sombre


le roi du silence ((beom gyu))

Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
le roi du silence ((beom gyu)) | Lun 11 Avr - 17:38
Citer EditerSupprimer


@Oh Beom Gyu
Le crayon tapotant doucement sur ton carnet, tu patientais, la paume tenant ton menton, le regard se levant, tournant, dansant. Silencieux, tu patientais. Sagement, tu patientais. Beom Gyu n'allait pas tarder à arriver – tu avais fini plus tôt par chance, pouvant ainsi réserver la table pour que vous pussiez étudier ensuite. Tu avais eu un petit contre temps sur le chemin, donc tu étais un peu proche de l'accueil mais pas trop non plus. Tu avais fait tomber tout ton classeur, tes feuilles s'envolant dans tous les sens. Mais ce n'était pas vraiment le pire – bien qu'être obligé de courir après tes feuilles dans le couloir était gêné, tout ça à cause d'une fenêtre ouvert et d'un petit courant, tu avais aussi glissé sur l'une d'elle en voulant la rattraper. Gênant. Très gênant. Et douloureux aussi, t'en rappelais-tu dans une petite grimace, un son plaintif manquant de couler sur ta bouche. Tu ne t'étais rien cassé mais viendra le jour où tu te feras vraiment mal. Trop mal. Tu n'avais pas envie d'aller à l'hôpital, encore moins de devoir expliquer pourquoi tu étais là. C'était toujours embarrassant d'expliquer tu étais là à cause d'une mauvaise chute – encore plus gênant de donner les détails de la dite chute. Tu avais toujours pensé que ta maladresse n'était qu'un moyen que ton corps avait trouvé pour te protéger, à l'époque. Cacher les marques faites par ta mère par tes propres bêtises n'avait clairement pas été la solution, t'en convenais. Mais ça avait éloigné les regards curieux – était-ce une bonne chose finalement ? Tu ne savais plus vraiment, les doigts glissant sur ta nuque pour faire disparaître ce frisson terrifié en pensant à ta génitrice. Et t'avais toujours ce nœud à l'estomac de savoir qu'elle allait pouvoir sortir et probablement te retrouver. Tu souhaitais profiter de tes dernières années de tranquillité. Elle n'allait pas te laisser tranquille, pas vrai ? « Beom Gyu », appelas-tu dans un chuchotement, agitant la main, le sourire large plaqué sur les lèvres. « Tu vas bien ?  », le questionnas-tu, les pupilles suivant chacun de ses mouvements. « Tu dois bosser quoi ? », l'interrogeas-tu encore, organisant un peu tes papiers devant toi. « Tu as pensé à d'autres jeux drôles ? », fis-tu timidement, redressant des prunelles brillantes vers lui. « J'ai essayé d'y réfléchir mais j'ai pas trop trouvé... », tu fis la moue, posant le crayon – qui roula jusqu'au sol, l'un de tes livres suivant bêtement dans un bruit sourd. oops ?
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Oh Beom Gyu
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Oh Beom Gyu
Pseudo, pronom(s) : Stichy (( elle ))
Célébrité : Kwon Soon Young ( Hoshi )
Crédits : ava: @bambi / Signa: @mingicodes
Messages : 123
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26513-beom-gyu-cause-your-my-everyhttp://www.shaketheworld.net/t26540-beom-gyu-rp#1022601http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#1022607
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Lun 18 Avr - 14:54
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
Il courait il courait le tigre du campus. Peut être qu'il courait trop qu'il était essoufflé mais les minutes passaient et t'étais en retard. Une excuse des plus valable cependant était venue contre carré tes plans. Les cours avaient bien commencés, tout était parfait et la montre tu ne cessais de la regarder pour ne pas manquer le coche. Chan Hee t'attendait. Mais t'avais pas prévu devoir parler avec la prof à la fin du cours, parce que, vous comprenez ton sujet était très bon mais il manquait encore des informations. Le corps se balançait sur le pied gauche puis le droit le sourire révélant le nez froissé d'un enfant, ou d'un bébé tigre. Elle ne résistait pas à ta bouille. Et dans une promesse de le compléter au plus vite tu pus t'enfuir. En retard, comme un lapin blanc tu courais. Prenant au passage des boissons pour ton ami et toi, oui en retard mais avec un sens des priorités aigu. Une fois arrivé à la bibliothèque tu reprenais ton souffle tel un buffle, posant ta main sur le mur pendant un instant. La dame de l'accueil semblait ne pas comprendre ton comportement, te fixant avec cet air perdu, un peu de jugement dans les pupilles. Se redresser, sourire l'air de rien. Chan Hee était déjà là, la table réservée et tu te rapprochais rapidement en le montrant du doigt à cette dame toujours pas commode. "Chan Heeee " Que tu murmurais en venant te glisser devant lui les canettes. devant vous. " Ca va et toi ?" Chuchoter c'était pas ton truc, ça se voyait. La moue boudeuse tu posais ton sac sur la table sortant les bouquins et devoirs à faire. "Je dois compléter un dossier déjà fini, et pour le reste c'est des révisions et toi? " Rien de drôle, jusqu'à l'évocation de ces fameux jeux. Ca tu préférais, même si c'était pas forcément bien. Fallait réviser. Ouvrant les lèvres pour parler c'est le stylo qui vola la vedette, puis le livre, dans un moment de silence de votre part, le regard perdu sur eux comme deux imbéciles. rapidement ramassé par votre réactivité en deux temps. "Pour le jeu.. j'ai ramené un jeu de carte... sinon on a des blagues et faut pas rire, ça c'est drôle aussi mais faut mettre les écouteurs, c'est sur une vidéo. " Deux délinquants, voilà ce que vous étiez. "Oh attend.. on a qu'à bosser pendant trente minutes et on joue après ? Sinon je vais me faire tuer... par la prof, Amara, ma mère et tous ceux qui m'aiment pas. " Qui osait ne pas t'aimer ?

" "
vmicorum.

________________________________

DARLING
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Dim 24 Juil - 23:39
Citer EditerSupprimer


@Oh Beom Gyu
Tu observais l'espace autour de toi comme si c'était la première fois que tu le voyais. Ou peut-être la dernière. T'en savais rien, finalement. La vie était étrange, le destin se jouait de tout, de tout le monde. Peut-être que tu n'allais plus pouvoir venir ici quand ta mère sortira ? T'en savais rien. Elle avait dit qu'elle te le ferait payer. Allait-elle revenir ? « Ca va bien merci », que tu articulas doucement, plus discrètement que ton camarade, un sourire amusé sur la bouche et le regard pétillant. Beom Gyu dégageait tellement d'énergie et de chaleur que ça t'apaisait directement. Clignant des paupières dans un air perdu tu l'observas un instant avant de pencher le visage. « Mais s'il est déjà fini pourquoi tu dois le compléter ? », il te manquait une info ou... t'avais pas compris. « Des révisions principalement », tu désignas vaguement les livres devant toi dans une esquisse discrète. Tu observas le stylo, puis le livre, fortement attirés par la gravité, les ramassant, remerciant Beom Gyu au passage. « C'est pas mal ça, je connais pas. On pourra tenter », que tu dis, hochant le visage. « Ca fait un bon deal. Ce sera notre récompense pour avoir bien travaillé », parce que oui vous alliez bien travailler, c'était sûr pas vrai ? « Tellement de gens veulent te tuer si tu révises pas ? Qui ne t'aime pas ? », demandas-tu dans un chuchotement, riant doucement, suivant du regard ton stylo qui repartait vers le sol. Tu le ramassas, regardant un autre tomber un petit « Oh bah » contre les lèvres. Tu ramassas aussi celui-ci, un souffle contre les lèvres, ouvrant ton livre, tournant activement les pages. « Concentrons-nous », que tu articulas délicatement, le sourire large, te penchant sur ta lecture ensuite. Tu restas concentré, lisant, relisant – distrait par le bruit de ce stylo qui se faisait la malle. « Oh mais », que tu marmonnas, ne comprenant pas pourquoi il tombait autant. Tu te penchas, un léger son perturbé aux lèvres, ta chaise basculant, ta main frappant la table pour te retenir et t'empêcher de faire l'autruche. Tu te redressas, les yeux écarquillés, le stylo en main, tes autres doigts accrochés à la table dans un air choqué. Tu détournas un peu les prunelles, rougissant en remarquant des regards vers toi. « Désolé.. le stylo est tombé, la chaise s'est levée j'ai pas... », tu secouas un peu le visage, t'installant rapidement, le plus droit possible, un bruit sourd résonnant alors que ton nez se plissait sous la douleur. « La table est dure », articulas-tu dans une grimace, te massant vivement le genou. « Désolé, je fais pas exprès. J'arrête », tes mots se contredisaient seuls. Tu te raclas la gorge, gêné, te penchant sur ton livre – ton stylo faisait sa vie, glissant vers Beom Gyu alors que tu le fixais dans un air choqué.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Oh Beom Gyu
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Oh Beom Gyu
Pseudo, pronom(s) : Stichy (( elle ))
Célébrité : Kwon Soon Young ( Hoshi )
Crédits : ava: @bambi / Signa: @mingicodes
Messages : 123
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26513-beom-gyu-cause-your-my-everyhttp://www.shaketheworld.net/t26540-beom-gyu-rp#1022601http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#1022607
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Jeu 4 Aoû - 23:11
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
La discrétion n'était pas dans tes gènes. Tu l'avais toujours clamé. Il n'y avait qu'à regarder ta soeur, démon de minuit, ou bien tes parents. Vraiment c'était dans ton ADN t'y pouvais rien. La vérité était plutôt que tu ne voulais pas y faire grand chose, profitant de cette distinction pour recevoir les sourires mutins des autres. T'aimais la joie. Chan Hee lui c'était l'enfant sage, l'enfant silencieux, l'enfant que tout parent rêvait. Loin de ton énergie débordante vous faisiez un duo parfait, pour emmerder votre monde. " Parce qu'on m'a dit d'ajouté des trucs.. alors qu'il était fini. " Il l'était donc, mais en fait non . Il était mal fini voilà. La moue badine et blasée tu regardais les bouquins avec cette amertume avant de te rendre compte qu'ils étaient la clé de votre rêve. Tu savais pas vraiment ce qu'il voulait faire Chan Hee, mais il fallait passer par là non? Le nez plissé tu hochais alors la tête en motivation. Mais les affaires détalaient comme effrayées de la suite, te perdant une nouvelle fois. "Oui c'est la carotte au bout du bâton.  " Le sourire satisfait t'étais prêt à travailler, et à avoir ta récompense, même si cela devait vous faire virer de la  bibliothèque. "C'est plutôt parce qu'ils m'aiment qu'ils me tueront.. genre ma meilleure amie, ma soeur, ma mère... la prof je pense que c'est juste de l'égo.  " Ta voix perçait trop, les regards sur toi faisant baissée la tête la rentrant dans tes épaules. Oups. Les yeux revenant sur l'attraction du jour : le stylo. Tout se passait au ralenti et pourtant aucun de vous n'arrêtait la chute. Rien n'allait mieux au fil des minutes, et ce, même après votre concentration, légère certes. Il semblait que le sol appelait irrémédiablement le stylo de ton ami, rendant celui ci dépendant de sa chute. Tout allait trop vite et une fois la surprise, l'inquiétude passée tu venais gonfler les joues, retenant ta respiration comme un poisson. Il ne t'en fallut pas réellement plus pour pouffer de rire dans tes mains. Un autre éclat tandis qu'il se tapait le genou. Non vraiment tu compatissais mais le tout était hilarant. Pouffant encore tu passas ta main sur la sienne, étranglant les derniers sons. "Ca va ?? Tu m'étonnes que c'est dur.. tu t'es pas fait trop mal?  " C'était quand même pas sympa de la part de la table. Après t'être assuré que tout allait bien c'est vers la lecture que tes yeux se dirigeaient, rapidement distraient par un stylo dissident. S'en était beaucoup trop pour toi qui pouffait une nouvelle fois t'excusant platement envers tout le monde. " Tu maltraite ton stylo pour qu'il s'enfuit comme ça ? " le dit coupable entre les doigts tu venais le poser entre les pages de son livre. " Finalement on joue déjà au jeu.. j'ai perdu deux fois. " Conscient de rire comme un cochon étouffé tu n'allais pas dire que tu étais discret. Le regard de la bibliothécaire te rappelant le contraire de toute façon. " C'est quand même très drôle.. pardon Chan Hee. " Son malheur te faisait rire, voilà que le karma allait te rappeler à l'ordre.


" "
vmicorum.

________________________________

DARLING
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Dim 2 Oct - 0:29
Citer EditerSupprimer


@Oh Beom Gyu
« Du coup tu recommences ? J'ai pas compris », admis-tu ouvertement après quelques secondes de silence. Tu lui tapotas l'épaule dans un geste qui se voulait encourageant, le sourire fin. Tu clignas des paupières dans un air penaud, imaginant la carotte au bout du bâton. « On peut dire ça oui », dis-tu, le rire chantant faiblement dans les mots. « Oh c'est de l'amour vache ça non ? », tu ris une nouvelle fois, plus discrètement, penchant un peu le visage ensuite, le sourire s'éteignant petit à petit. Ta mère aurait pas voulu te tuer parce qu'elle t'aimait trop. C'était plutôt l'inverse. Et c'était triste de se dire que tu pourras jamais parler de cet amour maternel comme les autres le faisaient. T'en avais jamais eu et tu pourras plus en avoir. « C'est souvent une question d'égo avec les profs... je crois », marmonnas-tu dans une frimousse pensive. Il y avait bien sûr des professeurs qui faisaient exception. Heureusement. Il fallait se concentrer à présent, te pencher sur tes devoirs, tes révisions, tous ces mots inscrits dans les livres devant toi. Seulement tes affaires semblaient en avoir décidé autrement, créant leur propre film. Mieux encore, vivant leur propre vie devant tes yeux ébahis. Rien ne semblait vouloir rester sur la table à tel point que tu te demandais si elle n'était pas bancale – surtout après t'être cogné tu savais pas vraiment où. Tu fis la moue quand Beom Gyu se mit à rire, les pupilles tournant timidement leur attention vers lui. « Ca va », tu gardas la moue au visage. «  Non. Ca devrait aller, j'ai connu pire », des coups qui faisaient plus mal encore. Mais tu te retenais de le dire – tu le pensais fort néanmoins. Tu reniflas de honte mais surtout de dépit, les épaules basses et l'air accablé. « Non, je le mordille même pas », chuchotas-tu, les joues gonflées, et rougies. « Merci », dis-tu en voyant ton stylo sur ton livre. Tu lui lanças un regard, riant doucement. « C'est vrai. J'ai gagné deux fois du coup ou je suis pas dans la partie ? », puisque tout était de ta faute. Encore une fois. Toujours. T'avais l'habitude. « Tu trouves ça drôle ? », demandas-tu, les sourcils levés dans un air crédule, avant de lâcher un rire léger. « C'est surtout douloureux. Enfin pas que le stylo tombe mais pour le genou », enfin il avait compris. « Pour le stylo c'est bizarre. Je pense que la table doit être penchée », c'était la seule explication valable et logique. Tu te reculas un peu pour observer la table, les sourcils froncés, ton doigt suivant ton bord alors que tu tentais d'en faire un trait dans le vide. « Elle a l'air droite », indiquas-tu après examen. Tu redressas le visage vers lui, perplexe, puis posas le regard sur le stylo. « Ou peut-être qu'il m'aime pas », murmuras-tu, les lèvres en avant, t'installant normalement afin de reprendre ton travail. « Je crois que la bibliothécaire ne nous aime pas », fis-tu après quelques instants. « Tu penses qu'elle va nous faire tomber de la table ? », tu ris quelque peu, satisfait de ta blague pas drôle, le stylo fuyant vers le sol une nouvelle fois. « Il m'aime pas », tu te penchas pour le ramasser, le gardant bien entre tes doigts, reprenant ta lecture.
Puis après de longues minutes de concentration, te vint l'idée fabuleuse de te gratter le front. Souci : t'avais oublié le stylo, manquant de te crever l'œil, un bout du stylo griffant ton front.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Oh Beom Gyu
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Oh Beom Gyu
Pseudo, pronom(s) : Stichy (( elle ))
Célébrité : Kwon Soon Young ( Hoshi )
Crédits : ava: @bambi / Signa: @mingicodes
Messages : 123
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26513-beom-gyu-cause-your-my-everyhttp://www.shaketheworld.net/t26540-beom-gyu-rp#1022601http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#1022607
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Ven 21 Oct - 18:53
Citer EditerSupprimer


@Ryu Chan Hee
" Je peaufine, genre je rajoute des détails. " Tu reprenais le tout et tu mettais la forme, le point, même la virgule tant qu'on y était. Et c'était chiant, t'allais pas le cacher, même si Chan Hee ne comprenait pas, il comprenait tout de même ta douleur te soutenant doucement, laissant alors ta main tapoter la sienne. "Tu crois? "Demandais tu avec une moue interrogative. La lèvre déformée dans une recherche profonde. Quel genre d'amour avaient ils pour vouloir te tuer si tu échouais. Enfin tu grossissais la chose personne ne viendrait te dire ce que tu devais faire. " Oui souvent.. je sais pas pourquoi ils font ce métier s'ils peuvent pas voir les gens ne pas réussir. Comme si on avait un cerveau de ... de prof. "Philosophique tes problèmes dans la vie n'étaient pas si terribles et portaient presque à la dérision, forçant un sourire amusé. Pour le moment alors tu te concentrais, le regard braqué vers ce devoir qui t'attendait sagement. Contrairement aux affaire de Chan Hee qui ne faisaient que de s'enfuir, laissant un rire progressivement monté en toi, obligeant même ta main à fermer ta bouche de peur d'être trop bruyant. C'était plus fort que toi et bien que la moue de Chan Hee fut adorable tu ne pouvais enlever cette vision. Un geste de compassion venant alors frotter l'épaule du jeune homme n'osant toucher l'endroit qui venait de se faire cogner. " Oh? C'est pas rassurant. "D'avoir connu pire.. Parce qu'il ne méritait pas ça, même la fuite qui se déroulait sous tes yeux. Surtout pas s'il ne mordillait même pas son stylo, là il abusait le bic. D'ailleurs tu le menaçait d'un index mécontent l'obligeant à rester sur le livre. Non mais. C'était avec ça que tu rachetais ton rire un peu trop soutenu. " Non t'as gagné t'as. pas fait de bruit en riant, t'as pas ris en fait.. "Le bruit qu'il aurait pu faire était si doux que ça ne comptait pas. "En fait c'est l'accumulation on dirait un sketch mais je me doute que pour toi c'est pas facile, désolé mon ami. " Comprendre la douleur dans le silence, tu savais faire, mais ça avait été beaucoup trop d'enchainement pour toi. "Sûrement... " Vérification de la table qui se moquait de vous en laissant ton stylo parfaitement à plat. " Je suis pas le meilleur en géométrie. "Heureusement, puisque ce n'était pas réellement le sujet. " Je pense qu'il y a une explication tout à fait scientifique à ça, faut juste la trouver. " Et là vous séchiez sec, mais après tout ce n'était pas l'important si? Ce qui comptais c'était plutôt le regard de la surveillante du lieu du silence. Le rire mutin et discret tu fronçais le nez à sa blague montrant alors une chute de l'index. Chute que le stylo suivi te laissant imaginer, espérer quelques pouvoirs incroyables.
Mais il fallait bien une fin et avec la fin de la fuite, le début des révisions, silencieuses et studieuses bien que l'envie était de courir, de marcher, de dormir en fait tout allait sauf ça. Ce fut pourtant Chan Hee qui te réveilla de cette transe l'observant un instant avant d'éclater de rire. " Pardon pardon.. "Annonçais tu pour chaque personne présente. "Chan Hee dis moi si quelque chose ne va pas ne te fait pas mal comme ça. "POurtant tu riais encore, plus doucement, mais tout de même, t'étais vraiment un ami en carton. " Alalal.. pardon j'arrête... donne moi le stylo, il est dangereux. " Peut être qu'il avait raison et le stylo ne l'aimait pas, aussi étrange que cela sonnait : après tout qui n'aimait pas Chan Hee. Le bic entre les doigts tu l'observais un instant sérieux. "T'arrêtes un peu tes bêtises mon ami se concentre. "De mieux en mieux, parler à un stylo.


" "
vmicorum.

________________________________

DARLING
Ryu Chan Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Ryu Chan Hee
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : ji chang min ((q/the boyz))
Crédits : calypsie ((ava)) solosands ((sign))
Messages : 101
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25882-ryu-chan-hee-rain-to-be#1009http://www.shaketheworld.net/t25898p10-ryu-chan-hee#1033288http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003931
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | Lun 21 Nov - 11:08
Citer EditerSupprimer


@Oh Beom Gyu
Donc s'il rajoutait il avait pas vraiment fini. Enfin tu supposais. Dans tous les cas il devait continuer. Alors qu'il avait déjà terminé. C'était compliqué. « Je crois » mais t'étais pas bien sûr de ce que tu avançais, le prouvant par un petit air confus et un haussement d'épaules. « Je sais pas non plus. Ils doivent bien aimer quand même mais n'aiment pas quand les élèves en savent plus qu'eux ? Après ils sont pas tous comme ça, heureusement », assuras-tu d'un petit mouvement du visage, l'index tapotant le menton, songeur. Heureusement, oui. Ce serait gênant de se retrouver qu'avec des professeurs trop haut perchés sur leurs égo. Ce serait même difficile de pouvoir apprendre quelque chose et d'oser poser des questions. Tout comme c'était gênant d'apprendre quelque chose avec des affaires qui voulaient qu'une chose : fuir. « Non mais ça va », assuras-tu dans un sourire et le pouce levé. « Une fois je suis tombé dans un trou parce que j'avais pas vu. Les ouvriers ont dit que j'avais eu de la chance », te souvins-tu, les prunelles levés, une petite grimace se formant sur ton visage. Le souvenir n'était pas vraiment agréable. Pas du tout même. Tu pourrais citer des tas de choses du genre, pire qu'un genou ou un front sur une table. Mais tu voulais pas effrayer Beom Gyu – ni l'inquiéter. Tu clignas des paupières, penaud, avant de rire discrètement. Non t'avais pas ri avant. Maintenant oui. Mais dans des sons plutôt légers et aériens, évitant de trop attirer l'attention tout de même. « Non c'est pas très rigolo », fis-tu, comme abattu, les épaules basses et le rire oublié. C'était même trop gênant. T'étais beaucoup trop maladroit pour ton propre bien et t'en avais honte. Beaucoup trop honte. T'étais cassé, Chan Hee. Ta mère le disait si bien à l'époque. « Je comprends pas alors », tu fis la moue, boudeur, croisant les bras sur ton torse. La table t'aimait pas, voilà tout. T'avais pas d'autres explications. Ou bien était-ce la gravité ? Peut-être les deux. « Je suis plutôt bon en sciences mais j'ai rien », tu secouas le visage de gauche à droite, bougon.
Et ce fut l'air toujours bougon que tu observas Beom Gyu. « Tout va bien... je crois », tu fronças les sourcils, doutant de ta propre affirmation. Tout allait bien, non ? Tu lui donnas sagement le stylo, un petit soupir abattu aux lèvres. Tu le regardas faire, les pupilles allant du stylo à ton ami, avant de pouffer derrière ta paume comme un môme. Tu secouas le visage, les sourcils froncés, confirmant les mots de ton ami. « Oui, dis-lui. Il t'écoutera toi », affirmas-tu, le sourire amusé aux lèvres. « Il m'écoute plus, pourtant je suis gentil avec lui », autant qu'on pouvait l'être avec un stylo quoi. Tu poussas un long soupir, tournant les pages de ton livre. C'était pour tout ça mais tu devais réviser. « Aïe ! » que tu lâchas subitement, amenant rapidement ta main vers toi. Tu levas le regard vers Beom Gyu dans un air suppliant, le regard un peu humide avant que tu ne tendes ton index vers lui. « Je me suis coupé avec le livre », le coin des lèvres baissé, les épaules en firent de même. « C'est nul. Je suis nul », marmonnas-tu. Tu bougeas l'index, relevant le regard, les joues rougissant furieusement. « Pardon. Je suis désolé, j'ai pas fait exprès, c'est juste le livre... », et ta main cogna dans le livre alors que tu le désignais, partant en vol plané, prêt à suivre de nouvelles aventures plus loin sous ton regard effaré.
vmicorum.

________________________________


Je découvre avec mélancolie que mon égoïsme n'est pas si grand puisque j'ai donné à autrui le pouvoir de me faire de la peine
Contenu sponsorisé
 
Re: le roi du silence ((beom gyu)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas