Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
L'école ça craint, Time to play #D&CO Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128L'école ça craint, Time to play #D&CO Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100L'école ça craint, Time to play #D&CO Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100L'école ça craint, Time to play #D&CO Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

L'école ça craint, Time to play #D&CO

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Mar 10 Nov - 21:35


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Minuit sonnait dans le batiment Droit. C'était marrant de se promener dans la fac en pleine nuit. Surtout avec Kazuya. Pour une fois qu'ils n'étaient pas en train de se taper desus, ils s'étaient entendus pour faire une blague de bien mauvais gout dans un des amphis de l'université. Fallait admettre que le cours de droit était un des cours les plus chiants au monde, et que le prof était vachement soupe au lait.... Alors avec un petit peu d'aide, il s'énerverait et partirait, le tout sous leur regard amusé. Fallait savoir comprendre leur humour aux deux là, et bizarrement personne ne comprenait qu'ils s'appréciaient malgré leur apparent énervement contre l'autre. Bref, Jina s'était volontairement laissée enfermer dans la fac pour ça. C'était une des meilleures idées et une des moins dangereuses qu'elle avait eu pour s'amuser un peu. Elle avait ramené des tournevis, de la glue, des punaises, autrement dit, la parfaite panoplie de la cancre. Elle regardait sa montre attendant son camarade. Il ne devrait vraiment plus tarder maintenant.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Dim 29 Nov - 20:15


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Nous avions fait un traité de paix, le temps d’une nuit. Le temps de nous unir pour un but commun. En l’occurrence, notre but premier était d’emmerder les profs ou de montrer notre mécontentement pour un cours ou l’autre ? Je pense qu’au fond, on avait juste besoin de se défouler, d’évacuer tout ce stress accumulé. Et puis, mettre en œuvre le D&Co, c’était comme si un rêve se réalisait. Et puis, quand Jina m’avait proposé cette fabuleuse idée, j’étais plus que ravis. J’étais justement à court d’idée pour être envoyé chez la CPE. Croyez-moi, celle-là, je finirais d’une façon ou d’une autre par la foutre dans mon lit. La sango et moi-même, pouvions passer en apparence pour deux personnes qui se détestaient au plus haut point, mais ce que les gens extérieurs ne comprenaient pas, c’était que c’était notre façon d’exprimer notre attachement à l’autre. J’arrivais vers le campus, seulement habillé de noir et avec quelques bombes de peintures. Ca pouvait toujours servir. Jina s’occupait du reste. J’espérais d’ailleurs qu’elle avait trouvé un moyen de me faire entrer par ailleurs, car je n’avais aucune envie de casser une nouvelle fenêtre. D’autant plus que j’y allais sans aucune préparation. J’avais su éviter la surveillance du gardien en escaladant le mur du fond, mais l’alarme était une autre histoire. Je vis une ombre passée derrière l’une des vitres, dans la pénombre du bâtiment. Instinctivement, je sus que c’était ma partenaire. Je lançais un petit caillou sur le châssis, pour lui faire connaitre ma présence.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Lun 30 Nov - 11:41


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
C'était une grève temporaire, digne d'eux. Toute trève avait un but il paraissait, et cette fois n'y faisait pas exception. Ils allaient montrer leur mécontentement et rire un peu... enfin non. Au lieu de s'agresser, ils allaient canalyser vers autrui leurs nerfs. Puis bon, ils cassaient tout plus vite que l'éclair ces deux là alors... Et les bureaux des hautes instances de l'université n'avaient plus de secrets pour eux. Surtout le bureau de la CPE, et la salle de retenue. Ils finiraient par appeler tous les surveillants par leur prénom a la fin de leur master. Bref, la voilà qui sortait un sac a dos en simili cuir, avec le kit du cancre. Et elle s'installait tranquillement sur une chaise, attendant impatiemment son accolyte. Oui, il était hors de question de commencer les réjouissances sans lui. Elle admirait encore une fois le magnifique plafond de l'amphi, son tableau habituel en cours. Si si, il était un peu moucheté, et du coup, il lui arrivait parfois de rêvasser en le fixant.  Elle attendait que Kazuya manifeste sa présence, et qu'elle le fasse rentrer dans leur nouvelle aire de jeu. Elle avait laissé une des fenetres entrouvertes en journée, et avait veillé a ce que personne ne la ferme. Du coup, lorsqu'elle avait entendu Kazuya lancer des cailloux sur la fenetre, elle l'avait ouverte, passant lentement la tête dehors avant de dire d'un ton amusé "Par ici Petit Eucalyptus!", puis de rerentrer dans l'amphi avec un petit sourire en coin "Let's goooooo!" Le jeu avait commencé.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Ven 4 Déc - 22:27


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Les mains enfoncés dans le fond de mes poches, je fis les cents pas sous les fenêtres de l’établissement, patientant qu’elle daigne venir m’ouvrir. J’étais rarement patient, et aujourd’hui n’échappait pas à la règle. J’étais déjà entrain de ronchonner, frappant dans une pierre du pied quand ne fenêtre s’ouvrit et que Jina sortit sa grosse tête de licorne. Je soupirais, agacé, avant de reculer d’un pas pour prendre de l’élan et pousser sur les pieds pour accentuer mon saut. J’atterris sans difficulté sur le rebord de da fenêtre, accroupis. J’attrapais le châssis pour descendre dans un autre saut. « Tu me prends pour de la bouffe pour Koala, maintenant ? »  Reprenant mon équilibre, je vins fouiner un peu partout dans la classe avant de venir me placer derrière le bureau du prof, disparaissant. Je ricanais alors que je l’aperçus encore scotchée la dessous. « Même sous son nez, il ne voit rien. » Je l’avais mis la il y avait plusieurs moi alors que j’avais été pris pour violence et destruction avec une batte de baseball. On voulait me la confisquer, mais je l’avais planqué là où personne ne pouvait la trouver. Je l’arrachais d’un coup, la lançant d’une main à l’autre, un sourire mauvais naissant sur mes lèvres. « Je suis prêt. On commence par quoi ? » J’avais hâte de me défouler. J’avais les doigts qui me chatouillaient d’excitation.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Ven 4 Déc - 23:17


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Qu'en dire. Elle avait ouvert la fenêtre pour que que Kazuzu puisse rentrer dans l'amphi pour faire de la décoration. Lorsqu'elle passait par la fenêtre, elle le vit taper du pied comme s'il était impatient. Il ne changerait donc jamais. Puis il rentrait dans la piece, avec autant d'élégance qu'un petit éléphanteau. Elle eut un sourire en l'entendant demander si elle le prenait pour de la bouffe pour Koala. Elle se retournait vers lui avec un air fataliste. "Je te prenais pour une herbe qui sent bon... Mais si tu préfere le bambou à Koala, va pour ça petit Bambou.", puis elle le vit commencer a rechercher quelque chose dans la salle. Elle admirait leur nouvel espace de jeu. C'était son moment préféré. Se projeter quelques secondes pour voir les idées qui venaient en premier; quand soudain, Kazuya revint avec une batte de Baseball. Elle étouffait un "oh" réjoui. Ca s'annonçait joyeux comme destruction. Et ca la motivait. Elle fit un sourire, avant de montrer la salle "C''est notre terrain de jeu très cher... On peut faire ce qu'on veut." Avant qu'elle ne sorte un tournevis, et qu'elle ne l'agite devant Kazuya. "Demonter quelques chaises pourrait être drôle. Sinon,  on pourra coller des punaises sur quelques chaises. Puis on avait parlé de refaire les vitrines de trophées, tu sais celles avec les prix de grammaire là!" En l’occurrence, elle parlait de trophées obtenus il y a 7 ans et auxquels ne prêtait attention.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Dim 20 Déc - 12:51


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Je levais un sourcil surpris, lui jetant un coup d’œil méfiant, ne sachant pas si elle était sérieuse ou si elle se foutait de moi. « Panda. Pas koala. » Répondis-je me redressant en me dirigeant pour aller chercher mon arme. « Le bambou, c’est la bouffe du panda geant. C’est l’ambiante dans les murs qui te brule le cerveau ? » Ricanais-je avant d’attraper ma batte. C’était plus fort que moi, il fallait que je l’embête. En même temps, elle me tendait une perche, grosse comme ca. Je levais ma batte en l’air, dans sa direction. « Je te présente Catherine, ma fidèle amie. » Je ne sais pas pourquoi en tant que mec, on avait toujours tendance à donner des noms féminins à nos objets fétiches. Certains c’était à leur moto ou auto, moi c’était ma batte. « je te laisse t’occuper des punaises alors, moi je vais faire joujou avec mon amie retrouvée… » Je me dirigeais vers la porte du couloir, avant de me retourner une dernier fois. « pas mal l’idée du trophée. On pourra y aller une fois que tu auras fini ici. » J’ouvris la porte et pénétrais dans le couloir. Je savais ou se trouvaient les caméras pour avoir passé mon temps plus d’une fois a essayer de les éviter. Du coup, d’un coup de batte, je les cassais sans qu’elle ait le temps de filmer ma silhouette. « Papa 0 – Kazuya 1 » Si je faisais en partie cela, c’était à cause de mon père qui en avait clairement rien à foutre de son fils, mais qui ne voulait pas que je salisse son image, alors si il savait que c’était moi, il ferait tout pour noyer le poisson. Et moi, je n’en avais aucune envie.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Dim 3 Jan - 22:26


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000

Elle se contentait de humpfer en l'entendant la corriger. C'était quoi le problème des gens a corriger les autres en ce moment hein ? Elle se voyait parfaitement croire qu'un panda mangeait des bambous. Puis il avait rajouté que c'était l'ambiante dans les murs qui pouvait lui brûler le cerveau. Elle commençait a rire comme une idiote avant de répondre « visiblement, l'AMIANTE a l'air de t'atteindre toi aussi, très cher, tu m'as l'air très ambiante dans les murs... ». Oui, elle avait insisté sur le terme amiante, et avait ponctué sa phrase d'un soupir défaitiste, comme si elle sous entendait « mais qu'allons nous faire de nous ? » Puis, elle eut un rire en le voyant brandir sa batte, et la présenter sous le nom de Catherine, sa plus fidèle amie. Ils avaient réparti les taches, et elle allait pourrir un peu la vie des utilisateurs de l'amphi avant de le rejoindre pour la destruction des trophées inutiles. Kazuya sorti de l'amphi, elle commençait par s'attaquer au bureau sur l'estrade. Petit 1, démonter la chaise, ce qui en soit était pas très compliqué. Ou du moins juste assez pour que quelqu'un d'assez corpulent assis dessus, se retrouve le cul par terre en moins de deux. Ensuite, les punaises sous le bureau, juste sur le bord. Tente de te rattraper au bureau après ça... Puis de prendre une bombe pour taguer et écrire « F**K THE LAW », avant de soigneusement replier les battants du vieux tableau a la craie. De quoi coller ce pauvre monsieur Park dans tout ses états. Et en prime, de cacher les effaceurs du tableau. Pas de beau schéma. Rien du tout. Elle se baladait dans l'amphi a la recherche d'une autre bêtise a faire, avant de se dire que coller des punaises sur les sièges des premiers rangs pourrait être drôle. Aléatoirement de préférence, histoire de les faire psychoser même. Et la voilà qui semait ses punaises sur ses quelques sièges, avant d'observer la salle, qui mis à part le tag ne semblait pas tellement avoir subi de dommages.
 
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Mer 13 Jan - 4:57


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Au moment même où je l’entendis rire, je compris que je venais de dire une gaffe en faisant le malin. Je soupirais d’agacement. « Ca va ? T’as fini ? J’y peux rien si mon accent japonais ressort pourrissant mon coréen. » Ce n’était pas faux. J’avais encore parfois mon accent japonais qui refaisait surface quand la fatigue me gagnait ou que l’énervement me possédait. Ben évidemment, il n’était rien de tout cela à ce moment précis. Ma langue avait simplement fourchée, mais elle pouvait bien courir pour que je lui avoue. Je finis par lui donner une pichenette derrière la tête en passant parce que j’étais agacé et c’était plus fort que moi. Il fallait que je me venge, quitte à me comporter comme un gamin. Grognon, je partis en compagnie de Catherine qui était bien moins chiante que Jina. Elle au moins, elle savait rester silencieuse et ne pas me juger. Je la laissais trainer au sol, à ma suite. Elle indiquait de mon arrivée, faisait du bruit qui retentissait dans le couloir. La discrétion n’avait jamais été mon fort, et au fond, je me fichais bien de me faire gauler ou non. Quand j’arrivais au niveau des trophées, je pris le temps de les observer un à un avant de soulever Catherine dans les airs et de l’abattre sur la vitre qui éclatait un mille morceaux. J’eus quelques fins éclats qui virent se répercuter sur ma personne, me coupant légèrement la peau au niveau des bras. Je le fixais un instant avant de reprendre ce que je faisais comme si ce n’était rien de bien grave. Je posais la batte de baseball sur le bord d’une des étagères avant de la laisser glisser tout le long faisant tomber chaque trophée un à un sur le sol dans un vacarme assourdissant. Le bruit allait sans doute alarmer Jina qui viendrait voir ce que je pouvais bien fabriquer, mais ce n’était pas une mauvaise chose. J’avais envie de bien plus que juste casser une vitre ou deux. Et j’avais déjà ma petite idée. Je lançais à la cantonade, espérant qu’elle m’entende. « J’ai vu que notre très cher CPE avait laissé sa voiture garer dans le parking du campus en arrivant. J’ai bien envie de lui refaire la déco aussi. » Lâchais-je sur un ton mauvais. La madame ne cède pas à mes avances alors que j’avais beau revenir à la charge plus d’une fois. J’avais trouvé le cadeau idéal de la punir de cette abstinence
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Mar 26 Jan - 22:50


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Elle avait pouffé de rire au mot Amiante et il n'avait pas l'air de gouter la blague lui aussi. Oh que non. Après s'être justifié, et lui avoir donné une pichenette a jina, il avait disparu pour vaquer a ses occupations. Qu'en dire ? C'était toujours comme ça avec Kazuya, ils étaient comme chiens et chats, mais aussi comme deux gamins totalement immatures. Elle était tranquillement en train de finir d'arranger l'amphi qui allait coller des sueurs froides aux gens demain. Elle allait partir de la salle quand elle entendit un bruit stressant venir du couloir. Mais qu'est ce qu'il fabriquait encore ? Elle prit rapidement son sac et son bazar, éteignit les lumières après avoir chaussé ses gants, et sortit. Elle allait se diriger vers le bruit quand elle l'entendit dire qu'il avait vu la voiture de la CPE. Cette réflexion lui attirait un sourire un coin, elle voyait parfaitement a quoi il faisait référence en parlant de voiture. Ca lui plaisait bien ce genre de plans un peu casse gueule mais pas trop. Qui saurait que c'était eux sérieusement ? Ils avaient leurs gants, leurs bonnets. C'était presque trop beau. Et la voilà qui sort aussi prestement de l'amphi qu'un paresseux agrippé a son arbre, à la recherche du son stressant que produisait Kazuzu. Elle le retrouvait dans le couloir, à faire traîner sa batte, avec un sourire en coin. « A ta place, je semerais des petits cailloux, on nous trouvera encore plus facilement » Avant de préciser d'un ton plus que taquin. « Oh, je vois de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas, et on est du côté haine ce soir... » de soupirer d'un air faussement triste et de reprendre « Mais tu sais que je suis toujours opé pour faire une destruction. Quelle qu'elle soit. Surtout en si charmante compagnie, monsieur maroufle. » Ouais, lui c'était la maroufle, et elle, c'était la roulette là. Mais siii, comme la maroufle, elle enlevait les bulles, mais aussi les paquets de colle. Ouais, c'était pas la team d&co pour rien. Puis elle avait quelques trucs bien drôles a lui coller sur et dans la voiture. La madame allait pas kiffer, elle le garantissait sur facture. « Tu as quoi en tête exactement... Vu que tu as suggéré l'idée, je suppose que tu as un super plan . » Non aucune ironie pour une fois, un grand intérêt pour le sujet par contre, connaissant la créativité du japonais, il était clair qu'ils allaient s'amuser.
© wild bird
   
   
   
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty Sam 5 Mar - 22:58


Jinette & Kazuzu
#d&co #tournado4000
Je haussais les épaules à sa remarque. Je me fichais bien de me faire prendre ou non. J’avais une vengeance naissante dans mon cerveau, et je comptais bien la mettre à exécution. Cette garce n’avait pas voulu de mes avances alors que je m’étais décarcassé pour trouver de nouvelles idées plus farfelues les unes que les autres pour me foutre dans la merde dans l’unique but de pouvoir me retrouver seule avec elle. Et tout cela pour rien. Et franchement, ce petit jeu commençait sérieusement à me fatiguer. « La ferme, Jina. » concluais-je en lui jetant un coup d’œil alors qu’elle me taquinait sur mon flop avec la CPE. « Saches que je suis toujours du côté de la haine. L’amour ce n’est que pour les fiottes. » Etais-je encore amer de ma rupture remontant à quelques mois maintenant ? Sans aucun doute. J’avais aimé. Vraiment. Sincèrement. Pourtant, c’était terminé. Et même si je ne voulais pas me l’avouer, je le vivais mal. Tres mal. Je souris malgré moi à la suite. Monsieur maroufle. « Alors allons massacrer cette voiture trop blingbling à mon gout ! » lançais-je plus enjoué. Je traversais déjà le couloir pour sortir par où on était entré pour rejoindre ma prochaine cible quand je l’entendais me demander ce que j’avais prévu exactement. Sautant du rebord de la fenêtre, me réceptionnant pas trop mal, je regardais ma batte de baseball, un sourire sadique aux lèvres. Je la levais ensuite vers la jeune femme. « A ton avis, qu’est ce qu’on peut faire avec une voiture, et une batte ? » La réponse était tellement évidente que je n’en dis pas plus. Je pouvais être un véritable connard quand je m’y mettais. Satan en personne. Et personne ne voulait avoir Satan contre lui, qu’importent les circonstances. J’allais faire de sa vie, un véritable enfer. Et ca ne faisait que commencer…
© wild bird
   
   
   
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: L'école ça craint, Time to play #D&CO L'école ça craint, Time to play #D&CO Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !