sombre
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal


don't stop the feeling (sejun)

Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : romeochamberlain (avatar) ; drake (signature)
Messages : 544
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p10-gahn-seorina-act-rp#986128http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905114
don't stop the feeling (sejun) | Lun 27 Sep 2021 - 22:21
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Yu Jin
Eblouie par le soleil qui devrait se coucher d’ici une heure ou deux, la performance de la demoiselle se déroule bien dans les premiers passages du festival. Elle ne pourra pas apprécier les jeux de lumière des autres étudiants qui se trouvent en face de la scène mais ce n’est pas pour autant qu’elle en est vexée. A vrai dire, l’américaine est heureuse de démontrer ses capacités devant un si large public, provenant de la faculté ou d’ailleurs. Elle représente son université ainsi que sa fraternité, haut la main et avec un large sourire sur le visage. Seorina ne fait pas d’erreur lors de son mix même si elle est plutôt impressionnée. Entre jouer ici et en boîte de nuit, elle ne peut pas s’empêcher d’y déceler une certaine différence. A tort ou à raison... En tout cas, personne ne pourrait lui reprocher son investissement dans ce projet. Elle avait même pensé à prendre une petite estrade pour que ses camarades de promotion puissent la voir s’agiter derrière sa table de mixage. Heureusement pour elle, personne ne saurait remarquer ce détail si ce n’est la personne qui la remplacera. Mais pour l’avoir croisé en coulisses, Seorina devine qu’elle ne risque pas de récupérer son accessoire directement. Elle en est intimement convaincue.  

Trente minutes plus tard, la belle est amenée à quitter la scène, embarquant son ordinateur sous le bras avec fierté. De là-haut, elle a pu apercevoir quelques-uns de ses amis qui sont venus pour l’encourager ou pour profiter de la musique. C’est que de grands artistes ont leur nom sur leur affiche. La demoiselle ne peut clairement pas faire le poids face à eux. De toute manière, la jeune femme n’a jamais vraiment voulu se concentrer sur sa carrière musicale. Il s’agit plus d’une passion qu’une vocation. En attendant, la chaleur de cette saison multipliée par toute cette agitation l’invite à aller prendre l’air. Les basses résonnent encore quand elle prend la direction du bar. Elle aurait bien voulu profiter des stands proposés par les clubs en cette journée, son verre à la main mais elle doit se résoudre à l’idée qu’il est certainement trop tard pour elle. Seorina se contente donc de prendre un coca et de s’avancer dans un coin à l’écart des autres pour se remettre de ses émotions. Toutefois, quelqu’un semble avoir été plus rapide qu’elle. La jeune femme le gratifie d’un sourire et prend la parole naturellement. “ Apparemment, je ne suis pas la seule à avoir besoin de respirer un peu. “  La brune retient un léger rire et poursuis : “ Tu es venu voir un artiste en particulier ? “ C’est plus fort qu’elle, ce besoin de faire connaissance avec tout le monde.

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (ralhiel)
Messages : 63
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Ven 8 Oct 2021 - 21:45
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Il y avait beaucoup de choses que Se Jun détestait : les concombres, les ordres et l’autorité en général, les donneurs de leçon, les hôpitaux… mais s’il y avait bien quelque chose qui surplombait la liste de ses aversions, c’était le silence. Cet affreux silence, lourd, pesant, qui étirait le temps et rendait chaque seconde plus oppressante sous son joug. Et le flot de pensées qui en découlait comme pour combler ce vide, sans pour autant le rendre plus supportable. Alors, pour y palier, Se Jun avait plusieurs méthodes : ses écouteurs, déjà, qui ne le quittaient jamais. Il ne s’endormait jamais non plus sans un fond sonore, musical ou parlé. L'extérieur était aussi un excellent abri contre cet ennemi invisible. Les klaxons incessants des voitures, le blabla des passants, les entêtant morceaux de pop que les enceintes hurlaient à chaque entrée de magasins… Mais il existait un encore meilleur rempart, un endroit où le bruit était omniprésent et le silence, banni : les festivals. Le genre d'évènements qui pullulaient dans les universités de la capitale coréenne à différents temps de l'année. Bonus non négligeable : ils étaient souvent gratuits et ouverts au public. Le genre d’endroit parfait, donc, pour Kang Se Jun.

Ce soir-là, il avait pris le chemin de la Yonsei, l’université la plus proche de chez lui. Si elle était synonyme de bien des choses pour lui, cela n’avait pas la moindre importance aujourd’hui : il voulait seulement profiter. De la musique, de la bouffe, des quelques amis qu’il avait ici et qu’il avait croisés sans mal. Il y avait aussi d'autres étudiants qu’il avait soigneusement esquivés.
Le festival battait son plein, les artistes s’étaient succédé sur scène. Des plus ou moins connus, des plus ou moins bons. Se Jun avait fini par trouver un coin plus à l’écart afin de griller une clope sans risquer de se faire sortir. Il voyait toujours la scène de là où il était et en appréciait le moment avant de replonger la foule et retrouver des potes. Il n’eut toutefois pas terminé sa cigarette qu’une jeune femme le rejoignit. Elle ne faisait nullement partie de ses connaissances mais elle ne lui était pas non plus inconnue. Si sa beauté était notable - Se Jun le songea, chose assez rare pour le souligner - ce n’était pas ça qui l’avait percuté. Il l’avait vu plus tôt. Sur scène.
Il la salua d’un sobre hochement de tête, suivant son parcours du regard. Si le garçon ne s’attendait à rien de plus, la DJ avait visiblement à coeur de faire la conversation. Paradoxalement, si Se Jun détestait le silence, il n’était pour autant pas le plus doué pour bavarder. Malgré l’aube de ses 20 ans approchant, il demeurait toujours ce petit garçon taciturne, enfermé dans sa bulle.

N’éprouvant toutefois pas l’envie d’être rude avec la jeune femme, il fit l’effort d’émettre une première réponse par ce vague haussement d’épaule avant de préciser : « Pas vraiment. La line up était sympa. » Et gratuite. Il laissa son regard s’attarder sur la demoiselle. Elle avait un accent, non ? « Tu es DJ, c’est ça ? Je t’ai vue sur scène. » En fait, il l’imaginait du genre à marquer les esprits. Ou bien, ce n’était que lui ? « C’était cool. Même mieux que pas mal d’artistes connus. » Un compliment ? Se Jun n’était pas si rude. Il lui avait même adressé un discret sourire. S’il y avait bien des choses qu’il peinait à exprimer, il savait se montrer très honnête par moment.

________________________________


f**ked up world
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : romeochamberlain (avatar) ; drake (signature)
Messages : 544
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p10-gahn-seorina-act-rp#986128http://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905114
Re: don't stop the feeling (sejun) | Dim 10 Oct 2021 - 21:02
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Yu Jin
Prendre une pause est nécessaire y compris pour l’énergique Seorina. Elle adore la musique, l’ambiance d’un festival mais après tant de concentration pour offrir un set parfait à ce public, la jeune femme ressent le besoin de prendre du recul. Dans le cas contraire, sa surdité risque d’arriver plus tôt que prévu. Les enceintes finiront par l’achever un jour mais pour le moment, elle parvient à s’éloigner des baffles petit à petit. Son coca en main va lui permettre également de retrouver sa voix pour la suite des performances. Elle compte effectivement pousser ses meilleures fausses notes ou ses pires cris dans l’assistance. L’américaine ouvre sa bouteille avant d’apercevoir la présence d’un jeune homme. L’absence de badge autour de son cou indique qu’il ne fait en aucun cas partie du staff. Dans tous les cas, cette zone n’est pas réservée. Ils vont devoir partager cet endroit à deux. La belle n’a pas non plus envie de trop s’éloigner. Elle constate après ses dires la cigarette entre les doigts de son futur interlocuteur. Respirer un peu, a-t-elle dit. C’est presque risible quand on y pense. La demoiselle décide de ne pas trop s’approcher de lui, histoire d’éviter une fumée désagréable. Elle ne parviendra jamais à supporter ce type de produits. De toute façon, elle n’aurait pas pu se comporter autrement. En effet, elle a beau fixer ses traits de visage si bien dessinés, elle n’a pas souvenir de l’avoir croisé auparavant. Il est donc naturel de laisser une certaine distance entre eux. Elle lui offre un sourire quand il fait partie de son avis sur la line-up. La belle est bien d’accord. “ Wow, c’est sympa merci. “ La jeune femme ne peut pas s’empêcher d’être touchée. Son avis ne peut pas être biaisé et puis elle a passé de nombreuses heures sur ce projet. “ C’est la première fois que je fais quelque chose pour la fac. J’ai plus l’habitude de me produire dans les night club et comme tu peux te douter, j’avais pas intérêt de passer n’importe quoi. “ Elle se met à rire, pensant sincèrement parler à un autre étudiant. Elle boit ensuite une gorgée de sa boisson et échappe un soupir d’allégresse. “ Je me suis bien éclatée mais l’année prochaine, ça sera sans moi. Désolé. “ Seorina lui fait un clin d’oeil d’un air amusé et reprend la parole : “ T’es dans quel cursus ? “  

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kang Se Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Kang Se Jun
Pseudo, pronom(s) : Yû - elle
Célébrité : Choi Yeonjun - txt
Crédits : avatar (ralhiel)
Messages : 63
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25484-kang-se-jun-now-i-m-sinking-http://www.shaketheworld.net/t25660-kang-se-junhttp://www.shaketheworld.net/t25587-yu-ft-kang-se-jun
Re: don't stop the feeling (sejun) | Lun 25 Oct 2021 - 21:29
Citer EditerSupprimer
don't stop the feeling.
Sejun & Seorina
Se Jun n’était aussi si sauvage qu’il en avait l’air. Il avait beau en vouloir à la Terre entière, il savait par moment se poser et apprécier les bonnes choses. La musique était un bon exemple. Et il devait reconnaitre que la jeune femme face à lui était douée. Il ne voyait d’ailleurs pas l’intérêt de lui mentir sur le sujet. L’encourager, c’était aussi une chance de la réécouter plus tard. Il nota le bonheur qui orna ses jolis traits à son compliment et il eut comme un rire silencieux, derrière un sourire que personne n’aurait su distinguer. Il songea même qu’elle était mignonne et qu’il n’était clairement pas contre l’idée de la réentendre.
Aussi releva-t-il un regard intéressé à la mention de night club dans lesquelles la DJ se produisait habituellement, tirant sur sa clope le temps d’une courte réflexion… puis approuva : « C’était pas n’importe quoi. » Loin de là. A son gout en tout cas. Il souffle sa fumée dans la direction opposée à son interlocutrice : « Faudra que je chope de meilleures adresses parce que je t’ai jamais entendue jusqu’à ce soir. » Et il s’en serait souvenu, il en était certain. Il eut un autre petit rire, moins caché cette fois-ci quoique toujours discret, que seule la fumée laiteuse s’échappant de ses naseaux trahit.
Toutefois, la déclaration suivante de la jeune femme souleva en lui un sentiment d’indignation : « Pourquoi ? » Sa question, aussi abrupte que spontanée, révélait toute sa déception à l’idée qu’il ne pourrait plus l’entendre ici. Les clubs, c’était sympa quelques fois, mais les festivals, c’était surtout gratuit ! Une moue déçue barra son visage, lui prêtant alors des traits plus juvéniles en dépit de la cigarette qu’il continuait de consumer.
Une étincelle de malice raviva néanmoins son regard à la question de celle dont il ignorait toujours le nom - il ne parvenait pas à se souvenir du programme et de toute façon ne faisait pas trop d’effort dans ce sens. « J’ai une tête à être dans quel cursus d’après toi ? » Master en délinquance de rue et relation familiale désastreuse, y’avait ça à la Yonsei ?


________________________________


f**ked up world
Contenu sponsorisé
 
Re: don't stop the feeling (sejun) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas