Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Anniversaire de Shake !
Viens donc voir ce que te réserve ce 6ème anniversaire de STW !
de Shake The World ! Ça se déroule par là ! Des jeux, des points, des rires ! A toi de profiter !
Ils sont attendus
You can trust me - So Jin 027dd10b54292225ff221f8faf133460You can trust me - So Jin J59TBzkA_oYou can trust me - So Jin J59TBzkA_oYou can trust me - So Jin J59TBzkA_o
Le Deal du moment : -63%
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
59.35 €

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Sejong :: Les clubs

You can trust me - So Jin

Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

You can trust me - So Jin You can trust me - So Jin Empty Sam 25 Juil - 8:43
You can trust me - So Jin IZj2rORF_b

« Cette fille si t’y parviens, on te paye une console de jeu. » un défi stupide, un prix qui n’en valait pas la peine. Mais il avait accepté tout sourire. Parce-que le faire c’était être normal. Alors il le faisait, se donner cet air d’enfoiré qu’il n’était pas vraiment. On le trouvait plus cool à l’université quand il était comme ça. Junho, le petit con qui se joue de tout. Ça lui allait bien, lui pensait ça. Se donner une image qui ne lui correspondait pas. Il refusait qu’on voie ses faiblesses, ces moments et ces instants troublant où il n’était que lui. Aux yeux des autres il n’était qu’un gosse. Qui s’amusait et prenait tout avec sourire. Qu’il était bon dans ses mensonges. A faire semblant, à jouer comme il se devait. Aujourd’hui encore, en pleine journée il était Bang Junho. Pas ce môme qui aime se perdre dans ses dessins. Ils avaient pourtant ça en commun. Cette fameuse fille dont on lui avait parlé. Il ne l’avait jamais remarqué, jusqu’à ce qu’on lui indique d’un signe de tête. Brune aux yeux pétillant, sourire accrocheur. Elle avait de quoi plaire, mais il ne l’avait pas aperçu, lui dont l’esprit était envahi par une seule image. S’il était normal, il l’aurait remarqué. Il aurait pu s’insulter des heures, mais il restait juste à rire comme un con. « Ok. » avait-il répondu, avant de simplement préparer son plan. Une idée idiote, mais il devait se cacher. Il était trop bizarre le Junho, quand il disparaissait à ses heures de pauses, quand il s’isolait pour dessiner. Et ce jour-là, il avait décidé de jouer. De s’amuser pour rendre son temps moins douloureux. Alors qu’elle était assise à cette table. Il avait tout préparé, pourtant si peu manipulateur, il s’était donné ses chances. La drague ce n’était pas fait pour lui. Alors il devait s’armer de quelques atouts. Un sourire qu’il accrochait à ses lèvres, avant de s’assoir à ses côtés. Il avait appris qu’elle était sourde, alors d’un signe il disait « Salut. » un peu timide cependant. Junho n’était pas à l’aise avec l’exercice. Ça lui donnait presque l’air d’un enfant, alors qu’il détournait les yeux. Déposant ses affaires de dessins sur la table aussi. Il n’avait que des croquis normaux à montrer. Des illustrations de comics ou autre personnage qu’il aimait. Il ne savait pas comment lui parler, alors au départ il ne trouva que son téléphone pour venir lui glisser un message « Je t’ai déjà vu ici… Je m’appelle Junho et toi ? » Il espérait ne pas avoir l’air bizarre. « Tu es en quelle année ? » parce qu’elle n’était pas dans ses cours à lui. Il la sentait plus âgée bien que de pas beaucoup pour être honnête. A cette question, il lui accordait un sourire. Avant d’écrire « Je suis en première année de dessin. » il était curieux de voir ce qu’elle aimait faire. 

Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: You can trust me - So Jin You can trust me - So Jin Empty Lun 27 Juil - 4:33
❖ Bae So Jin Ft. Bang Jun Ho
You can trust me

Je fréquente la bibliothèque mais je préfère éviter les autres endroits publics. Évidemment, ce n'est pas sans raison. Plus jeune, on venait souvent tirer mes cheveux. Un jeu auxquels les autres enfants aimaient jouer pour savoir s'il était possible pour moi de les sentir s'approcher avant de m'embêter. Évidemment, je suis sourde et je ne possède pas une autre paire de yeux derrière la tête alors ça les faisait bien marrer de m'embêter. Je me suis d'ailleurs pris plus d'un ballon par la tête, que ce soit intentionnellement ou non. Je ne cherche donc pas à me mettre dans ce genre de position vulnérable.

Mais je suis maintenant plus vieille. Les gens changent. Je ne suis plus avec des enfants et j'ai envie de goûter à la vie d'étudiants normaux. C'est donc armée de mon cahier et de crayons que je me dirige vers une table libre pour m'installer. La luminosité est parfaite et c'est tout ce dont j'ai besoin avec une surface stable et un canevas. 

Je suis plongée dans mon travail, tentant de reproduire une scène quelconque, un souvenir vague de mon enfance. J'aime bien mélanger l'abstrait au réalisme mais je déteste devoir expliquer les intentions de mon art. 

Ma concentration est telle que je n'ai pas sentie l'inconnu s'approcher. Je relève brusquement la tête et sursaute légèrement en l'apercevant s'asseoir à mes côtés. Je me mord la lèvre inférieure, inconsciemment, habituée à être sur mes gardes. Il est particulièrement agréable à regarder. Je l'aurai sans doute remarquer si je ne m'étais pas donner la mission de ne laisser aucun garçon s'approcher de moi. Je resserre la main sur mon crayon instinctivement alors que je le dévisage sans aucune gêne. 

Je jette un bref coup d'oeil autour de moi mais je ne remarque rien d'anormal. Son air timide me détend un peu mais j'appréhende déjà le fait de devoir lui expliquer qu'il m'est impossible d'avoir une conversation normale avec lui. C'est à ce moment que je le vois écrire sur son téléphone qu'il me tend par la suite. Je fronce légèrement les sourcils et hésite avant de prendre l'appareil. 

J'hausse un sourcil. Il m'a déjà vue. Il est en deuxième année, en dessin lui aussi. Un sourire à peine perceptible étire mes lèvres et je laisse tomber ma garde davantage. Il est légèrement plus jeune, nous partageons la même passion, il sait que je suis sourde et il me semble timide. Rien à craindre, n'est-ce pas? Je me suis montré naïve par le passé, ça m'a valu une certaine réputation mais, le temps avait passé non? Je n'ai rien à craindre. 

J'utilise son téléphone pour répondre à mon tour puis le glisse vers lui en m'assurant de croiser son regard. J'aime lire le regard des gens qui en révèle beaucoup plus que ce que l'on croit sur leurs pensées. 

Enchantée Junho, moi c'est So Jin. Je suis en deuxième année de dessin aussi. 

Je lui montre d'ailleurs mon travail incomplet tout en posant mon avant bras sur ce dernier pour éviter qu'il ne puisse en observer les détails. Je suis assez pudique en ce qui concerne mon art, surtout lorsque la personne en question s'y connaissait également. 





@Bang Jun Ho
⇜ code by bat'phanie ⇝



   
Take me to church
Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: You can trust me - So Jin You can trust me - So Jin Empty Mar 28 Juil - 16:17
Il devait arrêter de relever des défis stupides. Il le savait, ça ne lui servait à rien. Puis il se sentait coupable une fois les choses faites. Mais il n’y pouvait rien. Son envie d’être comme les autres était plus forte. Junho souffrait tellement d’être un monstre. Etait-ce si mal de jouer ? Il ne le pensait pas. Du moins la journée. Le soir quand il se retrouvait seul c’était différent. Il était si contrasté, dans ses émotions, dans ses problèmes. S’il croisait cette fille la nuit, il ne serait surement pas un sale petit morveux. Au fond il était désolé. Mais il ne pensait pas faire de mal. Ils étaient jeunes, il fallait bien profiter de la vie et de ses vices. C’était de cette façon qu’il se sentait vivant. Et peut-être conscient. Mais en cet instant, il ne pensait pas à mal. Il prenait ça à la légère, et puis elle était… mignonne. Différentes des autres qu’il avait l’habitude de regarder. Alors qu’elle écrivait sur le téléphone, il l’observait. Regardant son profil, alors qu’il lui trouvait d’atouts attrayants. Il aimait bien la forme de son visage, son petit nez aussi… elle avait des beaux yeux. Chose qu’il remarqua quand elle relevait la tête vers lui. Prit sur le fait, il s’empressa de détourner le regard, observant à son tour ce qu’elle lui avait inscrit. Une étudiante en art, comme il le savait. Mais ça leur faisait un point commun. Baisant son attention sur le carnet qu’elle tenait, il ne voyait pas grand-chose à ce qu’elle faisait. Chacun avait sa propre image du monde. Lui le dessinait dans des comics, des personnages qu’il inventait. Reprenant le téléphone, il sourit d’un air sincère avant de lui demander « C’est quoi ton univers ? » parce qu’il était curieux. Parce qu’il adorait ça. Et parce qu’il voulait être son égal, il sorti son carnet de son sac. Pour lui montrer. Il n’était pas vraiment sûr de lui. Ne se trouvait pas beaucoup de talent. Mais il aimait dessiner. Ça lui suffisait. Lui tendant ses croquis, il ajouta « J’adore les comics. Et les mangas. » Un peu embêté à cette révélation. Ça lui donnait un air de petit geek qu’il n’était pas franchement. Enfin… Junho adorait les univers geek, mais il passait plus de temps à se détruire qu’à être un garçon sage derrière ses écrans. « Tu trouves ça gamin ? » il se frotta l’arrière de la tête. Car ce qu’il distinguait sur son papier lui paraissait plus mature que ses dessins. Et pendant qu’il souriait, il se rappelait son prénom. Le trouvant plutôt agréable. Il lui allait bien. Il se permit même de lui écrire « Comment on signe ton prénom ? » parce qu’il était curieux. Il se mordilla la lèvre, un peu timide parce qu’il ne savait pas si il faisait les choses bien. Flirter avec les filles ce n’était pas pour lui. Bien qu’il plaisait selon le dire de ses amis. Mais Junho ne s’en apercevait que très rarement. Trop focaliser sur sa propre existence, et sur cette haine envers lui. Il ne pensait pas que les autres pouvaient l’aimer… Alors qu’il était encore penché sur ses dessins. L’un d’eux était différent, plus travaillé. « Je cherche un nouveau style… quelque chose de plus mature. Le fantastique j’aime bien. » Et ce dessin de femme guerrière était un exemple. Il n’était pas parfait, mais il essayait des choses. « J’aime bien… me détâcher du monde. » une confession qu’il se permettait. Parce-que si Junho aimait autant les univers fantastiques c’était parce-que rien n’était comme ici. Ça lui paraissait plus doux, plus facile. Il aurait pu être un guerrier dans ce monde-là. Peut-être trouverait-elle ça stupide ? Il avait un doute subitement. Se mettant à rire doucement, un peu gêné. « Je suis bizarre je sais. »

Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: You can trust me - So Jin You can trust me - So Jin Empty Mer 29 Juil - 14:21
❖ Bae So Jin Ft. Bang Jun Ho
You can trust me

Je sens son regard posé sur moi, me dévisager. Normalement, ça ne me pose pas problème, mais lorsqu'il s'agit d'un parfait inconnu, et un jeune homme, de surcroît, je ressens un certain malaise. Je baisse le regard brièvement, attendant qu'il réponde à son tour. Il s'agit bien d'un des inconvénients de communiquer de cette façon, le délai entre chaque réponse. J'en profite néanmoins moi pour relever le regard, une fois assurée qu'il était occupé à taper ses prochaines paroles, pour l'observer à mon tour. Un visage particulièrement agréable qui ferait rougir n'importe quelle fille. Mes yeux s'attardent sur sa mâchoire alors que je tente de m'imaginer quelle sorte de voix il possède, même ça ne ferait aucun sens pour moi. 

Il me tend finalement le téléphone et je retire mon bras de mon carnet pour le prendre. Un sourire apparaît sur mes lèvres alors que ma lecture de son message me fait découvrir une facette dont je ne me serait jamais doutée. Même si nous devons avoir à peu près le même âge, il me donne soudainement une impression encore plus innocente ce qui relâche davantage la pression de mes épaules causée par ma défense instinctive. 

J'ai eu une phase similaire. Je ne crois pas que ce soit gamin. Je mélange le fantastique avec le réel. Mon style est plutôt sombre...

J'hésite un instant puis je pousse mon carnet dans sa direction pour lui permettre de regarder. ici Je sais que mes dessins suscitent parfois des réactions particulières. Je profite néanmoins de sa question suivante pour reprendre mon crayon et lui montrer la façon dont on signe mon nom. C'est une question intéressante qu'on m'a pas posé très souvent, mon nom étant plutôt commun. Je le trouve tout de même charmant de s'intéresser à ma personne. J'écris donc les caractères suivant au bas de la feuille de mon carnet:

수진 comme trésor, vérité. 

J'allais lui retourner la question mais lorsque je l'aperçois se mordiller la lèvre, j'ai l'impression de pouvoir sentir sa timidité et sa nervosité et ça me fait fondre juste assez pour oublier mon intention. Je suis tombée dans le panneau une fois et apparemment, je ne suis toujours pas immunisée au charme du sexe opposé. 

C'est à ce moment qu'il s'ouvre un peu plus à moi et me montre ses dessins. Je les observe avec une attention particulière, mes yeux alternant entre le téléphone et les mots qu'il y tape et son art. Il a du talent, c'est indéniable. Il se montre vulnérable et craint le jugement, je peux le sentir. Je ne suis pas du genre à mentir pour faire plaisir. Je prend le téléphone à mon tour pour lui répondre:

Un style, ça se travaille. On évolue avec notre art et tu as du talent, ça se voit.

Le voir rire me fait sourire davantage et je tape à nouveau.

Je ne te trouve pas bizarre.

J'attends de voir sa réaction puis j'ajoute:

En fait si, tu es bizarre pour venir faire la conversation à une fille comme moi.




@Bang Jun Ho
⇜ code by bat'phanie ⇝



   
Take me to church
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: You can trust me - So Jin You can trust me - So Jin Empty

HAPPY BIRTHDAY !

STW fête ses 6 ans ce mois-ci ! Un grand merci à tout le monde de faire vivre ce forum ! Le staff vous remercie pour votre implication et on espère passer encore des tonnes d'années avec vous