Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 O1je[♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 O1je[♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 O1je[♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 O1je
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2

[♥︎9] don't be afraid - il kyang

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎9] don't be afraid - il kyang [♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 Empty Mar 12 Mai - 12:39
Des larmes qui se font un peu plus rares, au fur et à mesure des minutes qui passent. La présence d’Il Kyang y joue pour beaucoup, et elle le sait. Malgré cette peur panique, elle arrive à se calmer, lentement, grâce à sa présence. Le silence instauré entre eux n’est pas aussi lourd qu’il en a l’air, au contraire. Il l’aide à faire ralentir les battements de son coeur, à se sentir un peu plus rassurée. Alors elle reste simplement là, sans bouger. Profite de ce contact qui lui a tant manqué, et dont elle sent qu’elle a encore besoin. Elle a arrêté de penser au fait qu’elle ne devrait pas être aussi proche, que ça ne l’aidera en rien à oublier les sentiments qu’elle peut encore éprouver à son égard. Tout ce qui compte, c’est qu’il soit là. Le reste n’a aucune importance, et à vrai dire, elle n’aurait pas la force de lutter, de le repousser. Pas maintenant, pas après ce qu’il vient de lui arriver. Sa tête toujours posée sur son épaule, elle ferme les yeux un instant, lâche un soupire. Comme si ça pouvait l’aider à laisser échapper cette appréhension qui reste encore au fond d’elle. Cette panique à l’idée qu’Il Kyang puisse lui aussi être en danger. Il ne faut pas qu’elle y pense, pourtant ça reste bloqué là, devant elle. Une pensée qui ne veut pas partir, qui l’empêche de se calmer totalement. Une question qui la sort de cette torpeur dans laquelle elle plonge trop rapidement, alors qu’elle renifle, essuie son visage d’un coup de manche. « Je crois que … j’ai besoin de me reposer. » souffle-t-elle, le regard dans le vide. Elle se sent épuisée, las. Encore à bout de souffle. Elle a besoin d’un break, que tout s’arrête ne serait-ce que quelques jours. Aucune nouvelle épreuve, aucune torture à s’infliger lorsque leurs chemins se croisent. Juste les heures qui passent et le destin qui arrête de s’acharner sur son sort. Elle ne saurait l’exprimer, n’y pense pas vraiment alors qu’elle se concentre uniquement sur ce contact, celui qui arrive à la calmer. Et ça la rassure un peu plus, de l’entendre dire qu’il sera là pour l’accompagner les prochains jours, si elle en ressent le besoin. Ca lui fait du bien d’entendre ces mots. Alors elle relève légèrement le visage vers lui, le sien à quelques centimètres à peine. « Merci Il Kyang… » Elle remonte à loin, la dernière fois qu’ils ont été aussi proches. Elle pourrait même sentir son souffle sur ses lèvres, et son coeur en rate un battement. Mais encore une fois, elle n’est pas en état de réfléchir correctement, de repenser au fait qu’ils doivent coûte que coûte s’éloigner s’ils veulent s’oublier l’un l’autre. Elle n’est pas en état de contrôler ses yeux qui glissent jusqu’à ces lèvres qui lui manquent tant. Quelques secondes à les observer, avant de combler ce léger espace entre eux, laisser leurs lèvres se sceller, ses paupières se fermer. Un instant ou plus rien ne compte, ou le passé disparait, ou sa panique s’évapore dans un simple baiser. Un soulagement certain à son coeur, une palpitation face à son amour qui s’exprime une fois de plus, avant que la réalité ne la rattrape, que sa lucidité ne revienne. Et elle s’écarte brutalement, rompant tout contact avec lui alors que ses yeux s’écarquillent, que sa main ne se pose sur sa bouche, prenant conscience de ce qu’elle vient de faire. « Je … J’suis désolée. » bredouille-t-elle, alors que de nouvelles larmes viennent capturer son visage. D’un bond, elle se relève, panique une fois de plus. Mais cette fois, ce n’est pas l’inconnu qui lui fait peur, c’est ce que ce geste peut avoir comme répercussions. « J’aurais pas dû, j’suis désolée ! » Ses mains passent dans ses cheveux alors qu’elle regarde autour d’elle, le coeur battant. Incapable de donner une raison à son acte. Incapable d’expliquer ce qui, finalement, lui est passé par la tête à cet instant. « J’suis désolée… » murmure-t-elle une fois de plus, quittant rapidement la pièce, puis le dortoir. Ses pas sont lourds, ses jambes vacillent jusqu’à la porte d’entrée qu’elle fait claquer sur son passage. Laissant toutes ses affaires derrière elle, elle se met à courir au moment même ou elle se retrouve dans la rue, pleure un peu plus encore alors qu’elle perd son souffle. Et son esprit la guidera vers le seul autre endroit qui pourrait lui faire penser qu’elle est en sécurité. De toutes ses forces, elle avance vers l’immeuble ou habite Jed. Incrédule face à sa propre faiblesse, Ye Won fait ce qu’elle sait le mieux faire ; fuir encore une fois.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎9] don't be afraid - il kyang [♥︎9] don't be afraid - il kyang - Page 2 Empty Mar 12 Mai - 15:35
Il y a cette barrière entre nous. Cette volonté de ne plus flancher. De ne plus se laisser aller. Je le sais, quelque part, je me force à croire. A ne plus céder ni écouter cette folie qui me tord l’estomac. Je me suis promis à moi-même d’accepter l’idée. D’être enfin celui qu’il fallait pour vivre mieux cette relation. Et qu’importe le nom qu’on pourrait lui donner. Peut-être ne serons-nous jamais amis. De simples exs, ou je ne sais quoi. Mais je veux tenir. Je veux me convaincre qu’on peut y arriver. Pour notre bien-être à tous les deux. De trop nombreuses fois, je me suis laissé porter par mes envies. Sans les contrôles, à vouloir être proche d’elle. Je m’en suis voulu à chaque fois. J’ai trop précipité les choses. De ne pas savoir attendre ou être à ma place. Désormais je sais où elle se trouve. Plus vraiment entre deux, je me suis convaincu que je pouvais l’aider tout comme elle pouvait aussi me sortir de là. A force de persévérance, nous pourrons y arriver. Comme je lui ai dit, je n’attends plus rien d’elle. Si ce n’est peut-être cette compréhension, ce soutien qu’elle m’apporte. Sa présence qui me rassure. Rien de plus, et surtout rien de moins. Car je suis incapable de la sortir de ma vie. Même si elles sont floues, un peu confuses pour certains. J’essaie de les voir et de m’en contenter. Et ce soir plus que jamais, je pense agir comme il le faut. Je n’ai précipité, je n’ai rien laissé présager, je crois. Je réagis comme n’importe qui, avec peut-être plus d’affection que d’autres. Mais j’ai le droit… du moins je m’en persuade. Je veux être là pour elle, et je veux le faire autrement que par les mots. Mes gestes aussi lui apportent du réconfort. Du moins je l’espère. Mais lorsque mes yeux croisent les siens, j’ai brusquement peur. Cette lueur que j’y vois, son regard qui s’égare trop rapidement… je ne peux pas. Je crois qu’une part de moi comprend, et pourtant je la laisse combler ce vide entre nous. Toucher mes lèvres du bout des siennes. Geste que je n’attendais plus, que j’aurais presque oublié. Douceur qui s’abat sur moi, tandis que mon cœur palpite, plus fort encore alors que je ferme les yeux pour savourer. Et je m’en veux putain. De lui rendre ce baiser. De ne pas être assez solide pour la repousser. On ne doit plus… c’est interdit entre nous. Je ne voulais pas ça. Suis-je coupable de mes gestes, des regards que je lui ai lancé… peut-être. Et j’ai beau m’en vouloir, je n’arrive pas à me séparer d’elle. Je renoue avec cette sensation, cette émotion que je ne croyais plus possible entre nous. Et je me rends compte à quel point elle me manque… à quel point je me mens tous les jours en me faisant croire que je vais bien sans elle. Et le temps d’un instant j’en oublie tout. Même le fait qu’elle ne soit surement pas elle-même. Qu’elle soit perturbée… sa raison revient au galop. D’un geste plus brusque elle s’éloigne. Et je déteste me sentir aussi démuni. Je ne sais pas quoi faire. « Non… je… » je suis désolé aussi. Je n’aurais pas dut je crois. Je ne devais pas répondre à ce baiser. Elle se lève déjà, me fuit en ne cessant de s’excuser. Je me redresse, veut la rattraper mais comme à chaque fois Ye Won me laisse… une nouvelle fois. Et je me sens lassé. Fatigué d’assister toujours à cette scène. Mais je m’en veux aussi. Je suis coupable, je pourrais avoir le cran de l’affronter, de lui demander pourquoi elle a fait ça. Mais je reste là, incapable de le faire. Trop perturbé et surtout parce-que j’ai peur. Peur de l’entendre dire que c’était une erreur… un faux pas auquel on s’attendait. Elle a cédé… j’ai suivis… et je ne sais pas si je pourrais faire comme si de rien ne s’était passé ou si au contraire, nous devons déjà oublier. Je ne sais pas, et je n’aurais pas la force non plus de lui parler. Même ne serait-ce que lui envoyer un message, ou même de lui rendre en main propre ses affaires. Je laisserais tout là, pensant qu’elle reviendrait surement les chercher. Et je fuis aussi, loin d’elle.

Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !