Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 O1jeI've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 O1jeI've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 O1jeI've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 O1je
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2

I've found someone special (eren ♡ )

Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Sam 4 Avr - 22:44

“ eren & risae : I've found someone special .” &
" je prends note de ton conseil. " d'après nos échanges, le jeune homme semblait avoir de l'expérience en la matière. et contrairement à moi, il semblait également avoir atteint ses objectifs. dans un sens, je l'enviais un peu, mais même son visage était doux, je le soupçonnais d'être plus âgé que moi. et puis, la compétition que je devais mener n'était pas contre lui mais plutôt contre les jeunes femmes qui ont les mêmes ambitions que moi. toutefois, quand je songe de nouveau aux mots employés par eren, je me demande si je serais capable de tourner le dos aux personnes qui sont réfractaires. peut-être que je ne devrais pas l'interpréter ainsi sauf que je ne peux m'en empêcher. si l'avis de mon frère me fait grincer des dents plus que de raison, je ne m'imagine pas me disputer violemment avec lui au sujet du mannequinat. je suppose que j'ai suffisamment perdu assez de membres de famille dans ma vie. ce n'est pas pour continuer dans ce sens aussi bêtement. j'ose espérer que nous puissions nous comprendre. enfin, je suis consciente de trop réfléchir alors que la soirée est fait pour se sentir léger. si l'atmosphère n'est pas insoutenable avec eren, je dois avouer que son charme me rend quelque peu nerveuse. il m'attire alors que je ne sais pratiquement rien de lui, et pour le moment, la seule chose que je veux apprendre de lui, c'est la moindre parcelle de son beau visage, de son regard. envahie par une vague de chaleur à cette pensée, je cherche à rester de marbre alors qu'il peut facilement deviner qu'il me plaît bien. ne suis-je pas la première à avoir rougi comme une tomate tout à l'heure ?  je le gratifie d'un sourire alors qu'une part de moi voudrait bien le contredire. j'aurais aimé lui rétorquer qu'il pourrait se vanter de me connaître, que notre relation ne s'arrête pas à de simples connaissances qui ont trinqué ensemble, un soir parmi tant d'autres. cependant, je ne veux pas me précipiter et à mes yeux, j'ai clairement fait le bon choix en gardant le silence. celui-ci est dans tous les cas très rapidement brisé par son numéro de téléphone qu'il vient de me citer. machinalement, je l'ajoute à mon répertoire avant de lui adresser un message avec la photo tant désirée. je m'apprête à reprendre la parole quand un inconnu nous rejoint et s'adresse en premier à eren. surprise, je ne sais pas quel comportement je dois adopter vu nos propos précédents. je continue à opter pour le silence, observant l'un puis l'autre. heureusement, après quelques longues secondes, le basketteur prend les choses en mains.

je suis son regard alors que l'inconnu s'approche naturellement de nous, ou de lui, devrais-je dire. eren passe son bras derrière ses épaules et je comprends facilement qu'il s'agit de quelqu'un de confiance. ils ont l'air d'avoir le même âge si je ne me trompe pas. affichant finalement un sourire quand il prend la peine de me présenter, je regarde ce fameux shin avant d'arquer un sourcil à l'attention d'eren, qui semble chercher ses mots. elle ? je hoche finalement la tête, approuvant cette brève présentation avant que la courtoisie soit de mise. shin est tout aussi direct que son meilleur ami. je comprends pourquoi ils sont proches maintenant. je retiens un rire à cette pensée et penche doucement la tête vers l'homme qui semble être mon aîné. je ne faisais pas autant de manière avec eren, si ? " ohh, merci. enchanté de faire votre connaissance également, shin. " je me retiens de froncer les sourcils quand son meilleur ami semble faire des reproches à eren. je ne réagis pas ainsi car je veux le défendre mais je n'étais pas non plus un numéro de cirque. enfin, ce n'est pas forcément le bon moment pour faire un débat sur la notion de respect. je suppose que je dois le prendre bien même si c'est plutôt maladroit. lâchant un soupir silencieux, je me demande si ce n'est pas le fait d'avoir été interrompu qui me dérange plus qu'autre chose. ce shin a quand même bien sympa. tout aussi fêtard ! acceptant bien sûr la proposition d'eren, je lève ma coupe et comme l'exige la coutume, nous échangeons tous un regard droit dans les yeux. dans le cas inverse, une malédiction pourrait s'abattre sur nous. ou pas. mais pour le coup, j'ai du mal à rester impartiale quand je fais face une nouvelle fois à eren. sérieusement, les bulles me montent à la tête, ce n'est pas possible autrement... " exact, shin holmes ! "  je retiens un nouveau rire. " je suis étudiante en langues étrangères. j'apprends principalement l'anglais et le japonais à la yonsei. " une filière qui paraît éloignée de ma passion, et pourtant, mon objectif était d'élargir mes possibilités et mes lieux de travail. autant comprendre et se faire comprendre par tous, non ? je gratifie shin d'un sourire. " et vous alors ? vous êtes en quelle année ? vous arrivez à enchaîner les cours et les entraînements ? vous ne devez pas avoir une seule seconde pour vous, si ? " je suis bien curieuse de savoir comment ils arrivent à mener leur vie. pour l'instant, la question ne se pose pas pour moi mais je voudrais bien connaître leurs expériences. ça pourrait potentiellement une idée de ce qui m'attend pour la suite ? je n'en sais rien pour tout dire. je me tourne vers eren, avec un sourire en coin sur les lèvres. " tu fais exactement la même chose que shin ? je n'ai pas pensé à te poser cette question tout à l'heure... " disons que nous avons fait connaissance différemment lui et moi. nous nous sommes tout de même laissés l'occasion de laisser le vouvoiement de côté. shin semble le remarquer. " yah ! on peut se tutoyer également. ça ne me dérange pas " j'échappe un rire et finis par plaisanter une nouvelle fois. " d'accord, d'accord... je peux également t'appeler oppa si ça te chante ? " je secoue la tête et glisse la coupe à mes lèvres. " ce champagne est vraiment bon. enfin, je ne suis pas connaisseuse mais il ne m'a pas donné le tournis. " contrairement à eren... je manque de m'étouffer en buvant ma dernière gorgée de champagne. qu'est-ce que je disais juste avant ? je marmonne des excuses et décide de poser une nouvelle question : " vous vous êtes connus comment tous les deux ? "  maintenant que les deux hommes sont en face de moi, je cherche à en savoir un peu plus sur eux. peut-être que shin aura des choses à raconter sur son vieux copain... j'affiche un sourire malicieux à cette pensée. c'est que j'aime un petit peu les vilains secrets.
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Mar 7 Avr - 18:45

“ risae & eren : I've found someone special .” &  cette soirée était sûrement digne des meilleures que j'ai jamais passé. je fêtais notre énième victoire, à nous l'équipe de basket la plus brillante de la capitale coréenne. je me sentais bien, je ne pensais à rien d'autre que profiter. c'est en ce si bon moment que j'ai rencontré risae, une femme avec du caratère, du charisme et un humour à toute épreuve. pour être franc, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu de coup de coeur comme ça. je ne sais depuis combien de temps exactement nous discutions. mais c'était fort agréable, cela dit, il y avait quelque chose ou plutôt quelqu'un, que je semblais avoir oublié dans mon euphorie. mon meilleur ami était là aussi, et lors de nos échanges de numéros avec ma nouvelle rencontre, il avait aussi été présent. ce qui aurait pu être tout à fait anodin si lui aussi, ne l'avait pas trouvé sublime à notre arrivée. il me l'avait dit et pourtant, pris dans mon élan d'impulsivité et de séduction, je l'ai totalement oublié. maintenant qu'il était de retour, et qu'il se faisait bien sentir avec sa présence impromptue, j'étais totalement mal à l'aise. alors j'ai fais tourner mon cerveau à vive allure, cherchant à détendre l'atmosphère. j'ai finis par passer un bras autour de ses épaules, pour débuter les présentations. risae me perturbait toujours autant, mais je faisais de mon mieux pour le cacher. shin à mes côtés l'observait langoureusement ce qui me donnait envie de vomir. ça ne me plaisait pas, mais alors pas du tout. néanmoins, il fallait que je me reprenne. risae n'était pas ma petite-amie, encore moins celle de shin, donc je n'avais aucun droit de ressentir ce genre de truc. ce genre de truc qui me casse bien ce que j'ai entre les jambes et qui s'appelle la jalousie. quand shin avait fait remarquer à risae qu'elle était magnifique je l'ai regardé de manière surprise comme si je devais ne pas m'y attendre avant de détourner les yeux tristement. je ne sais pas réellement ce que j'espérais à vrai dire. que shin aurait changé d'avis en une heure de temps ? risae lui répondit tout en politesse et délicatesse ce qui me fit sourire doucement. ça aussi c'est attirant, cette manière d'agir, de se comporter, tout en élégance et féminité. alors que je me perdais à nouveau dans les yeux de risae, shin me réveilla légèrement en me lançant une phrase en riant. une phrase qui puait l'hypocrisie. j'ai haussé les épaules à sa remarque. s'il avait envie de la rencontrer, il n'avait pas besoin de moi. je pense qu'il sait très bien se débrouiller seul, d'autant plus qu'il sait mieux parler aux femmes que moi, aux dernières nouvelles. quelques secondes plus tard, je me suis gelé sur place, prenant soudainement conscience qu'il nous avait entendu échanger nos numéros. après un échange discret de regards foudroyants, j'ai compris que nous aurions l'occasion d'en discuter plus tard dans la soirée. j'ai émis alors la supposition de trinquer ensemble, à notre rencontre. en croisant les yeux sublimes de risae, j'ai senti mon coeur s'emballer à nouveau. cette femme me fait un effet de dingue. j'ai envie de me rapprocher d'elle encore plus, et ce sentiment, j'ai du mal à le faire partir.

shin se mit à l'interroger sur son statut, si elle était étudiante ou non. je continuais à la regarder passionnément, sans rien dire, pendant qu'elle répondait à mon meilleur ami en le comparant à sherlock holmes, sous le ton de l'humour. quelques petites choses se sont éclairées suite à sa réponse. elle apprend l'anglais, c'est donc pour ça qu'elle a tout de suite remarqué mon accent américain. je comprends mieux. mais lorsqu'elle a prononcé le mot yonsei, j'ai affiché une mine surprise. « la yonsei ? nous aussi.. » j'ai repensé rapidement à mes après-midi à la fac, à traîner avec shin dans les couloirs, en cours à faire les malins ou le soir, quand nous nous rendions chacun à nos entraînements de nos clubs respectifs. pas un jour, pas une seule fois, nous ne l'avions croisé. certes, l'université est grande, et c'est sûrement ce qui peut apporter la réponse la plus plausible à mon interrogation. shin parut autant étonné que moi. il me jeta un regard furtif avant de répondre à la jeune mannequin. « eren est plus surbooké que moi. je fais staps, en cinquième année, mais je n'ai que le club de baseball en activité annexe. » j'étais toujours surpris que risae soit dans la même université que nous. finalement, c'était plutôt une bonne nouvelle, ça voudrait dire que nous aurions l'occasion de la revoir. que j'aurais l'occasion de la revoir. risae se tourna alors vers moi, avec un petit sourire coin, je n'arrivais pas à détacher mon regard d'elle. elle me tutoyait comme avant, puisque c'était là précisément que nous en étions arrivés. je lui ai rendu son sourire en coin, ne brisant pas le contact visuel. « mes journées sont bien remplies oui. je suis aussi en cinquième année de staps, et je suis capitaine de l'équipe de basket de la fac. quand je ne m'entraîne pas avec eux, je m'entraîne avec les thunders ici présents. » shin tiqua et laissa s'échapper un rire. « sinon, il lui arrive de jouer illé- aïe ! » sentant le coup venir d'ici, j'ai marché volontairement sur le pied de shin. « la ferme. » j'ai foudroyé shin d'un regard noir glacial. je savais ce qu'il avait eu envie de dire. si je dois le dire, j'aimerais le dire moi-même. ce que je fais en dehors du basket et de la fac, ne concerne shin qu'à moitié. la musique, la rue, et les gars, c'est une autre facette de moi. et puis, presque immédiatement, shin remarqua la familiarité qui s'était glissée entre moi et risae. « yah ! on peut se tutoyer également. ça ne me dérange pas. » j'ai tourné la tête vers lui à nouveau en haussant un sourcil. évidemment que ça ne te dérangerait pas, ça m'aurait étonné tiens.. risae laissa s'échapper un rire en plaisantant. elle a l'air de trouver shin plutôt drôle. mes yeux se sont détournés de shin pour la regarder. mon sang ne fit qu'un tour. oppa ? mon expression faciale s'est refroidit et j'ai senti que la jalousie qui s'était vaguement exprimée tout à l'heure, revenait brutalement à la charge. shin afficha un léger sourire, apparemment toujours sous le charme de risae. « pourquoi risae t'appellerait oppa d'ailleurs ? » j'avais parlé trop vite et j'avais laissé parler ma pointe de jalousie soudainement, fusillant shin pour la énième fois en dix secondes. shin plissa ses yeux vers moi, comme s'il devenait une nouvelle fois suspicieux à mon propos. « on semble plus âgé. en tout cas, c'est l'impression que j'ai.  » sûrement qu'il avait raison. mais ça ne me plaisait vraiment pas du tout ça, oppa non mais je rêve. j'ai levé les yeux au ciel, avec un air renfrogné sur le visage, au vu de la situation. l'alcool ne m'aide pas à garder mon sang-froid, bon sang. j'ai finis par me détendre, apportant mon verre de champagne à mes lèvres, croisant le regard de risae, de manière intense. non. je n'avais décidément pas envie qu'elle l'appelle comme ça. la jeune mannequin fit alors un commentaire sur le goût du champagne, qui apparemment, ne lui donnait pas le tournis. pourtant, elle faillit s'étouffer en buvant sa dernière gorgée ce qui me fit avoir un moment de panique. mais avant que je ne puisse dire quoique ce soit elle s'excusa et relança un autre sujet. comment nous nous étions rencontrés, shin et moi ? j'ai bu un petit peu de ma coupe de champagne, avant d'afficher un sourire. « on s'est connus au lycée. vu qu'on voulait tous les deux aller en staps, on s'est retrouvés à la yonsei ensemble. c'est un crétin, mais je l'aime bien. » ce fut au tour de shin de sourire d'un air malicieux. shin me ressemblait beaucoup dans certaines réactions, c'était aussi pour ça qu'on s'était liés d'amitié. pour un coréen pur souche, il n'avait pas froid aux yeux et n'avait pas la langue dans sa poche. en plus, il avait une façon à la française de draguer les femmes qui m'avait toujours fait rire. avec ses cheveux noirs de jais, il était aussi grand que moi et en imposait pas mal. il était charmeur à souhait et était extrêmement sociable. un peu trop parfois. on était similaires et en même temps différents. il paraît que c'est assez comique à voir. « je me souviens encore quand su ah t'embêtait quand tu perdais des matchs au début à la fac. » j'ai esquissé un doux sourire à la pensée de ma petite soeur. toujours était-il que si elle se moquait avant, elle avait finit par devenir une acharnée de mes matchs maintenant. « je lui avais payé ses frais de scolarités et voilà comment elle me remerciait.. » puis comme je me rendais compte que nous parlions de quelqu'un d'inconnu pour risae, j'ai tourné mon regard vers elle d'un air charmeur. « su ah est ma petite soeur. il paraît que c'est ma plus grande supportrice, mais peut-être qu'elle pourrait être détrônée, qui sait.. » avais-je susurré en buvant une autre gorgée de champagne, le sourire aux lèvres. mon sous-entendu n'est pas passé sourd aux creux des oreilles de shin. j'ai fais mine de rien, dévorant risae du regard. tant que je ne la drague pas ouvertement, tout va bien n'est-ce pas ? après tout, aucun de nous deux ne sort avec elle. shin compte pour moi, alors je ferai attention. mais rien ne m'empêche une ou deux paroles séductrices.

quelque chose avait attiré mon attention depuis un moment, et c'était l'ami de risae. il n'était pas avec elle actuellement mais shin l'avait vu tout à l'heure et avait espéré qu'il ne s'agisse de rien d'autre que d'un simple ami. baladant mon regard vers l'intérieur illuminé de la salle, j'ai repéré celui-ci qui semblait parler avec des membres de mon équipe. et comme nous étions sur le sujet des rencontres, autant bien l'aborder comme il faut. j'ai ancré mes pupilles noires dans celle de risae, curieux d'en savoir plus. « et ton ami, vous vous connaissez depuis longtemps ? » je mourrais d'envie d'en savoir plus. et je pense que shin partageait mon avis. en attendant sa réponse, je continuais de l'admirer. le temps filait, la soirée continuait aussi et je n'avais pas envie de partir. j'avais envie de rester là en sa présence. même si j'avais eu son numéro, qui me dit qu'elle continuera à garder contact ? il y a un feeling entre nous, c'est certain, tout le monde pourrait le ressentir, mais est-ce qu'elle pensera la même chose le lendemain.. je n'aimerais tellement pas être un mec parmi tant d'autres.




 
code by solosands


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Jeu 9 Avr - 23:56

“ eren & risae : I've found someone special .” &
depuis l'arrivée de son ami, la banalité rythme nos échanges mais celle-ci est nécessaire pour apprendre à se connaître. dans les deux cas, je me comporte naturellement avec les deux garçons, moi qui ne suis pourtant pas la personne la plus sociable si je dois me comparer à mes connaissances. je n'ai rien contre l'idée de discuter mais je ne dégage pas facilement une aura amicale, en tout cas, pas autant que les deux jeunes hommes qui me font face... pourtant, lorsque je me perds dans le regard du premier dont j'ai croisé la route, je dois avouer que son charisme m'avait touché autrement. quoi qu'il en soit, je suis surprise, agréablement surprise de les savoir étudiants dans la même université que moi. le monde est à la fois petit mais gigantesque aussi. si je n'avais pas souvenir de les avoir aperçus à la faculté, nous nous sommes rencontrés ici parmi une foule d'invités. nous avons finalement plus de points en commun que je ne l'aurais imaginé et cela me fait étrangement sourire. " vraiment ? " je me contente de poser cette question, dictée par la surprise. j'essaye aussitôt d'en savoir plus sur leurs activités. c'est là que je découvre que les deux font parties d'un club sportif à la yonsei, loin du bâtiment d'art et de langues que je côtoie la majorité du temps. en tout cas, si je ne suis pas une experte en basket, je connais encore moins bien les règles du baseball. cependant, j'évite de faire la remarque de peur de le blesser alors qu'il est naturel de ne pas tout savoir. " c'est pour ça alors... je suis inscrite au club de littérature de mon côté. c'est un peu à l'opposé du gymnase. " je ricane légèrement avant d'apprendre que les journées d'eren sont terriblement chargées. " eh bien avec tout ça, il faut aimer le basket. c'est impressionnant. " je suis tout de même étonnée de ne pas avoir entendu son prénom précédemment ou alors n'aurais-je pas prête attention ? en tant que capitaine du basket, il doit avoir un semblant de popularité. ah, vraiment, je devrais essayer de me concentrer un peu plus sur les dires des autres. encore un de mes nombreux défauts : je suis définitivement distraite. en tout cas, leur petit jeu n'est pas passé inaperçu. apparemment, on se garde bien de me révéler quelque chose. mordillant doucement ma lèvre inférieure, la curiosité cherche à s'emparer totalement de mon être mais celle-ci cède finalement sa place à la taquinerie. " je voudrais bien savoir vos petites cachotteries mais je n'ai pas envie que mon pied finisse écrasé alors je respecte ! " la bonne humeur est présente parmi notre petit trio et c'est avec légereté que je réponds à shin, qui me paraît être un bon client lui aussi. toutefois, eren fait une remarque assez étrange. est-ce que je viens de dire une bêtise ? non, vraiment, je ne peux pas être une noona... c'est tout simplement pas possible ! scrutant la réaction d'eren, un léger frisson me parcourt sans que je ne puisse en comprendre l'origine... si ce n'est le regard insistant que le ténébreux me jette. si je n'ai sûrement pas décrypté son message comme il le voudrait, je sens que mon coeur le traduit à sa façon. toutes ces pensées qui se confrontent manque de me faire étouffer en buvant un restant de champagne. je me sens ridicule et m'excuse au plus vite avant de reprendre contenance. je leur pose une question afin de les inviter à parler. je pourrais prendre une once de répit en détournant maladroitement mon échange avec eren, qui est celui qui me répond. tant pis pour le répit.

s'ils sont tous les deux en cinquième année, ils se connaissent depuis quelques temps maintenant. les amitiés qui durent sont certainement les plus belles à mes yeux. pourtant, je ne veux pas sous-estimer l'impact de certaines personnes dans notre vie. le moment peut être court mais riche en émotions, j'en suis convaincue. un sourire s'étire sur mes lèvres quand il le traite de crétin. oui, une amitié comme on les aime, c'est garanti maintenant. les écoutant bavarder, le nom d'une certaine suah s'échappe de leurs lèvres. qui était cette femme ? une ex... une copine ? mais qui payerait des frais de scolarité à sa copine de lycée ? et puis, pourquoi je me pose autant de questions ? je sens pourtant comme une forme de soulagement quand eren me dévoile le rôle de cette demoiselle dans sa vie. croisant une nouvelle fois le regard du basketteur, je me contente de sourire. " elle serait ravie de l'entendre. elle étudie aussi à la yonsei ? " peut-être que je devrais songer à faire un détour plus souvent au gymnase ou aux terrains de sport de façon générale. c'est ce que je finis par échapper. " j'essayerai de venir vous voir jouer si vous voulez bien. " je regretterai presque de ne pas avoir suivi les conseils de seojun en apprenant les règles du basket avant de venir. non, je suis certaine de regretter de ne pas avoir pu poser longuement mon regard sur eren durant ce match.

vient ensuite le moment de parler de mon amitié avec seojun. je prends plusieurs secondes de réflexion. je le connais depuis si longtemps que j'en ai oublié le pourquoi du comment nous nous sommes liés d'amitié. et pourtant, je suis convaincue que certaines rencontres ne peuvent s'oublier. ce soir en est la preuve. esquissant un sourire à cette pensée, je me lance : " je ne me souviens plus à quel moment nous nous sommes rencontrés. peut-être depuis toujours. seojun est un ami d'enfance, un crétin que j'aime bien par moment. il faut dire qu'il n'a pas hésité une seconde à me planter ce soir. " et pour le coup, je serais désormais à deux doigts de le remercier. enfin, malgré les critiques que je peux émettre à son regard, seojun a été présent dans ma vie bien plus des soit-disant proches. j'échappe un rire. je ne pourrais pas lui en vouloir même si j'y mettais tout mon coeur. " d'ailleurs, je me demande bien où il est passé. " c'est que je n'avais pas spécialement envie de rentrer toute seule. je grimace à cette pensée alors que je m'avance vers l'intérieur de la salle, simplement pour y jeter un coup d'oeil. à ce moment-là, je tourne le dos aux garçons pendant un instant et le remarque seulement au bout de quelques instants. à croire que j'ai un problème de vue. il est avec les coéquipiers d'eren. d'ailleurs, l'un d'entre eux semble montrer notre direction. je vois alors seojun s'approcher de nous. il me fait un grand signe de la main et je lui renvoie. décidément, tout le monde se ramène. je chuchote : " quand on parle du loup.. " quand je disais que je l'aimais bien par moment, c'était vraiment sincère. je me retourne vers shin et eren avant de poser surtout mon regard sur ce dernier. " je crois qu'il va être heureux de te rencontrer. tu vas peut-être trouver le remplaçant de suah ce soir. " si ce n'est déjà fait. je le gratifie d'un sourire, espérant qu'il ne soit pas trop gênant. c'est un chouette gars, énergique et qui doit être heureux de cette soirée. " ahhh risae ! j'ai rencontré plein de beau monde ce soir. " quel fanboy. je pouffe de rire. " seojun, laisse moi te présenter shin et ... " je n'ai pas le temps de finir que mon ami me coupe la parole. c'était si prévisible, j'aurais dû miser un million d'euros. " oh bonsoir vous deux. ahn eren ! quel super match. 12 points c'est impressionnant. " je fronce les sourcils et dis d'un nonchalant tout en fixant eren avec une lueur de défi dans le regard. " non, 16 points. il a marqué 16 points ce soir. " c'est que j'ai bien écouté ma leçon. le premier surpris fut seojun qui me regarde en écarquillant les yeux. mais par chance au lieu de me poser la question, celui-ci semble plus gêné qu'autre chose. " oh c'est vrai pardon. alors satisfait de ton match ? "
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Sam 11 Avr - 22:48

“ risae & eren : I've found someone special .” &  
quelque chose était en train de se passer. mon regard passait de shin à risae, et de risae à shin. non pas seulement entre eux, mais entre nous. j'étais resté surpris lorsque celle qui me charmait depuis le début de la soirée avait évoqué qu'elle étudiait à la yonsei. depuis, je me demandais bien comment était-ce possible qu'on ne l'avait encore jamais croisé. un si joli visage, je m'en serais souvenu. quand shin lui a répondu qu'il était en staps et dans le club de baseball, ma reflexion est devenue plus claire. shin et moi passions la plupart de notre temps au sein du batiment sportif, il m'arrivait de me rendre du côté du bâtiment d'art et de langues pour voir su ah, mais ça restait rare. comme mon cursus rassemblait staps et sciences de l'astronomie, je restais presque toujours au sein du bâtiment taejo. et puis, le club de littérature n'était, en effet, pas à côté du gymnase où nous étions chaque jour. la littérature, je ne m'y connais pas trop, d'ailleurs c'était totalement aux antipodes de mon comportement. lire un livre, ça signifiait rester en place, et réfléchir à des choses venues d'un autre monde parfois. j'ai pris quelques secondes pour réfléchir à la question. non, la lecture et tout, ce n'est pas mon truc.  je suis artiste en plus d'être sportif jusqu'au bout des doigts, mais les livres ne m'avaient jamais passionné. j'avais toujours besoin de bouger un peu partout. mais  en la regardant, je sentais que ça la passionnait, et je trouvais que ça lui allait plutôt bien. ça collait bien avec ce qu'elle renvoyait comme image, une image douce et réfléchie. je continuais de la regarder, pendant qu'elle poursuivait sur mon emploi du temps journalier. j'ai hoché la tête en souriant d'un air fier. je crois bien n'avoir rencontré personne d'autre de plus mordu de basket que moi. c'était dans mes veines, ça faisait partie de moi. et c'est là que shin trouva le bon moyen de vouloir évoquer des sujets que je préférais éviter. en fait, il avait failli prononcer le mot "illégalement", mais j'avais écrasé son pied avant qu'il ne puisse continuer. tout en n'omettant pas bien entendu, de lui dire de se la fermer. évidemment, tout ce petit jeu n'était pas passé inaperçu aux yeux de risae qui se mordillait la lèvre de curiosité. au son de sa voix, j'ai enlevé rapidement mon pied de celui de shin, soudainement un peu gêné. « euh, non je.. shin était parti sur un autre sujet. » ai-je murmuré précipitemment. shin haussa un sourcil à mon attention avant de reporter son regard sur risae. visiblement, il n'avait pas manqué de remarquer que risae et moi en avions oublié le vouvoiement. alors la jeune femme lui suggéra de l'appeler oppa. oppa. j'ai senti mon sang faire demi-tour tellement je n'en croyais pas mes oreilles. comment ça oppa ? certes, elle paraissait plus jeune, mais rien que d'imaginer la scène, non ça ne me plaît pas. j'étais sur les starting-block, bien décidé à laisser éclater mon mécontentement. shin avait l'air plutôt ravi de cette intervention, mais il le serait moins à la mienne. et effectivement, shin avait plissé ses yeux sur moi de manière douteuse, les faisant ressembler à deux croissants de lune. je savais qu'il avait sûrement raison, mais je ne voulais pas qu'elle l'appelle ainsi. j'ai finis par lever les yeux au ciel, pas vraiment très heureux de la tournure que prenait la situation et pas vraiment aidé par le champagne qui coulait dans mon sang. en prenant une autre gorgée pour me détendre, j'ai croisé intensément les yeux de risae. il me faisait toujours autant d'effet, ce regard.

puis, en est venu le sujet de notre rencontre, puisque risae semblait curieuse à ce sujet. je lui ai répondu malicieusement, après avoir bu un peu de champagne à nouveau. en effet, il était très bon. shin m'avait laissé prendre la parole pour évoquer notre rencontre et dire combien c'était un crétin. il avait affiché un sourire malicieux, que seul lui pouvait afficher pour me transmettre le message qu'il m'aimait aussi. shin et moi, c'était comme les cinq doigts de la main, on était presque tout le temps ensemble, et si l'un était quelque part, l'autre n'était jamais bien loin. c'était comme une sorte d'amitié fusionnelle, fraternelle, que je n'avais avec personne d'autre. c'était, disons, la partie la plus sociable de moi, celle que je devais développer. je vis mon ami parler de su ah et je n'ai pu m'empêcher de réfléchir aux bons moments qu'on avait passé ensemble et qu'on passait toujours. je m'étais occupé d'elle après notre fugue, car ce n'était sûrement pas notre mère qui serait en état de le faire. quant à mon père, il était très bien dans sa tombe. je ne regrettai rien. su ah c'était celle que je voulais protéger, la seule famille qui me restait vraiment. en expliquant son identité à risae d'un air charmeur, elle s'est contentée de sourire me faisant rater un nouveau battement. depuis que shin était arrivé, j'avais la vague impression que l'ambiance était moins remplie de sous-entendus, même si je ne pouvais m'empêcher de la dévorer des yeux à chaque fois. « oui, elle est en bachelor en lettres, langues et arts, comme toi. il me semble qu'elle étudie la musique et le dessin. » puis risae finit par faire remarquer une possibilité future qui me plaisait plus que bien. j'aimerais qu'elle vienne, oui. d'ailleurs, j'aimerais qu'elle vienne me voir plus aux matchs de basket, qu'à ceux de baseball de shin. j'ai laissé échapper un léger rire en la regardant avec des yeux pétillants. « avec plaisir. viens quand tu veux. » shin hocha la tête avant de réfléchir pendant une demie seconde et d'éclater de rire en me montrant du doigt. qu'est-ce qu'il va encore dire ce- « je te conseillerais de venir me voir au terrain de baseball car au gymnase, pendant les matchs de basket, le capitaine eren a son club de supportrices qui prennent le premier rang et qui risquent de te sauter dessus. » j'ai tourné la tête rapidement vers lui, fronçant les sourcils. je sais ce qu'il essaie de faire. « je ne leur ai jamais demandé de venir. » shin haussa les épaules innocemment pendant que je m'imaginais l'étrangler de toutes mes forces. « pas ma faute si tu es si populaire. c'est sûrement parce que ta grosse tête passe à la télé. » retenez-moi, j'ai envie de l'attacher à une corde.

quelques secondes plus tard, j'avais trouvé bon de me renseigner sur risae et son ami avec qui elle était venue. même si elle m'avait plus ou moins signalé qu'il n'y avait rien entre eux, j'avais envie d'en savoir plus. et quand les mots ami d'enfance sont parvenus à mes oreilles, j'ai senti un soulagement dans mon coeur, autant dans le mien que dans celui de shin apparemment. j'ai esquissé un sourire. ah ça, pour l'avoir plantée.. il l'a pas fait à moitié. mais finalement ça nous arrangeait plutôt bien, à shin et moi. et dire que tout ça était parti d'une légère bousculade et d'un téléphone tombé au sol.. merci l'alcool. alors que je voulais ajouter quelque chose sur le sujet seojun, elle s'est interrogée sur où il se trouvait soudainement. je l'ai regardé fixement nous tourner le dos avec une pointe de curiosité mêlée à de la jalousie. pendant que risae ne nous regardait pas, shin me donna un coup de coude suspicieux. je l'ai toisé du regard. j'avais l'impression qu'il me lançait des éclairs avec ses yeux. « toi aussi, elle t'intéresse ? » j'ai détourné le regard, faisant mine de n'avoir rien entendu. « eren, fais pas semblant. » j'ai lâché un profond soupir. « non, ne t'en fais pas. on discutait.. juste. » juste. j'ai laissé mes yeux se perdre dans la chevelure de risae, qui était toujours de dos. je ne pouvais pas lui dire que je l'aimais bien. qu'elle m'intéressait aussi. risae avait l'air d'apprécier shin. ça se ferait sûrement. mon meilleur ami leva le visage vers la direction où regardait risae. voyant qu'il avait l'air de se passer quelque chose de très intéressant, j'ai suivis son regard et j'ai alors remarqué l'ami de risae, seojun, qui avait l'air de s'approcher de nous en faisant un signe de la main à la jeune mannequin. elle le lui rendit et finit par se retourner vers nous. le remplaçant de su ah ? j'ai affiché un air renfrogné. non mais c'était de toi risae, que je voulais parler.. j'ai entendu shin pouffer de rire à côté et je me suis une nouvelle fois imaginer l'étrangler. seojun arriva vers nous. il avait l'air ultra positif. et plutôt heureux d'avoir fait connaissance avec mes coéquipiers. ce fut au tour de risae de rire avant d'entamer les présentations. elle commença par shin sur ma droite et avant qu'elle n'ait eu le temps de me présenter à seojun, celui-ci la coupa dans son élan. à son erreur sur mon nombre de points marqués, j'ai esquissé un léger sourire. un fan distrait on dirait. mais avant que je ne puisse lui répondre, risae leva la voix de manière nonchalante, me regardant fixement. j'ai senti shin se tendre à la remarque de notre nouvelle rencontre, pendant que mes yeux devenaient aussi gros que des billes. seojun m'avait imité et semblait prit de court. toute mon attention était sur risae, qui m'avait surpris par son intervention. je l'ai fixé de façon insistante d'un regard brûlant avant de lui adresser un sourire en coin. néanmoins, j'ai mis cinq bonnes secondes avant de porter mon regard sur seojun. « ravi de te rencontrer. merci pour le compliment. plutôt satisfait, oui. tu aimes le basket ? » enfin ça ne me dérangeait pas de discuter avec un fan, simplement j'avais aussi envie de discuter avec risae. j'en avais fortement envie. shin toisait seojun, l'analysant de la tête aux pieds. apparemment, il essayait de comprendre ce qu'il faisait avec risae. il s'est penché vers seojun, mains dans les poches, regard sérieux. « t'as l'air d'avoir oublié de grandir, toi. » je me suis presque étouffé. à quoi il joue ? je me suis empressé d'attirer l'attention de seojun presque immédiatement. « tu viens souvent voir les thunders au fait ? tu nous as emmené une jolie mannequin. » j'avais lancé, d'une voix pleine de malice. shin s'est redressé rapidement, continuant d'observer curieusement seojun. « d'ailleurs.. vous rentrez comment ? » j'ai regardé shin, puis risae. shin marquait un point cette fois. étant donné la nuit qui était tombée, s'il fallait les raccompagner quand la soirée toucherait à sa fin, il n'y avait aucun soucis pour nous. personnellement je ne prendrais pas le volant mais je connais quelques gars qui font sam ici. notamment min qui avait perdu à shifumi. « si vous avez besoin.. » j'ai posé mon regard intense sur risae. j'essayais de paraître le plus neutre, mais je donnerais n'importe quoi pour me retrouver à nouveau seul avec elle, rien que quelques secondes de plus. mais j'étais si avide que je serais capable d'en vouloir plus. plus je la regardais, et plus elle me plaisait.






 
code by solosands


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Lun 13 Avr - 13:45

“ eren & risae : I've found someone special .” &
les secondes s'écoulent mais la réponse se fait toujours attendre. quel serait mon intérêt d'assister à leurs matchs si je ne comprends pas grand-chose au sport ? si j'étais venue jusqu'ici ce soir, c'était dans le but d'accompagner mon ami. mais peut-être que cette fois-ci, mon objectif était plus égoïste, plus personnel... je gratifie eren d'un sourire avant que shin s'esclaffe et réclame mon attention. il pointe du doigt son meilleur ami et évoque le fanclub de ce dernier. j'ignore si cette annonce me fait l'effet d'une douche froide. au fond, ce n'est pas vraiment une surprise. sa popularité est évidente car il joue dans deux équipes: capitaine dans le premier et  joueur pro dans le second. je ne suis pas née de la première pluie, et pourtant, j'aurais pensé que toutes ces conneries cesseraient dés que j'aurais mis les pieds à l'université. naïve, ma petite risae, tu l'es drôlement. ne sachant pas trop comment me comporter, je feins simplement un sourire. rien ne m'oblige à m'asseoir mon premier rang. je n'en avais pas l'intention. après tout, je n'avais rien promis. j'ai simplement évoqué l'idée. pourtant, j'ai l'impression qu'on attend ma réponse. " j'ai dit que je viendrais vous voir tous les deux si c'est possible pour moi. " pourquoi devrais-je voir l'un et pas l'autre ? je n'aime pas spécialement quand on m'oblige à faire un choix, et surtout qu'il n'y a aucune raison de le faire à l'occurrence. je n'apprécie guère non plus le fait qu'on m'oblige à faire quelque chose en particulier. je suis une petite rebelle dans l'âme. peu importe si shin ou ses petites fans qui en sont à l'initiative. " merci pour ton conseil. je m'en souviendrais et je mettrais des bouchons d'oreilles avant de m'installer au fond du gymnase. " comme si des petites pimbêches allaient m'impressionner. le milieu du mannequinat est bien plus inquiétant qu'un premier rang dans un tournoi universitaire. je retiens un rire à cette pensée avant de me tourner vers shin, un air détendu et plus convaincu sur le visage. "  elles sont si terribles que ça ? et puis, tu ne vas pas me faire croire que tu n'as pas ton fanclub toi non plus. "  je n'ai pas pris le temps de le regarder, peut-être trop obnubilée par eren et encore charmée par notre discussion. shin a aussi son charme. certes différent de celui d'eren mais il n'a rien à lui envier.

c'est ensuite à mon tour de parler de ma rencontre avec seojun. les détails de celle-ci se sont échappés de ma mémoire depuis longtemps. il reste évidemment les précieux moments, qu'ils soient heureux ou plus tristes. ceux-là, je tiens à les préserver comme jamais. d'ailleurs, je me demande bien ce qu'il a pu faire durant tout ce temps. la soirée est passée si vite. je tourne le dos à mes deux nouvelles rencontres, le cherchant du regard. celui-ci m'aperçoit et nous rejoint sur le balcon. j'informe eren qu'il risque de découvrir un membre de son fanclub. il était supporter des thunders, je suppose qu'il apprécie tous les membres qui la composent. sa préférence ? je l'ai peut-être entendu mais encore une fois, ma mémoire a fait son tri sélectif. et pourtant, voilà que je corrige ouvertement mon ami d'enfance sur le nombre de points marqués par le basketteur. une information que je n'aurais pas retenu à temps normal, et pourtant, voilà que je fixais eren avec une lueur de défi dans le regard. j'ignore ce qu'il va pouvoir comprendre, surtout qu'il ne me connaît que trop peu mais... je veux juste qu'il sache que j'ai bien retenu l'ensemble de nos échanges et que je ne risque pas de l'oublier si tôt. je me retiens de soupirer de désespoir alors que la conversation va finir naturellement sur le basket. " oui bien sûr. j'ai rarement l'occasion d'assister à des matchs en direct. je me suis régalé ce soir. " j'observe seojun afficher son plus beau sourire mais c'est sans compter sur la remarque de shin que son meilleur ami dissimule au mieux. l'envie de répondre à shin ne me manque pas mais je préfère laisser eren gérer la situation. soit seojun n'a rien entendu, soit il fait semblant. ce n'est pas la première fois qu'il essuie de telles remarques. il doit en avoir l'habitude mais est-ce une raison ? non, en aucun cas... je jette involontairement un regard noir à shin. " heu. non. " seojun regarde eren d'un air surpris devant tant de familiarités et surtout il a un peu implicitement répondu à sa question juste avant. " désolé pour toi mais risae est la seule personne de mon entourage qui tend à devenir mannequin. enfin, je suppose que vous devez déjà en connaître quelques-unes. je ne suis pas sûr de pouvoir en ramener d'autres. " et bim. seojun le gratifie d'un sourire forcé tandis que shin reprend la parole. l'ambiance a subitement changé et j'ai clairement le popotin entre deux chaises. j'apprécie la réaction de seojun mais je suis aussi convaincue qu'il s'agit d'une maladresse du sportif. les hommes et leurs hormones. je pousse un soupir, sachant qu'il me paraît presque impossible d'accepter leur proposition... et pourtant, j'y réfléchis encore plus quand eren me regarde avec insistance. je ne sai pas trop quoi faire. soudain, une voix masculine assez forte se fait entendre. je me retourne pour faire face à un homme plus âgé que nous. " c'est pas trop tôt. qu'est-ce que vous fabriquez ? on retourne au bercail. je vous veux un minimum en forme pour demain. " certainement, le coach des thunders. je décroche facilement mon regard de cet homme pour guetter la réaction d'eren. il paraît être pris de court, un peu à mon image. mais au moins, je n'aurais plus à faire un choix. je sens un frisson parcourir mon dos, comprenant que la soirée se terminait finalement ici. je ne peux pas m'empêcher de ressentir une certaine pointe de tristesse. je m'étais vraiment bien amusée, plus que je ne l'aurais imaginé. c'est regrettable de s'en arrêter là. j'affiche un sourire quelque peu peiné. " seojun. on devrait partir nous aussi. " le jeune homme hoche la tête. de toute façon, nous n'avons pas réellement le choix si nous voulons prendre le dernier métro. je reprends la parole, m'adressant aux deux meilleurs amis. " ce fut un plaisir de vous rencontrer. je vous souhaite de gagner tous vos prochains matchs. " je ricane légèrement. shin est le premier à réagir. " et n'oublie pas que tu dois venir me voir jouer. " je secoue la tête, amusée. le jeune homme ne me laisse vraiment pas le choix. et puis, avec un peu de chance, peut-être que je pourrais y retrouver eren dans les tribunes. quand le groupe s'apprête à regagner l'intérieur, je m'approche discrètement d'eren et chuchote en plantant mon regard dans le sien : " à bientôt, peut-être. " j'espère qu'il fera usage de mon numéro de téléphone. je le gratifie d'un sourire. seojun et moi, nous sommes les premiers à partir. je viens seulement de parcourir quelques mètres, et pourtant, mon coeur s'emballe déjà plus que de raison. je crève d'envie de me retourner pour l'apercevoir une dernière fois mais c'est sans compter sur seojun. " désolé de t'avoir planté. t'as passé une bonne soirée quand même ? "
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty Mar 14 Avr - 17:38

“ risae & eren : I've found someone special .” &  les tournois universitaires étaient plutôt fréquents à la yonsei, et c'était quelque chose que les fans de chaque club ne rataient jamais. en ce qui me concernait, j'étais le capitaine depuis un moment maintenant, et même si je n'aimais pas trop en parler, j'avais bel et bien un club de supportrices. en réalité, chaque membre en avait un approprié, mais il paraît que les miennes sont plutôt farouches. alors quand shin l'a évoqué auprès de risae, je savais d'autant plus que c'était pour qu'elle se dise que j'étais un tombeur, ou bien encore que j'étais trop populaire pour être approché. ce qui était totalement faux, je m'en fichais et je mettais un point d'honneur pour que cela le reste. mais il était vrai que lorsque j'ai obtenu ce contrat pro, il y a déjà deux ans maintenant, ma popularité a connu une ascension fulgurante. shin n'avait pas arrêté de me taquiner gentiment lorsque je passais devant ces filles qui me regardaient avec des yeux brillants. par politesse, j'adressais toujours des sourires, mais au fond, est-ce que j'y apportais tant d'importance que ça ? je ne pense pas. alors quand shin a fait remarqué à risae qu'il valait mieux venir le voir lui, je me suis senti contrarié. je lui ai dis que je ne leur demandais pas de venir, en parlant de mon fanclub, mais c'était aussi compliqué de réfléchir comme ça. je jouais pour moi avant tout et pas pour les autres, mais je devais bien avouer qu'un peu d'encouragements ne faisait pas de mal. risae rétorqua alors qu'elle irait simplement si elle pouvait. j'ai hoché la tête, me détendant un peu. dans tous les cas, je n'étais pas du genre à forcer les autres, et c'est lorsqu'on laisse les autres venir que ça fait le plus plaisir. si elle ne vient pas, tant pis mais, si un jour je la vois dans les gradins du gymnase, la motivation sera encore plus présente. quand risae fit remarquer à shin qu'elle s'installerait sûrement dans le fond du gymnase, j'ai de nouveau esquissé un sourire. si ça pouvait lui éviter les foudres des supportrices en question, pourquoi pas. puis elle rétorqua à shin qu'il avait sûrement un fanclub lui aussi. « elles ne sont pas méchantes, simplement un peu.. bruyantes. et oui, shin a son fanclub aussi, mais ça, il se garde bien de le dire. » un autre regard foudroyant de la part de mon meilleur ami, qui me fit ricaner. retour à l'envoyeur.

mais que serait cette discussion si nous n'évoquions pas seojun, l'ami de risae. c'était ce que je m'étais dis, car j'étais curieux d'en savoir plus. lorsque la jeune mannequin m'a fait part qu'il était fan de mon équipe, ça me faisait plaisir. je savais que nous étions suivis, je l'entendais à chaque match dans les tribunes, mais ce n'était rien comparé à leur parler véritablement. rien ne valait leur avis, sur la performance de l'équipe et la mienne aussi. pourtant, quand risae se mit à corriger seojun sur le nombre de points que j'avais marqué ce soir, je commençais à me demander avec une pointe d'amusement, qui était le fan en question. en réponse, j'avais donc lancé à risae un regard brûlant, montrant par là tout mon intérêt pour elle. si ça me faisait plaisir qu'elle ait retenu ce que je lui avais dis sur mon jeu, je n'avais pas oublié qu'à chaque mauvaise réponse, elle devait prendre une gorgée de champagne en plus. bon, tant pis, ce sera pour une autre fois peut-être.. je repose mon regard sur seojun, qui se faisait regarder fixement par shin à côté de moi. l'ami de risae me répondit alors qu'il aimait le basket à mon plus grand intérêt, et qu'il n'allait pas souvent voir des matchs en direct. « c'est cool si tu t'es amusé. » j'observais son grand sourire avec douceur quand shin coupa court à cet échange plutôt sympathique. shin et sa franchise.. s'il voulait séduire risae, ce n'était absolument pas la bonne méthode.. j'ai tenté de rattraper le coup comme je le pouvais. et comme une maladresse en entraîne une autre.. il a fallu que je gaffe auprès de seojun, qui ne pensait peut-être pas que je trouvais risae à ce point jolie et attirante. j'aurais dû tourner ma langue dix fois avant de parler. pendant que risae avait jeté un regard noir à shin, je me suis mordu la lèvre, ressentant l'ambiance changer légèrement. ce n'est qu'en entendant les paroles suivantes de seojun que j'ai compris, qu'elle avait bel et bien changé. surpris par la tournure que prenait la discussion, j'ai cligné des yeux plusieurs fois, fixant seojun sans pouvoir aligner quatre mots dans ma phase correctement. « ah oui.. je.. enfin non.. ce n'est pas ce que.. » il valait mieux que je me taise pour le moment, si c'était pour encore être maladroit ce n'était pas la peine. mon sourire plein de sous-entendus n'avait pas menti mais au fond, je faisais plus le mec qu'autre chose. mais ça, seojun ne pouvait pas le savoir puisqu'on ne se connaissait pas assez. évidemment dit comme ça, la phrase peut vouloir clairement dire que j'ai envie de manger risae toute crue. ce n'est pas que ça me déplairait, mais j'ai un minimum de respect. je regrettais déjà ce que je venais de dire et j'ai baissé les yeux. shin m'a fixé de manière silencieuse avant de reprendre la parole pour leur demander comment ils rentraient. j'évitais de parler et je préférais le laisser faire. pourtant, le visage de risae me manquait presque si bien que j'ai finis par proposer à demi mot notre aide, observant celle qui m'intéressait avec intensité. elle m'attirait, c'était indéniable, et je m'étais légèrement manqué là. décidément je suis vraiment maladroit. alors que je continuais d'observer risae, une voix puissante et grave d'un vieux que je ne connaissais que trop bien me tira de mes rêveries. « c'est pas trop tôt. qu'est-ce que vous fabriquez ? on retourne au bercail. je vous veux un minimum en forme pour demain. » shin et moi, nous sommes retournés rapidement pour faire face au coach des thunders. ahhh, c'est bien le moment.. il nous fixait de manière sévère, faisant mine d'être un coach strict. j'étais pris de court par son intervention mais j'ai esquissé un sourire en coin en montrant les toasts à l'intérieur de la salle. « bah alors coach, ils étaient pas bons les toasts au saumon ? » je me pris un regard noir bien mérité. « gamin, si tu l'ouvres encore, c'est suspension jusqu'au prochain match ! » j'ai fais mine de ne pas l'entendre, et j'ai détourné les yeux vers risae. elle aussi, semblait un peu surprise que la soirée s'arrête maintenant. je ne voulais pas partir, ou mieux, j'avais envie de la revoir. elle afficha un sourire un peu triste en signalant à seojun qu'ils feraient mieux de partir. il hocha la tête, pendant que je restais silencieux. j'avais essayé de tenter une autre parole pour faire durer plus longtemps la soirée mais le vieux avait capté mon manège et j'avais l'impression de me faire foudroyer toutes les cinq secondes. quand risae leva la voix pour nous saluer, shin réagit immédiatement. « et n'oublie pas que tu dois venir me voir jouer. » ce qui me fit lever les yeux au ciel en souriant. il n'en perd jamais une, d'occasion. alors que nous rentrions tous à l'intérieur, j'ai jeté un coup d'oeil à mon meilleur ami qui semblait observer min empiler des verres les uns sur les autres. ça aussi, ça n'avait pas eu l'air d'échapper au vieux devant nous. « dites à min seok qu'il me fait honte et qu'il aura le droit à cent pompes demain matin, huit heures pétante ! » j'ai pouffé de rire pendant que shin riait à gorge déployée. du coin de l'oeil, je ne lâchais pourtant pas risae et seojun de mon champ de vision. je l'enviais, parce que moi aussi j'avais envie de repartir avec elle, de la raccompagner, de continuer à lui parler. et comme si elle avait lu dans mes pensées, je l'ai regardé s'approcher de moi discrètement, sans que personne ne remarque. ce qu'elle me chuchota par la suite me fit avoir un frisson dans tout le corps. " à bientôt, peut-être. " je ne mis pas beaucoup de temps pour réagir. ne brisant pas ce contact visuel qu'elle avait instauré, je lui ai répondu. « à plus tard, risae. », accompagné d'un sourire charmeur. si elle me disait à bientôt, c'est que je pouvais espérer que l'on garde le lien n'est-ce pas ? je ne sais pas exactement ce qu'il se passe à l'intérieur de moi, mais j'ai l'impression que mon coeur bat encore plus vite. je les ai observé s'en aller, la regardant de loin, comme j'aurais dû le faire depuis le début.

ce que je ne savais pas de cette soirée, c'est qu'elle serait le commencement de quelque chose de beaucoup plus fort, plus heureux mais plus triste aussi, que ce que j'avais vécu jusqu'à présent. ce que je ne savais pas encore, c'était que j'allais la revoir, et que j'allais de nouveau la regarder de loin. comme si c'était, finalement, le fruit du destin.




 
code by solosands


❝ an endless galaxy❞
comme une poussière d'étoiles, tu as disparu. les étoiles ressentent ta tristesse et ton coeur déchiré, elles sont les fragments de ton âme perdue dispersés à travers une galaxie infinie. mais n'aies pas peur, peut-être que la vie t'a brisé, mais elle ne pourra jamais te détruire.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !