sombre
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

Heart Rush (Ryuu&Kikunae)

Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Lun 15 Mai - 16:47
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
+ Song ♫♬
I've got a girl crush
Hate to admit it but
I got a heart rush
It ain't slowin' down


C’était l’idée de Ryuu de sortir ce soir. Pour une fois que ce n’est pas Hayden qui sort Nae de sa grotte. C'est amusant de se dire qu'ils se sont rencontrés parce que Nae devait donner des cours particuliers de piano à la fille de Ryuu. Cette dernière a abandonné, mais les deux sont restés en contact. La musique, le Japon, des éléments importants de leur vie les lient et le courant passait bien. Le tatoueur a su trouver les mots justes, il lui a proposé d’aller voir un groupe qui se produisait dans un petit bar d’Hongdae. Musicien curieux, Nae a accepté. Il aurait mieux fait de rester chez lui à explorer de fond en comble la map du nouveau jeu Zelda. Il n’écoute même pas le groupe qui se produit actuellement. Leur musique n’est pas mauvaise pourtant, mais Kikunae est à mille lieues d’ici. Si vous lui demandiez à quoi il pense, il mentirait. Il faudrait sans doute préciser à qui il pense, mais il ne répondrait pas plus. Il aurait pu s’en douter pourtant… C’était inévitable que cette soirée lui rappelle Haru. Il est déjà allé le voir jouer avec son groupe. Ils ont discuté musique après. Haru lui a aussi appris à faire du skate… Kikunae est mauvais. Cela dit, il ne s’est pas blessé. Comme Haru le lui avait promis. Le bassiste est aussi venu jouer aux jeux-vidéos chez lui. Nae laisse peut de personne pénétrer dans son sanctuaire. C’est encore plus vrai maintenant qu’il a terminé ses études et qu’ils a son propre appartement. Stradivarius aussi a rapidement adopté Haru. On dit que les animaux sont sensibles à la nature des êtres-humains. S’il n’a pas perdu de temps pour venir lui quémander des caresses, c’est qu’il doit avoir un bon fond… Ou que Nae essaie de justifier le fait qu’il pense régulièrement à un certain skateur… Un peu des deux probablement.

D’ailleurs, il n’a pas répondu aux derniers messages d’Haru. Ce n’est pas rare que Kikunae mette parfois du temps à mettre de l’ordre dans son téléphone, surtout quand il est captivé par un jeu, mais là… Il n’y a pas que ça. Le week-end dernier a eu lieu le bal de printemps. Un évènement organisé par la Yonsei pour permettre aux étudiants de s’amuser. Nae n’est plus étudiant, mais Bomi l’a traîné là-bas. Alors qu’il aurait pu passer sa soirée à explorer Zelda : Tears of the kingdom, sacrilège. Il a vu Haru. De loin, il était accompagné. D’ailleurs, le visage de la jeune femme à son bras ne lui était pas inconnu. Yu Jeong, la mère du fils de son meilleur ami. Le monde est petit ou le hasard a un humour qui laisse à désirer. Toujours est-il que depuis, Nae rumine. Il essaie de ne pas y penser. Il y arrive par moment. Jusqu’à ce qu’un détail le rappelle au souvenir d’Haru. Un coude sur la table, son menton dans sa main, la musique ambiante n’est qu’un brouhaha lointain pour le Japonais. Cependant, une voix attire son attention. Une voix qui répète son prénom, encore et encore. Il cligne des yeux et se redresse.

- Hm ? Pardon, j’étais ailleurs. Tu disais quelque chose ?

Il était ailleurs, c’est le moins que l’on puisse dire. Il ne sait pas depuis quand Ryuu essaie d’attirer son attention, mais si Kikunae veut faire bonne figure, il a plutôt intérêt à se ressaisir.

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Kobayashi Ryuu
☆ ROOKIE SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : devious route (avatar) / exordium (sign)
Messages : 99
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1073407http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Mer 17 Mai - 18:42
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Pendant longtemps, Ryuu n'était pas sorti le soir, dans les bars, les soirées, les tentations étaient trop grandes. Mais depuis quelques années, il s'autorisait ce plaisir, retrouver ces ambiances, découvrir les petits groupes qui jouaient dans ces salles. Après quelques échanges où il avait fallu convaincre Kikunae de se joindre à lui ce soir-là (rien de surprenant en connaissant le petit ours qu'il était) le tatoueur avait fini sa journée, rangé son matériel pour retrouver le plus jeune dans un des bars du quartier. Évidemment, aucun alcool pour Ryuu, un soda bien frais ferait largement l'affaire. Lorsqu'il était d'humeur, il découvrait même de nouvelles saveurs par des cocktails sans alcool mais ce soir là il avait envie de quelque chose de familier, de sucré. Les deux japonais avaient pris place à une table et un petit groupe était monté sur scène peu de temps après. Ryuu aimait écouter et découvrir même si ça n'était toujours glorieux. La musique était quelque chose qui l'avait rapproché de Kikunae, ex tuteur au piano d'Aoi, et ils aimaient en parler. Rien de surprenant donc de voir le plus jeune se taire pour porter son attention sur le groupe presque trop serré sur cette petite scène. Ryuu en fît autant, se souvenant avec une pointe de mélancolie à l'excitation de ses débuts sur ce genre de scènes, dans ce genre de bars. Quel âge avait-il ? 17 ? 18 ans ? Ça semblait être une éternité. Mais il avait appris à ne pas regretter, il avait vécu ce qu'il y avait à vivre, appris les leçons à apprendre, certaines choses avaient été horribles et terribles mais d'autres fabuleuses.

Un petit sourire aux lèvres, il écoutait cette chanson d'amour torturée, la passion de la jeunesse teintant les sentiments qui y étaient évoqués. Tournant la tête vers Kikunae, il tapota le rythme du son sur la table. « C'est pas trop mal non ? Mieux que ce qu'on a entendu la fois dernière ! » Un groupe obscure où les screams du main vocal ressemblaient plus à des crissements de craie sur un tableau qu'à autre chose. N'obtenant aucune réaction de la part de Kikunae, l'aîné fronça légèrement les sourcils, l'expression du jeune musicien marquée par une tristesse ou peut-être une langueur qu'il n'avait encore jamais vu sur son visage. « Kikunae ? Kikunae ? » Toujours rien, il était vraiment loin dans ses pensées. Ryuu se pencha un peu en avant pour se rapprocher de lui. « Kikunae-kun ? Nae-kun ? » Finalement, l'intéressé cligna des yeux et sembla se reconnecter avec la situation. Ryuu resta penché vers lui, le détaillant avec attention. « Tout va bien ? » Si le plus jeune lui répondait par l'affirmative, le tatoueur ne savait ce qu'il lui fallait faire, insister quitte à être intrusif ou le laisser lui parler lorsqu'il serait prêt ? « Tu veux qu'on sorte prendre l'air ? C'est étouffant ici. » L'air printanier était déjà bien chaud et cela se ressentait davantage dans les lieux où les personnes étaient nombreuses. « Et puis on ne s'entend pas vraiment. » Une ouverture, un appel à la discussion, à Kikunae de choisir s'il voulait échanger avec lui ou plus tard ou jamais. Finalement, Ryuu décida de laisser le violoniste mener la danse, il respecterait ce qu'il choisirait mais, dans tous les cas, il n'aimait pas ce qu'il voyait sur le visage de son ami.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Dim 21 Mai - 18:16
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Kikunae s’entend bien avec Ryuu, il n’a pas eu à beaucoup argumenter pour qu’il accepte de se joindre à lui. Ce serait l’occasion de parler musique par la suite, comme ils ont l’habitude de le faire. Il n’est pas rare que l’on qualifie Nae d’asocial, ou autres adjectifs de ce genre. En réalité, il a juste besoin d’être avec des personnes qu’il apprécie pour se sentir à l’aise. Il déteste devoir faire semblant et se forcer à trouver des sujets de conversation bateau. Certes, il faut parfois passer par-là avant de tisser un lien plus profond avec une tierce personne, étape que Kikunae a du mal à franchir. Ce qui explique peut-être pourquoi son cercle d’amis est restreint. Ce qui lui va très bien, si vous voulez son avis. Au moins, ce sont des personnes qu’il apprécie réellement et avec lesquels il se sent à l’aise. Avec Haru aussi il se sent bien… Il garde un bon souvenir des moments qu’ils ont passé ensemble pour jouer aux jeux-vidéos, pour qu’Haru lui apprennent à faire du skate… Le café où ils sont posés ensemble la première fois est un peu devenu le QG, là où ils parlent de musique, ils échangent sur leurs goûts diamétralement opposés, mais qui se complètent à merveille. Kikunae a même accepté le côté tactile d’Haru. Il déteste que l’on impose sa présence dans sa bulle. Pourtant… Il n’a jamais rien dit au musicien. Alors qu’il lui arrive de râler après Hayden, quand son meilleur ami fait exactement la même chose. Il le tolère par moment, mais il n’hésite pas à lui faire comprendre si ce n’est pas le cas. On pourrait se dire qu’il ne se sent pas encore assez à l’aise avec Haru pour le repousser, sauf que Nae ne se préoccupe pas des états-d’âmes des autres. Il estime avoir le droit de refuse qu’on empiète sur son espace proxémique. Il ne dit rien à Haru parce que… Aussi surprenant que cela puisse paraître, ça ne le dérange pas. Perdu dans ses pensées, il n’entend pas Ryuu l’appeler.

La question de son ami le prend de cours. Est-ce qu’il va bien ? Il serait tenté de dire que oui, Nae ne le dit pas quand quelque chose ne va pas. Il a souvent été contraint de cacher à sa mère ce qu’il ressentait ou pensait, il a gardé ce mécanisme de défense. Ce n’est pas une question de fierté, juste de la pudeur aussi. Nae n’aime pas s’étendre sur ses émotions.

- Oui, je vais bien, il répond l’expression de son visage restant aussi neutre que possible.

Ce n’est pas un indice pour savoir s’il dit la vérité ou non. C’est dans sa nature. Il lui arrive de sourire et de rire, évidemment, il n’est pas dépourvu de la moindre émotion, il est plus sur la réserve tout simplement. Cependant, il est vrai qu’il n’a pas le coeur à sourire sur l’instant. Il aurait aimé que cette sortie lui change davantage les idées. Il ne veut pas embêter Ryuu. Ils sont suffisamment proches pour que Kikunae se confie à lui, mais ce n’est pas quelque chose qu’il fait facilement.

- On peut aller dehors.

Il a besoin de prendre l’air. C’est vrai qu’il étouffe ici. Il n’est pas certain que la fraîcheur change quoi que ce soit à cela malheureusement. Il étouffe de façon général, il étouffe dans son corps, dans ses pensées, dans ses émotions. Il ne comprend même pas pourquoi il se sent aussi abattu ces derniers jours. Haru lui a proposé d’aller faire du skate quand il aura du temps dans la semaine, il aurait dû s’en réjouir. Il ne lui a même pas répondu. Il termine son verre de jus de fruits et suit Ryuu a l’extérieur. Il ne sait même pas quoi lui dire. Il ne se sent jamais mal à l’aise en présence du musicien, la conversation est facile entre. Néanmoins, ce soir Nae n’est pas bavard. Il est souvent dans ses pensées, il ne sait pas comment poursuivre la conversation…

- Désolé, je ne suis pas de très bonne compagnie ce soir, je suis un peu fatigué…

Fatigué… Il a déjà été fatigué. Souvent. Il fait des insomnies parfois parce que le sommeil le fuit, d’autres parce qu’il a joué jusqu’aux petites heures du matin. En général, les deux raisons se combinent. Il joue toute la nuit parce que le sommeil le fuit ou alors il va se promener dans la ville endormie. Nae aime bien faire ça aussi… La fatigue n’explique pas ce sentiment de vide qui lui colle à la peau.

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Kobayashi Ryuu
☆ ROOKIE SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : devious route (avatar) / exordium (sign)
Messages : 99
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1073407http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Jeu 8 Juin - 14:04
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Depuis qu'ils se côtoyaient, Ryuu avait bien remarqué que le plus jeune s'exprimait plus facilement via sa musique que par sa propre voix. Il n'était donc pas surprenant que Kikunae soit assez peu loquace lorsqu'ils se voyaient, l'aîné avait bien compris que cela ne voulait pas dire qu'il était en retrait ou absent du moment. Mais ce soir-là, le silence de Kikunae était différent, et son regard était ailleurs, il n'était pas là avec lui, le tatoueur l'avait remarqué. Dans ces moments, Ryuu était toujours partagé. Devait-il montrer qu'il voyait bien que quelque chose n'allait pas et amener la discussion à se lancer ou alors devait-il attendre ? Il était partagé parce qu'il s'était lui-même longtemps enfermé dans le silence avant de suffoquer. Aujourd'hui, il avait prit le pli d'être un peu plus honnête avec ses émotions mais ce n'était pas un travail qui se faisait du jour au lendemain. Ryuu avait eu des années de thérapie, de méditation et de longues discussions pour en arriver là où il était. Et ce n'était pas toujours parfait. Souvent, c'était avec (ou au sujet) d'Aoi que les choses se compliquaient pour lui.

Il ignorait ce qui pouvait mettre Kikunae dans cet état. S'ils partageaient une certaine complicité et une confiance certaine (Ryuu n'aurait pas confié sa fille à n'importe qui) il savait aussi que le jeune musicien avait tendance à garder ses états-d'âme pour lui. Au final, Ryuu opta pour lui tendre la main, avec une question plutôt évasive, Kikunae répondait comme il le voulait, il allait bien disait-il. Un sourcil légèrement relevé, l'aîné le regarda dubitatif. L'expression neutre de Nae n'aidait pas à le rendre convaincant mais ce n'était pas non plus si inhabituel... Dans tous les cas, le jeune musicien ne semblait pas profiter de la performance. Ryuu proposa de sortir, à quoi bon rester dans cet endroit étroit et suffoquant si même la musique n'était pas une raison valable de rester. Kikunae avait déjà accepté de sortir, c'était une victoire, il n'allait pas lui imposer de rester là, Ryuu aurait d'autres occasions d'écouter la musique du groupe et de voir ce qu'ils avaient dans le ventre.

Ils finirent très vite leurs verres et une fois dehors, le silence s'étira entre eux. Si d'habitude le silence était plutôt confortable, celui-là était autre. Ryuu hésitait à le briser, à questionner le plus jeune et passé un moment ne savait plus quoi dire pour entrer en matière. Heureusement pour lui, Kikunae fût le premier à prendre la parole et l'aîné poussa un petit son. « Mmh. » La fatigue avait bon dos. Elle pouvait prendre plusieurs formes aussi, physique, mentale, émotionnelle. Dire qu'on était fatigué était assez facile pour éluder, lui-même en était un grand adepte. « Ah, tu as joué à quel jeu cette fois ? » Avec un brin de malice, Ryuu laissa entendre que la fatigue du jeune japonais était liée à une courte nuit. C'était déjà arrivé qu'ils se voient et que Kikunae n'ait dormi que quelques heures, trop absorbé par un jeu vidéo pour penser aller se coucher. Ryuu glissa ses mains dans les poches arrière de son pantalon. « On peut aller se poser à l'appartement si tu veux. Aoi mangeait avec des copines ce soir et elles se font un karaoké après ou un cinéma. » En gros, ils seraient au calme et si Kikunae voulait lui parler de quoique ce soit, il le pourrait. L'air restait frais mais le quartier populaire grouillait encore de monde et l'aspect suffoquant de la boîte les avait presque suivi jusque dans les rues. « Tu pourras même me battre à Mario Kart si tu as envie. » Ce n'était pas vraiment un exploit mais il espérait au moins mettre un sourire sur le visage du musicien même si ça n'était que quelques secondes. Il n'allait pas accabler Kikunae de questions, il laissait la porte ouverte, s'il souhaitait parler, il pouvait, s'il souhaitait simplement se changer les idées, il le pouvait aussi. Ryuu espérait juste parvenir à lui faire comprendre qu'ignorer un mal ou le fuir n'était jamais bon. Il refusait de dire « je suis bien placé pour le savoir » ou « je sais d'expérience » parce que chaque personne était différente, c'était juste sa conviction intime, Kikunae en ferait ensuite ce qu'il voudrait. Seulement, avoir ce genre de propos sans paraître paternaliste était compliqué et bien qu'ils soient amis, de bons amis même, Ryuu savait que la différence d'âge pouvait parfois amener cette impression. Il n'était pas le père de Kikunae (être celui d'Aoi était bien suffisant), il n'était pas son grand frère non plus, il était juste un ami et il espérait que ce n'était pas leur quatorze ans d'écart qui amenait le plus jeune à ne pas oser se confier, par crainte d'un jugement, d'une hiérarchie ou autre.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Sam 10 Juin - 21:22
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Est-ce possible de se noyer dans le flux de ses propres émotions ? Métaphoriquement bien entendu. En grandissant, Nae a appris à tout garder pour lui à cacher ce qu’il ressentait. Il n’est pas expansif. L’expression neutre et froid qui se dessine le plus souvent sur son visage peut donner l’impression qu’il se moque de tout. Ce n’est pas le cas. C’est juste sa façon d’être. Si certains vivent leurs émotions avec beaucoup d’intensité, Kikunae a appris à les étouffer. Non sans peine par moment. C’est peut-être pour cela qu’il est souvent en retrait du monde. Ça et sa sociabilité qui arrive rapidement à saturation. Il n’y a qu’avec quelques personnes que ses batteries sociales ne s’épuisent pas en un clin d’œil. Hayden, Bomi, Ryuu… Et Haru aussi, pour ne citer qu’eux. Haru. Toujours Haru. Il est partout, il envahit ses pensées et chaque fois son cœur se serre davantage. Ses émotions ont faillit lui échapper plus d’une fois en la présence du bassiste. Ça ne lui ressemble pas, mais Haru ne fait rien pour l’aider… Quand il est tombé en faisant du skate et qu’il s’est éraflé le genou, Haru était bien trop proche de lui pour le soigner. Tout comme il est toujours trop proche quand ils jouent aux jeux vidéos chez Nae. Il ne le repousse pas pour autant. Il ne l’admettrait pas, mais… Il apprécie sentir la chaleur du musicien, l’odeur de son parfum quand il se penche vers lui. Il était proche de Yu Jeong aussi pendant le bal. Après les avoir vu une fois ensemble, Nae ne pouvait pas s’empêcher de le chercher du regard… Il ne lui a pas adressé la parole de la soirée. Ils ne se sont pas croisés, il y avait bien trop de monde et… Haru semblait n’avoir d’yeux que pour Yu Jeong. Est-ce que la jalousie fait normalement si mal au cœur ou c’est encore quelque chose qui cloche chez lui ?

Kikunae suit Ryuu a l’extérieur du bar. Il apprécie quand ils viennent voir des groupes indies jouer pour découvrir d’autres horizons musicaux, mais… Ce soir, son esprit est ailleurs. Ryuu semble l’avoir remarqué. Nae n’est pas loquace, cependant, avec le musicien, il avait tendance à avoir la conversation plus facile. Leur amitié et leur complicité aidant à le rendre plus sociable. Un des exceptions pour le violoniste. Il ne doit pas trouver normal que Kikunae retrouve son mutisme habituel. Il espère que Ryuu ne le prendra pas personnellement… De longues secondes s’égrainent encore avant que la question de Ryuu n’obtienne une réponse. Pourtant Nae l’a entendu, il lui a juste fallut du temps pour réalisé qu’elle lui était adressée. A qui d’autre ? Ils ne sont sortis qu’à deux.

- Le nouveau Zelda, Tears of the Kingdom. Je l’ai presque terminé.

L’avantage d’avoir des insomnies, il peut avancer sur ses jeux plus rapidement. Le désavantage… La fatigue et sa fâcheuse habitude à s’endormir un peu n’importe où quand le sommeil vient enfin le cueillir, épuisé.

- On peut faire ça.

Tout pour fuir ce monde. Il n’a pas l’impression de respirer plus facilement que dans le bar. L’évocation de Mario Kart le fait sourire. En temps normal, il aurait charrié Ryuu, parce que leur amitié est suffisamment sincère et naturelle pour le Japonais, il peut être lui-même avec lui. Plus spontané, moins sur la retenu de ses émotions. Encore un changement ce soir qui ne manquera pas de faire réagir Ryuu, certainement.

- Je te bats toujours à Mario Kart.

Sa réponse pourrait être perçue comme taquine et elle l’est, mais il y a moins d’enthousiasme. Il battait aussi Haru assez souvent… Jusqu’à ce que ce dernier commence à trop le distraire, sans le vouloir et que le sentir se pencher vers lui pour le déstabiliser lui faisait perdre le fil de la course.

- Mais je veux bien retenter l’expérience, juste par fierté et pour que tu sois sûr que je suis plus fort que toi.

Il essaie d’être un peu plus enjoué. Ce n’est toujours pas 100 % convaincant. Ce n’est pas qu’il ne veut pas jouer aux jeux vidéos avec Ryuu. La perspective de cette soirée ne lui déplaît pas. Il a juste du mal à se sortir Haru de la tête. Pour une fois, peut-être Ryuu va gagner puisque Nae ne sera pas concentré. Parfois, il a même l’impression de sentir le parfum d’Haru quand il n’est pas là. Il perd les pédales, c’est ça ? Il se sent stupide. Dommage qu’il n’existe pas un bouton pour mettre ses émotions sur pause, ça pourrait lui être utile en ce moment… Il ne s’est jamais senti comme ça. Il ne se reconnaît pas et il déteste ça… Il suit Ryuu jusqu’à son appartement. C’est en majorité lui qui fait la conversation, Nae répond à ses questions, mais il relance à peine la conversation. Il est là physiquement et pourtant son esprit est ailleurs. Quand il le réalise, il se sent désolé envers Ryuu. Il doit détester sa compagnie ce soir...

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Kobayashi Ryuu
☆ ROOKIE SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : devious route (avatar) / exordium (sign)
Messages : 99
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1073407http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Lun 19 Juin - 21:50
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Parfois les émotions sont si fortes, les pensées sont si étouffantes qu'une sorte de claustrophobie se crée. Le problème, c'était que peu importe l'endroit où l'on se trouve, on se sent à l'étroit, prêt à suffoquer si la respiration prise est trop courte. Ryuu avait ressenti cette sensation tant de fois, pendant si longtemps. À bien y penser, c'était ce qu'il avait ressenti sur les dernières années d'existence du groupe et c'était ce qui l'avait amené à sombrer dans les addictions. C'était pour lui un moyen de ne plus ressentir, de ne plus crouler sous ses propres pensées. Le problème, c'était que les éviter ne fonctionnait pas sur le long terme. Il l'avait vécu lui-même. À la fin, ses démons étaient toujours posés sur son épaule et il devait en plus apprendre à gérer les symptômes du manque qui lui donnaient envie de crever rapidement. Évidemment, Kikunae n'en était pas là, il l'espérait au moins. Mais c'était pour dire qu'il comprenait très bien son envie de ne pas rester dans le bar et il comprenait aussi que ce n'était pas parce qu'ils étaient finalement à l'air libre qu'il allait soudainement se sentir mieux.

Ryuu n'était donc pas surpris que la conversation ne soit pas forcément plus simple une fois dehors, il tendait des perches et laissait le plus jeune les saisir ou non. La plus évidente était les jeux vidéos et même s'il dû attendre la réponse, il sourit en l'entendant. Le japonais lâcha un petit « ah » en hochant la tête. Évidemment, Zelda. « J'aurais dû m'en douter, les pubs étaient partout dans le métro. Est-ce que tu t'es pris en photo devant ? » Comme certains fans aimaient se prendre en photo devant les affiches de films ou les affiches de concert. Il avait aussi déjà prit Emi et Aoi en photo devant les projets d'anniversaire des idoles qu'elles aimaient et qui était-il pour leur dire « non » ? Ryuu resta sur ce thème qui semblait faire parler le plus jeune et il ne retint pas son rire à la réponse de ce dernier. « Tu ne ménages même pas mon honneur. » Il n'en avait pas beaucoup mais quand même. « Allons asseoir ta supériorité un peu plus alors ! » Il s'était rapproché de Kikunae, il ne le touchait pas, conscient que le contact n'était pas quelque chose qui mettait son ami à l'aise mais assez pour l'assurer de sa présence. « Uta et Ume seront ravis de te retrouver aussi. » Les chats de la famille avaient très vite adopté Kikunae, le tatoueur avait été obligé de les coincer dans sa chambre à plusieurs reprises pendant les cours de piano d'Aoi. Continuant de parler des chats et demandant des nouvelles de Stradivarius, Ryuu le laissait marquer des pauses, laissait les silences durer, soucieux de respecter les limites de son ami et inquiet pour lui, inquiet de le voir aussi « blue ».

Ils arrivèrent à l'appartement, Ryuu donna les chaussons d'invité au musicien et le laissa déposer ses affaires pour qu'il se mette à l'aise. En attendant, il alla remettre quelques croquettes aux chats pour les calmer et mit de l'eau à bouillir. Lorsque Kikunae le rejoint, le tatoueur était en train de mettre des feuilles de thé dans la théière. « Un thé fermenté aromatisé à la pêche de Jeju, ça te va ? » Il releva la tête pour le regarder. « C'est la nouvelle obsession d'Aoi et je dois avouer que pour une fois, je peux la suivre là-dedans. » Il lâcha un petit rire, se souvenant de la phase où elle ne jurait que par une boisson pleine de sucre aromatisée à la fleur de cerisier, un truc artificiel au possible qui le dégoûtait royalement. « Il a un goût assez riche, je le trouve presque... méditatif ? » Il releva la tête avec un sourire qui allait plus vers le bas que le haut. « À quel point c'est asiatique de ma part de parler comme ça de thé ? Tu crois que les britanniques font pareil ? » Il essayait de plaisanter, espérant détendre un peu Kikunae. La bouilloire émit un petit son, l'eau était prête et il la versa dans la théière. Il prit ensuite le plateau sur lequel étaient déjà posés deux mugs et prit la direction du canapé. Il plaça le plateau sur la table basse. « Je te laisse lancer la console ou on boit notre thé tranquillement ? » Une autre main tendue, quoique le jeune musicien choisisse, Ryuu suivrait son rythme.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Mar 18 Juil - 17:41
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
+ Song ♫♬
I've got a girl crush
Hate to admit it but
I got a heart rush
It ain't slowin' down


- Non, je ne fais pas ça moi, répond-t-il comme si c’était une évidence.

Nae adore les jeux-vidéos, certes. Il a visité plus de PC bang et de salles d’arcades à Séoul que de lieux culturels, mais il en est pas encore au stade d’aller se prendre en photo devant une affiche publicitaire dans le métro. Il n’est déjà pas du genre à prendre beaucoup de photos… Beaucoup de jeunes de son âge ont pris ce réflexe pour poster sur les réseaux sociaux, partage les moindres détails de leur vie. Kikunae ne va pas sur les réseaux sociaux, qu’aurait-il fait d’une telle photographie ? Il préfère profiter de son jeu tranquille ou en chat vocal avec quelques ami(e)s. Il ne ressent pas le besoin d’étaler son quotidien autrement.

- Je ne fais que dire la vérité. Quand on joue aux jeux-vidéos, tu perds souvent.

Le musicien sourit à l’évocation des chats. Il n’a jamais été un grand amoureux des animaux. Sans leur vouloir du mal, il n’avait pas de lien particulier avec eux. Cependant, depuis qu’il a adopté Stradivarius, il doit reconnaître qu’il a plus facilement un penchant pour les chats. Certains semblent bien le lui rendre, comme les boules de poils de Ryuu par exemple. D’ailleurs, son ami lui demande des nouvelles de Stradivarius. Kikunae poursuit la conversation aisément, ravi de changer de sujet. Il ne veut pas s’étendre sur le pourquoi, du comment de son humeur du jour. Ou plutôt… Il ne sait pas quoi dire, comment aborder les choses… Il n’est pas sûr lui-même de ce qu’il ressent. Ou devrais-je dire qu’il ne veut pas voir la réalité en face.

La maison de Ryuu a presque une aura familière pour Kikunae. Il est souvent venu d’abord pour donner des cours particuliers à Aoi, puis maintenant pour rendre visite à un ami. Il se sent bien quand il vient ici. Nae retire ses chaussures en entrant et enfile les chaussons mis à sa disposition. Il caresse un instant Ume qui vient faire le curieux, mais son attention est rapidement détournée par l’appel de son estomac. Le Japonais rejoint Ryuu en cuisine, il n’a plus besoin d’aide pour se repérer dans la demeure.

- C’est très bien. Méditatif ? Il n’y a que toi pour trouver de tels adjectifs pour qualifier un thé.

Kikunae se permet de taquiner Ryuu. Ce n’est pas comme s’ils ne se connaissaient pas bien et que ses paroles pouvait être mal interprétées. Le père de famille connaît suffisamment Nae depuis le temps. Il a beau être Japonais, le violoniste ne s’y connaît pas plus que ça en thé. Il en boit assez souvent puisque le café ce n’est pas ce qu’il préfère. De là à dire qu’il est calé sur le sujet… Non. Pas autant que Ryuu, ça c’est sûr et Nae aime bien le taquiner, alors il en profite.

- Peut-être qui sait. Tu devrais demander à ton ami idole, il a des origines anglaises non ?

Ryuu l’a vaguement évoqué un soir où ils parlaient musique. Eclipse n’est pas un groupe auquel Nae s’intéresse, ce n’est pas son genre musicale, mais il a retenu que Ryuu connaissait ou travaillait avec l’un des membres, coréen d’origine, mais d’une autre nationalité. Il est quasiment sûr qu’il est anglais, mais il peut se tromper. Le musicien s’est un peu détendu. Le fait de parler d’autre chose l’y aide, Ryuu sait bien s’y prendre. Faisant comme chez lui, Kikunae va allumer la console avant de s’installer dans le canapé. Il donne une manette à Ryuu et commence à choisir le personnage qu’il va jouer. Sur Mario Kart 8, Nae utilise toujours la même combinaison, la meilleure selon lui : Bowser Skelet avec le kart Intrépide, des pneus lisses et l’aile hylienne. Esthétiquement ce n’est pas la plus jolie, mais elle allie vitesse et légèreté dans son maniement. Pour le circuit il choisit la Traversée de Tôkyô, de quoi leur rappeler leur pays natal.

- Tu es prêt, je peux lancer la course et te battre ?

Il le taquine toujours, mais sans doute aurait-il mieux fait de ne pas trop fanfaronner… Quand Haru vient jouer aux jeux-vidéos chez Nae, ils jouent souvent à Mario Kart aussi… Un instant perdu dans ses pensées, il s’attend presque à sentir Haru se pencher vers lui pour le déstabiliser, le bousculer d’un coup d’épaule joueur pour reprendre le dessus quand Nae mène la course… Pas concentré, tout ce qu’il réussit à faire c’est se prendre plusieurs murs et peiner à remonter dans le classement. Les trois tours de la course terminés, il arrive finalement 8ème sur 12, en comptant les PNJ. Ryuu l’a largement battu… Il n’a même pas le coeur à râler et se trouver des excuses comme il aurait pu le faire en temps normal...

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Kobayashi Ryuu
☆ ROOKIE SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : devious route (avatar) / exordium (sign)
Messages : 99
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1073407http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Dim 20 Aoû - 18:54
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Ryuu n'arrivait pas à définir si les quelques traits d'humour que faisait son ami étaient des diversions pour ne pas l'inquiéter ou bien un moyen de le rassurer. Dans tous les cas, c'était plus ou moins efficace. Ryuu restait sur ses gardes, attendant un signe, une indication que Kikunae allait mieux ou se sentait prêt à parler. En attendant, l'ancien musicien suivait simplement le mouvement : aller chez lui, brancher la console, préparer du thé. Être dans le mouvement lui donnait l'impression d'aider même si une petite voix dans sa tête lui disait qu'il n'avait pas besoin de faire tout ça, que sa présence était suffisante. Mais avec tous ses manquements, Ryuu avait souvent du mal à se dire que sa personne, lui, était suffisant, il était souvent dans le don pour compenser. Don de temps, don de biens, de cadeaux, don de soi, toutes ces choses qui le rassuraient sur ce qu'ils pouvait apporter aux gens à qui il tenait.

C'était aussi pour ces raisons qu'il choisit le thé du soir avec soin, qu'il y ait aussi une intention derrière celui-ci. La réponse que lui apporta Kikunae le fît sourire, pour toute réponse, il haussa légèrement les épaules. Cette notion de « il n'y a que toi pour... » alors que le sujet était simplement du thé était... touchante ? Du rockeur tatoué ivre et défoncé, il était devenu ce type qui buvait du thé comme certains boivent de bons vins et qui dépense une partie de sa paie dans le bien-être de ses chats. Le jour et la nuit en soit. « C'est vrai que je pourrais demander à Jude mais je pense que ça fait un moment que le pauvre n'a pas eu le temps de faire tea time. » La carrière d'idole était loin du rythme de vie à la britannique. Et puis le jeune artiste avait malheureusement bien d'autres choses en tête plutôt que le earl grey et le english breakfast.

Ryuu prit finalement place à côté de son jeune ami, il bu une gorgée de thé en hochant la tête avant de prendre la manette devant la décision de Kikunae. D'une main, le tatoueur tenait son mug, de l'autre sa manette. Maladroitement, il naviguait de façon à choisir son personnage et les options qu'il voulait pour celui-ci. En bon amateur qu'il était, il privilégiait très souvent l'esthétique au pratique, mais qui le jugerait hein ? Kikuane ? Oui sûrement. « Vas-y lance, l'humiliation me va bien au teint de toute façon ! » Et avec un petit rire, il reposa le mug alors que son ami lançait la course. Pas assez rapide pour tout faire simultanément, Ryuu manqua le super départ, c'était toujours mieux que les dérapages pour lesquels il avait un certain talent cela dit. La course se fît sans encombre pour lui, il poussa quelques exclamations de joie en touchant des cibles et pendant certains dépassements mais il regardait peu le classement, trop habitué à voir Kikunae en première place et lui dans les huit premiers. Lorsque la course toucha à sa fin, Ryuu remarqua qu'il était quatrième de la course (belle performance!) alors que Kikunae était huitième. Aussi loin qu'il se souvienne, il n'avait jamais vu ça.

Ryuu reposa la manette pour reprendre sa tasse, Kikunae semblait se rendre compte qu'il ne pouvait plus faire semblant d'avoir quelque chose qui lui trottait en tête et lui accaparait l'esprit au point de ne pas pouvoir jouer. « Bon Nae-chan... Je pourrais faire semblant mais ce score là... Ça veut vraiment dire que quelque chose ne va pas... » Ryuu poussa une légère exclamation et se leva. Il venait de penser à quelque chose. Il récupéra dans un placard des biscuits au chocolat. C'était ceux de sa fille mais il était certain qu'elle accepterait ce sacrifice pour son ancien professeur de piano, elle l'aimait beaucoup après tout. Il revint dans le salon et babilla tout en se rasseyant. « Tu sais ce que je pense de consommer quoique ce soit pour se réconforter... – c'était peu dire – mais ma fille m'a souvent dit que le sucre mettait du baume au cœur. Alors me voilà prêt à nourrir ton futur diabète si ça peut te faire du bien. » Il tendit le paquet de douceurs à son ami et le regarda sans ciller, un appel silencieux à parler. Si Kikunae voulait parler, Ryuu serait là pour écouter.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Mer 23 Aoû - 14:00
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
+ Song ♫♬
I've got a girl crush
Hate to admit it but
I got a heart rush
It ain't slowin' down


Kikunae n’a jamais aimé le café, alors spontanément il consomme davantage de thé, sans pour autant s’y connaître réellement. Il n’y a que Ryuu pour parler d’un thé comme le ferait un œnologue qui déguste un millésime. Nae ne se moque pas, ce côté de la personnalité de son aîné lui plaît beaucoup. Il ne connaît pas personnellement Jude, mais Ryuu a déjà parlé de lui. C’est sans doute assez stéréotypé de dire qu’il doit s’y connaître puisqu’il a des origines anglaises, mais Nae ne disait pas cela pour être méchant. On pourrait dire la même chose pour les Japonais qui pratiquent le chadô, plus communément appelé la cérémonie du thé. Une tradition qui n’a jamais passionné Kikunae, c’est long et il est bien peu patient quand ça ne l’intéresse pas un minimum.

Prêt à jouer, Nae pose sa tasse sur la table basse en face du canapé. Il a besoin de se concentrer pour être à son plein potentiel. Du moins, cela aurait dû être le cas, mais il faut croire que ses préoccupations prennent le pas sur son attention ce soir. Il ne se souvient plus de la dernière fois où il a obtenu un score aussi ridicule. Est-ce déjà arrivé ? Quand il joue avec Hayden, qui est tout aussi doué avec une manette dans les mains, ils sont souvent au coude-à-coude. Cependant, cela se joue entre la première et la deuxième place, jamais moins. Quand d’autres de ses amis, moins gameur que lui veulent le défier, il arrive toujours en haut du podium. C’est ça de passer des heures chaque semaine devant ses consoles. Ryuu peut en témoigner, Kikunae ne l’épargne jamais. Il sait être stratégique, même en jouant à Mario Kart. De plus, il connaît si bien les circuits qu’il sait où se cachent les raccourcis, il anticipent les plateformes qui aident à prendre de la vitesse puisqu’il sait exactement où elles sont situées, il connaît le moindre virage… Aujourd’hui, rien de tout cela ne l’a aidé… Il n’est même pas contrarié d’avoir perdu. Pas que Kikunae soit mauvais joueur. Il connaît ses compétences en jeux-vidéo, il n’aime pas louper un combo qu’il maîtrise dans Super Smash Bros, ni se prendre bêtement un mur dans Mario Kart… Il proteste pacifiquement quand il perd, surtout s’il est contre Hayden, qui ne se gênera pas pour le charrier. Ce soir, il ne dit rien. Silencieux, il pose sa manette et récupère son mug. Le thé a eu le temps de refroidir.

C’est Ryuu qui prend la parole en premier… Le regard baissé sur sa tasse de thé, Nae ne dit rien. Ryuu a vu clair dans son jeu. Pas difficile quand on le connaît un minimum et c’est le cas du musicien. Ce qu’il apprécie chez son ami, c’est qu’il ne le confronte pas directement… Il fait comprendre à Kikunae qu’il a compris que quelque chose n’allait pas et il l’invite subtilement à lui en parler, sans le forcer… Le violoniste n’a pas la dent sucré, mais pour retarder un peu plus le moment où il va parler, il se redresse pour prendre un biscuit, qu’il grignote sans réel appétit.

- Merci.

Il reprend quelques gorgées de thé pour faire passer le tout. Il ne sait même pas par où commencer. Ryuu sait que Nae n’est pas intéressé par le fait d’être en couple, que les relations physiques entre deux personnes ne l’attirent pas non plus. Jusqu’à présent ça l’a même repoussé. Il n’a peut-être pas trouvé la bonne personne ou ce n’est peut-être pas fait pour lui… Ils en ont discuté à plusieurs reprises. Ryuu ne l’a jamais jugé. Au contraire… Il lui a toujours dit que tant qu’il était heureux, Nae n’avait pas besoin de se conformer à la société. Maintenant… Il ne sait plus quoi penser. Que ressent-il pour Haru ? Est-ce que c’est ça « tomber amoureux » ? Il peine à le reconnaître, mais… Il a déjà eu envie de l’embrasser. Ce qui ne lui ressemble pas, les quelques baisers qu’il a pu échanger dans sa vie lui ont laissé un sentiment de dégoût ou de honte.

- Qu’est-ce que tu as ressentis quand tu as rencontré ton ex-femme ?

Nae ne veut pas raviver des souvenirs douloureux. Toutefois, il sait que Ryuu l’a beaucoup aimé. Il lui en a déjà parlé aussi. Selon ce qu’il lui dit, il pourra comparer avec ce qu’il ressent pour Haru ? Avec un peu de chance, peut-être qu’il se trompe ? C’est peut-être juste de l’admiration ou un coup de foudre amical, ils ont beaucoup de points communs et Nae aime passer du temps avec lui, car la conversation est toujours plus simple… Leurs nombreux points communs font qu’ils ne sont jamais à court de sujet intéressants pour échanger et Nae déteste se forcer à faire la conversation… Ce n’est sans doute rien… Pas de quoi se mettre dans tous ses états, mais alors… Pourquoi son coeur s’emballe quand il approche ? Pourquoi il fuit son contact autant qu’il le cherche ? Pourquoi est-ce qu’il se dit que c’est mieux qu’Haru ne se montre pas trop tactile avec lui, puis quelques minutes après il aimerait que son ami le prenne dans ses bras…

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Kobayashi Ryuu
☆ ROOKIE SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : devious route (avatar) / exordium (sign)
Messages : 99
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1073407http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | Dim 8 Oct - 12:42
Citer EditerSupprimer
Heart Rush
Outfits. + Ryuu n'était pas à proprement parler un « loser » même si lors de certaines disputes, Aoi lui avait balancé ce mot à quelques occasions. Il savait embrasser cette partie de lui. Il manquait de talent et de skills dans certaines disciplines et il était en paix avec ce fait. Mais pour la majorité du temps, ce n'était pas ainsi qu'il se définissait, surtout qu'il avait accompli des choses dans sa vie qui prouvait le contraire. Ryuu se définirait plutôt comme un survivant si vous le lui demandiez. Parce que c'était presque miraculeux qu'il soit encore de ce monde, ceux qui l'avaient connu sur la fin de sa vingtaine n'auraient sans doute pas parié là-dessus. Il ne se définirait donc pas comme un « loser » dans la vie (contrairement à ce que sa fille pouvait donc lui dire lorsqu'elle était énervée contre lui) mais pour certaines choses, oui certainement. Il l'était notamment pour les jeux vidéos. Ce qui ne le complexait absolument pas d'ailleurs.

C'était peut-être parce qu'il était bien trop au fait de ses maigres capacités en jeux vidéos qu'il fût aussi surpris de remporter le trophée de cette partie avec Kikunae. C'était toujours son jeune ami en haut du podium et lui bien plus loin dans le classement. La situation ce soir-là était complètement inversée, c'était à la fois surprenant mais aux yeux de Ryuu, c'était surtout inquiétant. Utilisant la technique qu'il utilisait avec Aoi lorsqu'elle n'avait pas le moral, il avait ramené quelques biscuits chocolatés. Il garda ensuite le silence, Ryuu ne pouvait forcer le plus jeune s'il ne souhaitait pas parler mais il ne pouvait plus faire semblant et prétendre que la soirée était comme toutes les autres qu'ils avaient pu passer ensemble, ils le savaient tous les deux.

La question de Kikunae le surprit, c'était d'ailleurs visible sur son visage. La surprise passée, il réfléchit à la question qui venait de lui être posée. C'était réconfortant de voir qu'il pouvait penser à elle, à ce qu'ils avaient vécu et à l'amour qu'il avait eut pour elle sans être terrassé de chagrin. Cela n'avait pas toujours été le cas et il avait un peu vécu les différentes phases du deuil avec leur divorce. Il était une personne apaisée et pouvait se replonger dans ses souvenirs sans souffrance mais avec une certaine mélancolie. « Oh, c'est donc à ce sujet. » Lui et Kikunae n'avaient jamais parlé de leurs relations personnelles, pour Ryuu, c'était simplement parce qu'il n'y avait rien à dire. Pour le plus jeune, il semblait se passer des choses donc. « C'était intense déjà. Je ne dirais pas que ça a été un coup de foudre immédiat mais elle a attiré mon attention rapidement. Puis on a discuté et je ne saurais pas te dire c'était comme si – il chercha ses mots un instant – comme si ça cliquait. Parfaitement. » Il sourit un peu tristement. « C'était comme si on se comprenait à tous les niveaux, c'était déroutant et j'avais l'impression d'avoir trouvé ma personne. » Il haussa les épaules, un geste presque désabusé. « Ce n'était pas le cas au final. Mais à partir du moment où on a commencé à se rapprocher, sans être tout de suite ensemble, elle était toujours quelque part dans mes pensées. » Il se passa une main dans les cheveux, réfléchissant à ce qu'il voulait dire et comment il voulait le dire. « Ce n'était pas une obsession enfin je ne crois pas. Quoique... Ce n'était pas si sain que ça ce qu'on a vécu en fait. Mais j'étais comme habité. Par elle. » Il grimaça parce que l'image était un peu glauque et morbide. Cela marquait leur divorce comme une sorte d'exorcisme... Étrangement c'était assez similaire, il y avait bien eu les vomissements après tout, juste que la tête de Ryuu n'avait pas tourné à 360 degrés et qu'il n'avait pas rampé au plafond (il en avait peut-être parfois eu l'impression en étant défoncé). « Mais on n'est pas tous égaux face aux sentiments. Je ne te conseillerai pas de comparer mon expérience avec ce que tu ressens peut-être pour quelqu'un ? » Une question détournée mais c'était la façon dont Kikunae semblait vouloir procéder.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Contenu sponsorisé
 
Re: Heart Rush (Ryuu&Kikunae) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide