Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
can you understand without a word? raïxnina Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128can you understand without a word? raïxnina Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100can you understand without a word? raïxnina Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100can you understand without a word? raïxnina Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

can you understand without a word? raïxnina

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Lun 20 Juil - 20:20


Debout devant la porte de la chambre de sa cousine quelques heures auparavant, Raï avait longuement hésité avant de frapper. C'est à ce moment qu'il regrettait de l'avoir finalement fait. La mâchoire serrée, le lampadaire allumé à cette heure tardive de la nuit était le seul moyen pour le japonais d'apercevoir la jeune femme qui lui faisait face. Il croisa ses bras contre sa poitrine, le regard fuyant celui de la brune. Il était énervé, frustré, et pour une fois, Raï ne savait pas comment réagir. Pour une fois, Raï n'était pas arrivé à prendre sur lui, et n'arrivait pas à comprendre ses ressentis. Renfermé, muet, il n'écoutait qu'à demi les reproches que sa cousine pouvait lui balancer au visage. Il repensait à ce qu'il venait de se passer, il essayait d'analyser avec recul pourquoi avait-il réagi de cette façon. Parce qu'au fond, inconscient, il savait que la raison n'était pas si évidente.

Il sentait encore ses mains le démanger, il sentait encore son regard le brûler en voyant cet homme s'approcher comme un crevard près de Nina. Il n'était pas arrivé à se contenir et avait bousculé toute personne se trouvant sur son chemin afin d'enfoncer son poing dans le visage de ce vautour. On avait dû l'arrêter pour ne pas qu'il se jette de nouveau sur lui, on avait dû le foutre dehors pour ne pas qu'il remette les pieds dans cette boîte. Raï avait honte, Raï se détestait de ne pas avoir pu se contrôler, comme il avait toujours su le faire. Il devait encore apprendre et c'est ce qui l'énervait encore plus. Mais c'était peut-être le regard de la brune sur lui qui l'énervait davantage, les questions, le mépris qu'il sentait. Il détestait savoir que ce n'était pas pour les bonnes raisons qu'il s'était mis dans cet état.


© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Jeu 23 Juil - 14:10


tenue - music Et j'ai cru qu'on pouvait s'entendre, communiquer, essayer de se comprendre. Et j'ai cru qu'avec un peu de persuasion, d'un peu de découverte, raï comprendrait mes envies, mon monde, ferait l'effort d'ouvrir les yeux. Et j'ai cru que chacun de nous pouvions laisser nos problèmes à la maison ce soir, et rire, et discuter, et danser. J'ai cru que nous pourrions être amis, avant d'être celui ou celle qui emmerde l'autre sans raison. J'y ai cru jusqu'à ce que raï écrase son poing dans a gueule d'un mec que j'étais gentiment entrain d'envoyer se faire foutre parce qu'il était bourré. En douceur, avec des sourire, et j'ai même rit à ses blagues pourries. Le monde n'as pas besoin d'être cruel, si ? Il était surement bourré pour cacher son chagrin, pour fuir sa timidité ou pour une autre raison, qui sait ? Et raï, lui qui cache si bien ses sentiments, lui qui croit contrôler l'univers, et venu juger l'homme en face de moi, est venu le foutre à terre, comme un minable. mais t'es complètement con putain, are you fucking kidding me ? get off him! et j'étais incapable de garder mon sang-froid pour parler coréen, j'étais incapable de comprendre pourquoi il avait fait ça. ah, qu'elle est belle notre stupidité, notre naïveté.

Et il s'est fait jeté de la boite pendant que je prenait le temps d'aider le pauvre homme par terre, de l'aider à se relever. Ouais, c'est un petit con qu'as rien de mieux à faire que se bourrer la gueule, mais ça valait un coup de poing ? Incapable de comprendre mon cousin, je suis passée par la porte de devant, ai fait appeler un taxi et l'ai mis dedans afin qu'il rentre chez lui sans trop de mal. En claquant la portière du taxi, j'ai juré pendant au moins trente secondes, cherchant dans mon sac mon paquet de cigarette. tout en contournant le bâtiment pour rejoindre la ruelle ou se trouve la porte de derrière ou raï s'est fait jeter, roulant ma cigarette entre mes doigts tremblant, mes cheveux relâchés tombant sur mes épaules. Je me suis approchée de lui comme une furie, le bousculant de ma main libre dès que j'avais finis de rouler. t'es complètement con ou quoi ? je croyait qu'on allait passer une bonne soirée et tu cognes le premier con qui passe? depuis quand tu cognes les gens d'ailleurs ?! c'est ren qui t'entraînes ou quoi? Ma colère est peut-être vilaine, mais elle est passagère et je finirait par me calmer très vite, mais les poings serrés et les mâchoires si dures de raï me font tiquer. j'peux savoir ce que t'as au juste ? si t'avais pas envie ce soir fallait pas venir me sortir de mon lit hein !

© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Mar 28 Juil - 15:56


Raï n’arrivait pas à répondre aux interrogations de Nina, il ne pouvait juste pas. Raï n’avait pas les réponses. Parce que Raï les trouvait dans les livres, parce que Raï, on l’a formaté, on l’a entraîné, on lui a appris à vivre comme un robot. Raï, finalement, il ne sait pas vivre comme un humain. Spontanément. Sans réfléchir. Lui, il ne sait faire que ça, penser, analyser, s’adapter ou adapter les choses. Manipuler. Raï, confronté à cette situation incontrôlable, de ses ressentis, de son impulsivité, il ne savait que faire, que dire pour s’expliquer. Il n’y avait aucune explication. Aucune plausible pour lui. Elle était une enfant Armani, voilà la seule raison qui pouvait le pousser à exprimer sa colère. Mais ce qui le troublait en cet instant, c’est qu’il savait pertinemment que ce n’était pas la seule raison mais Raï essayait de se persuader du contraire. Parce que si Nina vivait dans le déni, Raï aussi. Dans un déni profond de son propre lui. Il s’oubliait, il oubliait qui il était réellement. C’était peut-être ça son défaut, à Raï, il pensait contrôler tout du moins, il pensait pouvoir le faire, contrôler le monde mais jamais il ne s’était demandé s’il pouvait se contrôler lui-même. Contrôler ses envies, ses désirs, ses colères. Il avait su le faire jusque maintenant alors pourquoi ce soir-là, il n’y était pas arrivé?

Raï voulait fumer mais ses doigts lancinant la paume de sa main étaient bien trop crispés pour qu’il attrape quoi que ce soit. Raï avait une envie folle de fumer, de crier, de frapper. Et il n’arrivait pas à répondre à Nina, il n’y arrivait juste pas, il ne pouvait pas. Il en était incapable. Il aurait voulu qu’elle comprenne sans un mot, il aurait voulu accepter la réalité mais rien n’y faisait, Nina ne comprendrait pas, comme elle ne l’avait jamais compris. Et Raï ne pourrait jamais se dire que la jalousie était un sentiment des plus naturels car Raï s’en foutait de la nature, il se forgeait dans ses bouquins, dans ses entraînements, dans son métier. Il vivait pour sa famille, pour subvenir à chaque besoin. Et les questions de la brune lui tournaient dans le crâne, tournaient et tournaient encore. Il ferma fortement les yeux, comme si c’était douloureux. Il ne comprenait pas, il ne comprenait rien « JE SAIS PAS! » et il craqua. Une deuxième fois ce soir-là. « Je ne sais pas Nina alors tais-toi, tu veux? » la voix plus calme mais le ton froid, il fuyait son regard encore et toujours, comme s'il fuyait la vérité, il fuyait ses propres pensées. Raï avait peur, peur d’être confronté à la vie réelle.


© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Mar 4 Aoû - 19:18


tenue - music La plupart du temps, Nina oubliait très facilement que raï n'avait que vingt ans. Elle le voyait comme un homme, comme un adulte, comme une carapace qui voulait grandir beaucoup trop vite. Mais de temps en temps, elle voyait à nouveau l'enfant qui sommeillait en lui, celui qu'il cachait avec tant d'ardeur. Le coeur de la bridée battait à cent à l'heure sous le coup de l'adrénaline de la soirée qui bien trop vite avait pris un mauvais tournant. Le cri de raï la stoppa dans ses questions l'espace de quelques secondes, ou elle le fixa, stupéfaite, sa main tombant à nouveau le long de son corps. Le regardant intensément, nina fixait les pupilles noires de son cousin, sans pouvoir comprendre sa colère.

La colère faisait partis des sentiments que Nina reniait, la colère de ses proches était pour elle un supplice, et elle se repliait très vite dans sa bulle, son monde, pour ne pas se sentir attaquée par ceux qui sont censé être les piliers de sa vie. Nina détourna le regard, chercha son briquet dans la poche de son blouson et alluma sa cigarette, puis croisa les bras en soufflant toute la fumée vers le bas, regardant ses pieds. « c'était bête. » Nina releva la tête pour chercher le regard du garçon. Elle prit le temps, pour la première fois depuis leur sortie précipitée de boite, de l'observer. Son regard s'arrêta sur le profil de son cousin, puis sur son cou, voyant ses muscles tendus et sa respiration courte. « c'est bon, calme toi... » lâcha t-elle en soupirant, reprenant une bouffée de sa cigarette. Elle repris son paquet de tabac avec les feuilles, filtres et briquet, et tendit le tout à Raï, sans trop l'approcher, à bout de bras. La brune inspira longuement, ferma les yeux et finis par le regarder à nouveau, articulant dans son coréen encore un peu bancal : « J'aurais pas du crier, désolée. » tout en marmonnant un "mais t'es quand même un peu con" en anglais derrière, détournant les yeux, allant s'appuyer contre le mur derrière elle.

© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Lun 17 Aoû - 23:05


Le japonais n’arrivait plus à relâcher ses muscles, il avait totalement perdu le contrôle. De tout. Il ferma alors les yeux, inspirant et expirant calmement afin de trouver un rythme normal, tentant de retrouver un semblant de raison alors que son pouls battait à tout rompre contre sa gorge. Raï se calmait doucement et affronta finalement le regard de celle qui lui faisait face malgré lui. Il savait qu’il ne devait pas fuir toute sa vie et qu’il fallait assumer les conséquences de ses actes. Ce n’était qu’à ce moment qu’il se rendait compte de son idiotie, c’était toujours le même schéma dans ces moments-là, rares soient-ils. Il prit alors simplement ce que la brune lui tendait dans un soupir alors que ses mains le tiraillaient encore et, avec tant bien que mal, il se roula le bâtonnet du délice, sa bouffée d’air qui lui pourrissait les poumons. « Je ne parle peut-être pas ta langue natale mais fais attention, Nina. » Et Raï se renfermait sur lui-même, il retournait dans son monde où la réflexion primait, il devenait plus silencieux qu’il ne l’était déjà avant, son visage se détendait pour ne plus montrer aucune expression, de colère, de frustration ou d’amertume, plus aucune. Il avait ce don pour changer si rapidement d’humeur sans qu’on ne comprenne pourquoi mais il apporta la cigarette à ses lèvres pour l’allumer avant de tirer dessus, pensant revivre, se calmant vraiment. Puis, il vint à Nina pour lui tendre ses affaires avant de lui faire un signe de tête. Un remerciement, peut-être. Raï s’écarta de quelques pas, se tournant pour que Nina ne le voie que de trois quart avant de savourer le poison qu’il attendait tant. Et Raï restait silencieux, le silence le complaisait, ne le perturbait pas, ne le gênait pas. Mais il savait que sa cousine ne tiendrait pas longtemps avant de lui adresser de nouveau la parole, même pour l’insulter.

Alors il profita un instant, se rappelant les paroles de sa cousine qui s’était bien vite adoucie et qui, finalement, avait fait le dos rond lorsque Raï s’était énervé sur elle. Il réfléchissait à ses mots et ses réactions alors que certaines interrogations fleurissaient dans son esprit jusqu’à ce qu’il laisse Nina dans un assez long moment de blanc pour qu’elle ne le sorte de ses songes.


© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Mar 25 Aoû - 0:51


tenue - music « Je ne parle peut-être pas ta langue natale mais fais attention, Nina. » et la concernée répondit du tac au tac, sa langue claquant contre son palet « Sinon quoi? tu vas me frapper aussi? » on avait tendance à oublier le caractère parfois difficile à vivre u'avait nina, à force de la côtoyer dans ses bons moments. nina était dure, parce que nina pensait comme un home, comme son frère. nina n'était pas une fille douce et fragile dont les hommes devaient rêver, nina était une petite brute de pomme, pas très grande, pas bien impressionnante, mais bien énervante. la brune serra la mâchoire et continua de fumer en silence, regardant intensément son cousin, regardant ses traits se décomposer pour ne former à nouveau que ce mur froid et dénoué de toute émotions qu'elle déteste tant. elle ne supporte pas le silence qu'il lui inflige. « Tu vois, tu le refait encore ! pourquoi tu te renfermes comme ça jusqu'à être qu'un miroir de glace ? c'est naze, raï, naze !  » nina frappa le mur derrière elle de son pied en signe de colère (quel geste absurde, comme si ça allait emporter sa colère). elle le pointa de sa cigarette avant de rapporter celle-ci à ses lèvres, rageuse. « t'es en train de te perdre. si c'est pas déjà fait. à quoi ça sert au juste, de faire ça ? pourquoi tu fais ça ? tu veux prouver quoi ? cacher quoi ? manipuler quoi? franchement tu m'énerves !!! » lâcha t-elle en levant les yeux aux ciels, tout aussi énervée qu'elle ne l'était avant de se calmer. sa voix se cassa quand elle baissa la tête pour regarder le bitume « j'ai l'impression de te perdre encore plus qu'avant. »

© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Mar 8 Sep - 12:05


Raï faillit s’étouffer en entendant le franc parler de Nina. Il était certain qu’en bon Armani, lui répondre sur un tel ton ne lui plaisait absolument pas et encore moins en faisant référence à ce qu’il voulait oublier, mais ce n’est pour autant que le jeune japonais ne garda pas son sang-froid. Raï avait décidé de faire le dos rond, l’énerver de nouveau était très certainement une très mauvaise idée. Personne ne savait de quoi il était réellement capable et encore moins lui. C’est pourquoi un seul soupir passa ses lèvres avant qu’il ne dise calmement « Tu oublies souvent tes bonnes manières, Nina. » sur un ton moralisateur. Le jeune homme avait beau n’avoir que vingt ans, souvent, ses paroles lui en faisaient paraître quinze ou bien vingt de plus. Il était le plus jeune de la fratrie et pourtant, au fond, il considérait Nina comme plus jeune que lui. Son côté si naïf, sa joie de vivre, son sourire. Peut-être. Nina était pour lui une enfant pleine de ressources, épanouie et épanouissante. Elle en devenait presqu’une menace pour son bien-être car elle avait bien trop d’influence sur lui. Et son seul moyen de défense était sa coquille. Et aux remarques de la brune, Raï leva les épaules, le regard fixe au loin. « C’est comme ça, Nina. Je n’y peux rien. » et il tira sereinement sur ce bâton de nicotine, laissant sa cousine déverser ce qu’elle avait sur le cœur.

« J'ai l'impression de te perdre encore plus qu'avant. »

Et tout résonnait dans son esprit, sans cesse, si lentement puis si vite. Raï serra la mâchoire et jeta sa cigarette au sol, à peine consumée, avant de se retourner et de se poster devant elle. Un instant et une atmosphère étrange flottait entre les deux Armani. Le plus jeune avait été frappé par les mots de son aînée, ils faisaient mal, il avait soudainement cette virulente douleur au creux de la poitrine. Et il vint apporter sa main d’une douceur sans nom sur le visage de la belle, le montant à son niveau pour qu’elle le regarde dans les yeux avant de chuchoter, un air peiné « Je suis désolé… » mais les mots lui manquaient, les mots n’étaient pas assez justes, pas assez profonds pour qu’il n’arrive à lui faire comprendre ce qu’il ressentait vraiment, à cet instant. Les mots lui manquaient mais aussi le courage. Raï n’avait pas la force de lui dire, Raï ne voulait pas se dévoiler, lui parler, se livrer. Il ne voulait pas qu’elle sache. Il ne voulait pas savoir lui-même.

© charney
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty Dim 27 Sep - 17:12


tenue - music C’est vrai, il a raison. Nina oublie souvent, trop souvent ses bonnes manières, mais comment la blâmer, elle qui à grandis avec une mère aimante, une famille ouverte, sans code qu’elle juge débile, comme celui des armani. Comme celui des italiens, et de toute cette branche de la famille. Nina, elle, ça a toujours été le mouton noir, nina n’est pas comme eux, se demande même si elle appartiens réellement à cette famille de temps en temps. Mais malheureusement, Ô qu’elle en est une, d’Armani. Même mimiques, caractères, catastrophes, hantises, douleurs… et parfois un peu d’amour fraternel. Regardez leur corps et vous ne verrez pas les ressemblances entre les enfants armani. Regardez leurs yeux et vous y verrez les mêmes lueurs. Douleur, passion, amour, haine.

C’est vrai, il avait raison. Nina oublie trop souvent ses bonnes manières. Nina le provoquait du regard avant de finalement exploser et à nouveau lui dire tant de choses, sans se rendre compte que ça touchait son cousin en pleins coeur. Nina, elle, elle était aveugle dès que c’était négatif. Elle était aveugle de tout les malheurs, ne voulait rien voir, rien entendre. Nina n’était que bonheur à l’état pur, si pur que c’en était dangereux de la côtoyer. Nina ne voyait jamais le mal. mais nina souffrait elle aussi de tout ça. Les émotions de Raï étaient à nouveau enfouis en lui, sous son masque de vide et de rien. Nina suivit la cigarette qu’elle avait offert à son cousin rejoindre le sol avec violence, elle la regarda s’éteindre rapidement, avant de relever les yeux, ébènes et provoquant, sur le visage de raï. Le geste du garçon perturba étrangement nina, qui eu un infime mouvement de recule quand la main de raï se posa sur sa joue. Leurs yeux essayaient de communiquer, et nina essayait de comprendre, du mieux qu’elle pouvait. Elle se sentait mal, gênée par la proximité et le contact qui d’habitude était son quotidien. Mais aujourd’hui c’était différent. « je suis désolé… » Un instant elle fut prise dans le tourbillon de leur émotions, chercha à s’accrocher au regard de raï, instinctivement, sa main vint se poser sur le poignet du garçon.

Mais nina oublie trop souvent ses bonnes manières, nina oublie trop souvent comment se comporter, nina agit brusquement, étrangement, violemment, naturellement. Elle repousse sa main, fronçant les sourcils, et plaque ses deux mains sur le torse de raï pour le faire reculer. Ses yeux pourtant, n’arrivent pas à lâcher les siens, n’arrivent pas à cacher ses émotions. perturbée. touchée par les paroles, pourtant si courtes de son cousin. Elle rapporta la cigarette à ses lèvres et marmonna un « je rentre » en se dégageant de là, marchant finalement à l’opposé de raï, sortant de la ruelle en croisant les bras, clope au bec. Nina est un souffle du vent, nina à du mal à tenir en place.


© charney
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: can you understand without a word? raïxnina can you understand without a word? raïxnina Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !