Juste pour ne pas aller à contre courant de ce que pensent ses parents. Pour ne pas les décevoir... D'ailleurs, quand tu l'entends prononcer ces quelques mots, puis se résigner ensuite, tu ne peux t'empêcher de laisser échapper un léger soupir. Pas d'agacement. Ni d'exaspération. Mais de tristesse… « Tu sais très bien que ça ne passera pas, Min Ji... » Même si elle essaye de s'en convaincre en se le répétant en boucle chaque jour de sa vie, il y aura toujours cette frustration qui la rongera encore et encore. « Ne pas vouloir décevoir tes parents c'est une chose et, comme tu l'dis, c'est normal... On ressent tous plus ou moins ça, un jour... Mais ça ne doit pas se faire au détriment de ton bonheur à toi... » Et tu espères que tes paroles réussiront – un jour – à trouver échos dans l'esprit de la jeune femme, même si tu es bien conscient que le chemin risque d'être long. Très looong... En attendant, Min Ji pourra toujours compter sur toi. Et cela vaut tout aussi bien pour ses concours. « Évidemment que je viendrai ! Pour rien au monde, je ne manquerai ça ! » Parce que t'as beau être un piètre musicien de ton côté et ne rien connaître à l'art de la musique, tu adores écouter ta meilleure amie jouer. « Je suis sûr que tu vas y arriver ! » finis-tu d'ailleurs par ajouter, quand cette dernière se confie de faire encore quelques erreurs. Et puis, finalement, un silence s'installe. Silence pendant lequel tu l'observes, alors que la jeune femme semble plonger dans ses pensées. Mais silence qu'elle finit par briser quelques secondes plus tard en te posant cette question à laquelle tu ne t'attendais pas vraiment, en témoigne l'expression de surprise sur ton visage. Est-ce que tu es heureux, Min Jae ? « Je crois que oui ?! En tout cas, je ne suis pas malheureux... » Pour être honnête, tu ne t'es jamais réellement posé la question. Mais, à l'heure actuelle, il semblerait que tu n'ais pas vraiment de quoi te plaindre. « Mes parents ne sont pas trop chiants, j'aime ce que je fais et j'ai aussi une super meilleure amie ! » que tu finis donc par ajouter, en lui souriant. Certainement que cela pourrait être encore mieux. Ça peut toujours l'être, en vérité... Mais, pour l'instant, ça te va très bien comme ça ! « Et toi, tu es heureuse ? » Question rhétorique, évidemment. Tu te doutes déjà de la réponse...

vmicorum.

________________________________

we play dumb but we know exactly what we're doing...
kooah ♡


♡ ♡ ♡ ♡:
Contenu sponsorisé
 
Re: i should probably go to bed ((minjae)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide