sombre
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2023

Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun

Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun A-helphtml__9_ Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1005
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1077481http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun | Mar 10 Jan - 17:40
Citer EditerSupprimer


@Yang Hyeon Jun
outfits. | Tout au long de sa scolarité, Haru avait été obligé de se battre pour que l'on reconnaisse que son handicap ne faisait pas de lui un élève, un étudiant inférieur aux autres. Trop souvent les gens pensaient qu'il ne parvenait pas à parler parce qu'il était intellectuellement amoindri et non parce qu'il était bègue, tout simplement. Alors que sa quatrième année de médecine allait commencer dans quelques semaines, il était important pour lui que tous les enseignants de son année soient au courant de sa condition. Cela évitait les remarques surprises et souvent maladroites que certains professeurs avaient et se permettaient en l'entendant parler pour la première fois. Avant chaque rentrée scolaire, Haru effectuait donc un passage dans les bureaux de l'administration afin que l'information soit laissée à chacun de maîtres de conférences, chargés de TD ou autres. Seulement, cette fois-ci, le bâtiment était fermé, il ignorait pourquoi. Une affiche l'invitait simplement à sonner à l'interphone, à se présenter et expliquer pourquoi il venait. Un jeu d'enfant lui diriez vous ? Peut-être, mais lorsque l'on souffre d'un bégaiement tonico-clonique sévère, parler à travers un interphone saturé d'interférences, les choses ne sont pas aussi simples. Pour dire, après le deuxième essai, la personne de l'accueil était persuadée que c'était un bug de l'appareil et non l'étudiant qui pouvait être bugué. Haru poussa un soupir de frustration, levant les yeux pour regarder autour de lui si une âme perdue passait, le campus était relativement vide à cette période de l'année. Néanmoins, à quelques mètres de lui se tenait un jeune homme qu'il avait déjà croisé sur le campus. Ils ne s'étaient jamais vraiment parlé mais du peu qu'il avait observé de l'inconnu, Haru avait remarqué un comportement particulier de sa part, un comportement compensatoire comme lui-même pouvait en avoir. Il hésita donc à lui faire signe, à lui demander de l'aide, surtout que Haru n'aimait pas particulièrement demander de l'aide mais la personne de l'accueil venait de mettre fin à la conversation via l'interphone. L'inconnu qui marchait en sa direction ne sembla pas entendre son interpellation un « hey » qui, pour le coup, n'avait pas hésité. Le jeune bègue se mit à faire un grand geste répétitif de la main, espérant attirer son attention, il imaginait que sous les cheveux longs du jeune homme se cachaient des écouteurs, il ne lui en voulait donc pas. Ayant enfin capté son attention, Haru lui adressa un salut de la main. « J'j'jaurrrais be-besoin d-d-d'un couuuup de mmmain. » Pourvu qu'il ait un peu de temps.
vmicorum.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Invité
Invité
avatar
 
Re: Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun | Dim 15 Jan - 17:05
Citer EditerSupprimer


@Son Haru
outfits. | Un avantage certain à connaître le campus comme sa poche, tout comme les diverses casquette qu'il endosse pour récupérer un minimum d'argent pour arrondir les fins de mois, rend Jun particulièrement invisible quand il a besoin de rallier un point A à un point B sans qu'on en l'interrompe. Oh non pas que le jeune homme craigne particulièrement la moindre confrontation avec un élève, au contraire. Rencontrer ces têtes diverses l'aident bien souvent à donner un nouvel objectif pour que ses passions puissent être assouvies en temps et en heures. Il est surtout question que cela le ne le mette pas dans une position inconfortable dans laquelle son handicap serait perçu par n'importe qui. Sa longue tignasse ébène cache habilement sa cicatrice, et pour que le déguisement soit complet, il y a bien un écouteur sans fil qui prend place dans son oreille, histoire de dissuader celui qui viendrait l'importuner, quand bien même cette fameuse oreille ne pourra plus percevoir aucun son.

Le campus est bruyant, et l'objectif que Jun est assez simple. Il a une main glissée dans la poche de son pantalon tandis que l'autre tient une canette de boisson énergisante qu'il est en train de finir de boire. Le personnel du campus lui a déjà fait trop de commentaires sur sa consommation de tabac, et il est hors de question de changer encore de job quand les dépenses deviennent de plus en plus compliquées à aligner dernièrement. Le bourdonnement ambiant autour du presque sourd lui fait manquer le premier appel qui lui est adressé alors qu'il est à quelques pas du bâtiment administratif vers lequel il se dirige. Ce n'est que lorsqu'il remarque une chose gesticuler dans son champ de vision que le jeuen homme est ramené à la réalité. Un de ses sourcils se hausse en s'approchant de l'étudiant, cherchant dans sa mémoire vive plus que bancale pour se souvenir de son vis-à-vis, sans succès. Ce n'est que lorsqu'il est à son niveau et qu'il l'entend lui parler que les événements font plus de sens et que les souvenirs se replacent en ordre dans sa tête. Il a déjà eu l'occasion d'entendre les professeurs et certains membres du personnel parler d'un étudiant bègue. Drôle de situation que d'avoir deux anormaux au même endroit, la constatation fait sourire Jun qui salue l'autre jeune homme d'un signe de tête. " Je vais voir c'que j'peux faire " répond-t-il enfin après avoir entendu la requête. Jun s'empresse de vider sa canette et s'empresse de signer avec ses mains  " Tu veux rentrer ? " avec un naturel déconcertant. Le garçon use assez peu le langage des signes car il préfère éviter de signaler sa différence, mais il imagine qu'avec la présence d'un autre jeune homme différent sa réaction serait différente.
vmicorum.
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun A-helphtml__9_ Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1005
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1077481http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun | Sam 4 Fév - 18:41
Citer EditerSupprimer


@Yang Hyeon Jun
outfits. | Lorsqu'il était petit, Haru mettait un point d'honneur à se débrouiller tout seul. C'était comme s'il s'opposait à son frère qui était toujours assisté par ses parents. Enfin, c'était ce qu'il se disait dans sa petite tête d'enfant. Avec le recul, il avait réalisé que s'il avait tant tenu à se débrouiller seul, c'était qu'il n'avait pas le choix vu que ses parents était trop occupés avec son frère aîné. Mais en grandissant, il avait appris qu'il pouvait demander de l'aide. Son amitié avec Dae Won avait beaucoup participé à le débloquer là-dessus, sur le fait que demander de l'aide ne faisait pas de lui une personne amoindrie. C'était parfois compliqué lorsqu'il était obligé d'appeler au secours pour une situation qui semblait si simple, si banale... Mais que faire d'autre ? Alors il ravalait sa fierté, elle ne valait pas grand chose de toute façon et demandait de l'aide au final.

C'était ce qu'il fût obligé de faire ce jour-là, face à cette chargée d’accueil qui ne faisait aucun effort à travers ce fichu interphone qui saturait. Heureusement pour lui, il ne resta pas longtemps comme un con devant l'appareil, une autre personne passait dans le coin et il réussit à attirer son attention pour lui demander de l'aider. Son bégaiement avait été évident dès les premiers mots, c'était donc quitte ou double, soit la personne l'aidait soit il ne réagissait pas comme Haru l'attendait. Il fût surpris de reconnaître un jeune homme qu'il avait déjà croisé. Sans réellement avoir échangé, le jeune bègue avait remarqué des choses chez lui qu'il retrouvait dans sa propre personne. Comme si leurs particularités les rendaient semblables et qu'ils se reconnaissaient grâce à elles. Lorsque le jeune homme accepta de l'aider sans hésitation, les épaules de Haru s'affaissèrent de soulagement et un sourire se dessina sur ses lèvres. Sourire qui laissa très vite place à une expression de grande surprise en voyant le jeune inconnu signer. Haru était tellement surpris qu'il mit quelques instants à se ressaisir et à lui répondre. « Je ne sais pas si je peux rentrer. La personne de l’accueil me demande pourquoi je suis là mais elle ne me comprend pas. » La langue des signes, même si elle était moins nuancée que la langue parlée, lui offrait une plus grande liberté d'expression, et c'était avec beaucoup de soulagement qu'il pouvait, enfin, expliquer la raison de sa venue sur le campus alors que les cours n'avaient pas encore repris. « Je voudrais que l'administration indique aux profs de mon année mon trouble de la parole. » Il pointa du doigt l'interphone, un air presque désolé sur le visage. « Tu pourrais lui expliquer ? » Si elle ne voulait pas l'entendre avec son bégaiement, il devrait utiliser la voix d'un autre pour se faire comprendre. C'était triste mais ce n'était pas la première fois. Lorsque tout ça serait fini, il serait curieux d'échanger avec le jeune homme, ce moment nourrissait une curiosité grandissante envers cet inconnu.

vmicorum.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Contenu sponsorisé
 
Re: Fuck the ableist ! feat. Yang Hyeon Jun | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide