Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) 6f74065477f1211cc615d258db51e2c8je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Tumblr_pgawnfyL9u1vzztm0o1_400je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Originalje suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) A2bdbaacc8eff56cbfed0f3acd60d0e1f9329143
-56%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
60 € 135 €
Voir le deal

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Ancien dortoir des Sango
Aller à la page : 1, 2  Suivant

je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian)

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Dim 3 Jan - 12:20
C’était loin d’être un lieu qui était inconnu au sino-coréen. Le dortoir des sango, il y avait mis maintes fois les pieds, toujours pour passer du temps avec son meilleur ami. A force de venir y manger, faire la sieste, ou simplement pour discuter pendant des heures non-stop, Mingwei connaissait presque chaque recoin, chaque couloir et ce qui se cachait derrière chaque porte. Or, la raison pour laquelle il était présent dans ce dit dortoir était moins joyeuse que d’habitude. Le cuisinier comptait parmi les plus chanceux de sa fratrie, malgré son dos qui lui faisait toujours aussi mal et le fait d’être resté au lit des jours après l’évènement à cause de sa maladie suite aux gaz inhalés lors de l’explosion. Sa mère habitait la capitale et il pouvait facilement y rester le temps que son dortoir soit entièrement rénové. Il n’avait aucun soucis à se faire, certaines de ses affaires avait été volées et détruites, certes, mais il faisait partie de ceux qui pouvaient facilement les remplacer. Contrairement à certains Cheonglyong, dont les regards effrayés n'avaient pas échappé à l'étudiant lorsqu'ils étaient retournés dans leurs couloirs après l'attaque surprise. Il savait que parmi eux se trouvaient deux étudiants qui étaient déjà dans des situations financières difficiles, mais la terreur aperçue sur leur visage était une autre réalité qui avait frappé Mingwei en pleine face. Heureusement, ils avaient été relogés chez les sango (il avait aussitôt appelé son meilleur ami pour lui dire de garder une place dans son lit), mais ça ne faisait pas tout. Pourtant, discret dans son égoïsme, il avait simplement proposé son aide au garçon pour déménager jusque chez les verts et s’était empressé de se cacher chez son meilleur ami.

Allongé sur le lit de sa moitié, Mingwei était dans un état qui jonglait entre la conscience et l’inconscience. Il se sentait partir dans un sommeil qu’il savait serait profond bien que douloureux mais tentait de rester éveillé pour accueillir Qin Tian qui s’était absenté pour un cours. Sa tête lui faisait mal, comme si son cœur y battait à vive allure alors qu’il clignait des yeux sans arrêt pour rester concentré sur sa lecture, sur l’écran de son téléphone. Plusieurs fois, l’appareil lui avait glissé entre les doigts pour rencontrer son visage. Heureusement il était seul dans cette chambre. Puis, après plusieurs minutes à lutter, il abandonna (il n'arrivait plus à comprendre ce qu'il lisait de toute manière) pour mettre de la musique relativement agressive, laissant le volume assez haut pour le réveiller si jamais il partait dans les bras de Morphée.

Ce fut vain.

Mingwei rouvrit les yeux, son mal de tête partiellement parti, pour se trouver face à son meilleur ami. Le problème chez le sino-coréen était que, lorsqu’il s’endormait seulement très peu de choses pouvaient le réveiller. Il ressemblait plus à un corps laissé à l’abandon qu’un humain endormi. « Tian tian. » Marmonna-t-il encore sa voix endormie. Il se redressa, cachant comme il put les douleurs qui lui parcouraient le dos, puis se laissa tomber dans les bras du chinois. « Ça s’est bien passé ton cours ? » Il ferma les yeux, continuant de somnoler à moitié. « T’as vu, j’ai ramené notre bébé. » Il parlait de la peluche du requin contre laquelle il s’était endormi plus tôt et qui était laissé à l’abandon derrière Mingwei. « T’as faim ? Tu veux que je te prépare quelque chose ? »


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Dim 10 Jan - 19:02
ootrp + Bien que la voix du professeur fût monocorde et monotone, Qin Tian était concentré sur les paroles de ce dernier. Pour ce semestre, les étudiants avaient la chance de voir des intervenants, experts dans leur domaine, intervenir dans leurs cours et partager leurs savoirs. Le chinois en était ravi, mais le fait que nombreux d’entre eux soient étrangers les obligeant à suivre des cours en anglais ou dans un coréen avec un accent tranché, lui demandait un effort d’attention assez extrême (surtout lorsqu’aucune des langues parlées lors de ces cours n’était sa langue natale). Ses sourcils étaient froncés et ses lèvres pincées dans une moue concentrée alors qu’il notait presque furieusement sur son carnet les informations qui leur étaient transmises. Parfois, certains étudiants levaient la main pour demander davantage de détails, contrebalancer l’argument avancé par l’intervenant ou tout simplement reformuler. Le chinois ne se privait pas non plus pour poser de nombreuses questions, toujours curieux d’approfondir ses connaissances. Une telle concentration lui permettait également de ne pas trop penser à l’arrivée de Ming Wei aux dortoirs des Sango, et calmait ainsi son impatience. Le médium pourrait s’en vouloir d’être si content de partager sa chambre avec son meilleur ami, les raisons du partage de leurs dortoirs avec les Cheongryong étaient assez dramatiques, mais le fait était qu’il était plutôt content de savoir que Ming Wei allait partager sa chambre et son lit pour quelques semaines. Malgré son attention portée sur le cours, au fond de son esprit, Qin Tian se demandait si son meilleur ami avait fini de préparer ses affaires, est-ce que beaucoup d’entre elles avaient été endommagées ? Il se demandait aussi s’il n’était pas trop fatigué, avait-il eu des difficultés à amener son ou ses sacs jusqu’à la chambre ? Et que faisait-il à présent ? Avant de partir en cours, le chinois avait pris le soin de faire de la place dans son placard et dans son tiroir afin que Ming Wei puisse y déposer ses propres affaires et se sente ainsi chez lui, tout comme il avait fait de la place sur son étagère et son bureau pour y accueillir quelques biens personnels de sa meilleure moitié.  

Après la présentation de sa bibliographie, l’intervenant termina le cours, et Qin Tian ne se fît pas prier pour rapidement ranger ses affaires et enfiler son manteau qui, ce jour-là, tenait plus d’un épais gilet en laine qu’autre chose. Il sortit de la salle tout en nouant son écharpe autour du cou, avant de se mettre en route. Maintenant qu’il pouvait se le permettre, il pensa pleinement à son meilleur ami. Il hésita à le prévenir de la fin de son cours pour lui indiquer qu’il arrivait, mais une autre idée lui traversa l’esprit. Accélérant le pas, il sortit du campus pour se rendre dans un restaurant sino-coréen pour y prendre une portion de jjampong et une portion de jajangmyeon à emporter, les plats préférés de Ming Wei. Lorsqu’il reçut sa commande, le chinois se hâta de marcher jusqu’à la résidence des Sango, pressant le pas afin d’arriver avant que les nouilles ne refroidissent.  

Il tenait encore le sac tiède contre lui lorsqu’il arriva dans sa chambre. Il était à deux doigts de bruyamment saluer son meilleur ami lorsqu’il avisa ce dernier couché sur son lit, endormi. Sans bruit, Qin Tian posa le sac sur son bureau, ôta son manteau qu’il posa sur le dossier de sa chaise de bureau et alla jusqu’au bord de son lit avant de s’y asseoir. Ming Wei avait toujours été un gros dormeur, il ne craignait ainsi pas de le réveiller. Pendant quelques minutes, il se contenta de regarder son meilleur ami dormir, extrêmement satisfait à l’idée de le voir se reposer, lui encore si fatigué à cause des effets secondaires de l’explosion. Du bout des doigts, il poussa les mèches de cheveux qui tombaient sur les yeux du jeune homme. Il le laissa dormir, s’amusant à caresser son visage, jouant même à entremêler ses doigts aux siens jusqu’à voir ses yeux papillonner et enfin s’ouvrir. Un sourire chaleureux et accueillant étira les lèvres du chinois, il se retint difficilement de ne pas couiner face à la moue adorable de son meilleur ami qui peinait à émerger. Il le laissa se blottir contre lui, passant ses bras autour de lui et caressant son dos. « Bonjour toi. » Dit-il doucement, comme s’ils prenaient le risque de réveiller quelqu’un d’autre. « Ça a été. C’était long. J’avais hâte d’être là pour te retrouver. » Il embrassa le haut de la tête de Ming Wei, serrant un peu plus son étreinte autour de lui, le laissant parler, amusé par son ton à moitié endormi. « Cuisiner dans ton état ? Tu risquerais de te couper. » Dit-il en riant légèrement. Il se recula doucement pour pointer le sac posé sur son bureau. « J’ai ramené tes plats préférés, ça te dit ? » Il fît une légère moue. « Enfin, je pense qu’on va devoir réchauffer ça dans la cuisine. » Il le regarda d’un air faussement accusateur. « J’n’arrivais pas à te réveiller, tu dors comme une pierre. Mais je pense qu’on te l’a déjà dit. » Et c’était probablement lui, puisque c’était une des légères moqueries qu’il s’amusait à lui adresser parfois.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Sam 16 Jan - 18:45
Le bonheur et la chaleur qui s’installèrent dans la poitrine de Mingwei lorsque celui-ci ouvrit les yeux pour découvrir le visage de son meilleur ami étaient indéfinissables. C’était si proche du cliché romantique et pourtant bien au-dessus en même temps. C’était pur et serein, c’était une chose inexplicable avec des mots qui touchait les deux garçons, les liant pour l’éternité. Son premier réflexe avait été de se jeter dans ses bras, reprenant ses énergies entre les bras du chinois. Il inspira lentement, reprenant ses repères grâce à cette odeur qu’il connaissait parfaitement depuis quelques années, cette silhouette qu’il avait parcouru du bout des doigts tellement de fois, il était chez lui lorsqu'il était contre Qin Tian. « Mauvais garçon, trop impatient pour écouter sa leçon. » Sa voix fatiguée ne collait pas à la tentative de taquinerie. Surtout que le sino-coréen savait parfaitement qu’entre les deux il était celui qui n’écoutait pas ses leçons. Son meilleur ami était bien trop passionné, contrairement à lui qui ne faisait que acte de présence.
Il demanda si sa moitié avait faim, et s’il voulait qu’il lui cuisine quelque chose. Il avait l’impression de ne pas pouvoir accéder à cette passion récemment, à cause de toutes les fois où il était obligé de rester au lit à combattre la fatigue et ses maux de tête, et c’était frustrant. Il avait envie d’aller au restaurant, de servir les nouilles commandées, avec des extras pour les curieux. Il avait envie d’aller mettre la pagaille dans la cuisine des fraternités cuisinant les meilleurs plats avec tout ce qu’il trouvait sous la main et rapprocher tout le monde ainsi. Alors il fit la moue lorsque cette activité lui fut refusée de nouveau. Cependant, celle-ci ne dura pas bien longtemps alors que Qin Tian avait réussi à l’avoir avec ses plats préférés. « Ça me dit. » Sa voix était lente, toujours touchée par la fatigue. « Ne râle pas et nourris-moi, Tian tian. » Il savait qu’il n’y avait rien à prendre au sérieux, connaissant trop bien son meilleur ami. C’était parfait pour le sino-coréen de dormir aussi profondément, il pouvait se reposer plus facilement ainsi. Or, lorsqu’il était à moitié allongé sur le corps du chinois, l’empêchant de bouger, c’était plus compliqué s’il ne se réveillait pas. « Je dors comme une pierre c’est pour que tu puisses m’examiner et me manipuler. » Il finit d’un clin d’œil, puis se redressa complètement. Il quitta le lit, faisant attention à son dos qui était décoré d’un énorme bleu non loin de la colonne vertébrale, puis alla enfiler un jogging et un t-shirt pour se couvrir un peu. « Bon on va manger ? » Râlant faussement, il prit le sac plastique d’une main, faisant attention à ne rien renverser (mais tout était parfaitement emballé), la main de Qin Tian dans l’autre et les tira hors de la pièce pour la cuisine. « Puisque c’est de ma faute que ça ait refroidi, laisse gege tout réchauffer. » Il connaissait le chemin par cœur, se sentant presque chez lui. Tout avait été nettoyé depuis leur attaque quelques semaines plus tôt et c’était au mieux. Mingwei préférait oublier ce moment qui leur avait fait du mal et avait tenté de fragiliser leur lien. Tenté, car il était tout bonnement impossible que leur amitié puisse être remise en question.

Arrivés dans la cuisine, seulement quelques sango s’y trouvaient. Mingwei installa son ami dans un coin afin qu’ils ne soient pas dérangés, puis alla réchauffer les plats, ne se servant pas du micro-onde (il détestait l’effet que ça donnait aux aliments, s’il devait manifester un jour, ça serait pour supprimer tous les micro-ondes de leur vie). Toujours en étant totalement à l’aise, il se mit sur la pointe des pieds pour attraper une casserole qui se trouvait en hauteur, grimaçant alors que son dos lui faisait mal. Ce qu’il aurait aimé avoir de plus grandes jambes. Finalement, il réussit à attraper les deux casseroles et les replissèrent des deux plats pour les réchauffer. Il revint vers Qin Tian en attendant, ignorant l’autre chaise vide pour s’installer sur ses genoux, face à lui. « Alors Tian tian, tu as bien travaillé en cours ? Qu’est-ce que tu as appris ? » Si Mingwei ne connaissait rien aux pierres, il adorait écouter sa moitié en parler.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Dim 31 Jan - 22:13
ootrp + Regarder Ming Wei se réveiller était comme regarder un chat sortir de son sommeil. Il avait un air si serein et satisfait sur le visage, ce sourire félin que Qin Tian aimait tant sur le visage de son meilleur ami et il s’étirait comme cet animal à la fois si indépendant et à la recherche de contact. Un sourire aux lèvres, le chinois avait gardé contre lui sa moitié, lui laissant ces quelques minutes pour complètement émerger et revenir à lui. Ming Wei était toujours plein d’une énergie qui semblait intarissable, le médium se sentait privilégié, comme s’il était autorisé à voir une part cachée de son meilleur ami, quelque chose de tendrement confidentiel. Il profita de ces quelques minutes, de ce moment suspendu à caresser la nuque et la base des cheveux du jeune endormi, trop conscient de la chance qu’il avait de l’avoir ainsi contre lui.

Finalement, Ming Wei sembla sortir de cette bulle post-réveil et, amusé, le chinois le regarda faire l’enfant, se retenant de ne pas serrer ses joues entre ses mains. Bien qu’à y penser, il était certain que son meilleur ami apprécierait l’attention, telle une éponge il absorbait toujours les gestes tendres et affectueux à son encontre. « Si tu veux que je te donne la béquer, il faut te lever baobei... » Et pour autant, il n’effectua aucun geste pour le pousser à se lever, ni ne se détacha de lui. Il lâcha finalement un rire et embrassa le haut de la tête de Ming Wei. « Tu sais que souvent les pierres je les casse en deux pour voir ce qu’il y a dedans... » Il se recula à peine, juste de quoi croiser le regard de son meilleur ami, une lueur espiègle dans les yeux. Avec un rire taquin, il le regarda se lever, et en fît de même, accueillant sa main dans la sienne en entrelaçant leurs doigts et le suivit jusque la cuisine des Sango.  

Docile, Qin Tian se laissa ranger dans un coin et observa le sino-coréen se comporter comme si les lieux lui appartenaient. Dans un sens, c'était le cas pour les quelques semaines de colocation entre les deux fraternités. Il y avait quelque chose de complètement mécanique dans les gestes de Ming Wei, le médium savait que c’était des gestes qu’il avait répété des dizaines, si ce n’était des centaines de fois, mais il les trouvait toujours aussi fascinants. Sans doute parce qu’il était incapable d’avoir cette même aisance et cette même élégance. Il fronça légèrement les sourcils en observant quelques signes de douleur sur le visage de sa moitié, et lorsqu’il vint prendre une pause sur ces genoux (ce qui ne le perturba pas une seule seconde, ignorant même la présence de ses camarades requins dans la pièce), il noua ses bras autour de son meilleur ami dans une attitude protectrice. Il caressa le dos de Ming Wei, relevant un œil soucieux vers lui. « Tu te sens comment aujourd’hui, ton dos te dérange encore ? » Et il n’accepterait pas un « non » pour réponse. « Je t’ai vu. » Dit-il comme un avertissement, montrant qu’il ne pourrait pas lui mentir sur ce coup. Il embrassa l’épaule du jeune homme, et le manipula délicatement pour l’asseoir sur la chaise alors que lui se levait. « Je m’occupe de mettre la table. » Ce qui, en soi, n’allait prendre que quelques secondes puisqu’il sortit rapidement deux assiettes creuses et deux verres. Les baguettes avaient été fournies avec les plats. Il hésita un instant, avec une petite moue, il se tourna vers Ming Wei. « Quoique... On mange dans la chambre ? » Ce n’était pas forcément encouragé, mais Qin Tian trouvait l’idée de manger dans son lit blotti l’un contre l’autre avec les pieds sous la couette avait quelque chose de très séduisant ce soir-là. « C’est moi qui me chargerais de tout redescendre et de tout nettoyer. » Il le dit assez fort pour être entendu par les autres personnes présentes mais aussi un moyen de convaincre sa moitié, si jamais quelque hésitation persistait. Et pour parfaire le tout, Qin Tian lui fît ses yeux de chiot, avançant subtilement sa lèvre inférieure dans une petite moue, et la touche finale, une légère inclinaison de la tête. C’était dans la poche.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Ven 5 Fév - 20:14
Les deux garçons rejoignirent la cuisine main dans la main. Certains de leur camarades étaient présents, des Sango mais aussi des Cheonglyong. Mingwei ne leur jeta qu’un regard rapide alors que toute son attention resta sur son meilleur ami. Il s’était proposé pour réchauffer les plats sur un feu, refusant même de toucher à un micro-ondes. Alors qu'il continuait de faire comme chez lui, il avait attrapé ce qu’il lui fallait, réveillant au passage les douleurs dans son dos à cause de leur dernière attaque chez les Beolsae. Ce n’était pas une bonne idée et sa moitié le lui avait pourtant répété maintes fois, or, le sino-coréen pensait que cette fois, ça ne pouvait que bien se passer. Or, ce fut encore pire que ce qu’il avait pu imaginer et il s’était fatigué et blessé pour rien au final. Jamais il n’avait pu imaginer les oranges être aussi violents. Sa première pensée avait été de se dire qu’il était préférable si Qin Tian se soit pas tenu au courant, ni de l’attaque, ni de sa blessure. Or, après leur longue conversation au lendemain de l’attaque des verts, le cuisinier n’avait pu lui cacher plus. Alors, lorsqu’il repéra la signification dans les yeux du chinois, il ne put s’empêcher de simplement hocher la tête avant de poser cette dernière contre sa moitié. Comme un enfant allant se réfugier dans les bras de sa mère. « Ça me fait un peu mal, mais ça ira. » L’énorme bleu avait commencé à disparaître et, sous les ordres de sa mère, Mingwei voyait régulièrement un kinésithérapeute.

Il se laissa manipulé, avant d’observer Qin Tian qui s’éloignait de lui pour récupérer des couverts pour leur repas. Il fit la moue, cherchant le contact, toujours. Mais il ne réussit pas à tenir son expression trop longtemps alors qu’un grand sourire y fit son apparition. Il ne pouvait pas refuser son ami et, préférant passer son temps qu’en la seule présence de sa moitié, il ne pouvait qu’acquiescer. Il rigola légèrement lorsque le chinois monta d’un ton pour se faire comprendre de ses camarades puis se leva à son tour pour récupérer le reste de leur nourriture. « T’as pas besoin d’essayer de m’amadouer, j’étais déjà pris dans tes filets vilain gobelin. » Il reversa les nouilles dans les bols pour ne pas avoir à tout déplacer dans la chambre mais ne put s’empêcher d’élever la voix à son tour. « Oh Tian tian chéri, tu sais si on nettoie pas tout de suite c’est pas si grave. » Si le sino-coréen donnait l’impression de dire ces mots en toute innocence, le regard qu’il lança aux autres présents dans la cuisine était très clairement une menace pour quiconque oserait faire le moindre reproche à son meilleur ami.
Quelque peu déçu de ne pas pouvoir reprendre son ami par la main (il ne faudrait pas manquer de renverser leur nourriture!), Mingwei ouvrit la marche pour retourner dans leur cocon, éloigné du regard des autres. Il n’y avait rien de mieux pour l’étudiant que de passer son temps avec Qin Tian, juste eux deux, se coupant alors totalement du monde extérieur et ce, malgré tous leurs moments frôlant l’exhibitionnisme.

Arrivé dans leur chambre partagée, Mingwei commença par tout poser au sol et s’assit en tailleur. Il n’avait jamais été un gros mangeur néanmoins, il était parti pour faire des efforts car c’était son meilleur ami qui le lui avait ramené. « Assis-toi et mange tant que c’est chaud. » Prenant les baguettes, il commença par les jajangmyeon, coinçant une partie entre les deux bouts de bois et les tendit à Qin Tian. « Fais aaaah » Le ton complètement moqueur rajoutait à l’expression amusée du cuisinier. « Tu crois que Tiantian en veut aussi ? » La réponse était déjà toute prête car il s’agissait d’une peluche et aussi idiot qu’il pouvait parfois l’être, le sino-coréen n’allait pas commencer à le tacher avec de la sauce de haricots noirs.
Il eut un moment de silence, durant lequel Mingwei prit lui-même sa bouchée, utilisant les mêmes baguettes qu’il avait utilisées pour le chinois. Un moment doux et pur, où leur simple présence faisait du bien au garçon. « Tu sais Tian Tian, j’aimerais que ce soit tous les jours comme ça. » Toute sa sincérité s’entendait dans sa voix. « Seulement, un jour je vais devoir te partager avec quelqu’un. » Il fit la moue. Pour lui c’était différent car s’il partageait de lit d’autres hommes, jamais il n’avait partagé son cœur avec d’autres personnes que Qin Tian.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Mer 10 Mar - 20:14
ootrp + Qin Tian n’avait jamais aimé les attaques entre les fraternités. Il faut dire que le jeune homme était plutôt pacifiste. À bien y penser, il ne s’était jamais battu, du moins, aussi loin qu’il se souvienne, il ne se voyait frapper personne. Il avait beau avoir reçu des coups, avoir lui-même été de l’autre côté du poing élancé, il n’avait jamais eu de gestes de violence en retour. Et l’agressivité de plus en plus forte dans les attaques entre fraternités le mettait mal à l’aise et lui donnait envie de se terrer dans un endroit sûr. Néanmoins, ce sentiment avait laissé place à une colère acide lorsqu’il avait appris les blessures de son meilleur ami. Heureusement, il n’avait aucun nom pour essayer d’en découdre. À défaut, et pour son plus grand bonheur, il s’occupait de Ming Wei, prenant soin de lui et le protégeant autant qu’il le pu. « Je peux te masser avant de dormir si tu veux. » Alla-t-il jusqu’à proposer alors qu’il serra sa moitié contre lui, espérant qu’il se sente en sécurité dans ses bras. Les plats continuaient de chauffer doucement, le chinois savait que l’air de rien, son meilleur ami gardait un œil sur la nourriture sur le feu.

À regret, il avait quitté la chaleur du sino-coréen pour préparer ce qui leur fallait pour manger dans la chambre. Quelques assiettes, une paire de baguettes chacun et de quoi boire, pour le reste, il avait de quoi faire dans sa chambre. Il prenait, malgré tout, des précautions face à la présence d’autres étudiants dans la pièce. Il ne souhaitait pas s’attirer d’autres problèmes avec des accusations de piquer du matériel ou de laisser des restes de nourriture à pourrir dans les chambres. Evidemment, Ming Wei avait vu clair dans le comportement du chinois, ce dernier le regarda en souriant avec un léger froncement de nez, presque penaud de s’être fait attraper de cette façon. « Et c’est moi le gobelin ? » Dit-il en riant tendrement avant d’attendre patiemment que le sino-coréen soit prêt qu’ils puissent reprendre la direction de leur petite bulle. Qin Tian appréciait ses colocataires, globalement, mais il appréciait d’autant plus lorsqu’ils étaient absents et qu’il était seul avec son meilleur ami.  

Une fois dans la chambre, ils prirent place au sol, prenant leurs aises, posant tout ce dont ils avaient besoin autour d’eux. À peine installé, Qin Tian se vit présenter une bouchée de jajjangmyeon et, docile, ouvrit la bouche comme sa moitié l’invitait à le faire. Il prit le temps de mâcher avant de secouer doucement la tête à la question de Ming Wei. « Si tu le tâches tu le laves. » Parce qu’aussi mignon soit leur petit tiantian, il perdrait sans doute de sa superbe avec une tâche sur le bout du nez. D’un geste du menton, il indiqua les plats à son meilleur ami. « Toi aussi mange pendant que c’est chaud. Au moins un peu. » Parce qu’il savait que le sino-coréen ne mangeait que trop peu. Il le regarda prendre une bouchée à son tour, et avec un sourire tendre et satisfait, se servit de nouveau dans les plats. Il se stoppa dans son mouvement, regardant Ming Wei en fronçant légèrement les sourcils. Le médium ne s’était pas attendu à une remarque du genre, il se demandait si quelque chose s’était passé dans la journée pour l’amener à une telle réflexion. « Pourquoi tu dis ça ? » Il inclina légèrement la tête sur le côté. « Tu sais que ce ne sera pas si simple pour moi. » Suite à sa relation avec Ming Wei, le médium en avait compris un peu plus son fonctionnement quant à l’amour et au sexe, et il savait aussi que sentiments et désir ne lui venaient pas facilement. « C’est plutôt moi qui devrais avoir cette inquiétude. » C’était dit sans accusation, Ming Wei semblait accéder à ses désirs et émotions plus facilement, il l’enviait presque parfois. « Et quand bien même, tu es l’homme de ma vie, je te l’ai déjà dit. Tu n’auras jamais à me partager. » S’il rencontrait quelqu’un, ils auraient de longues conversations sur la place de son meilleur ami dans sa vie, mais Qin Tian savait déjà qu’il serait sans concession à ce niveau. « J’espère juste que ce sera quelqu’un de patient. Parce que ce qu’on a vécu, ce qu’on vit, est si fort. » Qin Tian allongea la jambe, son pied venant caresser la cuisse de son meilleur ami, comme pour chercher un contact qui les lierait, commençant à effectuer des pressions de son pied sur sa jambe. À son tour, il amena une bouchée devant les lèvres de Ming Wei, et avec son regard le plus suppliant l’invita à ouvrir la bouche pour manger un peu.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Dim 21 Mar - 12:46
Pourquoi fallait-il s’attarder sur les douleurs et les erreurs du passé lorsqu’il pouvait simplement fondre dans les bras de son meilleur ami et y rester pour l’éternité ? Mingwei avait envie de fermer les yeux et de se laisser emporter dans un monde de bisounours, un monde qui n’appartenait qu’à Qintian et qu’à lui. Peut-être pourraient-ils accepter la peluche Tiantian avec eux, si celle-ci était sage. Néanmoins, il suffisait d’un regard vers sa moitié pour oublier les douleurs dans son dos, pour oublier la fatigue qui le prenait toujours lorsqu’il ne s’y attendait pas pour le faire tomber avec un mal de crâne atroce. C’était peut-être ça le paradis, simplement profiter d’un repas, au calme, avec l’homme de sa vie. Être heureux, se compléter, se sentir unis et un. C’était terrible de se dire qu’un jour il pourrait se séparer de son meilleur ami, qu’ils auraient chacun leur partenaire de leur côté, qu’ils serait toujours aussi proche, mais que ça ne serait pas pareil. Quand bien même, le sino-coréen se fit une promesse silencieuse, celle de ne jamais rien changer. Qintian serait toujours l’homme de sa vie, et ce pour l’éternité et pour leur réincarnations à venir. Il serait toujours la première personne vers qui il se tournerait, toujours la première personne dans ses pensées.

Des plats chauds et une légère menace lancée à tous les étudiants présents dans la cuisine et les deux amis repartirent pour leur pays des bienheureux, pour ce cocon qui ne leur appartenait qu’à eux. La première bouchée était pour sa moitié et Mingwei ne se priva pas pour la lui donner. Il était même plutôt fier de son travail car il était beaucoup trop facile de se tâcher avec la sauce de haricots noirs. « Ah, Tiantian m’a dit qu’il n’avait pas faim. » Pas que c’était trop d’effort de le laver, mais il n’oserait pas le tacher et lui faire du mal par la même occasion. Pour quelqu’un qui ne mangeait que très peu, l’étudiant était relativement docile pour ses plats préférés. Peut-être était-elle là, la solution pour le faire manger un peu plus. Il était perdu dans ses pensées en même temps qu’il appréciait les nouilles. Le temps semblait s’être arrêté dans leur monde bienveillant. Mais une pensée plus triste, trop proche de la réalité, traversa l’esprit du sino-coréen qui ne s’était pas retenu de la mentionner tout haut. Il souriait cependant, refusant de laisser une atmosphère plus triste s’installer dans leur cocon. « Ce ne sera simple pour personne. Mais il y aura bien quelqu’un qui demandera ton attention. » Mingwei l’accepterait, car il ne voulait que le bonheur de son meilleur ami et savait que la place dans son cœur lui était quand même majoritairement réservée. « Toi, pourquoi ? » Ce n’était pas un secret que le cuisinier voyait des personnes depuis sa relation avec le chinois, pourtant il n’y avait rien de sentimental alors que le garçon cherchait simplement à assouvir ses désirs sexuels le temps d’une nuit. « Tu sais bien qu’à part toi, personne ne peut me supporter. » Le pied contre sa cuisse attira toute son attention alors que l’étudiant faisait semblant de rester impassible. Il ouvrit la bouche pour prendre une autre bouchée de nouilles alors que sa main entoura celle de Qintian qui tenait les baguettes. Il mâcha rapidement, mais ne le lâcha pas pour autant. « Tian tian, tsk tsk. Si je ne te connaissais pas autant, je dirais que tu flirtes avec moi, là. » Tout était toujours pur entre les deux garçons, pourtant Mingwei restait fidèle à lui-même. « Si tu veux coucher avec moi en souvenir du bon vieux temps tu sais que je ne peux pas te refuser. » Un sourire taquin s’afficha alors sur ses lèvres. « Mais tu peux me le dire aussi, plutôt que me caresser la cuisse. » Il savait qu’ils ne se lieraient plus jamais de cette façon avec leur nouveau statut, mais ça n’empêchait jamais le sino-coréen de le taquiner, de voir jusqu’où il pouvait le pousser. Le cuisinier prit les baguettes de Qintian, et se servit dans les nouilles pour prendre une bouchée pour lui. Il tentait de se montrer sensuel, seulement c’était sans compter sur une nouille rebelle qui glissa un peu trop à cause de l’huile et alla taper contre sa joue, laissant une trace de sauce.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Sam 3 Avr - 12:47
ootrp + Le bonheur tenait souvent à peu de choses. Depuis qu'il avait rencontré Ming Wei, le chinois s'était rendu compte que, pour lui, le bonheur était d'être à ses côtés, de partager des moments d'affection et de complicité loin de la dureté de ce monde. Et Qin Tian ne demandait rien en particulier, un simple repas, des rires, des gestes tendres, c'était largement suffisant. Et une fois de retour dans la chambre, c'était exactement ce qu'ils avaient, alors le médium ne se posait pas plus de question, il profitait du moment, sachant pertinemment que le bonheur, c'était bel et bien ça. Avec une satisfaction non dissimulée, le chinois regardait son meilleur ami manger, lui qui avait un appétit de moineau... Qin Tian était content de son choix de prendre ses plats préférés, même s'il allait être celui qui allait en manger le plus. Fronçant légèrement le nez dans une moue amusée, il hocha doucement la tête. « Oui tiantian est un requin végétarien, alors ce qu'on mange ne lui plaît pas vraiment. Parfois tiantian est triste parce que les autre requins se moquent de lui. » Il prît un air grave. « Mais je suis là pour l'aimer et le réconforter ne t'en fais pas ! » Est-ce que ce n'était pas l'histoire d'un film d'animation ? Allez savoir, cela lui rappelait quelque chose, mais il était certain que ce pourrait être une belle histoire pour enfant, non ? Et si, par hasard, cela reflétait aussi son histoire, ce n'était pas volontaire.

Leur bulle paisible, se fissura légèrement. Qin Tian regarda son meilleur ami d'un air à la fois surpris et soucieux, se demandant d'où lui venait de telles pensées ? Clairement, le chinois n'avait personne en vue pour le moment, il savait que c'était quelque chose de difficile à changer chez lui. Il avait donc du mal à comprendre pourquoi Ming Wei s'en inquiétait soudainement, que c'était-il passé pour qu'il ait de telles idées ? Le chinois regarda son meilleur ami, les sourcils légèrement froncés, avec l’irrésistible envie de le serrer contre lui. « Un jour peut-être, mais tu sais bien que ce n'est pas quelque chose que je recherche ou qui me manque. » S'il venait à rencontrer quelqu'un et à sentir quelque chose avec cette personne, c'était très bien, mais il ne vivait pas vraiment mal le fait d'être célibataire. Il leva les yeux au ciel. « Moi pourquoi ? » Il plissa légèrement les yeux en regardant sa moitié. « Tu le sais très bien, mais tu veux entendre encore une fois à quel point notre rencontre était exceptionnelle et comme je n'avais jamais connecté aussi vite, aussi fort avec quelqu’un et donc n'avait jamais rien ressenti aussi rapidement ? » Entre lui et Ming Wei, c'était une évidence. Qin Tian ne parlerait pas de coup de foudre, car ça n'est pas en le voyant qu'il avait senti cette force l'attirer, mais en lui parlant. Lorsqu'il avait découvert ce que cet homme, qui était tout pour lui aujourd'hui mais à l'époque n'était qu'un inconnu, l'avait laissé entrevoir qui il était. Pour la toute première fois de sa vie, le chinois avait fini dans le même lit que quelqu'un dès le premier soir. Et il ne s'était pas posé de question, c'était juste simple et puissant. « Je n'ai pas à te supporter, être avec toi c'est aussi facile que respirer. » Et il n'y avait rien de plus vrai. Dans un geste réconfortant, mais surtout pour avoir un semblant de contact physique dans la position qu'ils avaient en mangeant, Qin Tian s'était mis à caresser la cuisse de son meilleur ami du bout du pied. Un geste inconscient alors qu'il continuait de manger et de donner des bouchées à Ming Wei. Dubitatif, il l'avait fixé avec sérieux avant de pouffer en levant les yeux au ciel alors que le sino-coréen ne lâchait pas sa main. « Ah on ne peut même plus être tendre sans que ce soit mal interprété ! » Il haussa légèrement un sourcil. « Maintenant les pieds t'excitent aussi ? » Qin Tian se souvenait de ce que son meilleur ami aimait, après tout, ils avaient été amants un moment et avaient partagé beaucoup de moments intimes. Dans son souvenir, les pieds ne faisaient pas partis des choses qui l'excitaient. Il lâcha finalement un rire, et du bout du pouce, essuya la joue tâchée d'huile de Ming Wei. Il chercha une serviette mais, n'en trouva pas, décida de simplement se lécher le doigt. Et à son tour, il essaya de provoquer son meilleur ami, mais son geste le fît rire tant il n'était pas une personne naturellement sensuelle. « C'est pas tiantian qu'il va falloir laver à ce rythme, mais weiwei !  Tu fais ça pour que je te donne le bain avoue ? » Il lâcha un petit rire avant de tendre une nouvelle bouchée, faisant attention à ce qu'elle soit d'une taille raisonnable pour Ming Wei. Alors qu'il regardait le jeune homme mangeait, le regard de Qin Tian se fît plus tendre. « Tu sais que quoiqu'il arrive, ce que je ressens pour toi ne changera jamais. Nos âmes se sont reconnues. » Et même s'il le disait avec un petit sourire, il ne plaisantait pas du tout en le disant.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Lun 5 Avr - 19:03
Il ricanait comme un enfant, devant l’histoire inventée de son meilleur ami, qui donnait une raison sur pourquoi leur cher tiantian le requin ne mangeait pas. Il ajoutait même qu’il l’accompagnerait pour le réconforter des moqueries des autres car c’était leur rôle en tant que parents et qu’ils devaient le faire à deux.

Perdus tous les deux dans ce monde de bonheur, il n’était pas difficile de se laisser oublier et d’y oublier le temps. Pourtant, il fallut que Mingwei avance une question qui brisa ce bonheur et il le regretta aussitôt en voyant les expressions sur le visage de sa moitié. Il savait qu’il devait partager et que Qintian le faisait déjà pour sa propre moitié, car le sino-coréen rencontrait du monde depuis qu’ils n’étaient plus un couple. Il n’était pas question d’attachement sentimentaux pourtant, simplement d'un besoin égoïste de contact physique à un niveau qu’il ne pouvait plus demander à son âme-sœur. Il ne pouvait donc pas s’attacher, gardant ce côté furtif des rencontres avec ces autres hommes. « Oui, je veux l’entendre encore. » Un fin sourire en coin étira ses lèvres alors qu’il demandait de nouveau à ce que le chinois vienne flatter son égo. « Je veux entendre que je suis aussi spécial que tu l’es pour moi, que rien ni personne ne peut nous séparer car nous sommes au-dessus des autres. Je veux t’entendre me dire que tu m’aimes et comme ça je pourrais te le répéter sans cesse et pouvoir te prendre dans mes bras pour la vie. » Il eut une furtive pensée qu’il aurait pu être l’auteur de drama coréens, ceux avec plein de scènes romantiques et il serait tellement bon que le public vomirait des arc-en-ciel et pleurerait devant tant de beauté et d’amour pur. Mais il n’était pas le seul alors que les mots de sa moitié le touchèrent en plein cœur. Il couina comme une de ces filles qu’il voyait dans les séries et se laissa tomber en arrière, comme touché par la flèche de cupidon. « Tiantian, arrête tu vas me faire rougir. » Il se redressa après quelques secondes, à agir comme une adolescente de quatorze ans en plein crise d’amour, et reprit son sérieux. « Mais tu es mon air aussi. » Néanmoins le sérieux ne resta pas très longtemps alors que Mingwei était déjà en train de faire certaines allusions suite aux gestes affectifs de son ami. Il savait qu’il n’y avait plus rien de sexuel entre eux, ils avaient passé cette période où ils se réveillaient dans un sale état, à refuser de se toucher. Mais le sino-coréen n’avait simplement pas pu s’en empêcher. Et ça valait le coup alors qu’il éclata de rire devant la réaction de Qintian. « Baobei, les pieds ne m’exciteront jamais, même les tiens. » Il faisait une grimace, ressentant du dégoût face à la pensée seule de se sentir attiré par cette partie du corps. Même les siens le dégoûtaient.

Comme un retour du karma, le sino-coréen s’était bien vite retrouvé avec de la sauce sur le visage, signe qu’il était déjà puni pour ses taquineries. Il ferma les yeux lorsque le chinois lui essuya le visage, pensant à tous ces bains qu’ils avaient pu prendre ensemble par le passé. Ça leur arrivait encore, plus rarement à cause de leur emploi du temps, mais Mingwei adorait simplement profiter de l’eau chaude entre les bras de sa moitié, jusqu’à s’y endormir parfois.
Il attrapa la bouchée qu’on lui donnait avant de relever le regard vers le chinois, les yeux grands ouverts alors que sa bouche était encore pleine de nouilles. « Ô Tian tian. Ça ne changera jamais pour moi non plus. Je sais ce que j’ai dit, mais rappelle-toi j’ai aussi dit que t’es mal barré car tu m’auras dans les pattes à vie. Mingwei c’est à prendre ou à regretter ! » Il balançait les baguettes dans tous les sens en même temps, se montrant légèrement menaçant avec. « Maintenant faut manger, faut prendre des forces. » Il se décala pour s’asseoir tout à côté de Qintian, voire presque à moitié sur le pauvre garçon, avant de continuer à lui distribuer des bouchées. Étant un poils trop excité, il laissait tomber quelques nouilles sur le sol, mais continuait de nourrir l’homme de sa vie malgré tout. « Tu diras à tes coloc’ qu’ils arrêtent de laisser des taches sur le sol. » Alors qu’il était le principal coupable. Passant son bras autour des épaules du chinois, sa main alla se perdre dans ses cheveux pour jouer avec alors qu’il déposa sa tête contre la sienne, comme pris de fatigue soudainement. « Imagine, après je vais devoir retourner dans mon dortoir quand tout sera réparé, ça sera tellement pas drôle. » Il aurait voulu pouvoir rester avec son meilleur ami, partager le même lit à vie. C’était tellement plus agréable.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty Lun 3 Mai - 22:10
ootrp + Dire à Ming Wei qu'il l'aimait était quelque chose que le chinois faisait quotidiennement. Cela passait pas de vraies déclarations ou des emojis (en nombre conséquent) ou encore des petites attentions. Aucun des deux hommes ne semblait se lasser, que ce soit de les dire ou de l'entendre. Qin Tian était certain que même sur son lit de mort, dire qu'il aimait son meilleur ami serait une des dernières paroles qu'il prononcerait. Mais ce soir-là, il n'était pas question de rendre son dernier souffle, juste d'un Ming Wei fatigué qui avait besoin de se rassurer. Le médium aurait aimé gravé dans la peau de sa moitié toutes les choses pour lesquelles il était formidable, et pour lesquelles il l'aimait tant et avait besoin de lui pour continuer d'exister. Qin Tian poussa un soupir faussement exaspéré, comme si la tâche lui pesait, alors qu'il n'en était rien (et ce n'était pas comme si Ming Wei lui avait demandé d'arrêter un peu plus tôt). « Et bien avant toi, mon âme ne s'était jamais ouverte et accrochée à une autre comme la tienne. Ça a été instantané, il a suffi de quelques mots, de plonger dans ton regard et de te voir sourire. J'ai su immédiatement que j'allais t'aimer ou que je t'aimais déjà. Je ne savais juste pas comment je t'aimais. » Il sourit, repensant aux mois qu'ils avaient passé ensemble, un souvenir précieux qu'il adorait, mais qui, ils s'en étaient rendus compte, n'était pas la façon dont ils voulaient s'aimer. « Je n'avais jamais été attiré par quelqu'un aussi vite, tout en toi m'a plu immédiatement. Je pense que la nuit au motel l'a prouvé. » Il lâcha un petit rire. « Tu es mon évidence. » Il conclut par un baiser sur la joue de son meilleur ami, puis haussa un sourcil d'un air de dire « satisfait ? » Il pointa les plats du bout des baguettes pour l'encourager à manger et montrer qu'il comptait continuer de manger. Avec un sourire espiègle, il étira sa jambe encore plus devant le sino-coréen et s'amusa à agiter ses orteils en prenant une expression lascive. Évidement, il ne parvint pas à garder son sérieux longtemps, il se mit à rire, se rassit correctement et plongea ses baguettes dans un des plats.

Il était en train de mâcher avec enthousiasme, donnant aussi la becquet à sa moitié, riant de leur maladresse et du fait que bien qu'ils fassent des efforts ils en mettaient un peu partout. « Aucun regret. » Autant pour les tâches que pour avoir à vie son meilleur ami. « C'est toi qui risque de finir par avoir des regrets. » De se fatiguer de ce qu'il était, des paroles qu'il prononçait parfois en ressentant d'autres ondes, ses saignements de nez spontanés en sentant de violentes énergies, des remarques et chuchotis qui le suivaient trop souvent. Obéissant à Ming Wei, et parce qu'il ne résistait jamais à la nourriture, il continua de manger, toujours avec le même enthousiasme et même appétit. Il resta imperturbable lorsque sa moitié vint s'asseoir tout contre lui, passant son bras autour de lui, continuant de se servir de l'autre main. Il tourna la tête pour déposer un baiser sur la tempe de Ming Wei, et continua de se servir et de se laisser nourrir, en faisant de même pour son meilleur ami. Il frissonna en sentant sa main dans ses cheveux, une chair de poule apparaissant sur ses bras. Malgré tout, il poussa un petit grognement à la remarque du dragon. « J'ai pas envie d'imaginer ce que ça va redevenir quand tu ne seras plus dans les dortoirs. » Il fît la moue, sa lèvre inférieure avancée. « Mmh... » Du bout des baguettes, il joua un instant avec les nouilles avant d'en attraper et les donner à Ming Wei. « On pourrait se prendre une coloc' un jour... Quitter nos fraternités, vivre de câlins et d'eau fraîche ? » Il tourna la tête pour regarder son meilleur ami avec de grands yeux. Il se colla un peu plus contre lui, poussant sa tête contre la main dans ses cheveux pour l'encourager à ne pas s'arrêter. « Je voulais essayer la vie en dortoir pour essayer d'être avec les autres... Voir ce que c'était, si j'en était capable, si j'arrivais à rencontrer des gens... » Il poussa un soupir en fronçant le nez. « Je crois que ça n'est pas pour moi. Tout n'est pas horrible mais... » Mais il n'était pas lui-même, il faisait attention, lui pourtant si spontané se mettait des barrières pour ne pas être « trop » et difficile à supporter par ses colocataires et par les autres Sango. Cela n'empêchait pas qu'il y ait des accros et que certains jours, le chinois ait plus envie de partir vivre au fin fond d'une grotte, en harmonie avec toutes énergies et libéré de la normalité imposée par la société. « Si je venais à habiter dans une grotte, tu viendrais me tenir compagnie et me tenir chaud quand il fait froid ? » Demanda-t-il sans avoir réellement réfléchi à ce qu'il disait.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) je suis né ici pour n'être qu'avec toi (qin tian) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Vent nouveau sur Yonsei
Ce qui devait arriver... Arriva. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu à maintes reprises par notre langue de vipère du campus ou par les visites des sponsors dans vos dortoirs. Et oui, oui, bye bye les dragons, les colibris, les panthères et les requins ! Vous allez nous manquer, mais il est temps de faire place à nos quatre nouvelles fraternités toutes neuves, toutes belles (/◕ヮ◕)/ Venez vite les découvrir par ici ~
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum