sombre
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal


    :: Digital City :: Centre Ville

bittersweet ((min ah))

Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
bittersweet ((min ah)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: bittersweet ((min ah)) | Lun 7 Aoû 2023 - 16:50
Citer EditerSupprimer

Quelle était ta passion ? Une question qui semblait te perturber car tu ne trouvais pas de réponses. Le piano ? Tu n'aimais plus ça, aujourd'hui. Les études ? Ce n'était pas vraiment quelque chose qui te motivait non plus. Et avec tout ça, tu n'avais plus de places pour te faire plaisir à toi. Tu aimais la musique ou le cinéma mais tu délaissais toujours ces choses-là. T'avais rien pour toi. Que ce soit le temps, l'envie ou même le plaisir. Tu voudrais pouvoir tout arrêter, faire quelque chose qui te plaisait – mais même là, tu ne pouvais pas répondre. Qu'aimais-tu ? T'en savais rien car tu ne te connaissais pas. « Ah bon ? Des sacrifices ? Comme quoi ? », tu levas les sourcils, surprise mais pas totalement. Tu te doutais qu'ils devaient laisser beaucoup de choses de côté pour le bien de leurs fans ou de leurs agences. Ils te ressemblaient un peu, dans le fond. Sauf que t'étais pas connue, tu passais pas à la télé et personne ne venait t'acclamer quand tu te rendais quelque part. T'étais rien, au final. « Ca doit être difficile pour eux aussi.. », susurras-tu, les épaules basses. « Je suppose qu'ils aiment ce qu'ils font ? J'espère en tout cas », c'était déjà la moitié du travail fait, non ? D'aimer faire ce métier. Au contraire, tu n'aimais pas ce que tu faisais. Tu n'aimais pas tes études, encore moins le métier d'avocate. Ca n'allait pas être un plaisir de te lever tous les matins mais une corvée. Ca ne te donnait pas envie de sacrifier plus de choses que tu ne le faisais déjà – et pourtant, t'avais pas le choix. « Ca me motivera », dis-tu doucement dans un sourire. « Je penserais à toi, alors ça me motivera », affirmas-tu dans un signe du visage. Sans doute que tes parents souhaitaient que tu deviennes comme Min Ah. Elle était un exemple que tu devais suivre alors, pas vrai ? « Je prendrais ça alors », tu hochas le visage pour appuyer tes paroles, sentant déjà ton estomac se nouer. « Tu es allée à New York ? Il y a longtemps ? Tu es restée combien de temps ? », trop de questions sans doute, tu te pinças les lèvres dans une moue gênée. « Ca devait être agréable. C'est bien, la fashion week ? », tu voudrais y assister aussi – mais tu savais que c'était impossible. « Peter... Luger ? », tu clignas des paupières, perplexe. « C'est un cuisinier ? », si oui, tu ne connaissais pas – mais qui était étonné ? « Je crois oui », que tu soufflas doucement, pensive, essayant de te souvenir. « Tu peux m'en reparler un peu ? », la questionnas-tu, les pupilles brillantes. Pour te faire rêver l'espace de quelques secondes. Tu ne pourras probablement vivre tout ça, même pas la moitié. Tu pouvais au moins le vivre par procuration, et rêver. Ce n'était pas interdit, n'est-ce pas ? « Tu n'as jamais pensé à devenir mannequin ? », l'interrogeas-tu alors, question fâcheuse et naïve, sans doute. « Tu es tellement jolie », ajoutas-tu dans un chuchotement, les joues rougies, le sourire timide. « Est-ce qu'il y a un endroit que tu aimerais visiter ? Ou revisiter ? J'aimerais bien voyager. Où me conseillerais-tu d'aller ? », , un fin sourire aux lèvres, aux contours épuisés presque attristés, tu ne savais pas si cela allait être possible un jour. Tu ne savais pas si tu allais pouvoir voler de tes propres ailes un jour – ni si tu le voulais vraiment. T'imaginer sans tes parents, sans qu'ils te disent quoi faire, te donnait la nausée et te stressait tellement que le rêve tournait rapidement au cauchemar. Paradoxalement, tu aimerais tester un jour. Tu aimerais pouvoir respirer sans qu'on soit derrière toi pour te dire quand inspirer, et quand expirer. « J'ai entendu que c'était très beau au Canada. Tu y es déjà allée ? », tu préférais parler de ça que des études pour le moment.
AVENGEDINCHAINS

@Jeon Min Ah

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Jeon Min Ah
☆☆ DEBUT SHAKER
Jeon Min Ah
bittersweet ((min ah)) - Page 2 4uafdppz

Pseudo : Lena.
Célébrité : Park Sooyoung (Joy ; Red Velvet)
Crédits : moonaetics (avatar) / sial (signature)
Messages : 197
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t27547-jeon-min-ah-big-sis-girl-boshttp://www.shaketheworld.net/t27569p10-jeon-min-ah#1076037http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062525
Re: bittersweet ((min ah)) | Mer 20 Sep 2023 - 10:31
Citer EditerSupprimer

OOTD | Min Ah n'était pas une personne qui avait des doutes. Les choses pour elle étaient plutôt claires, comme si elle savait où elle devait sans aucune hésitation. La force de ses parents était d'être parvenus à la convaincre que ce chemin était celui qu'elle avait choisi, une évidence pour elle et non ce qu'ils avaient voulu faire d'elle. Malgré la girl boss qu'elle était et malgré son caractère solide, elle était celle qu'ils avaient pu modeler le mieux de leurs trois enfants. Elle ne doutait donc pas de ses choix, vu qu'ils n'étaient pas entièrement siens. Dans son ignorance, elle avait donc du mal à comprendre que des gens puissent douter de leurs parcours, remettre en cause des choses acquises. Mais elle acceptait. Elle acceptait que Min Ji doute d'elle malgré le fait d'être une très bonne élève et d'avoir du talent pour la voie qu'elle avait choisie. Elle acceptait que certaines personnes pouvaient envier ceux qui ne faisaient rien pour leur avenir et semblaient davantage profiter de la vie, mais qu'en serait-il à l'avenir ? Comme elles parlaient musique, Min Ah en profita pour comparer avec les idoles qu'elle avait côtoyées lors de certaines affaires. « Ils sacrifient leurs autres hobbies, les liens avec leurs proches, leur anonymat aussi... » Et fît une petite moue. « Ils choisissent de rentrer dans une agence et vivre de la musique mais ils subissent aussi les choix de leurs agences sans pouvoir dire quoique ce soit sur certaines choses. Je ne les envie pas. » En plus, les idoles étaient repérées si tôt que si au bout de quelques années la personne n'avait pas débuté une vraie carrière ou si le groupe se séparait, il n'y avait pas vraiment de plan B. Min Ah hocha la tête aux propos de l'étudiante, en effet ce ne devait pas être facile, mais ils se devaient d'assumer leurs choix. Elle espérait avoir trouvé les mots pour remotiver Min Ji, refusant l'idée qu'un passage à vide puisse la faire abandonner. Avec un peu d'humour, elle proposa une douceur à la jeune étudiante, elle accepta ce qui fît sourire l'aînée avec une satisfaction non dissimulée. Elle apprécia aussi de voir que Min Ji changeait de sujet, comme si elle parvenait enfin à penser à autre chose. « Oui j'y suis déjà allée quelque fois mais là ça va faire un an que je n'y suis pas allée. J'ai plutôt été en Europe ces derniers temps. » Elle avait été à plusieurs reprises à Milan et Paris, les sorties shoppings d'une jeune femme de bonne famille. « La Fashion Week c'est à vivre mais je n'ai pas aimé plus que ça. Cela dit, pour le réseau c'est plutôt bien, j'ai donné pas mal de cartes de visite à cette occasion ! » Le réseau était important surtout dans sa profession. « Et je ne cache pas que les cadeaux qu'on peut t'offrir ton plutôt chouettes ! » Elle fît un clin d’œil à la jeune femme, comme si elle l'incluait dans une inside joke qu'elle n'avait malheureusement pas la possibilité de vivre. « Ça te dirait d'assister à un défilé à la prochaine Fashion Week de Séoul ? » Min Ah était presque certaine de pouvoir leur trouver une petite place quelque part et faire profiter un peu la jeune femme. Dans tous les cas, l'avocate continua de vanter les mérites d'un bon cheesecake, et elle sourit à la question de Min Ji. « Oui et il a des restaurant de viandes de luxe. L'ironie c'est que tout ce que j'ai préféré de tout ce repas c'est le dessert. » Elle lâcha un petit rire, elle n'avait jamais trop aimé la viande rouge mais elle ne comptait plus les repas où c'était tout ce qu'on leur proposait. Et à la demande de Min Ji, elle revint sur son récit de la fashion week de New York. La façon dont elle avait été invitée grâce à des contacts, les cadeaux qu'elle avait reçu, le voyage et aussi les célébrités qu'elle avait eu la chance de rencontrer et celles qu'elle n'avait pas vraiment appréciées. Elle était certaine d'avoir déjà tout raconté à Min Ji mais si cela lui changeait les idées, l'avocate se prêtait au jeu avec plaisir. La conclusion que fît l'étudiante à tout cela surprit Min Ah qui lâcha un rire franc. « Oh non jamais. C'est si superficiel comme métier, arrivée à un certain âge on te fait comprendre que ta carrière est terminée, c'est brutal. Mais je te remercie du compliment et je te le retourne mais je te souhaite bien d'autres choses qu'un tel parcours. » Min Ji aussi était très belle, sa peau blanche et ses grands yeux de biches devaient séduire plus d'une personne. « J'aimerais bien retourner en Russie, j'adore aller voir des représentations de ballets russes. » Malgré elle, le souvenir d'une rencontre avec une des danseuses lors d'une soirée, le fameux jeu de la bouteille et un baiser lui revint en tête, elle espérait que ses joues ne prenaient pas une teinte révélatrice de ce souvenir troublant et embarrassant. « Je ne sais pas quoi te conseiller, tout dépend de ce que tu veux faire à l'étranger. Est-ce que tu veux des sessions shoppings dans des grandes villes, est-ce que tu veux voir de grands espaces ou est-ce que tu veux voir des architectures et cultures très différentes de la notre ? » Min Ah inclina légèrement la tête. « Le Canada est très beau pour les grands espaces, en tout cas c'est ce que j'ai préféré quand on y est allé. Mais est-ce que c'est ce que tu recherche toi dans un voyage ? » Elle eut un petit rire. « Par exemple, mon frère met la gastronomie au top de ses priorités lors d'un voyage. Il ne va que là où il est certain de bien manger. » C'était caricatural mais il est vrai que le jeune homme prenait soin de choisir des destinations où il pourrait contenter sa curiosité culinaire. « Si on devait faire une liste de ce que tu voudrais vivre comme expérience en voyage ce serait quoi ? Ca nous permettra de trouver des destinations. » Et d'insufler un petit vent d'aventure qui aidera peut-être Min Ji. Si elle se disait qu'aux prochaines vacances elle pourrait s'accorder ce voyage, est-ce que son moral irait mieux ?


AVENGEDINCHAINS

@Byeon Min Ji

________________________________


☽☽ The shoes on my feet, I bought 'em. The clothes I'm wearing, I bought 'em. The rock I'm rocking, I bought it. The house I live in, I bought it. The car I'm driving, I bought it. I depend on me
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
bittersweet ((min ah)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: bittersweet ((min ah)) | Mar 7 Nov 2023 - 0:49
Citer EditerSupprimer

Il était vrai qu'ils sacrifiaient beaucoup de choses – mais n'était-ce pas le cas de tout le monde ? N'était-ce pas son cas aussi, à Min Ah ? Ne sacrifiait-elle rien pour le bien de son travail ? N'avait-elle rien sacrifié avant ? « Ca ne doit pas être évident. Mais c'est un peu le cas partout ? Dans une entreprise, on subit le choix des patrons. C'est malheureusement toujours comme ça », car il n'y avait vraiment aucune liberté nulle part. Tu subissais les choix de tes parents, en plus de subir ceux de la société. T'avais même pas le temps de subir tes propres choix, trop accaparée par ceux des autres. Et c'était lassant – épuisant. Tu ne décidais de rien et pourtant tout pesait sur tes épaules. C'était presque injuste dans un sens. « Ca doit être joli en Europe. Tu as visité quelles villes ? », demandas-tu, curieuse, émerveillée. Tu aimerais voyager, découvrir le monde, ses secrets. Découvrir d'autres paysages, d'autres cultures et simplement profiter. Mais tes parents ne te laisseraient pas, pas vrai ? Et peut-être que ça te faisait peur aussi de te jeter dans l'inconnu ainsi. Tu devrais être accompagnée pour te sentir rassurée. « J'imagine oui », dis-tu dans un chuchotement, clignant ensuite des paupières dans un air penaud, hochant à nouveau la tête pour supposer que oui même si tu ne comprenais pas trop. Tu n'avais assisté à une Fashion week alors tu ne savais pas quels cadeaux on venait offrir aux gens qui venaient. « Moi ? Je peux ? Vraiment ? On va me refouler à l'entrée non... ? », la questionnas-tu d'une petite voix intimidée. T'avais pas l'allure d'une mannequin encore moins de quelqu'un qui pouvait assister à ce genre d'événements. « On ira toutes les deux ? », tu supposais que oui mais tu préférais demander. Tu te sentirais plus rassurée avec Min Ah à tes côtés. Et ce serait plus simple pour qu'on te laisse passer aussi. On ne voudrait pas te laisser entrer si tu décidais d'y aller seule. Tu ne savais même pas comment obtenir une place pour y assister. Mais l'idée de pouvoir le voir de tes propres yeux te donnait le sourire et venait illuminer ton visage ainsi que tes pupilles. L'idée te tentait bien trop. « Je suppose que le dessert est toujours meilleur que le reste », tu émis un faible son amusé, à moitié persuadée de ce que tu avançais. Le dessert était sans doute le plat qui te parlait le plus dans un repas. Ca te paraissait plus léger d'apparence mais surtout plus alléchant, même si tu ne mangeais pas grand chose. Et tu aimais entendre Min Ah parler de tout cela, ça te donnait envie de vivre la même chose, de connaître, de savoir, de voir. Ca te faisait rêver, surtout, te sortant de ton quotidien morne qui ne te disait plus rien, qui te pesait et te donnait souvent envie de tout lâcher – quotidien qui laissait quelques larmes coulées une fois les lumières éteintes et ton corps au repos. Les lèvres quelque peu pincées, tu secouas la tête. Il était vrai qu'à partir d'un certain âge l'on devenait probablement trop vieux pour l'industrie du mannequinat. Les pommettes colorées, tu lui offris une esquisse, la remerciant du compliment. « La Russie ? Il ne fait pas froid là-bas ? », c'était sans doute un cliché et tu rougis un peu plus dans un air embêté. « Les bâtiments doivent être très beaux. Et les ballets aussi. Quelque chose à voir au moins une fois », quelque chose que tu ne verras jamais de tes propres yeux. Tu la contemplas un instant, quittant ta rêverie, clignant vivement des paupières comme prise au dépourvu à la question. « Je n'y ai pas vraiment réfléchi, je voudrais juste... visiter. Pour les bâtiments ? Et la culture. Pour voir d'autres paysages, d'autres couleurs », dis-tu doucement, songeuse, ne sachant pas si c'était une bonne réponse. Ne sachant pas s'il y avait une bonne réponse. A la mention du Canada, tu relevas les prunelles émerveillées vers elle. Chaque pays qu'elle avait cité ou ville te faisait rêver. Tu émis un faible rire à ses mots, secouant la tête. Tu ne partirais pas pour la gastronomie, ça, c'était certain. La mode probablement pas non plus. Tu gardas le silence un instant, contemplative, le regard posé sur un point devant toi. « Je rêve juste d'évasion, et de découvertes. De liberté », articulas-tu, la volume de ta voix diminuant petit à petit. « Je voudrais juste voyager et découvrir d'autres paysages. Faire les boutiques s'il y en a qui valent le détour ou des musées pour en apprendre un peu plus sur chaque culture. Pouvoir me balader en ville et découvrir une architecture différente de la nôtre. Pouvoir me reposer dans un parc bien vert », profiter de la nature mais aussi vagabonder. Tu souris, rêveuse, à ces visions. Avant que le sourire ne diminue et tu hausses les épaules, le regard se baissant tout doucement. « Maman et papa ne me laisseraient pas partir. C'est une distraction. J'ai les cours et le piano et... », tu soufflas, déçue. « Mais est-ce que... est-ce qu'on pourra vraiment aller à la Fashion week ? Toutes les deux ? », ce serait probablement le seul moyen de te faire rêver et voyager un peu. Tu levas un regard suppliant vers elle, l'espoir brillant dans les pupilles alors que tu te mordais discrètement la lèvre.  
AVENGEDINCHAINS

@Jeon Min Ah

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Jeon Min Ah
☆☆ DEBUT SHAKER
Jeon Min Ah
bittersweet ((min ah)) - Page 2 4uafdppz

Pseudo : Lena.
Célébrité : Park Sooyoung (Joy ; Red Velvet)
Crédits : moonaetics (avatar) / sial (signature)
Messages : 197
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t27547-jeon-min-ah-big-sis-girl-boshttp://www.shaketheworld.net/t27569p10-jeon-min-ah#1076037http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062525
Re: bittersweet ((min ah)) | Sam 23 Déc 2023 - 11:54
Citer EditerSupprimer

OOTD | Il était vrai que le monde du travail, peu importait lequel, amenait ses lots de sacrifices et de décisions qui ne nous appartenaient pas. Il fallait obéir à la hiérarchie, répondre à la demande... Mais pour les idoles les demandes n'étaient pas que professionnelles, elles étaient aussi personnelles. Elle comprenait le point de vue de l'étudiante mais les limites étaient floues, les moments de répits étaient minces, Min Ah avait travaillé avec quelques idoles et aussi amoureuse de ton travail puisse-t-elle être, jamais elle ne souhaiterait vivre leur vie. Et puis... C'était tant de sacrifice pour si peu, non ? « Mmh, c'est vrai que tout travail demande sacrifice mais il y a quelque chose de particulier chez les idoles. Le fait de ne jamais pouvoir se détacher de son alter-ego de scène. » De quoi perdre sa propre identité selon Min Ah qui, elle-même, ignorait à quel point ses journées pouvaient être la performance de ce que l'on attendait d'elle et non de qui elle était réellement. Même ses voyages souffraient d'une certaine influence malgré ce qu'elle pouvait penser de ses propres choix. Si elle se tournait si souvent vers l'Europe, c'était pour le prestige. « En ville européenne j'ai fait plusieurs fois Paris et Milan. Mais j'ai aussi visité Rome, Barcelone, Lisbonne... Surtout les pays latins à bien y penser. » Et comme elle l'avoua, certains de ses voyages avaient été en lien avec la Fashion Week. Elle avait déjà reçu des invitations de créateurs, notamment la marque Todd dont elle portait souvent les chaussures ou les sacs. Grâce à sa fidélité, elle avait eu accès à quelques entrées grâce à eux. Enfin, le nom « Jeon » aidait beaucoup aussi dans toute cette histoire. « Si tu es avec moi, pourquoi on te refoulerait ? » L'émerveillement de Min Ji avait quelque chose de touchant, un émerveillement qu'elle aurait retrouver aussi chez sa sœur. « À deux oui, enfin si tu veux bien de moi. » Et un sourire taquin accompagna cette non question. De ce que comprenait Min Ah, l'étudiante avait l'air de s'ennuyer. Les études étaient extrêmement importantes, elle était la première à le dire. Néanmoins, à ne s'enfermer que dans les études, Min Ji risquait de saturer et exploser en vol. L'aînée était donc ravie de pouvoir lui changer les idées et peut-être lui donner envie d'une bouffée d'air avant de retourner au droit. « Je n'y suis pas allée en hiver donc je ne peux pas te dire ! Mais oui l'architecture est vraiment différente de ce qu'on connaît ici. » Min Ji confirma la sensation qu'avait l'avocate, elle se sentait à l'étroit et avait juste envie de voyager, de bouger. Min Ah eu un sourire un peu triste et elle plaça sa main sur celle de la jeune femme. « Min Ji-ah, tu es fatiguée en ce moment non ? » Les sourcils légèrement froncés, elle regarda l'étudiante avec sérieux. « Si je suis la première à travailler dur et à encourager les autres à en faire autant, il est important de faire des pauses, même brèves, de temps en temps. » Elle marqua une légère pause. « Tu sors parfois avec des amis ? Tu vas au cinéma, au théâtre ou au musée ? Tu fais du shopping avec des copines ? Ou tu t'autorises quelques heures au spa où une personne prend soin de toi ? » Autant Min Ah travaillait dur et se donnait entièrement à sa carrière, autant elle ritualisait ses moments à l'Opéra, ses soirées à déguster des vins millésimés et toutes les semaines, elle prenait quelques heures pour un soin et un massage dans un spa de luxe et de grande qualité. « Même sans partir loin, il te faut quelques respirations sinon tu finis à bout de souffle et je pense que tu l'es actuellement. » Elle écarquilla d'ailleurs les yeux. « C'était pour ça toutes ces réflexions sur ton camarade de classe, tu en es au point où tu as envie d'abandonner ? » C'était une catastrophe. Min Ah essayait de rester calme mais elle était troublée par cette conversation et cette envie d'évasion évidente chez la jeune étudiante. Les pièces du puzzle cliquaient finalement dans son esprit. Elle hocha la tête, offrant ce réconfort à Min Ji si cela l'aidait à s'accrocher. « Bien sûr, on ira ensemble, tu sais que je tiens ma parole. Mais ce n'est pas pour tout de suite, je voudrais que tu t'autorises autre chose avant ça... Une virée shopping ? Un film au cinéma ? » Elle sourit tristement. « Même regarder quelques épisodes d'une série dans ton sofa... » Elle essaya de masquer le fait qu'elle n'était pas trop pour cette option, rester enfermée chez soi de cette façon, ce n'était pas idéal mais si c'était ce dont Min Ji avait besoin...


AVENGEDINCHAINS

@Byeon Min Ji

________________________________


☽☽ The shoes on my feet, I bought 'em. The clothes I'm wearing, I bought 'em. The rock I'm rocking, I bought it. The house I live in, I bought it. The car I'm driving, I bought it. I depend on me
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
bittersweet ((min ah)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: bittersweet ((min ah)) | Jeu 15 Fév 2024 - 0:27
Citer EditerSupprimer

Le visage quelque peu penché, tu écoutais ses mots avant de bouger la tête, comprenant – approuvant. Il était vrai que séparer la vie professionnelle de la vie privée semblait difficile dans le métier. Dans tous les métiers où la carrière était ouvertement publique, tu supposais que c'était pareil pour les acteurs. Sans doute pour les mannequins aussi. Mais si le travail plaisait à chaque personne le faisant, tu pensais alors qu'il était moins compliqué et difficile à supporter. Tu te voyais pas faire quelque chose que tu n'aimais pas. Tu confirmas simplement sa pensée d'un nouveau signe de tête pour dire que tu approuvais sans y ajouter quoi que ce soit. « Ca a l'air beau là-bas », dis-tu doucement, le regard pétillant et rêveur. Tu rêvais de voyager, de visiter, de découvrir. Et chaque mot que Min Ah racontait laissait place aux rêves dans tes pensées. Tu voudrais tellement pouvoir y aller librement – mais tes parents ne te laisseraient pas. « Quelle était ta ville préférée ? Tu penses qu'y vivre peut être bien ? », demandas-tu, curieuse, intriguée. Tu clignas quelque peu des paupières à sa question, te redressant à peine sur ton siège, les pommettes rougissant furieusement. « Oui c'est vrai pardon », articulas-tu discrètement. « C'est juste que je suis pas... enfin beaucoup moins... », tu levas rapidement la main pour désigner ta silhouette, le nez faiblement retroussé, espérant qu'elle comprenne. « Bien sûr. Je veux y aller avec toi », articulas-tu dans un sourire presque enfantin et émerveillé rien qu'à l'idée. Tu voudrais pouvoir t'enfuir, t'évader. Voir d'autres choses – respirer. « Il faudrait y aller en hiver, ça doit être joli sous la neige... non ? », enfin tu supposais. Tu aimerais bien voir d'autres villes sous la neige, découvrir d'autres architectures. Les pupilles glissant vers vos mains, tu les relevas rapidement vers son visage, comme une biche prise en plein phare, les couleurs semblaient quitter ta frimousse alors que tes lèvres bougeaient sans qu'aucun son ne les frôle. « J'ai pas... je suis... », tu ne pris pas le temps d'articuler quoi que ce soit d'autre, mimant un air coupable alors que tu écoutais attentivement, baissant un peu les prunelles. Et tu te mordis la lèvre à ses questions, l'empêchant de trembler quand la réalité te rattrapa : tu faisais rien de tout ça. T'allais pas au cinéma, tu faisais pas vraiment de shopping, t'allais encore moins au spa ou même au musée. Tu ne faisais que travailler : tes cours ou le piano. Tu t'autorisais rarement de pauses ou de moments sans rien faire. « Je... », chuchotas-tu, la lèvre libérée et tremblante, la vision brouillée alors que tu levais le regard vers elle. Tu secouas doucement la tête de gauche à droite pour seule réponse. Ca te peinait de le dire à chaque fois et ça te peinait encore plus de comprendre que tu passais à côté de plein de choses. « Sans doute », tu bougeas vaguement les épaules, reniflant discrètement, les pupilles sur la table désormais. Les couleurs retrouvèrent tes joues à ses paroles suivantes – il y avait un peu de ça, oui. Mais pas seulement. Entendre Min Ah le dire ainsi te faisait presque du bien. T'avais pas que envie d'abandonner, tu avais réellement envie de le faire... mais t'en aurais jamais le courage. « Parfois oui », admis-tu, gênée. « Une virée shopping ? », tu lui lanças un regard confus. « Je regarde des films parfois. Je les connais par cœur. Je connais pas trop les nouveaux. Papa pense que ça va me distraire des cours », expliquas-tu tristement, les pupilles humides. « Est-ce qu'on pourrait aller au cinéma toutes les deux ? », lui demandas-tu doucement, les yeux mouillés et plein d'espoir dirigés vers elle. « Ou du shopping », selon ce qu'elle préférait, tu t'adaptais. « J'ai pas envie d'être seule », tu déglutis lentement, ravalant d'autres plaintes, d'autres souffles, d'autres larmes. « J'ai l'impression de passer à côté de tellement de choses. Maman et papa veulent pas vraiment que je voyage. A cause des cours ou du piano mais j'aimerais bien... voir autre chose », tu inspiras avant de souffler bruyamment. Tu voudrais bien vivre, tout simplement. « J'aimerais... », que tu repris, lui lançant un bref regard avant de secouer la tête. Tu ne pouvais pas dire que tu voudrais tout arrêter, que tes études ne te plaisaient pas, que le piano ne te plaisait plus. Tu ne voulais pas la décevoir, non plus. « J'aimerais ne rien faire pendant une journée entière », dis-tu alors dans un rire léger – le son tellement épuisé et peiné qu'il était à peine audible, et ton sourire n'en était pas vraiment un non plus. Juste une grimace confuse et attristée. « Tu voudrais bien alors ? Aller au cinéma avec moi ? »
AVENGEDINCHAINS

@Jeon Min Ah

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Jeon Min Ah
☆☆ DEBUT SHAKER
Jeon Min Ah
bittersweet ((min ah)) - Page 2 4uafdppz

Pseudo : Lena.
Célébrité : Park Sooyoung (Joy ; Red Velvet)
Crédits : moonaetics (avatar) / sial (signature)
Messages : 197
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t27547-jeon-min-ah-big-sis-girl-boshttp://www.shaketheworld.net/t27569p10-jeon-min-ah#1076037http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062525
Re: bittersweet ((min ah)) | Mar 9 Avr 2024 - 20:55
Citer EditerSupprimer

OOTD | L'avocate avait déjà remarqué que Min Ji semblait intéressée à l'idée de partir, de voyager. Elle remarquait bien l’œil pétillant de l'étudiante à parler de l'étranger et des séjours que Min Ah avait fait sur d'autres continents. Indulgente et aimant aussi l'attention que lui portait la jeune femme, tel un paon qui expose ses plumes, Min Ah y voyait une forme figurée de parader sur les choses qu'elle avait pu accomplir jusque-là. Pour autant, elle ne prenait pas la discussion à la légère et prenait le temps de réfléchir aux réponses qu'elle souhaitait donner à Min Ji. « Mmh... J'ai beaucoup aimé l'Italie. Milan surtout mais je ne sais pas si je pourrais y vivre. Peut-être que je lui trouve autant de charme car j'y vais pour profiter de quelques jours de repos. La vie quotidienne gâcherait peut-être de sa superbe. » Et puis elle n'y avait jamais pensé. Elle avait bien trop de responsabilités ici pour envisager de partir vivre ailleurs. Qui assumerait la charge d'être l'aînée des Jeon ? Qui veillerait à ce que Min Ju ne s'attire pas d’ennuis ? Et elle devait garder un œil sur leur frère aussi. À défaut d'emmener l'étudiante en voyage, Min Ah se proposa pour l'emmener à la prochaine fashion week. Elle n'était pas influenceuse mais avait quand même assez d'entrées dans ce milieu pour bénéficier de certains avantages. Avec un sourire attendri, Min Ah hocha la tête, c'était donc acté, elles iraient ensemble à un défilé. « Alors dès que j'ai des invitations, nous irons voir les pièces d'un créateur. » Un peu avant, Min Ah l'emmènerait aussi faire des achats pour qu'elle puisse parader pour cette occasion elle aussi. Toute cette conversation laissait voir que Min Ji avait besoin de s'évader, du moins, c'était la conclusion que tirait l'avocate. Elle n'hésita donc pas à endosser le rôle de la sunbae dévouée, ce qu'elle avait toujours essayé d'être avec la jeune étudiante. La réponse de Min Ji lui arracha une moue compatissante, elle posa sa main sur la sienne. « C'est bien que tes parents soient attentifs à tes études et c'est normal que tu te donnes autant de mal pour eux et pour toi. » Elle sourit, un peu fière. « On est pareil toi et moi. » Elle lui fît un petit clin d’œil. « Mais même moi après une longue journée j'aime me poser dans mon sofa avec un verre de vin ou aller regarder une représentation de ballet. » Parce qu'il fallait savoir faire des pauses. Min Ah serra un peu plus la main de l'étudiante. « Va pour le cinéma. Tu as une idée de ce que tu voudrais voir ? » Min Ah fît la moue. « Je t'avoue que je ne suis pas très fan des films d'action type blockbuster mais nous pourrons voir sur place ce qu'il y a. » L'avocate consulta son agenda pour regarder ce qu'elle avait prévu pour la fin de journée, rien de réellement important, elle pouvait donc rester avec elle et ne pas la laisser seule comme elle le lui avait demandé. « La sensation de passer à côté de certaines choses est normale. Je l'ai eu aussi mais comme je te le disais, c'est faire des sacrifices pour pouvoir accomplir des choses bien plus importantes que ça. » Avoir une carrière, une réussite qu'elle ne pourrait valoir qu'à elle-même, c'était important. « Et rien ne t'empêchera de vivre toutes ces choses une fois que tu as réussi ! » Si elle sonnait sûre d'elle, c'était parce que Min Ah l'était mais au fond quelle était sa définition de la réussite ? Et si elle y pensait bien, est-ce que Min Ah s'autorisait à vivre toutes ces choses qu'elle s'était interdite pour étudier et être cette fille sérieuse et travailleuse que tout le monde connaissait ? Pas vraiment. Elle continuait de beaucoup travailler et de dépenser son argent pour montrer sa réussite mais elle n'était pas certaine de réellement s'autoriser ce qu'elle voulait au plus profond d'elle-même. Heureusement, Min Ah était trop accaparée à être celle qu'on voulait qu'elle soit pour être elle-même et donc se poser ces questions. « Tu veux boire une dernière boisson avant qu'on y aille ? » Min Ah replaça ses cheveux. « Et je te propose même de ne rien faire d'autre aujourd'hui sauf si tu as quelque chose d'urgent à faire ou réviser. Mais te connaissant, tu n'as rien à produire à la dernière minute, tu vaux mieux que ça ! » Mais au moins, elle aurait presque une journée entière à rien faire. L'activité ne vendait pas du rêve à proprement parler mais c'était un début.


AVENGEDINCHAINS

@Byeon Min Ji

________________________________


☽☽ The shoes on my feet, I bought 'em. The clothes I'm wearing, I bought 'em. The rock I'm rocking, I bought it. The house I live in, I bought it. The car I'm driving, I bought it. I depend on me
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
bittersweet ((min ah)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: bittersweet ((min ah)) | Mer 15 Mai 2024 - 21:16
Citer EditerSupprimer

« Tu penses qu'y vivre ne serait pas plaisant ? Du moins, pas autant qu'y passer quelques jours », la discussion te rendait clairement curieuse mais plus que tout, tu cherchais à t'évader. Même si ce n'était que par procuration. Ca faisait du bien, de t'imaginer à des kilomètres d'ici et de profiter du soleil italien. De profiter des boutiques ou d'observer les architectures locales. Tu t'imaginais plus aisément dans un autre pays, loin de Séoul, que dans un tribunal à défendre criminels et innocents de pêchés qu'ils auraient plus ou moins commis. Ca ne te donnait pas envie. Pas du tout. Et ton regard s'illumina à ses paroles alors que tu hochais la tête, le sourire contenté bien que timide étirant ta bouche. « Merci beaucoup, vraiment. Merci », et t'en étais émue et touchée qu'elle accepte, qu'elle puisse songer à t'emmener. Et t'étais rêveuse à l'idée, imaginant découvrir cet univers que tu n'avais vu qu'en vidéo. Ce n'était pas un autre pays, ce n'était pas ailleurs mais c'était déjà suffisamment loin du quotidien et de tout ce qui te retenait. Tu fus alors prise d'une excitation nouvelle mais aussi de craintes muettes. Qu'allais-tu porter ? Comment allais-tu devoir te conduire ? Qu'allais-tu dire ? Faire ? Voir ? – tu te laisserais le temps de tout découvrir avec Min Ah. Si elle était là, tout se passerait bien pas vrai ? Aux paroles suivantes de ton aînée, tu te pinças quelque peu les lèvres, hochant doucement le visage. Au moins, tu agissais bien en suivant les envies de tes parents, pas vrai ? T'étais une bonne élève. Une bonne fille. Tu ne les décevais pas en agissant ainsi n'est-ce pas ? « On l'est ? », demandas-tu dans un chuchotement discret, surprise que tu puisses être l'égale de Min Ah d'une quelconque façon. « Je ne bois pas de vin », articulas-tu bêtement en clignant des paupières même si tu comprenais le message. « Est-ce que je devrais... ? », pas forcément boire du vin mais faire quelque chose de similaire. Regarder un film, boire un soda, aller prendre l'air, aller au cinéma maintenant que l'idée était lancée. « Une idée... je ne sais pas trop ce qui est sorti récemment », tu levas un peu les épaules, car tu ne faisais que regarder les mêmes films en boucle quasiment. Et tant pis si tu n'allais pas voir un film de super-héros ou d'aventures comme tu les aimais. Le temps que tu allais voir quelque chose. Peu importe le film tu savais que ça te ferait plaisir. « On regardera sur place alors », tu faisais confiance à Min Ah pour trouver le bon film une fois devant les affiches. Tu l'observas faire, curieuse mais aussi un brin soucieuse. « Des choses plus importantes... », tu bougeas doucement la tête, comme si tu cherchais à graver ces paroles quelque part et à t'en souvenir. Pour plus tard. Pour te les répéter encore et encore. Même si tu n'étais pas sûre d'y parvenir. T'avais la sensation d'être un oiseau en cage – un oiseau dont on avait coupé les ailes depuis bien longtemps. « Oui c'est vrai », et ça semblait te convaincre. Ecran de fumée. Un placebo. C'était simplement sur le moment. Demain, tu n'y songeras pas de cette façon. Ton seul but était d'être heureuse et tu avais parfois la sensation que l'idée soit un crime en lui-même. Comme si le bonheur était une idée aussi irréelle que la perfection. Un mythe. Tout le monde le voulait mais personne ne pouvait l'atteindre. L'idée de vivre comme ça ne te plaisait pas. Tu voulais réussir, évidemment mais tu voulais surtout avoir envie de te lever chaque matin. De te sentir bien. Tu voulais être heureuse, vraiment heureuse. Pas qu'en image ou en idée. Tu voulais ressentir la joie à chaque seconde. « Je veux bien oui. Un dernier café pour la route », commentas-tu dans un sourire. Tu te mordis la lèvre, pensive, coupable. « J'ai fait tous mes devoirs, j'ai juste des révisions. Des petites.. », les dents attaquant la lèvre, tu secouas rapidement la tête. « Mais je veux rester avec toi », lâchas-tu rapidement, presque apeurée à l'idée qu'elle puisse partir, l'une de tes mains s'accrochant à ses doigts avec douceur. « Je veux rester avec toi et rien faire. Ou juste... aller quelque part. Je sais pas où... on peut tenter le cinéma ? Ou.. », tu soufflas un peu, incapable de proposer une réelle activité. « Je veux juste qu'on reste ensemble encore un peu. Je peux réviser plus tard. Je réviserai ce soir », que tu te pressas de promettre dans un mouvement du visage, tes phalanges s'agrippant toujours aux siennes dans un désespoir muet mais brillant dans tes pupilles. « On peut aller se balader, peut-être ? Si le cinéma ne te tente pas ou rester ici ? Ou alors... », tu tournas le visage vers une vitre, pensive, écoutant vaguement les conversations autour de vous. « Un bowling ? », tu te tournas vers elle dans un air penaud, les sourcils levés dans une moue presque crédule. « Ou le cinéma ? La balade », tu levas brièvement les épaules dans une esquisse timide et pleine d'espoir.
AVENGEDINCHAINS

@Jeon Min Ah

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Contenu sponsorisé
 
Re: bittersweet ((min ah)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide