Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Feed the birds • Kwanhwan

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Dim 17 Avr - 23:15

Feed the birds

Jaejae ✧ Kwanie

Après avoir revendu plusieurs jeux et cds en tout genre pour se faire un peu d'argent afin d'acheter une nouvelle paire de chaussures, la sienne commençant un peu à rendre l'âme, faut bien l'avouer. Courant dans les rues de la digital city, pas par manque de temps, juste pour oublier un peu les déboires du moment avec un Soony qui lui échappe complètement et son départ des pyos qui pose quand même un poids lourd sur ses épaules dû à la culpabilité. Un bref soupir lui échappe et il s'arrête pour reprendre son souffle avant de remettre ses écouteurs bien en place. Lui qui n'aime pas télécharger, avec autant de cd vendus, il n'a pas eu le choix s'il voulait pouvoir encore écouter des jolies choses.

Entrant dans la friperie, il s'étire et remet en place ses cheveux nouvellement blond. Il avait définitivement besoin de changement en c'moment. Il regarde à gauche, à droite et remet son gilet bleu en place avant de bailler un peu, puis de se mettre à avancer vers le coin des chaussures. Il reste là un moment avant de s'accroupir pour chercher quelque chose à sa taille, sans vraiment trouver un coup de coeur. Oui, il a besoin de ça. C'est sans doute pour ça qu'il achète peu de vêtements à vrai dire. Il aime bien avoir des petits sentiments du kokoro pour tout. Avoir une sorte d'histoire avec les objets. Il se met assis finalement, sur le sol, jambes croisées et regarde le tout, la joue posée contre son poing fermé.

« Oh, Jaehwan ! » Il regarde la vieille dame qui tient la friperie avant de se redresser dans un bon. Il vient là régulièrement depuis un an et demi faut dire. « Halmoni ! » Il lui sourit et vient lui prendre une main avant de s'incliner sagement et poliment. « Tu veux bien m'aider avec des cartons un peu lourds ? » Il hoche la tête la suit sans rien demander, content de l'aider, même s'il manque de tomber et de se faire écraser. Son regard se porte alors sur deux paires de kickers roses à étoiles blanches sur les côtés. « Oh, elles ne sont pas dans la boutique, pourquoi ? » Elle regarde les chaussures. « Oh, ça fait presque cinq mois qu'elles sont là et personne ne les achète. » Le rose lui fait penser alors à Kwanhee… « Je peux acheter les deux ? » Il sort son portefeuille et regarde les billets. « Prends-les, tiens. » Elle lui donne, il la fixe un moment avant de lui donner quand même un peu d'argent, parce qu'elle aussi, elle en a besoin pour vivre, au moins pour payer une paire. « Merci beaucoup, beaucoup, beaucoup Halmoni ! » Il attrape les chaussures et les range dans son sac à dos avant de l'aider encore un peu, puis de partir. Il court encore mais avec un sourire aux lèvres alors que le soleil se couche et le voilà qui déboule dans le combini de la zone est. Il avance encore et tombe sur un grand brun de dos, prêt à lui demander où est Kwanie avant de se rendre compte.

« Oh ! » Il sourit. « Te voilà ! » Il lui fait un câlin spontané avant de prendre son sac et sortir une des paires de baskets pour lui donner. Il avait remarqué celles défoncées du jeune homme à leur rencontre. « Tiens, j'ai pensé à toi... » Il ne sait pas si le rose fera l'affaire, mais.. Ouais, il ne voulait pas garder ça que pour lui et partager. Il les dépose dans les mains du Gumiho. « J'ai quitté les Pyobeoms. Je sais pas si c'est la plus grosse erreur de ma vie, ou la meilleure décision encore, je penche plus pour la seconde option, mais… j'ai sauté le pas. J't'ai écouté.. » Il sourit, un peu perdu malgré tout mais soulagé faut dire. Ouais, soulagé quand même.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Lun 18 Avr - 0:13


"FEED THE BIRD"
ft Choi Jaehwan

C’était déjà l’heure d’aller bosser. Quelle plaie. Kwan Hee commençait à être sincèrement épuisé. A un tel point qu’il regrettait presque d’avoir passé son jour de congé à se soûler plutôt qu’à dormir. Sa bêtise n’avait définitivement pas de limite. Les traits tirés et le visage blême, il avait piqué un peu d’anticernes à une fille de la fraternité pour dissimuler tant bien que mal les poches violettes qui s’étaient formées sous ses yeux sombres. Il devait avoir une certaine tenue pour la clientèle, surtout en fin de nuit. S’il apparaissait comme trop épuisé, il aurait du mal à tenir têtes aux éventuelles enquiquineurs. La nuit, les abrutis se sentent tout puissant, et le caissier de nuit du conbini devenait la proie des racailles en quête d’adrénaline. Ou d’alcool. Ou les deux. Las, il pénétra dans la boutique, saluant le vendeur de l’après-midi d’un geste mou de la main. Celui-ci contourna presque immédiatement le comptoir, lui indiquant brièvement quels rayons il serait nécessaire de regarnir avant de lui passer la clé de la caisse et de s’éclipser.

Le jeune homme soupira, se retrouvant seul dans la petite boutique encombrée. Il se glissa derrière la caisse pour récupérer son badge et l’épingla à son haut, répétant à haute voix les tâches que son prédécesseur lui avait énoncé. Remplir le rayon nouille, les glaces et les sodas. Machinalement, il sortit les cartons pleins de denrée de la réserver et les poussa à coup de pied nonchalant jusqu’aux rayonnages étroits qu’il entreprit de remplir en fredonnant. La radio du magasin crachait un grésillement indistinct, se muant de temps à autre en refrain familier avant de se brouiller à nouveau. Il aurait voulu la régler, mais il n’avait aucune idée d’où se trouvait le poste. Le jeune vendeur devrait sûrement faire avec le crépitement entêtant toute la nuit.

Sa mission accomplie, il jeta les cartons au hasard dans les escaliers menant à la réserve et s’en retourna à son comptoir. Une femme s’était glissée dans le magasin et se dirigeait déjà vers lui, un sachet de ramen et quelques conserves entre les mains. Kwan Hee lui adressa un sourire de circonstance et sa salua poliment. Scannant les articles, il les aligna devant la dame qui farfouillait son porte-monnaie. « Ça fera 11 500 wons s’il vous plait. Je vous mets un sac avec ? » Elle répondit par l’affirmative et lui tendit les billets. Il plaça les produits dans un sac en plastique qu’il lui donna avec sa monnaie. « Bonne soirée ! » Lança-t-il quand elle passa la porte pour sortir. La clochette tinta, le silence revint. Il se laissa choir sur le comptoir, la joue posée à même la surface froide. La nuit allait être longue.

Il dut manquer de s’endormir car la sonnette de la porte d’entrée le fit sursauter furieusement. Dans un sursaut paniqué, il sauta en bas de son tabouret et se rua vers la tablette juste derrière lui, faisant mine de bidouiller un carton vide abandonné là. Il se retourna immédiatement quand on l’interpella d’une voix familière. La chevelure qu’il découvrit lorsqu’il se retourna en revanche, ne lui disait rien. Il lui fallu un petit temps avant d’identifier Jaehwan, son copain fan de Red Velvet. Il avait changé de coupe de cheveux. Un peu pris au dépourvu, il se laissa étreindre, ne cachant pas son soulagement de ne pas avoir été surpris, somnolant, par un client. « Oh Jaehwan, bah t’as changé de cheveux ? » S’esclaffa-t-il, tendant machinalement les mains quand le jeune homme lui tendit une paire de basket rose pétant. C’était pour le moins girly comme modèle. Il n’était pas très bien sûr de savoir s’il s’agissait d’une blague ou d’un réel présent. Un peu mal à l’aise, il sourit malgré tout, touché par le présent. « Merci c’est trop gentil ! » Cette fois, ce fut son tour de se pencher pour l’étreindre. Il en avait presque les larmes aux yeux. Il ne recevait que très rarement des cadeaux, le fait que la blond vienne directement jusqu’à lui pour lui offrir quelque chose gonfla son cœur de gratitude. Son camarade enchaina presque immédiatement, lui apprenant qu’il avait quitté les Pyobeoms. La brun se senti légèrement mal à l’aise à cette annonce, se rappelant de son discours le jour de leur rencontre. Il espérait ne pas avoir poussé Jaehwan à faire un choix trop précipité. « Je pensais pas avoir autant d’influence sur toi hyung. » Il se sentit obligé d’ajouter l’honorifique, ayant découvert via les réseaux sociaux que le jeune homme était son ainé. « Qu’est ce que tu  vas faire maintenant ? »


Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Mer 20 Avr - 13:54

Feed the birds

Jaejae ✧ Kwanie

Il se passe la main dans ses cheveux décolorés. « Hn, toi aussi ! » Il sourit comme un gosse, faut dire qu'il avait envie de changement, genre vraiment, comme s'il avait pris un gros virage. C'est un peu ça en fait. Les cheveux, Soony, les pyos… Tout était lancé d'un coup et il faisait face comme il pouvait, tanguant quand même par moment. Mais c'est cool ! Enfin, il essaie de faire en sorte que ça soit cool du moins, parce que bon, c'est effrayant malgré tout, faut pas déconner non plus. Kwanhee lui paraît plus sage d'un coup, moins… petit couillon comme à leur rencontre. C'est peut-être aussi parce qu'il est sur son lieu de travail et que ça lui donne un côté professionnel qu'il lui aurait pas soupçonné avant. Allez savoir ! Il lui donne les chaussures et observe la tête du Gumiho qui semble entre la joie et… le petit côté déception. Ouais, elles sont TRES girly, faut avouer, mais c'est des chaussures de mecs pourtant. Il les a déjà aux pieds lui, trop content de son achat à vrai dire. « ça fait un peu comme des trucs de couple là tu sais ? » Il rit et se laisse câliner avant de regarder autour d'eux et voir que c'est bien calme. Sans trop attendre, il grimpe alors sur le comptoir pour s'installer et sort un paquet de bonbons de sa poche pour lui en donner une poignée et en gober une avec appétit, comme toujours. Il lui raconte un peu maladroitement tout ce qui se passe dans sa vie et il hoche la tête faiblement dans un demi-sourire. « Influence je sais pas, mais tu m'as fait réfléchir. » C'est pas qu'il soit con ou quoi que ce soit, mais ouais, leur discussion lui a fait tourner les méninges à plein régime, lui causant souvent des maux de tête. Mais surtout, ça avait mis en lumière à quel point il était pas heureux chez les panthères et qu'il enviait les renards. Mushu, Criki, Kwanie… Ouais, il se sentait bien avec eux. « Rester un peu étudiant, me concentrer sur les cours qui sont chaud-patate avec l'incendie qu'il y a eu… et pi… et pi j'vais voir pour te rejoindre je crois. » Il sourit et hoquette un peu avant de secouer la tête. « Me prends pas pour un stalker, je voulais vraiment venir chez les Gumi, j'avais juste déjà des amis chez les pyos, j'me suis dit que ça serait cool d'y être, mais c'pas ma place, j'me sens comme un renard dans l'âme. » Le côté rusé en moins. « Et bref… Une nouvelle année commence après tout. » Il sourit tendrement. « Et toi ? Ça va comment ? » Il lui redonne des bonbons et en reprend aussi.  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Sam 23 Avr - 20:13


"FEED THE BIRD"
ft Choi Jaehwan

Le blond ça ne lui allait pas si mal. Kwanhee acquiesça comme pour approuver tacitement son choix. Lui aussi avait changé depuis leurs dernières rencontres. Il avait choisi de revenir à sa couleur naturelle, plus sage et plus mature. Il avait fini par réaliser que le rose ne faisait que le rendre moins crédible en temps qu’homme mature et viril. Tout le contraire de ce qu’il souhaitait. Décidant qu’il serait un peu incongru de repousser un cadeau qui lui faisait qui plus est tant plaisir, il se débarassa de ses vieilles godasses défoncée pour enfiler les nouvelles. C’était vraiment girly. Mais comme le disait Jaehwan, ils étaient assortis à présent. Il le remercia à nouveau tandis que le visiteur se hissait sans gêne sur le comptoir. Le jeune vendeur haussa les épaules. Le magasin était désert, et si quelqu’un venait à venir, le son de la sonnette les en avertirait, il aurait largement le temps de pousser Jaehwan de là. Ce dernier sorti un paquet de bonbon. Ceci n’avait visiblement pas changé depuis leur première rencontre, il devait vraiment aimer les sucreries. Kwanhee récupéra la poignée qu’il lui tendait dans sa paume creuse et en avala un qu’il mâcha grossièrement, la bouche ouverte.

Il écouta le second jeune homme lui raconter ce qu’il lui était arrivé et qui l’avait poussé à quitter les Gumi. Il n’était pas sûr d’avoir eu un impact positif sur sa décision. Il espérait qu’il ne viendrait pas à regretter son choix. Il ne s’attendait pas à l’avoir convaincu d’essayer de rejoindre les Gumiho simplement par son discours engagé et stupide. Mâchouillant pensivement, il songeait à ce qu’il aurait fait à sa place. Sûrement aurait-il pris la même décision s’il ne se sentait pas à l’aise dans sa fraternité. Le caissier se sentait flatté et réjoui à l’idée que Jaehwan puisse vouloir le rejoindre, il avait apprit à l’apprécier lors de leur rencontre, et l’idée qu’ils pourraient se voir plus régulièrement lui faisait particulièrement plaisir. Il se pencha sur le comptoir et passa un bras autour de l’épaule de son ami. « J’suis content d’apprendre que je t’ai fait envie. Si tu viens chez les Gumi, j’ferais en sorte que tu ne regrettes jamais ce choix.  » Déclara-t-il, plein de confiance. « On balancera du Red Velvet à font tout les soirs à l’heure du diner, et j’aurais enfin un peu de soutien !  » Il rigola doucement, gobant un nouveau bonbon. « Moi ça va.  »  Répondit-il, la bouche pleine. « J’ai loupé mon année, mais c’était prévisible.  » Haussement d’épaule, toussotement maladroit. « Ouais je suis pas très futé, comme quoi, tout les renards ne le sont pas.  »

Il contourna la caisse avec un carton vide entre les mains. « Attend moi là ! » lança-t-il en disparaissant dans le sous-sol. Il descendit les escaliers à fond de train, jetant le carton dans un coin avant d’en saisir un nouveau, plein cette fois-ci. A l’intérieur, des dizaines d’articles, snacks, canettes, et autres plats préparés. Il le remonta quatre-à-quatre et le lâcha lourdement à côté de Jaehwan, tout fier. « C’est des articles périmés. Ils sont encore mangeable hein, ne crois pas que je te refile les trucs moisis. Mais comme la date est passée, on a plus le droit de les vendre donc ça part à la poubelle. Je les récupère souvent pour manger, mais si tu veux un truc à boire ou à grignoter, serre toi, c’est la maison qui offre.  » Proposa-t-il en prélevant lui-même un canette de soda qu’il ouvrit maladroitement. «C'est un peu nul mais c'est tout ce que j'ai pour le moment, pour te remercier pour les chaussures... »

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Sam 23 Avr - 20:46

Feed the birds

Jaejae ✧ Kwanie

« Oh oui, ça sera tellement cool d'écouter les red velvet ! » Même s'il n'a plus de CD, il se doute que Kwanhee doit en avoir encore, et au pire, y'a toujours youtube et des playlist possibles après tout. Ouais, y'a toujours moyen de faire ça. Il refourre une poignée de bonbons dans sa grande bouche et la mastique tout en secouant ses jambes dans le vide, à la manière d'un enfant. Il observe ses baskets, puis se penche pour regarder celle du Gumi, tout content, faut bien l'avouer. « J'suis contente qu'elles te plaisent ! » Il secoue son minois tout en faisant un énorme sourire. « ça sera cool chez les gumiho ! » Parce que oui, étonnement, il s'y voit déjà faut le dire. Il zieute la porte avec attention, mais personne ne semble s'arrêter dans le petit combini, alors il ne s'en fait pas trop et squatte sa place en continuant de sourire comme un abruti. Son esprit vagabonde, il pense à Soony et se mord les lèvres un instant, rêveur, avant de revenir sur terre lorsque Kwanhee lui dit qu'il a loupé son année. « Oh... »

Il fixe le vide un instant, lui, il a bien réussi son année malgré tout, en même temps, il avait promis à sa famille de le faire et il tient toujours ses promesses, il est comme ça. Il réfléchit un peu avant de sortir son téléphone pour fouiller dans ses contacts alors que Kwanie lui dit d'attendre. Il hoche la tête et sourit un peu avant de se reconcentrer sur son téléphone pour trouver ce qu'il cherche. Grognon, boudant un peu, il soupire et sursaute lorsque le carton fait du bruit juste à côté de lui. « Woooow ! » Ses yeux s'illuminent comme des guirlandes de Noël ! C'est TROP BIEN ! Il se sent comme Agnès lorsqu'elle a sa super peluche licorne trop fluffy de la mort ! «  Mnaaaah ! » Il sautille sur le comptoir et observe le tout avant de lever les yeux sur Kwanie. « T'as pas à me remercier. Je les ai eu gratuitement ! » Il sourit. « DES CHIPS DE PATATE DOUCE AU PIMENT ! » Il choppe le paquet et claque un baiser sur la joue de Kwanie. « C'est trop bon ça ! » Il ouvre le paquet et en prend une poignée avant de sourire et parler la bouche pleine. « Chui allé dans chune friperie que ch'connais bien. Et chai aidé la vieille dame qui chen charge ! » Il avale un peu. « Et elle arrivait pas vendre les baskets, alors qu'elles sont trop cools. » Si, si, vraiment. « Et du coup, elle me les a donné. » Il sourit. « Et du coup, bah je voulais pas garder le cadeau que pour moi et je savais que t'en avais besoin aussi, alors voilà ! » Il hoche sa tête et remange.

« Hm ! » Il mastique et avale. « Tiens... » Il prend un stylo sur le comptoir et la main du renard pour y noter un numéro et un prénom. « Lee Micha, c'est une GROSSE tête ! Genre vraiment ! On m'avait donné son nom pour un peu d'aide en maths. Il est sympa, quand on est pauvre, il fait pas payer les cours particuliers ! » Il sourit. « Appelle-le ou fais un sms, je suis sûr qu'il pourra t'aider. » Lui non, il est bon dans ce qu'il fait, mais juste parce qu'il travaille dur, et que bon, ça revient à dessiner presque toute la journée, alors forcément, c'est kiffant. « Tu veux que je t'aide un peu ? J'ai pas envie de renter maintenant. » Il pose le paquet de chips, c'est trop addictif ce bordel, et boit un peu aussi.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Sam 23 Avr - 23:49


"FEED THE BIRD"
ft Choi Jaehwan

Kwanhee se laissa gagner par la fièvre enthousiaste de son ami. Oui il avait très envie de le voir venir chez les Gumiho. Le jeune homme avait aimait avoir ses amis près de lui, comme un besoin dévorant de savoir qu’ils existent, qu’ils sont palpables. Tout est tellement différent de son enfance ici. Il pouvait écouter ce qu’il voulait sans entendre son père râler que la pop, ça n’est pas de la musique, et qu’il ferait mieux de se concentrer sur son piano. Il grimaça à ce souvenir, avalant une gorgée de soda. Chassant ses souvenirs idiots de son esprit, il se reconcentra sur Jaehwan qui avait ouvert un paquet de chips. Qu’importait que les chaussures soient gratuites, il était touché que parmi toutes ses connaissances, c’est à lui qu’il ai pensé à les offrir. « Merci quand même, c’est cool franchement.  » Il se sentait excité comme un Dobby devenu libre. Même si les baskets étaient d’un goût discutable, elles n’en restaient pas moins un cadeau sincère, et c’est ce que le gentil et cheesy Kwanhee retenait en premier.

Il se laissa faire en regardant dans le vague quand Jaehwan saisit son poignet pour noter à l’encre un numéro de téléphone sur sa peau. Un prof hein ? Le jeune homme sourit avec reconnaissance. Décidément, Jaehwan était vraiment généreux. « Tu sais, je suis en art, alors les maths… » Il s’esclaffa. Enfant, il aimait les maths et les sciences. Il aurait aimé faire des études dans ce domaine s’il avait eu le niveau. « J’ai pas eu mon année parce que je n’ai pas rendu mes projets… ou que je les ai rendu en retard… ou que je n’ai pas respecté la consigne. Pas sûr que ton ami puisse m’aider…  » Il hésita un instant, déçu de devoir refuser l’aide de son ami. « Il est calé en culture générale tu penses ? Il pourrait peut-être m’aider pour l’histoire de l’art après tout.  » Il se gratta le menton, pensif. Il enviait les gens intelligents. Kwanhee se verrait bien brillant. Moins naïf, moins fainéant, plus savant et créatif. Il avait beau essayer, à force de tout balancer sur les épaules de son père et de son obsession de faire de lui un pianiste, il n’avançait pas et restait sur ses misérables acquis. Il avait intérêt à bosser un peu s’il ne voulait pas passer sa vie à vendre des ramens déshydraté dans un combini miteux.

La proposition de Jaehwan le mis mal à l’aise. D’une certaine manière il avait très envie qu’il reste un peu plus longtemps pour égayer sa soirée. La nuit serait longue une fois de plus, tout seul dans la boutique. Mais il ne pouvait tout de même pas lui demander de l’aider à vérifier les rayonnages. Il était censé vérifier le stock au sous-sol et faire l’inventaire de ce que le gérant devrait commander pour le lendemain. Il avait pensé le faire plus tard dans la nuit, mais il n’y avait personne à l’horizon. Hésitant, il se dandina à côté du comptoir. « T’as sûrement des trucs beaucoup plus passionnants à faire qu’un inventaire tu penses pas ?  » Il se gratta l’arrière du crâne. « Si tu veux venir, je descend à la cave maintenant. Mais te sens pas obligé de m’aider.  » Il l’invita à le suivre, descendant à nouveau les escaliers encombré de cartons vides dans lesquels il shootait à chaque marche pour éviter à Jaehwan de trébucher. « Laisse la porte ouverte en descendant, je dois entendre si quelqu’un entre.  » Lança-t-il par dessus son épaule. Arrivé en bas, il tâtonna sur le mur pour trouver l’interrupteur et le pressa. Les néons crépitèrent faiblement pendant quelques secondes avant de s’allumer enfin, laissant apparaître l’habituel bazar de la réserve. Le jeune homme soupira. « Motivant hein ?  » Il s’enfonça entre les étagères en acier, laissant son regard de promener sur les cartons. Il en sortit finalement un au hasard et l’ouvrit à l’aide d’un cutter pour vérifier son contenu. Il compta le nombre de paquet de ramen qu’il contenait avant de le noter sur son carnet avec la référence. « Et je dois faire ça pour tout. Ça risque de prendre du temps alors si tu t’ennuies, n’hésite pas à me le dire !  »


Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Lun 25 Avr - 11:34

Feed the birds

Jaejae ✧ Kwanie

« Je sais que t'es en art babo ! » Il lui tire la langue, comme un gamin avant de continuer à manger avec plaisir. De toute façon, lorsqu'on contente son estomac, il est toujours heureux, alors bon. « C'est sur que si tu tends pas ton boulot aussi ! » Il lui tire la langue. Encore. « Moi j'vais devoir trouver un stage bientôt… ça va pas être facile. » Il soupir longuement et secoue la tête un peu avant de le regarder. « Oh oui, il aide n'importe qui. Enfin, c'est c'qu'on m'a dit, mais il s'arrête pas à la filière donc j'pense. Après tu sais, des fois, c'est juste bien quand y'a quelqu'un pour te motiver à bosser. Si on était dans la même section, j'le ferai avec toi ! J'peux juste t'aider en dessins. » Il hausse les épaules doucement avant d'enfourner une grosse poignet de chips dans sa bouche et la mastiquer avec plaisir. « Tu perds rien à lui faire un sms de toute façon. » Il hausse une épaule et sourit en ayant les joues complètement pleines de bouffe, lui donner un côté hamtaro craquant.

Il se rend compte qu'il a pas envie de décoller et lui propose de l'aider pour un petit temps, visiblement, ça met le renard un peu mal à l'aise qui sait pas quoi répondre, décrochant une moue boudeuse à l'étudiant, s'il lui dit un non catégorique, il va définitivement bouder, ça c'est clair. Il gronde un peu, intérieurement, espérant un oui, parce qu'il se voit pas attendre sur le comptoir pendant que Kwanie allait bosser et le regarder faire. Okay, il est paresseux, mais y'a des fois où faut mettre ça de côté. Pi, il a déjà bossé dans un combini. Quatre jours, mais c'est toujours mieux que rien. Il a fini par se faire virer après avoir fait tomber de dizaines de bouteilles de soju en verre par maladresse. Du coup, il a même pas été payé pour réparer les dégâts et les pertes causées… « Nop. » Il secoue sa tête avec conviction même si le mot inventaire lui fait froid dans le dos. C'est chiant et long c'bordel, mais à deux, ça ira plus vite au moins ! « Blablabla ! »

Il saute sur le sol pour se remettre sur ses pieds et manque de se casser la truffe en y mettant un peu TROP d'entrain. Il se retient, boude un peu, regarde ses pieds avant d'aller à la cave rapidement, attrapant le haut de Kwanie pour regarder autour d'eux. « C'est glauque comme dans les films d'horreur ici... » Ouais, franchement, c'pas accueillant comme endroit. Il secoue sa tête doucement avant d'observer Kwanie, puis de fixer ce qu'il note avec intérêt. Il attrape un bloc-note dans son sac à dos et un stylo et avant dans l'allée, se mettant dos à dos avec le renard pour faire la même chose que lui. « A deux, ça ira plus vite. » Il sourit grandement et fredonne la dernière chanson des red velvets avant de fixer les aliments un peu pensif. « J'suis content qu'on soit amis. »
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Mar 26 Avr - 23:10


"FEED THE BIRD"
ft Choi Jaehwan

Un peu mal à l’aise, il accepta néanmoins l’aide de Jaehwan. Ils iraient effectivement plus vite à deux, et de toute façon, il n’avait pas l’air d’avoir le choix. Soupirant, il reprit sa tâche, ouvrant un nouveau carton, plein lui aussi. C’était à ce demander ce qu’il faisait là, le stock semblait pourtant au beau fixe. Il fut surpris par la confession soudaine de Jaehwan, ne s’y attendant pas tellement. Les joues empourprées, il tritura nerveusement le coin de sa feuille, cherchant ses mots. Kwanhee était timide, peu habitué à parler de ses sentiments. Jusqu’ici, on lui avait d’avantage habitué à exprimer son amitié tacitement. Il ne se voyait pas ignorer l’annonce de son camarade. Un peu gêné, il se plongea dans son carton. « M-moi aussi je suis content.  » Barbouilla-t-il. Il admirait son ami d’être capable de dire les choses aussi directement. Rare étaient les gens qui lui avaient un jour dit cela. La plupart de plaignait de sa faculté unique à mettre leur vie sans dessus-dessous, ou son immaturité à la longue agaçante. Sans doute que le je garçon ne le connaissait pas depuis suffisamment longtemps. Il n’empêche que le plus jeune était ravi. « Désolé hein. De te faire bosser comme ça. La prochaine fois, on ira boire un verre ensemble. Ou jouer aux jeux vidéos. Enfin, faire un truc cool quoi !  »

Oui, c’était glauque. La lumière froide et saccadée, les murs nus, les étagères bringuebalante. Ce n’était pas Dallas, mais  le jeune homme avait fini par s’y faire. De toute façon il n’y passait pas tant de temps. Il regrettait simplement que ses collègues de jours n’aient pas pris le temps de commencer l’inventaire. Ils avaient tendance à considérer qu’il avait plus de temps la nuit. Idée stupide, il n’était jamais tranquille à l’idée de descendre ici seul. Premièrement parce qu’il n’aimait pas laisser la boutique sans surveillance à pas d’heure, et deuxièmement parce qu’il flippait. Combien de fois Kwanhee avait-il entendu des sons résonner à la cave depuis son comptoir ? Il avait beau se convaincre qu’il ne s’agissait sûrement que de bruit dans la tuyauterie, il ne n’avait aucune envie de savoir ce qui faisait réellement ce vacarme après minuit. Il était légèrement superstitieux. Seulement légèrement.

Sauf que parfois, des choses étranges se produisaient. Aussi, quand la lumière s’éteignit brusquement dans un crépitement annonciateur, Kwanhee recula d’un pas brusquemement, faisant riper son cutter qui vint entailler la paume de sa main. Il butta dos à dos contre Jaehwan et ne pu contenir un cri tant de douleur que de terreur. Il ne s’était pas attendu à le trouver derrière lui, ni d’ailleurs à se retrouver dans le noir soudainement. Fébrile, il se retourna, pressant sa main soudain poisseuse de sang dans la seconde encore valide. Trébuchant légèrement, il fit un pas à l’aveugle dans l’allée pour rejoindre l’escalier quand un claquement sourd et un cliquetis résonnèrent. La porte venait de se refermer. Toute seule. Un vent de panique saisit le jeune homme tout à coup. Privé de la lumière de la boutique en haut, il n’y voyait plus rien. Il tâtonna  au hasard. « Jaehwan ?  » Il s’accrocha à une étagère comme s’il lui devait son salut. « Si c’est toi qui a fait ça, franchement c’est pas rigolo.  » Gémit-il.


Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Mer 27 Avr - 15:58

Feed the birds

Jaejae ✧ Kwanie

« J'suis content de passer du temps avec toi ! » Il hoche la tête pour le rassurer, et puis, il va devoir faire la même chose à la salle d'arcade, autant prendre un peu d'expérience avant non ? Et puis, c'est p't'être mieux d'être à deux dans cette cave faut dire, elle est tellement, tellement glauque qu'il est pas rassuré le flamand rose et imaginer que bah, Kwanie, il est souvent seul ici, ça lui fait pas du bien dans le bide. Il observe un peu partout, comme pour se rassurer que ça va, tout en continuant de compter, mais les stocks sont pas si vides que ça, alors ça devrait aller vite nan ? Il a de l'espoir en tout cas de se dire que bientôt, ils pourront remonter à la surface. Ouais, ouais, c'est l'mieux. Mais des bruits étranges commencent à intervenir, et il commence à hausser un sourcil en déglutissant lourdement, et puis… BAM. « Aaaah... » Il sursaute lorsque la lumière s'éteint brutalement, ouvrant de gros yeux alors qu'il n'y voit absolument plus riiiiiiiiien du tout. « Eomma... » Il le murmure faiblement, en couinant, pour ne pas passer totalement pour un faible. Il sursaute d'avantage quand Kwanie lui bute dedans, de fessier à fessier… Il se tourne un peu en serrant des paquets de ramens entre ses bras, contre son torse, si fort qu'il peut les entendre craquer. La porte se ferme et se verrouille d'un coup, le faisant pousser un long, long, long couinement de peur et d'angoisse. « Mais... » il le murmure, pas vraiment vaillant avant de secouer la tête. « Non… promis, j'ai rien fait, j'ai envie de pleurer... » Plus sincère, tu meurs. Il attrape son téléphone pour mettre le flash en route et avancer vers Kwanie jusqu'à voir du sang. « Ah... » Tremblant un peu, il prend un torchon qui traînait par là et l'enroule autour de la main du Gumiho avant d'entendre des pas et des rires au-dessus de leurs têtes. « Soit… soit c'est des fantômes… soit des zombies qui vont nous garder pour plus tard… soit des voleurs… pourvus qu'ils nous tuent pas quoi que ce soit, on est trop jeunes... » Pas rassurant, non pas du tout même… Il attrape Kwanie pour le tenir contre lui… « Viens, on va s'cacher... » Ouais, on sait jamais si les affreux fantômes-zombies-voleurs décident de venir à la cave. « Aaaah… y'a mon sac en haut avec mes affaires… » Il couine un peu, bon, il a son porte-feuille dans la poche de son jean, mais quand même… « Allez viens... » Il le traîne jusqu'à un coin et se met assis avec lui en écoutant tout avant de regarder son téléphone. « J'ai aucun réseau pour appeler la police ou superman. » Il sursaute à chaque bruit trop fort et se tient au bras de Kwanie en fixant le plafond. « Pourvus qu'ils partent vite... »
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty Jeu 28 Avr - 20:45


"FEED THE BIRD"
ft Choi Jaehwan

Merde merde merde. Si ce n’était pas Jaehwan, le problème devenait sérieux. Soit il s’agissait de fantôme, soit il venait de se faire avoir comme un crétin pendant qu’on lui piquait sa caisse en haut. L’option numéro deux lui semblait plausible, au vue du des rires et des bruits de pas qui résonnaient à l’étage, mais les suppositions fumantes de son camarade ne le rassurait pas. Alors qu’il menaçait à chaque pas de trébucher sur quelque chose et se raccrochait désespérément au métal froid de l’étagère pour se guider, un flash de lumière blanche l’éblouie. Le blond venait d’allumer la lumière de son portable. Soulagé, il jeta un œil à sa main ensanglantée. Jaehwan le remarqua aussi car il s’empressa de bander la plaie avec un bout de tissus qui trainait sur un des meubles. La coupure le brûlait affreusement, mais il n’y pensait pas pour le moment. Il avait laissé son portable, son sac et surtout la caisse et le magasin ouvert à tous là-haut. S’il ne sortait pas d’ici maintenant, il serait renvoyé. Kwanhee se laissa gagner par la panique alors que son camarade le trainait dans un coin de la cave comme pour se cacher. Son ainé semblait passablement affolé. Il parlait d’appeler la police. Ou Superman. A l’évocation de ce nom, le cœur du brun bondit dans sa poitrine. Vu la situation, il allait être obligé de révéler sa vraie nature…

Inspirant profondément, il se releva devant son ami, les yeux clos et l’air solennel. «  Ecoute Jaehwan… J’aurais préféré que tu ne le saches pas mais… » Fit-il en entreprenant de défaire son tablier qu’il jeta dans un coin. «  La situation m’impose à te révéler ma vraie nature… » Il déboutonna un bouton de sa chemise, puis deux, puis toute la ligne. «  Je ne suis pas celui que tu crois. » La chemise vola rejoindre le tablier, dévoilant un magnifique T-Shirt arborant un large « S » à la typographie bien connue. «  Je suis peut-être pas aussi fréquentable que tu le crois. Bouge pas. Si je reste ici je suis au chômage, je dois les virer. »  Résolu, il remonta quatre à quatre l’escalier, son cutter en main. Comme il s’en doutait, ceux qui les avaient enfermé là avaient laissé la clé dans la serrure pour éviter qu’il ne puisse ouvrir de l’intérieur. Il fit passer la lame fine dans la fente et entreprit de pousser la clé afin de la faire tomber de l’autre côté. Il entendait des rires étouffés de l’autre côté. Cela le mit d’autant plus en rogne. Un effort supplémentaire lui permis de dégager l’obstacle. Victorieux, il sorti son trousseau et tourna la son double dans la serrure, ouvrant la porte.

Furieux, il jaillit dans le magasin, avisant immédiatement deux garçons, probablement à peine majeur. Facile, il allait user de son autorité naturelle pour les renvoyer dans les jupons de maman. L’un s’énervait sur le tiroir caisse avec un marteau tandis que l’autre pillait la vitrine d’alcool. « Eh les gamins, vous pensez pas que vous avez mieux à faire que de jouer aux cambrioleurs ? » S’enquit le caissier en s’avançant dans la boutique, l’œil mauvais. «  Vous avez trois secondes pour dégager avant que je n’appelle la police. » C’était du bluff, il avait laissé Jaehwan en bas avec le téléphone, et le sien était dans la poche de sa veste, derrière le premier type. Avec un peu de chance, ils le prendraient au mot et se tireraient sans faire trop d’histoire. Ses espoirs s’évanouir quand le plus grand des deux éclata de rire, lui conseillant, hilare, de retourner dans la cave s’il tenait à ses dents. Comme il ne reculait pas, il s’approcha et fit fuser son poing si près de sa joue que les larmes montèrent aux yeux du brun. Immobile, il lui rendit à son tour un coup qui loupa également. Presque aussitôt, l’autre braqueur se rua sur lui et lui emprisonna le cou dans son bras, le tordant vers l’arrière pour le faire tomber. Kwanhee n’aimait pas du tout la vision du marteau qu’il brandissait de son autre main. Il asséna un coup de pied au hasard, butant contre une jambe. Ça s’annonçait mal pour lui, il n’était pas Seungho, il n’avait jamais su se battre, même bourré. « Jaehwan hyung, si t’as envie d’appeler la Police ou Superman, ne te gène surtout pas ! » Hurla-t-il en direction de la cave.


Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Feed the birds • Kwanhwan Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !