sombre
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2023

THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie

Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @hanatsuki-sen
Messages : 161
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie | Sam 1 Juil - 13:57
Citer EditerSupprimer

the sound of silence
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Incapable de dissimuler tes émotions, on voit clairement sur ton visage que tu es déçue, voire blessée, face au désintérêt de Haru pour un sujet qui te tient à coeur. Tu tentes de relativiser, de balayer ta déception sous le tapis pour profiter du moment présent, aka la disparition de ce malentendu et le second départ de votre... heu... amitié ? Amitié et plus si affinité ?Relation ? Tu as du mal à mettre un mot sur vous deux, de peur d'aller trop vite, trop loin. Ton petit sourire revient doucement quand il tente une fois de plus de retomber sur ses pattes. Hiérarchiser les sujets ? Ça te peine bien moins. De fait, ça te semble même plutôt logique de d'abord apprendre à vous connaître, tu es totalement partante pour ça. Puis c'est au tour du rose sur tes joues de refaire son apparition. C'est vrai que... pourquoi faire un projet couture pour son frère que tu n'as vu ni d'Eve ni d'Adam, quand tu peux faire quelque chose pour lui ? Tu as déjà de violents flashs de pièces inspiration rock qui te viennent à l'esprit. Malgré toi, ton regard glisse sur Haru, de la tête aux pieds. Yep. T'es foutue. Trop d'idées. Trop d'envies.

Tu souris faiblement. « La couture n'est pas forcément un sujet très passionnant pour ceux qui ne sont pas dedans, tu finis par dire. » Autrement dit, tu pourrais comprendre qu'il ne s'intéresse pas à ça, ou n'ait pas envie de s'y intéresser. Sans être particulièrement niche, ça reste une activité parfois obscure pour les non initiés à l'art du jersey et de la popeline.

Gloire à ce fameux frère qui vous aura donc permis de vous revoir sans le vouloir et de dissiper ce cruel malentendu. Fameux frère qui semple s'impatienter puisque le téléphone de Haru vibre au creux de sa main. Oh. Le temps des retrouvailles toucherait-il à sa fin ? Quelque part ce ne serait pas plus mal, tu as la tête toute retournée d'émotion. Et en même temps, tu n'as pas envie de que ça s'arrête déjà. Alors forcément, quand il propose de prolonger le moment en faisant une chasse au trésor, tes yeux s'illuminent. « Je suis toujours partante pour une chasse au trésor ! » Et ici, ce n'est pas seulement parce qu'il mentionne le mot "trésor", qui chez toi invoque des images de monceaux de trucs scintillants. Tu observes attentivement la photo qu'il te montre, fronçant les sourcils. Cette veste te dit quelque chose. Si c'est là le style du frère de Haru, ils doivent être comme le jour et la nuit ! « Mmh, les longs manteaux comme ça sont rangés plus vers l'arrière de la boutique, là où les racks sont plus hauts. » Tu ne vas jamais fureter par là-bas parce que tu sais que tout est trop long pour toi (et hors budget aussi), et tu n'as pas envie de passer ton temps à reprendre la longueur des rares vêtements que tu achètes. Le prêt-à-porter est censé porter son nom correctement et ne pas te filer de boulot supplémentaire pour convenir à ta petite taille.

Tu l'entraînes donc vers l'endroit où tu penses que la veste en question se trouve, et vous commencez les recherches. Tu ne cesses d'être distraite par tout et rien, levant devant toi mille et une pièce pour t'extasier devant et les montrer à Haru, le tout accompagné de petits commentaires et de questions du style "tu en penses quoi ?", "ça m'irait tu crois ?" ou encore "je suis sûr que ça t'irait trop bien !". Et toujours pas de trace de la précieuse veste malgré que vous soyez en train de retourner méthodiquement le rayon.
Puis tu as l'illumination. La raison pour laquelle cette veste te disait quelque chose. Et tu éclates de rire toute seule. « Oh mon dieu, tu finis par hoqueter en essuyant une larme de rire. Je pense qu'on pourrait chercher encore des heures, on ne trouvera pas... c'est une veste de la collection précédente ! S'ils en ont encore, il faut demander à un vendeur. » C'est alors que tu marques une pause, devenant hésitante. Avec son bégaiement, tu ne sais pas s'il veut demander lui-même, ou s'il prendra mal que tu lui proposes d'aller voir pour lui. Tu n'as aucune idée de comment il réagit dans ce genre de situation, de son aisance vis-à-vis de son trouble de la parole. Tu te souviens bien qu'il avait dit que ça ne le dérangeait pas que ses textes soient chantés par une autre, mais qu'en est-il des mots de tous les jours ? Tu ne voudrais pas lui voler sa parole. « Qui de nous deux se sacrifie pour affronter les terribles vendeurs ? tu finis par demander avec un sourire. » Il faut dire que depuis votre arrivée, les vendeurs ne cessent de vous lancer des regards, certains plus dédaigneux que d'autres.

Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie - Page 2 A-helphtml__9_ THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie - Page 2 T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1005
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1077481http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: THE SOUND OF SILENCE ✦ haru & yujie | Dim 9 Juil - 21:16
Citer EditerSupprimer

the sound of silence

ootd + Outre son bégaiement, les difficultés que Haru avait parfois à s'exprimer étaient purement de la maladresse. Il avait passé tant de temps à peu parler que lorsqu'il le faisait, ses idées n'étaient pas exprimées très clairement. Ces difficultés cumulées amenaient souvent les gens à le penser stupide et à se permettre de le lui dire. « T'es tellement pataud Haru ! », « Mais t'es bête ou quoi ? » ou encore « réfléchis avant d'ouvrir la bouche ! » Et en voyant la maladresse avec laquelle il s'était adressé à Yu Jeong, il ne pouvait que se dire que tous ces gens avaient raison. La réponse de la jeune femme ne le réconforta pas. Il avait envie de lui dire que la couture l'intéressait, si c'était elle qui parlait de ce qui la passionnait mais après ce qu'il venait de dire...

Il s'accrocha au fait qu'ils venaient d'éclaircir un premier malentendu et qu'il aurait l'occasion de corriger celui qu'il venait d'amener. Dans tous les cas, ils s'étaient assurés qu'ils allaient se recontacter, qu'ils avaient bien envie de se connaître. Haru parlait avec difficulté mais comptez sur lui pour tenir sa parole. Pour prolonger l'instant, il demanda de l'aide à Yu Jeong pour trouver la veste que son frère voulait. Il aurait pu le faire seul mais l'idée de rester un peu avec la jeune femme était bien plus plaisante. « O-oh. » En effet, il n'était pas encore aller dans le fond de la boutique, trop peu à l'aise et trop peu habitué au shopping pour connaître les habitudes de présentation des magasins.

Il la suivit donc, hochant la tête à ses questions ou fronçant le nez face à des modèles qui ne lui plaisaient pas trop ou levant le pouce lorsqu'il les validait. Allez savoir pourquoi, il imaginait que s'ils continuaient à se voir comme ils en avaient envie, cette scène était vouée à se répéter. S'il n'était pas particulièrement à l'aise, il trouvait l'enthousiasme de Yu Jeong plutôt communicatif. D'ailleurs, une des pièces qu'elle avait montré pour elle, à laquelle il avait répondu que oui elle lui allait bien, lui restait en tête. Il aurait vraiment eu envie de la voir avec ce joli haut asymétrique. Coupé dans sa réflexion, il la regarda les yeux ronds, la collection précédente ? Un sourire taquin étira ses lèvres. « L-l-la sssaison pr-pr-précédente ? E-e-et lui q-q-qui mmme dit ê-ê-être à laaa p-p-pointe de la mmmmode. » Il lâcha un petite rire, son nez froncé non pas dans un tic mais dans une moue moqueuse. Réfléchissant à peine à la question qui suivit, il déverrouilla une nouvelle fois son téléphone, la photo toujours affichée et le tendit sans aucune crainte à Yu Jeong. Il apprécia la façon qu'elle eut de tourner sa demande, il ne savait d'ailleurs dire si le problème était réellement les employé.e.s du magasin ou son bégaiement. Il se sentit étrangement normal.

Suivant la jeune femme qui trouva une vendeuse du magasin, il la regarda expliquer leur demande et l'employée sembla surprise, elle alla néanmoins voir en arrière boutique. « J-j-je pense qu-qu-ils l'ont eeencore m-m-mmon fffrère s'en e-e-est a-assuré. » Il reprit son téléphone tendu par la jeune femme et ils n'avaient plus qu'à attendre. « Le haaaut qu-que tu mmm'as m-m-mmontré pour t-toi tout àààà l-l-l'heure. Jjje p-pense qu-qu'il t-t-t'irait b-b-bien. » Un moyen de lui montrer qu'il s'intéressait bien à ce qu'elle lui disait et à son goût pour la mode. Il lui aurait bien proposé d'aller l'essayer mais l'employée revint, le manteau en main. Elle se dirigea vers Yu Jeong, normal puisqu'elle était celle avec qui elle avait échangé. « Le manteau était déjà sorti, nous avions été contacté pour savoir si nous l'avions en stock, c'était pour vous j'imagine. Je vous le dépose en caisse ? » Ce fût au tour de Haru de reprendre la parole. « O-o-oooui. » Le nez froncé et les yeux plissés, c'était son quotidien, il s'en moquait en général lorsqu'il était face à des inconnus, il trouvait ça moins plaisant en présence de Yu Jeong. La vendeuse sourit simplement et alla jusqu'aux caisses. Haru, lui, se retourna vers Yu Jeong. « B-b-bon mmma mi-mission sss'arrête ici. Mmmerci p-p-pour ton aaaide. » Il sourit à la jeune femme. « Jjje v-v-vvais te laisser fffaire t-t-ton shopping. » Il lui adressa un petit clin d’œil. « Jjje t-te c-c-contacte rrrapidement. » Le soir-même, il lui envoyait les premiers messages, premiers d'une longue liste. Il s'autorisa à poser la main sur le bras de Yu Jeong, les signes d'affection chez lui étant souvent tactiles et, un peu à contre cœur il fallait bien l'avouer, prit la direction de la caisse pour régler ce fichu manteau (mais qui lui avait offert l'occasion de revoir Yu Jeong, il pourrait bien payer une pizza à son frère).

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence

Bae Yu Jeong aime ce message

Une petite réponse rapide