sombre
-64%
Le deal à ne pas rater :
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques Jamo S17F (gris ou bleu)
199 € 549 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam

Et l'océan se retire... feat. Issaïeva Oksana

Jeon Min Ah
☆☆ DEBUT SHAKER
Jeon Min Ah
Et l'océan se retire... feat. Issaïeva Oksana - Page 2 4uafdppz

Pseudo : Lena.
Célébrité : Park Sooyoung (Joy ; Red Velvet)
Crédits : moonaetics (avatar) / sial (signature)
Messages : 197
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t27547-jeon-min-ah-big-sis-girl-boshttp://www.shaketheworld.net/t27569p10-jeon-min-ah#1076037http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062525
Re: Et l'océan se retire... feat. Issaïeva Oksana | Sam 13 Jan - 11:53
Citer EditerSupprimer


outfits + Min Ah n'était pas du genre à se laisser impressionner ou à laisser sa peur dicter ses choix ou ses avancées. Néanmoins, malgré le joli sourire d'Oksana et sa gentille invitation à se rendre aux écuries, l'avocate allait passer son tour. Au-delà du fait qu'elle avait peur des chevaux, des grandes bêtes impressionnantes, elle n'avait pas forcément envie de crapahuter dans la paille, dans la boue et dans le crottin. Elle n'avait même pas de tenue vestimentaire qui pouvait être sacrifiée pour une telle occasion. « C'est gentil, j'y réfléchirai. » Min Ah était trop précieuse peut-être et très diplomate c'était certain. Et avec passion Min Ah pouvait parler de la danse, de la rigueur et de la satisfaction de dépasser les limites de son corps, elle avait un peu de mal à imaginer qu'un tel discours puisse se tenir sur l'équitation. Oh elle savait qu'il avait de la maîtrise et de l'entraînement mais elle avait aussi dans l'idée qu'une grande partie des efforts étaient faits par le cheval et non le cavalier. Aux propos d'Oksana, elle comprenait qu'une partie de ces entraînements avaient pour but de nourri la relation entre l'animal et l'humain plus qu'autre chose. « Mmh. Il y a des déviances dans toutes activités malheureusement. » Elle l'avait vu lors des courses auxquelles elle avait assisté avec ses parents. Bien qu'elle ne soit pas forcément engagée dans la cause animale (ni aucune réelle cause militante en soit) certaines scènes n'avaient pas été très plaisantes. Bien que leurs sports ne se ressemblaient pas, les jeunes femmes semblaient avoir trouvé un terrain d'entente sur le ballet, la promesse de voir d'autres représentations et l'échange de leurs numéros en étaient une preuve. Comme pour toute première rencontre, les deux jeunes femmes apprenaient à se connaître et cela passait par en apprendre davantage sur la profession de l'une et l'autre. « Tu as peut-être les lieux ouverts au public parce que tu as l'impression de travailler pour le bien commun ? Vous trouvez plus d'altruisme dans ce que vous faites que lorsque vous travaillez avec des particuliers? » Et Min Ah pensait le comprendre puisque la jeune femme s'imaginait altruiste, elle comprenait que Oksana souhaitait travailler pour le bien commun. C'était valorisant de se dire que ce que l'on faisait apportait quelque chose aux autres. Et elles trinquèrent à cette rencontre, un sourire franc et fier étira les lèvres de Min Ah en voyant que la jeune femme appréciait son choix. « Ils ont de très bons vins ici, c'est assez souvent que je viens après une représentation, une sorte de petit rituel pour parfaire ces soirées qui sont déjà plutôt bonnes. » Elle lui adressa un petit clin d’œil complice. « Comme ce soir ! » Elle reposa son verre pour picorer quelques fruits avec élégance, réellement ravie du tournant qu'avait pris cette soirée. Min Ah fît un léger « non » de la tête avant de reprendre la parole, une fois son morceau de fruit avalé. « Ce n'est pas que je n'ai pas envie de travailler sur une grosse affaire mais j'ai conscience que, souvent, elles sont médiatisées et il faut être irréprochable. » Elle hocha ensuite la tête. « Oui mais ce cadre me plaît. C'est un peu comme de la danse classique, tu dois savoir être expressive en respectant la rigueur de la posture, c'est un peu pareil. Si tu sors trop du cadre, tu crées un vice de procédure qui peut devenir un précédent et là... » Elle afficha un léger sourire. « Le rêve d'un bon avocat c'est de créer un précédent mais pour le mieux, créer un cas de jurisprudence qui pourra être appliqué pour d'autres plaignants et d'autres affaires. » Min Ah en était encore loin, elle venait de commencer sa carrière et bien qu'ambitieuse, elle croyait en la valeur du travail et ne souhaitait pas gravir les échelons parce qu'elle était juste Jeon Min Ah. « J'imagine que lorsqu'on est architecte c'est un peu pareil, on rêve de laisser sa trace sur ou dans un projet de grande importance ou de créer son style très reconnaissable. Ce doit être un rêve de se dire qu'on voit un bâtiment, une structure et directement se dire, ah, ça c'est signé Oksana ! Non ? » La jeune avocate reprit une gorgée de son vin, appréciant vraiment les arômes délicats qui s'y trouvaient. « Je ne suis avocate que depuis trois ans, j'aime l'idée de me faire la main avant de travailler sur des affaires médiatisées et de hautes importances. » Et oui, Jeon Min Ah était capable d'humilité qui l'aurait cru ? « Oh j'ai complètement oublié de te demander, tu es diplômée de quelle université ? Et je ne pense pas t'avoir demandé ton âge également. » Elle sourit. « J'ai 28 ans pour ma part et je suis une ancienne étudiante de la Yonsei. La majorité de mes études a été faite lorsque c'était encore l'ancien doyen. » Ce qui n'était pas gage de valeur quand on sait les débordements qu'il y avait pu avoir mais elle ne pouvait changer ce fait.


vmicorum.

________________________________


☽☽ The shoes on my feet, I bought 'em. The clothes I'm wearing, I bought 'em. The rock I'm rocking, I bought it. The house I live in, I bought it. The car I'm driving, I bought it. I depend on me
Issaïeva Oksana
☆☆ DEBUT SHAKER
Issaïeva Oksana
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Evgenia Medvedeva (Athlète).
Crédits : Marie.
Messages : 114
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t27136-issaieva-oksana-this-time-i-http://www.shaketheworld.net/t27152-issaieva-oksanahttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han-kagiyama-kikunae-lim-ka-eul-issaieva-oksana#1013191
Re: Et l'océan se retire... feat. Issaïeva Oksana | Lun 15 Avr - 13:43
Citer EditerSupprimer


+ Si Min Ah préfère décliner son invitation, la jeune femme ne le prendra pas mal. Elle peut comprendre que tout le monde ne soit pas attiré par cet univers, que ce soit par crainte, ou par manque d’intérêt. Oksana reformulera sa proposition une autre fois, si Min Ah l’élude, elle n’insistera pas. Même si c’est toujours un plaisir de partager sa passion, elle sait être raisonnable et respectueuse. La cavalière acquiesce d’un léger signe de tête. Effectivement, il y a des déviances dans tous les domaines, que ce soit envers les animaux ou même les humains, quand il est question de dopage, d’agressions sexuelles, de violence sur mineurs ou sur les bêtes. L’Humain est un monstre sous bien des aspects. Heureusement, il y a encore de bonnes âmes pour se battre contre ces pratiques, pour garder espoir de jours meilleurs. Sana n’est pas naïve. Elle évolue dans le monde équestre depuis son plus jeune âge, elle en a côtoyer des cavaliers, elle en a vu des pratiques. Il y a encore des horreurs faites aux chevaux son couvert de résultat, de rendement, d’efficacité. La relation avec l’animal est encore trop souvent reléguée au second plan pour certains cavaliers, alors qu’elle est primordiale. À quoi bon pratiquer un sport en lien avec un animal, si c’est pour le traiter comme un objet ? Le problème aussi, c’est que l’équitation de haut niveau est un sport réservé aux plus aisés, il faut défendre son prestige, son argent, etc. Et l’Humain est près à tout pour préservé sa fierté. Sana pourrait débattre pendant des heures sur ces pratiques barbares et la nécessité d’y mettre un terme. Elle est impliquée pour la cause animale, encore plus dans le monde équestre. L’année dernière, elle a tanné sa mère pour récupérer un hongre, ancienne maltraité, destiné à l’abattoir et craintif de l’Homme. Il n’avait pourtant que 9 ans, c’est si jeune pour une cheval. Débourré beaucoup trop tôt, il était abîmé par la vie… Elle a pu l’accueillir dans les écuries familiales, s’en occuper et c’est maintenant une crème. Il est monté de temps en temps pour des balades, mais sinon il vit sa vie avec ses congénères, des bons soins et des prés à perte de vue pour courir.

- Oui, c’est ça ! Et il faut que notre travail mette en valeur les expositions ou les lieux publics en question. C’est un véritable challenge je trouve ! Bon par contre, je suis devenu bien plus critique quand je visite un musée, une expo ou autres lieux, en tant que spectatrice, elle avoue avec un léger rire.

En toute honnêteté, Oksana ne s’y connaît pas beaucoup en vin. C’est plutôt son père l’œnologue de la famille. Elle aime en déguster, certains ont un goût délicat et appréciable. Toutefois, elle ne prétend pas connaître les grands crus, ni les caractéristiques particulières de chaque millésime.

- C’est un chouette rituel ! Il faut savoir se faire plaisir.

Elle sourit et porte à nouveau le verre à ses lèvres. Dégustant quelques fruits, Oksana écoute l’avocate avec attention. C’est un milieu qui lui est totalement inconnu. Tout ce qu’elle connaît vaguement du droit, c’est ce qu’elle apprend au détour de vidéos « true crime » publiées sur internet. En soit, pas forcément des sources sûres, ni qu’elle aurait correctement interprétées. Néanmoins, elle comprend le point de vue de Min Ah.

- Finalement, tu as trouvé un métier avec les mêmes caractéristiques que ta passion, c’est un peu lier l’utile à l’agréable.

Un peu comme ce qu’Oksana à fait via sa chaîne Youtube. Elle n’en vit pas pleinement, mais c’est tout de même un plus de revenus non négligeable. Elle ne prétend pas révolutionner le milieu. Elle publie seulement des pans de sa vie, elle parle de ses poneys, de sa vie de cavalière, de Kpop, de sorties en concours, etc. La jeune femme hausse les épaules.

- Oui… Après, je n’ai pas spécialement envie d’être architecte pour des bâtiments en tant que tel, ça me fait moins rêver. Même s’il y a des édifices magnifiques qui sont signés de grands noms du milieu. En fait, je me plaît vraiment dans l’architecture d’intérieur. Plus tard j’aimerais ouvrir ma propre agence pour avoir ma propre patte et ne pas être limitée dans ma créativité.

Oksana n’a pas à se plaindre, elle a beaucoup de liberté dans son travail actuel. Cependant, elle se doit de coller à la direction artistique et de l’agence qui l’emploie. Ce qui est normal, au fil des années une identité propre s’est créée et il n’est pas rare que des clients fassent appelle à leurs services justement pour retrouver cet esprit.

- Oh, j’étais à la Yonsei aussi ! J’ai terminé mon cursus l’année dernière, j’ai 25 ans, 26 en juin.

Il lui reste encore un peu de temps avant de souffler de nouveau ses bougies.

- Tes années d’études là-bas t’ont plus ? Tu étais dans une fraternité ?


vmicorum.

________________________________

Миллио́н а́лых роз
“Million, million, million scarlet roses. You see from the window, window, window.. Who is in love, who is in love, who is in love and that one will turn his life into flowers for you.”

Une petite réponse rapide