88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 1


PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/En ligne


Somewhere only we know ft. hwanbaek ☆  Mar 23 Aoû - 1:32

somewhere only we know
Oh simple thing where have you gone ? I'm getting old and I need something to rely on so tell me when you're gonna let me in. I'm getting tired and I need somewhere to begin and if you have a minute why don't we go talk about it somewhere only we know ? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

Cinq heures du matin. J'ouvre les yeux. J'y arrive pas. J'arrive pas à dormir. Depuis qu'on est rentrés j'ai ce fichu décalage horaire dans la tête qui m'empêche de vivre à l'heure des séoulites. Je m'enroule quand même dans ma couverture et regarde de nouveau l'heure. Toujours cinq heures et une minute du matin (sait-on jamais que j'ai mal lu). Je soupire faiblement en me frottant les yeux. La lumière du portable en plein dans la face dès le réveil c'est pas vraiment agréable. Je check mes messages puis retombe sur ceux de Hwanbaek. Ah oui le rendez-vous c'est vrai...Je commence à pianoter sur mon portable pour écrire quelque chose à Hwanbaek, je vois rien et je commence à me rendormir mais ça ressemble à un truc comme ça : « z tout z lheure hwanneij ».

*

Je me réveille soudainement en entendant une voix un peu trop familière pester dans mes oreilles. Mais il veut pas la fermer le dumbo sérieux ? Il m'avait pas manqué celui-là. Vivement que je quitte cette chambre. Vivre avec trois chieurs c'est juste insupportable. Je sors de mon lit en tirant un peu la tronche et me rend directement dans la salle de bain pour prendre une douche. Lorsque j'en ressors je prie Jae In et Kwansun de sortir de la chambre pour pouvoir m'habiller. Ce qu'ils font sans rechigner. Hansoo ? Il doit être en train de réviser à la bibliothèque pour ses rattrapages. Eh ouais. C'est bien beau de partir faire le tour du monde mais quand on sèche un mois et demi de cours...C'est pas la même. Une fois en sous-vêtements j'attrape mon portable et regarde l'heure avant de me mettre à crier. Comment ça il est 12h30 ???? Mais j'ai pas le temps !! C'est 14 heures ! Pourquoi cet abruti m'a donné rendez-vous à 14 heures ! Je jette mon portable sur le lit et m'habille le plus rapidement possible. Passant seulement dix minutes dans la salle de bain pour faire tout mon maquillage. Je cours ensuite dans la salle commune des pyo, grignote quelques trucs à manger puis je reviens dans la chambre pour finir de me préparer. Et vas-y que j'ai plus de parfum. Je lève les yeux au ciel et mets du déodorant partout où je peux. Ça fera l'affaire. Je place mes talons dans mon sac à main et enfile alors des petites chaussures plates. Quarante bonnes minutes plus tard me voilà enfin à la station de son boulot. Je grimpe les marches du métro rapidement, tombant ensuite sur une parfumerie. Ok il attendra au pire. Je me dépêche de rentrer dans la boutique et fait mine d'essayer un parfum au hasard. Voilà. J'ai mon parfum sur la peau. Je ressors du magasin après avoir remercié les vendeuses puis je continue ma route jusqu'à la fameuse concession. Ça faisait un moment que j'y étais pas allée mais c'est toujours aussi classe. Un peu mieux même, ils ont sûrement du changer la disposition des voitures à l'entrée. Toute façon j'y connais rien aux voitures, et je veux pas m'y intéresser.

J'entre calmement dans les locaux de la concession puis me rend à l'accueil où une jeune réceptionniste est en plein appel. J'attends qu'elle ait terminée pour lui demander où se trouve le bureau de Hwanbaek. Elle me l'indique mais me suggère d'attendre ici, car il est occupé pour le moment. «Non mais...Je ne viens pas pour un rendez-vous...prof...profasional c'est...un rendez-vous...personnel.. » je bute un peu sur mes mots. Je déteste parler à des Coréens inconnus, je sais jamais leur parler correctement. Et la pimbêche derrière son comptoir semble ne pas vouloir faire d'efforts, insistant encore pour que je reste ici à l'attendre. Je me retiens de lever les yeux au ciel puis part me «balader » lorsque je tombe sur un panneau indiquant les toilettes. J'entre donc dans ces derniers et me dépêche de troquer mes chaussures pour mes talons. Je me lave ensuite les mains par principe parce que je suis rentrée dans des toilettes et que niveau bactéries...On sait pas ce que ça nous promets. Une fois en dehors de la pièce j'aperçois la carrure du jeune homme que je cherche. En même temps un mec aussi grand ici...ça ne peut que être lui. «Hey !! Hwanbaek !! » j'accoure vers lui comme je peux -mes talons ne m'aidant pas- et l'agrippe par l'épaule. «Je suis arrivée à l'heure t'as vu...t'es vraiment occupé ou l'autre couillonne me mens ? » je demande en faisant la moue. En vrai j'ai quelques minutes de retard...peut-être cinq ou dix ou peut-être quinze...mais je suis quand même là !! «Bonjour au fait ». Je lui adresse un petit sourire, me retenant pour lui faire une accolade. C'est vrai qu'ici on est à Seoul et que le tactile...ils connaissent pas.
© GASMASK




Quelle importance qu'ils me fassent la peau. Moi Bonnie je tremble pour Clyde Barrow  ©anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7210-jung-hwan-baek http://www.shaketheworld.net/t163-jung-hwan-baek http://www.shaketheworld.net/t235p20-jung-hwan-baek#273017


Re: Somewhere only we know ft. hwanbaek ☆  Jeu 25 Aoû - 12:41


Somewhere only we know
nora & hwanbaek

Au téléphone depuis plusieurs minutes avec un client, je dois avouer que je ne traite pas avec n'importe qui vu les véhicules que je vends. Toutefois, celui-ci est bien plus important que les autres étant donné la taille de son portefeuille. Satisfaire ses attentes est donc ma première priorité mais malheureusement je sens que je ne suis pas en parfaite forme. Il faut dire qu'une certaine personne, qui est censée être une amie, a trouvé bon moyen de m'envoyer un message tout à fait ridicule en plein milieu de la nuit. Du moins, pour elle et les nombreux étudiants qui sont de sacrés fainéants. En effet, depuis que je travaille, je dois me lever aux aurores puisque j'ai encore trop peu de personnels. Ainsi, le patron se doit de se mettre la main dans la pâte. Bref, tout cela pour dire qu'entendre son téléphone vibrer une heure avant son réveil ne m'a guère enchanté. Je n'ai pas cessé de tourner en rond, dans mon lit, trop occupé à compter les minutes qui me restaient pour dormir. Vous connaissez ce genre de situations, pas vrai ? En attendant, ma proposition semble tout de même enchanter mon futur client. Après quelques brèves salutations, je raccroche mais ne perds pas une seule seconde pour écrire de nouveau son nom sur mon planning avant de me concentrer de nouveau sur l'écran de mon ordinateur. Il me reste quelques paperasses à régler et je dois encore contacter quelques fournisseurs. Décidément, j'ai l'impression que ce travail me pousse à être multitâches mais c'est ce qui arrive quand on n'a pas beaucoup de collaborateurs, et surtout qu'on travaille pour son compte. Cela demande beaucoup de temps et de concentration. Massant doucement ma nuque, j'essaye de ne pas penser à tous ces vacanciers qui gaspillent leur argent dans des activités touristiques ou à toutes ces femmes qui dévoilent leurs corps sur les plages de n'importe quel pays qui en possède. Bon sang. Avec toute ces histoires, je n'ai pas vu l'heure passer. Je n'ai pas non plus pris le temps de déjeuner. Il faut dire que je me suis arrangée avec une employée pour qu'elle puisse prendre sa pause vers midi tandis que je garderais la concession ouverte de mon côté. Mais soit. En tant que patron, je m'accorde cette pause déjeuner, quelque peu en retard. Je m'étire alors et quitte mon bureau après avoir pris soin de prendre mes affaires personnelles. C'est d'ailleurs dans le couloir que je sens une main exercer une pression sur mon épaule. Me retournant, j'aperçois Nora et me dis que j'ai bien fait de lui donner rendez-vous ici. J'aurais pu lui poser un lapin... D'ailleurs, même dans mes propres locaux, j'aurais pu le faire. En effet, j'ai un peu oublié notre rendez-vous... Affichant malgré tout un sourire, sa façon de traiter ma collègue ne m'enchante pas réellement. Seul le patron peut torturer ses employés, non ? Et pourtant, malgré ma réputation, c'est loin d'être mon genre. « L'autre couillonne fait bien son travail. En plus d'être vendeuse, elle s'occupe même d'être mon videur. Tu n'imagines même pas toutes les personnes qui osent me déranger quand je suis dans mon bureau. » En tout cas, la pyobeom est toujours en retard pour saluer les gens. « Salut la revenante. » J'attrape mes clés dans la poche de mon pantalon et ajoute. « Je n'ai pas encore eu le temps de manger, ça ne te dérange pas de discuter dans la supérette à côté ? Leurs nouilles sont très bonnes. » Je lui adresse un sourire et l'incite à quitter le couloir, nous permettant de voir ma collègue de travail. « Je prends ma pause déjeuner, Ae Sook. A tout à l'heure. » Par chance, je sais qu'elle ne me dérangera pas en plein milieu du repas. Elle est ici depuis l'ouverture de ma concession et elle connaît presque le fonctionnement autant que moi. « Sinon, ça va toi ? Tu t'es amusée à imiter Bambi dans tes petits bois ? »



# duo de l'enfer






Revenir en haut Aller en bas

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/En ligne


Re: Somewhere only we know ft. hwanbaek ☆  Dim 11 Sep - 13:52

somewhere only we know
Oh simple thing where have you gone ? I'm getting old and I need something to rely on so tell me when you're gonna let me in. I'm getting tired and I need somewhere to begin and if you have a minute why don't we go talk about it somewhere only we know ? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

Je me retiens de fusiller du regard la fille de l'accueil. En plus il prend sa défense alors qu'elle m'a mal parlé ! Je l'ai bien vu qu'elle m'a parlé comme si c'est j'étais une moins que rien !! Pauvre idiote. «Ouais...Elle fait bien son travail devant toi » je réponds avec une once d'insolence. Non définitivement cette fille je l'aime pas. Et c'est pas parce qu'elle est embauchée par Hwanbaek juré. « On mange où tu veux je suis pas compliquée tu sais~ » En fait si. Je suis même très compliqué et avec mon boulot j'ai carrément un régime alimentaire bien précis en plus d'être vegan. Pas grave je mangerai des pommes pendant qu'il mangera ses nouilles. Je ne comprends pas pourquoi les Coréens vouent un culte aux nouilles. Je veux dire...ça reste de la pâte dans de l'eau. Ça n'a strictement aucun goût, c'est bourré de calories et en général c'est industriel. Mais bon...je respecte.

Alors qu'on sort du bâtiment je lui attrape le bras pour qu'on puisse marcher à la même vitesse. Déjà parce que je suis en talon et qu'ensuite il a la fâcheuse habitude de marcher très vite. Lui et ses grandes jambes. «Pourquoi tu me parles de Bambi et de forêt?  Tu veux faire du camping ?» je fronce les sourcils, n'ayant pas du tout compris sa phrase. « C'est encore une expression ? » ils me font chier avec leurs expressions ceux-là. «En tout cas moi,ça va...j'étais mieux en vacances qu'ici mais bon...Faut que je reprenne les études. Le voyage était génial ! Je t'aurai pas proposé de venir mais...sache que c'était bien ! Je te demande pas comment étaient tes vacances...Je suppose que t'as travaillé ?  D'ailleurs je t'ai ramené quelque chose ! » je lui annonce subitement en me stoppant en plein milieu du chemin, le visage plongé dans mon sac à main pour retrouver mes cadeaux. «mais ils sont où... » je retire un autre sac dans mon sac ainsi qu'une rousse et les tends vers mon ex  ou du moins ce qui ressemble a un ex « tiens moi ça s'te plait. » Je fouille puis fini par sortir une boite de taille moyenne entourée de journal. « Désolée ils connaissent pas le papier cadeau là-bas...alors ça, ça vient du Brésil et ça... » je sors une un autre paquet un peu plus gros qui rend tout à coup mon sac à main beaucoup plus léger «du Mexique ». Le premier cadeau étant du café et le second une bouteille de Tequila. «Tu pourras bien commencer ta journée et encore mieux la finir comme ça» je lui dis, un petit sourire aux lèvres avant de récupérer mes affaires pour les remettre dans mon sac. Je sais j'aurai très bien pu lui donner tout ça quand on serait posés mais j'avais envie de le faire chier en plein dans la rue. C'était mon droit. Espérons juste qu'il apprécie le cadeau...ou du moins qu'il fasse semblant.  
© GASMASK




Quelle importance qu'ils me fassent la peau. Moi Bonnie je tremble pour Clyde Barrow  ©anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7210-jung-hwan-baek http://www.shaketheworld.net/t163-jung-hwan-baek http://www.shaketheworld.net/t235p20-jung-hwan-baek#273017


Re: Somewhere only we know ft. hwanbaek ☆  Dim 2 Oct - 17:05


Somewhere only we know
nora & hwanbaek

J'ai beau être ami avec la jeune femme, je ne risque pas de la prendre au sérieux. J'ai confiance en Nora mais j'ai également confiance en moi. Je ne remets pas en doute les compétences de ma vendeuse. Avec un tel investissement, il est évident que j'ai tout fait pour ne commettre aucune erreur. Ainsi, je ne préfère pas vraiment retenir la remarque de l'étudiante, excepté pour m'amuser. Il faut dire que je ne saurais rester continuellement sérieux. « Qui te dit que je ne suis pas un patron qui espionne ses employés ?! J'ai peut-être mis des caméras partout pour savoir ce qu'elle fait vraiment quand je ne suis pas dans les alentours. » J'esquisse un sourire amusé avant de la prévenir que je tiens à remplir mon estomac sur le champ. Je ne peux pas forcément m'absenter éternellement mais je ne veux pas non plus que la pyobeom s'ennuie trop en ma compagnie. Elle n'aura donc qu'à se nourrir avec moi dans cette fameuse supérette. Malgré l'argent que je peux encore posséder, je dois avouer que j'ai encore quelques angoisses à l'idée de foirer ma petite affaire. Et même si ce n'était pas le cas, je ne souhaite pas gaspiller mon argent dans tous les restaurants de la ville. Les touristes font suffisamment marcher l'économie de notre capitale voire pays. D'ailleurs, s'ils sont gentils, ils devraient également s'offrir une petite voiture chez moi. Mais, je crois qu'à ce sujet, je rêve un peu trop. Sortant de la concession en compagnie de Nora, celle-ci attrape mon bras et je ne peux m'empêcher d'afficher une mine moqueuse. « Non. Je parle de la photo que tu as posté sur les réseaux sociaux. Franchement, faire autant de kilomètres pour savoir à quoi ressemblent les chênes. Tu étais beaucoup plus classe l'année où on s'est connue. » Je ne parle pas évidemment de cette lingerie fine qu'elle me faisait souvent découvrir. Enfin, depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Je ne me suis pas attardé sur notre relation tandis que la jeune femme a préféré jeter son dévolu sur un autre, qui, est à des années-lumières de ma personnalité. Peut-être que Nora a ressenti le besoin de découvrir un tout autre exotisme. Hum. « Si tu passais tes journées à glander, crois-moi, les vacances te feraient largement moins d'effets. » Je secoue doucement la tête de manière positive quand elle me demande si j'ai passé mon été à travailler. Pour l'instant, aucun projet de départ mais qui sait ?! La vie nous réserve parfois de bonnes surprises. « Ah ? » La brésilienne attise ma curiosité avant de me donner une multitude d'affaires à porter. Décidant de m'arrêter, je crois que c'est la meilleure solution pour nous. La jeune femme a du mal à trouver ce qu'elle veut et je tiens à connaître mon cadeau. Arquant un sourcil, je finis par récupérer ce dernier, curieux. Je découvre du café mais également une bouteille de tequila. « C'est un nouveau mélange alors ?! » Je tourne la tête à droite puis à gauche. « Bon, maintenant, tous mes voisins vont penser que je suis un ivrogne. » Je rigole doucement et la remercie avant de continuer ma route vers la supérette. « Si les résultats sont bons ce mois-ci, je n'hésiterai pas à t'inviter boire un verre alors. » Je l'invite à entrer dans la boutique et ajoute: « En fait, tu as fait exprès pour avoir le droit à un autre rendez-vous. Tu es trop rusée pour moi, Nora. » Je hausse doucement les épaules alors que j'ai toujours ma boîte dans les mains. « J'aurais peut-être dû poser tout ça avant de venir ici. »  Prévenant le gérant de la supérette, celui-ci me laisse entrer en toute confiance. Depuis le temps, j'ai pu sympathiser avec lui. « J'ai une faim de loup mais je ne sais pas quoi manger. »



# duo de l'enfer






Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Somewhere only we know ft. hwanbaek ☆  Aujourd'hui à 17:03


Revenir en haut Aller en bas

Somewhere only we know ft. hwanbaek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Séoul :: Songpa-gu :: Jung's auto-