sombre
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal


    :: Digital City :: Centre Ville :: L'hôpital

A patient unlike the others. ft Jiho ♥

Byeol Min Ah
☆ ROOKIE SHAKER
Byeol Min Ah
Pseudo : Angel
Célébrité : Park Bo Young
Crédits : me
Messages : 42
 http://www.shaketheworld.net/t28517-cho-shin-ae-you-are-the-musihttp://www.shaketheworld.net/t28632-cho-shin-aehttp://www.shaketheworld.net/t28401-angel-toi-moi-le-monde
A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | Mer 17 Avr - 15:26
Citer EditerSupprimer
A patient unlike the others.
@wong ji ho

outfit -- Les heures semblaient défiler relativement vite. Cela faisait déjà un moment que j'avais pris mon service aux urgences et le temps oscillait entre des moments calmes et d'autres où tout semblait arriver en même temps. Je ne savais pas lequel de ces moments je préférais. J'aimais l'adrénaline que procurait un cas intéressant à soigner, mais j'appréciais aussi le calme ambiant. C'était la nuit, et le service était toujours différent à ce moment-là. Voilà deux jours que j'avais commencé à travailler sur ce nouvel horaire après avoir enchaîné trois jours de journée, et j'essayais encore un peu de prendre mes marques. Cela faisait une semaine que j'avais commencé maintenant. Les choses s'étaient faites assez rapidement et c'était plutôt bien ainsi. J'avais sympathisé avec pas mal de monde du service et je me débrouillais plutôt bien. J'avais peur que la transition entre les États-Unis et la Corée soit un peu complexe... Heureusement, ce n'était pas le cas. Évidemment, j'avais quelques petites choses à revoir mais dans l'ensemble ça s'était fait en douceur et plutôt bien. Après une petite pause café où j'avais discuté avec une collègue, il était temps de se remettre au travail pour ce dernier quart de service avant de pouvoir rentrer chez moi et retrouver mon lit qui semblait si fort m'appeler.

Mes camarades de nuit se retrouvèrent vite occupés les uns après les autres. Alors que je terminais de prendre les constantes d'un patient, je me retrouvai bien vite seule à l'accueil avec celle qui s'occupait de l'administration et des entrées. Un calme relatif s'installa alors que la salle d'attente se vidait. Mais alors que je posais mon derrière sur l'une des chaises près de moi, le signal retentit, une ambulance arrivait. Cela signifiait qu'il était temps pour moi de retourner au charbon. Les autres étant occupés, j'étais la seule désignée pour gérer ce nouveau cas, évaluer dans un premier temps les choses avant de faire la passation au médecin. "On l'a trouvé en train d'errer dans les rues, à mon avis, il est complètement stone !" me lança l'un des ambulanciers qui amenait le brancard avec le patient à traiter. "Très bien... Mettez-le dans la salle d'examen numéro 8 s'il vous plaît." Un signe de tête et il s'exécuta. Ils laissèrent le brancard à l'endroit indiqué pendant que je récupérais mon petit chariot contenant tout ce dont j'avais besoin pour les examens préliminaires. Rapidement, j'entrai dans la salle et me retrouvai finalement seule avec ce nouveau patient que je n'avais pas encore réellement vu, à peine entrevu. À ce moment-là, je pus détailler ce jeune homme qui se trouvait devant moi. La trentaine, musculature au-dessus de la moyenne, plutôt joli garçon mais ce n'était pas un point des plus importants dans l'état actuel des choses. En m'approchant de lui, je remarquai qu'il était torse nu, ce qui n'était pas si surprenant vu l'état dans lequel il semblait être, d'après ce qu'on m'en avait dit. Je revêtais mon  grand sourire habituel et lui dis:"Bonsoir. C'est moi qui vais m'occuper de vous." Il était conscient, mais je ne savais pas exactement à quoi m'attendre, ce n'était jamais évident avec ce style de patient. Je m'approchai de lui jusqu'à me trouver complètement à ses côtés, et lui demandai : "Pourriez-vous me donner votre nom ?" J'avais besoin d'évaluer son état de conscience actuel et aussi de voir son niveau de coopération avant de tenter quoi que ce soit avec lui.


code by kerushirei.
Wong Ji Ho
☆ ROOKIE SHAKER
Wong Ji Ho
Pseudo : Bibbi
Célébrité : WHJ
Crédits : Avatar : aeroplvn
Messages : 7
 
Re: A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | Jeu 25 Avr - 10:36
Citer EditerSupprimer
A patient unlike the others.
@Byeol Min Ah

L’alcool coulait à flot et les drogues s’échangeaient avec une banalité presque déconcertante. J’avais pris mes habitudes dans cette boite de nuit, là, affalé dans le canapé moelleux du carré VIP, j’avalais d’une traite le fond de mon verre de vin non sans éprouver quelques vertiges. Signes annonciateurs d’une ivresse provoquée. J’avais appris à aimer cette sensation de flou, de flottement, ce sentiment que plus rien ne pouvait m’atteindre, et je décidais de m’abrutir davantage lorsque la femme qui se trouvait à mon côté nouait déjà le garrot autour de mon bras. Comment s’appelait-elle déjà ? Yoon Seo ? Yoo Jung ? Yoo… quelque chose. Son nom m’échappait, mais était-ce si important ? Je ne retenais que l’expression euphorique de son visage lorsqu’elle plongea l’aiguille dans mon bras pour qu'aussitôt je pousse un soupire de soulagement. Elle tira sur le nœud qui comprimait mon bras et en une fraction de seconde, je me sentis glisser vers l’inconscience. Je ne maîtrisais plus mes gestes et encore moins mes pensées. Je vivais cette soirée par flash avant de n’être à nouveau plus qu’un pantin. Des flashs pendant lesquels je me voyais succomber à la luxure avec une parfaite inconnue… à moins de ne l’avoir déjà cueillie auparavant ? Puis ma conscience s’étiolait à nouveau. Je ne reprenais pied avec la réalité que quelques instants plus tard, et ainsi de suite. Je ne vivais la soirée que par à-coups jusqu’à finalement en perdre complètement le fil en ingurgitant un énième cocktail.

J’ignorais où je me trouvais, mais je ressentais le froid mordant de la nuit sur mon torse dénudé… où était passée ma chemise ? J’avançais d’un pas lourd au milieu des quelques oiseaux nuits qui croisaient mon chemin, non sans poser sur moi un regard méprisant. Les lumières des lampadaires m’aveuglaient et ma vision se floutait à chacun de mes pas… jusqu’à finalement m’effondrer. Etalé sur le bitume, je n’avais plus la force ou l’envie de me relever. J’entendis au loin la sirène hurlante d’une ambulance qui déchirait le calme de la nuit et je sombrais alors à nouveau. Derrière l’opaque de mes paupières, je me sentais tanguer et j’en déduisais que je devais me trouver dans l’ambulance. Puis plus rien. Je n’étais plus qu’un amas de chair incapable du moindre mouvement, et alors que l’on me faisait passer d’un endroit à un autre, je fus pris d’une violente nausée, si violente qu’elle me tira un instant de ma léthargie. J’ouvrais alors les yeux sur une femme au sourire étincelant. D’un geste, je la poussais pour m’assoir et saisir le premier contenant à porter de main pour y régurgiter tout ce que mon corps ne supportait plus.

« Se Ra n’est pas là ? » me contentais-je de répondre, ignorant totalement sa question. Je reconnaissais les lieux, et comme dans mes repaires de débauche, j’y avais mes petites habitudes. Je pensais à l’infirmière qui en pinçait pour son docteur et qui pourtant n’avait jamais refusé un petit corps à corps à chacun de mes passages. Mais face à moi, je découvrais un nouveau visage, étonnant… J’étais pourtant persuadé de connaître toutes les infirmières de l’hôpital… Si j’avais l’impression que mon crâne se fendait en deux d’une douleur que je connaissais bien, je tentais néanmoins une touche d’humour… mal placée. « Si je vous donne mon nom, c’est pour vous le faire crier plus tard… » Je pouvais essayer de plaisanter, ou même de draguer ouvertement, mais la douleur était si forte que je fus pris d’un nouveau vertige et me rattrapais à la petite brune qui me faisait face. « On passe aux choses sérieux plus tôt que prévu… » souriais-je avec difficulté. Mes jambes cédèrent sous mon poids et je m’effondrais au sol sous le regard inquiet de mon vis à vis.



code by kerushirei.
Byeol Min Ah
☆ ROOKIE SHAKER
Byeol Min Ah
Pseudo : Angel
Célébrité : Park Bo Young
Crédits : me
Messages : 42
 http://www.shaketheworld.net/t28517-cho-shin-ae-you-are-the-musihttp://www.shaketheworld.net/t28632-cho-shin-aehttp://www.shaketheworld.net/t28401-angel-toi-moi-le-monde
Re: A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | Sam 11 Mai - 22:48
Citer EditerSupprimer
A patient unlike the others.
@wong ji ho

outfit -- Chaque patient qui franchit les portes est unique, différent, et en tant qu'infirmière, on ne sait jamais vraiment à quelle sauce on va être mangé. C'est un peu la surprise du chef, comme on dit. Parfois c'était positif, parfois négatif, parfois on avait droit à des sourires, parfois à des insultes... C'était un peu tout et n'importe quoi, et on s'y habituait plutôt vite, même si ça pouvait sembler surprenant. Une partie de notre cerveau arrive à simplement compartimenter les choses, même si certains jours sont plus difficiles que d'autres. Je ne suis pas infirmière depuis très longtemps lorsque l'on y pense, mais j'avais très rapidement réussi à mettre en place ce processus, pour éviter de me faire submerger par mes émotions face aux patients un peu difficiles, ou même face aux situations complexes. On n'avait pas le choix si l'on voulait faire son travail correctement. C'était le métier et avec le temps on s'y faisait, moi en tout cas je m'y étais faite.

Et ce nouveau patient, comme chacun, était unique, et en le regardant comme ça, je ne saurais dire les réactions qu'il pourrait avoir, surtout dans la condition où il était lorsqu'il fut emmené ici. Les patients en état second étaient parfois plus difficiles que les autres, je me préparais donc à toutes les éventualités au moment de sa prise en charge. J'avais commencé simplement en lui demandant son nom... Question à laquelle il ne semblait avoir aucunement envie de répondre. Par contre, son corps semblait vouloir expulser tout le poison qu'il lui avait durement ingurgité, ce qui en soi n'était guère étonnant. Je lui lançais un regard légèrement surpris alors qu'il évoquait une collègue de l'hôpital. J'étais un peu prise au dépourvu avant de simplement répondre : "Elle ne travaille pas aujourd'hui." Était-elle une de ses connaissances ? Possible, après tout j'étais nouvelle dans le coin, beaucoup de choses m'échappaient et m'échapperont sûrement encore pendant un moment.

Il reprit la parole... Afin de dire une chose qui, en temps normal, aurait pu me laisser sur le cul... Mais je n'étais pas dans ma vie de tous les jours, là j'étais au travail, et même si ce genre de choses était totalement déplacé lorsque l'on y pense, ce n'était pas la pire chose qu'on ait pu me sortir. Passée la surprise, je me contentais de sourire comme si de rien n'était. "Je trouve que vous avez un très bon sens de l'humour." À quoi bon s'insurger et s'énerver ? Autant prendre les choses de cette manière, c'était la meilleure des choses à faire. Son bras sur mon épaule pour se retenir m'inquiétait légèrement sur le moment. Il ne semblait vraiment pas au meilleur de sa forme. Et comme si l'univers m'avait entendu, le voilà qui s'écroule presque littéralement par terre. Autant dire que je me serais bien passée de ce genre de scénario. Rapidement, je viens m'agenouiller à ses côtés. "C'est votre façon de passer aux choses sérieuses ? C'est très particulier." Dis-je pour essayer de garder une atmosphère posée et détendue. Rapidement, je m'empare de sa main, mes doigts venant délicatement se poser sur sa peau, venant prendre grossièrement son pouls afin de voir comment se présente la situation. "Votre pouls est plutôt rapide... Il va falloir que vous vous allongiez un peu et que vous arrêtiez de vouloir gesticuler dans tous les sens comme ça !" Lui dis-je sur un ton un peu plus sérieux. Je viens ensuite passer son bras autour de mon épaule. "Je vais vous aider à vous relever." Dis-je simplement avant de m'exécuter et, non sans difficulté, le soutenir pour qu'il se relève afin d'atteindre le lit que, de base, il n'aurait jamais dû quitter. "Puis-je avoir votre nom maintenant ? Je n'aime pas laisser une case blanche dans mes dossiers !" Ajoutais-je avec un sourire alors que j'essayais d'obtenir une information importante concernant l'homme qui me faisait face depuis quelques instants maintenant.


code by kerushirei.
Wong Ji Ho
☆ ROOKIE SHAKER
Wong Ji Ho
Pseudo : Bibbi
Célébrité : WHJ
Crédits : Avatar : aeroplvn
Messages : 7
 
Re: A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | Dim 26 Mai - 21:40
Citer EditerSupprimer
A patient unlike the others.
@Byeol Min Ah

Et merde… pensais-je. J’espérais bien me raccroché à un visage connu, même s’il ne s’agissait d’une relation superficielle. Qui d’autre… je connaissais un nombre incroyable d’infirmières qui travaillaient entre ces murs, alors pourquoi aucun nom ne me venait ? Tant pis, j’optais finalement pour un humour douteux, une véritable marque de fabrique qui, étonnamment fonctionnait comme un charme. Une allusion graveleuse à laquelle elle souriait, en surface. C’était comme si elle portait un masque, là où habituellement j’étais l’instigateur de joues rougies par l’envie à peine voilée, elle n’affichait qu’une moue presque robotique. Mais je n’eus pas davantage le temps de la détailler que je m’effondrais. Ce corps pourtant entretenu n’était plus bon à rien dès que je mélangeais drogue et alcool. J’échappais un nouveau trait d’humour, avant tout pour masquer l’inquiétude et me raccrochais à ce petit bout de femme qui atteignait à peine le haut de mon buste. Ses doigts voguèrent sur ma peau, mais si je l’observais m’ausculter, mes sens paraissaient détraquée puisque je n’en sentais pas même la chaleur sur mon épiderme glacé. « Vous avez raison, je suis bien meilleur à l’horizontal. » tentais-je à nouveau. Je fuyais la réalité de mon état au travers de quelques remarques sous-entendues, mais je me laissais aussi aidé pour me hisser de nouveau sur le lit. Je me sentais subitement lourd, lent, c’était comme si le monde autour de moi défilait sous mes yeux en accélérer pour brutalement devenir bien plus lent. Mon cœur s’emballait et ma respiration se bloquait, des symptômes inédits auxquels je ne pus réprimer mon air affolé. Avais-je un peu trop abusé des mélanges toxiques ? « Jiho… » lâchais-je finalement d’un souffle. Pris de tremblements, ils ne ressemblaient en rien à ce que j’avais pu vivre auparavant. Ce fut une angoisse nouvelle qui me poussa à attraper le bras de celle qui se trouvait à mon chevet. D’un regard, je tentais de lui demander ce qu’il se passait, puisque les mots restaient bloqués derrières mes carmines pincées. Et brutalement, je sentis le premier spasme.

J’ignore combien de temps mon corps avait ainsi convulsé, car lorsque je revenais finalement à moi, j’éprouvais des courbatures dans chacun de mes muscles. Avais-je perdu connaissance ? Ou mon cerveau avait préféré occulter ce moment ? Avec douleur, je me redressais pour découvrir avec soulagement la petite brune toujours dans la pièce. Et visiblement, j’avais troqué une chambre du service des urgences pour une autre, mais ce n’était pas le seul changement : ma tenue avait également évoluée et j’arborais désormais une magnifique chemise d’hôpital. « Je me doutais bien que ce mélange n’était pas terrible… » arguais-je une fois de plus sur le ton de l’humour. « Ravi de vous retrouver… Minah. » lisais-je sur son badge. Je grimaçais sous la douleur de mon corps endolori, mais je trouvais malgré tout le courage et la force de continuer à plaisanter. « Dites-moi… est-ce vous qui m’avez changé ? Comment était la vue ? »




code by kerushirei.
Byeol Min Ah
☆ ROOKIE SHAKER
Byeol Min Ah
Pseudo : Angel
Célébrité : Park Bo Young
Crédits : me
Messages : 42
 http://www.shaketheworld.net/t28517-cho-shin-ae-you-are-the-musihttp://www.shaketheworld.net/t28632-cho-shin-aehttp://www.shaketheworld.net/t28401-angel-toi-moi-le-monde
Re: A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | Mar 28 Mai - 18:26
Citer EditerSupprimer
A patient unlike the others.
@wong ji ho

outfit -- Je ne saurais dire pourquoi, mais dès le premier instant, j’avais senti que ce patient serait différent des autres. Déjà, il était rare de rencontrer quelqu’un qui prenait les choses avec autant de légèreté. Je me disais que son état, clairement altéré, devait y être pour beaucoup. En tout cas, son état n’avait pas l’air trop préoccupant... même s’il fallait toujours rester sur ses gardes avec les personnes ayant consommé des substances inconnues. Et pour l’instant, la nature exacte de ce qu’il avait ingéré restait un mystère, surtout que je ne savais même pas son nom. Révélerait-il ce qu’il avait pris ? J’en doutais. Peut-être serait-il plus bavard avec le médecin, qui était encore occupé avec un autre patient mais devait arriver d’un instant à l’autre. En attendant, j’aidais le jeune homme à se remettre sur le lit après la chute qu’il venait de faire. En observant son pouls, j’avais des doutes sur sa régularité. Une fois installé, je notais quelques observations dans son dossier, et par miracle, il finit par me donner son nom. Je relevai les yeux, surprise, et me dépêchai de le noter, même incomplet. Mais mon attention fut rapidement détournée par le patient lui-même. Des tremblements commencèrent à parcourir ses membres, ce qui n’était clairement pas normal. Je posai rapidement le dossier et m’approchai de lui.

Sa main agrippa mon bras, et pendant une seconde, je croisai son regard empli de stress et d’angoisse. Ce regard me serra le cœur. "Jiho ?" appelai-je, alors que son attention semblait s’évanouir. Puis, sans prévenir, il se mit à convulser. Je ne l’avais pas vu venir. Gardant mon calme autant que possible, je pressai le bouton d’urgence de la chambre pour alerter mes collègues. En même temps, j’allongeai complètement le lit pour mettre Jiho en position de sécurité afin qu’il ne se blesse pas pendant sa crise. Heureusement, le médecin et une autre infirmière arrivèrent presque immédiatement. Le médecin donna des instructions rapides, et je m’éloignai pour chercher un médicament qu’il m’avait demandé d’administrer pour calmer Jiho, voyant que la crise durait trop longtemps. Tant bien que mal, j’injectai le produit, et en quelques instants, la crise se calma, plongeant notre patient dans un sommeil profond. Je soufflai pour évacuer le stress qui m’avait envahie. Décidément, ce Jiho...

Je fixai son visage, maintenant détendu grâce au médicament, et espérai que les choses iraient mieux désormais. Profitant de son état inconscient, je lui fis une prise de sang pour évaluer son état général et rechercher des substances. J’installai aussi un cathéter pour administrer plus facilement les médicaments et les nutriments dont il aurait besoin. J’appelai ensuite une aide-soignante pour qu’elle m’apporte une tenue d’hospitalisation et m’aide à le changer. Si ma collègue souriait en voyant le corps bien bâti du patient, je restai professionnelle, ne m’attardant que sur ce qui était nécessaire pour faire mon travail. Quelques instants plus tard, je demandai à un brancardier de monter Jiho dans une des chambres du service hospitalisation. J’aurais pu en finir avec ce patient, étant donné qu’il quittait mon service, mais je demandai finalement au médecin de pouvoir monter pour continuer ses soins pour le reste de mon service, qui allait bientôt se terminer. Pourquoi ? Je n’en savais rien. Peut-être parce qu’il m’avait fait très peur ou parce qu’il m’intriguait. Ou alors les deux. Mais une chose était sûre, ce jeune homme m’avait marquée, bien malgré moi.

Je finis par rejoindre sa chambre. Je vérifiai le débit de ses perfusions avant de m’éloigner légèrement pour terminer les annotations dans son dossier médical. Le son de sa voix, brisant le silence uniquement rythmé par le bruit des moniteurs, me fit relever les yeux. Un immense soulagement m’envahit. Avec les convulsions, on ne sait jamais ce qui peut se produire. Mais il parlait, semblait lucide et avait même lu le nom sur mon badge. Autrement dit, tout semblait aller bien. Je m’approchai un peu de lui, et ne pus retenir un léger rire à son trait d’humour. Sûrement dû à la pression qui retombait. "Effectivement, je vous ai changé. Mais je dois avouer que je n’ai pas fait très attention à la vue, j’étais un peu trop préoccupée pour ça." Je repris ensuite un visage plus sérieux. Je devais éviter de me laisser envahir par mes émotions. "Vous m’avez fait peur tout à l’heure..." Bon, c’est raté, essayons encore. "Le mélange de substances que vous avez pris aurait pu vous tuer... Vous avez eu de la chance." Encore une tentative maladroite. Essayons encore. "Comment vous sentez-vous ? Des maux de tête ? Vertiges ? Nausées ?" Ce serait une question neutre et lambda pour une infirmière si mes yeux ne reflétaient pas l’inquiétude. C’est sûrement à cause de cela qu’on pouvait facilement voir que je n’avais pas beaucoup d’années de pratique. Mais en même temps, je n’étais pas sûre de vouloir être totalement dénuée d’émotions, surtout pas face à des patients comme Jiho, qui m’inspirait des sentiments étranges.


code by kerushirei.
Contenu sponsorisé
 
Re: A patient unlike the others. ft Jiho ♥ | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide