Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
my family ? so problematic (jinah) O1jemy family ? so problematic (jinah) O1jemy family ? so problematic (jinah) O1jemy family ? so problematic (jinah) O1je
Le Deal du moment : -8%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
599.99 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam :: Résidences

my family ? so problematic (jinah)

Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Sam 12 Jan - 0:42
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ un léger parfum chatouille mes narines depuis que nous sommes dans la voiture. ce n'est pas l'odeur boisée habituellement portée par mon homme mais les fleurs que j'ai achetées, pour cette occasion spéciale, qui éveillent mon sens. choisir un bouquet n'est pas facile même si ce n'est pas un choix crucial pour la tournure de la soirée. j'ai déjà eu l'occasion de rencontrer à plusieurs reprises la mère de jinhyun et celle-ci est ouverte et disposée à mettre les gens à l'aise, à quelques exceptions près. il faut dire que nous étions relativement discrets sur notre vie sentimentale avant que je l'invite à se pointer pour donner une petite correction à son fils chéri. c'est ce même jour où je me suis rendue compte qu'on ne peut effectivement rien cacher aux mères. en tout cas, j'espère que cette attention la poussera à esquisser un joli sourire. d'ailleurs, à cette pensée, je finis par m'exécuter dans le même sens: " tu es certain qu'il s'agit de ses fleurs préférées ? " j'ai fait confiance à jinhyun pour le choix des fleurs. il a toujours eu une excellente mémoire et il ne m'a jamais déçu quant à l'achat de cadeaux surprises. il est excellent dans ce domaine. enfin, je crois. sans vouloir le blesser, j'ai parfois du mal à rester impartiale quand l'affaire le concerne. je glisse le bouquet vers le bas tout en continuant de le tenir assez fermement alors que les demeures résidentielles défilent de plus en plus. " les femmes ont des goûts différents avec les années. " j'ajoute avant de lâcher un faible soupir. je suis quelque peu nerveuse. si je suis consciente d'avoir un certain talent pour les meetings politisés, je le suis beaucoup moins quand il s'agit de rencontrer la belle-famille, et plus particulièrement le père de jinhyun. disons que j'ai entendu certaines choses sur lui qui font que je n'ai pas spécialement envie de passer du temps avec lui. enfin l'avenir nous le dira. ils ont eu l'amabilité de nous inviter pour les fêtes, ça serait honteux de critiquer l'hôte avant d'être arrivés. enfin, zieutant sur mon téléphone, je regarde jinhyun qui est toujours en train de conduire: " tu n'es pas trop nerveux ? " pourquoi le serait-il ? hm hm, pour de multiples raisons et pour le coup, si c'est réellement le cas, j'aimerais bien lui donner un coup de main et l'encourager avant de frapper à la porte de la maison familiale pour signaler notre arrivée.


© LOYALS.


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Mar 22 Jan - 4:21
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ Mon regard fixant la route qui s'étend devant nous, je resserre doucement l'emprise de mes mains sur le volant, un tantinet nerveux en pensant à la soirée qui nous attend. Ce soir, c'est le réveillon de Noël et si, d'ordinaire, j'apprécie plutôt bien le fêter, je dois avouer que cette année, j'ai quelques appréhensions du fait qu'on ait accepté de passer ce dernier en compagnie de mes parents. Faut dire que c'est un peu... compliqué. Ceci étant dit, alors que Su Ah et moi sommes en route pour rejoindre la maison familiale, je ne peux m'empêcher, et ce malgré le stress, d'esquisser un sourire à la question de ma petite amie. « Oui, Su Ah, j'en suis certain. Aussi certain que je suis son fils. » Jetant ensuite un rapide coup d'oeil vers la jeune femme, je me re-concentre finalement sur la route, avant d'ajouter, sur un ton se voulant rassurant bien que l'on puisse y déceler une petite pointe de taquinerie : « Arrête de stresser pour ça ! Je suis sûr que ma mère va les adorer... Je la connais limite comme si c'est moi qui l'avais faite ! » Amusé par ma propre connerie, je laisse échapper un rire. Ce n'est pas tellement faux, à vrai dire... Ma mère et moi avons toujours été très proches alors, forcément, on se confie beaucoup l'un à l'autre. Au contraire de mon père avec lequel j'entretiens une relation pour le moins... tendue. D'ailleurs, si je redoute autant le fait de passer le réveillon avec mes parents, c'est en grande partie à cause de lui. Lui qui ne manque jamais une occasion de nous rabaisser, moi et ma passion, ou de me rappeler à quel point je le déçois... Ce à quoi j'ai fini par m'habituer, qu'on se le dise. Mais, voyez-vous, si ça ne tenait qu'à moi, ce réveillon, nous ne l'aurions fêté qu'à trois. Sans mon père... A cette pensée, je ne peux d'ailleurs retenir ce léger soupir qui s'échappe de ma bouche et qui, apparemment, interpelle ma petite amie, à en croire la question qu'elle finit par me poser. « Disons que ça pourrait être pire mais que j'ai également connu mieux... » M'enfin... De toute façon, il faut que je me reprenne puisque nous voilà enfin arrivés devant la maison. Garant donc la voiture, nous descendons de cette dernière et nous dirigeons ensemble vers l'entrée, que je finis par marteler de trois coups, après avoir eu un léger moment d'hésitation cela dit. Car plus les secondes passent et plus je sens la nervosité monter en moi à une vitesse fulgurante. D'ailleurs, un sourire crispé accroché au visage, je croise finalement le regard de ma petite amie, avant de lâcher : « Finalement, je me dis qu'on aurait peut-être dû opter pour le marché de Noël, cette année encore... » Mais à peine ai-je dit ces quelques mots, que la porte d'entrée s'ouvre à la volée, laissant apparaître ma mère vêtue de son petit tablier de cuisine. « Jin Hyun ! Su Ah ! Vous voilà enfin ! » Et c'est tout juste si nous avons le temps de la saluer qu'elle se jette sur nous pour nous serrer dans ses bras, tour à tour. D'ailleurs, lorsque je la vois faire avec Su Ah, une expression des plus amusées prend possession de mon visage, alors que je finis par m'exclamer : « C'est bon, maman, lâche là ! Si tu continues comme ça, tu vas l'étouffer... »
© LOYALS.


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Jeu 4 Avr - 1:53
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ Un bouquet de fleurs ? On ne peut pas faire plus simple comme cadeau. D'ailleurs, cela laisse à désirer si on écoute les dernières tendances à l'heure actuelle. Pour eux, c'est devenu trop impersonnel. Ainsi, j'ai porté toute mon concentration sur le choix des fleurs. J'ai beau l'avoir croisé à quelques reprises, je ne la connais pas suffisamment pour trouver la bonne réponse du premier coup. Interroger son fils à son égard a été la meilleure chose à faire. Pour autant, je continue de douter alors qu'il est évidemment trop tard pour faire demi-tour. La situation semble amuser le danseur. Il arrive à me contaminer avec sa boutade. Fronçant les sourcils, je prends une mine faussement indignée. " Ah non, je suis trop jeune pour être belle-maman. " Ce rôle ne m'irait tellement pas. Puis, je suis certaine qu'ils peuvent être stressés aussi de leur côté. Enfin, si j'y réfléchis un peu plus, je n'ai pas l'impression que le père de Jinhyun puisse se sentir concerné par notre vie de couple. C'est plutôt sa carrière professionnelle qui pourrait agacer les deux orateurs.... Quand je vois la douceur qui émane de sa mère, je me demande comment elle a pu tomber amoureuse d'un homme comme Monsieur Park. La vie peut être surprenante. Aish, et j'avais fait la promesse implicite de cesser de critiquer l'hôte de la soirée. Si je commence déjà à me poser des questions, je me dis que Jinhyun ne doit pas être en forme. Je n'ai pas le temps de l'encourager que nous sommes déjà en train de nous garer. Je regarde leur demeure et joue avec le bouquet jusqu'au moment où on se retrouve devant la porte. Un sourire rassurant marque mes lèvres et lui dis du regard que tout allait bien se passer. Mais pour le coup, je ne prêche pas un convaincu. La porte d'entrée s'ouvre et sa mère, plus que rayonnante, nous accueille. Nous avons le droit à des étreintes, constat qui me fait échapper un rire. " Mais non voyons fiston, ce n'est pas une petite chose fragile. " Elle rigole, recule d'un pas tandis que je tends le bouquet vers elle. " C'est pour vous. J'espère qu'elles vous plairont. " Elle a l'air ravie. " Oh c'est vraiment gentil. Je vais de suite les mettre dans notre plus beau vase.  Vous êtes ravissants tous les deux. Allez, entrez, entrez !  Vous vous êtes déjà fait assez attendre comme ça. " C'est fou comment elle peut mettre les gens facilement à l'aise. A peine rentrés, nous retirons nos manteaux et chaussures. " Votre robe, ce n'est pas la dernière collection de Chanel ?  Vous avez bon goût. " dis-je, appréciant parler chiffons avec sa mère. Or, nous sommes interrompues par son père, qui se tenait à quelques mètres de nous dans le couloir. Je sens que la communication va être difficile. " Je vois que certaines personnes ont déjà eu le droit aux présentations. " Il s'approche de son fils, le regardant avec insistance.

© LOYALS.


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Mar 11 Juin - 4:32
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ Quelques années, voire même quelques mois en arrière, j'aurais sûrement tout fait pour dissimuler ce sentiment de nervosité qui ne cesse de grandir au fur et à mesure que l'on se rapproche de la villa familiale. Car c'est comme ça que j'ai toujours vécu. En ne laissant rien paraître de mes sentiments ou de mes craintes... Toutefois, les quelques épreuves qu'a dû affronter notre couple m'ont, en quelque sorte, « libéré ». Je suis beaucoup plus à l'aise avec ce que je ressens et, surtout, je n'ai plus peur de montrer que, oui, parfois il m'arrive à moi aussi de manquer de confiance, de ne rien contrôler et de flancher. Ça a été difficile pour moi de l'admettre, c'est vrai. J'ai même failli en perdre la femme que j'aime... Mais aujourd'hui, je n'ai pas peur de montrer que je ne suis pas à l'aise et que le fait de devoir affronter mon père me rend nerveux. M'angoisse presque... Pourtant, il ne s'est encore rien passé qui puisse me faire penser que cette soirée ne se déroulera pas dans le meilleur des mondes. Mais, je n'sais pas… J'ai beau essayer de me dire que tout se passera bien, cette soirée, je la sens de moins en moins. Et ce n'est ni les sourires se voulant rassurant de ma petite amie, ni même cet accueil des plus chaleureux que nous réserve ma mère tandis que nous franchissons la porte d'entrée, qui suffiront à faire envoler mes appréhensions. Cependant, ne souhaitant pas gâcher l'ambiance dès le début, je laisse échapper un rire quand ma mère se décide enfin à lâcher Su Ah et une moue, un tantinet malicieuse, prend possession de mon visage, alors que je m'exclame : « Désolé maman. On aurait pu arriver un peu plus tôt mais une certaine personne stressait tellement à l'idée que tu n'apprécies pas ses fleurs qu'il m'a fallu au moins une bonne demi-heure pour la convaincre qu'elle faisait le bon choix. Du coup, on a un peu trop tardé chez le fleuriste... » Jetant un regard en biais vers Su Ah, je laisse de nouveau échapper un rire, rapidement imité par ma mère. « Il ne fallait pas t'en faire autant, Su Ah. Je les trouve sublimes. Et crois moi, si ce n'était pas le cas, je ne me serais pas gênée pour te le dire ! » En effet... Il n'y a certainement pas plus honnête et directe que ma mère. D'ailleurs, peut-être l'est-elle un poil trop parfois ? Mais soit. Me débarrassant finalement de mon manteau, je m'empare de celui de Su Ah pour le ranger avec le mien, dans le petit « dressing » à l'entrée et, dix petites secondes, c'est approximativement le temps qu'il me faut pour décrocher complètement de la conversation qui débute entre ma mère et ma petite amie. Faut dire que parler chiffons, c'est pas trop mon truc... Cela dit, les deux femmes de ma vie sont très rapidement interrompues lorsque, à mon grand dam, mon père fait finalement son apparition dans le couloir. Et il faut être complètement idiot pour ne pas comprendre que sa petite remarque n'est, une fois de plus, qu'un reproche m'étant destiné. Sans prendre la peine de le saluer (de toute façon, il n'a pas jugé bon de le faire de son côté), je viens donc glisser mes mains dans les poches de mon pantalon, dans un geste légèrement désinvolte, et finis par dire sans grande conviction : « Papa, je te présente Su Ah. Et Su Ah, je te présente mon père... » Adressant ensuite un regard à mon père, ce genre de regard que l'on pourrait très clairement traduire par un « c'est bon, t'es content ? », je me tourne ensuite vers ma mère et remarque son visage légèrement crispé. Toutefois, cette dernière finit par reprendre contenance, tandis que mon père s'approche de Su Ah. « Ravi de faire votre connaissance, mademoiselle. » Tu parles... « Je déplore grandement le fait que nous n'ayons pas été présentés plus tôt. Mais cela ne m'étonne pas vraiment de Jin Hyun. Il a toujours eu tendance à faire des choix, pour le moins... discutables... » Je ris jaune... Et très franchement, je suis à deux doigts de faire demi-tour. Chose que je ne fais cependant pas, par respect pour ma mère qui s'est tuée à la tâche toute la journée afin de nous préparer un repas digne de ce nom. Puis, ce serait lui accorder une victoire beaucoup trop facilement. Et ça, il en est hors de question...
© LOYALS.


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Dim 18 Aoû - 16:48
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ N’ayant jamais rencontré le père de Jin Hyun, je ne peux pas totalement comprendre ses inquiétudes pour ce dîner. Pour le peu que j’ai pu entendre à son sujet, je ne suis pas spécialement emballée à l’idée de discuter avec lui. Même si mon petit-ami n’attend pas la bénédiction de son père, je crois que j’ai envie de lui plaire. J’ignore si c’est contradictoire, car après tout, les histoires de famille sont tout aussi intéressantes du côté des Lee. Je ressens comme une pointe de soulagement quand nous sommes accueillis, les bras ouverts (c’est le cas de le dire) par sa mère. Lui offrant mon beau plus sourire, je lui tends le bouquet de fleurs avant de jeter un regard faussement outré à Jin Hyun. Celui-ci dévoile mes plus lourds secrets au grand jour. Certains sont morts pour moins que ça mais ce soir, il y a trop de témoins. Je finis par lâcher un rire, quelque peu amusée par cet échange. « Et je n’ai aucune raison de m’inquiéter, vous dîtes ? » J’aurais décidément tout entendu. Je secoue légèrement la tête avant de complimenter la tenue portée par sa mère. Nous sommes toutefois vite interrompus par l’intervention de Monsieur Park. Il nous honore de sa présence après s’être caché dans un couloir ? Les monstres ne font pas exactement la même chose dans les jeux d’horreur ? Je plaisante… C’est un moyen pour détendre l’atmosphère parce qu’en une seule phrase, il a réussi déjà à viser Jin Hyun. Impressionnant ! J’observe la réaction du danseur et ne m’avance pas vers eux, comme je comptais le faire. Je commence à comprendre que cette soirée aura définitivement le malaise comme thème et ce n’est pas mes sourires surfaits qui risquent de changer le cours des choses. Monsieur Park finit par s’approcher de moi pour m’adresser la parole. « Enchanté de faire votre connaissance. » Et une nouvelle fois, il recommence. Me trouvant un peu dans l’embarras, je décide de couvrir Jin Hyun bien que je doute de la naïveté de son géniteur. « A vrai dire, c’est plutôt de ma responsabilité. J’ai toujours été nerveuse à l’idée de vous rencontrer. » Ce qui n’est pas tout à fait juste mais il n’est pas censé le savoir. Il se met à rire. « Oh ne lui cherchez pas d’excuses. Je ne connais que trop bien mon fils. » S’il le connaissait réellement, il éviterait justement ce type de commentaires mais c’est peut-être ce qui l’amuse. Il finit par se retourner. J’en profite pour murmurer un « Désolé » muet à l’attention de Jin Hyun. Un silence s’installe de nouveau avant que Madame Park décide de le briser. « Et si nous faisons le tour des lieux ? Je suis certaine que Su Ah serait ravie de les découvrir. Je me trompe ? » Dit-elle en gloussant légèrement. « Ça serait avec plaisir. Je vous suis. » Autant l’aider à détendre l’atmosphère. Je m’approche de nouveau de Jin Hyun et chuchote avant de suivre rapidement sa mère, qui prend le chemin des escaliers : « J’espère que ta chambre est bien rangée... » Je lui fais un clin d’œil et ne remarque pas de suite que Jin Hyun ne nous suit pas pour le moment. En effet, son géniteur est à sa hauteur. « Découvrir votre dressing fait partie de la visite ou c’est un supplément ? » Madame Park n’est pas la seule à ramer ce soir.

© LOYALS.


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Dim 8 Déc - 3:42
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ Si, pour beaucoup, Noël est l'occasion de se retrouver en famille, de profiter de ses proches et de s'amuser, en ce qui me concerne, je donnerais beaucoup pour ne pas être ici, en ce moment. D'ailleurs, si ça ne tenait qu'à moi, je ne serais certainement pas là. Malheureusement, ma mère a insisté des jours et des jours durant pour que je vienne. Et si, au début, j'ai tenu bon, je n'ai cependant pas su lui dire non quand cette dernière a finalement abattu sa dernière carte, celle des sentiments. Faut dire qu'elle est très forte à ce jeu, ma mère. Bien trop forte... Et moi, je dois bien avouer que parfois cela m'agace énormément de tomber si facilement dans le panneau. Mais, en même temps, je sais que je m'en serais sûrement voulu de l'avoir laissé toute seule, la veille de Noël. Car, j'en suis certain, si je n'étais pas venu ce soir, mon père n'aurait même pas daigné quitter son bureau pour dîner avec elle. C'est toujours comme ça avec lui... Le travail avant tout le reste. Le travail avant la famille... C'est pour ça que j'ai finalement accepté de venir. Mais à la condition, toutefois, que Su Ah puisse venir avec moi et condition à laquelle ma mère a, bien évidemment et sans grande surprise, répondu par la positive... Cela dit, maintenant que nous sommes là, je me demandes si c'était une bonne idée de l'emmener avec moi. Je ne peux d'ailleurs m'empêcher de voir dans les paroles de mon père comme un double sens lorsque ce dernier qualifie mes choix de "discutables". Parle-t-il réellement du fait que j'eus décidé de ne pas lui présenter Su Ah avant ce soir ou serait-ce finalement Su Ah elle-même qu'il qualifie de choix discutable ? Allez savoir... Venant de lui, je n'en serais pas étonné. Pourtant, et malgré le fait que sa présence me fasse déjà grincer des dents, je décide cette fois de ne pas relever et adresse un sourire à ma petite amie quand celle-ci s'excuse auprès de moi, malgré le fait qu'elle n'y soit pour rien. Puis, alors qu'un silence un peu trop pesant s'installe, c'est encore une fois au tour de ma mère de briser ce dernier et, de nouveau, un sourire vient prendre possession de mes lèvres aux paroles de Su Ah. « Tu n'auras jamais vu une chambre mieux rangée que la mienne, crois moi ! » que je lui réponds alors, sur le même ton que le sien. Toutefois, et alors que je m'apprête à emboîter le pas de ma mère et de ma petite amie, je suis stoppé dans mon élan quand la main de mon père vient se poser sur mon bras. Me tournant alors vers ce dernier, que je gratifie d'un regard rempli de dédain, je demande quelque peu blasé : « Qu'est-ce que tu veux encore ? » Et là, comme à chaque fois, je m'attends forcément à me prendre un énième reproche dans la tronche. Mais, au lieu de ça, mon père finit par lâcher : « Rien, mon fils. Je voulais juste te dire que je suis content de te voir. » Des paroles qui, dans la bouche d'un parent, devraient réjouir n'importe quel enfant, en temps normal. Malheureusement, dans sa bouche à lui, ces paroles sonnent bien trop peu sincères et, quand il ouvre de nouveau cette dernière, je suis forcé de constater que ce n'était pas seulement une impression... « Tu as bien fait de venir avec ta petite amie. » Parce que ce sourire qu'il affiche en disant cela, je sais qu'il ne dit rien qui vaille. Vraiment rien qui vaille... Serrant les dents, je me contente toutefois de le regarder tourner les talons et reste planter là, dans le hall d'entrée, pendant plusieurs secondes, sans bouger. Ce n'est alors que lorsque j'entends la voix de ma mère m'appeler de l'étage du dessus que je reprends finalement mes esprits, montant les escaliers pour les rejoindre, elle et Su Ah, l'air de rien.  « A peine quelques secondes sans moi et je vous manque déjà ?! » Cela dit, j'ai beau faire comme si tout allait bien, je ne peux m'empêcher de me repasser en boucle ces quelques secondes passées avec mon père et surtout ce sourire qu'il arborait...
© LOYALS.


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Lun 10 Fév - 2:23
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ Montant les escaliers, je suis à la trace la mère de Jin Hyun qui m'avoue ne pas avoir pu toucher une seule affaire dans la chambre de son fils, depuis qu'il avait quitté le cocon familial. Parfois, quand son absence se fait trop longue, elle a tendance à y entrer et les souvenirs remontent instantanément. J'échappe un léger rire. " Heureusement qu'il n'est pas là pour vous entendre. Vous cherchez à le faire culpabiliser ! " Elle réagit aussitôt à ma remarque en gonflant naturellement les joues pour se donner un air sévère. " Justement, c'est bien dommage. Il est têtu comme une mule. " Un sourire amusé prend possession de mes lèvres, n'étant pas complètement d'accord avec elle. Si Jin Hyun possède un certain caractère (et je me doute de qui ça tient), il rend plus  ou moins facilement les armes quand il s'agit de sa mère. Et je trouve ça mignon, au fond. Il entretient une belle relation avec sa mère, contrairement celle qu'il peut avoir avec son géniteur. En parlant de ces deux-là, j'ai l'impression qu'une guerre froide vient d'éclater derrière nous. Je ne suis pas naïve et je me doute que cette soirée ne résoudra pas leurs problèmes. J'espère juste qu'ils pourront passer un bon moment ensemble car dans le cas inverse, la soirée risque d'être très longue pour tout le monde. D'ailleurs, sa mère décide de couper court en invitant son fils à nous rejoindre aussitôt à l'étage. " Bien sûr que oui ! Tu devrais me rendre visite plus souvent ! " Je ne peux pas m'empêcher de rire devant tant de ruse. Jin Hyun était arrivé au meilleur moment et il était tombé dans le piège. " Allons voir cette chambre ! " dis-je, pour changer de conversation. Il nous faut seulement quelques secondes pour rejoindre le lieu tant désiré. Ouvrant la porte, je fais face à une série de jeux vidéos, de consoles et tout le reste. Une vraie chambre de petit geek. Un sourire moqueur sur mes lèvres, je regarde Jin Hyun. " Je ne suis même pas surprise. " Je hausse les épaules et chuchote à l'oreille : " Il est où ton poster de pin'up ? " Je lui fais un clin d'oeil et adresse de nouveau la parole à sa mère: " Et du coup, quels sont les souvenirs dont vous m'avez parlé juste avant ? " J'avance, découvre la chambre pas à pas et m'arrête devant la compilation des jeux vidéos. Franchement, je n'ose pas imaginer le nombre de personnes qui rêveraient d'être ici pour tester tout ça. " Oh, beaucoup. Je me souviens l'avoir surpris en train de pleurer après une partie... Le pauvre, il a vraiment eu besoin d'un câlin de sa petite maman chérie. " Je la regarde d'un air estomaqué, me demandant si elle décidait de me charrier une nouvelle fois. Je cherche ensuite des réponses auprès de Jin Hyun, taquine. " C'est sérieux ? Est-ce qu'on devrait faire une petite partie pour voir ça ? "Puis, une autre voix masculine s'élève." C'est que je l'aurais presque oublié celui là. " Chérie. Ne raconte pas  n'importe quoi. Gardons nos petites histoires pour le repas, tu veux bien ? " C'est que ça nous donne envie de passer à table... Je m'approche une nouvelle fois de Jin Hyun et glisse ma main sur la sienne. " La partie tient toujours. "

© LOYALS.


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Mar 12 Mai - 1:00
my family ? so problematic
su ah ♡ jin hyun

✻✻✻ Faisant de mon mieux pour oublier cet échange que je viens d'avoir avec mon père (mais autant dire que c'est bien plus facile à dire qu'à faire), je m'empresse de monter presque deux par deux les marches qui mènent à l'étage et hoche la tête de gauche à droite, aux paroles de ma mère. « Et c'est reparti pour un tour... » que je lâche alors, dans un murmure, feignant l'agacement. « J'aurais mieux fait de me taire... » Quoique... Peut-être que je suis un tout petit peu agacé, finalement. Faut dire que j'ai droit à ce genre de remarque à chaque fois. Et si je sais que ma mère le fait avant tout pour m'embêter (les chiens ne font pas des chats, après tout. vous croyez que je le tiens de qui ce côté un peu trop taquin sur les bords ?), je sais également qu'elle n'en pense pas moins et qu'il y a quand même un petit soupçon de réelles reproches là dedans. Heureusement, et pour la seconde fois en moins de cinq minutes, Su Ah vient de nouveau à ma rescousse, et alors que nous nous dirigeons vers ma chambre (moi, en traînant légèrement des pieds, ceci étant dit), je sens un bras venir entourer le mien. Celui de ma mère qui me force à presser le pas... « Allez, mon poussin. Dépêche toi, un peu ! » A croire que la chambre va se barrer en courant. Franchement... Laissant échapper un léger soupir, nous arrivons finalement devant la porte et c'est à Su Ah que revient l'honneur (ou pas) de pousser cette dernière. Je ne peux alors retenir un rire à sa question et finis par chuchoter à mon tour : « Les pin'up, c'est pas trop mon truc. Je suis plutôt du genre Lara Croft, moi. » Esquissant ensuite un sourire, je jette un rapide coup d'oeil autour de moi et constate que rien n'a bougé. La chambre est exactement comme je l'avais laissé... Ce qui, pour le coup, me rend quelque peu nostalgique. D'ailleurs, en parlant de nostalgie, j'arque un sourcil à la question de Su Ah, me demandant de quoi elle parle. Mais je regrette bien vite, lorsque ma mère décide d'évoquer quelques souvenirs. Et un en particulier... « Maman... » Grimaçant légèrement, je lève les yeux au ciel. « Bah quoi, poussin ?! Il n'y a rien de honteux à ça ! » Prends sur toi, Jin Hyun. Prends sur toi... Ce n'est qu'un mauvais moment à passer, c'est tout... « Laisse tomber... » Expliquez moi pourquoi je suis venu, au fait ? En plus, voilà que Su Ah en rajoute une couche... Je suppose que c'est sa façon à elle de se venger pour toutes les fois où je me suis amusé d'elle ? Me tournant d'ailleurs vers la jeune femme, je m'apprête à lui répondre. Cependant, je suis stoppé dans mon élan par nul autre que mon géniteur qui, à mon grand étonnement, avait finalement décidé de nous rejoindre. Et bien évidemment, à ses paroles, je ne peux m'empêcher de repenser à notre échange, survenu un peu plus tôt. Je sens clairement que ça va être ma fête. Me contentant toutefois de murmurer un « Super, j'ai hâte... » dénué de tout enthousiasme, je serre la main de Su Ah dans la mienne et lui souris, avant de me tourner vers ma mère : « On passe à table ? » Non pas que je sois pressé, loin de là. C'est d'ailleurs bien la première fois que je le suis si peu d'aller manger. Mais plus vite on y sera et plus vite cette soirée se terminera... Profitant néanmoins du fait que mes parents aient quitté la chambre avant nous, je retiens Su Ah, la ramenant vers moi alors qu'elle s'apprêtait à leur emboîter le pas, et je la serre dans mes bras pendant plusieurs secondes. Une envie soudaine... Et aussi, peut-être étais-je par ce geste à la recherche  d'un petit peu de courage avant de devoir aller affronter le monstre qu'est mon père. « Heureusement que tu es là... » que je lâche alors, dans un murmure, avant de finalement mettre un terme à notre accolade, lorsque j'entends la voix de ma mère nous appeler de l'autre bout du couloir...
© LOYALS.


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty Jeu 21 Mai - 20:45
my family ? so problematic
jinhyun, mon amour

✻✻✻ Sa mère n'avait pas menti. Cette chambre est resté intact après toutes ces années. Je n'avais peut-être pas connu Jin Hyun à cette époque mais elle ressemblait vraiment à la chambre d'un jeune adolescent. Peut-être que je l'avais imaginé différemment sur certains points, elle reste tout de même fidèle à ce que l'on pouvait attendre de la version plus jeune du danseur. Un sourire amusé prend possession de mes lèvres alors que je marche dans les moindres recoins de la pièce. Si la dernière collection d'une marque célèbre ne sera pas certainement le trésor de celle-ci, bouger me fait du bien. Depuis que nous sommes arrivés, il existe une certaine tension dans l'air. Avec sa mère, nous faisons de notre mieux pour détendre l'atmosphère même si cela peut paraître maladroit par moment. Je chuchote:  " Des aventurières... " J'aurais dû m'en douter. Je tâcherai de m'en souvenir la prochaine fois pour des éventuelles fêtes costumées. Je me tourne ensuite vers sa maternelle pour découvrir une nouvelle anecdote le concernant. Nous sommes cependant interrompus par le père de Jin Hyun que je n'avais pas vu arriver. Honnêtement, il me donne froid dans le dos à débarquer sans prévenir avec son ton de voix soit autoritaire soit ... Je ne saurais décrire mon ressenti sur cet homme mais il est loin d'être flatteur. De toute façon, savoir qu'il a les capacités de blesser ou d'agacer Jin Hyun ne m'a jamais donné envie de le contraire. Mais bon, nous ne pouvons pas échapper aux formalités éternellement. Certes, la soirée risque d'être longue ou elle le sera certainement. Je ne peux pas être naïve. C'est comme si on demandait à mon père et moi de nous entendre du jour au lendemain. Après toutes ces années, il n'y a plus grand-chose à faire, l'envie n'étant plus là. Du coup, en prenant la main de Jin Hyun, c'est un moyen pour moi de montrer mon soutien. Je le gratifie d'un nouveau sourire alors qu'il demande si on passe à table. Tout le monde semble d'accord. Ses parents sont les premiers à quitter la pièce et je m'apprête à les suivre quand mon homme me retient. Jin Hyun a toujours eu un certain talent pour montrer son affection mais s'il ressent le besoin de me câliner en début de soirée, cela ne fait qu'accroître mon inquiétude. Glissant mes bras derrière son dos, je me blottis un peu plus contre lui. Je lui dépose un léger baiser sur ses lèvres. " Bien sûr. Je ne suis pas prête de te laisser partir. " Et surtout de te laisser jeter dans la gueule du loup. Je n'avais pas trouvé bon de faire une remarque à ce sujet. Remuer le couteau dans la plaie n'était pas dans une bonne idée. " Allons-y. Plus vite on mange, plus vite on rentre ? " J'essaye de le réconforter bêtement et le tiens par le bras, posant ma tête brièvement contre son épaule. Je ne vois pas pourquoi je me priverais de lui faire quelques gestes d'affection. De toute façon, sa mère était habituée et était presque notre première supportrice, bien que je me rappelle encore de notre première rencontre. J'espère que ce sujet ne sera pas évoqué à table bien que je n'ai aucune raison de mourir de honte. " Prenez place. " Sa mère nous indique où nous devons nous installer. Ils n'ont clairement pas fait les choses à moitié. A croire que nous étions le couple présidentiel. Enfin, faire simple quand on peut faire compliqué n'était pas les habitudes des familles comme les nôtres. Nous commençons naturellement par l'apéritif. Levant nos coupes de champagne, nous trinquons à cette soirée. Pendant un instant, je regarde le visage lumineux de sa mère. Elle devait être ravie de voir la famille réunie mais elle semblait être la seule. Celle-ci finit par se lancer dans un monologue, expliquant les préparatifs qui avaient été entamés dés le début de la journée. Mais pour être honnête, j'ai du mal à l'écouter avec son débit de parole. J'entends ensuite Monsieur Park toussoter légèrement. " Et si vous nous racontez comment vous vous êtes rencontrés tous les deux ? " Est-ce que je vais devoir rentrer dans les détails ? J'échange un regard avec Jin Hyun, pour savoir qui prendra la parole en premier. " A la faculté, tout simplement. Ca fait quelques années maintenant. " Autant faire court. Son regard bascule vers moi. " Ah, vous êtes dans le même... comment dire, cursus que Jin Hyun ? " Il est doué pour saisir la moindre occasion en faisant l'innocent. C'est dingue... " Non, je suis en sciences politiques. " Il esquisse un sourire. " Je l'ignorais et cela vous plaît ? " Je suis en doctorat, il y a tout intérêt oui. Je lui réponds simplement une nouvelle fois et surenchéris : " Et vous ? Vous vous êtes rencontrés comment ? "

© LOYALS.


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: my family ? so problematic (jinah) my family ? so problematic (jinah) Empty

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !