sombre
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal


    :: Digital City :: Centre Ville

burning red ((myung jin))

Bak Dae Hyun
☆☆ DEBUT SHAKER
Bak Dae Hyun
burning red ((myung jin)) - Page 2 A-helphtml__9_

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu ∽ svt
Messages : 289
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p30-bak-dae-hyun#1074114http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038788
Re: burning red ((myung jin)) | Lun 30 Jan - 20:01
Citer EditerSupprimer


@Ko Myung Jin
tenue — « C'est pas hyper vendeur entre nous », admis-tu, le nez retroussé avant de rire discrètement. Tout comme ça ne donnait pas envie de connaître la tienne, dans le fond. Toi-même tu ne voulais pas la connaître mais t'avais pas le choix. Tu portais le nom de ton père, t'étais lié à vie à lui, à ta mère ou même aux autres. C'était presque répugnant et tu pourrais partir – mais tu ne pourrais plus embêter comme tu le voulais si tu le faisais. T'avais une tâche à accomplir avant et ensuite, peut-être que t'y penseras. « Et tu te passerais clairement de ces soirées aussi, je pense », tu secouas un peu le visage, l'air solennel avant de sourire. Ces soirées étaient sans doute les pires choses auxquelles tu aies assisté. C'était horrible de forcer ses enfants à y aller. C'était encore pire que les repas obligatoires en famille – quoi que. « Mais je t'en prie », tu lui souris encore, bien content mais surtout sincère. « L'une des pires choses au monde », avec les soirées et le repas de famille. Et les personnes hautaines, aussi. Il y avait tellement de choses horribles en ce monde, finalement. Que cela te touche de près ou de loin. « C'est normal », affirmas-tu dans un signe du visage, l'esquisse légère. « J'adore aider mon prochain alors ce serait avec plaisir que je viendrais te donner un petit coup de patte », tu ris quelque peu, déjà amusé à l'idée de tout gâcher. Sale gosse que tu étais tu prenais un malin plaisir à faire n'importe quoi durant ces soirées. Si en plus de ça tu pouvais aider un ami... « Yup ! », tu ris à ton tour. « Mais si, j'ai vraiment fait ça et je le referai sans hésiter », que tu dis comme si tu parlais d'un souvenir doux et tendre. En soit, pour toi, ça l'était presque. Tu te souvenais des visages de tout le monde et c'était vraiment amusant. « Mais l'idée était bonne », t'en étais sûr ça avait fonctionné pour toi. Une grimace embêtée au visage, tu baissas un peu les épaules. T'avais pas vraiment de solutions pour l'aider. Tu savais pas ce qu'il pouvait faire pour briser ce mariage. Un soupir aux lèvres qui répondit au sien tu semblais vraiment agacé de rien pouvoir faire de plus. « Voire même au plan z, ils s'en fichent », disons les choses clairement, non ? Ton père n'en avait rien faire de savoir si t'étais heureux ou non, le temps que lui, tout l'arrangeait et lui faisait plaisir. Le temps que tout lui était bénéfique. Le reste il n'en avait rien à faire. Ta mère, peut-être un peu plus, mais sans doute pas assez. Tu bougeas un peu la tête, comprenant mais aussi sympathisant. « Apparemment ça l'est », tu grimaças quelque peu. « Elle peut pas annuler de son côté non plus je suppose ? C'est galère quand même », tu soupiras, allant caler ton menton contre ta paume. « Quand je vois mes parents, ça donne pas envie de se marier juste par intérêts. Et je suis sûr qu'ils le savent aussi. Qu'ils voient que ça sert à rien, que ça peut rien donner et que ça mène pas au bonheur », tu gardas le silence un instant. « Quoi que pour eux, si. Vu que le bonheur c'est l'argent, cqfd ils sont contents », tu levas les yeux au ciel dans un autre souffle. « Mais souhaiter ça pour ses enfants c'est vraiment ridicule », pire que ça, c'était idiot. « Heureusement on changera tout ça tous les deux ! », comme des chevaliers courageux vous alliez changer l'Histoire – la vôtre, du moins. « Je refuse d'imposer ça à mes enfants, si j'en ai un jour », tu bougeas le visage de haut en bas. Tu imposeras probablement d'autres règles, en soit. « On devrait s'acheter des t-shirts « ne devenons pas comme nos parents » ou un truc du genre » 
vmicorum.

________________________________

To you
even if I run out of breath on a steep road Even when I lose my path during a cold day We're still holding hands with warmth
Ko Myung Jin
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (ADMIN)
Ko Myung Jin
burning red ((myung jin)) - Page 2 Tumblr_inline_mwbop7PDN21r8evev

Pseudo : Hellvia
Célébrité : Kim Jun Seo (WEi)
Crédits : Little Liars ♡
Messages : 1601
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t24193-ko-myung-jin-all-or-nothinghttp://www.shaketheworld.net/t24270p30-ko-myung-jin#1056709http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: burning red ((myung jin)) | Mer 15 Mar - 16:25
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
tenue — Myungjin était content de discuter de vive voix avec Daehyun. Il l’appréciait réellement et il constatait que, finalement, rien ne changeait entre eux. ils avaient passé de longues heures au téléphone à discuter de tout et n’importe quoi, et, même là, face à face, ils faisaient pareil. Il n’y avait aucune gêne, aucun malaise. Ils se parlaient comme de vieux amis et c’était agréable d’avoir une telle personne dans sa vie. Surtout quand on était entouré d’hypocrites. Le baekje savait que ce n’était pas le cas du jeune homme et qu’ils partageaient cette aversion pour l’hypocrisie. C’était vraiment quelque chose que l’étudiant ne supportait pas, l’ayant subi durant son adolescence et encore maintenant. Myungjin vint à parler de son mariage arrangé avec Yuko. Il souhaiterait vraiment l’annuler mais il n’avait aucun moyen de le faire, à moins de péter réel un plomb et dire stop à tout… Mais son père, et surtout sa mère, trouveraient quand même un moyen de le garder sous le coude, qu’importe le comportement qu’il adopterait. Il était un Ko et il ne pouvait pas salir la réputation de la famille. Car c’était bien la seule chose qui les intéressait. Le bonheur de leur fils ? Rien à faire. Et le président des baekje était bien gentil à dire que le bonheur de leur enfant était au troisième plan. Daehyun avait raison. C’était le dernier de leur souci et se plaçait du coup en dernier. Après tout. Il acquiesça malheureusement à ses mots, continuant de râler. Il n’y avait qu’avec lui qu’il pouvait réellement le faire, surtout qu’il comprenait bien sa situation. Ça le rendait dingue que ses parents ne comprennent pas qu’il voulait se marier par amour. Et non pour de l’argent, pour la gloire, pour la réputation. Qu’est-ce qu’il s’en foutait… « Non, elle ne peut pas et je n’ai pas l’impression qu’elle veuille. » Souffla-t-il, lèvres pincées. Il n’en avait jamais réellement discuté avec Yuko, même si, lui, il lui avait déjà fait part de son avis de ne pas se marier. Elle ne lui avait pas dit clairement ne pas vouloir. Ni vouloir, d’ailleurs. « Ils ne sont pas heureux. Mon père ne serait pas allé voir ailleurs sinon… » Dit-il, révélant malencontreusement les infidélités de son paternel. Il se pinça les lèvres, attrapant sa boisson pour en boire une gorgée. Oups. « Il n’y a que l’argent qui compte. C’est super triste comme mentalité. » Répondit-il. Lui s’en foutait bien de l’argent. Oui, ça apportait un certain confort et il ne cachait pas qu’il aurait sûrement du mal à vivre sans, comme il baignait dedans depuis qu’il était né… Mais il serait capable de s’en défaire s’il le fallait. « Ils vivent dans un autre temps. » Ajouta-t-il, levant les yeux vers Daehyun. « Hm, ouais… » Souffla-t-il, pas certain de réussir à échapper à ce fichu mariage arrangé. Mais, comme son ami le disait, il pouvait l’éviter à ses enfants. Même si, en y pensait, ça le fit grimacer. Avoir des enfants avec Yuko ? Non, impossible. « Je ne suis pas sûr d’en avoir. Je vois vraiment Yuko comme ma sœur. C’est… étrange d’imaginer avoir des enfants avec elle. » Répondit-il, son visage toujours déformé par une grimace. Oui, vraiment, trop étrange. Et impossible. A moins d’adopter. « Mais si j’en ai, c’est certain que je ne leur imposerai jamais ça. » Assura-t-il avant de rire à la proposition de l’étudiant. « Bonne idée, ça ferait fureur je suis sûr. » Dit-il, mince sourire aux lèvres. De nouveau, il porta sa boisson à ses lèvres pour en boire une gorgée. « Bon. On ne va pas s’apitoyer sur notre sort toute la journée. Ça te dit d’aller quelque part après avoir fini ? » Proposa-t-il.
vmicorum.

________________________________

all or nothing
I’m taking out the hidden parts of me one by one. Alright, climbing up top where it used to be blocked. Following this light, go up.
Bak Dae Hyun
☆☆ DEBUT SHAKER
Bak Dae Hyun
burning red ((myung jin)) - Page 2 A-helphtml__9_

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu ∽ svt
Messages : 289
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p30-bak-dae-hyun#1074114http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038788
Re: burning red ((myung jin)) | Mar 11 Juil - 16:49
Citer EditerSupprimer


@Ko Myung Jin
tenue — Tu avais conscience que c'était la première fois que tu le voyais, mais la sensation ressemblait à celle d'une habitude. Comme si vous aviez l'habitude de vous croiser ici tous les jours à la même heure. Tu appréciais Myungjin, tu adorais parler avec lui. Il avait de la conversation, comparé à d'autres et il avait l'honnêteté de te regarder dans les yeux, de ne pas paraître faux non plus. Tu préférais être avec lui qu'avec ces autres qui n'en voulaient qu'à ton argent ou ta notoriété. C'était ridicule. Ce monde était ridicule. Tout comme vos parents. T'aimais pas cette idée que l'amour soit imposé. C'était un sentiment, il ne se contrôlait pas, il ne pouvait pas s'implanter dans l'esprit de quelqu'un juste « parce qu'il le faut ». T'aimais pas ces idées de rendez-vous arrangés, de ces accords passés dans vos dos comme si vous n'étiez que des objets à vendre et échanger. « Dommage », que tu soufflas, les épaules basses. Tu voudrais lui apporter les bonnes réponses et les bons conseils – t'avais les conseils cons mais pas bons. Tu voudrais pouvoir l'aider plus que tu ne le faisais mais tu devais avouer être en manque d'idées concernant tout ça. T'avais réussi à t'échapper par quelques petits sauts mais t'allais pas y échapper pour toujours. Tu faisais ton sale gosse quand ça arrivait, prouvant que t'étais le pire, histoire de faire changer d'avis tes parents ou ceux de la femme face à toi. « Vu comme ça... », soufflas-tu, les lèvres poussées en avant. T'avais jamais fait attention mais peut-être que ton père l'avait fait aussi. Ou ta mère. T'en savais rien – mais ça te choquerait pas. « Ils pensent qu'on peut acheter le bonheur », enfin vu que pour eux le bonheur était l'argent... « Leur mentalité est la plus stupide qu'il soit, je peux pas dire autrement. Ils n'ont que l'argent dans la tête, c'en est ridicule », et triste. Bien trop triste. « Ils vivent carrément dans un autre monde ouais », marmonnas-tu, bougon. Un monde bien éloigné du tien. Tu l'observas un instant avant de plisser le nez et de secouer le visage. « Ew », commentas-tu simplement. Tu hochas simplement le visage ensuite, aucune envie d'imposer ça à tes enfants si un jour tu devais en avoir. « Je suis sûr aussi. Puis si ça se trouve on peut lancer une mode », tu fis claquer tes doigts avant de rire. « On ferait pas fureur auprès de certains gosses de riches mais... », tu bougeas un peu les épaules dans un rire. Peut-être que ça pourrait quand même marcher. « Bien parlé ! Tu veux aller où ? Oh on peut aller voir au magasin pour la veste. Ou alors voir si on trouve nos t-shirt assortis. On peut se trouver des hauts mignons » proposas-tu dans un sourire satisfait et amusé. « Et si tu dis que t'es déjà en couple avec tes parents ? Ils pourraient annuler ? T'as qu'à dire qu'on est ensemble » et tu disais ça comme si tu venais d'avoir l'idée du siècle. Ton sourire en disant tout autant et tes pouces levés aussi. « En plus, d'une pierre deux coups je suis sûr que j'arriverais à faire fuir tes parents... c'est peut-être pas ton but cela dit », tu fronças les sourcils, songeur, avant de te lever. « Mais l'idée était bonne », enfin tu supposais. Tu t'étiras quelque peu, passant rapidement une main dans tes cheveux. « Allez viens on va faire un tour, les magasins nous attendent », tu te dandinas faiblement dans un rire. « On va s'acheter des t-shirts »
vmicorum.

________________________________

To you
even if I run out of breath on a steep road Even when I lose my path during a cold day We're still holding hands with warmth
Ko Myung Jin
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (ADMIN)
Ko Myung Jin
burning red ((myung jin)) - Page 2 Tumblr_inline_mwbop7PDN21r8evev

Pseudo : Hellvia
Célébrité : Kim Jun Seo (WEi)
Crédits : Little Liars ♡
Messages : 1601
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t24193-ko-myung-jin-all-or-nothinghttp://www.shaketheworld.net/t24270p30-ko-myung-jin#1056709http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: burning red ((myung jin)) | Lun 23 Oct - 14:33
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
tenue — Myungjin était bien d’accord avec le jeune homme. Il n’y avait que l’argent qui comptait pour leurs parents et c’était stupide et triste. Comment pouvait-on être réellement heureux avec simplement de l’argent ? Le baekje savait que son père n’était pas heureux dans son couple, il n’aurait pas trompé sa femme sinon… Et il savait que cette femme qui lui servait de mère n’était pas plus heureuse que lui. Mais aucun des deux ne viendrait à demander le divorce. Bien sûr que non. Pour leur image, c’était important. Ils passaient pour un couple heureux, une famille soudée et aimante. Alors que c’était très loin d’être le cas. Mais faire semblant, ils étaient des professionnels. Et Myungjin devenait pro aussi là-dedans. il cachait bien son mal-être. Sauf quand il en parlait aussi ouvertement avec Daehyun. Ça faisait du bien de pouvoir se confier et d’avoir quelqu’un qui le comprenait. Ce n’était pas tous les jours que ça arrivait. Parce qu’il avait beau en avoir parlé à Yuko, qu’il pensait sur la même longueur d’onde que lui, ce n’était pas le cas. Il s’était retrouvé bien bête quand elle n’avait ni contesté ni confirmé vouloir se marier. Enfin bon, il était au moins sûr et certain d’une chose : il ne pourrait jamais faire subir ça à ses enfants. Finalement, ils changèrent un peu de sujet et Myungjin proposa de partir après avoir fini leur boisson. « Allons faire les boutiques, ça me va. » Répondit-il avant de soupirer à sa question, laissant un rire franchir ses lèvres à sa proposition de faire croire qu’ils étaient ensemble. « Ça ne fonctionnera pas. Ils feront tout pour que je rompe. Et, je crois qu’être avec un homme est sûrement la pire chose pour eux. Tu imagines comment ça ternirait leur image ? » Dit-il, levant les yeux au ciel. Leur société avait encore des progrès à faire là-dessus. « Mais je note quand même la proposition, je la garde dans un coin de ma tête. » Reprit-il avec un rire. « Oui, allons-y. » Dit-il à sa suite, se levant après avoir terminé sa boisson. « T’as une boutique préférée dans le coin ? » Demanda-t-il en quittant les lieux, ses mains trouvant ses poches. Ils marchèrent un peu et Myungjin s’arrêta devant une boutique qui vendait des vêtements de couple. « Non mais, regarde ceux-là ! » Dit-il en attrapant un t-shirt avec une citation ringarde. « Tu veux acheter ça ? » Demanda-t-il en riant, laissant le vêtement.
vmicorum.

________________________________

all or nothing
I’m taking out the hidden parts of me one by one. Alright, climbing up top where it used to be blocked. Following this light, go up.
Bak Dae Hyun
☆☆ DEBUT SHAKER
Bak Dae Hyun
burning red ((myung jin)) - Page 2 A-helphtml__9_

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu ∽ svt
Messages : 289
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p30-bak-dae-hyun#1074114http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038788
Re: burning red ((myung jin)) | Dim 17 Déc - 11:29
Citer EditerSupprimer


@Ko Myung Jin
tenue — « Cool », que tu commentas dans un sourire, ravi d'aller faire les boutiques. Pas que tu sois très friand de shopping mais ça te permettrait de passer du temps avec ton ami, et ça, ça te plaisait plus que le reste. « J'imagine oui mais est-ce vraiment notre souci poussin ? », que tu demandas, bougeant les sourcils avant de t'esclaffer. Tu viendrais assombrir l'image de tes parents aussi et en toute honnêteté, ça te passait bien au-dessus. Tu t'en fichais de savoir ça autant qu'il se fichait bien de savoir si tu étais heureux ou non. Tu trouvais ça ignoble d'imposer des choix – allant même jusqu'à imposer la personne qui devrait partager votre vie. Heureusement tes parents avaient compris que ça servait à rien avec toi et que tu tenterais de tout casser avant même que ça commence en détruisant toute image que tu pouvais avoir mais aussi qu'ils pouvaient avoir. Hors de question qu'ils prennent ce risque, pas vrai ? Myungjin était sans doute plus sage que toi de ce côté-là, et tu respectais son choix même si c'était triste, dans le fond. « Oublie pas, je serai toujours là pour toi », lanças-tu, finger guns et clin d’œil à l'appui, un autre rire dans la gorge. « Hmm dans le coin non », tu observas rapidement les alentours, songeur. « On peut aller un peu partout si t'as le temps », que tu proposas alors. Du moins, aller dans les boutiques qui pouvaient être intéressantes, pas besoin de passer absolument partout. Tu t'arrêtas à sa hauteur, contemplant ce qu'il te montrait. « Tu veux toi ? », tu ris à ton tour. « C'est mignon en vrai. Bon pas ceux-là mais il y en a des très mignons », tu bougeas un peu la tête, observant rapidement le reste. « Tu veux d'un vêtement de couple avec moi ? », que tu l'interrogeas en papillonnant des cils telle une biche douce et innocente, le tissu entre les mains. « On serait tellement classes là-dedans », tu bougeas un peu la tête. « Mignons. Un peu bêtes mais mignons », repris-tu en riant encore, lâchant finalement le tissu. « Je suppose qu'il y a des gens qui achètent vraiment ça. Je juge pas cela dit », tu levas les mains, innocent. Chacun son truc après tout même si c'était pas ton préféré. « Regarde un petit pull avec des dinos ! Il est mignon celui-là », tu trouvais ça beaucoup moins ringard que la citation en tout cas. « Il y a mêmes des pyjamas. Tu veux qu'on ait un pyjama de couple ? », tu te tournas vers lui, le regard brillant, le sourire amusé avant de rire encore. « Plus sérieusement... on venait chercher quoi déjà », demandas-tu, les mains sur les hanches, les sourcils quelque peu froncés.
vmicorum.

________________________________

To you
even if I run out of breath on a steep road Even when I lose my path during a cold day We're still holding hands with warmth
Contenu sponsorisé
 
Re: burning red ((myung jin)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide