sombre
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €


    :: Défouloir :: 2024

you can run, you can hide ((jang woo))

Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
you can run, you can hide ((jang woo)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 301
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | Mer 13 Déc 2023 - 16:39
Citer EditerSupprimer

You can run, you can hide
feat.  @Han Jang Woo

⇝ « Okay » que tu répétas encore, les pupilles vaquant un instant dans le vide comme si tu cherchais une réponse, une ombre – quelque chose. Mais toi-même tu ne savais pas ce que tu t'attendais à trouver, les sourcils faiblement froncés alors que tu ne semblais voir ce que tu souhaitais. Tu dévias alors les prunelles encore et encore, observant un instant tes phalanges, le sol, le mur. C'était fini. Et tu te répétais ces simples mots comme pour forcer ton esprit à accepter l'idée. Comme pour lui permettre de chasser ces autres idées décousues de sens. Tu ne devrais pas y penser. Tu ne devais pas y penser. C'était fini. Tu pouvais laisser tout ça derrière toi maintenant et passer à autre chose – alors pourquoi pouvais-tu encore entendre les coups contre ta porte ? Tu fronças à nouveau les sourcils, confuse, perdue. Et tu redressas le regard vers Jang Woo, clignant des paupières, les sourcils levés comme si tu ne savais pas de quoi il parlait. Avant de bouger la tête, consciente enfin des paroles et de l'idée. Tu préférais t'allonger et tenter de dormir pour penser à autre chose. Rester éveillée ne te servait à rien, tu te perdais trop rapidement dans des illusions trop réelles. Tu ne voulais plus penser ou te rappeler ou même entendre. Tu voulais juste oublier, et laisser tout ça derrière toi.

Avec lenteur, tu attrapas la main de l'acteur, suivant sagement pour te rendre dans la chambre, les pupilles observant chaque objet sur le chemin comme si tu découvrais le lieu. Mais dans ton esprit, chaque objet était différent, transformé – tu imaginais ce que ça aurait donné si le photographe était entré, contre ta volonté. Tu secouas la tête pour écarter les images, te concentrant sur la main de Jang Woo contre la tienne, voulant t'ancrer un peu plus dans le présent. « On peut regarder la télé un peu », même si le silence avait un côté rassurant, il avait aussi un côté frustrant et angoissant. Tu l'observas faire et sans un mot tu suivis le mouvement, t'installant à ses côtés, les prunelles le contemplant un instant. Tu fixas son bras puis son visage avant de t'avancer, te calant contre lui, tes bras le serrant directement, les doigts s'accrochant au tissu. Tu posas confortablement ta tête sur son épaule, un souffle quittant ta bouche alors que tu fermais les yeux un instant. « C'est gentil de rester », vins-tu articuler en rouvrant les paupières. « Tu es sûr qu'il reviendra plus hein ? », que ut demandas encore, redressant le visage pour l'observer, les lèvres pincées dans une inquiétude silencieuse, pour finalement reposer ta tête. « On peut laisser ça », tu désignas vaguement la télé, le film ne semblait pas intéressant mais au moins il comblait le fond. Tu ne regardais pas vraiment les images, ne suivant même pas ce qu'il se passait. Tu fermas finalement les yeux, te concentrant alors sur la chaleur de Jang Woo, son parfum, le tissu de son vêtement entre tes doigts. Tu finis par te blottir un peu plus contre lui, glissant ton visage dans son cou, libérant une respiration épuisée alors que tu t'endormais, tes doigts relâchant progressivement la pression sur son haut.

Et quand tu te réveillas, l'esprit encore perturbé, tu fus totalement surprise de la présence à tes côtés, te redressant brusquement dans un son surpris. Tu soufflas bruyamment, la paume sur le cœur, après avoir étudié son visage quelques instants. « Tu m'as fait peur ! », que tu le grondas, la paume tapant doucement son épaule pour le réveiller, au cas où il ne l'était pas. « Qu'est-ce que tu fais... », tu clignas des paupières, les pupilles observant son visage à nouveau. « Oh », que tu soufflas, sentant tes pommettes chauffer, repensant à la veille, à la douceur de ses gestes mais aussi à sa gentillesse. Mais aussi à la peur ressentie. « T'es resté toute la nuit ? », et ça semblait te surprendre autant que ça te faisait plaisir, les lèvres se pressant pour masquer les tremblements légers.  



________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine
Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
you can run, you can hide ((jang woo)) - Page 2 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : heavenstars (c) signa : pando (c)
Messages : 216
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | Mer 13 Déc 2023 - 19:44
Citer EditerSupprimer

You can run, you can hide
feat.  @Rhee Hye In

⇝ Jang Woo n’était pas à la place de Hye In, il ne pouvait qu’imaginer ce qu’elle ressentait, sans pour autant le deviner à cent pourcents. Hors, malgré tout, il comprenait que ce qu’elle venait de vivre n’était pas facile, qu’il lui faudrait probablement plusieurs jours pour s’en remettre. Ce photographe était étrange, complètement fou, et lui-même ignorait ce dont cet homme était capable. Au vu des différentes menaces reçues et de ses agissements, cela aurait pu dégénérer davantage, si la police n’était pas intervenue ; le simple fait d’imaginer ce qui aurait pu se passer lui donnait froid dans le dos, l’inquiétait sincèrement, donc c’était normal pour la jeune femme d’en être terrifié. C’était la première fois que l’acteur la voyait dans un tel état, et il n’aimait pas ça. Il éprouvait ce besoin de la rassurer, de l’aider à s’apaiser et faire en sorte qu’elle se sente au mieux. Le pourquoi il n’avait jamais eu l’intention de partir, le pourquoi il l’avait enlacé sans arrière pensée et le pourquoi il lui avait tendu cette main, afin de la motiver à l’accompagner dans la chambre où ils pourraient confortablement s’installer. Dans un hochement de tête, une tendre esquisse accrochée à ses lèvres, le garçon acquiesça les propos de la jeune femme qui désiraient regarder la télévision. Il avait conscience qu’elle ne serait sûrement pas concentrée mais, peu importait, c’était surtout histoire d’avoir un fond… Et après s’être allongés, les images défilant enfin sur l’écran, lui-même n’accorda pas tant d’attention aux images qui défilaient à l’écran. Jang Woo était plus concentré sur les caresses qu’il lui accordait que sur le reste, ses phalanges continuant leur chemin dans la chevelure de sa fausse petite amie, les choyant avec douceur. « Sûr. » Non, il ne l’était pas en réalité. Puisque même si l’homme avait été arrêté aujourd’hui, rien ne disait qu’il ne serait pas libéré demain. Toutefois, ils demanderaient une restriction, l’empêchant de l’approcher et l’obligeant à garder une certaine distance, entre lui et Hye In… Et si malgré tout ça, le photographe persistait à nuire à la vie de la jeune femme, l’acteur ne resterait pas les bras croisés, c’était certain. Mais pour le moment, il préférait ne pas remuer le couteau dans la plaie ; sa petite amie était déjà chamboulée, il ne souhaitait pas en rajouter.

« Hum. » Que pouvait-il dire de plus ? Si le film lui convenait, alors c’était parfait pour lui ; ce n’était pas comme s’il le regardait réellement de toute façon. Ses iris étaient plus souvent rivées sur la demoiselle dans ses bras que sur la télévision ; demoiselle qui fermait les paupières pendant qu’il câlinait suavement ses cheveux. Un geste qu’il continua durant de longues minutes, même lorsque le souffle de la jeune femme parut plus apaisé, signe qu’elle s’était endormie. Jang Woo fut rassuré de constater que, malgré tout ça, Hye In était parvenue à trouver le sommeil ; en soit, il fallait dire que les évènements l’avaient très certainement exténuée, autant physiquement que psychologiquement. Ses bras se resserrant machinalement autour d’elle, l’acteur l’imita en closant ses paupières à son tour, se laissant sombrer jusqu’à l’arrivée de Morphée.

A peine l’obscurité l’eut-elle accaparé, le garçon ne se réveilla pas jusqu’au matin suivant. Et sûrement qu’il aurait dormi plus longtemps s’il n’y avait pas eu autant de mouvements près de lui. En premier lieu, Jang Woo fronça légèrement les sourcils, grommelant dans son esprit, avant de le faire un peu plus ouvertement, face à cette main qui le frappait doucement. « Hum… » Râla-t-il, sans daigner ouvrir les yeux « Qu’est-ce qu’il y a ? » C’était quoi ce boucan de bon matin ? Tristement pour lui, il n’avait pas d’autres choix que de quitter Morphée puis d’affronter la réalité ; sauf que le matin et lui, c’était compliqué la majorité du temps, il peinait à émerger. Ses doigts se perdirent dans ses cheveux, désirant les remettre en place puis se motiver, par ce geste, à se réveiller. La jeune femme lui parut plus en forme que la veille, c’était déjà une bonne nouvelle bien que, à choisir, l’acteur aurait préféré un réveil plus en douceur. Contrairement à lui, Hye In était déjà confortablement assise, peut-être même prête à affronter une nouvelle journée - ce qui n’était littéralement pas son cas - même si elle avait l’air un peu perdu. « Non, je suis parti faire un footing puis je suis revenu. » Répondit-t-il avec sarcasme, tandis qu’il se redressait à son tour, avec à nouveau la main dans ses cheveux « Bien sûr que je suis resté toute la nuit. Tu voulais que j’aille où ? » A une question bête, une réponse bête ; qu’est-ce qu’elle souhaitait qu’il lui dise franchement ?

 



________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill
Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
you can run, you can hide ((jang woo)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 301
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | Jeu 1 Fév 2024 - 14:56
Citer EditerSupprimer

You can run, you can hide
feat.  @Han Jang Woo

⇝ Tu ne cessais de te demander ce qui aurait pu arriver – ton esprit jouant des sons et des images pour créer un film. Actrice principale, tu te serais bien passée de ce rôle, le mettant aisément dans un coin. Heureusement rien ne s'était déroulé comme tes pensées te le chuchotaient mais cela n'arrêtait pas l'angoisse qui faisait tambouriner ton cœur. Parce qu'il s'en était fallu de peu pas vrai ? T'avais eu la chance d'être avec Jang Woo au téléphone à ce moment-là. Tu aurais appelé la police mais peut-être qu'il aurait été trop tard – tu aurais surtout été morte de peur toute seule. Un événement que tu ne voudrais pas revivre et dont tu allais taire les grandes lignes auprès de tes proches. Ta sœur, surtout, tu ne voulais pas l'inquiéter. Ou Hailian. Tu ne voulais pas qu'ils se fassent du souci pour toi. Tout allait bien finalement pas vrai ? Pas besoin de s'inquiéter. Et toi non plus, t'avais pas besoin de t'inquiéter. Tu pouvais te détendre. Ou du moins essayer. Allongée dans ton lit, la présence de Jang Woo te calmait. Tu ne faisais pas du tout attention aux images, et tu ne comprenais rien au film quand tu décidais de regarder. Alors tu préférais ne pas essayer, regardant sans regarder, laissant l'angoisse tomber, chuter, descendre et disparaître. Petit à petit. Tu profitais du calme, et des mots de l'acteur à tes côtés. Tout irait bien à partir de maintenant et le photographe ne pourra plus vous embêter. Tu pouvais te détendre.

Et tu te répétais cette phrase en essayant de trouver le sommeil. Sommeil qui te trouva enfin. La journée ayant été éprouvante c'était avec plaisir que tu accueillais le sommeil et que tu te disparaissais dans un autre univers, oubliant celui-ci l'espace de quelques heures. Oubliant un peu tout au réveil, d'ailleurs. L'esprit encore embrouillé tu semblais perturbée. T'avais pas vraiment l'habitude de retrouver quelqu'un dans ton lit, encore moins un homme. Quelle surprise d'en voir là, alors. Encore plus d'y voir Jang Woo. « J'ai pas l'habitude d'avoir quelqu'un dans mon lit », te défendis-tu à sa question même si c'était sans doute pas la réponse qu'il cherchait. Tu observas un instant le vide avant de laisser tes pupilles revenir vers lui. « Arrête de te payer ma tête de bon matin », marmonnas-tu, boudeuse, le suivant du regard. « Faire un footing », que tu répondis, clignant des paupières, avant de lui taper doucement l'épaule comme tout à l'heure. Tu le contemplas en silence un instant puis tu vins faire glisser tes mains dans ses cheveux, essayant d'apaiser les pointes rebelles pour finalement lui ébouriffer dans un souffle distrait. « Pour t'être payé ma tête », même si c'était plutôt puéril, ton esprit encore un peu endormi avait du mal à faire mieux. « C'est gentil d'être resté », ajoutas-tu ensuite, baillant discrètement en observant une nouvelle fois la pièce. « Tu as bien dormi au moins ? Ou l'envie de footing t'a tenu éveillé toute la nuit ? », tu tournas les prunelles vers lui, le sourire léger. « Allez debout, c'est l'heure de manger », tu lanças les couvertures, te levant avant de t'étirer. « T'as faim ? Tu veux manger quoi ? », le questionnas-tu avant de rester immobile quelques instants. Tu soufflas à nouveau, te reposant sur le lit. « On a encore un peu le temps cela dit » – pas trop vite le matin, surtout. Les images de la veille revenaient petit à petit et tu gardas le visage levé vers la porte de ta chambre. « Tu me préviendras quand tu auras des nouvelles ? », s'il était enfermé, ailleurs, loin... peu importait, tu voulais savoir.



________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine
Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
you can run, you can hide ((jang woo)) - Page 2 T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : heavenstars (c) signa : pando (c)
Messages : 216
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | Ven 2 Fév 2024 - 16:44
Citer EditerSupprimer

You can run, you can hide
feat.  @Rhee Hye In

⇝ Jang Woo et le réveil matinal, ça n’avait jamais été une très grande histoire d’amour ; non pas qu’il était désagréable, à peine levé, mais simplement qu’il peinait souvent à émerger. Il appréciait se réveiller tranquillement, prendre son temps, ne pas se perdre dans des discussions inutiles et s’il pouvait éviter le trop de bruit, il le faisait. Probablement la raison pour laquelle il n’allumait jamais la télévision de bon matin, pas tant que son esprit restait troublé par la fatigue, et que sa concentration était minime. Donc, franchement, se faire réveiller aussi sauvagement - certes l’acteur exagérait peut-être un peu - cela le rendait encore plus ronchon qu’à l’accoutumé. Il pouvait comprendre la surprise de la jeune femme, son désarroi également, hors lui aurait apprécié plus de délicatesse. « C’est toi qui me tapes de bon matin » Riposta le garçon à son tour ; Hye In n’aimait pas se faire payer la tête cependant elle était celle qui l’avait cherché en premier. Lui dormait paisiblement mais elle était celle qui avait choisi de le secouer et de perturber son sommeil, pourtant si profond. Utiliser le sarcasme avait été naturel à ses remarques et, visiblement, la demoiselle le lui rendait bien, même si non, Jang Woo n’avait aucune intention d’aller faire un footing, ni avant ni maintenant.

Toujours à moitié dans les vapes, il la fixait en silence, ne saisissant pas pourquoi elle s’amusait avec les mèches de ses cheveux soudainement, hors il n’avait pas cherché à la repousser ; cela lui demandait trop d’énergie. Mais, certainement qu’il aurait dû puisque, connaissant sa petite amie, il aurait dû s’attendre à la suite puis savoir qu’elle ne laisserait pas ses cheveux tranquilles très longtemps. Et s’il voulut râler - encore - seul son visage marqua une expression offusquée avant de se mettre à bailler à son tour, dans un simple « Ca va. » il n’avait jamais trop de difficulté à s’endormir et si on pouvait accuser son emploi du temps chargé, sa maladie en était sûrement plus la raison que le reste. « Je sais pas » Mais que savait-il en réalité ? Encore une fois, il était préférable de ne pas trop en attendre de sa part, à une heure aussi matinale. « Ce que tu veux. » Des propos mensongers, parce qu’il n’avait pas le droit de manger tout et n’importe quoi, néanmoins il avait beaucoup trop la flemme de réfléchir à quel genre de plats lui faisait envie. « Hum. » Se recoucher n’était pas une si mauvaise idée, certainement la raison pour laquelle il ne se fit pas prier pour imiter la jeune femme puis se rallonger. Il doutait se rendormir, bien qu’en vérité Jang Woo en était totalement capable, hors ne rien faire n’était pas désagréable. « Oui, bien sûr. » Sur ses propos, il se tourna légèrement sur le côté, s’installant de profil, afin d’avoir une meilleure vue sur la demoiselle installée à ses côtés. « Mais il faudra qu’on passe au commissariat, quand tu te sentiras, pour faire ta déposition. » L’acteur avait conscience que ce ne serait pas quelque chose de facile toutefois cela restait malgré tout une étape à surmonter. Afin de pouvoir avancer avec cette histoire, que le photographe puisse recevoir la punition adéquate, Hye In n’en avait pas vraiment le choix.

 



________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill
Rhee Hye In
☆☆ DEBUT SHAKER
Rhee Hye In
you can run, you can hide ((jang woo)) - Page 2 T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : park jihyo ∽ twice
Crédits : lullaby(e)
Messages : 301
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t27899-you-ll-believe-god-is-a-womahttp://www.shaketheworld.net/t27904p10-rhee-hye-in#1070005http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1045308
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | Jeu 22 Fév 2024 - 13:53
Citer EditerSupprimer

You can run, you can hide
feat.  @Han Jang Woo

⇝ « Je te l'ai dit, j'ai pas l'habitude », te justifias-tu, les sourcils faiblement froncés, la pensée ayant quitté ton esprit durant la nuit. Tu n'y avais plus réellement pensé – tu n'avais plus songé à grand chose. C'était un peu dur au réveil, surtout après les événements de la veille. Ca avait été effrayant et étrange et ça l'était toujours. Tu ne savais pas ce qui allait se passer ensuite, ce que le photographe allait devenir. Allait-il revenir ? Allait-il passer encore par chez toi ? Pour quelles raisons ? Tu espérais que non, qu'il ne revienne plus. Que tout ceci lui ait servi de leçons s'il venait à quitter le poste de police. Tu n'étais pas bien sûre qu'il aille en prison... ou bien ? Allait-on l'enfermer ? Ou allait-il s'en sortir avec une petite tape sur la main ? Tu te demandais alors si c'était arrivé à d'autres ou s'il n'y avait que vous. Pourquoi vous, d'ailleurs ? Tant de questions auxquelles tu n'étais pas sûre de vouloir absolument les réponses. Être dans l'ignorance était une bonne chose, parfois.

« Tant mieux », que tu dis simplement dans un souffle satisfait, admirant ses mèches décoiffées dans un air quelque peu contenté. « Ce que je veux ? », tu te pinças les lèvres, songeuse, n'étant même pas sûre de ce que tu voulais manger. N'étant même pas sûre que tu aies réellement faim ou si ce n'était qu'à cause de l'habitude et des gestes du quotidien. Se recoucher semblait être la meilleure option, encore mieux que d'aller manger. Tout semblait si calme, d'ici. Calme et tranquille et sécurisant. Comme si les draps étaient une barrière avec le monde extérieur. Tu étais encore effrayée mais tu le vivais mieux d'ici, la tête sur ton oreille, enroulée dans tes couvertures chaudes. Les pupilles dévalant un instant sur son visage, tu mimas une petite moue perplexe avant de plisser faiblement le nez. Tu hochas finalement la tête. « On ira plus tard. Dans l'après-midi », ça te semblait être un bon compromis. Car pour le moment tu ne voulais pas sortir du lit. Tu t'installas un peu plus confortablement, les prunelles vers Jangwoo, tes lèvres dessinant une fine esquisse. « On ira manger puis on ira au commissariat », dis-tu doucement, fermant les paupières. « On pourra manger sur le chemin aussi », proposas-tu après un bref silence, ne bougeant plus alors que tu profitais un peu plus de ce sentiment de sécurité. Sentiment qui t'enveloppait tant, la chaleur de Jangwoo te berçant alors que tu te rendormais paisiblement.



________________________________

queen of hearts
Burn my past in the fireplace From the ashes I rise again Looking at the future it's so bright I'm gonna make it mine Gonna make it mine

Nam Han Soo a tiré une flèche de cupidon.

Contenu sponsorisé
 
Re: you can run, you can hide ((jang woo)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide