Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
you make me blush (dongwei ♡) Gd1ifysc_oyou make me blush (dongwei ♡) Gd1ifysc_oyou make me blush (dongwei ♡) Gd1ifysc_oyou make me blush (dongwei ♡) Gd1ifysc_o

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Shark Coffee Shop

you make me blush (dongwei ♡)

Zhou Li Wei
Zhou Li Wei
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Ven 15 Jan - 15:49
you make me blush.
EXORDIUM.
Encore une fois Liwei avait passé la porte de ce café, sans réellement s’en rendre compte. Elle avait simplement laissé ses pas la mener là où ils le voulaient et inconsciemment c’était là, où il travaillait. Elle avait rougi en se rendant compte de l’endroit dans lequel elle venait de pénétrer en se maudissant de l’avoir fait. Combien de fois venait-elle ici dans le simple but de l’entrapercevoir, le voir, ou même entendre sa voix ? La jeune femme ne comptait plus et avant même qu’elle ne le remarque totalement, elle passait presque tout son temps libre dans le Shark Coffee Shop. Elle qui n’aimait pas les gens, venait à son goût bien trop souvent ici et se retrouvait donc entourée de personnes sans qu’elle ne puisse s’échapper. Ce serait bizarre qu’elle se mette à fuir alors qu’elle venait tout juste d’entrer. La chinoise aurait pu le faire parce que personne ne l'attendait à l'intérieur. Cependant, l'idée de se retrouver coincée chez elle avec ce demi-frère, tout aussi malaisant qu'elle, ne l'enchantait pas. Elle n'avait pas été contre l'idée que son père se remarie avec la mère de Hansol, mais clairement, elle avait du mal avec son fils. Il n'était pas spécialement lui non plus enclin à ce qu'ils apprennent à se connaitre et ils avaient fini par n'être que des étrangers l'un pour l'autre. Liwei ne connaissait même pas sa date de naissance, sa couleur préférée, ce qu'il aimait faire de sa vie ou même ses études. Pas que ça ne l'intéressait pas vraiment, mais vu qu'ils n'avaient aucune affinité, elle n'allait pas chercher plus loin. Ainsi, elle n'avait pas réellement envie de passer du temps chez elle, à le croiser alors qu'ils n'avaient rien à se dire. Lili poussa un petit soupir et avisa une table plus loin, à l’écart de la plupart des gens déjà présents dans l’établissement. Elle n’avait pas réellement envie de se mêler à la foute et espérait que personne ne viendrait se mette près d’elle. Elle ne saurait pas quoi dire et surtout comment le dire. Etre en contact avec des gens l’épuisait plus que nécessaire et bien souvent c’était une corvée. Pourtant, Liwei se trouvait dans ce coffee shop et n’était pas réellement à l’aise. Mais un sourire légèrement idiot ourla ses lèvres alors qu’elle le vit, ce serveur qui lui donnait des joues rouges et faisait battre son cœur plus vite et irrégulièrement. Elle pouvait être qualifiée de stalkeuse, elle s’en foutait. Elle ne faisait rien de mal. Lili venait ici simplement pour prendre une boisson, lire un peu et elle s’en allait. Jamais elle n’aurait eu l’idée de suivre Dongyul, vu que c’était le prénom de son badge, chez lui ou ailleurs. Elle l’avait bien vu deux trois fois dans les couloirs de la fac, mais jamais elle n’irait jusqu’à suivre ses moindres faits et gestes. Elle ne faisait donc rien de mal, pas vrai ? Ce fut ce qu’elle pensa en s’installant dans le coin qu’elle avait choisi et qu’elle sortait son livre pour se cacher derrière, les joues encore rouge de l’avoir aperçu.



What I wanna become isn’t number one, but the only one
   
crackle bones
Yi Dong Yul
Yi Dong Yul
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Sam 16 Jan - 16:28
you make me blush.
EXORDIUM.
Dong Yul nettoyait une table quand une demoiselle l’aborda. Comme d’habitude, il refusa de lui donner son numéro de téléphone et lui adressa un sourire poli avant de reprendre ce qu’il faisait. Quand elle fut éloignée, le garçon soupira. C’était ainsi un peu trop souvent et ça devenait fatigant. Il était là pour travailler, pas pour donner son numéro à chaque cliente qui venait le voir. Son collègue se moquait souvent de lui là-dessus et blaguait sur le fait que le Shark Coffee Shop se remplissait énormément depuis qu’il y travaillait. Il ne savait pas si c’était vrai mais dans tous les cas, ça le saoulait. Le sango n’aimait pas qu’on lui pose trop de questions, il n’était pas non plus le genre à donner son numéro à n’importe qui et à toutes les filles qu’il voyait. Il savait ce qu’on disait de lui, qu’il était un coureur de jupons et un connard qui se foutait complètement de ses conquêtes. Mais l’étudiant ne s’en préoccupait pas, qu’importe ce qu’on disait sur lui. Il n’en avait que faire. Il continua à nettoyer la table avant de retourner derrière le comptoir, servant un nouveau client. Soupirant discrètement, il releva la tête quand la porte s’ouvrit de nouveau, annoncée par le tintement de la cloche. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, reconnaissant la demoiselle qui venait d’entrer. Il ne la connaissait, était incapable de mettre un prénom sur ce joli visage mais il la voyait régulièrement. Elle commandait toujours une boisson, lisait et lui jetait un nombre incalculable de regards. Si certaines seraient venues lui parler depuis des lustres, l’inconnue ne l’avait jamais fait. Pourtant, il savait qu’elle ne venait que quand il était là. Son collègue le lui avait fait remarquer, étonné de voir la jeune femme débarquer chaque weekend et non en semaine. Le futur médecin dévia son regard sur le client qui se présenta au comptoir, le servit avant de reporter son attention sur la jeune femme qui venait de s’asseoir dans un coin tranquille. Dong Yul s’humecta les lèvres et se décida à quitter le comptoir pour s’approcher d’elle. Il se posta à côté d’elle, baissant son regard sur elle, tenant dans ses mains le carnet où il notait les commandes. « Bonjour. Avez-vous choisi ce que vous allez prendre ? » Demanda-t-il, tentant de réprimer un sourire en coin, amusé par la situation. Il sentait derrière lui le regard de son collègue qui ne devait pas louper une seule miette de la scène, lui qui l'avait souvent tanné d'aller la voir. C’était la première fois qu’il l’abordait, première fois qu’il s’adressait à elle et qu’il était si proche d’elle. Il détailla son visage, attendant une réponse de sa part.



tonight i'll need

you to stay
ANAPHORE
Zhou Li Wei
Zhou Li Wei
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Dim 17 Jan - 15:29
you make me blush.
EXORDIUM.
La jeune femme savait que d’un point de vue extérieur, elle passait pour une stalkeuse. Mais elle ne faisait de mal à personne en le regardant de loin. Du moins c’était ce qu’elle se disait. Elle n’était clairement pas comme toutes les filles qui l’approchaient et lui demandaient, semblait-il, son numéro de téléphone. De ce qu’elle voyait et entendu aussi, il ne le donnait pas si facilement et cette information lui réchauffait le cœur. Pourquoi ? Elle-même ne le savait pas vraiment ! Mais au moins, elle pouvait continuer de venir l’observer quand il travaillait le weekend. Liwei espérait qu’il ne l’avait jamais remarqué, ni ses collègues. Parce que sinon, ce serait la honte pour elle. Déjà qu’elle n’était clairement pas à l’aise en société, si quelqu’un venait lui faire la remarque, elle deviendrait rouge, encore plus qu’elle ne l’était maintenant alors qu’elle avait simplement aperçu Dongyul de loin, et elle s’enfuirait en courant.  Si personne ne lui disait rien, elle pourrait continuer de venir et ainsi être cette adolescente prépubère rougissante à la simple pensée qu’il était beau. C’était, d’ailleurs, bien la première fois que la jeune femme se retrouvait dans une telle position alors que d’ordinaire, elle se moquait bien des humains. Mais avec lui, c’était différent. Il avait quelque chose qui empêchait Liwei de ne pas le regarder et de rester chez elle toute la journée. Ça et le fait qu’elle n’avait aucune envie de croiser Hansol. L’étudiante était donc venue une nouvelle fois dans le coffee shop, se mettant le plus loin possible des gens et s’était caché derrière son livre. Si elle ne l’avait pas fait, elle aurait pu voir Dongyul marcher dans sa direction et elle aurait pu anticiper et s’enfuir en courant. A la place, quand il s’adressa à elle, Liwei releva la tête des lignes qu’elle parcourait pour croiser son regard. Aussitôt ses joues reprirent une vive couleur rouge et elle mordit dans sa lèvre alors qu’intérieurement elle criait et était en proie à la panique la plus totale. Il venait lui parler. C’était la première fois. Elle ne savait pas quoi faire. « B… Bonj….Bonjour. » dit-elle après s’être reprise trois pour sortir un mot potable de sa bouche. Simple salutation qui lui avait demandé des efforts presque surhumains. Pourquoi c’était lui qui était venu prendre sa commande ? Pourquoi ce n’était pas son collègue avec qui elle n’avait aucun problème pour parler. Ses yeux se détournèrent avant de se reposer sur lui. Elle couina presque et se cacha derrière la carte, en sentant son regard sur elle. « Je pr… prendrais… » Liwei avait du mal à trouver ses mots pour dire ce qu’elle souhaitait. Elle n’aimait pas ça. « un thé… mangu… mangue et du car… carrot cake… s’il vous plait. » Elle mordit dans sa lèvre alors qu’elle resta cachée pour ne pas qu’il puisse voir son visage encore plus rouge si c’était possible.



What I wanna become isn’t number one, but the only one
   
crackle bones
Yi Dong Yul
Yi Dong Yul
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Dim 17 Jan - 17:55
you make me blush.
EXORDIUM.
Dong Yul avait rapidement remarqué l’arrivée de la jolie inconnue qui ne cessait pas de le regarder. Après tout, elle ne passait pas vraiment inaperçu avec son pull rose. Contrairement aux autres filles, elle ne venait jamais lui parler et elle ne lui avait jamais demandé son numéro. Elle restait toujours distante, dans un coin, avec une boisson et son livre. C’est qu’il avait eu le temps de l’observer, à force. En revanche, elle n’était pas vraiment discrète. Son collègue avait très rapidement remarqué qu’elle ne regardait que le sango, et surtout, qu’elle ne venait que les weekends, quand il était là. Pour autant, le futur médecin ne lui avait jamais demandé d’arrêter de le regarder. Il ne trouvait pas ça spécialement gênant, il avait même plutôt l’habitude qu’on le regarde. Et puis, contrairement à certaines, elle ne gloussait pas bêtement. Elle ne faisait rien de mal. Et encore une fois, elle s’installa dans un coin reculé de la boutique. Dong Yul esquissa un sourire amusé et se décida à aller prendre sa commande avant son collègue. Pour une fois, ça serait lui qui lui parlerait. Arrivé devant elle, l’étudiant baissa le regard et réprima un sourire. Elle se cachait déjà derrière son livre. Il s’adressa poliment à elle, la vouvoyant alors qu’elle ne devait pas être plus âgée que lui. Son regard croisa enfin le sien et il remarqua les joues rouges de la jeune femme. Il ne pensait pas lui faire autant d’effet. Elle bégayait pour lui répondre et Dong Yul trouvait ça mignon et adorable. Ça le changeait définitivement des autres filles qu’il avait pu fréquenter. Le sango ne la quitta pas une fois du regard mais elle masqua rapidement son visage derrière son livre. Il se mordit la lèvre pour ne pas sourire. Il attendit patiemment qu’elle lui dise ce qu’elle souhaitait et nota sur son carnet. « Un thé mangue et du carrot cake, c’est noté. » Dit-il, relevant la tête de son papier. Elle n’avait toujours pas baissé son livre. « Je vous prépare ça de suite. » Annonça-t-il en s’éloignant de la jeune femme. Il retourna au comptoir et prépara la commande de la demoiselle. Son collègue n’avait pas manqué une miette, bien évidemment, et vint lui donner un coup de coude, lui adressant un clin d’œil. Dong Yul roula des yeux, laissa s’échapper un soupire d’entre ses lèvres et plaça la part de carrot cake, dans son assiette, sur le plateau. Il prépara le thé à la mangue, posa la tasse sur le plateau et rejoignit la table de l’inconnue. « Voilà pour vous. » Dit-il en déposant sa part de gâteau. « Attention au thé, il est très chaud. Ne vous brûlez pas. » Ajouta-t-il tout en déposant la tasse fumante. Il lui jeta un regard mais encore une fois, il ne vit que son livre. Il avait eu le temps de bien l’analyser. « Excusez-moi mais de quoi parle votre livre ? » Demanda-t-il, liseur curieux. « Je cherche de nouveaux livres à lire. » Indiqua-t-il pour s’expliquer de sa soudaine question.



tonight i'll need

you to stay
ANAPHORE
Zhou Li Wei
Zhou Li Wei
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Lun 18 Jan - 17:56
you make me blush.
EXORDIUM.
Liwei se sentait ridicule à rougir de la sorte et bégayer pour dire un simple « Bonjour ». C’était bien la première fois qu’elle réagissait comme ça avec un être humain. Certes, elle n’était jamais bien à l’aise entourée d’humains et ses joues étaient souvent rouges. Mais jamais elle n’avait été aussi cruche. C’était presque comme si elle ne savait plus parler. C’était affligeant et dégoulinant de pathétisme. Elle se maudit d’être comme ça et encore plus quand elle commanda son thé à la mangue et la part de carrot cake. Elle n’avait même pas pu dire qu’elle préférait le thé noir au thé vert ou blanc. Tout ça parce qu’elle n’arrivait pas à parler correctement. Lili se sentait vraiment idiote et ne cessa de se cacher derrière son livre, qui avait remplacé la carte du coffe shop. Elle aurait presque pu couiner en entendant le jeune homme reprendre la parole pour répéter sa commande et balbutia un vague merci tandis qu’il s’éloignait d’elle. La jeune femme put à nouveau respirer normalement et posa sa main sur son cœur, le sentant s’affoler dans sa poitrine. Que lui arrivait-elle ? Elle ne comprenait pas ce qui se passait parce qu’elle n’avait jusque-là jamais expérimenté ce genre de sensation. Liwei soupira devant son comportement mais ne put s’empêcher de glisser des regards à Dongyul qui préparait ce qu’elle avait demandé. Elle savait qu’elle aurait du se lever pour aller préciser qu’elle voulait du thé noir, mais elle n’avait pas la force nécessaire pour le faire. La future vétérinaire sentait que ses jambes étaient bien trop engourdies pour supporter son poids. Alors, elle resta tranquillement à sa place, essayant de livre son livre en vain. Elle s’agaça à lire trois fois les mêmes lignes quand il revint vers elle. Toujours cachée derrière son ouvrage elle mordit dans sa lèvre quand il lui amena et la prévint que c’était chaud. Il se devait d’être gentil avec tous les clients, elle ne se faisait pas d’illusion sur ça. « Merci b… beau… beaucoup. » bégaya Lili une nouvelle fois alors qu’elle se maudit intérieurement d’être si cruche. Elle pria pour qu’il parte et la laisse avec sa lecture, sa boisson chaude et sa pâtisserie mais ce ne fut pas le cas. Sa voix brisa à nouveau le silence entre eux. Liwei failli s’étrangler à cause de ses questions. Un homme qui s’intéressait à lecture c’était rare. Faisait-il ça pour être gentil ? Ça ne semblait pas être le cas. C’était bien plus que ce que son boulot lui demandait, ça elle en était persuadée. La jeune femme se racla la gorge et essaya de parler en pensant qu’elle avait quelqu’un d’autre devant elle. « C’est un livre sur la mythologie nordique. » Lili avait découvert ça au travers des films Marvel, mais avait voulu approfondir ses connaissances. Et comme à chaque fois que qu’elle aimait quelque chose, ça l’obsédait et elle devait lire pleine de chose jusqu’à ce qu’elle soit rassasiée. « Je suis pas sûr que ça vous intéresse. » dit-elle, relevant son visage vers lui. Mauvaise idée. Si l’espace d’un instant, elle avait oublié qu’il s’agissait de son serveur préféré, alors que leurs regards se croisèrent, elle redevint à nouveau rouge et se cacha derrière les pages de son bouquin.



What I wanna become isn’t number one, but the only one
   
crackle bones
Yi Dong Yul
Yi Dong Yul
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Sam 23 Jan - 17:35
you make me blush.
EXORDIUM.
Dong Yul esquissa un sourire face au bégayement et aux joues rouges de la jeune femme, pas moqueur mais amusé, presque attendri par ses réactions. Elle se cachait derrière la carte du Shark Coffee, incapable de le regarder. Il savait qu’il faisait son petit effet mais pas à ce point-là. Pour autant, il n’en joua pas. Il aurait pu mais elle était déjà assez mal à l’aise comme ça pour qu’il en rajoute. C’était qu’il était taquin et joueur, mais, pas ici, pas sur son lieu de travail, avec une cliente plus que mignonne. L’étudiant nota sa commande sur son petit calepin et l’informa qu’il préparait tout de suite sa commande. Il la regarda une dernière fois, entendant son timide merci, avant de partir en direction du comptoir où son collègue ne manqua pas de lui donner un coup de coude. Bien évidemment qu’il n’avait absolument rien loupé, il avait le regard scotché à eux. Le sango soupira, l’ignora et prépara la commande de la jolie inconnue. Quand le tout fut prêt, il déposa sur le plateau et rejoignit la table de la demoiselle. Dong Yul déposa la tasse fumante devant elle, sa part de carrot cake et la prévint que le thé était brûlant. Le plateau contre lui, le futur médecin posa son regard sur la jeune femme ou plutôt son livre qu’elle tenait toujours devant son visage. Il aurait pu partir, retourner au comptoir, s’occuper de nouvelles commandes ou nettoyer une table mais il préféra rester et poser la question qui lui brûlait les lèvres. Lecteur dans l’âme, il s’intéressait aux livres depuis toujours. Alors, c’était tout naturellement qu’il l’interrogea sur son livre qu’elle tenait fermement devant elle, encore. Comptait-elle un jour le baisser ou comptait-elle réellement lui cacher son visage jusqu’au bout ? Dong Yul se pinça les lèvres avant d’hausser les sourcils, surpris de ne pas l’entendre bégayer. Cette fois-ci, il entendait clairement sa voix et elle était douce et agréable. « La mythologie nordique… » Répéta-t-il à voix basse avant d’arquer un sourcil. « Et pourquoi ça ne m’intéresserait pas ? » Demanda-t-il, curieux de sa réponse. Il avait vraiment envie de savoir, elle qui semblait assez sûre que ça ne l’intéressait pas. « J’aime beaucoup lire et sur pas mal de sujets différents, vous savez. Je ne connais absolument rien à la mythologie nordique, c’est certain, mais, justement, les livres sont faits pour ça. Pour apprendre, pour s’instruire, pour se divertir aussi. Comment je pourrais savoir que ça ne m’intéresse pas si je n’essaie pas ? » Demanda-t-il, son regard toujours posé sur elle ou plutôt sur son livre. Il fit la moue. Il avait bien envie de lui demander de baisser son livre ou de lui retirer des mains pour voir à qui il parlait mais Dong Yul se retint, gardant ses mains bien sagement autour de son plateau.



tonight i'll need

you to stay
ANAPHORE
Zhou Li Wei
Zhou Li Wei
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Mar 23 Fév - 1:45
you make me blush.
EXORDIUM.
La jeune femme n’arrivait pas à détourner le regard du serveur qui s’occupait de sa commande. Elle avait beau essayer d’être discrète, elle n’y arrivait pas. Cependant, elle n’en avait pas réellement conscience. Elle ne faisait que le regarder, ce n’était pas comme si elle le harcelait et le suivait chez lui ou au dortoir sango. C’était totalement inoffensif ce qu’elle faisait. Puis même si ça ne l’avait pas été, ce n’était pas avec des rougeurs sur le visage et son bégaiement parce qu’elle était timide et gênée qu’elle allait pouvoir faire quelque chose. D’ailleurs, il revint quand Dongyul arriva avec sa commande. Liwei le remercia, bafouilla des remerciements avant de se replonger derrière son livre. C’était bien la première fois qu’il était si près d’elle et qu’il lui parlait autant. D’habitude il ne venait pas. La chinoise aurait aimé qu’il s’en aille maintenant pour qu’elle puisse respirer normalement. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Il n’avait pas un rythme régulier et elle le sentait s’affoler plus que de raison. Lili remercia le ciel qu’il y ait du bruit dans le Shark Coffee, sinon elle aurait été sûre qu’il aurait entendu les battements frénétiques qu’il provoquait à son organe vital. Dongyul reprit alors la parole pour parler de son livre et elle manqua de s’étouffer à cause de ses mots. Liwei aurait pensé qu’il partirait et qu’il la laisserait dans son coin comme d’habitude. Il fallait penser que ce n’était pas dans ses projets parce qu’il s’intéressa à son livre ainsi que son contenu. Tandis qu’elle lui parlait du thème et qu’elle mentionnait le fait que ce n’était sûrement pas un sujet intéressant pour lui, elle ne bredouilla pas, ayant une diction plus que parfaite. Seulement, lorsqu’elle rencontra à nouveau son regard, elle piqua à nouveau un fard, se cachant derrière son ouvrage. Dongyul brisa à nouveau le silence se faisant des questions réponses. Liwei écouta attentivement tout ce qu’il lui dit et couina presque de stupeur en l’entendant. Il était de ces personnes qui aimaient apprendre et ça ne le rendait que plus intéressant à ses yeux et plus attirant aussi. « Je ne pensais pas que vous seriez intéressé par la lecture. Je vous voyais plus avoir de l’intérêt pour du sport ou quelque chose comme ça. » Elle se mordit l’intérieur de la joue ne se rendant compte de l’absurdité qu’elle venait de sortir, bégayant encore une fois. Elle n’avait toujours pas quitté du regard son livre, se cachant derrière et espérant reprendre contenance. « Ça fait plaisir de voir quelqu’un qui veut essayer des choses avant de dire que ça ne l’intéresse pas… Je suis admirative. » Elle rougit un peu plus derrière les pages. « C’est rare. » Enfin l’était-ce vraiment ? Elle passait plus de temps avec les animaux que les humains donc, elle ne savait pas réellement. « Vous aimez quel genre de lecture normalement ? » Maintenant c’était Liwei qui était curieuse et qui voulait en apprendre plus sur lui.



What I wanna become isn’t number one, but the only one
   
crackle bones
Yi Dong Yul
Yi Dong Yul
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Mer 24 Fév - 17:57
you make me blush.
EXORDIUM.
Le collègue de Dong Yul l’avait énormément tanné pour qu’il aille parler à l’inconnue qui ne cessait pas de le regarder. Etant plus présent que lui au café, il avait rapidement remarqué que la jeune femme ne venait principalement que les weekends, quand le sango était là. Bien évidemment, ça amusait son collègue, qui n’arrêtait pas de le charrier avec ça. Pour autant, il ne lui laissait jamais réellement l’occasion de l’approcher sauf cette fois-ci où l’étudiant en médecine prit les devants et s’avança vers l’inconnue au pull rose. Il s’arrêta devant elle et posa son regard sur elle, détaillant son visage autant qu’il put, avant qu’elle ne le cache derrière la carte du Shark Coffee. Sourire aux lèvres, il ne fit aucune remarque et prit la commande de la demoiselle, trouvant adorable son bégayement. Il revint au comptoir, prépara la commande de la jeune femme et retourna assez rapidement près d’elle, déposant sa part de gâteau et sa tasse fumante. Il la prévint que son thé était brûlant, et qu’elle devrait attendre un peu avant de boire. Il garda le plateau contre lui et resta planté à côté d’elle. Elle ne devait pas s’y attendre. D’ordinaire, il ne restait jamais longtemps auprès des clients. Mais, le livre qu’elle ne cessait pas de lui montrer pour cacher son visage l’intriguait. Alors, Dong Yul lui posa la question qui lui brûlait les lèvres, en dehors de son prénom. Il aurait bien aimé mettre un prénom sur ce visage mais c’était peut-être un peu trop entreprenant. Étonnement, la jeune femme ne bégaya pas une seule fois quand elle parla de son livre. Le jeune homme croisa de nouveau le regard de l’inconnue et ne loupa pas ses joues rouges. Il n’arriva pas à faire disparaître le léger sourire sur ses lèvres. Il la trouvait vraiment mignonne et ses réactions aussi. Elle se cacha encore derrière son livre. Dong Yul avait vraiment envie de le lui retirer mais, il n’avait pas envie de créer un vent de panique chez la jeune femme. Le futur médecin reprit la parole, lui demandant pourquoi elle pensait qu’il ne lisait pas, lui expliquant finalement qu’il aimait énormément lire. Sa réponse lui fit hausser un sourcil et le coin de ses lèvres se releva. « Les apparences peuvent être trompeuses. Mais vous n’avez pas tort non plus. Je fais du basket, de temps en temps. » Révéla-t-il. Il n’avait pas beaucoup l’occasion d’en faire ces derniers temps mais dès qu’il le pouvait, et pour décompresser, il allait sur le terrain de basket derrière chez lui pour tirer quelques paniers. « Pourquoi êtes-vous admirative ? Vous ne le faites pas ? Je pense que si alors… nous sommes deux. Ce n’est plus vraiment rare maintenant. » Dit-il. Elle semblait s’intéresser à beaucoup de choses, vu qu’à chaque fois qu’elle venait, elle avait un livre dans les mains. Sa question le laissa sans voix. Parce qu’il aimait beaucoup trop lire, de tout. « Eh bien… » Commença-t-il avant d’être interrompu par son collègue qui réclamait de l’aide. « Je reviens. » S’empressa-t-il de dire, lui laissant un peu de répit pour aller s’occuper d’une autre cliente. Il ne s’attarda pas, prenant la commande puis la préparant. Il revint presque aussitôt vers elle, la servit et retourna déposa son plateau sur le comptoir, informant son collègue qu’il prenait une pause. Dong Yul s’avança vers la table de l’inconnue au pull rose et tira doucement la chaise face à elle pour s’y installer. « Mon genre de lecture… » Reprit-il, pensif. « Je dirais les romans policiers. Mais c’est bien parce que je dois choisir. J’aime bien aussi découvrir des livres vraiment peu connus. » Dit-il, souriant en se rappelant sa rencontre avec Han Sol. « Et vous ? » Demanda-t-il, son regard se posant… sur son livre.



tonight i'll need

you to stay
ANAPHORE
Zhou Li Wei
Zhou Li Wei
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty Hier à 12:22
you make me blush.
EXORDIUM.
Liwei n’arrivait pas à garder son calme alors que le jeune homme s’occupait de sa commande. Jamais elle n’aurait pensé qu’il le ferait. D’ordinaire, il restait loin d’elle et elle pouvait l’observer sans avoir peur qu’il ne remarque ses joues rouges, ou même son bégaiement. C’était bien le premier à la mettre dans cet état. Lili avait toujours été timide, à ne pas savoir comment se comporter en société et avec les gens, mais avec Dongyul, c’était différent. Il faisait naître en elle des choses qu’elle ne savait réellement expliquer. Elle avait lu la théorie, comme chaque sujet qu’elle ne maîtrisait pas, mais la pratique c’était autre chose. La jeune chinoise en était venue à la conclusion que le serveur lui plaisait. Cependant, elle ne savait pas quoi faire de cette information. Son cerveau ne parvenait pas à comprendre et encore moins à la faire réagir normalement. Elle n’était plus que rougissements et bégaiements et passait son temps, cachée derrière son livre pour ne pas rencontrer son regard hypnotisant. Néanmoins, Liwei réussissait à lui parler correctement quand le sujet était la lecture. Elle se surprenait elle-même, mais au moins, elle ne passait pas pour une cruche. Dongyul lui révéla le fait qu’il faisait du basket et elle sourit derrière l’ouvrage. « Oui, je s… » commença-t-elle, se stoppant tout de suite. Elle allait dire qu’elle savait qu’il pratiquait le basket, mais il n’était pas censé savoir qu’elle l’avait vu faire. « C’est vrai que vous êtes grand… Ça doit aider pour le basket. » se rattrapa-t-elle de justesse aux branches, espérant qu’il n’ait pas compris qu’elle l’avait déjà vu en faire. La discussion continua et une nouvelle fois, les joues de Liwei se mirent à rosir sous les mots du jeune homme. « Effectivement, ce n’est plus aussi rare que ça… Mais ce n’est pas non plus vraiment démocratisé. Les gens préfèrent abandonner avant de savoir s’ils sont réellement intéressés. Ils n’ont plus le temps pour rien. » Même si la jeune femme passait plus de temps avec les animaux que les humains, elle s’était rendue compte de ce fait. Combien de fois son père et elle, avaient récupéré des animaux au refuge parce que leurs propriétaires ne pouvaient plus s’en occuper par manque de temps. Et que dire de ceux qui les abandonnaient parce qu’ils n’étaient plus les adorables petites boules de poils qu’ils avaient adoptés. Lili était toujours folle de rage quand ça arrivait et sa timidité s’envolait tellement elle voulait les insulter quand ils le faisaient. Heureusement pour eux, la plupart du temps, elle l’apprenait après coup, parce qu’elle savait qu’elle n’aurait pas été capable de se retenir si jamais elle avait les personnes sous les yeux. Liwei posa alors une question concernant ses lectures à Dongyul et avant même qu’il ne lui réponde, il disparut pour s’occuper d’une autre cliente. Aussitôt, le cœur de la jeune femme reprit un rythme normal et les rougeurs s’estompèrent. Elle ne parvenait cependant pas, à effacer ce sourire idiot de ses lèvres. Elle lui parlait mais avait plutôt l’impression d’être une cruche parce qu’elle bégayait plus qu’elle ne le voulait. il finit par revenir, bien trop vite pour son bien, et s’installa en face d’elle. Lili entendit la chaise et sa respiration se bloqua dans sa gorge alors que son cœur ratait un battement. Il était assis en face d’elle ! Il était assis en face d’elle ! Elle avait réellement du mal avec tout ça et elle couina presque surprise de l’entendre reprendre la parole et leur conversation comme si de rien était. Elle écouta néanmoins Dongyul avec attention et se dit qu’il avait du goût. Liwei glapit une nouvelle fois de surprise quand il lui renvoya la question. « Je m’intéresse le plus souvent à la médecine… notamment celle animale, vu que ce sont mes études. Mais je n’ai pas réellement de préférence. Je lis un livre si la quatrième de couverture me semble intéressante. » Elle était parvenue à parler sans bégayer et toujours cachée derrière son livre, elle le questionna. « Vous êtes en pause ? Vous êtes sûr que vous voulez la passer avec moi ? »



What I wanna become isn’t number one, but the only one
   
crackle bones
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: you make me blush (dongwei ♡) you make me blush (dongwei ♡) Empty

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.