Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
lee do young (lost child)  Ssds10lee do young (lost child)  Ssds10lee do young (lost child)  Ssds10lee do young (lost child)  Ssds10

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

lee do young (lost child)

Lee Do Young
Lee Do Young
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 15:40

lee do young
et là une petite citation...
Nom : lee, héritage d'une famille composée essentiellement de médecins. un poids sur les épaules à garder jusqu'à la fin Prénom(s) : do young, harmonieux, comme l'imaginait sa mère.  Surnom(s) : le surnom revenu le plus souvent pendant son enfance était dodo, il a fini par s'y habituer Âge : vingt six ans Date et lieu de naissance : né un premier juillet mille neuf cent quatre vingt quatorze, il a ouvert les yeux pour la première fois à busan. bassin d'une famille renommée dans la station balnéaire Origines : purement coréen, peut-être des origines lointaines, mais qui restent inconnues Nationalité : coréenne Cursus universitaire : n'a jamais fait d'étude, s'est arrêté au lycée. sans aucun regret de ce côté là Métier : réceptionniste dans une guesthouse de hongdae. les rêves eux, se sont envolés Orientation sexuelle : purement hétérosexuel Classe sociale : auparavant riche, il fait désormais partie de la classe populaire. celle qui galère à boucler les fins de mois, sans même s'épanouir dans son travail Tu veux t'investir dans une fraternité ? ce sera un citizen :heart:
IDENTITY CARD
Il parait que...
amputé de la jambe gauche, en dessous du genou — déteste travailler assis toute la journée — a perdu ses repères — accro au café — consommateur de mj — symptômes du membre fantôme — vit dans un petit studio aménagé pour lui — était backdanseur avant le drame — a encore peur lorsqu’il doit traverser la route — fait encore de la muscu — a passé pratiquement deux ans à l’hôpital après son accident — cache de toutes les manières possibles le fait qu’il porte une prothèse — évite la foule, et sort très peu en été — déteste les alcools forts — gourmand — n’a connu que de petites amourettes, mais plus aucune depuis son accident — a coupé les ponts avec ses parents et son frère — aurait du devenir médecin — à séoul depuis ses dix huit ans — a beaucoup zoné les studios de danse —  collectione les sneakers
Dis nous qui tu es !
les épreuves de la vie forgent un homme. elles le changent, font parfois de lui une meilleure personne. do young aurait aimé que ce soit le cas, pourtant, il a ce sentiment qu’il est devenu la pire version de lui-même. un jeune homme envieux, face à ceux qui ont encore la chance de se tenir debout sur leurs deux jambes. il s’est renfermé, ne prend plus le temps d’oser aller vers les autres. depuis cet accident, il se sent résigné. quelque part, dans cet accident, il a perdu cette confiance qu’il avait su acquérir. cette allure d’homme sûr de lui, de ce qu’il fait, du chemin qu’il a décidé d’emprunter. cette fois, tout est flou autour de lui. alors il préfère souvent se faire discret, sans parler de ce qu’il s’est passé. il n’a pas la force d’affronter cette vérité, ce corps changé à jamais. sûrement un peu défaitiste, sans qu’il ne veuille réellement se l’avouer. comparé à avant, il a cet air d’homme inaccessible, voire même parfois méfiant. du monde, des autres. de chaque voiture qui passe, de chaque personne qui oserait s’approcher trop près de lui. et il l’est, en fin de compte. mais il reste aussi est surtout quelqu’un de nuancé. malgré ce qu’il peut penser de lui-même, do young est un homme courageux, qui a su se donner les moyens de réaliser son rêve, même s’il n’a duré qu’un temps. il lui a fallu faire preuve de persévérance, être consciencieux, pour arriver à monter sur scène, montrer aux autres ce dont il était capable. et il l’a fait. qu’importe ce qu’il pourrait en dire. il a su être débrouillard, continue de l’être. il a simplement fallu qu’il s’adapte, à ce nouveau corps, cette nouvelle vie. qu’il devienne plus mature, quoi qu’il en coûte. désormais, il se fait plus routinier, un moyen de s’aider lui-même. il reste parfois impatient, souvent lunatique face à diverses situations de la vie. pour autant, il est et restera quelqu’un de loyal envers ses amis, protecteur pour ses proches. même si ça lui en coûte, même si ça reste compliqué. il a besoin de garder cette part de lui intact, s’il ne veut pas sombrer.  
leli
:russe:

Si vous avez des DC, merci de les recenser ici
Code:
<z>LELI</z> ► kwon kyong hee ; byun il kwon ; kim ye won ; henderson jonah ; yoo nam kyu ; lee do young

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>kim jongin (kai - exo)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1930]lee do young[/url]



boyoung ☾☾ i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out.
Lee Do Young
Lee Do Young
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 15:40

It's my life...
et là une petite citation...

(( dance the night away ))

il y avait ces gestes lancinants. cette fougue, cette passion dévorante. il y avait les sons, qui trahissaient les émotions qui le submergeaient. cette grâce unique, cet amour pour un art qui le complétait, parfaitement. il était l’esclave de cette nouvelle danse. accroché à elle, comme une évidence. tout son être transpirait sous cette transe, celle d’avoir trouvé, sa raison de vivre. il était doué, il était maître ce qu’il laissait transparaître. il bravait l’interdit pour se sentir lui-même. se sentir complet dans cette recherche de perfection. cette agilité à trouver l’alchimie parfaite entre la musique et les gestes. il était fait pour ça. indéniablement. il était né pour danser. pour laisser son corps exprimer ce qu’il n’avait jamais su dire. brimé dans ce soutient qu’il trouvait seul, il était allé contre vents et marées. caché, tapis dans l’ombre, il continuait. il s’entraînait comme si sa vie en dépendait. le mensonge pour garder si près de lui, cette passion. cet art qui le définissait si bien. une famille qui n’aurait pas pu comprendre, cette aversion. qui n’aurait laissé un homme mouvoir son corps au rythme de ces sons effrénés. pourtant, il avait réussi. à garder cette part de lui enfouie à l’abri des regards. il avait réussi à en faire son plus beau secret, son plus grand rêve. il n’avait plus qu’à trouver le courage de s’élancer. de tout envoyer valser. pour voir que le monde avait bien mieux à lui offrir. pour imaginer qu’un jour, ses gestes élégants puissent devenir importants. il y croyait dur comme fer, au point qu’il avait réussi à puiser dans ses dernières forces, pour s’envoler. pour créer ces opportunités, celles qui allaient le mener vers sa victoire. sur la vie, sur la famille. celle qui allait enfin lui permettre d’ouvrir totalement son coeur à ce quotidien devenu trop rude.

(( losing my mind ))

il y avait eu ce choc, violent. il y avait eu les sirènes, les visages effarés. il y avait eu ce rouge carmin pour décorer la route, et ce corps inerte pour accentuer la peur. les heures défilaient au ralenti. les souvenirs qui n’allaient jamais pouvoir s’effacer. puis, il y avait eu ce réveil, douloureux. cette annonce, irréelle. il y avait eu les cris, les pleurs. la violence et la colère. tout s’était mélangé en un instant, face à cette nouvelle éclatante. il avait perdu sa jambe. un chauffard ivre pour le priver de son rêve. le déni, l’effroi. tout y était passé. il ne pouvait pas croire qu’un jour, sa vie soit réduite à néant, ainsi. il ne pouvait décemment pas imaginer, qu’on puisse lui retirer son art, sa raison de vivre. ni même croire qu’il pourrait se relever après ça. incapable d’accepter cette nouvelle. cette envie de vivre avait disparue pour laisser un coeur noirci par la haine. cette envie de vengeance qui germait dans son esprit, alors qu’il était encore impossible pour lui de tenir debout. sa vie allait prendre un nouveau tournant, mais il n’était pas prêt pour ça, pas préparé. il allait, bien malgré lui, devoir passer par ces étapes. faire le deuil de cette partie de lui. le déni, n’allait durer qu’un temps. la colère, allait devenir compulsive. le marchandage, allait être le plus difficile. la dépression, risquerait de prendre toute la place. l’acceptation, quant à elle, il n’était pas certain qu’elle puisse arriver un jour. pourtant, les médecins étaient déjà là, derrière lui. prêts à le pousser dans ses retranchements. pour qu’enfin, un jour, il puisse sourire de nouveau. mais le chemin allait être long, tout le monde en était conscient.

(( the cut that always bleed ))

il y avait ces rêves envolés. ce besoin d’avancer. mais le courage manquait pour y parvenir. faire le deuil était bien plus compliqué qu’il n’y paraissait. plus qu’une passion, il fallait faire le deuil d’une vie de rêve, qui était sur le point de se concrétiser. et désormais, il ne faisait qu’errer. à devoir dénicher un travail lambda. à ne plus être capable de tenir de longues heures debout. il se sentait affaibli, plus vraiment lui-même. il était différent, et n’arrivait pas encore à passer ces dernières étapes, pourtant nécessaires. la colère parfois revenait à lui. jusqu’à ce qu’il revienne à ce marchandage. à tenter de trouver un moyen de reprendre sa vie en mains. sans famille, seuls quelques amis pour le soutenir. lui qui y parvenait pourtant seul quelques années en arrière. le changement était encore terrifiant. et il devait encore s’y habituer. il était encore vivant, mais ne faisait que se cacher du monde. devenu bien plus discret, plongeant dans ces anti-douleurs naturels pour oublier la perte de ce moteur à sa passion. il n’avait plus la force d’écouter ces musiques qui, autrefois, réveillaient son corps pour l’aider à transmettre ses pensées. il n’avait pas le courage d’affronter le regard des autres. mais pire encore, il était encore incapable de s’observer dans un miroir. accepter ce corps qu’il appréhendait d’une manière nouvelle. un traumatisme certain, dont il ne s’était pas encore remis. et s’il avait du oublier son plus grand rêve, il se devait d’en trouver de nouveaux. pourtant, les envies manquaient, inlassablement. rien n’attisait assez sa curiosité pour croire qu’il arriverait à se trouver un nouvel objectif. un long travail allait devoir être fait, il le savait. il n’était certainement pas encore totalement prêt pour l’étape la plus décisive de sa vie : l’acceptation.


boyoung ☾☾ i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out.
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 15:49
♥


Ma bae damour TT
Que je suis heureuse de voir que tu peux faire enfin ce perso ♥
Il te va si bien à la peau TT
Tu es magnifique avec ce monsieur 👀
J’ai hâte qu’on puisse jouer nos liens, ca va encore envoyer du lourd :perv:
J’aime beaucoup trop cette fiche. Like oh my god. Look at his butt. (Pardon je m’égare.)
Je t’aime fort ma bae ♥♥
As always ♥♥

Ta bae ♥

Ma kalopsia D’amour TT saek a jamais dans nos cœurs ♥♥
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 16:16
Re-bienvenu avec ce compte <3
Beom Lucas
Beom Lucas
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 16:19
rebienvenue :heart:


you should see the way he looks at you. like when you're talking or on the phone or doing god knows what, his eyes are just focused on only you and he's got this cute little smirk. he just admires you and looks at you like you're the light of his life.
Han Kyung Ho
Han Kyung Ho
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 16:20
Rebienvenue :plz:
Amuse toi bien avec ce nouveau compte :heart:


- - I really want to get away from these fears, I want to feel your heart vibrate against mine. To live simply to free us from errors, to forget pain and to think about tomorrow... Just one evening, one night, one hour, I want to find a world of our own.
Ryu Na Ri
Ryu Na Ri
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 18:12
cette faiblesse sous toutes les couleurs, c'est si beau, j'approuve :y:
rebienvenue :heart:


- - heaven spit me out to make them fall to their knees. they say go to hell girl but, they don’t know hell is my world.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 23:05
hello you :y:
j'ai sorti les beaux yeux de Euigeon pour toi :y:
tu quittes un EXO pour en reprendre un autre :mdr:
rebienvenue :heart:



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Jeon Han Yul
Jeon Han Yul
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Lun 8 Juin - 23:08
oh mais dis donc... c'est des gifs en direct du bain ? coquinou :oo:
rebienvenue parmi nous :heart:



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty Mar 9 Juin - 19:59
jongin vraiment :faint:
rebienvenue ici :heart:


crazy over you
i like where we are headed now. these little feelings I suppose. you're like the noise inside my head. can't think of reasons when you're there. sometimes it's true, i think of you and when I don't, i think of you and I'm crazy over you.

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: lee do young (lost child) lee do young (lost child)  Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !