Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

joyeux non-anniversaire ☾ ft. lee ha young

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Salon de thé
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Déc - 21:44
joyeux non-anniversaire

C’est pire qu’un rendez-vous avec mon destin. Texto énigmatique aux entrelignes qui ne me disent pas tout. Et peu importe le nombre de messages que je lui avais envoyé en retour, peu importe mes attaques de points d’interrogation, les larmes d’émoji versées et les menaces par angry-points interposés, Ha Young était demeurée seule, silencieuse et joueuse, maîtresse de son suspense (à mon grand damne).

L’aventure était excitante. Un peu effrayante. Franchement obscure. L’endroit était trop mignon pour être anodin. J’ouvre et referme la porte au son des carillons qui tintent. A priori, rien de suspect. J’avance doucement. Le serveur me voit arriver, surpris de mon attitude à me positionner de sorte à ne lui montrer que mon profil. Mes doigts claquent sur le revêtement en bois du comptoir et mes yeux fixent la grande horloge sur le mur adjacent. « J’ai rendez-vous avec quelqu’un. » Il ne dit rien et fronce les sourcils. « A peu près cette taille ci, » je place ma main un peu au-dessus de ma tête « la peau pâle et des cheveux roses… violets… enfin une couleur entre les deux, je vous refais pas le nuancier. » Surtout que la couleur change toujours selon la luminosité des photos qu’on s’envoie sur Snapchat. Et je continue. Je dresse un véritable portrait-robot de l’accusée, voyant comme le serveur blêmit avant de trouver la force de m’arrêter en bégayant adorablement.

Comment ça il ne voit pas de quoi je parle ?
Je cligne des yeux et lâche mon air de Sherlock Holmes désabusé, me présentant nouvellement à lui avec un sourire-antidote contre ma propre bêtise. « Ah… vraiment ? Alors je prendrais seulement un latte matcha » je dis, distraite et scannant les horizons, non pas à la recherche d’une place mais à la recherche de Youngie qui ne devrait quand même pas être si compliquée que ça à repérer ! Imaginons que j’ai loupé un indice important.


☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 4 Déc - 18:10
joyeux non-anniversaire
t'avais voulu lui faire une surprise, gardant tout pour toi jusqu'à dernier moment. même si tu avoues quand tu avais lu ses messages, tu étais restée muette. comment elle avait pu te menacer avec des chats ? tu laisses une moue amusée se former sur tes traits en y repensant, seah savait à quel point tu n'étais pas fan de ces animaux, et pourtant tu essayais de faire des efforts maintenant. juste que ta première expérience avec ces matous s'était conclue avec des griffures alors que tu voulais juste faire amie amie. tu arrives en avance au lieu de rendez-vous, prenant place dans un coin de la pièce à l'abri des regards, alors que tu observes les nouvelles arrivées dans le salon de thé. tu étais venue plusieurs fois ici depuis ton arrivée, tu aimais l'ambiance. tu relèves la tête quand la tête brune de ton amie passe le pas de la porte, tu sens un sourire ravi se former alors que tu la vois s'avancer vers le comptoir, s'adressant à un des serveurs. qui n'était pas celui qui t'avait accueilli, tu ris légèrement en passant une main dans tes boucles claires alors que le pauvre jeune homme semble de plus en plus perdu par les paroles et les gestes de seah. pendant un instant tu te demandes bien ce qu'elle peut lui dire à en voir sa tête, et tu te mords la lèvre pour ne pas rire plus fort. finalement au bout de plusieurs minutes, tu décides de faire quelque chose alors que seah laisse partir le jeune homme, ce dernier s'affairant à faire apparemment la boisson qu'elle avait commandé. en toute discrétion, tu te déplaces jusqu'à elle, évitant soigneusement son regard alors qu'elle observe les alentours. quand tu arrives à ses côtés, tu souris une fois de plus tes doigts venant se poser sur le menu laissé sur le comptoir. « j'ai bien failli croire que t'allais lui coller une attaque, » tu lui dis, un sourire amusé sur tes traits. ton regard qui croise le sien, tu ne te retiens plus maintenant, elle t'avait manqué. « surprise ? » un semblant de déjà vu, tu te souvenais avoir dit plus ou moins la même chose quand tu avais revu tae woong.

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 15 Déc - 18:28
joyeux non-anniversaire

Si elle m’a fait faux bond, je jure de mettre à exécution mes menaces. Sauf si elle choisit de m’offrir l’un de ces nombreux gâteaux qu’ils ont en vitrine… là je ne pourrais véritablement jamais lui en vouloir, même s’il s’agissait de me faire déplacer un dimanche matin en pleine tempête. Au final, je pense que je n’aurais rien d’autre qu’un latte matcha et des messages vus et superbement ignorés.

Je pose mon coude sur le comptoir et colle ma joue contre mon poing en soupirant d’un air terriblement dramatique. Quelques mèches de ma frange se soulèvent et je tends ma carte entre deux doigts d’un air distrait, nullement perturbée par la présence énigmatique qui me vole la carte que j’avais sous le nez. « Il était beaucoup trop poli me dire d’aller me faire voir. Pour peu que j’insistais encore un peu et ma tête se retrouvait à l’affiche de la boutique avec une récompense à la clef. » Je lève les yeux au ciel et me fige sur place. Subitement, ma tête pivote à angle droit quasi-parfait, mes cheveux ondoyant, ajoutant le mouvement théâtral qui manquait à ma prestation. Surprise alors que ma mâchoire se décroche et que mes yeux la fixent comme si elle revenait de très, trop loin. « Je le savais ! » Mon index file droit sous son nez avant que je ne réalise vraiment tout ce que cela implique au-delà du fait qu’on ne me prendra pas deux fois pour une fille dérangée ans un salon de thé. « YOUNGIE » je compte les mois depuis que l’on ne s’est pas vues et lui saute sauvagement dessus à l’en faire soudainement relâcher le menu. « Je savais que je pouvais compter sur toi et que c’était pas l’une de tes mauvaises blagues parce que je t’ai battue aux jeux vidéo la première fois » héhéhé… bon c’est ma façon un peu sauvage de l’accueillir chaleureusement parce que même sa tête franchement boudeuse et mauvaise joueuse m’avait manqué.

Je me recule et attrape ses deux mains en souriant bêtement. « Heeeeoool… tu aurais dû me dire que tu venais passer quelques jours à Séoul ! Je me serai libérée rien que pour toi et pour tout te faire visiter en un temps record… attends, mais qu’est-ce que tu fais sur mon campus ? Ah, je te manquais tant que ça ? » Mon coude glisse à ses côtes avec une voix franchement nasillarde comme à chaque fois que je l’embête. « Je vois je vois… je t’offre le thé pour me faire pardonner ! Tu bois quoi ? »


☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 26 Déc - 20:23
joyeux non-anniversaire
tu avais le coeur qui battait rapidement dans ta poitrine, ça faisait des années que tu n'avais pas vi seah, s'il n'y avait pas eu vos coups de téléphone, les messages à des heures pas possibles et tous vos petits mots d'amour par les réseaux sociaux, tu ne savais pas comment tu aurais fait. seah était de ces personnes que tu tenais chère à ton coeur, une que tu connaissais depuis l'enfance, et que tu étais contente d'avoir toujours gardé contact avec elle. tu la regardes au loin, et ce pauvre serveur qui ne savait pas où se mettre ni comment se comporter avec la brune qui lui faisait face. tu ne peux retenir un rire quand tu le vois partir, t'avançant vers elle en silence, jusqu'à te retrouver à ses côtés et lâchant quelques mots amusés. tu ris de bon coeur à sa remarque, les yeux plissés alors que tu vois son regard se poser sur toi, pour un peu on aurait pu entendre le craquement de son cou vu comment sa tête à pivoter soudainement. tu laisses un sourire s'étirer sur tes lèvres, alors que seah semble se rendre compte enfin que tu étais bien là, en chair et en os devant elle après toutes ces années de séparation. tu laisses un nouveau rire franchir tes lèvres quand elle te saute littéralement dessus en criant ton surnom, les joues rosies par le bonheur de la voir. tu t'en fiches que vous passiez pour des folles, tu voulais juste profiter de la revoir enfin après tout ce temps. « hello mi amor, » tu souffles en la faisant tourner légèrement. tu la lâches soudainement à sa remarque, une main sur le coeur avec un air faussement choqué. « je ne suis pas aussi rancunière que ça voyons. » tu lui dis, même si au fond elle n'avait pas tord, la première fois où elle t'avait battue, tu avais été tellement choquée que tu lui avais fait la tête pendant presque une semaine. gaminerie quand tu nous tiens, vous étiez des gosses. tu souris quand elle attrape tes mains, intégrant tout ce qu'elle te disait, un léger sourire aux coins des lèvres. « je voulais te faire une petite surprise, je me disais qu'après tout ce temps, il fallait que ce soit quelque chose de mémorable. » tu lui dis dans un murmure, comme si c'était un secret. « ce sera avec plaisir pour le thé, je vais commencer par un thé aux fruits rouges, » tu lui réponds en regardant le menu rapidement, puis le serveur vous indique une table où il viendra vous apporter ce que vous aviez commandé. tu hésites enfin, jouant avec une de tes mèches violet pâle. « en fait, ça fait quelques semaines que je suis à séoul, j'étudie ici maintenant seah. »

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 30 Déc - 19:34
joyeux non-anniversaire

Sa main dans la mienne et je tourbillonne devant le comptoir comme une jolie ballerine Barbie en y ajoutant une révérence sagement mesurée. J’oublie les déconvenues et les traumatismes causés à un serveur pincé, mes yeux pétillants comme au temps où elle et moi passions nos journées gluées ensemble bien après que les bancs de l’école se soient vidés. Et je lève les yeux au ciel à sa réponse « bien sûr que si tu l’es, et si c’était que ça ! on t’a déjà dit quelle mauvaise joueuse tu faisais ? » ça m’allait si bien de dire ça depuis le jour où j’avais mordu un copain de classe parce qu’il était plus fort que moi au Twister – et que comme on était en pleine partie on a tous fini avec des bleus. Youngie avait été la seule à prendre ma défense ce jour-là – même si elle savait que mon excuse du « j’ai pas fait exprès ! » était franchement bidon.

Acquiesçant à ses moindres paroles, je me tourne rapidement vers le comptoir avant qu’un imprudent n’ait l’idée de venir nous évincer de la pole-position « un thé aux fruits rouges et un thé hibiscus, juseyo ! » Je crois que j’ai vraiment grillé toutes mes cartes avec ce serveur, il me déteste ou il a peur de moi, le mieux serait encore que je me tienne loin de lui et je prends Ha Young par la manche et la tire jusqu’à notre table aux chaises élégamment tirées « oooh, quelques semaines ? » je dis sur le même ton qu’avait ma grand-mère lorsqu’elle tricotait ses pull en maille et que je lui racontais ma journée à l’école (du coup je soupçonnais qu’à certains égards elle ne m’écoutait pas vraiment). Et quand ça fait tilte dans ma tête, on entendit bientôt plus que ma voix résonnant entre les quatre murs du salon « ya ! » De grands yeux étonnés, tournés vers nous et je modère le volume de ma voix sans m’arrêter dans ma (grande) lancée – une épopée je dirais même. « Quelques semaines et tu ne m’appelle que maintenant ? Ah ! Quand j’étais ton amour… ton vrai amour, tu ne pouvais pas te passer de moi plus de quelques jours, non ! quelques heures, qu’est-ce que je raconte moi » c’est la grande débâcle du dramatique « hein ? t’étudies là ? depuis quand ? » je vérifie la date sur mon téléphone pour peu que dans certains pays le premier avril soit le jour des farceurs « tu as emménagé ici avec ton mari ? tu sais quoi à ce compte-là, c’est toi qui dois un thé, je ne vois que ça pour réparer mon petit cœur en miettes… » je frappe de mon poing contre ma cage thoracique en me donnant des airs de tragicomédie.


☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 13 Jan - 1:53
joyeux non-anniversaire
tu ne contredis pas ce qu'elle dit, un sourire mystérieux aux lèvres. puisqu'au final oui c'était vrai, tu étais mauvaise perdante surtout quand ça concernait les jeux vidéos, un de tes domaines de prédilections. en vrai, c'était sûrement idiot mais tu n'y pouvais rien. c'était quelque chose que tu n'aimais pas, tout simplement. mais la pauvre seah n'avait pas mérité que tu lui fasses la tête juste pour ça, encore heureux elle ne t'en avait pas tenu rigueur. « je vois absolument pas de quoi tu parles, seah. » tu réponds avec une mauvaise foi absolue, mais un sourire amusé toujours accroché aux lèvres. « c'est pas comme si j'avais continué à te faire la tête après ça ? je suis là, ça veut tout dire. » tu ajoutes, toujours aussi souriante, un haussement de sourcil moqueur que tu ne peux retenir. tu cherchais probablement à avoir le dernier mot, même si tu ne donnais pas tout non plus, tu étais bien consciente de ce défaut, mais tu préférais en rire pour l'instant, puisque vous n'étiez pas en situation que ça arrive sur le moment. en attendant, tu lui avais sauvé la mise aussi quand elle avait failli passé pour un cannibale auprès des autres enfants en mordant « accidentellement » un de leur camarade de classe parce qu'il avait le dessus sur elle au twister. et après c'était toi qui passait pour la mauvaise perdante ? vous vous installez à une table, et tu joues nerveusement avec tes cheveux, laissant les mots dépasser tes lèvres, ton regard cherchant le sien, cherchant cette surprise qui ne vient pas tout de suite. seah ne semble pas réaliser encore ce que tu venais d'insinuer, ce que ça signifiait, tu le vois d'ailleurs que tes paroles ont fait leur bout de chemin jusqu'à son cerveau. tu lèves les mains, quelque peu gênée de ne pas lui avoir dit plus tôt même si tu affiches toujours une expression amusée. « tu crois pas que tu te la joues un peu trop dramatique ? je te rappelle que c'est toi qui m'a laissé tomber pour cet idiot de hyun bin quand on avait dix ans... » tu réponds en faisant une moue déçue, comme si ça avait été le plus grand sacrilège qu'elle avait pu te faire. « en fait quelques semaines c'était peut-être pour pas que tu m'engueules plus que nécessaire... je suis arrivée début septembre seah. » tu te mords la lèvre nerveusement, ça faisait déjà plusieurs mois que tu étais à séoul, et tu t'en voulais de ne lui avouer que maintenant. mais il s'était passé tellement de chose. tu détournes les yeux quand elle te demande si tu es venue avec hyun soo, rien que de mentionner son existence suffisait à te faire pincer les lèvres, le regard soudain plus froid. tu voudrais rire à son air dramatique, mais là tu ne pouvais pas trop. « hyun soo... non je suis pas venue avec lui... » tu réponds dans un soupir, passant une main dans tes cheveux. « on... s'est séparé. je... j'ai demandé le divorce, seah. » tu continues, relevant les yeux quand le serveur arrive avec vos commandes, tu le remercies d'un signe de la tête et d'un sourire, n'osant pas croiser le regard de ton amie d'enfance. est-ce qu'elle allait être déçue ?

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 23 Jan - 18:18
joyeux non-anniversaire

Ce jour-là... un jour si sombre, si funeste qu'il avait bien failli me coûter son amitié. Le plus dur je crois, c'est lorsqu'elle m'avait retiré des mains le paquet de biscuits que l'on se partageait pendant la durée de la partie. Du coup, je m'étais moi aussi mise à bouder et on avait fini la journée dos à dos sur le canapé, les bras croisés à se tirer la langue dès que l'une de nous daignait tourner le visage pour s'adresser à l'autre... Quels caractères de merde ! Un grand moment d'anthologie.

Ses quelques semaines à elle n'avaient pas la valeur de mes quelques semaines à moi. Venant finalement me renfoncer dans la fond de mon siège les bras croisés contre ma poitrine, je digère difficilement la nouvelle de notre amitié banalisée par les coupures du temps. « Moi ? Dramatique ? » J'amplifie ses mots, bondissant sur ma chaise, pointant mes deux index à mon visage si doux, et si mignon. J'ai l'impression de rattraper en vingt minutes l'équivalent de toute une vie de souvenirs et cette enfance que j'avais mise de côté en quittant Jeju-do pour mon périple universitaire (ou ma grande conquête séoulite dont le dénouement se faisait attendre). « Et je te l’ai déjà dit que je n’ai laissé tomber personne. De toute façon, tu ne disais pas ça, qu’il était idiot, avant qu’il me propose de manger avec lui le midi ! » Tirant la langue comme je l’aurais fait à l’époque, et comme j’avais sûrement dû le faire d’ailleurs, me connaissant dans ma grande maturité, je poursuis en faisant l’état de mon propre plaidoyer. « C’que t’es rancunière ! Tu dois être tendue avec tout ça là, que t’emmènes partout et que t’oublies jamais ! » Je pars dans un grand récit philosophique sur la vie, et qu’est-ce que le bonheur d’abord ? Je conclus. « Je t’emmènerai au jjimjilbang un jour ! T’as besoin de te détoxifier de toutes ces mauvaises ondes, le thé est un bon début. » Mon grand frère m’a toujours dit que si je n’avais pas voulu être vétérinaire, j’aurais dû faire une école de commerce. Peut-être bien que je réussirais à vendre des baskets à un paresseux.

Enfin. Je ne sais plus si je dois la serrer dans mes bras et me ranger du côté optimiste de la force. Après tout, elle ne mériterait rien d’autre qu’un bon coup de pieds au derrière et lorsque je m’allie à Satan pour faire des bêtises ce n’est jamais bon signe. « SEPTEMBRE !? » Je sais encore compter les mois qui passent et heureusement, j’ai bien assez de doigts pour faire le décompte de tout ce qu’elle m’a cachée depuis la rentrée – je me raccroche à ça pour m’éviter la syncope, si elle avait dépassé les dix mois j’aurais porté l’affaire devant un tribunal. Sauf que je n’ai pas le temps d’en dire davantage que sa petite mine devient toute triste ou toute pâlichonne. Aaaaaah… l’amour. Je m’apprêtais à lui répondre que ce n’était pas grand-chose. Que s’il était resté à Jeju ce n’était pas la fin du monde après tout, ce n’est pas si loin à vol d’oiseau alors, à vol d’avion encore moins.

Jusqu’à ce qu’elle prononce les mots « séparé » et « divorce » dans la même phrase et ça, c’est au moins assez suffisant pour me faire taire pendant trente secondes entières, et donner le temps au serveur de poser deux tasses et une théière en fonte brûlante sur la table. Et c’est terrible que d’être aussi peu polie que moi à cet instant, mais bien involontairement, je n’adresse pas le moindre regard au serveur, c’est à peine si je le vois à vrai dire, restant bouche bée tandis qu’elle fuit mon regard. « Youngie… je suis désolée… est-ce que tu vas bien ? » Je dis, doucement et cherchant les mots justes pour rebondir sans la mettre mal à l’aise mais franchement, ce serait mal me connaître. « Pourquoi cette décision aussi soudaine ? » Bah. Quitte à mettre les pieds dans le plat, autant bien le faire.


☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Mar - 23:42
joyeux non-anniversaire
vous pouviez passer des heures à parler de votre enfance, t'en étais certaine. en même temps, si tae woong avait été celui avec qui tu faisais les 400 coups, seah on pouvait dire que c'était les milles coups que t'avais fait. tu ne comptes plus les histoires rocambolesques dans lesquelles vous vous retrouviez entraînées grâce à elle, ou à toi, ça dépendait des jours et des contextes. des points de vues aussi. mais jamais t'oublieras la fois où elle t'a battue, un grand moment où vous aviez joué les gamines que vous étiez à l'époque. mais tu sais bien que saeh, tu pourras jamais la couper de ta vie, même si tu ne lui avais pas dit de suite quand tu es arrivée ici, que tu as attendu avant de la revoir. vous vous échangiez des messages, des snaps, c'était déjà ça. mais tu ne voulais pas lui attirer d'ennuis, pas avec l'ombre de hyun soo toujours au dessus de ta tête, te menaçant silencieusement. tu ne voulais pas qu'il s'en prenne à elle, seah était trop précieuse à tes yeux. elle était le rayon de soleil de ton enfance. ton sourire que tu n'arrives pas à retenir en voyant ses réactions, tu laisses un éclat de rire glisser entre tes lèvres en haussant un sourcil amusé, tu ne réponds pas de suite, parce que tu sais que dans un sens elle n'a pas tord. bon okay tu avais peut-être eu un petit coup de coeur pour le jeune garçon à l'époque, mais ça n'avait duré qu'une semaine maximum, rien de bien sérieux. il était loin d'avoir fait sensation longtemps. « je me suis rendue compte après coup qu'il n'avait rien d'exceptionnel, c'est tout. et puis il faisait limite trente centimètres de plus que moi, je me sentais comme une souris à côté de lui. » tu réponds avec malice, tu t'avances légèrement en avant, posant tes coudes sur la table avant de caler ton menton contre la paume de ta main, songeant au fait que ça t'avait manqué tout ça. la folie de seah, la bonne humeur permanente qui semblait l'habiter, ses yeux pétillants d'amusement alors qu'elle était lancée dans un énième discours auquel tu n'arrivais pas à placer une seule remarque. « c'est que je suis restée trop longtemps loin de toi, seah. tu es comme le rayon de soleil qui éclaire l'obscurité de ma vie, » tu plaisantes à moitié, sachant aussi que vous auriez plus vous revoir plus tôt si tu avais eu le cran de lui dire que tu étais là. mais entre ta fuite de jeju, les doutes concernant ta grossesse, et finalement les résultats négatifs qui ont laissé plus de marques que tu ne l'aurais souhaité. tu avais eu besoin de temps, pour t'en remettre et pour te dire que ce n'était pas de ta faute, que ce bébé, il n'avait jamais été là pour commencer. que c'était la pression que hyun soo exerçait sur toi qui avait été la cause de toute cette illusion. tu grimaces quand seah explose finalement, comprenant que tu étais là depuis plusieurs mois, tu te mords la lèvre inférieur alors que tes doigts jouent nerveusement avec ta tasse, tu attends l'éclat de colère de la jeune femme. mais il n'arrive jamais. tu relèves les yeux vers ton ami, anxieuse, alors qu'un silence s'installe entre vous quand tu lui parles de l'échec de ton mariage, le temps de laisser au serveur déposer vos commandes sur la table avant de partir tout aussi vite. tu détournes les yeux quand elle te demande si ça va, parce que tu savais que tu pourrais pas lui mentir sur tu la regardais. non ça n'allait pas, parce que tu avais toujours peur de lui, parce que hyun soo t'avait suivi à séoul, et qu'il refusait de te rendre ta liberté. « je me dis que ça pourrait être pire j'imagine, » tu murmures du bout des lèvres. tu sirotes une gorgée, te brûlant légèrement la langue à cause de la chaleur du thé. « ça ne marchait plus entre nous, depuis deux ans je me disais que ça ira mieux avec le temps... » tu réponds mentant à moitié, tu ne voulais pas l'inquiéter en lui disant que hyun soo te battait. « et je me suis rendue compte que ça ne pouvais plus durer, qu'il fallait que je m'éloigne. mais hyun soo ne partage pas mon avis... » tu ajoutes avec une rancune non voilée.

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 27 Mai - 17:02
joyeux non-anniversaire

C'est vraiment de la vieille rancœur juste pour le principe mais Youngie elle sait me mettre la carotte sous le nez et les œillères au coin des yeux. Et moi je cours dans ses filets chaque fois qu'elle me taquine. Bêtement et sans jamais en tirer aucune leçon, parce que je suis comme ça et que l'option réfléchir elle se présente toujours à moi une fois que la tempête s'est calmée. C'est vraiment pas de chance. Et le pire dans tout ça, c'est que j'y fonce droit dans le tas avec toute ma mauvaise foi. Ça aussi c'est un talent.

Puis je la regarde se justifier avec son excuse du oui mais j'avais l'air d'une souris à côté de lui et je me dis que la mauvaise foi c'est peut-être notre plus gros point en commun, en fin de compte. « Mais ! Quelle mauvaise foi ! Admet-le que t'étais jalouse parce que je passais moins de temps avec toi et que je manquais cruellement à ta vie ! » Je feins d'être choquée, elle comme moi rivalisant de conneries pour s'en tirer avec le poids de la raison.

Et puis je l'entends sa déclaration d'amour brûlante, toute en poésie. Elle est si parfaite même qu'elle me fait lever les yeux au ciel dans une fausse modestie que je peine vraiment à cacher derrière un sourire à demi-satisfait. « T'exagères, roooh. » Je joue naïvement des épaules avant d'admettre la vérité. « C'est vrai que je suis plutôt essentielle comme fille. » Et comme mon thé est encore un peu chaud, je souffle dessus avec une minutie qui me ressemble peu, et j'éclate de rire en ne parvenant plus à tenir mon sérieux.

Finalement, le silence s'installe et tout la légèreté que nos souvenirs de gamines avaient pu apporter s'envole au profit d'un air sérieux dont je peine à jauger la gravité. Je pensais pas qu'en venant ici, alors qu'en plus je n'avais jamais vraiment eu le temps d'être témoin de son mariage et de son bonheur, elle m'annoncerait que tout était fini.

Et m'inquiétant de façon tout à fait légitime, je me rendis compte au final que la seule chose que je pouvais vraiment y faire, c'était lui apporter mon soutien. « Si ça ne marche plus, il n'y a aucune raison de t'entêter à rester dans un mariage qui ne t'épanouit plus. » Je soupire et prend sa main dans un sourire réconfortant. Pourtant, mes sourcils se froncent lorsqu'elle parle de son mari, soon-to-be ex-mari. « Normal. Il vient de perdre une meuf tellement canon que je me demande quelle meilleure option tu lui laisses en te barrant ! » Je flatte sans mesure, haussant les sourcils non sans cacher la pointe d'humour que j'y glisse. Mais je saisis malgré tout ses inquiétudes. « S'il te mène la vie dure alors dis-le moi. Je m'occuperai de son cas. » Mon regard s'obscurcit d'un voile de méfiance et même si elle comme moi, on sait que je n'y pourrais pas grand chose, derrière mes remarques légères et mes menaces qui ne font peur à personne, se cache une certaine vérité. S'il y a un problème, préviens-moi.

Mais je ne sais pas dans quelle mesure elle souhaite parler de cette histoire. Rapidement je me redresse et retrouve un air espiègle. « Alors... ça veut dire qu'on te remet sur le marché des cœurs à prendre ? Je propose qu'on sorte un de ces jours, t'as dû oublier le B.A.BA de la séduction tsk-tsk... t'inquiète ! je - suis - là ! » J'articule avec une bienveillance douteuse et un sourire plein de promesses.


☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 8 Juil - 0:15
joyeux non-anniversaire
ça t'avait manqué, tu t'en apercevais encore plus à présent que tu revoyais ton petit rayon de soleil, tu avais été idiote de ne pas avoir donné signe de vie ou du moins de ne pas lui avoir avoué ta présence à séoul. la chaleur et la folie de ton amie t'avaient manqué, tu te rendais compte que tu avais besoin de son soutien bien plus que tu ne le laissais croire, que tu ne le montrais. seah te connaissait si bien, même les années et la distance n'avaient su vous séparer, vous aviez toujours gardé contact quoi qu'il arrivait. tu n'avais pas osé lui dire à l'époque ce qu'il se passait et tu n'étais pas plus certaine de pouvoir le faire à présent, mais tu sentais tes soucis s'envoler temporairement alors qu'elle était là à tes côtés, te remémorant avec elle vos histoires, vos frasques passées. éclatant de rire à la remarque de ton amie, feignant d'être choquée par tes excuses, elle avait peut-être raison au fond, même si il t'avait plus pendant quelques temps, le fait que la jeune femme t'ait délaissée à l'époque avait dû jouer dessus aussi. mais elle pouvait toujours attendre pour que tu l'avoues, ça lui ferait trop plaisir et sa tête n'avait pas besoin de prendre trois tailles de plus. tu gardes un sourire mystérieux, haussant une épaule avec nonchalance. « tu n'es pas obligée de me croire, mais c'est comme je le dis, il avait l'air de la tour eiffel à côté de moi ! » tu rétorques en te retenant de rire une fois de plus, décidément ça faisait un bien fou ! ça te rendait nostalgique de parler ainsi de votre enfance. et puis ta déclaration qui suit, tu ne caches même pas ton amusement en prononçant ces mots parce qu'au fond ce n'était pas très loin de la vérité, seah était une des rares amies que tu pouvais considérer comme vraiment proches de toi, tout comme tae woong, elle te connaissait comme personne, vous aviez grandies ensembles. ce type d'amitié ça ne pouvait pas être remplacée, tu ne sais pas si tu aimerais la voir sortir de ta vie un jour. « mais avoue que tu aimes bien ça. » tu lui dis en lui adressant un clin d'oeil amusé quand elle te répond que tu exagères, peut-être un peu mais tu restais tout de même sincère, l'amitié de seah comptait beaucoup pour toi. tu retiens à grande peine d'éclater de rire, préférant prendre une gorgée de ta boisson alors qu'elle se lance des fleurs. « tu as besoin que je te dédie un temple aussi ? quoi que je ne sais pas si ta tête passerai... » tu souffles du bout des lèvres, bien qu'un sourire taquin soit inscrit sur ton visage. le sujet de conversation qui dévie sur hyun soo, tu sens des frissons désagréables te traverser le dos, tu ne voulais pas l'inquiéter, ni lui mentir totalement. t'en voudrait-elle si tu gardais pour toi les détails sordides ayant conduit à votre séparation ? tu avais peur de sa réaction, serait-elle déçue ? après tout, la dernière fois qu'elle était venue à jeju, vous étiez heureux lui et toi, votre mariage était au centre des attentions. tu laisses un sourire soulagé se glisser sur tes traits quand tu sens sa main dans la tienne, resserrant tes doigts sur les siens. « merci, seah... » tu murmures, bien que ses paroles malgré se voulant réconfortantes, ne réussissaient pas à te dérider plus que cela, la chaleur n'atteignait pas tes yeux. « je sais que tu veux mon bien, et je t'adore pour ça. hyun soo... il n'est pas aussi parfait que ce que tu as vu, mais ne t'en fais pas c'est fini.  » il ne me fera plus de mal, tu aurais voulu ajouter mais tu ne pouvais pas, seah ignorait ce qu'il t'avait fait subir, et les marques laissées par ses coups s'étaient enfin évanouies ne laissant que des blessures mentales et émotionnelles. tu écarquilles les yeux quand elle se relève soudainement, la bouche entrouverte, clignant des yeux à son débit de parole. elle savait changer l'atmosphère en quelques secondes, tu ne peux t'empêcher de lâcher un rire léger. « tu ne crois pas que tu vas un peu vite ? » tu souffles, un sourire amusé qui revient prendre place sur tes lèvres.  « je crois que oui, ça veut dire ça mais comment tu comptes t'y prendre pour me trouver l'homme idéal ? » tu ne savais pas si tu étais prête pour une nouvelle histoire, mais tu étais amusée à l'idée de voir ton amie essayer. l'espace d'un instant, un visage familier traverse ton esprit, tu sens tes joues rosirent doucement à cette pensée.

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant