sombre
Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun)

Noh Hak Kun
☆ ROOKIE SHAKER
Noh Hak Kun
Pseudo : Alina.
Célébrité : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Crédits : Cosmic.
Messages : 81
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27869-noh-hak-kun-they-wanna-stealhttp://www.shaketheworld.net/t27884-noh-hak-kunhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-han-kikunae-oksana-ka-eul-hak-kun#1013191
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | Dim 26 Nov - 14:02
Citer EditerSupprimer


@Bae Soo Bin
Hak Kun adore embêter Soo Bin, depuis le premier jour. Il doit reconnaître qu’au départ il tempérait cette facette de sa personnalité, car il voulait mettre toutes les chances de son côté pour lui plaire. Puis, petit à petit, il a commencé à dévoiler son véritable caractère. Si Soo Bin est encore à ses côtés aujourd’hui, c’est qu’elle n’a rien contre cela à priori. Même en préparant le repas, il ne peut se départir de son espièglerie.

- Hm, non. Je suis le seul artiste dans ton cœur, il rétorque avec un sourire malicieux.

Hak Kun est jaloux, il le reconnaît bien volontiers, mais pas à ce point. Il aurait tendance à mal regarder les hommes qui tournent autour de la belle, surtout s’ils ne cachent pas leur intérêt manifeste. Cependant, il a des limites. Soo Bin peut bien apprécier tous les artistes qu’elle veut. Bien que pour la taquiner, il joue de cette jalousie en toute circonstance. Avec Hak Kun ce n’est de toute façon pas difficile de faire la différence entre sa réelle jalousie et une plaisanterie.

Installés à table, la conversation suit son cours. Hak Kun écoute toujours Soo Bin avec intérêt lorsqu’elle lui parle de son travail. Sa passion est communicative et l’enthousiasme avec lequel elle partage tous les projets sur lesquels elle travaille ne peut que le faire sourire. Il est ravi que sa petite-amie ait trouvé sa voie. Hak Kun espère pouvoir en dire autant maintenant qu’il a entamé un nouveau cursus. Certes, il est obligé de travailler à côté pour payer les factures et subvenir à leurs besoins, mais plus tard, il aura aussi un métier qui lui plaît. Il commence à en avoir assez des jobs alimentaires qu’il peine à garder. Il faut dire qu’aucun des milieux dans lesquels il a évolué professionnellement ces dernières années ne l’ont passionné… Heureusement que Soo Bin a été là pour le pousser à se renseigner sur une reprise d’études. Elle l’a aidé à se décider et à se motiver.

En parlant de tatouages… Hak Kun évoque l’idée d’un tatouage de couple. Ils sont ensemble depuis plusieurs années, mais ils n’ont jamais franchi ce pas. Dans un sens, mieux vaut être sûr avant de s’encrer une trace indélébile sur la peau. Pourtant, Hak Kun a un tatouage qui est directement en lien avec leur couple… Il est peut-être temps d’envisager sérieusement cette possibilité ? Bon, Hak Kun ne pourra pas tatouer Soo Bin parce que ce n’est pas son métier et que cela tournerait probablement à la catastrophe, mais elle pourra s’occuper du sien… Comme elle l’a fait pour tous les tatouages qu’il a actuellement. Avant de rencontrer Soo Bin, Hak Kun n’était pas tatoué. Il n’avait rien contre cela et a plusieurs fois eu envie d’en avoir, sans se décidé. Puis… Elle est arrivé dans sa vie. Il lui fallait une excuse pour aller la voir sur son lieu de travail… Plusieurs fois… Se faire tatouer, c’était l’excuse parfaite, non ? Il n’a pas fait un gros tatouage, mais il a tout de même dû s’y rendre plusieurs fois, pour le premier rendez-vous, discuter de ses idées, de ce qui était envisageable ou non, du prix, etc. Puis, un deuxième rendez-vous pour faire le tatouage en lui-même, un troisième pour les retouches…

- On peut en discuter oui. Pour la clé et le cadenas, j’aime bien l’idée dans le sens où on se complète bien. Pour la lune et le soleil, idem, le jour complète la nuit et inversement, l’un ne peut exister sans l’autre. Pour les pièces d’échec… Est-ce que j’ai vraiment besoin de l’expliquer celle-là ? Il demande avec un léger rire. Pareil pour les couronnes. J’aime bien l’idée des pièces de puzzles aussi ! Ça rejoint mon idée de complémentarité. Je te laisse faire les croquis, tu es bien plus douée que moi en dessin.

Il sourit. Soo Bin n’a pas tort…

- C’est vrai, mais je le pense. Je trouve que ça irait bien à ton style. Un œil de chat ça t’irait bien. Un piercing à la lèvre aussi, mais plutôt un piercing en boule, j’aime moins les anneaux. Après ce n’est que mon avis, c’est toi qui le porte, il doit te plaire en priorité. Tu en as combien aux oreilles maintenant ? Il demande avec un sourire malicieux, il a perdu le compte.

Hak Kun aussi a les oreilles percées, pour des boucles d’oreilles classiques et sur l’oreille droit il a aussi le tragus et l’hélix.
vmicorum.

________________________________

You&Me, Me&You
“You and me is more than hundred miles, you and me is more than the grey sky, you and me is more than lonely days, it's our time to go, dance with me, one more time.”
Bae Soo Bin
☆ ROOKIE SHAKER
Bae Soo Bin
Pseudo : Megxo
Célébrité : Han So Hee
Crédits : wrckedbunny
Messages : 49
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27792-bae-soo-bin-you-catch-me-evehttp://www.shaketheworld.net/t27868-bae-soo-binhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | Mar 28 Nov - 11:17
Citer EditerSupprimer


« Vous avez une haute opinion de vous-même monsieur Noh. » Ria doucement la jeune femme, amusée par la réponse de son petit-ami. Hak Kun était jaloux de nature mais il en avait conscience et savait également en rire. Surtout, il restait respectueux et n’aurait jamais dépassé de telles limites en se montrant aussi possessif, interdisant à sa copine d’apprécier des artistes masculins. Il aurait pu essayer, ça n’aurait pas fonctionné mais par chance, il n’était pas comme ça. Et Soo Bin avait beau se plaindre de sa jalousie souvent injustifiée, elle aimait aussi ce côté. Elle avait besoin qu’on lui prouve son amour et Hak Kun, en ce sens, savait la rassurer. Avec ses regards et ses gestes, il n’y avait aucun doute. Sa jalousie, en soit, était un peu une preuve même si comme elle lui répétait : il n’avait rien à craindre. Elle l’avait choisi et ne comptait pas le lâcher de sitôt. Ils étaient bien assortis et elle l’aimait énormément, alors pourquoi irait-elle regarder ailleurs ? Certes, ses yeux pouvaient apprécier d’autres silhouettes mais une seule personne avait gagné son cœur.  

Avant de rencontrer Hak Kun, Soobin avait eu quelques idylles. Certaines sérieuses mais la plupart assez courtes.  Elle avait rencontré toute type de personnes et avait même cru qu’être en couple avec un homme demanderait toujours des efforts épuisants. Pourtant, Hak Kun l’avait vite rassuré à ce propos : c’était fluide entre eux, naturel. Avec lui, elle pouvait parler pendant des heures de ses passions si elle le souhaitait, il serait toujours là pour l’écouter et pour échanger sur le sujet. Il était vraiment attentif et curieux et l’encourageait dans ses projets. Il savait la motiver et la consoler lors de période plus compliquée et, il la tirait sans cesse vers le haut. Il n’y avait pas de jalousie entre eux, ce qui avait pu être le cas dans ses relations passées. Même s’il avait été dans le même milieu qu’elle, ça n’aurait pas été le cas. La jeune femme en était persuadée et parfois, ça lui faisait peur. Elle se demandait si le regard du jeune homme n’était pas faussé et si un jour, il n’allait pas réaliser qu’elle n’avait rien de particulier. Elle avait beau râler face à sa jalousie, elle pouvait l’être aussi à cause de ses doutes. Soo Bin avait beau avoir confiance en elle et ne pas se fier aux regards des autres, elle avait ses failles, comme tout le monde.  Sa confiance n’était pas infaillible.  

« Tu sais me parler » Elle le regardait avec un grand sourire, les yeux brillants. L’idée qu’il avait partagée lui plaisait énormément et le jeune homme ne venait pas les mains vides. Les images commençaient déjà à défiler et Soo Bin était tentée d’attraper un papier ou sa tablette pour commencer quelques croquis tant elle était surexcitée par ce projet. « Je vais en dessiner plusieurs pour commencer et on en discutera devant pour que ça nous correspondent un maximum. J’ai hâte » Pour elle, c’était déjà acté et elle était encore plus impatiente de tenir l’aguille pour tatouer son petit-ami : « J’aime laissa ma trace sur ta peau » Elle ajouta avec un clin d’œil. « Um, je n’ai pas vraiment réfléchi au type encore mais je pense que ça pourrait donner un look sympa donc à voir… » Elle allait y réfléchir. Travailler dans le milieu donnait l’occasion d’être spontané mais ce n’était pas toujours une bonne idée. « Je demanderais l’avis de Ryuu aussi » Elle hocha la tête, se notant de lui en parler au travail. « 6 à cette oreille je crois et 4 à celle-ci… » Elle ne mettait pas toujours tous ses piercings mais elle avait les emplacements et elle pouvait s’amuser avec. Elle trouvait que ça complétait son look et elle aimait avec le feu : elle savait que ça pouvait surprendre les gens et que sa famille détestait ça. Puis elle adorait le rendu, bien sûr. « On se pose un peu dans le salon ? » Elle lui proposa, l’estomac plein. Elle avait envie de se loger dans ses bras le temps de digérer un peu.  Calcifer risquait lui aussi de demander des papouilles. « On peut lancer un film puis oublier celui-ci ensuite » Elle ajouta avec un clin d’œil. « Oh mais attend, j’ai pas un dessert qui m’attend au frigo ? » Elle se rappela soudain, salivant d’avance.


vmicorum.

________________________________

You pick me up when I feel down no matter how deep in the night. I got your back when we go out ; you know I'm always on your side. You make this world a little wild and we shout through crowded streets. Turn up the noise and make it loud and let the world fall at our feet▵ endlesslove.
Noh Hak Kun
☆ ROOKIE SHAKER
Noh Hak Kun
Pseudo : Alina.
Célébrité : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Crédits : Cosmic.
Messages : 81
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27869-noh-hak-kun-they-wanna-stealhttp://www.shaketheworld.net/t27884-noh-hak-kunhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-han-kikunae-oksana-ka-eul-hak-kun#1013191
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | Ven 29 Déc - 11:19
Citer EditerSupprimer


@Bae Soo Bin
- Il faut avoir confiance en soi, personne ne le fera à ma place, il rétorque plein d’assurance. Puis ajoute plus malicieux : Et je sais que vous m’aimez comme ça madame Noh.

Ils ont déjà parlé mariage. Au tout début de leur relation, tous les deux partageaient le fait de ne pas forcément avoir envie de se marier. Hak Kun estimait ne pas avoir besoin de cela pour aimer Soo Bin et que cela ne changerait pas grand-chose à leur relation. Il le pense toujours, s’ils ne se marient jamais, il ne le vivra pas comme un échec, mais… L’idée de s’unir un peu plus officiellement à fait son bonhomme de chemin dans son esprit et il n’est plus autant contre l’idée. Sans grande cérémonie, de toute façon, leurs moyens restent modestes et ce ne sont pas leurs parents qui accepteront de les aider… Ils peuvent toujours se marier uniquement à la mairie, en petit comité, avec des amis. Hak Kun aime bien taquiner Soo Bin à ce sujet. En attendant… C’est une autre symbolique qui pourrait les unir.

Ce ne sera pas leur premier tatouage, ni pour Hak Kun, ni pour Soo Bin. Cependant, ils n’ont pas encore de tatouage commun. Étonnant quand on sait que c’est le métier de la jeune femme. C’est d’ailleurs le prétexte qu’Hak Kun a trouvé pour l’aborder les premières fois : un tatouage. Alors qu’il n’en avait aucun. Il a bien caché son jeu, à jouer l’indécis qui ne sait pas exactement quoi faire et qui avait donc besoin de l’avis extérieur d’une professionnelle pour l’aider. Après tout ce n’est pas rare d’avoir un ou plusieurs rendez-vous avant pour discuter du projet et ne pas prendre une décision sur un coup de tête. On va dire qu’ils ont pris le temps avant d’encrer sur leur peau cette belle relation. Certes, s’ils venaient à rompre un jour, cette décision pourrait être source de regret, mais Hak Kun est à des années lumières de penser à cette éventualité. Puis, si on ne croit pas en l’avenir, on ne fait rien. On pourrait dire la même chose pour le fait d’avoir un enfant, d’acheter une maison à deux, de faire des projets… En cas de séparation, tout peut devenir compliqué. Faire des projets en couple, c’est prendre des risques et croire que la relation va durer.

- J’ai hâte de voir ce que tu vas dessiner.

Soo Bin est une dessinatrice et illustratrice talentueuse. Hak Kun ne doute pas qu’elle aura de bonnes idées et que le plus dur sera de choisir. Après… Ils peuvent toujours avoir plusieurs tatouages communs au fil du temps pour ne gâcher aucune de ces précieuses idées. Le jeune homme sourit malicieusement.

- Et après c’est moi qui suis jaloux et possessif ? Bah voyons.

Ce qui est vrai. Il ne va pas le reconnaître, mais il le sait autant que Soo Bin. Cependant, c’était trop tentant de la taquiner. D’ailleurs, Hak Kun aurait pu être contrarié qu’elle décide de demander son avis à un autre homme, mais Ryuu fait partie des exceptions. C’est un collègue de la jeune femme et aussi un ami pour lui. Ils s’entendent très bien, Hak Kun le connaît bien aussi. Il lui fait confiance. Quoi que… Il a déjà eu un ami, qui a finalement décidé d’aller draguer Soo Bin… Autant dire qu’il n’est pas resté son ami longtemps.

- Comment va Ryuu d’ailleurs ? Je ne l’ai pas revu depuis notre dernière sortie urbex.

Ils se croisent parfois quand Hak Kun rejoint Soo Bin pour la pause déjeuner. Ce n’est pas rare d’ailleurs qu’ils mangent tous les trois, mais ce n’est pas arrivé depuis plusieurs semaines. Le jeune homme ne fait aucune remarque sur le fait qu’elle a déjà beaucoup de piercings. Ce n’est pas son genre. Soo Bin est libre de faire ce qu’elle veut et en toute honnêteté, il aime beaucoup ce style. Il a lui-même les oreilles percées, même s’il porte rarement ces bijoux.

Hak Kun se lève pour débarrasser la table et surtout tout mettre dans le lave-vaiselle. Un petit investissement à l’époque pour eux, mais dont il ne pourrait se passer, détestant faire la vaisselle. Un sourire malicieux se dessine sur ses lèvres.

- Hm, ça me plaît bien comme programme. Tu ne veux pas que je sois ton dessert ? Je suis vexé…

Il fait la moue tel un enfant contrarié, mais se lève tout de même pour aller chercher le fameux dessert.

- Je te laisse choisir le film, je reviens, il lui dit avec un clin d’oeil.

Il voulait faire plaisir à sa petite-amie et il sait ce qu’elle aime… Du moins, il espère ne pas se tromper. Quelques minutes passées dans la cuisine pour prendre des petites assiettes avec des petites cuillères, servir les deux desserts qu’il a pris, puis il revient dans le salon. Ils pourront déguster leur dessert tranquillement devant un film.

- Et voilà, des Hotteok et du tiramisu !

Il pose les assiettes sur la table basse et s’installe à côté de Soo Bin sur le canapé. Calcifer pointe évidemment le bout de son nez pour voir si éventuellement la nourriture posée sur la table pourrait l’intéresser...
vmicorum.

________________________________

You&Me, Me&You
“You and me is more than hundred miles, you and me is more than the grey sky, you and me is more than lonely days, it's our time to go, dance with me, one more time.”
Bae Soo Bin
☆ ROOKIE SHAKER
Bae Soo Bin
Pseudo : Megxo
Célébrité : Han So Hee
Crédits : wrckedbunny
Messages : 49
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27792-bae-soo-bin-you-catch-me-evehttp://www.shaketheworld.net/t27868-bae-soo-binhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | Dim 7 Avr - 18:57
Citer EditerSupprimer


« C’est vrai qu’un homme confiant est sexy » Elle hocha la tête, approuvant les paroles du jeune homme même si elle comptait le taquiner encore un peu : « Mais attention à ne pas être trop présomptueux monsieur, vous prenez vite vos rêves pour des réalités. Je n’ai pas dit oui » Son sourire était taquin, la plaisanterie faisant briller son regard. Un regard rempli d’amour. Ils avaient déjà échangé sur le sujet et même si au départ le mariage n’était pas une idée qui enchantait la belle, elle avait quelque peu changé d’avis. Si Hak Kun décidait un jour de lui demander sa main, sa réponse risquait d’être positive. Elle criait sur le toit ne pas vouloir se conformer aux attentes de la société mais, c’était différent quand il s’agissait de Hak Kun. Elle était heureuse avec lui et devenir sa femme n’était pas une idée insupportable… au contraire. Pour autant, elle restait davantage emballée par l’idée de marquer sa peau pour le jeune homme. Ça semblait tout aussi symbolique, peut-être même plus vu la passion que la jeune femme éprouvait pour cet art. Et parce que l’encre marquerait sa peau pour toujours. « J’ai si hâte de bosser dessus et te montrer ça » Elle sautillait presque sur place, le cerveau en ébullition alors qu’elle visualisait déjà plusieurs images. Dans les prochains jours, elle allait certainement harceler Hak Kun de croquis pour avoir son avis. C’était un projet particulier, très spécial et elle allait y mettre toute sa passion ainsi que son amour.

« Je ne vois pas de quoi tu parles » Elle fit la moue même si elle se savait jalouse. Elle ne faisait pas le poids face à Hak Kun mais elle avait elle aussi offert quelques crises, n’appréciant pas qu’on s’approche de l’homme qu’elle aimait. Elle voyait souvent le charme de Hak Kun opérer et plusieurs fois, des femmes avaient jeté son dévolu sur le jeune homme et ce, devant les yeux de Soobin. Celle-ci aimait alors entrer en scène pour montrer qu’elle était présente et qu’elle pouvait montrer les crocs si nécessaire. Pour dissuader quiconque même si en soit, elle avait confiance et ne doutait pas de son petit-ami. Elle avait quand même ce côté en elle et elle le laissait parfois s’exprimer. « Je pense qu’on est pas au même niveau jeune homme » Elle pouvait citer plusieurs exemples pour le prouver. La jeune femme pouvait elle aussi attirer les regards alors, ça laissait l’occasion à la jalousie de Hak Kun de faire son apparition. « Il va bien, tu devrais passer au studio d’ailleurs. Ça lui ferait plaisir de te voir » Même s’il devait avoir l’impression de le côtoyer au quotidien puisque Soobin parlait très souvent de Hak Kun à son ainé.

Le repas ayant été dévoré, la soirée pouvait continuer avec un programme simple mais confortable. Soobin avait hâte de se coller contre son homme mais avant ça, elle avait un dessert à déguster. « Um, disons que ce dessert-là, je préfère le savourer un peu plus tard dans la soirée. » Elle lui envoya un clin d’œil, n’ayant pas résister à sa moue.  « Merci mon beau voleur ». Elle attrapa la télécommande en attendant pour chercher un film même si elle n’avait pas vraiment d’idée. Elle n’était même pas sûre d’avoir envie de le regarder jusqu’à la fin, c’était surtout un prétexte pour se poser avec son homme. Une fois un film choisi – sans trop de réflexion- elle le lança et mit pause, attendant le retour du coréen dans le salon. « Wooow, tu es le meilleur ! » Elle s’exclama en voyant les assiettes, l’eau à la bouche. Elle se tourna vers Hak Kun pour le prendre dans ses bras et pour l’embrasser sur les lèvres. Avec un sourire taquin, elle ne manqua pas de le remercier : « Tu vas être très lucky ce soir toi » Elle ria doucement et l’embrassa une nouvelle fois avant de l’oublier pour se jeter sur son assiette. « Um, c’est délicieux ! » Généreuse, elle fit gouter un peu de crème à Calcifer, gourmant comme sa maman : « Calci’ adore aussi » Le jeune chat savait lui apprécier les bonnes choses. « Je vais peut-être accepter ta demande au final » Elle plaisanta en repensant à leur conversation plus tôt.
Une fois son assiette vide, elle se lova naturellement contre son homme tout en humant son odeur : « Je n’aime pas dormir seule, tu me manques vraiment » Elle déposa un baiser dans son cou avant de se concentrer sur l’écran. « On devrait se faire un ciné d’ailleurs, ça fait longtemps » Ils pouvaient regarder un film à la maison comme il le faisait actuellement mais Soobin aimait avoir des dates avec son petit-ami, elle y tenait beaucoup et de vu qu’il était moins présent avec ses études, ça lui semblait encore plus important ces derniers temps.


vmicorum.

________________________________

You pick me up when I feel down no matter how deep in the night. I got your back when we go out ; you know I'm always on your side. You make this world a little wild and we shout through crowded streets. Turn up the noise and make it loud and let the world fall at our feet▵ endlesslove.
Noh Hak Kun
☆ ROOKIE SHAKER
Noh Hak Kun
Pseudo : Alina.
Célébrité : Yoon Jeong Han (Seventeen).
Crédits : Cosmic.
Messages : 81
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27869-noh-hak-kun-they-wanna-stealhttp://www.shaketheworld.net/t27884-noh-hak-kunhttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-han-kikunae-oksana-ka-eul-hak-kun#1013191
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | Dim 23 Juin - 13:11
Citer EditerSupprimer


@Bae Soo Bin
- Je dois être trèèèèès sexy alors, si c’est un des critères.

Hak Kun ne manque pas de confiance en lui, on pourra le constater. Cela passe parfois pour de l’arrogance ou du narcissisme. La frontière est fine en ce qui le concerne, il faut le reconnaître. Cependant, il n’a jamais pu compter que sur lui-même. Il est son premier allié et il considère que c’est important d’avoir confiance en soi. Quitte à friser l’arrogance par moment, ça agace, mais en général, il y a moins de chance pour qu’il devienne la cible de moqueries. Du moins, c’était le cas au lycée. C’est un mécanisme de défense qu’il a rapidement adopté, en observant certains de ses camarades être malheureusement la cible de harcèlement. Il n’en est pas fier, mais il a contribué à cela par moment, pour rester « cool » auprès des autres, éviter que ça se retourne contre lui… On n’est bête quand on est jeune. On est influençable aussi et on se construit bien trop au travers du regard des autres. Après le lycée, Hak Kun a tenté de se détacher de cela. Sa grande confiance en lui est parfois exagérée, mais jamais feinte. Il a aussi adopté ce comportement pour aller de l’avant et prouver à son père qu’il n’avait pas besoin de lui pour construire sa vie d’adulte.

- Parce que tu oserais dire non ? il demande en la défiant du regard, un sourire au coin des lèvres, ravi de pouvoir la taquiner.

Ce sujet a déjà été abordé dans leur couple. Hak Kun sait que Soo Bin n’est pas pressée de se marier, ce n’est pas non plus une obligation à ses yeux et le jeune homme est plutôt d’accord avec ça. Même si… Au fil du temps, il doit bien reconnaître que ça lui a plusieurs fois traversé l’esprit. Ils prouveraient une fois de plus à leur famille respective qu’ils s’en sortent très bien et qu’ils sont heureux tous les deux. Bien que le mariage ne soit pas un gage d’épanouissement dans une relation. Certaines unions se terminent bien mal… Toutefois, il ne lui fera jamais l’affront de lui faire sa demande, si elle n’a pas, au préalable, exprimer clairement son désir de franchir ce cap. Ce n’est pas cela qui changera son amour pour la jeune femme.

- Par contre, si on se marie, je veux qu’on travaille sur ta robe ensemble. Peu importe la tradition. Ne pas voir la mariée avant la cérémonie, c’est des conneries, dit-il en faisant la moue.

Certes, confectionner une robe de mariée ce n’est pas une mince affaire et bien évidemment que Soo Bin pourra lui donner toutes les indications qu’elle voudra pour que le résultat final corresponde à ses attentes. Néanmoins, Hak Kun est en étude de stylisme, c’est un domaine qu’il maîtrise et ça lui tiendrait à coeur de pouvoir la créer avec Soo Bin.

- Bien sûr. Le mensonge ne te va pas bien, rétorque-t-il avec un rire. Je vais peut-être recontacter mon ex alors, si tu n’es pas jalouse.

La provocation et la taquinerie… Il adore. Heureusement que Soo Bin le connaît bien et qu’elle sait lui rendre la pareille. Ce n’est pas comme s’il comptait mettre ses bêtises à exécution.

- Je suis innocent madame la juge. Je plaide non coupable.

À d’autres… Hak Kun et jalousie sont quasiment des synonymes quand il s’agit de Soo Bin. Dans un autre registre, c’est vrai qu’il n’est pas passé au salon de tatouage depuis plusieurs jours. Il a pourtant l’habitude d’aller déjeuner avec Soo Bin ou de la rejoindre le soir quand elle termine sa journée. Il remédiera à cela sous peu. Il voulait surtout des moments à deux pour combler l’absence induite par cette règle stupide : les étudiants de la Yonsei sont contrains de dormir au dortoir de leur fraternité en semaine. Hak Kun déteste qu’on l’infantilise…

Un sourire se dessine sur les lèvres du jeune homme. Il savait que ça plairait à Soo Bin. Depuis le temps qu’ils vivent ensemble, il y a des sujets que lesquels il ne peut se tromper. S’il ne fait pas toujours attention aux autres, il a toujours minutieusement gardé en mémoire les préférences de Soo Bin. D’abord pour la séduire et maintenant, juste pour lui faire plaisir. La voir sourire, il ne s’en lasse pas. Sa plaisanterie le fait rire.

- Ce n’est pas difficile de te plaire dis-donc, il réplique sur le même ton.

Il lui pique parfois un petit morceau de crêpe coréenne pour l’accompagner, bien qu’il ne soit pas particulièrement attiré par les mets sucrés. Il passe un bras autour des épaules de sa petite-amie, sans y réfléchir, lorsqu’elle vient se blottir contre lui. Ça lui manque beaucoup aussi…

- Si je pouvais rentrer dormir tous les soirs, je le ferais. Eui Joo est très gentil, mais c’est toi que je préfère avoir dans mon lit.

Il accompagne sa phrase d’un rire. Il a déjà parlé de son colocataire à Soo Bin. Il s’amuse à l’effrayer avec des histoires d’épouvantes et des films d’horreur. Il ne peut pas refuser au jeune homme de venir se rassurer en passant la nuit avec lui. Après coup, il se sent toujours un peu coupable. Comme un grand-frère qui adore embêter son cadet, mais qui accepte de le réconforter ensuite. Si Hak Kun ne lui faisait pas aussi peur aussi…

- C’est vrai, ça fait longtemps. Tu voudrais aller voir quoi ? D’ailleurs… La prochaine fois qu’on ira en date, je pense qu’on pourra porter la tenue que je suis en train de créer…

Il ne lui en dit volontairement pas plus pour attiser la curiosité de Soo Bin. Hak Kun adore leur confectionner des tenues de couple. C’est quelque chose qui se fait beaucoup en Corée du sud et depuis qu’il est avec Soo Bin, il doit reconnaître que ça lui plaît bien… Encore plus quand il peut lui-même créer les vêtements en question. Mêlant leurs deux styles pour donner quelque chose d’unique.
vmicorum.

________________________________

You&Me, Me&You
“You and me is more than hundred miles, you and me is more than the grey sky, you and me is more than lonely days, it's our time to go, dance with me, one more time.”
Contenu sponsorisé
 
Re: You and me is more than hundred miles (Soo Bin & Hak Kun) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide