sombre
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2024

First day of parenthood ft. Bobo la + cutie

Kang Se Jun
☆ ROOKIE SHAKER
Kang Se Jun
Pseudo : Yu ou Ducobu
Célébrité : Choi yeonjun
Crédits : ©lullaby(e)
Messages : 58
 
Re: First day of parenthood ft. Bobo la + cutie | Jeu 5 Oct - 21:58
Citer EditerSupprimer

First day of parenthood
Happy ~ I'm a ha-ppy ha-ppy dog ~ Yes I'm a happy happy happy dog ~
Marrante, ouai. Sejun continue de le penser quand il la voit bouder comme une gamine ; ou quand elle se décrit comme la plus jolie des fleurs. Elle est marrante Bomi. Et mignonne. C’est une drôle de pensée pour le garçon qui ne semble s’émerveiller qu’auprès des toutous… Mais Bomi, elle a ce truc. Et Se Jun, il aime bien, ce truc.
Assez pour l’aider à adopter un chien et s’investir avec elle. Assez pour kidnapper ce chien pour ménager son petit coeur.
Il en envie aussi, Se Jun. Se poser un peu dans ce parc, partager un moment avec elle autour du repas qu’elle a préparé. C’est bête mais, il a vraiment de le manger ce petit panier. Parce qu’il a faim et parce qu’il y a longtemps qu’on lui a plus rien préparé avec ce genre d’intentions. Que ce soit par gentillesse ou politesse, il s’en fiche. Ca lui fait vraiment plaisir.

C’est léger qu’il s’avance dans le parc, tenant fermement la laisse de leur otage canin. La joie est contagieuse. S’il a envie de le laisser courir dans l’herbe, il garde un minimum de conscience, sachant pertinemment qu’un incident leur vaudrait un refus pour l’adoption du Doggo. Mais Bomi ne se prive pas de l’occasion pour le taquiner. Se Jun lui glisse un regard mutin, le coin des lèvres plissé. « On peut tester mais c’est toi qui n’arriverait pas à nous rattraper. Et j’ai vraiment envie de manger. » Il lui tire la langue. Il a de nouveau 10 ans. Le chien aboie comme pour répondre à la question de la jeune femme. La queue battant joyeusement l’air, il n’a pas l’air d’être un si calme toutou… Se Jun marque une pause et tente : « Doggo, assis. » Mais rien ne se passe. Le chien aboie mais ne daigne pas baisser l’arrière train. Alors, le garçon reporte le regard sur Bomi en haussant les épaules : « A priori, faudra le tenir. » Ils seront vigilants. Doggo n’est pas dressé mais Se Jun se met déjà en tête de lui apprendre rapidement les bases. Assis, coucher, pas bouger.

La verdure les accueille et Se Jun zieute déjà à la recherche d’un spot tranquille pour se poser. Au loin, des enfants chahutent. On voit passer des vélos, des joggeurs, des mamans avec leurs poussettes… Et rien n’échappe aux sens affutés de leur ami à quatre pattes. Toutefois, il semble y montrer un intérêt sain et ne tire pas si fort sur la laisse. C’est une bonne chose qu’il ne soit pas craintif. Le parc est un premier bon test pour savoir s’il sera bien à l’auberge.
Mais encore faut-il lui trouver un nom. Certains sont bannis et Se Jun insiste. Avant de réprimer un rire. A-t-il une tête de filou comme elle laisse l’entendre ? Bomi ignore bien des choses sur lui et il n’a pas envie de lui dévoiler ce pan là de sa vie. Bomi, c’est comme une porte vers un monde parallèle. Le genre qui ne peut coexister avec le sien. « Dans ce cas, il faut l’appeler Brigand » Il a un sourire en coin. S’il ne veut pas qu’elle se fasse des idées, cette conversation lui semble assez innocente pour que ça ne pose pas de problèmes. « Ou… petite fleur de printemps… » Il lui fait un clin d’oeil moqueur avant de décider que c’est là qu’il posera son cul, dans ce carré d’herbe précis. Il s’installe, Doggo haletant à côté de lui … avant que Bomi ne lui dévoile sa seule idée. « » Se Jun relève deux yeux ronds vers elles. « Pikachu ? » Bomi a peut-être remarqué que son camarade aimait bien pokémon… mais ce n’est clairement pas un nom qui lui aurait traversé l’esprit. Son regard passe de Bomi au chien… avant de se mettre à rire. Un rire qui secoue ses épaules et qu’il cherche à étouffer dans une main. C’est tellement ridicule. « Oh woaw… Heureusement que je suis là pour te sauver mon petit Pikadoggo. » Il pouffe et flatte le cou du chien qui cherche à le lécher dans son euphorie canine. « Pikadoggo utilise Léchouille… oh non, me voilà paralysé ! » Ok, ça va se voir que t’es un nerd de pokémon, là. Se Jun calme son micro fou-rire et s’évertue à se montrer attentif aux autres propositions. « Y’a déjà un Saja dans le refuge, ça me ferait bizarre…. Et il a pas une tête de tigre, qu’est-ce que t’en dit ? Plutôt… un petit ours blanc. » Un adorable ourson qui bave et chasse les papillons. Se Jun fronce le nez, attendrit par le tableau digne d’un disney. Ils n’ont pas choisi le moins mignon. Ni le plus sage ? Le chien s’agite alors que le papillon s’envole. « Bah, il a envie de courir partout mais ça va… » Puis il comprend où Bomi veut en venir. Une moue passe sur ses lèvres. Ce n’est pas qu’il ne veut pas donner la laisse, c’est qu’il a peur que Bomi ne le contienne pas… mais il faut bien qu’elle essaie car elle devra le promener sans lui à l’avenir. Du moins, assez souvent. « Hum…» Sa réflexion s’égare alors que son amie s’en va quérir l’objet des mains de Se Jun. Le contact est bref et doux. Un frisson léger le parcourt et il n’y prête presque pas attention. Puis ses yeux filent vers le visage de celle qui sait se vendre… Il déglutit, troublé par il ne sait quoi. « Ok, mais tiens-le bien… » Il lègue la laisse a Bomi, sans la lâcher complètement. De sa main libre, il ferme le poing de la jeune fille autour de la lanière « Ne l’enroule pas autour de tes doigts… S’il tire plus fort que toi, il va t’emporter. » Il y a une drôle de proximité entre eux. Un court instant de flottement…. brisé par un Doggo soudainement obsédé par la chasse au papillon. Le chien file et par réflexe Se Jun tente d'agripper le bras de Bomi pour éviter qu’elle ne fasse entraîner. « Doucement Doggo ! »

MADE BY @ICE AND FIRE.

crédit gifs: swainlake (tumblr)
Hwang Bomi
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Hwang Bomi
First day of parenthood ft. Bobo la + cutie - Page 2 Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6

Pseudo : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : sohaline (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4631
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t27520p10-hwang-bomi-act-rp#1058685http://www.shaketheworld.net/t28853-omoi-namida-dreamy-day#1064469
Re: First day of parenthood ft. Bobo la + cutie | Dim 19 Nov - 16:48
Citer EditerSupprimer

First day of parenthood
Happy ~ I'm a ha-ppy ha-ppy dog ~ Yes I'm a happy happy happy dog ~
Sejun lui tire la langue comme un gosse de deux ans. Elle exagère cet air étonné sur son visage. Elle devrait lui couper celle-ci pour avoir eu le malheur de la narguer et de réduire son rôle à celui d’une cuisinière. Bomi a d’autres objectifs. Il n’est pas question de devenir mère au foyer au même titre que cette génitrice. Bien sûr, elle n’a rien contre cette façon de vivre mais dans l’histoire, la jeune femme s’efforce à jouer à la victime. “ Ah ouais ? Continue ainsi et tu verras ce qui reste à manger. “ Elle fait mine de lui asséner un coup au bras mais la jeune femme doit se charger du panier repas. Un poids qui reste moins lourd contrairement à Doggo, qui, apparemment, est aussi insolent que son maître. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres, ne comptant pas ménager à son tour l’expert en chiens. “ Tu parles. Il a bien compris que tu passais ton temps à raconter des bêtises. “ Elle hausse les épaules d’un air évident. Cette scène lui inspire un prénom mais comme d’habitude, l’étudiante essuie un nouvel échec. “ T’es juste jaloux de ma petite fleur de printemps. “ Hm, ça pourrait porter à confusion. “ Ça signifie quelque chose ton prénom ? “ Cet exercice n’est pas évident. Elle aurait bien voulu dégainer son téléphone mais elle préfère profiter du paysage et du moment. Alors, il faudra la pardonner pour ses erreurs de parcours. Même elle n’est pas convaincue par son choix. Au moins ? Sa blague aura amusé le garçon. C’est bien la première fois qu’elle le voit autant rigoler. C’est peut-être parce que ce vilain garçon est vraiment moqueur… Mais la jeune femme ne peut pas s’empêcher de rire à son tour. L’attaque Léchouille est une idée pertinente. “ Oh et le gros Pokemon avec une langue ! Tout rose ? Il s’appelle comment déjà ? “ Par chance, Bomi se concentre de nouveau avec des propositions plus communes. “ Petit ours blanc… C’est une bonne idée mais ça ne sonne pas si joli. “ Pourquoi ils cherchent aussi loin ? L’expert en chiens aurait dû le remarquer depuis le temps. Quant à la demoiselle, il ne faut pas compter sur elle dans l’immédiat. Elle est un peu comme les enfants et comme Doggo. Elle se laisse guider par son instinct, souvent distraite par des événements extérieurs. Si sa distraction ne s’illustre pas par un papillon, c’est cette laisse qu’elle aimerait tenir à son tour. Elle commence donc à opérer sa stratégie sur le pauvre Sejun, qui est finalement sur tous les fronts aujourd’hui. C’est peut-être pour cette raison que son estomac crie famine. Armant ses yeux de tendresse, Bomi prend les devants. Elle ne veut pas entendre un énième refus et c’est ce qui l’encourage à saisir la laisse de l’animal en touchant la main du jeune homme. Elle relève le menton pour regarder le garçon, insouciante. Une petite moue plus tard, elle a l’impression de l’avoir gêné. Elle se retrouve toute troublée à son tour. “ Par-don. J’ai souvent les mains froides. “ Malheureusement, ce n’est pas le moment de mettre ses mains dans les poches. Elle serre la laisse dans sa paume, encouragée par Sejun dont elle écoute une nouvelle fois les conseils, son regard concentré sur la proximité de leurs mains. “ Je te ne décevrais pas. “ Elle lui offre un sourire avant de lâcher un petit cri, se sentant emportée par le chien, quelques secondes plus tard. Bomi n’a pas respecté son engagement. “ Ahhh. Non Doggo ! Le panier ! “ Elle a mis du temps à préparer le pique-nique, ça serait dommage de le faire tomber maintenant, si près du but. Elle se défend.  “ Je ne pensais pas qu’il était aussi vif ! “ L’intervention de Sejun permet de limiter la casse et le chien se calme. “ Tu avais raison. Ce n’était pas l’idée du siècle. “ Elle soupire, se sentant bête. Et si Doggo ne l’obéissait pas ? Elle ne sera jamais en mesure de le garder. “ Ca sera encore plus compliqué avec Ahjumma. “ Mais elle n’a pas envie de baisser les bras si rapidement. Elle le voulait ce chien ! Elle regarde Sejun. “ Tu peux m’aider à le tenir un peu… Le temps de m’habituer ? De toute façon, on ne va pas tarder à s’arrêter pour manger. “ Mais pourquoi cela sonnait comme une excuse au juste ? Bomi est un peu perdue. Elle sait juste que c’est agréable de pouvoir se reposer naturellement sur lui. Il est vrai que l’étudiante lui a donné plusieurs coups de main depuis qu’elle travaille à l’auberge. Est-ce qu’il ne fait pas ça parce qu’il se sent redevable au juste ou pire, par intérêt ? Elle ne saurait dire. Bomi est une experte pour les erreurs de jugement. “ Tu crois qu’on va devoir attacher Doggo vu qu’il ne veut pas s’asseoir ?

MADE BY @ICE AND FIRE.

crédit gifs: swainlake (tumblr)

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
☆ ROOKIE SHAKER
Kang Se Jun
Pseudo : Yu ou Ducobu
Célébrité : Choi yeonjun
Crédits : ©lullaby(e)
Messages : 58
 
Re: First day of parenthood ft. Bobo la + cutie | Sam 6 Avr - 10:43
Citer EditerSupprimer

First day of parenthood
Happy ~ I'm a ha-ppy ha-ppy dog ~ Yes I'm a happy happy happy dog ~
A la brise qui file entre les branches des arbres, se mêle le rire de Sejun. Encore. Décidément, Bomi est douée pour le mettre de bonne humeur. Son géniteur ne le reconnaîtrait certainement pas s’il le voyait avec elle. Mais le garçon est loin de penser à son père. Il caresse la tête du chien kidnappé et s’amuse d’un prénom qu’il trouve pourtant joli. Le sien, en revanche, n'a qu’une signification littérale. En tout cas, il croit. Il n’a jamais eu le temps de demander à sa mère et n’a jamais compté poser la question à son père. « Dresseur de chien. » Il lui répond avec un petit smirk. Il n’est pas sérieux et dieu merci il a dit “chien” et pas “pokemon”. C’est étonnamment Bomi qui amène le sujet qui le fait retombe en enfance… et provoque des rires encore plus franc. Depuis quand n’a-t-il pas ri comme ça ? « Excelangue ? Oh merde Bomi, c’est encore pire ! » Mais pas si bête considérant les léchouilles à profusion que le doggo veut leur donner. Et voilà que Sejun dévoile un peu plus son obsession de gamin en répondant sans même hésiter. A vrai dire, il s’en fiche un peu qu’elle le trouve immature. Il n’a jamais cherché à agir pour plaire à qui que ce soit. « Non, c’est trop long… Faut un truc qui claque… Hein mon Doggo ? » Il aboie. Sejun le flatte d’une caresse. Doggo… un truc dans le genre…

Un prénom qui n’est toutefois pas annonciateur de la catastrophe qui arrive. Ce frisson que Bomi lui provoque, Sejun l’oublie presque aussi vite, aussi les mots de la jeune femme le surprennent un peu. Il la considère un instant. Qu’est-ce qu’elle a ? « Hum ? T’inquiètes, c’est rien. » Il ne fait pas froid. Est-ce que Bomi a froid ? Il faudra peut-être pas traîner… Mais il a quand même envie de se poser avec elle et le toutou. Enfin, dans la mesure où ce dernier ne leur file pas entre les doigts. Leur proximité nouvelle, tandis que Sejun serre doucement sa main autour de celle de Bomi, tenant la laisse, ne l’empêche de lui sourire pour lui donner confiance. Elle est drôle son expression, à Bomi. Il remarque vaguement les pigments rosés qui colorent sa peau. C’est peut-être juste son maquillage.
Le temps ne s’arrête qu’un instant.
Et il repart aussi vite alors que Doggo s’emporte… et les emporte.
Sejun rattrape le bras de Bomi, serre fermement sa chair dans sa paume pour la retenir et siffle le chien qui n’a qu’une envie, courir après les papillons. Son autre main agrippe la laisse avec force, empêchant Doggo de leur échapper et leur interdir toute possibilité d’adoption. Sejun peste en silence… et leur nouvel ami finit par se calmer. Pour autant, le garçon garde la main sur la laisse alors que la jeune fille se remet de ses émotions.  « Disons qu’il ne connaît pas l'environnement, ça doit l’exciter toutes ces nouvelles odeurs… », répond-t-il finalement sans blâmer Bomi. Car au fond, sa démarche était louable. Il faut qu’elle puisse le tenir en laisse sans lui… Et Ahjumma… Un air préoccupé prend place sur le visage du délinquant. Ils ne doivent pas faire de connerie. Avoir un chien, s’en occuper, c’est sérieux… et s’il estime que la gérante de l’auberge ne sera pas capable de le gérer, alors ils devront annuler l’adoption.  « Hum… » Il réfléchit alors que Bomi le sollicite. Il hoche la tête.  « T’inquiète. J’vous lâche pas. » Il se rend compte que, véritablement, il ne l’a pas lâché. Ni la laisse, ni Bomi. Sa main est toujours attachée à son bras… Il la relâche presque confus  « Merde, j’espère que je t’ai pas fait mal… » Il frotte sa nuque, un peu embarrassé puis s'éclaircit la gorge et reprend sa place, proche d’elle. Sa main se replace juste devant la sienne, sur la laisse. Sa prise est assez ferme pour empêcher Doggo de repartir comme un fou mais pas trop, laissant ainsi Bomi sentir la force du chien pour qu’elle puisse elle aussi s’y faire.  « Ouai, on va se poser par là, viens. » Il désigne un spot, quelques mètres plus loin. Il fait une nouvelle tentative pour faire asseoir le canidé mais rien ne se passe. Il faut qu’il lui apprenne urgemment…

Finalement, ils se posent près d’un arbre et, prudemment, Se Jun s’assoit en premier, sans lâcher la laisse. Il invite Bomi a faire de même, doucement…. et naturellement, le chien les imite.  « Faut le surveiller, mais je pense que ça va aller. » Doggo se relève uniquement pour réclamer des câlins, et se reposer plus près d’eux encore. Sejun sourit, touché par la confiance du chien… Il le trouve mignon. Sa main plonge dans sa fourrure avant que son regard ne retrouve l’attention de Bomi. Elle est proche de lui, liée par la laisse qu’ils tiennent ensemble.  « Je vais rester quelque temps à l’auberge avec toi si tu veux. Quand y’aura Doggo, j’entends. On lui apprendra les bases ensemble et on briefera Ahjumma. Si ça le fait pas, tant pis… Mais on fera en sorte qu’il soit bien avec vous. Et que vous puissiez vous en occuper. » De nouveau, Sejun a repris son air sérieux. Celui qu’il a quand même parle de chien. Lui qui se fout de tout, la cause lui tient à coeur. Puis il répète  « Doggo… ça lui va pas si mal… »
MADE BY @ICE AND FIRE.

crédit gifs: swainlake (tumblr)
Hwang Bomi
★★★★★ LEGENDARY SHAKER (MODO)
Hwang Bomi
First day of parenthood ft. Bobo la + cutie - Page 2 Tumblr_m230uz7XWX1qfamg6

Pseudo : omoi.namida
Célébrité : lee chae young (isa ; stayc)
Crédits : sohaline (avatar) ; drake (signature)
Messages : 4631
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t26329-hwang-bomi-just-keep-it-up#1http://www.shaketheworld.net/t27520p10-hwang-bomi-act-rp#1058685http://www.shaketheworld.net/t28853-omoi-namida-dreamy-day#1064469
Re: First day of parenthood ft. Bobo la + cutie | Sam 20 Avr - 12:10
Citer EditerSupprimer

First day of parenthood
Happy ~ I'm a ha-ppy ha-ppy dog ~ Yes I'm a happy happy happy dog ~
Il trouve réponse à tout, finit-elle par penser à l’entente de la signification de son prénom. Le ton s’avère beaucoup plus léger entre eux. La jeune femme doit certainement se sentir plus en confiance. Le stress l’avait quelque peu paralysé sur l’aller mais en compagnie de Sejun, toutes les responsabilités ne lui incombent pas. Il a l’habitude de faire avec les animaux, peut-être plus qu’avec les humains. Finalement, les deux se retrouvent quelque peu complémentaires pour faire face à l’animal agité. L’animal toujours sans nom, car malgré les diverses propositions de Bomi, le garçon les conteste une par une. Elle pouffe de rire. Excelangue, c’est super laid comme prénom mais ce n’est pas dénué de sens. “ C’est pas de ma faute s’il a de l’amour à revendre ! “ Des coups de léchouille par ici, des coups de léchouille par là ! On comprend mieux l’intérêt de se laver les mains avant de passer à table. A t-elle songé à prendre des lingettes désinfectantes dans son panier ? Oh, elle est incapable de s’en rappeler, trop occupé à soupirer devant la solidarité masculine qui se dessine sous ses yeux. Doggo ne peut pas lui en vouloir d’essayer quand l’autre ne fait pas preuve d’imagination.

Et apparemment, les deux ont décidé de lui en voir de toutes les couleurs aujourd’hui. Comment pourrait-elle avoir une quelconque autorité sur le chien ? Elle reste une inconnue à ses yeux et elle ne peut pas non plus deviner tous ses sauts d’humeur. Ça reste un animal, mais un animal qu’elle devra dresser, avec qui elle va devoir tisser un lien. Il lui manque de l’expérience. Comme il lui manque de l’expérience pour faire l’indifférente. C’est bien le cœur du problème de Hwang Bomi : peut-être accorder trop de l’importance à des gestes qui ne valent strictement rien. Elle avait déjà été prise au piège, une fois. Peut-être que son problème était bien plus large. Peut-être qu’il rimait avec les jolis garçons, qui, par mégarde, lui prêtent plus d’attention que d’autres. Son regard s’était posé sur lui pendant quelques secondes. Ce n’est qu’une question de logique. Sejun n’allait pas les laisser s’envoler vers d’autres cieux, un peu comme la Team Rocket. Mais apparemment, Doggo a autant de ressources que le Miaouss. L’explication a beau être donnée, la puissance du chien n’est pas à sous-estimer. “ Oui et puis, j’imagine qu’il est content de profiter du grand air. Et qu’il va falloir le dresser un peu. “ Histoire qu’il soit obéissant. Ce serait dommage qu’il se mette à mordre les mollets des clients de l’auberge. Dans ce cas de figure, Doggo serait plus un cadeau empoisonné pour qu’Ahjumma finisse par faire faillite. Ce n’est pas l’objectif, sachant que Bomi a toujours besoin d’argent pour pouvoir se trouver son petit chez elle. Même si elle se sent un peu à la maison, à l’auberge. Son lien avec sa patronne est devenu plus intime. Un peu comme avec Sejun ? Elle lui offre un sourire alors qu’il exprime sa volonté de ne pas les lâcher. Elle savait qu’elle pouvait compter sur lui, sauf pour tricher. Que peut-elle faire contre l’orgueil d’un homme ? Doté de tels réflexes. Elle en oublie presque sa main qui continue de saisir son bras. Elle s’habitue presque à ce contact avant qu’il n’y mette fin, visiblement confus. “ Non rassure-toi. Tu as évité que mes fesses se transforment en luge. “ ajoute t-elle en rigolant avant de se remettre en route.

Ils trouvent ensuite un endroit où s’installer. Sage comme une image, Bomi suit les consignes de son camarade. Doggo les imite, ce qui crée une certaine surprise chez la jeune femme. Tant mieux. Elle va pouvoir se permettre de satisfaire son pauvre estomac affamé. Elle sourit en voyant le chien. “ T’as la langue bien pendue, toi. “ Elle aussi, aurait bien montré des signes de fatigue si Sejun ne l’avait pas aidé à le canaliser. Difficile de ne pas refuser sa proposition. “ Ton aide est la bienvenue. L’homme qui murmure à l’oreille des chiens. “ Bomi le gratifie d’un sourire, touchée par son implication. Elle espère que Doggo va s’adapter à leur univers. Elle ne voudrait pas essuyer une nouvelle déception. “ Mais ce n’est pas une raison pour ne pas venir à l’auberge si Doggo n’est pas là. T’as peur de te prendre une raclée ? “ Et voilà qu’elle recommence. Bomi jette ensuite un coup d’oeil à la laisse, à leurs mains proches l’une de l’autre, puis sur l’animal. “ Doggo serait une bonne idée. “ Elle offre une caresse à l’animal et demande à Sejun de faire attention à lui, pour pouvoir sortir les affaires du panier. Elle sort les bentos et les baguettes avec, inaugurant finalement le premier repas de cette nouvelle famille. Une nouvelle famille qui a vraiment du chien !


MADE BY @ICE AND FIRE.

crédit gifs: swainlake (tumblr)

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Contenu sponsorisé
 
Re: First day of parenthood ft. Bobo la + cutie | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide