sombre


    :: Digital City :: Centre Ville

nuit d'insomnie feat. kikunae

Jeon Min Ju
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Jeon Min Ju
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : jeon jimin (miso).
Crédits : me (ava & signa).
Messages : 11411
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26667-jeon-min-ju-a-flower-about-thttp://www.shaketheworld.net/t26924-jeon-min-ju-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t27011-kerushirei#1025817
nuit d'insomnie feat. kikunae | Sam 9 Juil 2022 - 15:11
Citer EditerSupprimer
nuit d'insomnie
Il y a des nuits comme ça. Des nuits où compter les moutons ne suffit plus et où Morphée a décidé de se faire la malle, tu ne sais où. Et tu n'aimes pas ces nuits. Tu ne les aimes pas parce que t'arrêtes pas de penser, de te torturer l'esprit. Pour des choses complètement cons, parfois. Alors, dans ces moments là, plutôt que de te tourner, puis te retourner dans ton lit, dans l'attente d'un sommeil qui, tu le sais, ne viendra probablement jamais, tu attrapes ta guitare, faisant bien attention à ne pas réveiller tes colocs de chambre qui, eux, dorment profondément, et tu te barres. Où ? Un peu n'importe où, à vrai dire. Tu n'as pas vraiment de coin de prédilection. Ça peut être le jardin qui entoure le dortoir des students, le parc qui se situe non loin de là ou bien le fleuve Han. D'ailleurs, ce soir, ton choix s'est porté sur ce dernier et alors que tu longes le point d'eau sur plusieurs centaines de mètres, ta guitare bien fixée dans ton dos, tu décides finalement de te poser sur un joli petit parterre d'herbe, non loin du bord. Tu respires alors ce bon air frais (du moins, aussi frais qu'il puisse être dans une ville polluée comme Séoul) et tu installes ton instrument sur tes jambes, avant de laisser tes doigts glisser sur les cordes.

Rapidement, les mélodies s'enchaînent, tu laisses ton inspiration te guider. Puis, une voix, la tienne, qui commence à se mêler aux notes. Tu ne chantes pas beaucoup en général, tu te contentes de jouer. Non pas que tu chantes mal, c'est même tout le contraire, mais tu n'es pas forcément à l'aise avec ta voix. Pourtant, ce soir, tu te laisses aller. Et, alors que tu continues de chanter, tu ne vois pas ce garçon qui en a profité pour s'approcher de toi, discrètement. Ce n'est que lorsque tu viens à bout de ta chanson et que le calme s'empare de nouveau des alentours que tu la sens enfin. Sa présence...

D'abord surprise, tu le regardes, bouche bée. Puis, finalement, lorsque tu reprends enfin tes esprits, tes sourcils se froncent et tu t'exclames simplement : « Quoi ? Tu veux ma photo ?! » 
Kagiyama Kikunae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kagiyama Kikunae
Pseudo, pronom(s) : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Alina.
Messages : 66
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: nuit d'insomnie feat. kikunae | Mar 12 Juil 2022 - 11:42
Citer EditerSupprimer
nuit d'insomnie
Blood like lemonade - Morcheeba

Kikunae est familier avec les insomnies. C’est régulier chez lui. Il a bien tenté de prendre des comprimés pour l’aider à dormir, mais ce n’est pas toujours efficace et l’idée que son sommeil dépende d’un traitement chimique ne lui plaît pas. Alors il fait avec. Certains matins, c’est difficile de ne pas s’endormir en cours. Parfois il aimerait pouvoir dormir plus, d’autres, il se dit que découvrir la ville, à moitié endormie, tard dans la nuit, est tout de même une chance. C’est plus calme. Il aime particulièrement cette ambiance. Il ne fait pas des insomnies toutes les nuits, mais c’est assez régulier pour que sortir tard le soir, un casque sur les oreilles pour se changer les idées et espérer rattraper ce sommeil qui le fuit, soit devenu une habitude. Son casque sur les oreilles, il longe la rivière Han. La lente mélodie d’un morceau de Morcheeba raisonne dans ses oreilles : Blood like lemonade, pour être précis. Il aime bien l’ambiance que dégage cette chanson, un peu westerns. Le bord de l’eau, c’est un de ses endroits préférés pour se promener la nuit. Par endroit, il n’y a pas grand monde et ça lui va très bien comme ça. Il croise parfois des couples, des groupes d’amis qui rentrent de soirée, des personnes seules accompagnées d’un animal, souvent un chien. Un soir il a vu une jeune femme promener son chat et ça l’a fait sourire. Le félin n’avait pas l’air effrayé le moins du monde, il était curieux et reniflait tout ce qui passait. Nae s’est dit que Stradivarius aimerait peut-être pouvoir redécouvrir l’extérieur… Il l’a recueillit quand il était tout petit, après l’avoir trouvé dans la rue et depuis il a toujours vécu en appartement, ce qui ne semble pas le déranger.

En continuant sa marche, Kikunae aperçoit une jeune femme installée au bord de l’eau. En s’approchant, il remarque une guitare entre ses bras. Curieux, il retire son cas, qu’il laisse pendre à son cou et il écoute discrètement. Sans vraiment s’en rendre compte, il se surprend aussi à ralentir sa cadence pour l’écouter plus longtemps. Nae n’est pas la personnification de la sociabilité, mais s’il y a bien quelque chose qui l’attire comme miel attire les abeilles, c’est la musique. Violoniste depuis qu’il est enfant, et pianiste occasionnel, les instruments de le fascinent. Puis une voix accompagne la mélodie de la guitare. La voix de cette inconnue. Kikunae ne chante pas, il ne se trouve pas compétent pour cela, mais il est toujours admiratif, en tout discrétion, des musiciens capables de maîtriser cet instrument que nous possédons tous, mais qui est si difficile à apprivoiser. Nae s’est arrêté de marcher. Il ne s’en rend pas vraiment compte non plus. Il écoute la jeune femme, elle a une très jolie voix. Il sort de ses rêveries lorsque la jeune femme le remarque enfin et s’adresse à lui. Il se renfrogne, il n’apprécie pas le ton qu’elle emploie. En même temps… Il faut la comprendre. Un inconnue qui s’arrête pour l’observer, en pleine nuit, son malaise est compréhensible. Même si Nae n’est pas grand, 1m58 tout au plus, il a une carrure trapue et musclé malgré le fait qu’il ne fasse jamais de sport, si ce n’est ces longues marches nocturnes.

- Peut-être qu’une photo serait plus polie au moins, il marmonne.

Logique puisqu’une photo ne parle pas de toute façon.

- Vous faites de la guitare depuis longtemps ?

Nae tout craché. Il serait capable de vous parler de musique avant de vous demander votre prénom ou comment vous aller. Pas qu’il s’en moque, mais il a des priorités et n’aimant pas s’étendre sur ses sentiments, il est toujours mal à l’aise de poser à quelqu’un une question aussi simple que « Comment vas-tu ? », il a l’impression d’être intrusif. 


Spoiler:

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas