88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 1


GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-hera


We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Lun 25 Juil - 21:36

We're up all night to Get Lucky !
ft. Im Caden
Outfit ~ Musique assourdissante résonnant à ses tympans, odeurs de sueurs et d’alcool, première heure de la matinée au cadran visible de manière aléatoire au gré des faisceaux lumineux multicolores : verts, violets, jaunes, roses et bleus tout y passait ; Hera cligna des yeux. Stoïque, un soupçon rigide, le dos droit sur son siège, elle observa cet univers psychédélique. Mais comment avait-elle atterri là ? La réponse était simple. Il suffisait de remonter un peu plus tôt dans la soirée pour le savoir.

Les nuits de seulement quelques heures s’étaient enchainées depuis plusieurs jours. La fatigue gagnait du terrain une fois le soir venu. Deux fois. Deux jours de suite elle avait fait une entorse à son rituel habituel. La veille, l’étudiante en médecine avait fini par s’endormir sur ses livres, à la bibliothèque, à la tombée de la nuit. Fort heureusement, personne ne vit le filet de bave qui commençait à couler au coin de sa bouche. Un peu plus et l’encre sur les pages sur livre ouvert en guise d’oreiller se serait souvenu de cet instant disgracieux.  Son sunbae de passage eut un geste sympathique presque surprenant de sa part en la réveillant et l’expédiant de manière autoritaire rentrer se coucher au dortoir. Il l’accusait de le déranger dans ses propres recherches si elle n’était pas fichue de rester éveillée à côté de lui. Elle lui aurait bien balancé un ouvrage à la figure, mais les muscles de son corps refusèrent d’obtempérer, ne réclamant qu’un profond répit bien mérité. Hera s’était donc exécutée sans rechigner. Elle n’avait même pas pris la peine de faire son petit détour habituel par le combini. De toute façon, elle n’avait presque plus un rond pour tenir jusqu’à la fin du mois, alors tant pis si elle ne s’achetait plus de bouteille d’eau pendant quelques jours et qu’elle se contentait d’en remplir une vide chaque matin au robinet du dortoir. Véritable zombie ambulant, la sino-coréenne de Singapour ne se souvenait même plus si ses colocataires étaient présents dans la chambre à son retour. Ce n’était pas non plus comme si elle avait tisser des liens de franches camaraderies avec eux. Dire qu’en plus de partager un espace plus restreint que son dressing à chaussures, elle ne devait cohabiter avec des mecs ! Alors là, bravo Papa pour l’idée de la punition ! Bien joué ! Sa mère en ferait certainement un infarctus si elle l’apprenait ! Hera aurait pu y voir son ticket de sortie de cet enfer, mais elle avait préféré se taire. D’une part, une des dernières choses qu’elle souhaitait était que les choses n’empirent davantage dans la relation de ses parents. D’autre part, son père l’avait mis au défi d’obtenir ce diplôme dans ces conditions de vie à la limite du déplorable à ses yeux de princesse pourrie gâtée, alors elle ne renoncerait sous aucun prétexte ! C’était un trait de caractère qu’elle partageait avec son frère : le refus d’abandonner !

Une bonne nuit de sommeil lui avait fait un bien fou ! Indéniablement, elle s’était sentie bien plus énergique tout au long de la journée d’aujourd’hui ! Journée assez peu chargée en heures de cours ce qui lui avait permis de passer d’autant plus de temps à la bibliothèque. Mais quelle idée avait-elle eu de choisir une telle filière ! Étudiant jusqu’au soir et au-delà, Hera avait eu l’impression que son cerveau allait exploser. Elle n’en pouvait plus de ce bourrage de crâne ! Plus rien ne rentrait, c’était impossible pour elle d’en mémoriser davantage ! Irritée au plus haut pour ses propres limites, dans un élan de rage, la demoiselle avait refermé ses livres et quitté la bibliothèque. De retour au dortoir de sa fraternité, l’étudiante enrageait contre elle-même parce qu’elle avait baissé les bras au lieu de persévérer ce soir. Mais là, c’était trop ! Elle faisait une overdose de termes scientifiques, de codes génétiques et de formules mathématiques !

« J’en ai ma claque de ces foutues études ! avait-t-elle pesté en poussant la porte de sa chambre. J’ai envie de tout foutre en l’air et de m’éclater un peu pour une fois ! »

Hera s’était aussitôt figée, tombant nez à nez à l’un de ses colocataires sur le point de quitter la pièce. Une lueur sembla s’illuminer dans le regard de ce dernier. Ni une, ni deux, sans avoir vraiment le temps de comprendre le pourquoi du comment, la jolie brune avait eu l’impression de se faire happer dans un tourbillon de folie et là voilà, assise dans cette boite de nuit, quelque peu décontenancée. Heureusement qu’elle s’habillait toujours avec élégance. Malgré le peu de temps de préparation dont elle avait disposé, la demoiselle ne sentait pas ridicule. Elle conservait même bien plus de dignité que ses filles aux robes moulantes si courtes qu’elles dévoilaient un bout de fesses à chacun de leurs déhanchés qui se voulaient sans doute sensuels mais lui rappelait davantage la parade amoureuse d’un éléphant de mer sur la plage. Haussant les yeux au ciel avec dédain, Hera jeta ensuite un regard à son reflet dans son petit miroir de poche pour une légère retouche maquillage, juste une touche de rouge à lèvres assez intense pour un contraste envoûtant avec le teint naturellement clair de sa peau.

Son colocataire investigateur de cette soirée impromptue revint alors vers elle, verres à la main. En vérité, elle avait presque cru un instant qu’il l’avait abandonné là, faute de l’avoir entendu prévenir se frayer un chemin jusqu’au bar pour commander à boire. Un très discret sourire trahit alors son soulagement lorsqu’elle le vit revenir. Hera accepta le verre, le remercia sans plus de cérémonie non plus et trinqua avec lui avant d’en absorber une première gorgée. Elle manqua de s’étouffer. De l’alcool ! Etait-elle stupide ou tout simplement encore trop innocente pour ne même pas avoir penser que Caden aurait pu lui rapporter une boisson alcoolisée ? C’était bien la toute première fois, à l’exception de quelques rares coupes de champagnes ponctuelles, qu’elle buvait un verre d’alcool. Ça n’avait pas l’air trop fort, elle ne devrait pas risquer grands effets…

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9006-im-caden-duccio-liens#316745 http://www.shaketheworld.net/t9002p10-im-caden-duccio-once-i-was http://www.shaketheworld.net/t9005-im-caden-duccio#316741


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Jeu 28 Juil - 0:58

we're up all night to get lucky
caden & hera


(outfit) il se sentait revivre; un sourire dessiné sur son visage tandis qu'il se dirigeait vers le bar de la discothèque, portefeuille en main. séoul, ville dynamique aussi bien le jour que la nuit, une ville propice à un nouveau départ, un possible épanouissement. et il devait l'avouer après deux ans dans la capitale coréenne, il éprouvait enfin le sentiment d'être à sa place. personne ne connaissait son passé, ni même la famille leone. personne ne se doutait un seul instant qu'il n'était pas coréen; son physique laissant peu de choix quant à sa possible nationalité évitant ainsi toute discrimination.les femmes le trouvaient mignon; adorable et si innocent tout le contraire de ce qu'il était mais chose qui rendait la séduction parfois beaucoup plus simple qu'il ne le faudrait. et ce soir il était excité, au sens propre comme au sens figuré du terme; et ce comme à chaque fois qu'il sortait en soirée. la musique qui s'inflitrait en lui rythmant son corps; les effluves d'alcool qui le faisait planer avant même qu'il n'ai commencé à consommer et les femmes. ô oui les femmes. elles et leurs délicieuses courbes; se pavanant sensuellement sur les pistes de danse; sans aucune pudeur et tout en subtilité. qu'est-ce qu'il aimait les coréennes ! les italiennes; il les aimait tout autant mais elles étaient beaucoup plus caractérielles et moins dociles. que les petites coréennes, elles, avaient su lui montrer les doux plaisirs qu'offrait la compagnie d'une partenaire ouverte, curieuse et parfois même soumise. refermant ses dents sur sa lèvres inférieures, il s'accoudait au bar; jouant délicatement avec les billets qu'il faisait glisser entre ses doigts. demain est trop incertain, profites aujourd'hui; aimait-il se répéter. il n'avait guère su profiter des personnes qui lui étaient chères par le passé; ni même de la vie qui lui avait été offerte. les conséquences avaient été lourdes et difficilement surmontable. mais si il avait bien appris une chose; c'est qu'il ne serait plus en mesure de profiter une fois enterrer à dix pieds sous terre.

un whisky coca et un monaco s'il vous plait. il tend les billets; un sourire satisfait dessiné sur ses lèvres tandis qu'il observe la serveuse s'occuper de ses boissons. petite jupe relativement courte; décolleté plongeant donnant un petit aperçu de son bonnet b ou peut-être bien c. Décidément tout le poussait à rejoindre le mauvais côté de la force et c'est donc avec un léger rire qu'il la remerciait en s'emparant des boissons; prêt à présent à rejoindre l'une de ses colocataires et novice de la soirée. parce que oui; il avait réussis à l'entraîner avec lui, cette jeune femme qu'il ne connaissait guère pour son côté festif mais bien plus pour son côté studieux. hera. elle avait du potentiel la demoiselle, un potentiel qu'elle ne semblait guère explorer bien trop concentré sur ses bouquins et ses cours. pourtant il pouvait le sentir; ce côté fêtarde qui n'attendait qu'une chose: exploser aux yeux de tous. et c'était bien là sa mission ce soir; lui ouvrir les yeux sur le monde de la nuit; décadence et déprave. un monde dans lequel elle pourrait aisément se vider l'esprit et se laisser aller sans craindre de ne rater un quelconque examen.

monaco pour mademoiselle lui lance t'il en arrivant à sa hauteur tout en lui offrant le verre de bière aromatisé avant de ne porter son propre verre à ses lèvres y prenant une bonne gorgée. son nez se plissant légèrement; il affiche une légère grimace avant de n'ouvrir grand les yeux. ça dégage sa mère. prononce t-il de sa voix légèrement rauque; un énorme sourire dessinné sur ses lèvres. je t'ai pris un monaco; car j'avais peur que tu ne tiennes jamais la soirée avec un alcool plus fort. regarde déjà ce que provoque une bière aromatisée sur toi. il lâche un léger rire moqueur après que la jeune femme n'ai manqué de s'étouffer; prenant de nouveau une gorgée de son elixir; son regard courant à travers la foule; à la recherche de personne qu'il pourrait éventuellement connaître. alors que penses-tu des lieux ? cool n'est-ce pas ? on devrait avoir quelques danseuses et danseurs d'ici une petite heure; si t'as un peu de chance ils te feront boire à la bouteille ... ou à la bouche. il lâche un énième rire tout en posant son regard de nouveau sur la demoiselle. il parlait en connaissance de cause; à son arrivée en Corée il avait eu la chance d'expérimentée les "traditions" des soirées en discothèque; telle que celle qui consistait à ce que les stipteaseuses remplissent leur bouche d'une liqueur d'alcool avant de ne choisir un client à embrasser afin de lui offrir le doux nectar alcoolisé. une action quelque peu écoeurante pour certaines personnes; pour caden c'était fun; le genre de truc qui l'éclatait du moment bien entendu qu'il s'agissait d'une stripteaseuse et non d'un stripteaseur. si le monaco ne t'aide pas à te détendre; n'hésites pas à boire dans mon verre. enfin si tu oses tenter plus fort. un petit coup d'oeil à hera et le voici qui se plaisait à la défier gentiment; après tout ils étaient là pour s'amuser n'est-ce pas ?







✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-hera


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Lun 1 Aoû - 9:18

We're up all night to Get Lucky !
ft. Im Caden
 « Je t'ai pris un monaco; car j'avais peur que tu ne tiennes jamais la soirée avec un alcool plus fort. regarde déjà ce que provoque une bière aromatisée sur toi. »
Hera arqua un sourcil à entendre son léger rire moqueur. Même la musique assourdissante atténuait le son de leurs voix ainsi que leurs intonations, elle n’en décelait pas moins cette once de moquerie. La tête haute et fière, elle lui jeta un regard noir. Il n’avait qu’à la prévenir aussi ! C’était l’effet de surprise qui lui avait fait manquer de s’étouffer, rien de plus. Etait-ce si improbable qu’elle ne sache pas ce que puisse être un « Monaco » ? Dans son esprit, ce n’était qu’une destination de vacances. Peut-être avait déjà entendu parlé d’un équivalent à Singapour mais son autre nom. Comme par excès de fierté, Hera en avala une nouvelle gorgée sans restriction tandis que son colocataire semblait chercher quelque chose ou quelqu’un du regard, tout autour d’eux. Cette fois-ci ce fut pas l’alcool qu’elle sentie passée, mais le nombre de calories et la quantité de sucre qu’elle pouvait ingéré en buvant cette foutue boisson. Sois forte Hera ! Sois forte ! Le lendemain, elle allait devoir redoubler d’efforts à l’heure de faire son sport pour éliminer tout ça.

« alors que penses-tu des lieux ? cool n'est-ce pas ? » La demoiselle balaya la boite du nuit du regard d’un air peu convaincu. D’accord, la musique n’était pas trop mauvais mais sans être transcendante non plus. Ça puait. Le sol collait par endroit où des imbéciles avaient renversés leur verre. On ne s’entendait pas parler, et tout le monde se retrouvait serré les uns contre les autres. Personnellement, c’était loin d’être « cool » à ses yeux. Comme à la recherche d’un peu de courage pour affronter cet endroit, Hera monta à nouveau son verre à ses lèvres qui permirent le passage à quelques gorgées.
« on devrait avoir quelques danseuses et danseurs d'ici une petite heure; si t'as un peu de chance ils te feront boire à la bouteille ... ou à la bouche »
Dégoûtant ! Mademoiselle dût plaquer sa main libre devant sa bouche pour ne pas recracher tout le contenu qu’elle venait d’avaler. Elle sentit les petites bulles de sa boisson lui monter au nez et secoua la tête pour chasser cette sensation.
« Un peu de chance, dis-tu ? répéta-t-elle écoeurée. Je préfère largement avoir la guigne plutôt que de me prêter à ce genre de jeu ! »

« Si le monaco ne t'aide pas à te détendre; n'hésites pas à boire dans mon verre. enfin si tu oses tenter plus fort. »
Les yeux sombres de Hera vinrent rencontrer le petit regard en coin qu’il portait sur elle. Elle le fixa, piquée au vif. Cherchait-il à la provoquer ? Si elle osait ? Il sous-entendait qu’elle ne serait pas capable de boire une boisson comme la sienne ? Sous prétexte qu’elle était une fille ? Ou parce qu’elle était pire qu’un oisillon tombé de son nid au milieu de ce night club ? Ne jamais sous-estimé Zhang Hera !
La demoiselle s’empara du verre de Caden sans un mot et en avala tout le contenu restant d’une traite avant de reposer fermement le verre sur la table où ils étaient installés. Oh phoque ! Ça brûle ! Hera sentit le nectar infâme descendre tout le long de son oesophage dans une sensation des plus désagréable. Venait-elle d’avaler du détergeant ou quelque chose du genre ? Et cet arrière-goût ! C’était tout simplement dégueulasse. Son abdomen se contracta et elle mit une main devant sa bouche sous l’effet cette impression de nausée. Damn ! C’était ignoble et elle allait avoir une haleine pire que celle que les crocodiliens de son père à l’heure du déjeuner !

Une fois sa capacité de parole recouvrée, elle adressa un regard fière et un soupçon interrogateur à Caden sous-entendant la question s’il était satisfait par sa réponse. Hera fit ensuite glisser lentement son verre sur la surface de la table en direction de son interlocuteur :
« N’hésite pas si tu as encore soif. »
Ses lèvres s’étiraient dans un doux sourire mais la lueur dans ses yeux trahissaient une toute autre nature de l’intention.

 « Donc, tu viens souvent ici ? »  lui demanda-t-elle histoire de meubler un peu la conversation.
Mais Hera décela qu’elle n’avait pas toute l’intention de son interlocuteur, ce qui l’irritait au plus haut point. En effet, les yeux du jeune homme semblaient davantage suivre les courbes dandinantes d’un postérieur trop serré dans sa robe moulante argentée qui venait de passer à côté  d’eux. Hera suivit également cette silhouette des yeux, le regard haineux. Non, elle n’était pas jalouse. Ça elle n’en avait que faire des fesses d’une autre, par contre, elle détestait qu’on ne lui accorde pas toute l’intention qu’elle jugeait lui revenir. Oh, mais voici Fesse-molle revenait par ici ! Hera tourna à nouveau la tête vers Caden. Un divin sourire illumina son visage de poupée.
« Réflexe ? » lui lança-t-elle.
Dans un parfait combo, l’instant suivant le pied de Fesse-molle sur ses talons trop haut perchés vint malencontreusement buté contre celui de Hera continuant de fixer le jeune homme. Seul bémol, cette guiche de Fesse-Molle au lieu de tomber en avant en direction des bras du blondinet, vacilla sur ses chevilles et se ramassa sur le côté dans un gémissement de lémurien. Hera baissa les yeux vers elle d’un air surpris. Tenant sa jeune fille en se lamentant, Fesse-Molle se mit à l’accuser tandis qu’un autre preux chevalier en rut s’était déjà empressé de venir la soutenir. Fesse-Molle commença par l’envoyer paitre pour continuer à geindre à l’encontre de Hera. La brunette afficha une expression pleine d’incompréhension. Elle jeta un regard feignant d’être perdue à Caden puis se reporta à nouveau vers sa victime pour lui dire en chinois sur un ton des plus innocents :
« Je suis désolée, je ne comprends pas ce que tu veux. Tu as un problème, pétasse ? »
Oui, ça c’était vraiment son péché mignon, insulter les gens en chinois. Et comme le ton de sa voix ne laissait sous-entendre aucune vélocité, à moins que Fesse-Molle ne parle aussi cette langue, elle ne soupçonnerait rien. Ce fut le cas en effet. Elle se retrouva hébétée et laissa finalement le chevalier transpirant qui ferait mieux de changer de marque de déodorant la redresser.

Un sourire presque angélique et satisfait adressé à son colocataire, Hera se remit à parler en coréen pour montrer à Fesse-Molle comme elle venait de bien se foutre de sa gueule :
« Cet endroit est plutôt cool finalement ! »
Elle se leva de sa chaise.
« Nous ne sommes pas venus pour rester assis toute la soirée, j’imagine ? » lança-t-elle avant de tourner les talons en direction de la piste de danse.
Hera laissa Caden faire son choix. Il pouvait profiter de l’ouverture avec la pathétique, l’accompagnait sur le dancefloor, ou encore faire tout autre chose qui lui chantait. Elle, elle, se fraya un passage au milieu des danseurs sous les regards parfois indifférents, envieux, admiratifs ou encore libidineux. Les effets de l’alcool montaient peu à peu. Elle n’en perdait pas pourtant sa dignité en dansant car elle avait, caractéristique familiale sans doute, le rythme dans la peau. Cependant, entre la chaleur, les lumières aveuglantes, la musique…etc. le démon alcool gagnait progressivement du terrain dans les veines de sa charmante victime.

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9006-im-caden-duccio-liens#316745 http://www.shaketheworld.net/t9002p10-im-caden-duccio-once-i-was http://www.shaketheworld.net/t9005-im-caden-duccio#316741


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Dim 21 Aoû - 0:39

we're up all night to get lucky
caden & hera


(outfit) il hausse un sourcil dubitatif lorsqu'elle s'empare de son verre. en voici une qui avait des couilles, ou alors n'avait-elle pas réellement conscience de ce qu'elle faisait. well, elle en aurait très bientôt conscience, ce qui arracha un petit sourire moqueur au jeune homme. c'était toujours le même schéma avec les femmes, il suffisait de les titiller, de se moquer gentiment d'elle en sous estimant qu'elles n'étaient guère capable d'entrer dans son jeu et voilà de quoi s'amuser pour la soirée. il tapote du bout des doigts sur la table, observant la jeune descendre le verre de quelques gorgées. un rire s'échappe d'entre ses lèvres face l'expression qui s'affiche sur son doux visage, si ça chauffe maintenant qu'en sera t-il plus tard dans la soirée ? " belle descente dis-donc ! " lui lance t'elle avant de ne refermer ses doigts autour du verre de bière aromatisée précédemment offert à la demoiselle. l'on ne peut pas dire qu'il était particulièrement fan du breuvage, mais pris à son propre piège, il se devait bien d'accepter les choses. c'est donc délicatement qu'il portait la pinte de bière à ses lèvres en buvant une longue gorgée, son regard se baladant sur les fines silhouettes des clientes de la discothèque pour venir s'arrêter avec appétit sur le postérieur d'une jeune asiatique. c'était ça le truc avec caden. il ne perdait jamais le nord, accompagnée ou non, il était toujours aux aguets tel un chien en chasse. il ne se le cachait guère, caden aimait les femmes et n'avait donc aucune honte à savourer la vue que lui offraient celles-ci de leurs formes délicieusement volumineuses. ne lui dites pas qu'une robe moulante n'était guère faite pour que l'on lorgne dessus. s'emparant d'une nouvelle gorgée de l'elixir, le jeune homme ne prêta pas attention aux paroles de sa colocatair bien trop occupée à scruptée cette possible proie qui se dirigeait vers eux. un petit coup d'oeil à hera et le voici qui froncer les sourcils face à ses mots. réflexe ?

plissant les lèvres, bercé par l'incompréhension, il tournait de nouveau la tête vers la jeune inconnue et ce juste à temps pour la voir trébucher sur les magnifiques talons de sa très chère colocataire, entraînant ainsi sa chute au sol. écarquillant les yeux, caden tournait la tête vers hera, un regard accusateur se posant immédiatement sur celle-ci. il n'était pas fou, ni même con et l'on ne pouvait pas réellement dire qu'il comprenait l'acte de la jeune femme qu'il savait bien entendu volontaire. c'était ça le problème avec les femmes, toujours dans la méchanceté gratuite. une méchanceté souvent injustifiée et enfantine. et après on disait que les hommes grandissaient moins vite que les femmes ... il entend la jeune inconnue geindre, se plaingant qu'hera l'ai fait tombé volontairement et la traitant de tout les noms possibles. caden bras croisé, ne prononce pas un seul mot, son regard fixant sa colocataire, un air perplexe dessiné sur son visage. il ne tolère pas particulière la violence gratuite ce qui en soit est un comble venant de la part du jeune homme. mais voilà, la réaction d'hera lui a coupé toute envie de vouloir draguer la jeune victime, que les gémissements éxagérés auraient à présent tendance à agacer. posant ses lèvres sur le rebord de son verre, il finit celui-ci cul sec avant de ne glisser sa main dans la poche de son jean pour en sortir son paquet de cigarette, en insérant une à la commissure de ses lèvres avant de ne l'allumer. l'avantage en corée c'est qu'il pouvait fumer librement, ce qui n'était guère le cas en europe.

hera prononce une phrase en chinois à l'inconnue qui quelque peu surprise finit par partir, épaulé par un jeune homme. s'humectant la lèvre inférieure d'un coup de langue, caden inspire une bouffée de nicotine, son regard scruptant la jeune gumiho. c'était quoi ça ? questionne t-il de sa voix grave la jeune femme. caden n'était pas doué pour lire les femmes, et même si la manière dont la demoiselle était tombé avait été relativement drôle à voir, il avait du mal à mettre un sens sur l'acte d'hera. c'est l'alcool qui te fait déjà de l'effet ? il lâche enfin un rire moqueur en la regardant se diriger vers la piste de danse. il porte sa cigarette de nouveau à ses lèvres, tirant une longue bouffée sur celle-ci avant de ne venir l'écraser dans le cendrier. il saute ensuite de son siège, se dirigeant vers la piste de danse, se faufilant entre les danseurs pour rejoindre la jeune femme. en général; il ne sort en discothèque qu'avec des amis de sexe masculin, ceux-ci demandent moins d'attention et ne lui en voudront guère si il part avec une femme sans le leur dire. mais hera est une femme, une femme qui ne sort jamais en discothèque et n'a donc pas l'habitude de boire. retrouvant la demoiselle, il se dirige vers celle-ci tout sourire avant de lui murmure à l'oreille " allez fait pas la gueule, j'vais te faire rire moi tu vas voir " lançant un petit clin d'oeil à la jeune femme, il fait mine de tendre l'oreille pour entendre le morceau qui passait à présent. caden n'était pas spécialement le genre d'homme à coller au cul des meufs lorsqu'il était en boîte. en ayant grandis dans des gangs, il avait plutôt eu la chance d'expérimenter tout type de dance de rue, cela n'avait pas fait de lui un expert du hip hop mais il s'en sortait plutôt pas mal lorsqu'il s'agissait d'être en rythme. il n'était d'ailleurs là que pour divertir la demoiselle. faisant signe à la demoiselle de le regarder c'est donc le sourire aux lèvres qu'il se mettait à danser, se faisant de la place sur la piste tout en remerciant faussement les autres clients par des clins d'oeils. l'on ne peut pas dire qu'il était tombé sur la meilleure chanson qu'il fût et il espérait sincérement qu'elle n'irait pas s'attarder sur les paroles de celle-ci, après tout il n'avait pas choisis le morceau, lui ne faisait que danser (musique&choré). passant un main sur son front quelque peu humide, il tire la langue à sa partenaire tout en éclatant de rire avant de ne lui faire signe de s'y mettre. " bah alors t'as cru que j'allais être le seul à faire mon show ? allez à ton tour princesse ! " un bon moyen de l'intégrer aux soirées noctures, sans qu'elle ne passe par la case danse cul collé à un inconnu, cuvette de toilette, podium à moitié ivre et fin de soirée en pleurs. car croyez le ou non; chaque soirée il y en avait des meufs comme ça.






✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-hera


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Sam 27 Aoû - 21:48

We're up all night to Get Lucky !
ft. Im Caden
C’était quoi ça ? Les effets de l’alcool ? Oui et non. Disons que les effluves alcoolisés ambiants mêlés à l’alcool qui s’insinuait dans ses veines ravivaient en elle de vieux démons mis en sommeil. Oui de la fierté, de la condescendance, de la méchanceté gratuite, c’étaient un peu tout ça à la fois. Et c’était tellement bon ! Mais ce divin et somptueux vice féminin était souvent assez peu compréhensible pour la gente masculine. Les sexes n’avaient pas vraiment la même façon de faire le mal. En principe, il y a des exceptions à tout. Et Zhang Hera avait un certain passif de vipère impitoyable sous un masque aussi angélique et radieux derrière elle. Les Gumihos n’imaginaient même pas à quel point elle avait pu changé, rien qu’à son arrivée à la Yonsei. Perdue et sortie de son territoire habituel où elle régnait en mettre, la princesse Zhang Hera n’était plus devenue qu’un chaton bien timide en comparaison à celle qu’elle fut à l’adolescence. Certes, la jolie brune n’était pas toujours fière du comportement hautain et méprisant au possible qu’elle avait pu avoir par le passé. Alors qu’elle arborait un joli visage de poupée, elle pouvait s’avérer d’une méchanceté cinglante. Si elle conservait un certain tempérament, la singapourienne avait grandi. Elle ne se permettait plus autant véhémence qu’à ses quatorze ans par exemple. Âge de son apothéose en tant que vile peste ! Néanmoins, elle ne pouvait nier se sentir encore grisée parfois lorsqu’une occasion d’humilier une personne qu’elle avait dans le pif pour x raison se présentait. Ce fut le cas ce soir-là, et Hera s’était contentée de répondre à la question de Caden avec un sourire aussi disant explicitement : « je suis la reine des garces. »

Dansant ensuite sur le dance-floor, Hera commençait peut-être à perdre peu à peu toute la bonne conscience de son esprit. Tel un étau de chiens affamés, plusieurs hommes de différents âges commencèrent à se resserrer autour d’elle. Bien que transporter par la musique, la jolie brune n’en était pas réduit à l’état de ne pas s’en rendre compte. En vérité, elle se tenait prête à expliquer clairement au premier qui oserait s’approcher d’un peu trop près qu’il ferait mieux de garder ses distances. Elle sentit contact soudainement. Son corps se raidit. Un souffle, une voix glissa jusqu’à son oreille. Caden ! Il avait bien failli se prendre un mauvais coup sans le savoir. Elle fronça légèrement les sourcils à ses paroles puis le suivit du regard avec une certaine curiosité interrogative. Son co-fraté se fit de la place sur le dance-floor. Son audace et son aplomb déroba un léger sourire en coin à la demoiselle, intriguée. Il était plutôt bon comme danseur ! Du moins, parmi la plupart des danseurs qu’on pouvait trouver dans une boite de nuit. Autour, différents regards se jetaient sur Caden faisant son show. Certains étaient amusés, voire admiratifs. D’autres plus rembrunis de le voir occuper autant d’espace. Un cercle semblait s’être formé autour de lui. Hera en tête des spectateurs. Puis, lorsqu’il vint en face d’elle et lui tira la langue, elle eut un très mauvais pressentiment. Ça puait grave là ! Et ça n’a pas raté ! Il l’invita à le rejoindre. Ou plutôt, il laissa entendre qu’elle n’avait la possibilité de se défiler quant au fait de se donner elle aussi en spectacle. Hera se mordit légèrement la lèvre. Elle n’avait pas franchement envie de se retrouver au coeur de l’attention en train de danser. Mais elle avait encore moins envie de se défiler !

Se redressant avec assurance, la jolie brune effectua un pas en avant. S’il croyait qu’elle allait se dégonfler, il se mettait le doigt dans l’oeil ! Et si là n’était pas sa pensée, eh bien, il obtenait toute satisfaction. Au moment où elle s’apprêta à esquisser un premier pas de danse, le DJ changea de musique. Elle tendit l’oreille. Sérieusement ? Ça ne pouvait limite pas être pire. Enfin si, évidemment, il y avait toujours pire, mais disons que… Voilà quoi ! (musique) Bon bah tant pis ! Il y avait plus qu’à quand même ! La singapourienne s’avança d’un pas assuré et dansant vers Caden, le repoussant du bout de son doigt à hauteur de son torse jusqu’au milieu du cercle qui s’était formé autour d’eux. Toutes ces séances à apprendre et imiter les chorégraphies de leurs chanteurs préférés avec ses soeurs ainées pendant des années allaient révéler leurs fruits au grand jour ! Et parce qu’elle était d’une nature acharnée et compétitive, Hera était devenu la meilleure danseuse des trois soeurs. Il était impensable de se laisser distancer par ses ainées dans l’esprit de la jeune fille et cela dès un très jeune âge. Alors si pour les dépasser, elle devait répéter, répéter, et encore répéter une même chorégraphie pendant des heures, elle le faisait. Ces moments de partage entre soeurs n’étaient pourtant à l’origine qu’un jeu, mais Hera était ainsi, refusant toujours de perdre la face en toutes circonstances.

La brunette ne se démonta pas durant les minutes où la chanson fut diffusée jusqu’à ce que le DJ passe à nouveau à la suivante. Elle s’arrêta, jeta un regard en direction de son partenaire, légèrement essoufflée et de la sueur perlant sur son front. Hera était carrément remontée à bloc à présent ! Son regard pétillant en témoignait. Et c’était tant mieux puisqu’apparemment, la soirée ne faisait que commencer ! Le DJ saisit son micro pour motiver la foule de danseurs sur le dance-floor.
« Qui veut une bouteille offerte par la maison ? lança-t-il dans son micro. Allez ! Je veux voir toutes les plus belles filles devant moi pour venir chercher la bouteille ! Pleins d’autres cadeaux à gagner ! »
Son collègue s’était posté devant les platines en hauteur brandissant une série de tickets correspondant à un cadeau surprise différent chacun. Il tendit le bras au-dessus de la foule. Le but était bien évidemment de venir réussir à décrocher un ticket. Sauf que l’homme était bien trop haut pour se contenter de lever les bras afin d’y parvenir, même perchée sur des talons de quinze centimètres. Une seule solution ! Hera jeta à nouveau un regard à Caden. Il avait sans doute déjà compris ce qu’elle avait en tête mais elle le précisa néanmoins, comme pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas vraiment le choix lui non plus :
« Porte-moi sur tes épaules ! »



Sweet Love & Virgin snow

"J'ai un copain et je l'aime, si je te parles, c'est pas pour te draguer, okay ?"
#namého #Hyera

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9006-im-caden-duccio-liens#316745 http://www.shaketheworld.net/t9002p10-im-caden-duccio-once-i-was http://www.shaketheworld.net/t9005-im-caden-duccio#316741


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Ven 30 Sep - 9:51

we're up all night to get lucky
caden & hera


(outfit) il aimait se donner en spectacle, c'était tout à fait le genre du jeune italien, il n'avait guère honte de sa personne et ne se souciait que trop peu du regard d'autrui. combien y avait-il de chances qu'il ne recroise ces personnes ? il s'ambiance, il s'amuse, il s'ennivre et c'est tout ce qui compte. hera semblait apprécier la soirée du moins c'est ce que son sourire laissait transparaître lorsqu'il lui faisait signe de prendre sa place sur la piste de danse, au milieu du cercle que les clients de la discothèque avaient formés. il n'avait aucun doute concernant la capacité de la jeune femme à relever le challenge. tout comme elle le lui avait démontré quelques minutes auparavant, hera ne semblait guère être le genre de femme à se démonter, ni même à baisser la tête. c'est donc tout excité qu'il se calait une place parmi le public sifflant à l'intention de la demoiselle et se mettant par moment à hurler.

" H to the E to the R to A, démontes tout HERAAAAAAA !" les bras en l'air, il porte le pouce et l'index de sa main droite à ses lèvres de sorte à siffler de nouveau, tandis qu'il rabas son bras libre sur les épaules d'un jeune homme tout aussi excité par la performance de la jeune gumiho; l'entraînant avec lui dans ses encouragements adressés à sa jeune colocataire. il devait l'avouer, la jeune femme se débrouillait vraiment bien, bien mieux que la plupart des minettes dont le seule mouvement consisté à remuer leur popotin contre l'entrejambe d'un vulgaire inconnu. le spectacle de sa jeune colocataire était donc beaucoup plus plaisant à regarder et le rendait relativement fier, comme si il s'agissait de son petit oisillon qui faisait ses preuves.

quittant quelques instants du regard la jeune hera, il croisait furtivement le regard d'un groupe de jeunes filles lui faisant signe de les rejoindre à leur table, ce à quoi il ne porta guère attention bien trop intrigué par le dj qui montait sur la scène, un énorme sourire dessinné sur ses lèvres, visiblement satisfait de la prestation de la jeune étudiante. lorsque la musique prit fin, celui-ci prit immédiatement la parole, probablement pour ne pas perdre le soudain intérêt des clients de la discothèque. se dirigeant vers hera, caden passait une main sur son épaule, un grand sourire dessinnait sur ses lèvres " t'aurait pu me le dire que tu gérais autant, ça m'aurait éviter de me ridiculiser précédemment " s'exclame t-il avant de ne lui tirer la langue, son attention se reportant sur le dj. voici que la soirée prenait un autre tournant, le genre de tournant que l'italien aimait tout particulièrement. gagner, qui n'aimait pas gagner n'est-ce pas ? encore plus lorsqu'il s'agissait d'un bon gros magnum de champagne !

se retournant vers sa colocataire, il n'attends guère que celle-ci ai finis sa phrase pour s'accroupir et se glisser entre ses jambes, se relevant rapidement avec la jeune femme sur les épaules. quelques coups de coudes, des croches pieds et le voici qui se glissait près du devant de la scène, ses mains sur les cuisses nues de la demoiselle, de sorte à la maintenir saine et sauve sur ses épaules. " t'as intérêt de gérer hera, j'le veux ce magnum ! " il sautille légèrement, faisant craquer son cou avant de n'observer rapidement les autres demoiselles qui les concurrençaient. " oulalala ça en fait de la demoiselle là; mais attention mes chéries, ça suffit pas de juste bouger vos petits bras, j'veux en avoir pleins les yeux, montrer moi tout ce que vous avez tout ! " il écarquille les yeux et dégluttit lorsqu'il aperçoit une jeune femme retirer son débardeur, pour offrir à tous la vue de sa poitrine relativement généreuse que seul un petit soutien gorge cache. en soit ce n'était pas réellement une surprise après tout c'est ainsi que ça marchait en discothèque et c'est aussi ainsi que l'on attirait la clientèle masculine. " t'as de la concurrence ma belle, ça va être chaud de gagner quelque chose " il ne la sous estimait pas, loin de là mais il n'attendait pas d'elle qu'elle se déshabille et ce juste pour gagner une bouteille de champagne, encore heureux qu'il avait du respect pour sa jeune colocataire.  forçant légèrement le passage, il tentait difficilement de se rapprocher du dj de sorte à ce qu'hera puisse plus aisément se faire remarquer et ce malgrè les grommellements et injures de certains clients. " cris hera, cris hera, attire son attention ! " il relâche les cuisses de la demoiselle, pour envoyer balader ses bras dans les airs tout en criant à tout va au rythme de la musique qui passait en fond. "BOMBAYAAAAAAAAAAAAAAA, TOUT LE MONDE AVEC HERA"






✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-hera


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Lun 3 Oct - 19:18

We're up all night to Get Lucky !
ft. Im Caden
Les muscles de Hera se contractèrent légèrement lorsque Caden vint poser son bras sur ses épaules tandis que le DJ clamait son challenge au micro. Le blond avait beau être son colocataire de chambre à la fraternité, la singapourienne en était toujours aussi peu tactile avec la gente masculine. Sous ses airs très assurés, en vérité, elle n’en menait souvent pas large à proximité réduite avec les garçons. Même si en contrepartie, elle n’hésitait guère jamais à les engueuler lorsqu’elle faisait un de ses petits coups de sang assez récurrent. De surcroit, ce fut bien parce que l’alcool dans son sang altérait en partie son tempérament qu’elle le repoussa pas à distance. Colocataire d’accord, mais mec qui pue la sueur et moite de transpiration – comme toute personne au sein de la boite nuit –, non merci.

Et en matière de proximité, encore une fois, Hera avait mal analyser le fossé entre la théorie et la pratique lorsqu’elle avait sommé Caden de la porter sur ses épaules. Celui-ci n’avait d’ailleurs guère attendu son « ordre » qu’il s’était déjà glissé entre ses cuisses. À cette sensation alors qu’il la soulevait en émergeant d’entre jambes, la jeune fille déglutit. Ses joues devinrent rouge de l’éclat d’une pivoine à son apogée. Cette situation était extrêmement embarrassante. Et le contact des mains moites du garçon sur ses cuisses dénudées par le pan de sa robe déjà assez courte remontées, ne fit que renforcer son sentiment de gêne. Sur le moment, ses propres mains se posèrent instinctivement sur celle de Caden dans un réflexe de pudeur, comme  si elle avait voulu lui dire de les retirer. Oh comme elle aurait aimé disparaitre à ce moment là ! Elle aurait pu réclamer à descendre aussitôt, quitte à le frapper sur le sommet du crâne s’il refusait, pourtant elle ne le fit pas. Il y avait un challenge à relever, hors de question de se défiler pour si peu !

Et Caden leur fraya un chemin jusqu’au pied de l’estrade où trônait le DJ. Devant les platines, la plate-forme se prolongeait en un assez étroit promontoire où deux hommes du personnel chargés de l’ambiance et le détenteur des tickets assistaient le DJ dans son intention de faire monter l’euphorie dans l’assemblée. Bouger les bras n’étaient pas suffisant ? Hera trouvait que tout ceci lui semblait déjà bien assez pourtant ! Mais tout le monde n’avait pas les mêmes standards que la singapourienne. Elle put le constater lorsque sous son regard effaré, une fille dévoila sa poitrine sans pudeur. Instinctivement, Hera planqua un bras contre la sienne. Alors là, oui mais non ! Peut-être pouvait-elle être prête à tout pour gagner, mais il y avait néanmoins des limites à ne pas franchir. Non, elle n’était psychologiquement pas du tout prête à s’adonner à ce genre d’exhibition. Elle appliquait encore toute une stratégie afin de dévoiler le moins de peau possible à ces deux camarades de chambre masculin, ce n’était pas pour en offrir davantage à une foule de parfaits inconnus.
 « T'as de la concurrence ma belle, ça va être chaud de gagner quelque chose »
« Nous n’utilisons peut-être pas les mêmes armes, mais ce n’est pas une bonne raison pour abandonner ! » rétorqua-t-elle avec détermination.
Puis, lorsque Caden parvint à la porter jusque sous le nez du DJ et de ses assistants, la belle brune dévoila son sourire resplendissant, se tenant bien droite de façon à ce que sa poitrine soit mise bien en avant sans perdre de sa dignité – du moins pas davantage qu’elle n’en avait déjà perdu dans cette soirée. Sa rivale se dénudait peut-être, mais Hera savait pertinemment à quel point, elle était dix fois plus jolie qu’elle. Et de manière certes peu spontanée, et témoignant de son manque indéniable d’expérience de festive de la sorte, la singapourienne se mit à crier, bras en l’air.

Caden lâcha sa prise sur ses cuisses afin de l’accompagner, sa voix inexorablement bien plus porteuse. Cependant, Hera ne s’y attendait pas, son centre de gravité altéré par l’alcool, elle se sentit légèrement chavirer. Avant qu’elle ne perde l’équilibre, une main vint saisir la sienne. L’assistant de Dj qui était intervenu vit comprendre à Caden de se rapprocher encore un peu afin que la jeune fille puisse grimper sur l’esplanade.
« On encourage Hera la déesse grecque qui est parmi nous ! » scanda le DJ.
Deux autres filles furent inviter à monter également, dont celle la gorge dévoilée. Les tickets de lots furent distribuer parmi les femmes restant dans la fosse, à l’exception bien sûr du Magnum de Champagne qui serait décerner à l’une des trois sélections.
« Aller, mesdemoiselles, montrer nous comme vous êtes belles quand vous bougez votre corps ! »

Du haut de son promontoire, Hera jeta un regard de détresse à l’attention de Caden, mais celui-ci sembla plus chercher à l’encourager. Ses iris sombres glissèrent sur sa voisine l’exhibitionniste. Rien que pour ça en fait, la singapourienne avait envie de l’écraser. Bien ! Elle rejeta sa chevelure  longue chevelure détachée en arrière. Que la bataille commence ! Les trois filles eurent à danser sur la plateforme, tandis qu’à leurs pieds les hommes s’agglutinaient de plus en plus. Notamment du côté de Hera, bousculant plus ou moins son camarade, qui dans le feu de la compétition avait omis qu’elle portait une robe et que ces messieurs se trouvaient en contre-bas par rapport à elle. La troisième fille finit par être inviter à quitter le podium. Elles n’étaient plus que deux dans la course. Une bouteille de vodka fut apportée à chacune, doté d’un bec verseur. Les demoiselles avaient pour mission de combler la soif d’un maximum de ces messieurs possible. Sa rivale usa de  tous les stratagèmes possible : se pencher fort en avant pour offrir une vue imprenable sur sa poitrine en grande partie dénudée, s’agenouillée, verser l’alcool dans sa bouche avant de le faire couler dans celle de ces inconnus. Immonde ! Hera, elle se contenta de s’accroupir avec une aisance déconcertante qui sans elle n’en ait conscience révéla sa souplesse et son agilité. Telle une déesse pleine de grâce, elle versa quelques gorgées de vodka dans une multitude de bouche. Ses yeux cherchèrent néanmoins Caden dans la foule, comme pour se rassurer un peu même si en apparence, elle ne semblait en rien douter. Le blond avait vraisemblablement été quelque peu enseveli par la foule et par cette occasion, happé par les groupes de jeunes filles qui lui avaient fait de l’oeil un peu plus tôt.

Bien qu’il s’efforçait de paraître impartial, Hera avait la faveur du Dj qui l’avait repéré lors de sa performance précédente qui intimait déjà à l’un de ses assistants de lui transmettre sa carte avec son numéro de téléphone une fois que le challenge serait terminé. Elle était sur point de l’emporter. Ce fut sans compter sur cet homme qui vint attraper sa cheville et la tira vers le bas avec eux au milieu de la fosse.
« C’est pas ton alcool qu’on veut ma chérie ! » dit-il en accompagnant son geste.
Hera perdit l’équilibre et tomba en avant, heureusement – ou pas – rattrapée par un autre jeune homme en face d’elle.
« Comme c’est dommage ! s’exclama le DJ au micro. On applaudit notre gagnante ! » proclama-t-il la victoire de l’exhibitionniste.
Discrètement, le dj échangea quelques mots avec l’assistant auquel il venait de remettre sa carte juste avant, ajoutant de transmettre le message stipulant qu’il proposait à la demoiselle de partager une bouteille avec en guise de consolation.

Mais pendant ce temps, avant que l’assistant ne descendent dans la fosse, Hera avait donc atterrit dans les bras d’un inconnu.
« Merci… » prononça-t-elle un peu embarrassée, le regard fuyant.
Elle voulut s’extraire mais les mains de l’individu restèrent fermement posées sur sa taille.
« Le héros a bien le droit à une petite récompense ? sous-entendit-il en se penchant vers son visage. Un baiser torride par exemple… »
Et il insista pour approcher de plus en plus ses lèvres, tout en exerçant une pression pour maintenir la taille de la jeune fille à de plus en plus à proximité de son corps tandis que celle-ci essayait de résister dans un rapport de force inégale. Allait-elle devoir recourir à la violence pour s’en extirper ?



Sweet Love & Virgin snow

"J'ai un copain et je l'aime, si je te parles, c'est pas pour te draguer, okay ?"
#namého #Hyera

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden ☆  Aujourd'hui à 11:31


Revenir en haut Aller en bas

We're up all night to get lucky ! ft. Im Caden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» We're up all night to get lucky ▬ Caem
» 02. We're up all night to get lucky.
» we're up all night to get lucky
» We're up all night to get lucky » Meadow
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Zone Sud :: XS Night Club-