sombre
Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €


don't stop the feeling (sejun)

Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 642
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
don't stop the feeling (sejun) | Lun 27 Sep - 22:21
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Eblouie par le soleil qui devrait se coucher d’ici une heure ou deux, la performance de la demoiselle se déroule bien dans les premiers passages du festival. Elle ne pourra pas apprécier les jeux de lumière des autres étudiants qui se trouvent en face de la scène mais ce n’est pas pour autant qu’elle en est vexée. A vrai dire, l’américaine est heureuse de démontrer ses capacités devant un si large public, provenant de la faculté ou d’ailleurs. Elle représente son université ainsi que sa fraternité, haut la main et avec un large sourire sur le visage. Seorina ne fait pas d’erreur lors de son mix même si elle est plutôt impressionnée. Entre jouer ici et en boîte de nuit, elle ne peut pas s’empêcher d’y déceler une certaine différence. A tort ou à raison... En tout cas, personne ne pourrait lui reprocher son investissement dans ce projet. Elle avait même pensé à prendre une petite estrade pour que ses camarades de promotion puissent la voir s’agiter derrière sa table de mixage. Heureusement pour elle, personne ne saurait remarquer ce détail si ce n’est la personne qui la remplacera. Mais pour l’avoir croisé en coulisses, Seorina devine qu’elle ne risque pas de récupérer son accessoire directement. Elle en est intimement convaincue.  

Trente minutes plus tard, la belle est amenée à quitter la scène, embarquant son ordinateur sous le bras avec fierté. De là-haut, elle a pu apercevoir quelques-uns de ses amis qui sont venus pour l’encourager ou pour profiter de la musique. C’est que de grands artistes ont leur nom sur leur affiche. La demoiselle ne peut clairement pas faire le poids face à eux. De toute manière, la jeune femme n’a jamais vraiment voulu se concentrer sur sa carrière musicale. Il s’agit plus d’une passion qu’une vocation. En attendant, la chaleur de cette saison multipliée par toute cette agitation l’invite à aller prendre l’air. Les basses résonnent encore quand elle prend la direction du bar. Elle aurait bien voulu profiter des stands proposés par les clubs en cette journée, son verre à la main mais elle doit se résoudre à l’idée qu’il est certainement trop tard pour elle. Seorina se contente donc de prendre un coca et de s’avancer dans un coin à l’écart des autres pour se remettre de ses émotions. Toutefois, quelqu’un semble avoir été plus rapide qu’elle. La jeune femme le gratifie d’un sourire et prend la parole naturellement. “ Apparemment, je ne suis pas la seule à avoir besoin de respirer un peu. “  La brune retient un léger rire et poursuis : “ Tu es venu voir un artiste en particulier ? “ C’est plus fort qu’elle, ce besoin de faire connaissance avec tout le monde.

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (moonaesthetic)
Messages : 133
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Ven 8 Oct - 21:45
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Il y avait beaucoup de choses que Se Jun détestait : les concombres, les ordres et l’autorité en général, les donneurs de leçon, les hôpitaux… mais s’il y avait bien quelque chose qui surplombait la liste de ses aversions, c’était le silence. Cet affreux silence, lourd, pesant, qui étirait le temps et rendait chaque seconde plus oppressante sous son joug. Et le flot de pensées qui en découlait comme pour combler ce vide, sans pour autant le rendre plus supportable. Alors, pour y palier, Se Jun avait plusieurs méthodes : ses écouteurs, déjà, qui ne le quittaient jamais. Il ne s’endormait jamais non plus sans un fond sonore, musical ou parlé. L'extérieur était aussi un excellent abri contre cet ennemi invisible. Les klaxons incessants des voitures, le blabla des passants, les entêtant morceaux de pop que les enceintes hurlaient à chaque entrée de magasins… Mais il existait un encore meilleur rempart, un endroit où le bruit était omniprésent et le silence, banni : les festivals. Le genre d'évènements qui pullulaient dans les universités de la capitale coréenne à différents temps de l'année. Bonus non négligeable : ils étaient souvent gratuits et ouverts au public. Le genre d’endroit parfait, donc, pour Kang Se Jun.

Ce soir-là, il avait pris le chemin de la Yonsei, l’université la plus proche de chez lui. Si elle était synonyme de bien des choses pour lui, cela n’avait pas la moindre importance aujourd’hui : il voulait seulement profiter. De la musique, de la bouffe, des quelques amis qu’il avait ici et qu’il avait croisés sans mal. Il y avait aussi d'autres étudiants qu’il avait soigneusement esquivés.
Le festival battait son plein, les artistes s’étaient succédé sur scène. Des plus ou moins connus, des plus ou moins bons. Se Jun avait fini par trouver un coin plus à l’écart afin de griller une clope sans risquer de se faire sortir. Il voyait toujours la scène de là où il était et en appréciait le moment avant de replonger la foule et retrouver des potes. Il n’eut toutefois pas terminé sa cigarette qu’une jeune femme le rejoignit. Elle ne faisait nullement partie de ses connaissances mais elle ne lui était pas non plus inconnue. Si sa beauté était notable - Se Jun le songea, chose assez rare pour le souligner - ce n’était pas ça qui l’avait percuté. Il l’avait vu plus tôt. Sur scène.
Il la salua d’un sobre hochement de tête, suivant son parcours du regard. Si le garçon ne s’attendait à rien de plus, la DJ avait visiblement à coeur de faire la conversation. Paradoxalement, si Se Jun détestait le silence, il n’était pour autant pas le plus doué pour bavarder. Malgré l’aube de ses 20 ans approchant, il demeurait toujours ce petit garçon taciturne, enfermé dans sa bulle.

N’éprouvant toutefois pas l’envie d’être rude avec la jeune femme, il fit l’effort d’émettre une première réponse par ce vague haussement d’épaule avant de préciser : « Pas vraiment. La line up était sympa. » Et gratuite. Il laissa son regard s’attarder sur la demoiselle. Elle avait un accent, non ? « Tu es DJ, c’est ça ? Je t’ai vue sur scène. » En fait, il l’imaginait du genre à marquer les esprits. Ou bien, ce n’était que lui ? « C’était cool. Même mieux que pas mal d’artistes connus. » Un compliment ? Se Jun n’était pas si rude. Il lui avait même adressé un discret sourire. S’il y avait bien des choses qu’il peinait à exprimer, il savait se montrer très honnête par moment.

________________________________

I HAVE A VERY BAD ADDICTION....
TO CHUPA CHUPS
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 642
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 10 Oct - 21:02
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Prendre une pause est nécessaire y compris pour l’énergique Seorina. Elle adore la musique, l’ambiance d’un festival mais après tant de concentration pour offrir un set parfait à ce public, la jeune femme ressent le besoin de prendre du recul. Dans le cas contraire, sa surdité risque d’arriver plus tôt que prévu. Les enceintes finiront par l’achever un jour mais pour le moment, elle parvient à s’éloigner des baffles petit à petit. Son coca en main va lui permettre également de retrouver sa voix pour la suite des performances. Elle compte effectivement pousser ses meilleures fausses notes ou ses pires cris dans l’assistance. L’américaine ouvre sa bouteille avant d’apercevoir la présence d’un jeune homme. L’absence de badge autour de son cou indique qu’il ne fait en aucun cas partie du staff. Dans tous les cas, cette zone n’est pas réservée. Ils vont devoir partager cet endroit à deux. La belle n’a pas non plus envie de trop s’éloigner. Elle constate après ses dires la cigarette entre les doigts de son futur interlocuteur. Respirer un peu, a-t-elle dit. C’est presque risible quand on y pense. La demoiselle décide de ne pas trop s’approcher de lui, histoire d’éviter une fumée désagréable. Elle ne parviendra jamais à supporter ce type de produits. De toute façon, elle n’aurait pas pu se comporter autrement. En effet, elle a beau fixer ses traits de visage si bien dessinés, elle n’a pas souvenir de l’avoir croisé auparavant. Il est donc naturel de laisser une certaine distance entre eux. Elle lui offre un sourire quand il fait partie de son avis sur la line-up. La belle est bien d’accord. “ Wow, c’est sympa merci. “ La jeune femme ne peut pas s’empêcher d’être touchée. Son avis ne peut pas être biaisé et puis elle a passé de nombreuses heures sur ce projet. “ C’est la première fois que je fais quelque chose pour la fac. J’ai plus l’habitude de me produire dans les night club et comme tu peux te douter, j’avais pas intérêt de passer n’importe quoi. “ Elle se met à rire, pensant sincèrement parler à un autre étudiant. Elle boit ensuite une gorgée de sa boisson et échappe un soupir d’allégresse. “ Je me suis bien éclatée mais l’année prochaine, ça sera sans moi. Désolé. “ Seorina lui fait un clin d’oeil d’un air amusé et reprend la parole : “ T’es dans quel cursus ? “  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (moonaesthetic)
Messages : 133
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Lun 25 Oct - 21:29
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Se Jun n’était aussi si sauvage qu’il en avait l’air. Il avait beau en vouloir à la Terre entière, il savait par moment se poser et apprécier les bonnes choses. La musique était un bon exemple. Et il devait reconnaitre que la jeune femme face à lui était douée. Il ne voyait d’ailleurs pas l’intérêt de lui mentir sur le sujet. L’encourager, c’était aussi une chance de la réécouter plus tard. Il nota le bonheur qui orna ses jolis traits à son compliment et il eut comme un rire silencieux, derrière un sourire que personne n’aurait su distinguer. Il songea même qu’elle était mignonne et qu’il n’était clairement pas contre l’idée de la réentendre.
Aussi releva-t-il un regard intéressé à la mention de night club dans lesquelles la DJ se produisait habituellement, tirant sur sa clope le temps d’une courte réflexion… puis approuva : « C’était pas n’importe quoi. » Loin de là. A son gout en tout cas. Il souffle sa fumée dans la direction opposée à son interlocutrice : « Faudra que je chope de meilleures adresses parce que je t’ai jamais entendue jusqu’à ce soir. » Et il s’en serait souvenu, il en était certain. Il eut un autre petit rire, moins caché cette fois-ci quoique toujours discret, que seule la fumée laiteuse s’échappant de ses naseaux trahit.
Toutefois, la déclaration suivante de la jeune femme souleva en lui un sentiment d’indignation : « Pourquoi ? » Sa question, aussi abrupte que spontanée, révélait toute sa déception à l’idée qu’il ne pourrait plus l’entendre ici. Les clubs, c’était sympa quelques fois, mais les festivals, c’était surtout gratuit ! Une moue déçue barra son visage, lui prêtant alors des traits plus juvéniles en dépit de la cigarette qu’il continuait de consumer.
Une étincelle de malice raviva néanmoins son regard à la question de celle dont il ignorait toujours le nom - il ne parvenait pas à se souvenir du programme et de toute façon ne faisait pas trop d’effort dans ce sens. « J’ai une tête à être dans quel cursus d’après toi ? » Master en délinquance de rue et relation familiale désastreuse, y’avait ça à la Yonsei ?


________________________________

I HAVE A VERY BAD ADDICTION....
TO CHUPA CHUPS
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 642
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 7 Nov - 18:15
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Son travail est souvent souligné par ses pairs. Elle n’est donc pas à son premier compliment. Elle a néanmoins conscience qu’elle a encore de nombreux efforts à réaliser. Contrairement aux artistes auxquels il fait peut-être référence, la jeune femme utilise son énergie pour de multiples domaines. Elle ne se concentre pas uniquement sur la musique, ce qui risque de créer une différence de niveaux entre les autres et elle, sur le long terme. Elle ne compte pas se produire dans des clubs toute sa vie, son ambition la pousse à se concentrer sur d’autres centres d’intérêt comme elle vise également une autre profession. C’est pour cette raison qu’elle souhaite en partie ne pas renouveler son expérience l’année prochaine. Représenter l’école, en tant qu’étrangère, est un défi inhumain qu’elle avait pourtant relevé sans sourciller. Or, la belle ressent toujours le besoin de viser plus haut et de vivre de nouvelles expériences. Et puis, elle a dû limiter sa créativité pour répondre aux attentes de l’administration et toucher une majorité du public. Sa production est bien différente dès qu’il est question d’ambiancer des jeunes, plus ou moins alcoolisés. Seorina décide de lui offrir un sourire L’inconnu ne devrait pas la rassurer sur la qualité de son travail, elle précise naturellement : “ Je sais bien mais ce mix n’est pas non plus celui qui me ressemble le plus. “ Peut-être qu’elle s’est tirée elle-même une balle dans le pied, en se concentrant trop sur les goûts des autres. Sans pour autant être égocentrique, la jeune femme aime bien incorporer un aspect de sa vie dans ses créations musicales. La DJ imite son rire quand il évoque son besoin de bonnes adresses. Elle ne peut pas lui donner tort. “ Je peux t’en donner une ou deux. Ça me donnera l’occasion de demander une augmentation au patron si je fais venir une nouvelle clientèle. Ne me demande pas un pourcentage par contre. “ A condition qu’il ne soit pas tout seul comme à l’instant. Mais pour tout dire, la demoiselle se moque pas mal du montant de son salaire tant qu’elle ne se fait pas escroquée. Il faut dire qu’elle n’a pas vraiment besoin d’argent vu les finances de sa famille, principalement celles de son père. En tout cas, Seorina s’est bien amusée en se produisant ici et ce sentiment s’accroît quand elle découvre la réaction du fumeur. Sa petite déception la touche. “ Parfois, les choses éphémères sont bien plus excitantes. J’aurais l’occasion de tester autre chose, l’année prochaine. “ De toute façon, la doyenne voudra certainement donner cette opportunité à un autre étudiant. Pas de regrets. Il est désormais temps pour la demoiselle d’en découvrir un peu plus sur son interlocuteur même si elle est étonnée par sa devinette. Elle ne l’a jamais croisé jusqu’ici. Seorina retire de suite les cursus scientifiques de ses pensées y compris une autre filière assez importante dans cette université. ” Pas en droit, j’imagine. Ils ont tendance à s’en vanter dès qu’ils le peuvent. “ Elle qui n’aime pas vraiment coller des étiquettes aux gens, le jeune homme ne lui laisse pas vraiment le choix. “ Elle a de quoi particulier ta tête ? Regarde-moi ? “ Elle pouffe de rire, pas du tout convaincue par sa requête. C’est pour cette raison qu’elle ajoute sous le ton de l’humour. “ Un truc dans la mode ou quelque chose du genre ? “ Il doit bien y avoir une notion d’esthétisme quelque part...  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (moonaesthetic)
Messages : 133
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Mer 10 Nov - 21:11
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
« Ah ouai ? » Se Jun arqua un sourcil. La jeune femme avait l'air sûre d'elle. Sans pour autant la trouver prétentieuse, cette assurance piqua le squatteur. D'habitude, on rejetait les compliments, se confondait en remerciements et courbettes cérémonieuses. Pas elle. Cela avait sûrement à voir avec cet accent qu'il avait décelé chez elle. « Ok, je suis curieux. P'tet que j'étais déçu.» Peut-être. Mais en vérité, il serait encore plus déçu de s'être trompé à son sujet. Puis il oublierait. Mais avant de porter tout jugement, il fallait encore écouter sa "véritable musique". Il était donc de bon ton de lui demander ses adresses. Il sortit donc son portable prêt à les noter, gardant cette esquisse mutine au coin des lèvres  : « T'inquiète.» répondit-il simplement à cette plaisanterie sur d'éventuels pourcentages. « Donne. Je serais gagnant aussi. » Peut-être. Mais il ne négligeait pas le bon sentiment qu'il avait envers elle. « Quel nom je dois chercher ? » Il avait définitivement oublié mais promettait de faire l'effort de s'en souvenir si elle lui donnait raison.

Plus encore si elle ne réitérait pas l'expérience l'an prochain. Difficile pour l'adolescent de cacher sa déception avec cette moue enfantine. Il renifla sèchement exprimant ainsi sa contrariété : « Tant pis. C'était cool. » Est-ce qu'il boudait ? Non, ça lui passait presque aussi vite que ça lui était venu tandis qu'elle cherchait à se renseigner sur une filière dont il ne faisait pas partie. Après tout, Se Jun ne s'était toujours pas présenté et ce petit jeu l'amusa.
La DJ avait l'air de sérieusement y réfléchir, alimentant ainsi l'espièglerie sur les traits du garçon. Sa remarque sur le droit lui décrocha un petit ricanement : « Non, c'est clair. » Il était à l'opposé du droit. Il imaginait d'ailleurs les étudiants de cette filière comme des être profondément sinistre et chiant, trop propre sur eux, avec des chemises fermées jusqu'au col. Cliché ? Sûrement. En tout cas, il savait qu'il n'avait clairement pas la tête d'un étudiant en droit.
Il tira sur sa clope avant de relever la tête à sa demande. Quels traits allait-elle y voir ? Ceux du petit voyou qu'il était devenu ? Ou complètement autre chose ?
... Deuxième réponse dans le cas de la DJ.
Se Jun haussa un sourcil, prit de court par cette réponse certainement pas attendu. Elle avait beau l'avoir dit en plaisantant, l'absurdité de la proposition le fit éclater de rire. Un rire franc et rare de sa part. « La mode ? Vraiment ? » Une main vint tenir ses côtes. La bonne blague. « T'es vraiment marrante, toi ! » Il reprit assez vite contenance, jetant la clope qu'il venait de terminer. « Si je m'inscris un jour à l'université, j'y penserais. » Autrement dit, elle pouvait chercher encore longtemps sa filière... « Et toi ? Tu fais quoi ? » Allez, elle l'avait fait rire, elle méritait bien sa politesse. Et puis, à son tour, il se mit à chercher quelle filière lui correspondrait le mieux....


________________________________

I HAVE A VERY BAD ADDICTION....
TO CHUPA CHUPS
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 642
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 14 Nov - 15:45
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Bien sûr, les propositions musicales de Seorina ne remportent pas tous les suffrages. Chacun a son propre style mais si le jeune homme a apprécié son travail aujourd’hui, elle ne voit pas pourquoi elle détesterait son travail de demain. Evidemment, il y aura des changements mais ça ne l’inquiète pas pour autant. “ Peut-être que tu aimeras encore plus. “ souligne-t-elle, préférant voir le verre à moitié plein. Qui sait ? Il deviendra un client fidèle sans même s’en rendre compte. Cela lui rappelle un étrange épisode dans un dessin animé de son enfance. Totally Spies ? Dans ce dernier, un grand méchant diffusait une musique qui hypnotisait toutes les foules, détruisant tous les autres artistes en compétition avec une facilité déconcertante. Si Seorina a un tempérament plutôt diabolique, elle n’a pas spécialement envie de devenir une psychopathe. Elle aime trop la vie pour se retrouver enfermée derrière des barreaux. Elle arque un sourcil, se demandant s’il souhaite connaître son propre nom ou celui du nightclub en question. Dans le doute, elle lui communique les deux informations. ” C’est le n°7 dans le quartier sud et cherche Seorina si tu veux me voir jouer. Enfin Seori. C'est mon nom de scène, tu trouveras plus facilement. “ Au moins, s’il l’aperçoit, il pourra toujours l’interpeler correctement. A voir s’il décide à son tour de décliner son identité, déjà qu’il fait du chichi pour son cursus.  

La jeune femme plonge la tête la première dans son jeu. Elle lui demande de tourner sa tête vers elle et elle prend un léger plaisir à observer les traits de son visage plutôt atypiques mais loin d’être désagréables. C’est à croire que sa requête n’était pas innocente. Toutefois, de là à le voir dans la mode, l’étudiante s’avance un peu trop. Le rire de Seorina se mêle au sien. “ Ecoute, je suis peut-être dans un cursus de clown. Ça ne serait pas complètement exagéré. “ Les joies de la médecine. Quelques secondes plus tard, sa révélation éteint le rire de la belle. “ Tu m'as piégé ?! C’est peut-être toi le clown finalement. “ La demoiselle prend un air faussement vexé avant de boire une nouvelle gorgée. Cette situation la laisse amère et elle ne peut pas s’empêcher de commencer à s’inquiéter. S’il n’est pas inscrit à l’université, que fait-il de sa vie ? “ Ote-moi d’un doute d’abord. T’es bien majeur ? “ Elle n’aurait peut-être pas dû lui communiquer l’adresse du club. Seorina le regarde ensuite d’un air espiègle. “ Si tu penses que je vais te répondre directement après ça, tu peux toujours courir. “ Elle pourrait presque lui tenir la langue. Heureusement, elle sait se tenir. “ Je ne vais pas être la seule à me mouiller aujourd’hui. “ Sa canette désormais vide, la jeune femme se relève. “ Je vais me reprendre à boire. Tu veux quelque chose ou tu viens avec moi ? “ Maintenant qu’il a terminé sa clope, il a peut-être d’autres chats à fouetter. “ Tu connais le campus ou pas du coup ? “    

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (moonaesthetic)
Messages : 133
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Mer 15 Déc - 22:52
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Visiblement, la DJ savait comment décrocher les sourires à l’adolescent. « Peut-être. » Il voulait bien la croire. Après tout s’il s’était laissé convaincre ce soir, elle aurait sûrement assez de talent pour qu’il valide la prochaine fois. Encore fallait-il qu’il sache où la trouver. Attentif, il nota les indications sur son portable. Seori. C’était le nom qu’il avait vu sur le programme. Seorina, c’était donc son vrai prénom. Peu commun. Pas laid non plus. « C’est noté. Je passerais p’tet une tête un soir. » Il rangea son téléphone, retrouvant sa clope. « Se Jun. Pas de nom de scène de mon côté. » ajouta-t-il d’un ton espiègle pour conclure les présentations.

Le garçon était toutefois d’humeur joueuse. A présent, il jouait aux devinettes avec la jeune femme pour trouver un cursus dans lequel il ne pouvait pas être. Un jeu qu’il n’aurait pas soupçonné si amusant. La mode… lui ? Vraiment marrante cette fille. Mais probablement trop jolie pour faire clown. Est-ce qu’elle faisait simplement de la scène ?
Son rire s’apaisa et il dévoila finalement la supercherie. Et la réaction de l’étudiante ne manqua pas de l’amuser à nouveau : « Clown ou mannequin, faut choisir, » répliqua-t-il dans un ricanement.
Mais ses traits joyeux finirent toutefois par s’estomper à la question de Seorina, davantage déplaisante aux oreilles du faux étudiant. Pitié, qu’elle ne lui fasse pas la morale ! Elle risquait sinon de passer de meuf cool à meuf chiante dans l’esprit de Se Jun. Par provocation, le voyou aurait bien tirer une fois de plus sur sa clope, mais il l’avait déjà jeté. « T’es flic ? » Son teint était empreint de sarcasme. Son regard fixé sur elle la défiait de lui faire une remarque. Bien qu’il était parfaitement majeur, cette simple question lui donnait envie de laisser planer le doute, refusant l’idée de se justifier auprès de qui que ce soit.

Chercher le cursus de l’étudiante eut le mérite de lisser ses sentiments, lui laissant même une nouvelle esquisse sur les lèvres. Il ne pouvait nier que Seorina avait définitivement quelque chose de rafraichissant. « Bah, si t’es pas flic, et que tu fais pas un truc musical…» songea-t-il en détaillant un peu mieux cette fameuse “Seori”... Son indexe tapota son menton avant qu’il ne déclare : « P’tet dans le commerce. Un truc comme ça. » Ou bien langue étrangère ? Un échange scolaire aurait peut-être pu expliquer cet accent…
Mais tandis qu’il se la jouait Détective Conan, sans les accessoires cools - ni les capacités intellectuelles - il releva l’invitation de sa nouvelle connaissance : « Pourquoi pas. » fit-il nonchalamment en se redressant. Après tout, il n’était jamais contre de la compagnie contrairement à ce que son attitude pouvait laisser penser. Et Seorina avait le mérite d’éveiller son intérêt. Tant qu’elle ne lui prenait pas la tête. « Je suis déjà venu quelques fois. Mais je te laisse me guider madame la DJ. » Ptet qu’il aurait des entrées VIP ?
Pourquoi faire ?
Aucune idée, mais ça le faisait marrer de le penser.



________________________________

I HAVE A VERY BAD ADDICTION....
TO CHUPA CHUPS
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : ralhiel (avatar) ; drake (signature)
Messages : 642
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 26 Déc - 18:20
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Elle observe le jeune homme prendre note des coordonnées de son lieu de travail. Avec un peu de chance, un nouveau client fidèle va prochainement débarquer au night-club. Elle esquisse un sourire, répétant son prénom dans sa tête pour l’enregistrer. Ainsi, s’il décide de la saluer, elle aura au moins la politesse de s’en souvenir. Ce n’est pas toujours le plus simple pour la demoiselle car, après tout, elle ne peut pas s’empêcher de faire la discussion y compris avec les inconnus. En voici la preuve aujourd’hui.

Si les présentations sont terminées, les deux compères continuent leurs devinettes comme de véritables enfants et Seorina ne compte pas écourter ce petit jeu, quelque peu fâchée par la tournure des événements. Il lui a tendu un piège et il devrait en avoir conscience au lieu de se braquer pour rien ? Après tout, elle a cherché un nom de cursus, l’a même flatté mais celui-ci n’est tout simplement pas inscrit à l’université. Elle le questionne innocemment sur son âge, considérant qu’il est assez rusé pour la mener en bateau. Son train de vie ne l’intéresse guère. Elle ne ressent pas le besoin de le juger. Ce n’est pas vraiment dans les valeurs de l’américaine. Mais en attendant, son expression assure bien des choses : il n’est pas très malin en plus d’être légèrement susceptible. S’il ne voulait pas parler de sa vie, il ne devrait pas attirer l’attention sur ce point. Seorina le gratifie d‘un sourire, pour l’inviter à se détendre au lieu de se montrer sur la défensive. “ Si c’était le cas, je serais bien un mauvais flic. “ Elle aurait au moins l’autorité de lui réclamer sa pièce d’identité. Enfin, ils sont tous les deux présents pour passer un bon moment. La jeune femme ne veut pas dépasser les limites et se concentre de nouveau sur le jeu. “ Eh bien, je crois que notre niveau à ce jeu est similaire... C’est-à-dire exécrable. “ Elle hausse les épaules et finit par balayer le mystère en ajoutant. “ Je suis en médecine. “ Et comme d’habitude, les gens vont l’imaginer future chirurgienne alors que c’est loin d’être son objectif. C’est pour cette raison que la belle décide de l’inviter à boire. Sejun ne fait pas prier et se lève aussitôt. Néanmoins, elle marque un temps d’arrêt et grimace. “ Hm. Je vais essayer de rendre cette visite excitante... Mais n’aie pas trop d’attentes. Ça reste une fac. “ Elle marche sur plusieurs mètres après l’avoir invité à la suivre. Ils vont déjà récupérer leurs boissons avant de se perdre dans les allées de la Yonsei. “ Je peux au moins t’offrir un détour dans les coulisses. Pas mal, non ? “ Il n’y a pas grand-chose à voir. “ Je ne sais pas si Beyoncé a fait le déplacement mais on a des boissons gratuites ! “ Grâce au badge vert qu’elle sort de sa poche, au moment où un membre du staff lui demande de le présenter. “ Il est avec moi. “ Dans les règles, il est précisé que les mineurs doivent être accompagnés. Seorina se retient de rire à cette pensée avant qu’ils atteignent l’emplacement du bar. “ Qu’est-ce qui te fait envie ? “ Entre les sodas et les jus de fruit, ce n’est pas un choix qui fait rêver. “ Si tu veux quelque chose de plus relevé, on va devoir faire un petit détour. “ C’est que ses comparses ont pour habitude de planquer quelques bières vers le complexe sportif.  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (moonaesthetic)
Messages : 133
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 2 Jan - 23:09
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Une moue barra un instant sa bouche, jaugeant une nouvelle fois la DJ. Elle n’insistait pas sur son âge. Tant mieux. Il était certes majeur et n’avait concrètement rien à se reprocher - en tout cas ce soir - mais l’idée qu’elle aurait pu être du genre moralisatrice lui coupait son fun qu’il prenait pourtant au fil de cette conversation hasardeuse. Mais puisqu’elle avait l’air de s’en foutre, alors il s’en fichait aussi et haussa simplement les épaules, revenant à ce jeux idiot qu’ils avaient commencé.
Et auquel il était vraiment mauvais ? Nouvelle moue. Cette fois un peu vexé. Avait-il vraiment eu la prétention de deviner le cursus de la jeune femme à sa tête ? … bah dans Détective Conan, il y arrivait très bien…
…. Et c’était donc bien pour ça que Se Jun était celui qui regardait les animé et pas le héros qui résolvait les enquêtes. Bref.
« Ah. Bah t’as pas une tête à faire médecine, » avait rétorqué l’ado bougon et mauvais joueur. Et elle avait une tête à quoi ? … Au commerce, ouai. « Remarque, il paraît que les étudiants en médecine ont un sens de la fête particulier quand ils taffent pas. » Un vague rire lui échappa. Il ne se moquait pas d’elle mais devait reconnaître qu’elle était assez surprenante. Une DJ médecin… ouai, vraiment surprenante.

Le surprendrait-elle aussi durant cette visite ? Se Jun avait bon espoir et ce malgré sa mise en garde qui lui laissa une esquisse amusée sur les lippes. « T’inquiète, j’ai confiance. » C’était peut-être un grand mot mais il avait décidé de se laisser embarquer par la demoiselle qui, selon lui, avait tout le potentiel de chasser son ennui. Et elle gagnait des points en lui parlant des coulisses… « Tu vois que tu sais comment rendre la visite cool ! » Plein d’entrain, il la suivit et passa devant le staff non sans répéter : « Je suis avec elle, » avec un air de petit con insolent et supérieur. Bah ouai, fallait en profiter pour une fois qu’il avait des entrées.
Devant le bar, une excitation festive monta en lui : « Franchement… Qui a besoin de Beyoncé quand on peut se servir gratos ? » Il aimait beaucoup ce traitement VIP. Toutefois, en étudiant les propositions du bar, il constata rapidement que pour des VIP, les boissons n’avaient rien de très festives. « Quoique… je m’attendais à voir du champagne, de la mousse et d’autres trucs fun de VIP… » Et pourquoi pas de la coke et des putes ?? T’es dans une université pas une botie de nuit !
Il attrapa tout de même une canette de son soda préféré - parce que c’était gratuit alors pourquoi se priver ? - avant de tourner un regard plus qu’intéressé vers sa nouvelle complice. Un truc plus relevé hein ? « Seorina, tu sais comment éveiller mon intérêt. » Transgresser les règlements trop sages, c’était son dada ! C’était comment demander à un aveugle qu’il voulait voir…
Sans reposer sa canette, il lui fit signe qu’il était tout à fait prêt à la suivre dans de nouvelles aventures… et si l’on s’écartait du sentier, c’était encore mieux !


________________________________

I HAVE A VERY BAD ADDICTION....
TO CHUPA CHUPS
Contenu sponsorisé
 
Re: don't stop the feeling (sejun) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas