sombre


    :: Défouloir :: 2023

it's all lies, darling ((jang woo))

Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 315
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 18:47
Citer EditerSupprimer
@Han Jang Woo | [ ootd ] — Scénario vaillamment pensé, rôles merveilleuses distribués, vous n'étiez que vos propres personnages, pas vrai ? Ce n'était qu'un rôle, un jeu, un défi — et vous pouviez bien trouver d'autres mots encore pour décrire chacun de vos pas, de vos gestes ou de vos mots. Ue pièce de théâtre vivante, un spectacle de "rue". Une scène tournée dans une foule innocente, un jeu dont personne n'avait idée. Pas même vous, finalement. Tu réfléchissais à tout ; mais tu pensais à rien. Tu ne pensais pas à l'après, à demain. Tu ne pensais pas à ces questions qui devraient te traverser l'esprit. Tu ne pensais pas à la logique elle-même. Tu réfléchissais pourtant à la tournure de tes phrases, à tes prochains mouvements. Tu réfléchissais aux siens, captant sans trop analyser la danse de ses doigts sur ton dos ou l'étincelle dans ses pupilles. La même venait-elle briller dans ton regard ? C'était le défi qui te faisait avancer, diras-tu. Et le rôle qui te fera agir et réagir. Evidemment — quoi d'autre, sinon ? Et si de l'extérieur vous deviez ressembler à un couple parfait, tu savais que ce n'était qu'une bataille. Une bataille que tu voulais assurément gagner.

L'esquisse finement triomphante aux lèvres à ses mots, tu ne savais cependant si tu avais réellement gagné ou si tu venais de signer ta défaite. Il était hors de question de reculer, d'abandonner. Et tu ne pouvais nier l'évidence même, l'ombre de cette attirance entre vous cachée dans un jeu aux règles infondées. La raison, sans doute, pour laquelle tes paupières vinrent se clore à la sensation de ses lèvres contre les tiennes. La raison, sans doute encore, pour laquelle tu répondis au baiser sans aucune hésitation, ton corps cherchant à combler un espace qui n'existait plus tandis que tes doigts voyageaient sur la peau de son cou, de sa nuque, glissant à peine sous le tissu de son haut pour y frôler sa peau une fois encore. Et c'était différent de ce baiser échangé pour le tournage de votre drama. Et c'était différent — juste différent. Dans un souffle court tu te décalas, inspirant longuement alors que l'air semblait brûler tes poumons, tu rouvris les paupières, regard voilé par un sentiment dont tu n'arrivais pas à trouver le sens. Pas encore. "N'empêche que t'as pas vraiment répondu à ma question", que tu chuchotas, la respiration trop saccadée pour articuler trop fort. Même si en réalité, il l'avait fait. Tes doigts agrippant délicatement son menton, comme si tu craignais qu'il recule, tu ne lui donnas aucun temps pour répondre cependant, tes lèvres retrouvant sans attendre leurs jumelles pour un nouvel échange passionné.


________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine

Han Jang Woo aime ce message

Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : skatevibetm (c) signa : pando (c)
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 19:49
Citer EditerSupprimer
@Rhee Hye In | [ ootd ] — Qui avait gagné ? Qui avait perdu ? Une réponse qu’ils n’avaient pas et qu’ils n’obtiendraient probablement jamais, bien trop perdu dans leurs propres jeux pour comprendre quel était le véritable but de cet affront. Au bout du compte, il était trop tard pour se poser des questions, parce que la tension s’était confortablement installée, parce que le désir était désormais bien présent et qu’il était préférable de simplement s’arrêter de penser, de juste se laisser aller puis, plus tard, ils auraient tout le temps d’aviser. Pour le moment, tout ce que Jang Woo savait était qu’il ne souhaitait pas reculer, qu’il ne souhaitait pas lui donner le dernier mot, encore moins lui laissait croire qu’elle avait remporté la victoire alors qu’ils étaient tous les deux dans le même cas. Il n’avait pas envie que Hye In comprenne à quel point toute cette situation le chamboulait, l’excitait très certainement aussi – même si à ce propos aussi, le jeune homme lui-même ne semblait pas entièrement le réaliser – et que tout ce qu’il voulait était détruire le peu d’espace qui restait entre eux. Donc, de nouveau, il joua le garçon confiant, sûr de lui, nullement accaparé par de drôles d’émotions qu’il ne devrait pas ressentir, avant de répondre à sa question en l’embrassant. Un baiser dont la douceur se dissipa aussitôt qu’elle arriva, remplacée par une fougue impressionnante, vraiment incomparable à chaque échange qu’ils avaient partagé pour leur drama. Puisque la tension n’était pas présente à cet instant là, la tentation encore moins, et qu’ils n’essayaient pas de se donner tout entier à l’autre. Actuellement, tout paraissait si différent. Une différence que Jang Woo ne tentait pas de comprendre, se contentant de la blottir toujours plus contre lui pendant que leurs lèvres se touchaient, leurs langues s’entremêlaient et que sa peau frissonnait sous les caresses de la jeune femme.

Non, il n’avait toujours pas répondu à sa question mais… « Je pensais que c’était clair pourtant. » Son corps entier semblait s’échauffer, se réveiller et, à dire vrai, il avait l’impression que cela faisait une éternité qu’il n’avait pas éprouvé de telles émotions. Pas besoin de plus de mots pour saisir que, en vérité, Hye In avait rétorqué ses paroles par simple envie de le taquiner, ou peut-être par désir de vouloir, encore, obtenir le dernier mot. Le baiser qu’elle lui offrit ensuite lui prouva cependant ô combien elle en voulait autant que lui, incapable de se détacher trop longtemps alors qu’ils s’embrassaient… C’était à contre cœur que l’acteur le fit, uniquement pour reprendre son souffle, sans se reculer, gardant le minimum de distance possible entre eux. « Peut-être qu’on devrait rentrer finalement. » La respiration lui manquant, saccadée, le cœur battant à vive allure, il ne parvenait pas à la lâcher du regard ; regard dans lequel ses pupilles brillaient d’une immense intensité, désireux de tant de choses… Ses phalanges dans son dos, quant à elle, s’amusait toujours à la caresser suavement, comme pour indiquer que, non, il ne désirait pas s’arrêter. Il en désirait sûrement plus sauf qu’ils n’étaient pas au bon endroit, que cela serait plus qu’indécent de rester ici trop longtemps, ils en avaient probablement déjà abusé d’ailleurs.


________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill

Rhee Hye In aime ce message

Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 315
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 20:55
Citer EditerSupprimer
@Han Jang Woo | [ ootd ] — Etait-ce encore un jeu ? Peut-être que oui. Peut-être que non. Tu ne cherchais plus à savoir et dans un absolu, tu t'en fichais un peu, actuellement. Il n'y avait plus grand chose qui comptait. Gagner, perdre, le défi, le rôle — le reste. Tu ne savais pas si c'était le désir de gagner qui bourdonnait à tes oreilles ou une autre émotion dont tu ne voulais dessiner les syllabes. Tu ne savais pas si c'était l'idée d'avoir perdu qui te faisait rougir ta peau ou la sensation de ses lèvres contre les tiennes. Tu ne savais pas quel sentiment dictait tes gestes, si c'était encore ta fierté qui tirait les ficelles ou si c'était juste toi qui décidais à présent. Tu semblais envoûtée, incapable de reculer, d'arrêter. Incapable de lui laisser ce dernier mot ; mais il n'y avait pas que ça. Il y avait autre chose. Autre chose que tu ne voulais pas non plus tracer du bout des lèvres. Des mots qui ne souhaitaient pas se former et une sensation que tu résumais par de la simple attirance. Une tension grandissante au fil des jours, à force de se chamailler, de se détester. C'était humain, après tout. Pas vrai ? Et même si vous ne faisiez que jouer des rôles, il y avait que des carcasses humaines sous ces idées. Des envies, des besoins — des émotions. Et un peu de vous, sans doute.

Un baiser échangé devenait un second, comme si tu refusais qu'un espace voit le jour à nouveau entre vous. C'était clair, oui. Il avait répondu. Mais tu avais eu envie de plus d'explications. De plus tout court, même. Un léger son dans la gorge, bruit de désapprobation discret, tes lèvres vinrent distraitement suivre les siennes. "Je crois aussi" que tu émis dans un souffle court, les pupilles tombant dans les siennes alors que tu te pinçais les lèvres. Lèvres que tu posas furtivement sur leurs jumelles avant de venir attraper ses doigts, les liant aux tiens, tes jambes avançant vers la sortie alors que tu n'accordais aucune importance aux personnes autour. La décision fut vite prise alors que vous preniez le chemin jusqu'à chez lui. Tes phalanges dansant entre elles sur tes propres cuisses tu attendais sagement d'arriver, le palpitant cognant encore bien trop fort, la chaleur de ses lèvres contre les tiennes encore présentes. Quelques regards vers lui, l'ombre d'un sourire accroché à la bouche, tu ne semblais toujours pas réfléchir — tu réfléchiras plus tard.

Arrivée devant sa maison, tu en observas un instant la porte. Tu avais déjà vu l'intérieur mais encore une fois, tout était différent à présent et tu ne saurais décrire les émotions qui te chatouillaient le cœur. Tes lèvres rencontrant les siennes une nouvelle fois avant d'entrer, un aimant invisible semblant les lier, comme si le trajet avait été trop long, tu semblais te ressourcer. La porte fermée, tu te reculas, inspirant, ôtant tes chaussures. Les pupilles sur ces dernières, tu les observas un instant, le regard remontant lentement le long de sa silhouette jusqu'à s'accrocher au sien et ... là, tu te demandais bien ce que t'étais en train de faire. La réflexion s'abattant sur toi dans un souffle presque coupé, tu ouvris la bouche pour la refermer, les prunelles contemplant son visage dans une interrogation que tu ne semblais pas vouloir articuler. Etait-ce une bonne idée ?


________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine

Han Jang Woo aime ce message

Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : skatevibetm (c) signa : pando (c)
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 21:36
Citer EditerSupprimer
@Rhee Hye In | [ ootd ] — En toute honnêteté, lorsqu’il avait franchi les portes de la salle du bal, bras dessus, bras dessous, à aucun moment Jang Woo n’avait imaginé que sa soirée prendrait une telle tournure. L’électricité qu’il y avait entre lui et sa « petite amie » était immense ; lorsqu’ils ne jouaient pas la comédie, il ne manquait jamais une opportunité de remballer l’autre et de râler mais… Ils en étaient à ça désormais ? A s’embrasser sur une piste de danse, à ne plus être certain de vouloir se séparer, tel un aimant qui souhaitait à tout prix retrouver sa moitié, à chaque fois que leurs lèvres quittaient celles de l’autre. Franchement, à partir de quel instant tout avait commencé à déraper ? Si on lui avait dit plus tôt que l’évènement prendrait une telle tournure, l’acteur n’y aurait jamais cru. Ce n’était pas lui d’agir de la sorte, ce n’était pas lui de draguer ainsi, de réclamer plus et avoir son cœur qui battait beaucoup trop vite à son goût, sans que la cause ne soit sa maladie. C’était n’importe quoi, cela ne faisait aucun sens et pourtant, Jang Woo n’hésita pas, pas même une seconde, lorsqu’il lui proposa de rentrer finalement à la maison. Il n’était plus satisfait de ce qu’il avait en ces lieux, il voulait plus que de simples baisers, c’était ce que son corps demandait alors que la chaleur grimpait sous sa peau. Pour une fois, tous deux paraissaient enfin être sur la même longueur d’onde ; sûrement le pourquoi, après un dernier chaste baiser, ils ne rechignèrent pas avant de s’éloigner puis quitter l’endroit. Ils n’attendirent pas trop longtemps non plus pour monter dans le premier taxi disponible où le garçon donna aussitôt son adresse. Si l’une de ses mains restaient libres, tapotant frénétiquement contre sa cuisse, l’autre restait entremêlait aux doigts de la jeune femme qu’il choyait dans un mélange de douceur et de sensualité. Rompre le contact, il ne le souhaitait pas parce qu’il ne voulait pas retourner à la réalité, il voulait simplement profiter puis penser plus tard aux conséquences de ses actes.

Devant la porte de sa maison, Hye In l’embrassa une nouvelle fois ; des lèvres qu’il avait particulièrement hâte de retrouver, sans se soucier de ce qui les entourait, sans craindre d’être observé et dévisagé. Alors oui, sans se faire prier plus longtemps, Jang Woo entra son code pour pouvoir entrer à l’intérieur, fermer la porte et retirer ses chaussures. Son regard la fixa un instant, se rappelant parfaitement quand était la dernière fois où la jeune femme était venue à son appartement et, cette pensée l’obligea à marquer un temps de pause, sa tête s’inclinant légèrement sur le côté. Qu’est-ce qu’ils étaient en train de faire ? Une réflexion qu’il chassa tandis qu’il enlevait son premier soulier mais qu’il récupéra une nouvelle fois en défaisant le lacet de la deuxième, son geste s’arrêtant dans son élan… Sérieusement, qu’étaient-ils en train de faire ? Son esprit ne semblait pas avoir envie de fonctionner correctement, sa raison songeant une chose quand son cœur en pensait une autre, celui-ci adoptant toujours un rythme effréné. Sa dernière chaussure au sol, ses iris s’égarèrent donc sur la source de son trouble, la contemplant dans un silence qui en disait long, sa question muette se lisant très certainement dans le reflet de ses pupilles. Que s’apprêtaient-ils à faire ? Une question pour laquelle, au bout du compte, Jang Woo n’était pas sur de vouloir une réponse. Il avait parfaitement conscience de ce qui était en train de se passer, de la raison pour laquelle ils avaient choisi de rentrer chez lui et du pourquoi, malgré ce bref retour à la réalité, son palpitant persistait à s’agiter. Non, peu importait les conséquences, peu importait les potentiels regrets qu’il éprouverait, il n’avait pas envie de la renvoyer chez elle ce soir.

Ses yeux se noyèrent au creux des siens pendant de longues secondes, comme si le temps s’était arrêté à ce moment précis, la fixant intensément pour se décider enfin de céder à cette foutue tentation. Incapable d’attendre une seconde de plus en plus, son regard plongé dans celui de sa vis-à-vis, il ne résista plus, glissant sa main dans son cou avant de la plaquer contre le mur, derrière elle, puis de l’embrasser fougueusement. Il était de toute façon trop tard pour revenir en arrière… Au diable leur véritable relation, au diable leurs conflits, au diable leur comédie, l’acteur ne voulait plus songer à quoi que ce soit. Ses seules pensées étaient dirigées sur ses lèvres qu’il embrassait, ses lèvres que les siennes réclamaient à en enflammer chaque parcelle de son corps et qu’il ne désirait plus quitter, sa main se perdant sous son haut dont il souhaitait se débarrasser. Ce qu’il fit sans daigner réfléchir, se reculant un instant afin de lui ôter et le balancer sur le sol, avant de retrouver ses comparses qui lui manquaient déjà, à peine les avait-il quittées. Tout ceci ne faisait aucun sens et le pire dans cette histoire était qu’ils étaient complètement sobres.


________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill

Rhee Hye In aime ce message

Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 315
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 22:11
Citer EditerSupprimer
@Han Jang Woo | [ ootd ] — Est-ce qu'il y avait une logique, au moins ? Une raison à tout ça ? Oui, sans doute. Probablement. Si tu laissais le temps de penser, peut-être que tu trouverais des réponses. Quelques raisons, des justifications. Ton rôle serait peut-être une excuse, des mots prononcés pour supposer expliquer mais qui n'expliqueraient pas, finalement. T'avais bien conscience de la tension, de l'étincelle dans ses pupilles. De celle qui devait illuminer les tiennes. T'avais bien conscience de ce besoin d'avoir ses lèvres sur les tiennes, comme si c'était ce qui te permettait de respirer. T'aurais pas imaginé la soirée finir de cette façon, et si on te l'avait susurré, tu aurais ri à gorge déployée. Blague énorme que ça aurait été tu ne l'aurais jamais imaginé. Et pourtant. A présent tu riais de cette toi qui aurait été hilare, et tu te demandais laquelle des deux riait le plus à présent. Tu ne savais pas ce qui allait se passer après cette soirée. Si cela changera quelque chose ou si au contraire tout restera pareil. Tu ne savais pas ce que ça voulait dire — si ça voulait dire quelque chose. Sans doute que non. Pas vrai ? Vous n'étiez que deux humains, cherchant la chaleur d'un corps, la saveur de lèvres contre les vôtres. T'étais humaine, cherchant une présence, suivant une envie impulsive. Tu chassais chaque pensée logique et réaliste. Tu chassais chaque idée formulée avec objectivité. T'en voulais pas. Pas maintenant. Peut-être demain. Peut-être pas. T'aurais jamais imaginé que la soirée finirait ainsi. Paradoxalement, tu voulais pas qu'elle finisse autrement. Tu ne voulais pas casser le contact, comme enveloppée dans un rêve tu ne voulais pas te réveiller, ne pas penser, ne pas réfléchir. Tu voulais juste être humaine, être toi. Profiter, savourer, désirer et être désirée. C'était exaltant, comme sensation. De sentir cette envie, ce besoin, dans ses baisers, ses gestes ou son regard. Dans ce contact entre vos doigts qui ne souhaitaient se quitter.

Ce ne fut qu'en observant tes chaussures que le songe semblait se dissipait. Comme si vision devenait nette, petit à petit, te dévoilant la réalité telle qu'elle était et pas qu'elle tu la voyais. Te présentant les choses telles qu'elles étaient réellement : toi, chez Jang Woo, après vous êtres embrassés, tous deux habités par le désir, la logique oubliée dans un coin. C'était un retour à la réalité qu'il semblait partager, que tu semblais comprendre, tes pupilles plongées dans les siennes. Tu n'avais aucune réponse à donner alors que de nombreuses questions se bousculaient dans ton esprit. La crainte secouant tes iris un instant, ce ne fut que soulagement quand tu retrouves ses lèvres. Tu penseras aux conséquences plus tard. Tu ne voulais pas reculer, pas maintenant. Ta peau semblait apprécier le toucher de ses doigts, frissonnant à chaque contact alors que tes mains se perdaient sur ses joues, ses cheveux, sa nuque. Nuque à laquelle tu t'accrochais comme si tu craignais te noyer avant que ton haut ne trouve le sol, tes lèvres rapidement contre les siennes. Tes phalanges s'accrochèrent un instant à sa veste, la dégageant de ses épaules pour l'envoyer à vos pieds, des lèvres dansant contre les siennes alors que tes doigts dansaient contre son torse, froissant le tissu de son haut. Tu semblais mener un combat toute seule avant que tu ne parviennes enfin à lui retirer son haut, te décalant un instant pour laisser tes pupilles le contempler. Tes pulpeuses retournant directement contre les siennes, tes paumes caressant, frôlant, griffant son torse, ses épaules, son dos — comme si tu ne savais où aller alors que tu tentais désespérément de rapprocher son corps au tien, cherchant à tout prix à sentir sa peau contre la tienne. Il était bien trop tard pour faire machine arrière à présent, ta peau s'enflammant à chaque contact, tes lèvres quémandant les siennes à chaque séparation, ton cœur tonnait bruyamment, se tortillant dans des battements douloureusement plaisants. Il était trop tard pour faire machine arrière à présent, que tu songeas à peine, tes phalanges s'amusant déjà à lui retirer son pantalon, son prénom susurré dès que vos lèvres se séparaient, comme une mélodie que tu ne pouvais t'empêcher d'articuler.


helvia trouve ce sujet très 🔥 🔥 🔥

________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine

Han Jang Woo aime ce message

Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : skatevibetm (c) signa : pando (c)
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 22:45
Citer EditerSupprimer
@Rhee Hye In | [ ootd ] — Oui, il était désormais trop tard pour faire machine arrière. En vérité, dés le moment où Hye In avait franchi la porte de sa maison, c’était déjà trop tard. Son cœur s’affolait, s’excitait, rien qu’en la contemplant, malgré ce faible retour à la réalité qui ne fut pas suffisant pour motiver le garçon à s’arrêter. Sa raison, il en avait assez de l’écouter ; pour une fois, il souhaitait uniquement suivre le flux de ses désirs, de ses envies et tant pis pour les conséquences. Certes, il devait faire attention à sa santé, c’était une chose qu’il ne devait pas oublier mais pourtant, ses lèvres accrochées aux siennes, cela paraissait être le cadet de ses soucis en cet instant. Son cœur battait toujours, n’était-ce pas le plus important ? Cela faisait même longtemps qu’il n’avait pas battu aussi fortement. Incapable de résister à la tentation, incapable de se séparer d’elle plus que deux minutes, désireux de plus que des baisers passionnés, le haut de la jeune femme rejoignit rapidement le sol. Sa veste le rejoignit quelques instants plus tard, quand à son tee-shirt, Jang Woo dut l’aider, levant ses bras en l’air, afin de s’en débarrasser. Et à peine le tissus se retrouva-t-il à terre que les deux amants lièrent leurs lèvres de plus bel, un échange endiablé qui augmentait la chaleur de la pièce, la chaleur de leur peau ; le pourquoi chaque morceau de vêtement semblait soudainement particulièrement gênant à porter, lui faisant pousser un soupir d’aise quand son pantalon fut à son tour enlever. Sauf qu’il y avait désormais une inégalité et que Hye In était bien trop couverte à son goût…

Sans se détacher de ses lèvres qu’il désirait tant, sa main posée au creux de ses hanches, il la guida aveuglément afin de sortir du couloir de l’entrée, s’arrêtant plusieurs mètres plus loin de façon à reprendre son souffle avant de l’embrasser à nouveau fougueusement. Le dos de sa partenaire se cogna contre la paroi derrière elle, ses phalanges ne cessaient de se créer différents chemins sur sa peau pour, finalement, retirer cette jupe plus que dérangeante et la laisser glisser sur le sol. « Viens. » Echappa le garçon dans un faible murmure, la respiration haletante, tandis qu’il lui attrapait la main, marchant d’un pas pressé jusqu’à sa chambre. Chambre dans laquelle, à peine furent-ils à l’intérieur, il unit une nouvelle fois ses lèvres à leurs jumelles dans un baiser empli de ferveur tout en la guidant jusqu’à son lit. Parce que c’était mieux ainsi et surtout plus confortable ; Jang Woo n’avait pas besoin de réfléchir plus longtemps tandis qu’il se laissait tomber sur elle, son regard brillant de désir mourant dans le sien pendant de longues secondes. Ses doigts montèrent sensuellement jusqu’à sa joue, dans un mélange de douceur et de volupté, sans qu’il ne détourne les yeux pour, au bout du compte, revenir l’embrasser. Ses lèvres étaient de véritables aimants, il éprouvait cette désagréable sensation de manque à chaque fois qu’il s’en séparait, un besoin incessant de les retrouver puis de se coller à elles. Un baiser plein de fougue, un baiser brûlant et fou de désir, laissant le doux plaisir à ses mains de se frayer un chemin contre sa peau, juste avant d’abandonner la douceur ses lèvres pour mordiller le lobe de son oreille, lui embrasser la joue, la mâchoire, le cou et finalement remonter à sa bouche. Etait-ce vraiment possible de désirer quelqu’un à ce point ? Des pensées oubliées, des pensées mises de côté alors que le jeune homme souhaitait aller plus loin, sentir un peu plus sa peau contre la sienne, ses lèvres sur sa bouche, son corps contre le sien, s’unissant ensemble. En cet instant précis, oui, elle était tout ce dont il avait envie.


________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill

Rhee Hye In aime ce message

Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 315
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 23:21
Citer EditerSupprimer
@Han Jang Woo | [ ootd ] — Tu te laissais guider, délaissant toute logique. Délaissant les réponses que tu souhaitais avoir. Les conséquences viendront, tu le savais mais tu étais une adulte et tu leur ferais face. Tu ne désirais que lui à ce moment, tu ne voyais que lui. Il n'y avait que lui, sur ta peau, tes lèvres, contre ton corps, contre tes doigts. Ton palpitant semblait exploser à chaque baiser, la chaleur glissant dans des frissons sur ta peau. Tes pensées n'étaient focalisées que sur lui, elles aussi, comme s'il avait soudainement effacé le reste d'un baiser. Ce qui était un peu le cas. Il avait effacé la raison et la logique de ton esprit en un baiser, et c'était comme si tu vivais mieux sans, ne suivant que ton envie, ton instinct. Tu te fichais bien du reste, de vos rôles, des autres car pour le moment il n'y avait plus que lui et toi. Il n'y avait plus que vous et c'était tout ce qui comptait. Il n'y avait que le besoin de le sentir contre toi qui semblait t'animer, les vêtements n'étant que des barrières inutiles. La chaleur semblait se transformer en froid glacial quand il s'éloignait, ton corps ne souhaitant qu'une chose, se retrouver contre le sien. Et tu te laissais guider, ensorcelée par ses lèvres, ses gestes, suivant docilement d'un mouvement du visage, tes doigts serrant les siens. Vos lèvres ne semblaient plus pouvoir se séparer et c'était presque ironique quand on pensait à toutes vos chamailleries puériles de ce début de soirée. Tu n'y pensais même plus, à ce début. Tu ne pensais même pas à la fin. Encore et toujours, tu ne pensais qu'à lui.

Tes paumes contre ses bras, s'arrêtant sur ses épaules alors que ton regard se plongeait dans le sien, tu n'aurais jamais songé te retrouver ainsi, à ne désirer que lui. Ses gestes brûlaient ton corps, ta gorge vibrant à chaque caresser pour chanter ton plaisir avant que vos lèvres ne s'unissent encore. Cette émotion que tu ne pouvais décrire parlait dans tes baisers, dans les mouvements de tes mains contre sa peau, tes doigts griffant délicatement son dos pour remonter sur ses épaules, sur sa nuque. Comme si tu n'en avais jamais assez. Ce qui était le cas. Tu voulais plus. Tu avais besoin de plus. S'arrêter n'était plus une option, ce n'était même plus une pensée. Jang Woo était partout. Dans tes pensées, contre tes lèvres, contre ton corps, entre tes doigts — mais ce n'était pas assez. Tes cuisses contre sa taille, le corps ondulant sous le sien, il était, à ce moment, le seul que tu voulais. Et les seuls syllabes que tu parvenais à articuler n'étaient que son prénom, demande muette, besoin brûlant. Appel finalement entendu, le plaisir explosant dans tes veines, vos corps et vos âmes unis.
De feu difforme, illogique et extravagant, le plaisir devint flammes, léchant timidement ta peau tandis que tes lèvres rencontraient une dernière les siennes dans une réserve et une humilité encore inconnue pour ce soir, ton palpitant cognant joyeusement sous ta peau alors que ta respiration tentait de s'adoucir, les flammes s'évaporant en fumée.

helvia trouve ce sujet très 🔥 🔥 🔥

________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine

Han Jang Woo aime ce message

Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
it's all lies, darling ((jang woo)) - Page 4 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : skatevibetm (c) signa : pando (c)
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | Mer 10 Mai - 23:50
Citer EditerSupprimer
@Rhee Hye In | [ ootd ] — Le corps humain était drôlement fait, c’en était même fascinant. Un jour, le cerveau vagabondait d’un tas de pensées différentes puis, plus tard, toutes ces réflexions s’envolaient, remplacées par d’autres qui concernaient une seule et même personne. Jamais Jang Woo n’aurait imaginé qu’un soir viendrait et qu’il ne verrait plus qu’elle. Pourtant c’était le cas à présent, il ne jurait que par ses lèvres, par ses mains qui le caressaient, par son corps qui ondulait contre le sien, par chaque baiser partagé, que cela soit sur sa bouche ou sur sa peau. Son être entier était en extase, brûlant de désir et d’intensité, et c’était le pourquoi, allongés sur le lit, le peu de vêtements qui leur restaient disparurent ailleurs dans la pièce, avant que leurs lèvres ne rejoignent leurs comparses dans une énième danse endiablée. La logique, lui aussi l’oubliait, tout autant que sa raison, préférant se concentrer sur le flux de ses envies. Et en cet instant, celle qu’il désirait le plus, celle avec qui il souhaitait unir son corps, c’était elle. Cette même femme avec qui il se prenait la tête pratiquement tous les jours, cette femme qui avait tendance à l’agacer et qui ne savait jamais quand se taire.

Toute trace d’animosité n’existait plus maintenant, tout s’était envolé, comme un petit intermède dans leurs stupides chamailleries. Et lorsque la réalité les frapperait de plus bel, tout redeviendrait comme avant. Probablement. Le temps n’était pas demain mais à aujourd’hui, sa peau bouillante sous chaque geste que sa partenaire lui accordait, le consumant avec ferveur. Ce même temps qui semblait avoir cessé de tourner autour d’eux tandis qu’ils s’embrassaient, se câlinaient et découvraient chaque partie de leur peau frissonnante sous le touché de l’autre. Puis les caresses prirent plus d’ampleur, à la même cadence que chacun de leurs baisers, leurs corps ne faisant plus qu’un, ensemble, incapable de contenir ces sons de plaisir qui résonnait dans la pièce. Naturellement, ils se laissèrent emporter par leur désir mutuel, leur étreinte devenant plus intense et plus profonde, jusqu'à l'apogée de leur passion, le point de non retour. Un dernier baiser dont Jang Woo ignorait le sens, appréciant simplement la douceur du geste avant de se laisser tomber contre elle, les bras autour de son corps, tandis qu’il essayait vainement de reprendre sa respiration. Son torse se soulevait vivement, le souffle court, haletant et saccadé, à cause du trop d’efforts qu’il venait d’effectuer, à cause de tout cet amas d’émotions qui venaient de le dévorer entièrement et sur lesquelles il préférait ne pas trop s’attarder. Il était épuisé, peinant réellement à retrouver un rythme cardiaque normal, sans daigner changer de là où il était.

Durant de longues minutes, il resta dans cette position, blotti contre le corps dénudé de sa « petite amie », le temps de récupérer un minimum ses esprits, avant de finalement se laisser tomber sur le côté. Sans se faire prier, dans un geste des plus machinales, il se faufila sous les draps alors qu’il ne prononçait pas un mot. La froideur prenant place à la chaleur ressentie plus tôt, les flammes désormais éteintes par ce désir assouvi, la réalité commençait lentement à le frapper. Ils l’avaient vraiment fait ? A quel moment la situation avait-elle dégénérer ? Venait-il réellement de se passer ce qu’il s’était passé ? Bordel… oui, ils l’avaient vraiment fait.


________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill
Contenu sponsorisé
 
Re: it's all lies, darling ((jang woo)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide