sombre
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

It's the police, please, open up ! (Dong Hun)

Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Yang Yun Seok
Pseudo, pronom(s) : S (elle)
Célébrité : Kim Hyo Jin (ONF)
Crédits : Unravel
Messages : 57
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t23216-yun-seok-you-turn-me-on-and-http://www.shaketheworld.net/t23253p10-yang-yun-seok#1007475http://www.shaketheworld.net/t21288-s-let-s-write-a-story
Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) | Ven 17 Sep - 11:28
Citer EditerSupprimer
Yun Seok n’avait plus envie de perdre son temps dans l’appartement. C’était pour cela qu’il avait coupé court la discussion sur l’âge et l'écart possible qu’il y avait entre lui et le jeune homme. Pressant même ce dernier pour qu’il se rhabille en vitesse afin de quitter ce lieu peu accueillant. Mais aussi et surtout parce qu’il savait que plus ils restaient là et plus Yun Seok prenait de risque de se faire reconnaître. Car si pour l’instant tout le monde le voyait comme un simple flic, il ne valait mieux pas qu’on fasse la connexion avec la mafia du coin. C’était d’ailleurs pour cela qu’une fois à l’extérieur il avait proposé deux options au prostitué. Soit aller au poste, soit rentrer chez lui. Yun Seok se doutait bien qu’il n’avait pas envie d’avoir d’ennuis avec la justice, car en portant plainte, il dévoilait vendre son corps qui était une pratique non légal dans ce pays. Voilà pourquoi le flic avait mentalement pencher pour l’une des deux solutions. Même si évidemment l’autre restait ouverte si c’était ce que désirait l’homme. “Alors déjà, on dit pas un poulet, mais un policier ou un agent des forces de l’ordre. Tu préfères que je te traite comme une merde parce que tu vends ton corps ? T’es un être humain aussi à ce que je sache.” Certes Yun n’était clairement pas pour les personnes qui vendent leurs corps, volontairement ou non, ça l'avait toujours dérangé. Mais il pouvait tout de même montrer un minimum de respect à ces derniers quand il était en uniforme. “Rentrer à pied après ce qu’il vient de se passer ? Je doute que ce soit une bonne idée tu sais.” Il disait ça surtout pour l’inconnu, lui retournait au poste et ne craignait rien. Contrairement à celui qui s’était fait attaché à un lit contre son gré. C’était pour cela qu’il le regardait essayer de s’éloigner alors qu’on pouvait facilement voir qu’il ne se sentait pas bien. Yun Seok s'était cependant retenu de faire un commentaire pour le moment. Il avait été surpris par la soudaine question concernant l’eau. N’était clairement pas certain d’avoir cela dans le véhicule. Et avant même qu’il ait le temps de répondre quoique ce soit, il vit l’homme vomir sur la roue arrière de la voiture, lui décrochant un soupire au passage. “Je vais voir si j’en ai.” Il se décala un peu pour aller fouiller dans le coffre du véhicule avant de revenir avec une petite bouteille qu’il avait été surpris de trouver là. Mais puisqu’elle semblait neuve, il pouvait bien se permettre de la donner à l’homme. “Monte, on te ramène et n’essaye même pas de me contre dire, t’es pas en état de tenir debout alors comment tu veux être capable de rentrer à pieds jusque chez toi.” Là dessus le flic ne comptait pas changer d’avis après vu ça, il était avant tout censé protéger les citoyens, donc le ramener chez lui faisait partie de son boulot.
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Hong Dong Hun
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : CHITTAPHON LEECHAIYAPORNKUL (TEN, NCT).
Crédits : AVATAR : KERUSHIREI, GIF : TUMBLR, SIGNA : ROGERS.
Messages : 368
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t20896-hong-dong-hun-nostalgic-nighhttp://www.shaketheworld.net/t16214p40-hong-dong-hun-rps#998871http://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942894
Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) | Dim 3 Oct - 13:34
Citer EditerSupprimer
Donghun eut un sourire insolent en entendant le policier le reprendre sur les termes qu’il utilisait pour le désigner. Il n’avait clairement pas aimé le poulet et ça ne faisait qu’agrandir l’envie du prostitué de le chercher un peu plus. « Mais c’est que j’ai piqué le flic ? » dit-il en riant légèrement. Il le regarda des pieds à la tête. « J’ai l’habitude d’être traité comme de la merde, donc un peu plus ou un peu moins je verrai pas la différence. Mais à part vous donner un petit surnom tout mignon, je ne vois pas où je vous ai traité comme quelqu’un qui n'était pas humain. Mais soit ! Chacun sa vision des choses, mon poulet. » Hun ne souhaitait pas de problème et encore moins avec les forces de l’ordre mais c’était plus fort que lui en voyant qu’il avait réussi à le faire réagir avec un simple surnom qu’il devait avoir l’habitude d’entendre, autant que lui qui était trainé dans la boue parce qu’il vendait son corps. Comme si c’était quelque chose de réellement dégradant. Certains personnes faisaient ça pour le plaisir ou parce qu’ils avaient un appétit sexuel plus important que celui de leur partenaire et ça leur donnait de l’argent en plus. Ce n’était malheureusement pas le cas de Donghun qui faisait ce métier pour rembourser les dettes que ses parents avaient laissé à sa tante. Il s’était donc trouvé dans une situation où il devait de l’argent rapidement. Est-ce qu’il avait fini de payer ? Il ne savait pas vraiment et chaque fois qu’il demandait, il se faisait envoyer chier, donc il avait arrêté de demander. « C’est gentil de vous soucier de mon bien être, mais j’ai vécu, malheureusement, bien pire que d’être attaché contre mon gré à un lit et manquer de me faire violer. » Donghun haussa les épaules en le regardant, un sourire légèrement triste sur les lèvres. Si le policier savait tout ce qu’il lui était arrivé, ce n’était pas un petit truc comme ça qui le choquerait. Néanmoins, Hun se sentait capable de rentrer seul. Enfin, avant de se mettre à vomir sur la roue de la voiture de police. Il ne pensait pas qu’il se retrouverait dans cet état aussi rapidement. Tant pis, il ne pouvait rien. C’était fait maintenant. Le jeune homme récupéra la bouteille d’eau, remerciant l’homme en uniforme avant de se rincer la bouche, crachant ce qu’il avait dans la bouche et espérant enlever le goût. Il avait beau vomir depuis des années maintenant, il n’était toujours pas habitué au goût. Donghun releva les yeux vers le policier et soupira. « Pas chez moi ! Au dortoir des pyobeom à la Yonsei. » Il n’avait clairemment pas envie que sa tante le voit sortir d’une voiture de flic. Elle ne ferait que trop de remarques. « Merci. » murmura-t-il en nettoyant la roue avec l’eau qu’il lui avait donné. Il n’avait rien d’autre sous la main et il ne souhaitait pas qu’il lui fasse une réflexion quand à la présence de vomi sur ses jantes. Il ne savait pas si c’était un fou de sa voiture comme certains pouvaient l’être et ce même si c’était une voiture de fonction. Il lui tendit la bouteille d’eau une fois qu’il eut fini, sûrement pour qu’il continue s’il trouvait que ce n’était pas bien fait et Donghun s’installa à l’intérieur, à l’arrière, veillant à ne pas marcher dans le vomi qui avait coulé avec l’eau. Ramener l’odeur et des résidus à l’intérieur n’était pas top.

________________________________


HATE AT FIRST SIGHT
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Yang Yun Seok
Pseudo, pronom(s) : S (elle)
Célébrité : Kim Hyo Jin (ONF)
Crédits : Unravel
Messages : 57
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t23216-yun-seok-you-turn-me-on-and-http://www.shaketheworld.net/t23253p10-yang-yun-seok#1007475http://www.shaketheworld.net/t21288-s-let-s-write-a-story
Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) | Mer 27 Oct - 18:14
Citer EditerSupprimer
Le flic n’aimait pas la manière dont l’homme se moquait de lui depuis qu’il lui était venu en aide. Dire qu’il aurait pu faire semblant et l’avoir laisser dans sa merde avec les autres gars. Mais non il l’avait aidé et c’était ainsi qu’il le remerciait. “Et donc ? tu trouves ça normal d’être habitué à être traité de la sorte ? C’est triste pour toi si c’est le cas. Mais personnellement je n’aime pas qu’on me manque de respect. Donc tu devrais arrêter de m’appeler poulet.” Ce n’était pas vraiment une mise en garde mais plus une suggestion. Peut être qu’ainsi la prochaine fois le prostitué ferait un effort pour se comporter correctement face à la police. En tout cas, Yun Seok essayait que l’homme devant lui ne se sente pas trop mal. Son but n’avait jamais été de le faire se sentir comme un moins que rien. Après tout, il restait un être humain et méritait d’être traité avec un minimum de respect. Enfin, il ne pouvait pas forcer l’inconnu devant lui à faire pareil. Il ne connaissait pas son histoire mais il se doutait qu’il devait y avoir une raison pour qu’il en soit là. Vivre dans la mafia lui faisait réaliser pas mal de choses, surement plus que les personnes ordinaires. “Ce n’est pas une chose que je te souhaite de vivre de nouveau pour autant. Il t’est peut être arrivé pire que ça mais ce n’est pas une raison pour accepter sans broncher. Tu te prostitue, très bien, c’est ton problème mais ça ne donne pas droit aux autres de se permettre de te violer ou quoi.” C’était aussi pour cela que le policier avait grandement insisté pour le ramener chez lui. Normalement les rues de la capitale étaient sans danger mais après ce qu’il venait de se passer. Raccompagner le jeune homme chez lui était ce qui était le plus raisonnable à faire. Surtout quand il se met à vomir devant lui. Lui donnant une raison supplémentaire de le ramener chez lui. En soit, que ce soit sa maison ou son dortoir, ce n’était pas un problème pour lui. Tant qu’il ne vagabondait pas seul dans le froid, ça lui allait. “Ca me va. Ca sera plus simple pour retourner au commissariat après au moins.” Il n’avait même pas pris la peine de cacher ce qu’il pensait, ça l'arrangeait vraiment de partir de ce côté-là. Au moins il pourrait retourner tranquillement au poste après l’avoir mis en sécurité. C’était ce qui était le plus important pour l’instant surtout au vu de son état. Yun Seok n’avait fait aucun commentaire concernant la voiture, ce n’était pas bien grave. Mais dans un sens il était reconnaissant que l’homme devant lui ait pris le temps de nettoyer l’arrière du véhicule. Ca lui éviterait de devoir aller la laver demain matin en prenant son poste. Quand le prostitué était monté dans la voiture, il avait pris place en tant que conducteur. “La prochaine fois, fais attention à toi quand même. Je sais, ce ne sont pas mes affaires mais il y a des gens dangereux dans cette ville. Donc tu devrais apprendre à être plus prudent.” Il ne disait pas clairement que la mafia était présente derrière bien des choses. Mais qu’il savait que le monde de l’ombre était dangereux, surtout pour des gars comme lui.
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Hong Dong Hun
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : CHITTAPHON LEECHAIYAPORNKUL (TEN, NCT).
Crédits : AVATAR : KERUSHIREI, GIF : TUMBLR, SIGNA : ROGERS.
Messages : 368
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t20896-hong-dong-hun-nostalgic-nighhttp://www.shaketheworld.net/t16214p40-hong-dong-hun-rps#998871http://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942894
Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) | Sam 20 Nov - 17:45
Citer EditerSupprimer
Le sourire du prostitué s'agrandit alors qu'il regardait le flic qui venait de le sauver. Il n'appréciait clairement pas comment Donghun lui parlait, mais lui s'amusait bien plus qu'il ne l'aurait cru. « Alors, je ne vois pas où est le manque de respect mais soit ! Je vous vouvoie d'ailleurs, alors que vous me tutoyez. Je me demande bien lequel d'entre nous ne respecte pas l'autre. » Il lui adressa même un petit clin d’œil pour accompagner ses propos. Allait-il trop loin ? Peut-être mais c'était bien amusant de montrer que les marques de respect allait dans les deux sens et que lui à part lui donner un surnom tout mignon, il n'avait rien fait de mal, alors que lui, il lui parlait familièrement. Ils ne se connaissaient pas, donc il n'avait pas à le faire et ce même s'il était plus vieux que lui. Cependant, de ce qu'il voyait, ils ne devaient pas être si loin l'un de l'autre en terme d'âge. Le policier ne devait pas avoir plus de trois ans de plus que lui. Il en était formel. La suite le fit sourire. Qu'un policier ait de la considération pour lui, le faisait presque rire. Ce n'était pas souvent qu'un flic montrait ce genre de sentiment pour les travailleurs du sexe. Mais apparemment, celui-là n'était pas un flic comme les autres. Il intriguerait presque Donghun s'il n'avait pas eu envie de rentrer et d'oublier ce mauvais moment. « C'est sûr. Mais vous savez comme ils paient, ils pensent qu'ils ont le droit de nous sauter n'importe quand et n'importe où sans notre consentement... Ce mot-là, ils ne le connaissaient malheureusement plus dès qu'ils ont une prostituée dans les mains. C'est encore pire pour les femmes. » Hun se souvenait de ces filles qu'il avait aidé après qu'elles aient eu des clients qui ne respectaient pas leur consentement ou qui les harcelaient après leurs heures de travail. C'était malheureusement courant et souvent, très souvent, la police fermait les yeux parce qu'ils avaient choisi ce métier. Ce n'était pas forcément le cas de tous les travailleurs du sexe. En effet, beaucoup n'avaient pas le choix s'ils voulaient survivre ne serait-ce qu'un peu. Heureusement, Donghun avait plus ou moins l'habitude de gérer ça. La seule chose qu'il ne gérait pas encore, c'était les hauts de cœur qu'il ressentait dès qu'on le touchait et il vomit sur la voiture. Il se rinça la bouche et une fois fait, le policier lui imposa le fait de le ramener chez lui. Donghun n'était pas d'accord pour aller chez lui. Sa tante se ferait un plaisir de commenter le fait qu'il était revenu avec la police et ça ne lui convenait pas du tout. Il préféra donc le dortoir des pyos. Il ne prit pas la peine de répondre aux mots du plus vieux et s'installa à l'arrière de la voiture, le remerciant néanmoins. Hun était peut-être mal poli quand ça lui prenait mais il savait se montrer reconnaissant quand l'occasion se présentait. « C'est gentil de vous soucier de moi... Mais vu mon métier, vous vous doutez bien que des gens dangereux j'en ai malheureusement déjà rencontré et des pires que ceux-là. D'ordinaire, je ne fais pas en dehors de mon lieu de travail. Mais l'appât du gain... » Et de ma liberté avait été plus fort. Il se souviendrait de ne plus jamais le refaire. Il resta silencieux le reste du trajet et somnola quelque peu, se réveillant à la vue du dortoir des pyos. « Je vous remercie à nouveau. » dit-il sincère.

________________________________


HATE AT FIRST SIGHT
Contenu sponsorisé
 
Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas