132 685 points ♛
18 membres
50 306 points
15 membres
104 827 points
20 membres
42 383 points
13 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 12:54

IWAN WANG
I feel so wrong doing the right thing.

#DROLE
#MÉPRISANT
#ATTACHANT
#VIOLENT
#CULTIVÉ
#CURIEUX
#IMPATIENT
#BAVARD
#JALOUX
#INGENIEUX

NOM : Wang. PRÉNOM : Yi An, enfin, Iwan. ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 23 ans, 161191. ORIGINES : HK & TW. NATIONALITÉ :HK. CLASSE SOCIALE : moyenne. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel -monculmoimemej'ycroispasuneseconde- . CURSUS UNIVERSITAIRE : nope. MÉTIER : Strip Teaseur. Code du règlement : Tic & Tac.


“ Rumour has it :

il avait été accepté à la fac en biologie mais ne s'y est jamais présenté (v)+ on le voit souvent au bras de jeunes demoiselles, rarement deux fois la même (v) + en plus de strip teaseur, il se prostituerait (f) + rêve de vivre en tant que danseur (v) + il donne des cours de danse, non pour l'argent, mais pour partager sa passion (v) + il serait plutôt de l'autre bord (v) + il a un chat qui s'appelle Gucci (f) + il est bipolaire (v) +
“ Caractère :

"I am what I am."

Il vit comme n’importe quel jeune de Hong Kong : un peu trop à l’occidentale. De ses voyages, de ses quelques rencontres, le jeune homme a obtenu une ouverture d’esprit assez variée. Cela dit, il en a peut-être oublié d’apprendre à plus rire parfois. S’il n’en dit pas des masses, il n’en pense pas moins. Son humour noir et son sarcasme ne sont pas de plus appréciés, mais seigneur, qu’est-ce qu’il s’en fiche.

Son apparence froide est simplement un moyen de se protéger, un peu comme n'importe qui. Iwan aime ce mystère autour de sa personne, et il l’alimente. Iwan aime être ce bloc de glace qui parle peu, qui juge du regard, qui envoûte les demoiselles avec un simple sourire en coin. Il leur ment, il leur promet la lune, il les rend folles, et un jour, il disparaît. Il fait d’elles son plus généreux jouet. Son passe temps préféré, ce sont elles. Car elles occupent son temps, parce qu’elles s’occupent de lui. Oui, paresseux, il aime se faire assister, il aime avoir leur présence autour de lui, qui pourrait résister à leurs courbes de toute manière ? Du moins, c'est ce qu'il essaie de croire, il tente de se persuader de ces mots là. Depuis la Californie, il se rend bien compte que les femmes, le sexe qu'il est censé aimer, ne l'attire pas plus que ça, mais, mais ce n'est qu'une phase n'est-ce pas? A continuer de les fréquenter, il retrouvera le droit chemin...

Iwan aime les défis et les interdits, il goûte tout ce dont il a été privé. Il ne s'empêche rien, tant que son porte feuilles le lui permet, et si c’est hors de portée, il le volera, trouvera quelqu’un pour le faire, ou laissera tomber pour un autre caprice qui aura attisé son attention. Baisser les bras n’est pas une honte pour lui, si quelque chose ne veut pas se faire, il en essayera juste un autre. Il n’est pas du genre perfectionniste, il est même plutôt du genre à laisser pour la semaine d’après ce qu’il pourrait faire dans la journée. Le jeune homme est bien trop à l’aise avec lui-même. Ou presque. Iwan est au courant depuis quelques mois déjà qu'il souffre de bipolarité. Que ses sauts d'humeur et ses envies si étranges, ainsi que ses coups de blues si lourds ne sont pas sans conséquences. C'est hors de son contrôle, pour le moment, mais, il improvisera, il improvise toujours, ce n'est pas grave si ça le rend encore un petit peu moins parfait. Tout est imparfait dans le monde de toute manière, il faut s'y faire, aussi imbu de lui-même soit-il.

Wang Iwan veut juste être le maître de son être, coûte que coûte; après tout, c'est un Roi.

“ Once upon a time :

"Time flies, but you keep breaking its wings."

Il ne s’en souvient pas. De cette enfance dure, rude. De cette enfance remplie de discipline, de règles. Il ne s’en souvient pas, de toutes ces journées passées à se faire engueuler, à suivre les consignes sans ciller, à souffrir de courbatures. Pas de souvenirs apparents. Iwan n’avait jamais réellement été sociable, il n’a jamais vraiment eu l’occasion de connaître d’autres enfants. Depuis petit, il a juste enchaîné les entraînements, les compétitions, et les étirements. Sa mère était une très bonne athlète dans sa jeunesse, jamais eu de médaille d’or cependant. De toute manière, Hong Kong n’a eu que quatre médailles aux jeux olympiques depuis qu’on y participe, mais, elle y a participé elle aussi. Iwan n’a jamais eu le temps de comprendre, de comprendre pourquoi il devait s’entraîner autant, pourquoi il n’avait pas d’autres amis que les camarades de l’équipe nationale, pourquoi l’école c’était à la maison. Les nuits étaient souvent courtes, les bras lui faisaient mal toutes les semaines, les voyages étaient courants. Iwan était un enfant qui avait eu une enfance peu stable, mais il était le roi pour sa mère, le roi pour son père. Seulement, il ne s’en souvient pas.
Aucun souvenir de toutes les privations non plus. Il n’allait jamais au cinéma, il ne pouvait pas manger ce qu’il désirait, s’en tenant à un régime précis. Par contre, il a toujours eu le droit d’écouter de la musique. Parce que la musique donne le rythme, la musique marque les pas, et les pas se suivent grâce à la musique. La musique est précise, elle mène sur des ondes, qui se lèvent, qui tombent, et les aigus font sourire, et les graves font se plier. Les tourbillons de notes aident à synchroniser les mouvements, et les silences marquent les pauses pour respirer. Il se souvient de la musique, la musique ne l’a jamais quitté, elle a toujours été là pour lui.

« Je veux étudier en Amérique. »
Les mots du jeune garçon avaient longtemps résonné dans l’esprit des parents. Le petit Yi An avait des rêves plein la tête, il avait besoin de voir ailleurs. Il n’avait jamais rien demandé, il n’avait jamais répondu, ne s’était jamais plaint. Mais, il ne rêvait pas de devenir quelqu’un qui sacrifierait sa vie pour le sport que ses parents lui avaient imposé.

Encore aujourd’hui, il se demande pourquoi ses parents ont fini par le laisser partir. Une fois le collège fini, il put partir. Une pointe de mélancolie accompagne toujours le jeune étranger lorsqu’il repense à cette décision ; ses parents doivent regretter son départ, et parfois, il regrette aussi. Parce qu’en Amérique il découvrit quelque chose dont il n’avait jamais entendu parler. Son modèle avait toujours été une famille calme, discrète, qui manquait parfois de conversation certes, mais avec une mère et un père autour de la table. Iwan pensait qu’un jour, lui aussi aurait une femme qui l’accompagnerait dans son lit le soir, en rentrant du travail. Pourtant, c’est bel et bien avec un homme qu’il eut sa première fois.

Iwan aime les hommes, et il se déteste pour ça. Cela fait six ans qu’il n’a pas rendu visite à ses parents, ça fait six ans qu’il n’a pas mis les pieds dans sa ville natale, parce qu’il n’arrive pas à les regarder dans les yeux. Après les States, Iwan n’arrivait pas à garder la tête droite et fière devant son père, encore moins devant sa mère. Pourtant, il n’avait pas grande chose à se reprocher. En trois ans de l’autre côté du Pacifique, il n’avait jamais touché à la drogue, même pas à un joint, la cigarette ne l’avait même pas convaincu. Certes le jeune homme avait goûté à l’alcool, mais n’en avait jamais abusé. Iwan n’était jamais fini en garde à vue, il a toujours su se débrouiller. Mais il trouvait ça honteux d’aimer les hommes. Il trouvait ça déshonorant d’aimer les hommes. Il trouve cela répugnant.

Prétendant aller à la fac en Corée, Yi An fuit. Oui, c’est bien la seule fois de sa vie où il s’est défilé. Il est bien trop fier pour s’avouer les choses, il se dit que ça lui passera, qu’être entouré de femmes lui remettra les idées en place. En pleine crise identitaire, il n’a jamais mis les pieds dans les bancs de la fac, pourtant, il n’était pas mauvais à l’école. Crise identitaire… C’est bien pire que l’insignifiante crise d’adolescence de quelques années plus tôt. Le métisse avait besoin de réconfort, d’extérioriser, et surtout, de se voiler la face. Danse et femmes firent l’affaire ; ainsi que l’alcool.

Insupportable. Sa préférence sexuelle le déroutait. Il s’envoyait en l’air, il jouait de son physique la nuit, la passait avec une belle minette qui pleurerait le lendemain en voyant qu’il s’était envolé, et le jour, il passait des heures à se dépenser dans de petites salles de danse ou bien en pleine rue. Parfois, il acceptait de petits boulots pour pouvoir subvenir à ses besoins, accepter l’argent de ses parents lui semblaient de plus en plus lâche.

Aujourd’hui, il ne sait toujours pas où il en est. Du moins, du côté du lit. Son métier lui plaît, il se défoule sur scène, il se sent désiré aussi, et même si aucun sourire ne le montre, il apprécie cela. Cependant, quelque part en lui, devenir simplement danseur lui plairait bien aussi ; cependant quelque part en ville, Iwan s’envoie en l’air avec un mec qu’il ne reverra plus jamais et qui ne connaît même pas son prénom.

Il suit simplement la musique, la musique qui ne l'a jamais quitté, et qui lui permet, même en fermant les yeux, de rêver d'une vie, où il n'aurait pas à se haïr; où le refrain de la chanson donne le sourire.



HENKA
i feel so right doing the wrong thing
DC here.

“ Help from my friend : un coup de main pour le bottin plz, remplis le code ci-dessous et essaye de ne pas gaffer keupin.

POUR UN PERSONNAGE INVENTÉ :
LEE JOO HEON (NO MERCY) ✎ wang iwan

Code:
[url=http://shaketheworld.tropfun.net/u309][b]▲[/b][/url]▼ <taken>LEE JOO HEON (NO MERCY)</taken> ✎ wang iwan


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 12:56

quand j'te vois je vois un joli petit jambon tout moelleux. et puis j'ai envie de presser tes joues fort jusqu'à qu'elles explosent entre mes doigts. avoue t'as peur. DIS LE QU T AS PEUR PTN. mais je m'en fou parce que tu m'aime et je t'aime aussi. bon ca tu le sauras jamais trouduc mais le fait est que toi et moi c'est pour la life tu vois. cherche pas à me fuir j'suis trop le prince de tes nouits. ololo, tu fais moins le malin quand on talk about sesse. :bang:

de toute façon tu m'appartiens t'es à moi je vais t'enchainer à mon lit. tout nu bien sûr. tu t'en doutais. :russe:

du coup finis ta fiche rapidos, que je puisse lire toute ta magique petite rifu ( dis la meuf qui a pas commencé la sienne ) et qu on commence enfin les choses sérieuse faut pas déconner. les blagues ca va cinq mn mais après bon, heun ? ok.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 12:59

bienvenue :cute:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6555-pyo-jaxson-ma-world http://www.shaketheworld.net/t6514-pyo-jaxson-are-you-ready-to-r http://www.shaketheworld.net/t2639-pyo-jaxson http://www.shaketheworld.net/t14367-pyo-jaxson
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:05

comme tu te gave :cute:


demon
Send your dreams where nobody hides. Give your tears to tide. There's no end. There is no goodbye. Disappear with the night...   ▬ m83 + wait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:08

AHAHAHAHAHHAHAHAHA petite pédale va.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:09

En plus un Wang, non mais c'est mort mdr tu rigoles ou quoi.
MORT A L'ENVAHISSEUR WANG :oo:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:23

Reee à toi, ma belle :y: :heart:



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:36

REEEEEEEE héhé :hum:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:53

Aimez moi :cute:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆  Dim 8 Fév - 13:59

re chez toi :heart:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» WANG IWAN ▬ BODY LANGUAGE
» Tan Kuan Yi » until we die
» B'jour, Ivry-body.
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» Rock that Body !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Identification Information – Présentations :: Monstres refoulés-