73 2656 points
13 membres
68 303 points
14 membres
120 042 points♛
18 membres
17 215 points
8 membres



 
C'EST L'HEURE DES NOUVEAUTÉS PAR LA !

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9189-choi-rae-won-i-ll-be-there-for-you-when-the-rain-starts#321982 http://www.shaketheworld.net/t9073-choi-rae-won-dance-when-you-r http://www.shaketheworld.net/t9186-choi-rae-won#321955


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Sam 6 Aoû - 22:57


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Eun Hye - RaeEun♥

Mouvant au rythme de la musique, je tente, du mieux que je peux, de maintenir la cadence de mes pas, transpirant chaque seconde un peu plus. Le cœur palpitant à tout rompre, le corps ruisselant, la gorge asséchée, je danse, encore et encore, jusqu'à en perdre haleine. Je suis déterminé, à réussir, je suis déterminé à tout donner ce soir. Je ne veux pas regretter, je ne veux pas me dire que j'aurai pu faire mieux, même si je vais forcément le dire à la fin, je veux être certain d'avoir montré mes capacités en danse ainsi que celles de mon groupe. Je sais que ces derniers jours n'ont pas été de tout repos, moi leur mettant une certaine pression, les poussant un peu plus, les enguirlandant parfois sur des détails semblant futiles, mais c'est grâce à toute cette pression, à toutes ces remontrances, que nous en sommes là aujourd'hui, à pouvoir faire une autre représentation, une opportunité qui n'avait pas pointé le bout de son nez depuis quelques jours déjà. Certes, le groupe n'a pas pour but de donner à chaque fois de représentations de danse, de se montrer au grand jour, mais quelque part cela permet de valoriser chacun mais aussi de montrer nos performances en terme de cohésion, de puissance et autres. Je suis en tout cas fier de mon petit groupe. La première partie du spectacle est terminée, nous permettant ainsi de faire une pause, de boire de l'eau, de respirer, de penser à autre chose. Nous n'avons que 10 minutes entre les deux parties et cela passe relativement vite. J'ai à peine le temps d'aller aux toilettes, de boire de l'eau, de discuter avec les membres sur certains points, qu'il est déjà tant pour nous de remonter sur scène. Je jette un rapide regard dans la salle, observant l'audience, le stress me prenant de nouveau la gorge. C'est alors qu'en épiant la salle, je vois une silhouette, qui se détache des autres, une silhouette que je ne connais que trop bien, me faisant écarquiller les yeux et rentrant immédiatement me cacher. Je fronce des sourcils me demandant bien la raison de sa venue ici. Soit c'est le grand hasard, soit je ne sais pas, elle m'a peut être retrouvé, aperçu sur une affiche avec mon nom, et le lieu de l'actuelle représentation, je ne sais pas, mais autant dire que sa présence me dérange, me déstabilise. Je ne m'attendais absolument pas à la voir, pas ici, pas maintenant. Je ne suis pas prêt. Enfin, je n'ai pas besoin d'être prêt, mais je ne saurai quoi lui dire si elle vient me parler à la fin. Comment vais-je m'en sortir ? Sauf si je suis pas la porte de rivière ? Mais elle va forcément me voir su scène dans quelques secondes et je ne peux l’ignorer. Elle va vouloir me contacter, très certainement, alors cela ne sert à rien d'ignorer. J'avance donc vers la scène, commence quelques pas, essayant de me concentrer sur ma tâche, sur ma danse, me laissant transporter par celle-ci, mais à quelques secondes de la fin, mon regard croise le sien, me déstabilisant quelques secondes, Regard qui, après quelques secondes, finit par me faire glisser, négligeant ainsi ma concentration. Je me reprends toutefois rapidement, sentant le regard menaçant de mes coéquipiers, essayant de cacher cette erreur fatale. En tant que leader du groupe, je n'ai droit à aucune erreur mais il faut dire que elle, ici, aujourd'hui, à cette heure-ci, comment, pourquoi . . . toute une flopée de questionnements qui vient me perturber. Fort heureusement, c'est la fin de la représentation et le groupe et moi-même, nous quittons la piste de danse. Je pressens un sermon de la part de mes coéquipiers mais avant qu'ils ne disent quoique ce soit, je revois sa silhouette dans ma champ de vision. Gêné, j'avance, une main sur la nuque, un léger sourire, intimidé. « Salut ». Woah, je n'ai pas d'autres mots qu'un simple salut ? « ça fait longtemps », de mieux en mieux ! Pour la soirée retrouvailles on repassera quand même.






Don't try to be what you're not. If you're nervous, be nervous. If you're shy, be shy. It's cute.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7116-yoon-eun-hye http://www.shaketheworld.net/t4159-yoon-eun-hye-dedicace-a-tous- http://www.shaketheworld.net/t4269p10-yoon-eun-hye


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Jeu 11 Aoû - 14:21


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Rae Won - RaeEun♥

Entourée de plusieurs personnes autour de moi, je regarde les shows proposés par différents crew. Je ne connais pas réellement le monde de la danse, me contentant d'avoir l'avis d'un simple mortel. Je suis une véritable débutante mais je profite de mon prochain rendez-vous pour découvrir ce milieu. Affichant une mine joyeuse, je dois avouer que certains mouvements sont terriblement impressionnants. Et puis, je suis également excitée à l'idée de rencontrer cet homme avec qui je discute depuis plusieurs jours maintenant. Je ne connais pas réellement son identité contrairement à lui. Alors, je guette comme si un spectateur ou un danseur me lancerait un regard, synonyme d'indice. Toutefois, je doute qu'on puisse me repérer dans cette foule. Évidemment, ce n'est pas un concert mais notre pays est plutôt intéressé par les b-boy. Beaucoup d'entre nous jouent alors le jeu  et je suis loin d'être une exception. Applaudissant avec énormément d'entrain le groupe qui vient de terminer sa prestation, une nouvelle rotation s'opère et l'A.. quelque chose crew reprend possession de la scène. Ils sont plutôt doués et d'après la réaction de certains de mes voisins, je suppose qu'ils ont une bonne réputation. J'affiche un sourire, sentant qu'ils allaient, eux aussi, nous en mettre plein les mirettes. Fixant chacun des membres pour me faire un avis de leur niveau, aussi illégitime soit-il, mes yeux se posent ensuite sur le jeune homme dont la silhouette me semble plus musclée que celle des autres. Il a l'air plutôt pas mal mais j'ai aussi cette étrange sensation. En effet, j'ai une impression de déjà vue quand je vois la forme de son visage. Trouvant un moyen de me rapprocher de la scène pour éviter d'être dans la confusion encore plus longtemps, je reconnais finalement un ami d'enfance... Rae Won ? Mes lèvres s’entrouvrent mais cette fois-ci, c'est surtout dû à la surprise. Je n'aurais jamais pensé croiser sa route à nouveau, encore moins après toutes ces années. Aucune reprise de contact, aucun moyen de savoir ce qu'il était réellement devenu. Ses parents n'ayant pas pu éternellement renseigner les miens. Mon cœur se serre un peu alors que de l'eau a pourtant coulé sous les ponts depuis. Je ne l'ai pas attendu toutes ces années mais notre dernière rencontre m'a toujours laissé amère. Ne le lâchant pas du regard, je remarque le déséquilibre du danseur après que ses yeux aient enfin rencontré les miens. Cette situation est plus que gênante. Je n'ai même pas le temps de souffler une seconde sachant que le crew descend de la scène. Je ne sais pas si c'est une bonne idée d'aller à sa rencontre étant donné qu'il est à l'origine de la fin de notre amitié. Après tout, c'est bien Rae Won qui est parti du jour au lendemain ? Je fronce doucement les sourcils, dérangée à l'idée de passer mon chemin. Je passe ma main vers la mi-longueur de mes cheveux, me rappelant aussi que j'ai quelqu'un à voir. Mais au fond... Je risque de m'en vouloir si je le laisse passer. Je ne suis pas certaine qu'il prenne la décision de me voir. Alors devrais-je forcer le destin ? Oubliant finalement la suite de la compétition, mes jambes me guident automatiquement vers l'espace où se regroupent les danseurs. J'ai toujours aimé me mettre dans des situations farfelues et à mon avis, celle-ci risque de le devenir en un clin d'oeil. J'aperçois notamment un Rae Won assez déconcerté à quelques mètres de moi et je me sens de plus en plus tendue quand je réduis la distance entre le jeune homme et moi-même. Toutefois, c'est mon ancien ami qui prend la parole en premier, se contentant d'un simple salut et d'un constat des plus effrayants, n'est-ce pas ? Après l'avoir salué à mon tour,  je mordille ma lèvre inférieure et lui réponds : « Oui, ça fait longtemps. » Malheureusement. Je marque une brève pause avant d'ajouter dans la lignée : « Je pensais que tu n'allais pas me reconnaître d'ailleurs. Tu es parti, il y a environ dix ans, non ? » Question inutile sachant que je me souviens encore de ce moment, de cette période de ma vie. J'ai beau ne pas la ressasser tous les jours, tout est revenu quand j'ai reconnu son visage. D'ailleurs, je ne suis pas la seule qui a une bonne mémoire ici. Je tourne ensuite la tête vers la scène tout en lâchant un rire plutôt nerveux. « C'est surprenant de te voir ici, Rae Won. » Je lui adresse finalement un léger sourire. « Je n'aurais jamais imaginé te croiser dans une telle compétition mais au moins, je vois que tu es en forme. » Il faut dire que Rae Won n'avait pas toujours été un enfant entouré des bonnes personnes.





I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9189-choi-rae-won-i-ll-be-there-for-you-when-the-rain-starts#321982 http://www.shaketheworld.net/t9073-choi-rae-won-dance-when-you-r http://www.shaketheworld.net/t9186-choi-rae-won#321955


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Jeu 1 Sep - 18:48


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Eun Hye - RaeEun♥

Je ne sais pas pour quelle raison je ne suis arrivé qu'à aligner ces mots, si dénués de sens, si puérils, et si distants aussi. Bien sûr que cela fait longtemps, bien sûr que je ne l'ai pas vu depuis de nombreuses années, enfin, réellement parlant, face à face, mon regard tourné vers elle, et ma silhouette s'alignant à la sienne pour engager une potentielle discussion. En vérité, moi, je l'ai déjà revu, mais ça, elle ne le sait pas, pas encore en tout cas. Cela ne fait tout de même une étrange sensation que de la revoir, ici, alors que je me donne en spectacle. Je ne sais même pas quelle réaction je dois appréhender venant de sa part, si elle va me gifler, me faire des reproches ou se contenter de me parler normalement, forcée par les circonstances. Je ne sais réellement pas et je ne peux pas non plus avoir la moindre once d'imagination, je suis comme pétrifié, tétanisé par sa présence si fortuite. Je me racle plusieurs fois la gorge, tentant de trouver les mots justes. « Oui, ça doit sûrement faire 10 ans. C'est long 10 ans . . . mais ça passe très vite aussi ». J'ai le sentiment de me revoir, valise en main, le dos tourné, avançant jusqu'au bus en direction de Séoul, sans aucune hésitation, déterminé à partir, loin. Toutefois, malgré ces longues et interminables années, je n'ai jamais oublié le visage de Eun hye, même si elle a bien grandi, elle est devenue plus femme, mais elle a conservé la même forme de visage, la même démarche, le même regard, de quoi la reconnaître. « Et moi donc . . . tu aurais pu très bien ne plus te souvenir de moi, ça fait tellement longtemps », que tu as sûrement tracé ta propre, ais-je envie d'ajouter, mais je me retiens de justesse avant que les mots ne parviennent jusqu'à mes lèvres.

Je fronce des sourcils essayant de distinguer, ou non, une pointe de sarcasme dans sa voix. « Et bien, pas si surprenant que ça puisque comme tu le sais, je suis un passionné de danse et c'est toujours le cas. On ne change pas les vieilles habitudes » dis-je en plongeant mon regard dans le sien, me noyant dans ses pupilles, essayant d'analyser chaque reflet, pour constater la moindre petite once de haine vis à vis de ma personne. « Mais j'avoue que je n'aurai jamais imaginé te revoir dans un tel . . . lieu ». Combien de chance y avait-il pour que je la retrouve dans ce lieu, si singulier. Je doute qu'Eun Hye soit une fervente amatrice de danse, sauf erreur de ma part, mais peut-être que ses goûts se sont modifiés au cours des années et que désormais, elle aime se rendre dans ce type de festival, peut-être même que j'ai raté plusieurs occasion de la voir, je ne sais pas. Je ne la connais pas, en tout cas plus comme avant. Je ne sais pas quoi ajouter de plus, les mots se perdant dans mon esprit. Je me sens presque gêné d'être face à elle, ayant le sentiment que les années ont creusé un fossé entre elle et moi. Je ne la connais plus, c'est certain, et elle ne me connaît plus non plus. En 10 ans, il y a des événements qui traversent nos vis et qui nous transforment. « Comment tu vas ? Tu as l'air aussi très en forme », dis-je, idiot que je suis. Bonjour la conversation banale, plus ennuyante que celle là, il n'y a pas. « Qu'est-ce que tu fais là ? Tu es venue seule ou . . . accompagnée ». Je me pince légèrement les lèvres, regardant au-dessus de son épaule, en quête d'une potentielle silhouette se tenant derrière elle, ou non loin d'elle, pouvant me faire penser qu'elle est avec une personne, femme ou homme. J'aimerai bien lui proposer de se poser quelque part, boire un verre, juste histoire d'échanger dans un lieu moins bruyant et surtout à l'abri des regards insistants de mes camarades que je sens dans mon dos, me perturbant un peu, mais c'est trop tôt, trop précipité. Je ne veux pas faire comme si je n'avais pas disparu pendant tant d'années, sans même lui laisser un mot, sans jamais lui donner de mes nouvelles. Je ne veux pas faire l'ignorant, celui qui fait le naïf, alors que c'est loin d'être le cas. Je ne sais pas juste pas ce que je dois dire, comment je dois m'exprimer, être avec elle. Ça cela fait d'années . . . de vide ; d'absence. A sa place, je me détesterai, mais je ne suis pas à sa place.






Don't try to be what you're not. If you're nervous, be nervous. If you're shy, be shy. It's cute.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7116-yoon-eun-hye http://www.shaketheworld.net/t4159-yoon-eun-hye-dedicace-a-tous- http://www.shaketheworld.net/t4269p10-yoon-eun-hye


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Mar 6 Sep - 22:26


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Rae Won - RaeEun♥

Déstabilisée, je ne fais pas réellement attention à mes pieds. Non pas que je sois complètement dans une bulle ou que je sois suffisamment sadique pour marcher sur les pieds des inconnus autour de moi mais disons que croiser son regard me fait un peu trop d'effet. La surprise, l'appréhension. Je ressens plein de choses à l'instant-même et le voir de plus en plus près est encore une situation bien difficile à gérer. Pourtant. Pourtant, je ne peux pas m'empêcher d'être curieuse à son sujet. Je crois que j'ai besoin de savoir quel comportement il adoptera en face de moi, de savoir si tout va bien et qu'il parvient à me rassurer ou à répondre à toutes les questions que je me suis posée, dix ans plus tôt. Bien sûr, je suis sûrement passée à autre chose depuis mais je ne peux définitivement passer mon chemin. Ce jeune homme a été trop important pour moi, et peu importe, si c'était dans une autre vie ou non. Puis, au bout de quelques secondes, je sens comme un tremblotement au niveau de ma gorge mais je tente de faire preuve de naturel devant cet homme, qui a clairement mûri. Malheureusement pour moi, je peine à cacher mon jeu. Je ne me sens pas forcément bien à l'idée de lui parler mais je crois que c'est pareil pour lui. D'ailleurs, en y repensant, je devrais être heureuse de savoir que le danseur a décidé de s'approcher de moi. Il aurait très bien pu m'éviter ou se contenter d'un simple salut. J'espère quand même que mon ancien d'ami d'enfance ne s'est pas senti obligé de venir me voir. La politesse est importante dans notre culture. Alors qu'aurait-il pu faire si celle-ci était mêlée à un regard désireux de lui parler ? Au fond, nos expressions peuvent souvent nous trahir et le choc ne m'a guère permis de me faire une idée de celle que j'ai pu afficher quand je l'ai reconnu. Ah... Je rêve de tourner sur moi-même, de lâcher un gros soupir pour me donner du courage mais je crois que notre histoire m'empêche d'avoir la situation en main. C'est Rae Won qui est parti du jour au lendemain sans me donner de nouvelles alors que devrais-je dire ? Je ne dépends que de lui, comme avant, comme un éternel recommencement. Toutefois, à défaut de savoir sur quoi l'interroger, à défaut de savoir si je veux vraiment lui poser des questions, je me contente de faire une référence sur quelque chose de concret. Un nombre, un nombre d'années. J'esquisse un sourire et secoue vaguement la tête. C'est vrai que le temps passe vite tout comme il peut s'avérer long par moment. Je me mets finalement à plaisanter. « Yah, comment aurais-je pu oublier ce gamin qui m'appelait noona 24 heures sur 24. » Puis, je n'emploie pas les bons mots pour exprimer mon ressenti quant à nos retrouvailles. Sa façon de froncer les sourcils le confirme. Aish, je suis vraiment maladroite parfois. Ne le lâchant pas du regard, un sourire timide s'empare de mes lèvres depuis plusieurs secondes. Je l'ai vu danser et je ne pourrais pas remettre en question son amour pour la danse, même si mes précédents propos pourraient faire penser l'inverse. Je l'ai vu danser, ce soir et j'ai vu qu'il se donne toujours autant à fond dans cet art. « Vieilles habitudes, vieilles habitudes. Humpf, tu t'es quand même amélioré depuis. » dis-je avant de lâcher un faible rire. « C'est vrai que je n'occupe pas toutes mes soirées de cette manière mais j'aime bien à m'intéresser à tout. Et puis, j'ai surtout eu une bonne occasion pour me trouver ici ce soir. » Je hausse doucement les épaules et m'écarte de quelques pas pour laisser les gens circuler autour de moi. Néanmoins, cela ne risque pas de nous empêcher de continuer à discuter. C'est vrai que j'aurais pu lui proposer de nous éloigner un peu de cette agitation mais malheureusement je ne suis pas certaine de pouvoir lui accorder énormément de temps. Et oui. Certaines choses ont changé depuis et je ne peux me permettre de tout remettre en question pour Rae Won. Enfin, je pense. « Ahh, j'ai fait de mon mieux pour garder le sourire, même à Séoul ! » Dieu sait à quel point les premiers mois ont été compliqués pour moi mais je commence vraiment à m'y faire. Je profite des gens autour de moi, de ce que peut m'offrir la vie sans faire d'excès. Toutefois, sa question sème un doute dans mon esprit. Il faut dire que j'ai tendance à m'adonner à des choses qui ne sont pas nécessairement bien vues par la plupart des gens, surtout ceux de la vieille école. Au fond, je crois que je suis la première surprise. Enfin, il n'y a pas non plus une véritable raison de s'inquiéter. Les applications mobiles, les sites de rencontre, ce n'est pas si dramatique ? Pinçant légèrement mes lèvres, je crois qu'on peut lire de l'hésitation sur mon visage. « En fait... Je suis seule mais je risque d'être rejointe dès que le show sera terminé. Je ne sais pas trop quand il arrivera. » Un rire nerveux s'échappe encore une fois de ma gorge. Je n'ai pas besoin d'entrer dans les détails. Par pitié non ! Je n'ai pas du tout envie de dire à Rae Won que j'ai un rencard avec un type dont je ne connais même la couleur de cheveux ! Pour être con, je suis con ! Captant le regard des personnes se tenant derrière lui, je crois que sa présence est requise ailleurs. Enfin, je ne sais pas pourquoi ces garçons derrière nous fixent autant. Fronçant doucement les sourcils, je m'exclame :« Oh ! On t'attend peut-être ailleurs ? Je ne voudrais pas te retenir ou... T'obliger à rester avec moi en attendant, hm. C'est pas du tout l'objectif ! » J'agite mes mains, un brin confuse.





I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9189-choi-rae-won-i-ll-be-there-for-you-when-the-rain-starts#321982 http://www.shaketheworld.net/t9073-choi-rae-won-dance-when-you-r http://www.shaketheworld.net/t9186-choi-rae-won#321955


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Jeu 8 Sep - 22:44


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Eun Hye - RaeEun♥

Je les ai compté les années, les mois, les semaines, les jours, les heures, depuis que je suis parti, loin de tout, loin de ma vie, de mon passé. Je revois encore le visage de Eun Hye, lorsque je l'ai vu pour la dernière fois, avant de la croiser de nouveau, par hasard à Séoul, sans même qu'elle ne me remarque. Je me souviens encore de son sourire qui, à l'époque, avait le don d'illuminer mon visage, qui me faisait tant chavirer le cœur, sans pouvoir le dire, sans pouvoir le lui dire. A ce moment là je ne savais pas. Je ne savais pas que j'allais définitivement la quitter, m'éloigner de son regard, de sa silhouette, de son bonheur, de sa vie. Tout a été fait dans une telle précipitation que je n'ai rien pu dire, pas même un mot. De toute manière, je ne l'aurai sûrement pas fait, par honte ou simplement parce que je risquais de perdre toute motivation à partir. Oui car Eun Hye aurait été la seule pour qui je serai resté, à jamais. Mais je ne peux pas revenir en arrière, ni elle, ni moi, nous ne le pouvons. Et si je devais le refaire, alors je le referai car partir m'a permis de grandir et surtout de m'éloigner totalement de ces mauvaises réputations et du souvenir encore douloureux de mon défunt maître. Je suis devenu grand, assez grand pour la conquérir. Mais pas totalement. Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire lorsqu'elle me rassure en me précisant qu'elle ne peut m'oublier, moi ce gamin qui ne cessait de l’appeler Noona. « Je peux encore le faire, tu sais » dis-je sans même la regarder, me concentrant sur une partie de son visage, intimidé par sa personne. Parfois je me demande si elle sait, enfin si elle savait. Que je l'aimais. Est-ce que cela aurait changé quelque chose ? Et surtout, est-ce que cela change quelque chose aujourd'hui ? Bien sûr, je me doute bien qu'elle n'a pas trouvé l'amour fou, le petit ami idéal, en tout cas je doute qu'elle soit prise, étant donné qu'elle est inscrite sur une application de rencontres, mais qui sait . . .  peut-être est-ce un défi ? Un jeu ? Qu'importe, ce n'est pas le sujet du soir. Je ne peux m'empêcher de sourire, sentant mon rythme cardiaque prendre une plus grande ampleur lorsqu'elle me fait un compliment. Elle ne sait pas à quel point elle me fait plaisir en disant ces mots, parce que de base, j'étais venu jusqu'à Séoul pour m'améliorer et lui montrer que je ne suis pas qu'un pauvre délinquant, ou qu'un pauvre tout court, que je ne suis pas non plus qu'un danseur de rue, mais bien plus. « Merci, tu fais monter mon ego, mais il le fallait . . . », sinon mon départ n'aurait servi à rien. Mon sourire s'efface lorsqu'elle me dit qu'elle a eu une bonne occasion de venir jusqu'ici. Comment ça ? Est-ce qu'elle savait que j'allais faire une performance ? Est-elle venue pour me voir ? Ou est-ce une autre raison moins excitante ? « Ah . . .  l'occasion de me voir c'est ça », je tente un peu d'humour mais en vérité, je suis très perturbé et ne préfère même pas lui poser la question.

Je ne sais pas comment je dois prendre la phrase de Eun Hye lorsqu'elle me dit qu'elle fait de son mieux pour sourire. Est-ce que cela signifie qu'elle n'est pas heureuse ? Que son sourire n'est qu'une façade ? J'ai l'impression de manquer énormément d’événements dans sa vie et je me sens presque attristé de savoir qu'elle fait juste de son mieux. « Pourquoi ? Tu as de soucis » dis-je d'une voix inquiète. Si elle a besoin d'une épaule, ou d'aide, qu'elle n'hésite pas. Je sais que cela fait quelques minutes à peine que l'on s'est retrouvés, mais elle reste ma noona et je me dois de lui venir en aide, si besoin est. Je sais que vivre à Séoul pour des personnes comme nous, ce n'est pas aisé. J'ai eu du mal, au début, à me faire à cette grande ville. J'ai cru ne pas y arriver et puis, comme à chaque fois, la danse m'est venue en aide, m'a de nouveau sauvé. Je sais que je n'ai pas le droit de rentrer dans sa vie, aussi facilement, de retrouver celle que j'ai connu, reprendre notre relation là où elle s'était arrêtée, mais . . . c'est plus fort que moi. Je ne peux m'empêcher de vouloir voir son sourire éclairé son visage. J'écarquille malgré moi les yeux lorsqu'elle m'annonce qu'elle va être rejointe, mais surtout lorsqu'elle emploie la troisième personne du singulier, et le masculin en plus de cela. Je ne dos pas paniquer, c'est sûrement un ami, un proche ami ou un membre de sa famille, ce n'est pas forcément un petit ami, ou un homme qui lui plaît. Oui, c'est ça. Je répète en boucle les diverses possibilités, préférant me focaliser sur autre chose que potentiel amoureux. Je n'ai pas le temps d'en demander ou même d'en dire plus qu'elle, indirectement, me rejette. J'avale difficilement ma salive, sentant à mon tour le regard des autres qui pèse dans mon dos. Aish ! Pourquoi est-ce qu'ils ne veulent pas s'occuper de leurs affaires, pour une fois. Je suis occupé et les sentir dans mon dos ne fait qu'augmenter mon angoisse. Je me sens brusquement énervé, pour une raison qui m'échappe. « Oui t'as raison, je ne vais pas te retenir plus, non plus, surtout si tu es attendue. Je ne veux pas te retenir non plus  ». Bien sûr que si j'ai envie de le faire, la tenir pour ne pas qu'elle s'en aille, profiter encore d'elle, parler encore avec elle. On vient tout juste de se retrouver, ça serait injuste de nous séparer aussi brusquement n'est-ce pas ? Dois-je attendre avec elle ? Même si cela peut être douloureux. Je reprends le dessus, et finis par me calmer, « enfin . .  non je veux dire, on a terminé alors ils peuvent très bien partir sans moi », je le dis en leur lançant un regard noir, « ça ne me dérange pas d'attendre avec toi, autant que tu patientes avec quelqu'un que seul et puis . . . on se retrouve tout juste, ça serait bête ». J'esquisse un léger sourire. « Et  . . . tu attends qui comme ça ? Si ce n'est pas indiscret ».






Don't try to be what you're not. If you're nervous, be nervous. If you're shy, be shy. It's cute.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7116-yoon-eun-hye http://www.shaketheworld.net/t4159-yoon-eun-hye-dedicace-a-tous- http://www.shaketheworld.net/t4269p10-yoon-eun-hye


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Sam 10 Sep - 22:24


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Rae Won - RaeEun♥

Aurait-il le courage de m’appeler à nouveau Noona ? Un léger sourire prend possession de mes lèvres quand je repense aux gamins que nous étions tous les deux. D’ailleurs, il m’arrive de penser souvent à lui, me laissant perdue dans des sentiments confus. Je retiens le bon des moments partagés ensemble mais une pointe de nostalgie ou d’inquiétude m’envahit à la fin de ces pensées, plus ou moins fréquentes selon les périodes. En effet, la vie est parfois synonyme de bonheur et on oublie souvent les gens qui nous ont entourés à l’époque. Puis, arrivent les moments plus  tristes où on repense justement à tout ce qu’on a traversé jusqu’à présent. Je ne dirais pas non plus que mon ami d’enfance fait l’objet de mes pensées quand je suis dans des périodes sombres mais … Mais, il est vrai que j’aimais sa façon de m’épauler, de me détendre quand il s’éclatait à faire des mouvements dont je méconnaissais l’origine. Rae Won était une pièce clé de mon enfance puis de mon adolescence, me laissant la chance de découvrir ce qu’on appelle l’amour sans pour autant l’illustrer réellement. Souvent, dans ces moments-là, je me dis que j’exagère, que je ne suis encore qu’une gamine qui n’a pas encore rencontré un homme qui ferait battre bien plus fort mon cœur comparé au jeune danseur en face de moi. Enfin, cette histoire remonte à longtemps mais je ne peux pas dire que le revoir ne me fait rien. Il est devenu plus grand, plus masculin. C’est ce que laisse croire la tenue dans laquelle il est vêtu, comme si cela avait une véritable influence sur moi. Je pense être encore une des rares personnes qui se moque pas mal des apparences, m’affichant dans des endroits avec des tenues que les gens jugeraient de douteux. Mais pourtant, je me demande finalement à quoi je ressemble. Est-ce que mon fard à paupières est bien disposé sur ces dernières ? Écarquillant bêtement les yeux pour faire un test, je me retiens de faire une remarque concernant sa passion. Au fond, je meurs envie de le taquiner, de lui rappeler cette petite erreur qu’il a commise sur scène. Mais je n’ose pas. Les gens ont tendance à changer à quelques exceptions près. Si, par exemple, je peux encore compter sur Ye Gi, il m’arrive ces dernières semaines de me remémorer cette soirée passée avec Yeong Mi durant laquelle j’ai menti à celle-ci. Et j’ai honte de moi, honte d’oublier mes valeurs même si Min Guk doit sûrement penser que j’ai fait le bon choix pour son fils et lui. Aish, je fais souvent des gaffes quand je ne sais pas sur quel pied danser.  J’arque un sourcil et plante mon regard dans le sien. « Il le fallait ? » Avec toutes ces années, j’ai sûrement raté un épisode, voire plusieurs. En attendant, je suis contente de me montrer plutôt agréable. Je ne sais agir autrement sauf que finalement je peux voir que son sourire s’efface alors qu’il tente de faire preuve d’humour à son tour. Au fond, je suis un peu rassurée de voir qu’il ne me pose aucune question sauf qu’une femme pourrait considérer cela comme un manque d’intérêt. Ah je vous jure, quelle soirée ! « Ah ah t’es bête ! » J’échappe un rire un brin forcé avant qu’on discute de nos situations actuelles. Malheureusement, j’oublie qu’il ne sait pas ce que je suis devenue et clairement ma réponse sème le doute dans son esprit. Je joue avec ma chevelure, un brin gênée et enchaîne. « Oh non, ne t’inquiète pas.  Disons juste que je n’ai jamais porté les grandes villes dans mon cœur. » Je le gratifie d’un sourire, cherchant à le rassurer. « Tu ne sais pas à quel point j’étais nerveuse à l’idée de partir à Busan, la première fois, avec papa. » Et puis, j’ai toujours eu peur de ne pas m’adapter dans de telles circonstances mais à croire que je me suis bien trompée. Si j’ai encore quelques efforts à faire, j’ai réussi à me débrouiller comme une grande pour trouver un travail, balancer mon avis sur tout à tout bout de champ et à me faire des amis. Bon, pour ce dernier point, je suis particulièrement douée mais j’ai quand même le droit de le lister, non ? Puis, à ma grande surprise, Rae Won me demande si je suis accompagnée. Il me rappelle alors que j’ai un rendez-vous avec un parfait inconnu ce soir. C’est notamment à partir de ce moment-là que la conversation prend une tournure encore plus étrange ! On a beau se dire qu’on ne veut pas se retenir mais voilà qu’il reste en face de moi, m’annonçant que ses amis peuvent partir sans lui. En plus du fait que le jeune homme veuille bien patienter avec moi. Et quand j’entends ça, je donne tout pour masquer la grimace qui menace de s’emparer de mon visage. Qu’est-ce que je suis censée lui dire ? Dégage ?! Relâchant discrètement mes épaules, je jette un coup d’œil autour de moi mais personne ne semble pas regarder vers ma direction. Oh et qu’est-ce que je fais si mon rencard me pose un lapin ?! Je vais sortir quelle connerie à Rae Won. Bon, respire, Eun Hye et tente une blague ! « Yah ! Généralement, c’est les parents qui doivent garder les enfants, pas le contraire ! » Je secoue doucement la tête, faussement boudeuse. « Je n’ai pas encore suffisamment vieilli pour inverser la situation. » Malgré nos retrouvailles, nos questions ne sont pas complètement typiques. Elles relèvent même d’une étrange curiosité. Normalement, on est censé se demander ce qu’on fait dans la vie et toutes ces conneries, non ? « Ohhh. J’attends… J’attends juste un ami. Il n’a pas pu assister à la compétition à cause du travail. » Voilà, ça ira parfaitement comme motif, non ?! Ça me laisse de la marge si je finis par ne pas être rejointe par le jeune homme du site. Cependant, je préfère prendre un peu d’avance en disant à mon ami d’enfance : « Tu es quand même curieux. Tu ne veux pas savoir ce que je suis devenue plutôt ? » J’arque un sourcil d’un air moqueur. « Les gens normaux font ça. » Oui, dieu sait à quel point j’adore la normalité haha. « Alors, tu passes tes journées à danser ?! » Mais j’ai quand même besoin de savoir ce qu’il fait depuis qu’il est parti de Busan. Où étais-tu tout ce temps, Rae Won ?





I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9189-choi-rae-won-i-ll-be-there-for-you-when-the-rain-starts#321982 http://www.shaketheworld.net/t9073-choi-rae-won-dance-when-you-r http://www.shaketheworld.net/t9186-choi-rae-won#321955


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Lun 12 Sep - 20:05


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Eun Hye - RaeEun♥

Je fais mine de hausser simplement les épaules, essayant de chasser ce malencontreux accident qui s'est déroulé quelques secondes avant sur la scène. J'ai réellement besoin d'être rassuré sur mes capacités en tant que danseur, malgré cette horrible faute, devant ses yeux. Et puis, je dois lui prouver des choses, lui montrer qui je suis, que je suis grand maintenant, qu'elle peut être fière de moi. Je ne veux pas qu'elle se dise que je suis parti pour rien, dans le vide, sans que cela ne soit pour une raison, sans que cela n'est transformé quoique ce soit. Je veux qu'elle voit, de ses propres yeux, ce changement. Les hommes ont tendance à faire les forts, ceux qui sont rassurés à longueur de temps, mais au fond, ils ne sont que faiblesse et ont juste besoin d'être rassurés parfois, surtout dans certaines circonstances, comme celle-ci. Avoir trop d’ego ce n'est pas bien, mais en pas en avoir assez c'est tout aussi mauvais. Il faut avoir le juste milieu. Le nécessaire. En tout cas, je ne me plains pas de ces paroles si doucement offertes. Je ne vais pas en redemander. Et puis, j'ai encore du chemin à faire pour éblouir la prunelle de ses yeux. Pour qu'elle en ait plein la vue et qu'elle ne puisse détacher son regard de mes mouvements, ses yeux pétillants de bonheur. Aish. Je suis un homme, pas un demeuré se perdant dans des pensées à la limite du romantique. Je suis un viril, un homme, un vrai. « Oui il le fallait, sans à cause de mon erreur » dis-je en reprenant le fil de la conversation. Je prends quand même une petite mine lorsqu'elle se met à rire, en me traitant d'idiot. J'étais très sérieux quand je lui demandais si c'était pour me voir ou pas. Pourquoi ça ne pourrait ? Certes elle ne m'a sûrement pas vu depuis des années, mais peut-être qu'elle aussi, elle m'a revu, autre part, et qu'elle savait que j'allais être ici. Non ? Non. Ok. J'ai compris. «Ah ah, toujours ». L'art de se forcer à rire. Je change d'expression, un brin plus inquiet, mais Eun Hye me rassure rapidement, il ne s'est rien passé ici, aucun événement marquant. On ne sait jamais, pour une étrangère, enfin une coréenne venant d'une autre ville, il peut s'en passer des choses, des choses incontrôlables. Je ne peux m'empêcher toutefois d'esquisser un sourire lorsque je repense à la fois où je l'avais vu pour la première fois à Busan. J'avais immédiatement eu l'envie de la protéger. « Hum . . .  c'est vrai. Mais maintenant, si tu cherches quelque chose, en ville ou autre, tu peux . . . éventuellement . . . venir me trouver ». C'est peut être un peu trop direct comme phrase ? Elle va mal le prendre, sûrement. Peut-être même qu'elle va avoir des pensées salaces !! Du ciel . . . Tant pis. L'erreur est humaine.

Je fronce des sourcils, et rigole, brusquement, lorsque Eun Hye me dit que ce sont les parents qui gardent les enfants. Je ne m'attendais pas du tout à ça, vraiment pas. « Tu sais noona, dans ce monde, il y aussi des hommes qui patientent avec des femmes, bon, ce n'est que très rarement l'inverse, mais l'homme se doit d'attendre la femme », c'est social et courtois. Et puis, je ne me vois pas partir si soudainement, la laissant seule, alors que je viens tout juste de la retrouver. Je refuse. Même si l'homme doit être un petit ami à elle, un ami très proche, je peux attendre, et voir justement, dans quelle situation elle est, pour mieux apaiser ma curiosité malsaine. Je hoche donc de la tête. Tout simplement. Sans rien ajouter d'autre, préférant le silence au commentaire. C'est juste un ami, me dit-elle ? Mais elle semble gênée ? Est-ce à cause de ma présence ? De la relation avec cet autre ami ? Ou les deux ? Et puis, si il vient la voir juste après le travail, c'est qu'il est important et qu'ils vont se voir après ? Pour faire quoi ? Et pourquoi c'est à elle d'attendre ? Il va venir la chercher ? Je cesse brusquement de me poser tant de questions, trouvant cela absurde. Ce ne sont pas mes affaires. Je ne suis pas concerné. Je tente de rire, essayant de cacher que oui je suis curieux et pas de la meilleure façon qu'il soit, tout ça parce que j'aimerai savoir qui est cet homme et de quoi  est faite leur relation. Mais malheureusement, je suis mal placé pour poser trop de questions, sachant que ça ne me concerne pas, que je n'ai pas à être intégré dans son histoire. C'est son histoire, sa relation, c'est tout. Bien sûr, cela ne m'empêche pas de ne pas vouloir savoir ce qu'elle devient, c'est aussi une manière de savoir ce qu'elle devient, si elle est accompagnée ou non d'un autre homme, ce genre de détails superflus et pourtant cruciaux. « Bien sûr que si, ça m'intéresse, mais . . . comment c'est dans le sujet, le thème, c'est pour ça. Et puis en même temps j'en apprends plus sur toi, je ne veux pas le dire de suite, poser trop de questions. Ça fait trop curieux et tu vas me trouver lourd ». Après tant d'année d'absence, les choses ne peuvent pas forcément se faire de manière trop naturelle. « Et je ne suis pas normal ? » dis-je, légèrement piqué par sa réflexion un peu blessante. Je fais mine d'oublier, en chassant d'un revers de main et reprends sa question, « oui, enfin pas ici, mais oui je passe mes journées à ça, et à étudier aussi. J'ai monté un groupe, mais tu l'as vu . . . et je crois que je l'ai déjà dit. On marche plutôt bien, pour le moment ». Je ne veux pas qu'elle croit que l'on est en haut, tout en haut, non, on grimpe, pas à pas, petit à petit. « Si tu veux tu pourras revenir nous voir et je tenterai de faire moins d'accident », je tente d'en rire, avec difficulté.






Don't try to be what you're not. If you're nervous, be nervous. If you're shy, be shy. It's cute.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7116-yoon-eun-hye http://www.shaketheworld.net/t4159-yoon-eun-hye-dedicace-a-tous- http://www.shaketheworld.net/t4269p10-yoon-eun-hye


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Dim 2 Oct - 19:42


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Rae Won - RaeEun♥

Depuis que nos regards se sont croisés, depuis que je l’ai vu s’avancer vers moi avec un air plus ou moins confiant, je ne peux m’empêcher d’appréhender un certain  sujet de conversation : son départ. C’est idiot. Nous avons tous les deux évolué, chacun à notre façon et avec nos moyens mais il est vrai que le revoir me fait quelque chose. Peu importe les mois, les années, les regrets, je sais que je me sens joyeuse à l’idée de me tenir à ses côtés, comme avant. Si, à l’époque, je lui ai donné tout le soutien que peut donner une Noona, de son côté, le jeune homme m’a fait rire, m’a fait découvrir une multitude de choses avant de faire battre mon cœur un peu plus fort que la normale. Et à défaut d’avoir pu communiquer mes sentiments au garçon, j’ai appris à mettre ma rancune de côté … Un minimum. Il est vrai que je lui en ai voulu de partir du jour au lendemain, de me faire croire que mon importance dans sa vie frôlait les zéros. Mais est-ce qu’une seule action voire une erreur doit ruiner l’image de cet homme que j’ai aimé ? Je ne connais pas la réponse à cette question ou je pense juste la connaître. Toutefois, toutes ces pensées positives qui m’animent d’habitude finissent par perdre leur place au profit d’un tout autre sentiment. Je ne sais comment réagir à ce que j’entends, si je le dois prendre personnellement. Rae Won me dit ça d’une façon si banale, si rapide que j’ai du mal à cacher ma confusion. Je ne veux pas me faire d’espoirs mais s’il parle bien de son départ, je dois avouer que cela me soulage ... Oui, ça me soulage terriblement au point d’en obtenir une certaine satisfaction. Un sourire prend possession de mes lèvres alors que je devrais peut-être le rassurer à mon tour. Lui montrer que malgré tout le jeune homme a fait le bon choix, lui montrer que je le soutiens. Malheureusement pour mon ami d’enfance, ma générosité sans faille vient de chuter à l’instant-même, me permettant de découvrir cette Eun Hye un brin égoïste. Est-ce mal ? Tentant de me reprendre, ses propos que je considère comme une petite confession ne parviennent pas à me montrer confiante. D’ailleurs, quand je vois le rire forcé du danseur, je me dis que je n’arrange en rien la situation. Mon humour me rend maladroite et semble le blesser légèrement. Au fond, je ne parviens pas à comprendre pourquoi Rae Won est aussi susceptible. Pensait-il que j’allais lui sauter dans les bras ? Pensait-il que j’allais dire oui aux moindres de ses désirs alors qu’il n’a pas pensé aux miens dix ans en arrière ? J’ai été aussi surprise que lui de le voir, ici. « Vraiment ? » Je lui adresse un sourire poli bien que contente d’entendre une telle proposition venant de sa part. « Ça serait gentil. Je suis sûre que tu connais toutes les bonnes adresses depuis le temps. » Rae Won m’a fait explorer bien des mondes dans une autre vie. Il a toujours eu cette capacité et je suis sûre que je pourrais voir Séoul différemment grâce à lui. Néanmoins, il me rappelle aussitôt que je suis censée avoir un rendez-vous avec un parfait inconnu. « Oui, c’est vrai. Tu fais partie des  rares gentlemen. » Dis-je sans aucune once de moquerie dans ma voix. Il ne faut pas se mentir… Faire attendre une demoiselle n’est pas forcément poli. C’est d’ailleurs ce qui commence à éveiller mes doutes concernant mon rencard. J’ai peut-être dit qu’il sortait du travail à Rae Won mais c’est loin d’être le cas. Enfin, je crois. Je lâche un rire et réponds : « Ah ah. Mais, tu sais, pour ma défense, les femmes ne sont jamais contentes.  » C’est fou. J’ai l’impression de dire n’importe quoi depuis tout à l’heure. Le regardant agiter sa main, je finis par lui poser une question relative à sa petite vie. J’apprends qu’il a monté ce groupe de danse, nouvelle qui ne fait que me ravir, pas vraiment surprise. Le jeune homme a toujours tout donné pour sa passion. « C’est toi qui l’as monté ? Tu dois avoir beaucoup de contacts quand même pour arriver à faire tout ça, non ? » Je me demande combien ils touchent avec ce genre d’évènements mais actuellement, je ne me vois pas trop lui poser la question. « Tu es un peu dur avec toi-même. Vous êtes sûrement un des meilleurs groupes de la soirée. » Je passe ma main dans ma chevelure. « Enfin, je suis pas une experte mais c’était vraiment chouette à voir. » Jusqu’au moment où la surprise a pris possession de tout mon être. « Et puis, au fond, tout le monde fait quelques erreurs. Tant que le show continue, il n’y a rien de mal. » Je lui adresse un sourire. « Tu veux peut-être qu’on trouve une place pour s’asseoir ? Avec toute l’énergie que tu as dépensée ce soir, je suis certaine que ça te ferait le plus grand bien. » Toutefois, je ne lui laisse pas le temps de répondre. La bouche grande ouverte, les yeux écarquillés, je lâche un grand « OOOhhh » et précise d’un air amusé : « A moins que tu ais des étirements à faire ?! Dans ce cas-là, je vais m’asseoir et je te regarde faire. » J’attrape son poignet de ma main et l’incite à me suivre, puisque j’ai repéré un banc disponible. « Tu m’as dit que tu étudiais. Tu fais quoi précisément ?! »





I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9189-choi-rae-won-i-ll-be-there-for-you-when-the-rain-starts#321982 http://www.shaketheworld.net/t9073-choi-rae-won-dance-when-you-r http://www.shaketheworld.net/t9186-choi-rae-won#321955


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Lun 3 Oct - 20:15


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Eun Hye - RaeEun♥

A ce moment précis, je n'ai qu'une envie, c'est de fuir, le plus loin possible. J'ai l'impression d'être un parfait imbécile à ses côtés, de réagir de manière enfantine, et surtout, de ne pas savoir comment parler ni même réagir, alors que ce n'est franchement pas moi. Je ne dis pas que je suis quelqu'un de confiance, mais en règle générale, je m'en sors plutôt bien dans les conversations, me sentant à l'aise, lâchant quelques blagues par-ci par-là, ayant ce regard qui fait souvent faiblir plus d'une. Malheureusement, avec Eun Hye, je deviens comme un agneau, aussi doux et idiot. Je n'ai pas envie qu'elle me voit comme un mec faible, ayant peu de caractère mais pour le moment, c'est très mal parti. Je dois montrer qui je suis, et pas ce que je deviens quand elle est là. Je dois me reprendre. Je m'éclaircis la voix, essayant d'être plus mature, plus assuré. « Toutes les bonnes adresses . . . je ne pense pas, mais je connais quelques adresses. Et puis tu sais lorsqu'on est habitué à un lieu bien précis, on ne parvient pas toujours à s'en détacher ». Enfin . . . tout dépend pour quoi. J'étais habitué à ma ville, mes amis, ma famille, et pourtant, je suis parti, parce qu'il y avait nécessité de partir. Alors, on a beau être attaché, on finit parfois par s'en lasser. « Je tenterai de te montrer des lieux encore inexplorés, ou originaux », j'en connais quelques uns. Je suis rarement celui qui va suivre le mouvement de foule mais plutôt celui qui va sortir des sentiers battus et puis, c'est souvent dans des endroits cachés que se trouvent les meilleures places. J'esquisse un sourire lorsqu'elle me complimente sur le fait que je sois un rare à être gentleman. C'est vrai que de nos jours, les hommes ne savent plus l'être ou alors juste parce qu'ils ont des intentions derrière, il ne faut pas se voiler la face.  Je rigole légèrement, me retenant quand même un peu, mon poing devant ma bouche. « Et bien je suis heureux d'apprendre que tu acquiesces à ces paroles. Je suis rassuré de savoir que même les femmes peuvent le dire et le penser », c'est dans leur nature de ne jamais être satisfaite. Mais les hommes ne sont pas mieux, ils ont des défauts communs.

Je fais une petite grimace et me gratte la nuque quelques secondes, gêné d'avoir légèrement exagéré. « Non . . . enfin disons que j'étais dans un groupe de danse qui existait déjà sauf que la plupart sont partis alors j'ai fait quelques castings pour retrouver des membres. Et voilà ». Quelque part, je l'ai créé, mais pas totalement non plus. Ça compte non ? Je baisse les yeux, surpris de l'entendre dire ça. « Oh tu dis ça, parce que c'est moi, mais je doute que l'on soit l'un des meilleurs ! On a encore beaucoup de choses à apprendre. Mais tu as raison, tant que le show continue, ça passe » dis-je en souriant. Je dis ça mais au fond, étant un perfectionniste de nature, je ne supporte pas l'idée d'échouer ou même de faire une erreur. Pour moi, c'est comme échouer à un examen. Voir même pire. La danse s'est toute ma vie alors forcément je ne peux que vouloir la perfection, réussir au mieux, parce que dans ce domaine, ce n'est pas simple de survivre, il faut se battre pour percer.
Je n'ai pas le temps de répondre à sa question qu'elle me prend par le poignet m'entraînant sur le siège non loin de nous. Je regarde quelques minutes sa main sur mon poignet, me remémorant alors de doux souvenirs, lorsque je l’entraînais dans les rues pour fuir quelques malfrats, ou encore quand je l’entraînais dans un lieu isolé pour lui montrer certaines petites choses. « Non, je n'ai rien à faire, pas même des étirements, mais toi . . . ton rendez-vous ne devrait pas tarder quand même », je regarde autour de nous, essayant de trouver une ombre. Mais personne ne semble vouloir venir jusqu'à nous. J'espère que la personne ne va pas trop faire attendre Eun Hye. « Je fais des études en commerce » dis-je tout en m'installant à ses côtés, « j'aurai aimé faire des études de danse mais . . . par sécurité j'ai préféré prendre des études de commerce et toi ? ». C'est vrai que je ne sais pas du tout ce qu'elle veut dans la vie. Je ne l'ai pas suivi. Ça aurait été assez étrange de le faire, de toute manière. Elle a beau être une fille que j'ai longtemps aimé, je ne suis pas non plus de ceux qui vont suivre leur bien aimé. « Hum je ne veux pas remettre en question ton rendez-vous, mais es-tu certaine d'avoir rendez-vous ici ? Parce que je trouve que cette . . . personne prend quand même du temps ». Je ne doute pas qu'elle ait un rendez-vous mais quand même, faut avouer que c'est bizarre que personne ne vienne alors que depuis tout à l'heure nous parlons.






Don't try to be what you're not. If you're nervous, be nervous. If you're shy, be shy. It's cute.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7116-yoon-eun-hye http://www.shaketheworld.net/t4159-yoon-eun-hye-dedicace-a-tous- http://www.shaketheworld.net/t4269p10-yoon-eun-hye


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Sam 15 Oct - 19:54


Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles.
Feat Rae Won - RaeEun♥

« Avec plaisir. » dis-je avec le sourire alors que je ne sais toujours pas si je dois lui accorder une nouvelle fois ma confiance. Le jeune homme est parti du jour au lendemain, et pour une jeune fille amoureuse, c'est forcément compliqué de s'en remettre. Pourtant, je devrais avoir tourné la page depuis longtemps, n'ayant jamais pu partager mes sentiments à mon cadet. Mais, je me souviens encore de l'avoir attendu, d'avoir cherché à avoir de ses nouvelles pendant des semaines voire des mois. Maintenant, cet homme plus mâture et plus compétiteur en face est devenu un inconnu. Nous avons tous les deux évolué, connaissant les péripéties de la vie plus ou moins supportables. De mon côté, je n'ai pas forcément vécu que des bons moments mais ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. S'agissant de Rae Won, j'ai juste peur de le voir s'envoler encore une fois, qu'il ne me laisse que des faux espoirs pour se montrer simplement poli avec une vieille amie. Je ne dois pas trop espérer, et c'est ce que je vais essayer de faire. Maintenant. Je ne cherche donc pas trop à m'impliquer et me contente d'écouter bêtement ce qu'il a à me dire. Je ne surenchéris pas au moment où il me parle de la création de son club, ou du moins, de sa presque création réalisée par ses soins. Mais, finalement,je ne peux m'empêcher de donner mon avis sur leur prestation de ce soir alors que je n'ai pas le soit disant savoir pour. Or, il m'arrive de penser que n'importe quelle personne peut ressentir des émotions plus ou moins complexes face à une performance. Le chant, la danse, la peinture, le théâtre... On a tous des goûts différents mais une même liberté de penser. Je lui adresse un sourire amusé alors qu'il fait un peu preuve de prétention. Je dis ça seulement parce qu'il fait partie de ce crew ? Décidément, il est vrai que les temps ont changé. S'il y a bien une chose que je ne maîtrise pas, c'est bien ma langue. Bon, aucune ambiguïté à la matière, disons juste que j'ai toujours été honnête dans la vie ou en tout cas, je fais mon maximum pour. Entament finalement des échanges banaux après avoir pris la direction d'un banc, le jeune homme me confirme comme quoi il n'a pas besoin de procéder à des étirements, chose qui a le don de me surprendre. Après tous ces efforts physiques, l'ensemble de l'équipe doit quand même suivre une certaine procédure pour ne pas se froisser un muscle, non ? Enfin, ce n'est certainement pas moi qui vais polémiquer. Je ne suis pas une grande sportive, me contentant de courir pour me donner bonne conscience de temps à autre. Ou alors, je rends visite à Rei dans son club de sport afin d'apprendre à me défendre. Il faut dire que j'ai quelques petits pépins en ce moment. « Je comprends. » Enfin, un peu. Je ne suis pas spécialement fan des études mais dans notre pays, avoir un diplôme est nécessaire sauf qu'il y a quand même des gens comme moi. Des gens qui dénotent un peu trop aux yeux de certains. « Je suis déjà dans le monde du travail. Je bosse dans un supermarché vers l'université... Yonsei ! » Puis, Rae Won commence à s'interroger sur l'arrivée de mon '' ami '' et je dois avouer qu'il n'est pas le seul. Franchement, c'est à se demander si mon ami d'enfance ne l'a pas fait fuir. Ou pas. D'ailleurs, je finis par en plaisanter. « Tu lui as peut-être fait peur. T'es impressionnant, tu sais, même pour les garçons. » Je rigole doucement, cherchant à être un peu complice avec lui avant de me munir de mon téléphone. Je regarde ainsi l'heure et pense finalement qu'on me pose encore un énième lapin. Pourtant, j'ai trouvé qu'on avait plutôt bien accroché tous les deux. Mordillant ma lèvre inférieure, je lâche un faible soupir quand je vois l'heure. « C'est bizarre. J'espère qu'il n'a pas eu de problème. » C'est vrai. Les accidents de la route sont très communs. Je relève la tête pour croiser le regard de Rae Won, même s'il ne pourra pas me rassurer à ce sujet. Je pose ensuite mes mains sur mes cuisses, déterminée à me lever. « Désolé, je vais essayer de le contacter. Je reviens. » Je n'ai pas son numéro de téléphone mais je n'ai pas forcément envie de montrer mon application rencontres amoureuses à Rae Won. Je le gratifie donc d'un sourire et envoie quelques messages à mon correspondant. Quelle idée d'y aller à l'aveuglette franchement ! Parfois, je devrais vraiment me mettre à réfléchir. Au bout de plusieurs essais, je n'ai toujours aucune nouvelle. Je me retourne vers Rae Won et hausse doucement les épaules avant d'être intriguée par l'expression sur son visage. « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles.. » Tiens, ça me rappelle une vieille histoire, ça encore.





I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles ☆  Aujourd'hui à 14:46


Revenir en haut Aller en bas

Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de sesretrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles ▬ Siobhan
» [Flashback] Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles. | Cletus & Allyria
» Que peut-on attendre des dirigeants haitiens?
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Ici, peut-être trouverais-je un équipage ... [équipage "Sons of Liberty"]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam-