sombre
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2023

art project (aeri)

Invité
Invité
avatar
 
art project (aeri) | Lun 21 Fév - 23:37
Citer EditerSupprimer


@Khan Aeri
Boyeon prenait enfin sa pause. Elle avait les jambes en compote et elle avait encore deux bonnes heures avant de terminer son service. Elle n’avait qu’une hâte que ce soit le cas, qu’elle puisse aller prendre une douche et se mettre sous sa couette pour dormir. Elle ne rêvait que de son lit parce qu’elle était complètement crevée. Elle ne dormait pas bien ces derniers temps, ses nuits étant rythmées par des cauchemars. Elle y voyait son frère mort et il lui reprochait de ne pas avoir eu plus l’espoir de le voir se réveiller. Mais ce n’était pas possible. Cela faisait cinq ans qu’il était dans le coma et il n’y avait aucun signe d’amélioration. Elle culpabilisait à chaque fois qu’elle parlait de le débranchait et de donner ses organes à des personnes qui en avaient besoin, mais elle ne pouvait pas vivre avec l’espoir qu’il rouvre les yeux un jour ou l’autre. Il ne le ferait pas. Elle le savait et pourtant, elle s’en voulait, se traitant de mauvaise sœur. C’était sûrement la raison de ces cauchemars qui la tenaient parfois éveillée toute la nuit et la journée parce qu’elle revoyait les images de la veille. Boyeon avait donc une mine affreuse.
La jeune femme s’assit donc à une table, après avoir retiré son tablier pour profiter de son temps de pause, un café entre les mains. Elle avait au moins besoin de ça pour finir son service et rentrer après chez elle. Enfin, avant, elle passerait à l’hôpital comme à chaque fois et elle écrirait pendant plusieurs minutes son carnet pour Boram. Carnet qu’il ne lirait jamais et qu’elle écrivait sans aucun doute pour rien. Mais c’était devenu une habitude pour lui raconter ce qu’il ratait et ce qu’il continuerait à rater. Elle soupira en buvant une gorgée de sa boisson chaude avant de sentir un regard sur elle. Boyeon tourna la tête vers la personne qui la fixait et sourit en voyant une tête connue. C’était une fille qui l’observait assez régulièrement et qu’elle se souvenait avoir vu ailleurs, sans se souvenir d’où. Elle n’avait jamais réellement trouvé ça bizarre mais elle était intriguée par son comportement. Surtout que chaque fois, elle semblait plus proche d’elle. Cette fois-ci, seulement deux tables les séparaient. « Salut ! » dit-elle doucement, engageant la conversation avec elle. « Je peux t’aider ? » Boyeon demanda parce qu’elle avait peut-être une question qu’elle n’osait pas poser à cause de la timidité. C’était plausible, alors autant demander. « On se serait pas déjà vu ailleurs ? » Si elle était dans les questions, autant demander pour ça aussi en même temps.

vmicorum.
Khan Aeri
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Khan Aeri
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : minatozaki sana ∽ twice
Messages : 570
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26275-underwater-aeri#1018365http://www.shaketheworld.net/t26288p20-khan-aeri#1055562http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038791
Re: art project (aeri) | Jeu 31 Mar - 18:28
Citer EditerSupprimer


@Yook Bo Yeon
Toute forme d'art était une façon d'exprimer les mots que sa bouche refusaient de transformer. Ca pouvait être la peinture, la sculpture. Toi ça restait simplement le dessin. Traits, formes, paysages, visages... tu aimais laisser le crayon tracer tout ce que ton esprit imaginait – tout ce qu'il voyait. Poser sur papier quelque chose que tu n'arrivais pas à exprimer était une sensation inexplicable. C'était comme regarder tes propres peurs en face ; sans réellement les affronter. Mais c'était déjà les poser sur papier et pouvoir les regarder, les détailler. C'était pouvoir les supporter autrement que par des mots qui brisaient le silence de tes pensées. Que par tes mots qui frôlaient ton cœur et l'affaiblissaient à chaque fois. C'était différent. Tu aimais dessiner. Tu aimais imaginer un univers. Créer un monde. Un monde meilleur. Tu aimais te perdre dans de longs tracés, la mine de ton crayon créant un bruit de friction léger mais si agréable à l'oreille. Une mélodie bien unique, chaque trait ayant un son qui lui était propre. Tu aimais dessiner.
Et puis il y avait ces éléments qui éveillaient ta créativité, parfois. Ces objets, ces couleurs, ce ciel magnifique ou cette lune bien ronde.
Il y avait aussi ces personnes. Magnifiques, ensorceleuses, éveillant l'étincelle dans ton regard, chatouillait le bout de tes doigts alors que tes iris traçaient les traits de leurs visages.

Cette jeune femme en faisait partie. Elle était grande, belle – son visage était particulier, et tellement beau. Tellement fin. Elle avait dans le regard une lumière que tu rêvais de pouvoir reproduire sur papier. Une couleur dans le sourire que tu ne pourrais retracer mais tu désirais pouvoir récréer – essayer, au moins. Elle te donnait cette envie de créer un univers. Un univers à son image. Puissant mais doux. Lumineux et beau. Elle te donnait cette envie de la faire personne centrale de tes créations, héroïne d'un monde dont elle ignorait chaque trait – tu la revoyais surtout dans son costume. Cette héroïne qu'elle avait si bien représenté – cette héroïne qu'elle était. Aujourd'hui encore, si tu étais là, c'était uniquement pour elle. Pour pouvoir la regarder, la dessiner. T'inspirer ; mais peut-être bien que tu n'étais pas discrète. Sursautant à la voix qui résonnait, tu posas tes paumes contre le dessin devant toi, les joues chaudes, les prunelles se redressant vers elle. Tu jetas un regard autour de toi. « Salut... », soufflas-tu, perplexe, confuse – gênée. « Non », répondis-tu simplement. Sans doute trop vite. Tu déglutis. « Peut-être », tu devais paraître impolie avec tes réponses courtes. Tu t'humectas les lèvres, les prunelles glissant sur le dessin devant toi. « Je veux dire... c'est possible. Oui. Peut-être », tu te raclas la gorge, décalant une main pour tenter de fermer ton carnet, ton autre paume toujours à plat sur le dessin. « On s'est croisées à une convention. Tu étais... », superbe. « Lucy », ça passait mieux, supposas-tu. « Et... », tu relevas le regard vers elle, timide, secouant le visage. Elle ne devait pas se souvenir de toi, de toute façon. « Désolée, je... », tu pouvais pas vraiment dire que tu la fixais pour pouvoir mieux la dessiner. Ce serait bizarre non ?? « Tu travailles ici ? » – sachant que c'était pas la première fois que tu venais pour l'observer, c'était vraiment stupide comme question. Tu grimaças, les pommettes rosies.
vmicorum.

________________________________

moonlight sunrise
I don't know how to say this I hope this song's on your playlist This feeling's so hard to explain I don't even know how to talk right now
Invité
Invité
avatar
 
Re: art project (aeri) | Mer 6 Avr - 18:00
Citer EditerSupprimer


@Khan Aeri
Boyeon aimait beaucoup son travail. Certes, ça lui prenait du temps sur ses études, études qu’elle n’aimait pas forcément en plus, mais elle s’amusait et aimait évoluer dans cet environnement. Elle pouvait discuter avec les gens, pouvait les faire rire, les voir sourire et surtout s’inspirer d’eux pour mettre ce masque sur son visage. Même si elle n’était pas totalement malheureuse, elle n’était pas non plus heureuse. Elle mettait souvent un sourire sur ses lèvres qui sonnait parfois faux. Mais la plupart du temps, la jeune femme arrivait à cacher ce qu’elle ressentait. Elle se devait de le faire. Boram n’aurait pas accepté qu’elle se lamente alors qu’elle pouvait encore vivre sans être reliée à une machine. Néanmoins, malgré le fait qu’elle s’était faite plus ou moins à l’absence de son grand frère, c’était quand même compliqué et parfois, Boyeon s’éteignait quelques instants. Elle ne devenait plus que l’ombre d’elle-même. Mais c’était furtif, rapide et bien souvent, personne ne le voyait alors qu’elle revêtait à nouveau cette carapace de femme heureuse et souriante.

Elle le fit légèrement en retirant son tablier et en s’installant à une table pour une pause bien méritée, une boisson entre les mains. Encore une fois, elle repéra cette jeune femme qui semblait la suivre et gribouiller sur un carnet. Elle l’avait vu plusieurs fois et cette fois-ci, Boyeon décida d’entamer la conversation. Elle ne s’était pas attendu à la faire sursauter et encore moins à ce qu’elle soit gênée qu’elle lui parle. Après tout, pour la koryo, ce social butterfly, c’était normal d’aborder les gens alors que ça ne l’était pas forcément pour tout le monde. Un rire franc s’échappa des lèvres de Boyeon aux réponses de l’inconnue. « C’est oui, non ou peut-être ? » dit-elle pour la taquiner, un clin d'oeil venant ponctuer ses paroles avant qu’elle ne lui demande si elles ne s’étaient pas déjà vues quelque part. Sa confirmation la fit sourire et un éclair illumina le visage de Boyeon. « Ça y est je me rappelle. Tu es cette fille qui s’est fait mal et que j’ai soigné pas vrai ? » Elle ne sortait jamais sans sa trousse de secours et donc quand elle avait vu la jeune femme blessée, elle n’avait pas hésité une seule seconde pour l’aider. L’étudiante fronça les sourcils aux excuses et avant qu’elle ne puisse lui demander la raison de ces dernières, l’inconnue reprit la parole et un sourire amusé s’afficha sur ses lèvres. « Je pense que tu connais très bien la réponse. Mais on va faire comme si ce n'était pas le cas… » Elle marqua une pause avant de reprendre. « Oui je travaille ici. Et toi tu viens souvent non ? » Elle l’avait déjà vu pas mal de fois dans les parages. Boyeon se leva pour prendre place devant elle, sans réellement se rendre compte de la gêne que son geste pourrait lui apporter. « Tu dessines quoi sur ces carnets ? Je te vois toujours gribouiller dessus… » Elle sourit tendrement, attendant une réponse en buvant une gorgée de sa boisson.


vmicorum.
Khan Aeri
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Khan Aeri
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : minatozaki sana ∽ twice
Messages : 570
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26275-underwater-aeri#1018365http://www.shaketheworld.net/t26288p20-khan-aeri#1055562http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038791
Re: art project (aeri) | Mar 21 Juin - 20:41
Citer EditerSupprimer


@Yook Bo Yeon
T'avais pas l'âme d'une guerrière. T'en étais loin. Trop fade, trop faible. Tu ne te battais pas. Pas même pour les raisons qui comptaient, pas même pour toi. T'étais trop silencieuse, trop dans l'ombre. Tu te taisais quand tu devais parler, et tu laissais faire. Tu observais le spectacle, patientant qu'il prenne fin. Espérant qu'il finisse rapidement. Le film de ta vie avait été loin, à une période. Trop long. La fin n'était venue que trop tard, quand la peur t'avait déjà entièrement bouffée. Tu aurais aimé être ce personnage assuré, prêt à tout pour se défendre. T'aurais aimé que la vie soit plus heureuse, plus brillante. Comme dans les mangas. Que les héros se rejoignent et que les ténèbres reculent. Mais c'était naïf – la vie réelle était trop différente. Pourtant il y avait ces personnes qui dégageaient une chaleur. Trop aveuglante, parfois, trop envoûtante. Qui dégageant ce potentiel que tu ne pourrais avoir.

Comme cette jeune femme. Elle dégageant tant de choses. Un courage dont tu n'arrivais vraiment à définir l'origine ni à en tracer les contours. Une chaleur réconfortante, douce. Et une énergie concentrée. Bien dosée, aussi, à ton avis. Elle dégageait tellement de choses – elle était ce que tu aspirais être, dans une autre vie. Et tu la dessinais avec cette idée en tête. Celle d'en faire l'héroïne qui viendrait te sauver. Celle qui arriverait à faire disparaître les ombres. « Oui. Peut-être », rien n'était sûr, du coup. Tu te pinças les lèvres, embarrassée, déviant les pupilles pour éviter de croiser les siennes. « C'est ça », dis-tu dans un chuchotement, les joues quelque peu rougies, mais surtout surprise qu'elle se souvienne encore de toi, tes iris la détaillant un moment dans un étonnement que tu ne pouvais dissimuler. « Tu t'en souviens ? », demandas-tu, presque ébahie, les sourcils faiblement levés, de plus en plus étonnée. Une nouvelle fois tu dévias les iris, gênée, et tu mimas un petit air bougon. Tu ne pouvais pas deviner si elle travaillait là – d'accord tu le savais mais... « Je viens... quelques fois oui », tu clignas un peu des paupières. Avait-elle remarqué que tu venais trop souvent ? « Je viens trop souvent ? Je dérange ? Désolée », elle avait dû remarquer toutes les fois où tu venais et où tu la fixais. Elle devait te trouver bizarre. Parce que t'étais bizarre. Pas vrai ? « Je dessine... des dessins », merci Aeri. « De personnages. Je dessine des personnages. Je m'inspire de scènes de manga que j'aime bien ? », pourquoi c'était une question ? Tu eus une légère grimace au visage. « Je m'en inspire et j'essaie de... », tu bougeas un peu les doigts. « Je réinvente, à ma façon. Je créée des personnages, parfois. Il y a des personnes qui m'inspirent et... ça me donne envie de les dessiner  », tentas-tu d'expliquer dans un faible sourire, fermant discrètement ton carnet. T'avais pas envie qu'elle voit que tu la dessines, elle. Elle allait te trouver encore plus bizarre. Tu te pinças les lèvres, les mains jointes sur ton carnet, les lèvres pincées, l'air embêtée. T'étais pas vraiment douée pour les conversations. « J'aime beaucoup... tes cheveux », que tu soufflas en rougissant – parce que ça sortait de nulle part et que tu devais paraître encore plus bizarre.
vmicorum.

________________________________

moonlight sunrise
I don't know how to say this I hope this song's on your playlist This feeling's so hard to explain I don't even know how to talk right now
Invité
Invité
avatar
 
Re: art project (aeri) | Mar 1 Nov - 20:31
Citer EditerSupprimer


@Khan Aeri
Boyeon avait bien remarqué que cette jeune femme venait souvent et qu’elle s’installait pendant des heures pour dessiner. Elle avait aussi noté qu’elle la regardait pendant qu’elle traçait des lignes sur les feuilles de son carnet. Ce fut pour cette raison qu’elle se rapprocha de la jeune femme et qu’elle entama la conversation. De toute façon, Yeonnie n’était pas connue pour être quelqu’un de timide. Au contraire, elle allait souvent vers ceux qui étaient seuls et qui semblaient les plus timides. C’était peut-être pour cette raison qu’elle avait commencé à parler à Seokwon et qu’elle le faisait également avec la jeune femme qui s’installait presque tous les jours dans le café. Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’elle l’écouta balbutier et être toute rouge. Boyeon aimait bien mettre les gens mal à l’aise, parce qu’elle les trouvait encore plus adorables de cette façon. Elle l’avait fait avec Seokwon et elle continuait de le faire à cet instant précis. « Bien sûr que je me souviens de toi. C’est rare que ce soit moi l’infirmière plutôt que la patiente. » D’habitude, Yeonnie était celle qui se retrouvait blessée parce qu’elle était la fille la plus maladroite de la terre entière. Alors, elle se rappelait quand ce n’était pas le cas et qu’elle soignait quelqu’un avec son kit de premier secours qu’elle se trimballait tout le temps sur elle.

La suite de la conversation la fit sourire. Comme si elle ne savait pas si Boyeon travaillait là. Elle venait assez souvent pour la voir dans son uniforme, mais également pour se faire servir par elle. Yeonnie lui fit la réflexion avant de lui demander si elle venait souvent. Un rire s’échappa de ses lèvres quand la jeune femme reprit la parole et secoua la tête en l’entendant. « Non ! Tu viens quand tu veux et tu ne déranges pas du tout. Tu dessines. Tu ne fais de mal à personne. » lança-t-elle avant de lui demander ce qu’elle dessinait. Une nouvelle fois, Boyeon ne put s’empêcher de rire à ses réflexions. Elle était vraiment mignonne à se justifier de la sorte et à s’emmêler les pinceaux en le faisant. « Tu me montres ? » Yeonnie demanda avec un sourire discret, arrêtant de rire pour éviter de la vexer parce qu’elle ne souhaitait pas que la jeune femme s’en aille parce qu’elle l’avait fait bouder. A nouveau, la jeune femme fit un commentaire qui sortait un peu de nulle part. « Merci ! Les tiens sont pas mal aussi. » Boyeon la regarda avec un sourire avant de reprendre la parole. « Je ne supporte pas les perruques. C’est pour cette raison que je ne fais de cosplay que de personnages dont j’ai la même couleur de cheveux… Dont Lucy. » Elle expliquait ça, sans même avoir eu de questions justement pour éviter d’en avoir. « Mais du coup, si tu as reconnu Lucy, c’est que tu aimes les mangas, les animes et tout ça non ? » Parce que si ce n’était pas le cas, elle était drôlement renseignée mais surtout, elle venait dans des conventions, c’était qu’elle aimait non ? Du moins, Boyeon espérit pour elle, sinon, ce serait ennuyeux pour elle.


vmicorum.
Khan Aeri
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Khan Aeri
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : minatozaki sana ∽ twice
Messages : 570
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26275-underwater-aeri#1018365http://www.shaketheworld.net/t26288p20-khan-aeri#1055562http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038791
Re: art project (aeri) | Lun 20 Mar - 13:41
Citer EditerSupprimer


@Yook Bo Yeon
T'aurais bien voulu qu'elle ne te remarque pas. Pas que lui parler ne te faisait pas plaisir mais... tu ne voulais pas qu'elle sache ou te trouve bizarre. Tu ne voulais pas qu'elle te juge ou te considère comme une personne à éviter. T'étais bien dans ton coin. T'étais bien seule – enfin tu disais que oui mais tu savais que non, dans le fond. Ca ne faisait pas mal un peu de compagnie. T'étais juste effrayée qu'on puisse se servir de toi et te rabaisser à nouveau. Pas que cela ait l'air le genre de la jeune femme. Mais tu te méfiais toujours, tout le temps, de tout le monde. « Ah oui ? », demandas-tu, les pommettes colorées, gênée. Elle se souvenait de toi ? Vraiment ? Ou se souvenait-elle juste de l'idée de toi ? Tu te mordis quelque peu la lèvre, embarrassée. « Tu... te blesses souvent ? », la questionnas-tu, en lien avec ses paroles, relevant des pupilles curieuses vers elle mais aussi intimidées. Tu savais pas vraiment quoi dire ni quoi faire. Tu ne voulais pas passer pour une imbécile et indirectement, t'avais l'impression que c'était déjà le cas.

Bougeant quelque peu le visage, tu l'observas un instant en silence, comme pour t'assurer qu'elle pensait bien ce qu'elle disait. Comme pour t'assurer qu'aucun mal ne venait chanter dans ses mots. « Tu es sûre ? Sinon... », tu bougeas un peu les épaules. Sinon tu ne viendrais plus, voilà tout. Tu trouverais un autre coin mais sans doute pas une autre muse. Tant pis. C'était de ta faute de toute manière. T'étais la seule fautive. « C'est gentil en tout cas », assuras-tu dans un chuchotement, redressant vivement des yeux écarquillés vers elle. Lui montrer ?? Tu déglutis. « Je suis pas.. Enfin je suis pas super douée et... », tentas-tu de te justifier, fixant ton carnet dans un air de plus en plus gêné. Tu pouvais bien lui montrer un dessin ou deux – un où elle ne comprendrait pas qu'elle t'avait inspiré un personnage, par exemple. Oui, ça tu pouvais faire. « J'en ai... quelques uns », que tu dis bêtement, ouvrant le carnet, tournant rapidement les pages avant de le tourner vers elle. Tu lui montras un paysage, puis tournas la page à nouveau, lui montrant des personnages de manga. « Voilà », tu la laissas observer, le rouge collé aux joues, soufflant un petit « Merci » tout en passant maladroitement ta main dans tes cheveux. T'étais pas douée pour les petites conversations. « Ceci explique cela », dis-tu dans un petit sourire. « C'est un bon choix. Et c'était très réussi », affirmas-tu, l'esquisse un peu plus grande et le regard pétillant. « J'en avais pas vu un aussi réussi d'elle depuis longtemps », ajoutas-tu dans un son amusé, baissant le regard ensuite, gênée. « Oui oui. Je ne connais pas tout mais j'en connais », tu te pinças un peu les lèvres, souriant timidement, les pupilles allant de son visage à ton carnet, espérant qu'elle ne tourne pas les pages. « Black Butler, Fullmetal Alchemist, Haikyuu... », commenças-tu à citer, les doigts désignant ton carnet où elle avait pu voir quelques personnages. « Jujutsu Kaisen aussi », ajoutas-tu d'une petite voix. « Ce sont mes préférés mais j'en ai lus et vus un peu trop pour faire une liste complète », tu ris quelque peu, bougeant les épaules. « Et toi ? Quels sont tes préférés ? », la questionnas-tu lentement, les pupilles la détaillant, t'émerveillant presque de pouvoir la voir ainsi. Des tas d'idées vinrent alors fuser dans ton esprit, des scènes inspirées de manga mais aussi de la vie de tous les jours dans lesquels tu pourrais la mettre en personnage central. Et un petit sourire vint se poser sur ta bouche alors que tu espérais ne rien oublier pour plus tard.
vmicorum.

________________________________

moonlight sunrise
I don't know how to say this I hope this song's on your playlist This feeling's so hard to explain I don't even know how to talk right now
Invité
Invité
avatar
 
Re: art project (aeri) | Jeu 6 Avr - 11:54
Citer EditerSupprimer


@Khan Aeri
Se blessait-elle souvent ? Boyeon ne put empêcher un rire de s’échapper de ses lèvres tandis que son regard amusé se posa sur la jeune femme. « Je suis la reine pour me blesser dès que je me réveille. Je peux même me blesser en respirant et en avalant ma salive… Donc oui je me blesse bien trop souvent pour mes proches. » Il n’y avait pas un jour sans qu’elle n’ait de nouvelles blessures. La plupart des bleus qui donnaient cette couleur violacée ou même un peu jaune/vert, étaient des bleus dont elle l’ignorait la provenance. Il lui arrivait souvent pendant qu’elle se douchait le soir, après sa journée, de compter le nombre de tâches qu’elle avait sur le corps et ensuite de comparer avec le nombre de la veille. C’était presque un rituel. De même, Yeonnie parvenait à s’étouffer avec sa propre salive quand elle l’avalait. Elle était maladroite et en même temps, elle était un danger ambulant pour elle, comme pour les autres. Mais ce n’était plus un scoop pour personne et son entourage s’attendait toujours à ce qu’on les appelle pour les prévenir qu’elle avait encore une fois fini à l’hôpital.

Mais si on laissait de côté cette maladresse légendaire, Boyeon restait une personne comme une autre et elle était gentille avec ceux qui l’étaient en retour avec elle. Comme la jeune femme en face d’elle. Elle lui assurait qu’elle ne faisait de mal à personne en restant ici et en dessinant. « Bien sûr que je suis sûre de moi. Puis, tu consommes. Ce n’est pas comme si tu squattais sans consommer. Là, j’aurais pas forcément eu le choix. Mais là, mon patron peut rien te dire. Alors reste autant de temps que tu veux. » Yeonnie soutiendrait la jeune femme si jamais son employeur ne voyait pas la présence de la dessinatrice d’un bon oeil. C’était hors de question qu’elle s’en aille simplement parce qu’elle prenait une table pour dessiner pendant quelques heures. Puis, Boyeon mentirait si elle disait qu’elle n’avait pas envie de voir ces dessins. Elle demanda même si elle pouvait lui montrer. Aussitôt sa réaction ne se fit pas attendre et Yeonnie leva les yeux au ciel. « Montre moi et laisse moi juger… » Elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs si jamais ce n’était pas beau, mais il était hors de question qu’elle la laisse se dévaloriser et ce même si ce n’était pas au goût de la blonde. Chaque travail, qu’importe le domaine, tant qu’il était fait avec passion et envie était beau. Elle ne devait pas se dévaloriser et quand Boyeon put enfin voir, elle laissa un sourire fleurir sur ses lèvres. « C’est beau ! » lança-t-elle perdue dans la contemplation des paysages qui s’offraient sous ses yeux. Aeri avait du talent, il ne fallait pas qu’elle en doute. « Tu as vraiment du talent. Réellement ! » Et la koryo ne disait pas ça simplement pour flatter l’égo de la jeune femme en face d’elle. Elle le pensait réellement.
Comme Aeri devait penser le quand elle complimenta ses cheveux. Un sourire plus grand s’afficha sur les lèvres de Boyeon avant qu’elle ne se mette à expliquer ses cosplays et aussi le fait qu’elle ne supportait pas les perruques et que c’était pour cette raison qu’elle utilisait ses propres cheveux pour les faire. Ainsi, elle ne pouvait pas faire de cosplays de personnages qui n’avaient pas les cheveux blonds puisque ses propres cheveux étaient blonds. Heureusement, il y avait assez de personnages de manga et jeux vidéos avec des cheveux blonds pour qu’elle puisse faire en sorte de trouver son bonheur. « Oh merci ! J’ai mis pas mal de temps à trouver les vêtements que je voulais. Puis l’avantage avec Lucy c’est que je peux faire toutes les formes de Lucy avec les habits célestes. » Yeonnie en avait encore douze avant d’être à court pour Lucy même si elle aimerait également en faire d’autres. « T’as quand même de très bonnes références ! J’aime beaucoup ceux que tu as dit. J’ai même fait une version femme de Tsukishima. » Vu qu’elle était assez grande, elle pouvait passer pour une version fille de ce perso de Haikyuu. Elle sourit un peu plus avant de reprendre la parole. « Perso j’aime beaucoup MHA, Chainsawman, Jujustu Kaisen, Demon Slayers, Naruto, SNK ect… » Elle rougit un peu plus avant de détourner le regard. « Mais j’aime aussi les mangas et anime d’amour comme Fruits Basket, Maid Sama, Switch Girl, Lovely Complex… Et plein d’autres… » Il y en avait trop pour qu’elle en fasse une liste exhaustive.



vmicorum.
Khan Aeri
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Khan Aeri
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : minatozaki sana ∽ twice
Messages : 570
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26275-underwater-aeri#1018365http://www.shaketheworld.net/t26288p20-khan-aeri#1055562http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038791
Re: art project (aeri) | Lun 17 Juil - 23:14
Citer EditerSupprimer


@Yook Bo Yeon
« Un peu maladroite alors ? », demandas-tu doucement, calmement, comme si tu avais peur de parler trop fort. Comme si tu pouvais la vexer en la faisant. Ce n'était pas ton but, tu cherchais simplement à savoir et à comprendre. Elle que tu voyais comme le modèle parfait pour l'héroïne d'une grande aventure... il t'était difficile de l'imaginer se faire mal en respirant. Comme quoi, les apparences pouvaient être trompeuses. Cela lui donnait un air attachant cependant. C'était une bonne chose alors non ? T'espérais quand même qu'elle ne se fasse pas trop mal. « Oui. C'est bon », dis-tu machinalement en désignant la boisson de l'index avant de sourire quelque peu gêné. Tu te permettrais pas de rester là sans rien faire à part dessiner. Si tu occupais une place, autant consommer et faire honneur aux produits proposés par l'endroit. Tu secouas doucement le visage, la remerciant en silence, les pommettes colorées et le regard pétillant. Tu ressemblais presque à une môme qui rencontrait son idole de toujours pour la première fois. T'espérais ne pas paraître aussi bête que tu avais l'impression d'être. Ce serait gênant. T'étais déjà gênée, les paumes glissant sur tes joues pour masquer la rougeur qui grandissait. Tu ne voulais pas déranger. Que ce soit elle, son patron ou même les autres clients. Peut-être que ta présence était mal vue ? Peut-être que tu dérangeais les autres autour ? Tu prenais soin à ne pas trop bouger ni trop faire de bruit surtout, supposant que si l'on venait ici, c'était pour le calme de l'endroit. Tu appréciais les cafés pour ça d'ailleurs, leur ambiance calme et posée. Ca te permettait de bien te concentrer pour dessiner et imaginer. Tu pouvais plus aisément te noyer dans un univers que tu créais au fil des traits de crayon. « D'accord », articulas-tu, la laissant regarder et juger, comme elle l'avait dit, les lèvres pincées, plutôt embarrassée. Et si elle trouvait que t'étais nulle ? Que ce que tu faisais était tout simplement... moche ? Et si elle n'aimait pas du tout ? Tu aurais honte, évidemment mais tu remettrais beaucoup de choses en questions. Tu attendais, patiente mais anxieuse, d'avoir son avis. Tu redressas les pupilles vers elle. « Tu trouves ? Merci beaucoup », les joues colorées, tu semblais tout simplement contente, le regard pétillant et l'air beaucoup moins tendue.

Tu te sentais contentée, allant même jusqu'à complimenter ses cheveux. « Oui c'est vrai, ça a un côté pratique », même si ça devait faire beaucoup de costumes quand même. Tu lui offris un sourire. « Une version femme ? Ah oui ? Tu... tu as des photos ? », l'interrogeas-tu timidement, curieuse de voir le résultat. L'idée même t'intéressait car tu trouvais ça fascinant. Le coin des lèvres faiblement levé, tu l'observas avant de secouer le visage. « Fruits Basket est une belle référence aussi », que tu commentas. « J'avoue que je ne lis pas beaucoup de romances.  J'aime beaucoup les mangas d'aventures et d'action. Et de sport. Surtout Haikyuu », au cas où elle avait pas compris que tu aimais Haikyuu. « Death note aussi. Pas d'aventures ni d'action mais le sujet est très intéressant », et appelle à la réflexion. C'était ce que tu avais pensé à chaque lecture. « Est-ce que tu regardes les films ? Enfin.. Les live action ? Comme celui de Shingeki no Kyojin ? » que tu lui demandas, curieuse et soudainement bavarde. Le sujet t'intéressait beaucoup et tu étais simplement heureuse de pouvoir en parler avec elle. « C'est tellement agréable de parler manga et anime avec quelqu'un. Tu vas encore à beaucoup de conventions ? »
vmicorum.

________________________________

moonlight sunrise
I don't know how to say this I hope this song's on your playlist This feeling's so hard to explain I don't even know how to talk right now
Contenu sponsorisé
 
Re: art project (aeri) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide