sombre
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul

i can't stop me ((ha neul))

Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : nuitdhiverasa ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 806
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
i can't stop me ((ha neul)) | Dim 3 Oct - 18:48
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
Tu faisais pas dans la poésie, ni dans la dentelle. T'étais pas le genre à chercher les mots qui pourraient le plus satisfaire la personne en face. On pouvait dire que t'avais le sang chaud – alors qu'il n'était plus brûlant que la personne à côté de toi. Tu supportais juste pas qu'on se moque de toi ou qu'on t'utilise à des fins perverses et malsaines. T'étais pas là juste pour satisfaire la vision de ces messieurs. T'étais là pour t'amuser, pour profiter. Pour passer un bon moment. T'étais là pour danser, libérer la pression et faire parler ton talent autrement. Sur une piste de danse, tes mouvements devaient toujours être plus légers, plus calculés. Tu t'adaptais avec facilité à ton environnement, à la musique. Et tu te laissais porter par celle-ci, le rythme envoûtant tes membres, tu dansais. Et ça faisait un bien fou de pouvoir se vider la tête.
C'était alors désagréable d'être coupée pour être lourdement draguée. Pour être rabaissée à un simple bout de viande qui se trémoussait. T'étais pas là pour attirer leurs regards. T'étais juste là pour toi. Et t'espérais que le type à présent à terre devant toi l'avait bien compris. T'étais pas d'une nature violente, non... mais parfois t'estimais que t'avais pas le choix. Les mots ne semblaient pas suffire, tu devais y lier les gestes. Retroussant un peu le nez, tu le toisas du regard un instant, l'observant se lever avec difficulté avant de partir, et tu lanças un regard au type non loin de toi, le sourcil faiblement levé, comme si tu acceptais déjà le défi qu'il te lançait. Tu faisais genre mais à plusieurs contre toi, tu ferais pâle figure. En plus tu l'avais vu rôder, ce type. Tu l'avais vu tourner autour d'autres jeunes femmes. Jeunes filles, même. Répugnant.

Fronçant les sourcils tu tournas les talons, les laissant claquer contre le par-terre bien trop piétinés. « Bonsoir », articulas-tu doucement en arrivant au bar, souriant à la jeune femme. Tu paraissais plus douce, soudainement. Plus sage. Comme si tu ne venais pas de cogner le genou d'un type. « Je voudrais commander... », tu te pinças les lèvres, réfléchissant un instant. « Est-ce que vous auriez du jus de fruits ? Ou quelque chose dans ce style-là ? », demandas-tu, l'esquisse fine. « Et des glaçons. S'il vous plaît », t'étais vraiment plus douce que quelques secondes auparavant – c'était pas toi, c'était ta jumelle maléfique. La même qui avait frappé un type dans le métro, tout à fait. La même qui avait fini au poste de police... Tu plissas le nez à cette pensée, le regard cherchant un quelconque officier qui viendrait t'appréhender. Ou même un videur. Mais la foule semblait déjà avoir oublié. Tout le monde dansait.
A croire que c'était monnaie courante par ici.

vmicorum.

________________________________

sometimes the truth hurts more than lies.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : unravelgraph
Messages : 89
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593-choi-ha-neul#1005365http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Sam 9 Oct - 20:45
Citer EditerSupprimer


Musique assourdissante mais réconfortante. Éclairage sombre mais vue dégagée. Salle bondée mais cœur rassuré. L’endroit aurait pu l’étouffer, la dégouter mais, Haneul se sentait dans son élément. La musique faisait taire ses pensées douloureuses, la faisait oublier ses doutes alors qu’un nouveau coup de pouce glissait le long de sa gorge. La tête bougeant au rythme de la chanson, elle souriait alors qu’elle servait à boire, criant parfois pour échanger quelques mots. C’était à l’opposé de son travail au café mais elle préférait cette ambiance. Elle aimait être derrière ce bar et sur la piste de danse pour oublier qu’elle se détruisait à petit feu. Pour oublier que ce monde était le sien parce qu’elle avait trop peur de montrer ses failles à la lumière du jour. Ici, on pouvait se laisser aller et ne pas s’inquiéter des conséquences. Elles se réglaient le jour, ou se faisaient oublier, l’alcool lavant les blessures. Malheureusement, l’alcool ne guérissait jamais. Il brisait alors que le geste devenait répétitif, essentiel pour tenir le coup, pour se battre… Pour survivre. L’addiction devenait un besoin mais l’aide devenait un poison.

Haneul savait ce qu’elle faisait. Elle se rassurait pourtant en se disant gérer la situation. Elle ne contrôler plus rien depuis longtemps mais elle gardait la déception pour plus tard. Son corps allait lui envoyer de nouveau messages qu’elle allait ignorer pour mieux recommencer. L’alcool devait l’aider mais il n’aidait pas. Il n’aidait personne. Elle les voyait les âmes égarées, ces personnes qui s’oubliaient alors que l’alcool les transformaient, faisant parfois ressortir le pire chez l’homme. Même si Ha Neul se sentait bien dans ce monde, elle détestait tout ce qu’elle voyait. Elle détestait les regards insistants qui la regardaient comme un morceau de viande. Elle détestait les voir se poser sur des femmes qui voulaient juste s’amuser, sans s’inquiéter des monstres cachés derrière les sourires...
Son regard fut alors attiré par deux silhouettes en mouvement et, elle sentit la colère monter avant que la surprise ne vienne la remplacer. Une femme venait tout juste de frapper un déchet ? Haneul n’en croyait pas ses yeux et observa avec attention la demoiselle s’installer devant elle, au bar. Elle mit quelques secondes avant de comprendre qu’on lui parlait. « Juste un jus ? » Elle demanda avant de lui tendre une carte. « On a de tout et c’est offert par la maison alors faites-vous plaisir » C’était une toute autre personne se trouvait devant elle mais Haneul restait subjuguée. « C’est pour vous remercier du plaisir que j’ai ressenti en vous voyant frapper ce pauvre type » Il allait avoir un beau bleu qui n’allait pas témoigner de son courage mais de sa dépravation. « Vous gérez souvent les pauvres types de son genre ? » Elle jeta un coup d’œil à la sécurité, s’assurant que quelqu’un n’était pas loin en cas de problème.  

vmicorum.
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : nuitdhiverasa ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 806
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Mar 9 Nov - 20:05
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
Ici ou dans le métro. Ici ou ailleurs. Ici ou au travail. Il n'y avait pas un endroit où tu pouvais vraiment dire que tu te sentais à l'abri. Chez toi, c'étaient d'autres ombres malveillantes qui venaient te titiller. Chez toi c'étaient d'autres regards, d'autres questions. C'étaient d'autres démons, chez toi. De démons encore plus voraces mais surtout plus silencieux. Ils s'insinuaient dans tes pensées et les faisaient virevolter dans tous les sens. A t'en donner le vertige. A t'en faire perdre la raison. T'étais à l'abri nulle part. Personne ne l'était.

Ca t'agaçait. Ca t'énervait.
Mais tu ne montrais rien à la jeune femme, préférant sourire. Car elle était innocente et tu savais faire la part des choses... Parfois. « Juste un jus », confirmas-tu dans un mouvement du visage, avant d'observer la carte, les yeux écarquillés, surprise. « Offert par la maison ?? », t'exclamas-tu, les doigts contre les lèvres sous la confusion. Avais-tu loupé une annonce ? Tu ris quelque peu, douce mélodie au fond de la gorge alors que tu plissais le nez. « C'est vraiment gentil mais je vous assure qu'un jus fera l'affaire. Je ne bois pas trop d'alcool », précisas-tu dans un petit mouvement de tête, avant de rire un peu plus fort. « Mais avec plaisir. Je recommence quand vous voulez », tant de générosité en toi franchement... Tu agitas fièrement les épaules, le sourire large et la frimousse contentée. « Je crois que c'est la première fois qu'on me dit ça », avouas-tu, amusée, mais aussi étonnée. Agréablement étonnée. « Vous êtes en train de me draguer ou vous le pensez vraiment ? », non, toi, tu tournais pas autour du pot. Tu lui souris, douce et sincère, avant de laisser ton index tapoter ton menton. « Ca dépend ce que vous sous-entendez par gérer ? », tu penchas la tête d'un côté. « Si vous vous demandez si je rêve de briser des rotules, oui, ça m'arrive souvent. Le faire, moins. Malheureusement », tu levas les épaules dans un soupir dramatique. « La police aime pas trop trop... », tu plissas le nez, outrée, rancunière. Tu faisais que te défendre en plus. « Il n'embêtera plus personne ce soir et même si je finis au poste, ce sera ma victoire » – ça rimait en plus. Tu mimas un petit air embêté, la grimace fine, parce que tu ne voulais pas spécialement aller au poste. Mais vu le manque de réaction tu supposais que tu étais tranquille. « C'est triste de devoir en arriver là cela dit. De menacer ou de mettre à exécution... Il peut pas dire que j'avais prévenu », soufflas-tu, boudeuse, le soupir aux lèvres. Avais-tu prévenu ? Tu savais même plus, en fait. T'allais dire que oui. « Vous devez gérer ça bien plus souvent que moi en travaillant ici non ? Ce n'est pas trop compliqué ? On ne vous embête pas trop ? », demandas-tu, intriguée mais aussi soucieuse. Et quoi ? Tu voulais qu'elle t'engage en garde du corps ?
Tu t'étais peut-être trompée de vocation en fait.
vmicorum.

________________________________

sometimes the truth hurts more than lies.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : unravelgraph
Messages : 89
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593-choi-ha-neul#1005365http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Lun 15 Nov - 20:08
Citer EditerSupprimer


Elle en voyait des femmes se faire aborder ; elle en voyait des femmes agacées. Et malheureusement, elle en voyait aussi des effrayées... Elle n’aimait pas tous les gens qui y mettaient les pieds dans ce bar, se doutant des mauvaises intentions de certains et se sentant malade de les voir faire et encore plus de ne pas les voir... Alors, observer une femme se défendre et faire passer un tel message, ça avait un goût fort agréable. Si elle avait pu, elle aurait rejoué plusieurs fois la scène pour ne rien manquer à l’expression abasourdie de l’individu. Admirative de la jeune femme, Haneul lui offrit un verre lorsque celle-ci se retrouva devant elle. L’alcool était toujours ce qu’elle proposait tant c’était naturel pour elle. Pourquoi boire autre chose alors que le poison était à disposition ? « Vous êtes sûre ? »  Elle trouvait ça dommage qu’on refuse une consommation alcoolisée et elle fronça discrètement les sourcils à cette pensée, réalisant à quel point elle était tombée bas. Le savoir ne l’empêchait pas de poursuivre sa chute. « Un jus dans ce cas ! » Si la jeune femme ne voulait pas être remerciée par un shot, Haneul allait l’apprécier à sa place.

La barmaid prépara la boisson de la belle et, bien vite, cette dernière retrouva devant elle son verre et une Haneul souriante. « Ce serait gênant si c’était la première option ? » Elle lui envoya un clin d’œil, amusée par la question de la jeune femme puis reprit la parole pour éviter le moindre quiproquo. Elle était magnifique mais, Haneul ne l’abordait par avec ce genre d’intentions. « Plus sérieusement, je le pense vraiment » Elle porta un shot à ses lèvres, brulant sa gorge et gardant le goût au bout des lèvres. « Heureuse de partager ce rêve avec quelqu’un » Ce spécimen lui plaisait et elle ne le cachait définitivement pas ; l’alcool l’aidait mais avec l’euphorie du moment, elle se sentait réellement bien. « Je me doute » Elle s’empêcha de critiquer la police, ce n’était pas le moment mais, elle avait trop souvent vu des affaires bâclées dans ce genre d’endroit... Les magouilles n’arrivaient pas que dans les dramas. « Ne vous inquiétez pas, je l’ai repéré. Si besoin, je ferais appel à un agent de sécurité mais vu sa tête, il n’a pas dû apprécier son humiliation. Je ne sais pas s’il remettra de sitôt les pieds ici » Est-ce que ça allait l’aider à se remettre en question ? Haneul en doutait. « Si je dis que oui, est-ce que j’aurais le plaisir de vous voir régulièrement dans les parages pour me donner un coup de main ? » Elle aurait préféré savoir se défendre mais ça n’était pas dans ses compétences. « Je vois beaucoup de choses qui me dégoutent mais le plus dur reste de ne rien pouvoir faire car beaucoup de choses se passent dans l’ombre. » Elle faisait de son mieux pour observer les verres posés à son bar pour ne rien voir s’y glisser mais elle ne pouvait pas tout voir. Et sa concentration s’évanouissait toujours progressivement. « Et sinon, on s’habitue aux commentaires déplacés mais au moins, pour ma part, je suis protégée derrière mon bar » Elle ne précisa pas qu’on avait déjà voulu la frapper malgré cette barrière. « Je vends du rêve, n’est-ce pas ? » Et pourtant, elle adorait travailler ici... «Alors, ce jus vous suffit ? » Cette situation et ce choix de boisson lui rappelait sa rencontre avec Kuan Ti et, elle se demanda si ça ne la rendait pas davantage curieuse.

vmicorum.
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : nuitdhiverasa ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 806
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Jeu 6 Jan - 15:57
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
C'était vraiment répugnant, et désagréable. Jamais tranquilles. Jamais posées. Impossible de respirer, pour vous. Et certains n'osaient pas comprendre. Et certains ne voulaient pas comprendre. Et certains se réveillaient trop tard. C'était toute la société qu'il fallait revoir – ce n'était pas aux femmes de se protéger mais aux hommes de s'éduquer. A certaines femmes aussi, oui, certes. En attendant, tu continuerais ainsi. Tant pis pour les problèmes tu refusais de te faire marcher sur les pieds, tu refaisais de ne rien dire, de ne rien faire, surtout pas quand on te manquait de respect de la sortie. « Je suis sûre », dis-tu en riant quelque peu avant de retrouver le sourire, lui faisant un signe de la main pour dire que tu lui offrais, ce verre dont elle parlait. « Merci », soufflas-tu, la moue contentée. Tu aimais tellement les jus de fruits, tu trouvais ça rafraîchissant, surtout après avoir dansé – surtout après avoir montré à cet homme à quel point il pouvait être souple. « Non pas du tout », admis-tu, le rire à présent contre les lèvres, la sincérité dans le regard mais aussi une fine brillance. « Ce serait même flatteur, honnêtement », ajoutas-tu, l'index levé et l'esquisse grande. En plus de ça, elle était belle femme. C'était encore plus flatteur. Tu préférais aussi cette façon de faire. Dans la discrétion. De manière délicate, déguisée mais totalement dévoilée. T'aimais pas le côté lourd de certains hommes. Leur côté insistant. Non restait non, de toute manière. Si t'étais pas intéressée aujourd'hui tu ne le seras pas demain non plus. Tu répondis à son clin d'oeil en lui en envoyant un en retour, la tête basculant sur le côté, amusée. « La prochaine fois qu'on m'embête, je laisserai l'idée planer que la belle barmaid a déjà mon cœur », quelle poète tu étais. Tu plissas le nez, amusée mais aussi ravie de pouvoir discuter ainsi sans que ce soit trop lourd, trop fort, trop embêtant, trop insistant. « Avec plaisir, en tout cas », tu savais pas si c'était la bonne chose à répondre mais t'étais contente d'avoir pu lui offrir satisfaction. Tu fis même une brève révérence. « Je pense que nous sommes plusieurs à le partager », mais sans doute peu à le mettre en pratique ? Tu ne jugeais pas, en soit. Un sourire reconnaissant aux lèvres, ta frimousse se fit plus douce, plus posée. « Merci », dis-tu simplement. « Est-ce que ça veut dire que vous me regardiez depuis un moment ? », t'amusas-tu à la taquiner, agitant l'index dans un rire un peu trop bruyant. Mimant un air songeur, tu te pinças les lèvres, les pupilles ne la quittant. « Etant donné que c'est mon rêve... ce serait dur de refuser une proposition si alléchante », tu te mordis la lèvre inférieure, retenant un autre rire. « Je reviendrai aussi souvent que possible », pour péter des rotules ? Tu viendrais tous les soirs, même. Optant pour un air un peu plus sérieux, tu l'écoutas, avalant une gorgée de ton jus. « Malheureusement oui », soufflas-tu, jetant un bref regard vers la foule. « Pas grand monde remarque, généralement. Trop de monde, trop d'alcool. Toutes les excuses restent bonnes, en quelque sorte », tu bougeas un peu les épaules. « On ne peut pas tout toujours agir cependant. Même si on voudrait. Parfois... parfois on ne peut pas », avouas-tu lentement dans une petite esquisse attristée. Tu tentais d'intervenir dès que tu le pouvais mais tu pouvais pas être partout. Tu n'étais pas une super-héroïne, t'avais pas de super pouvoirs. Te pinçant les lèvres, tu étudias un instant le bar, tes doigts agrippant le bois pour vérifier sa solidité. « Costaud », commentas-tu. « Si ça vous plaît de travailler ici... je ne vois pas où est le problème », tu fronças un peu les sourcils. « Aucun environnement n'est vraiment bon. Je suis professeure, c'est pas pour autant que je n'ai pas de commentaires déplacés ou des regards appuyés », tu fronças le nez, pas du tout contente de l'avouer. « Les élèves sont... parfois cons », autant dire les choses hein. « La jeunesse n'excuse pas forcément tout et j'essaie de leur expliquer », tu pointas derrière toi. « Pas comme ça par contre », ça c'étaient les cas extrêmes. « Ce jus me suffit parfaitement. En plus la compagnie est merveilleuse, que demander de plus ? », tu lui lanças un clin d'œil avant de prendre une nouvelle gorgée. « Bang Yura », te présentas-tu dans un sourire un brin crispé. « Si jamais vous voulez savoir qui appeler la prochaine fois », confias-tu dans un sourire complice, mimant un petit coup de poing dans le vide avant de rire. « Ca ne vous dérange pas si je reste un peu là ? », lui demandas-tu. Tu ne voulais pas la déranger pendant son travail. « Promis je serai sage », soufflas-tu comme une gamine qui préparait une bêtise avant de t'installer un peu mieux. « Vous travaillez ici depuis longtemps ? »
vmicorum.

________________________________

sometimes the truth hurts more than lies.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : unravelgraph
Messages : 89
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593-choi-ha-neul#1005365http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Mar 18 Jan - 15:43
Citer EditerSupprimer


Encore une soirée à voir des femmes se faire aborder lourdement et à se demander ce qu’il se passe loin des regards… Haneul avait beau travailler dans ce milieu depuis plusieurs années, ça ne l’empêchait pas de s’inquiéter et de se demander ce qu’il se passait dans les recoins du club. Elle avait été cliente avant même de travailler derrière un bar et elle savait que des personnes mal intentionnées trainaient dans les parages. C’était une réalité difficile à accepter alors quand elle voyait une femme se défendre et mettre une raclée à un pauvre type, elle se délectait sans état d’âme de la scène. Elle félicita même la demoiselle, ayant aimé intervenir de cette manière, elle aussi. A l’inverse, elle participait certainement, sans le vouloir, au malheur des autres. « J’aime ce que j’entends » Haneul était de bonne humeur et ce n’était pas seulement l’alcool qui ressortait ce côté plus accessible de sa personnalité, c’était la situation en elle-même et la personne en face. La jeune femme lui plaisait même si elle ne connaissait rien d’elle mais, la première impression avait été bonne alors autant rester sur ça pour le moment. « Oh, j’espère que je serais présente pour entendre ça et surtout, pour voir la réaction de la personne » Un rire accompagna sa phrase alors qu’elle observait avec intérêt la jeune femme, appréciant le personnage. Elle n’en croisait pas souvent, des femmes comme ça alors Haneul appréciait davantage leur échange. « Beaucoup trop à le partager » Une bien triste réalité... « Oh ? » Amusée, Haneul fit semblant d’être prise sur le fait et de s’en vouloir mais elle ne joua pas longtemps la comédie, riant doucement : « J’ai été attrapée ! J’avoue que oui, je vous avais repéré un peu plus tôt, c’est comme ça que j’ai pu voir la scène en direct. » Son radar avait bien fonctionné. « Je serais ravie de vous revoir dans ce cas » Elle sentit un regard curieux posé sur son dos et en jetant un coup d’œil derrière elle, elle comprit que son collègue la regardait avec un air surpris. Certainement parce qu’elle n’avait pas pour habitude de plaisanter et bavarder ainsi avec une inconnue. Se sentant un peu rappelée à l’ordre au passage, elle servit à boire à un client tout en continuant de converser avec la jeune femme : « C’est sûr, le vouloir ne suffit pas pour agir, malheureusement » Son ton fut quelque peu monotone, la réalité pesant sur sa conscience. Elle aurait aimé pouvoir agir davantage mais elle-même ne pouvait pas agir telle comme elle le souhaitait. Combien de fois s’était-elle attirée les foudres d’un client alors qu’elle était incapable de se défendre ? Elle s’était déjà interposée par le passé, plusieurs fois, mais elle terminait toujours immobile lorsque la situation échappait à son contrôle, la violence la pétrifiant. Souvenir d’un passé douloureux. « Il y a du positif aussi » Même si ce positif détruisait sa vie au passage. « Je n’ose pas imaginer les commentaires. » Un frisson lui parcourut l’échine à cette pensée, sachant que les critiques existaient peu importe la profession. Au café aussi, elle était confrontée à des commentaires désobligeants et sexistes. « Vous enseignez où ? » Il était rare qu’elle se montre curieuse mais ce soir-là, elle l’était tout particulièrement. « Je n’ai jamais croisé autant de mecs immatures que depuis que je suis entrée à l’université. C’est un calvaire alors, je compatis » Elle avait beau être plus âgée que ses camarades de classe, ce n’était pas suffisant pour expliquer l’écart de maturité avec certains. Elle n’avait pas grandi de la même façon, alors peut-être ne pouvait-elle pas comprendre, mais il y avait des limites et certaines personnes semblaient déconnectées de la réalité. « Vous auriez des soucis à mon avis avec cette méthode, dommage » Pas très conseillé auprès d’élèves. « Vous me charmez » Se servant à son tour à boire, elle but une gorgée pour accompagner la demoiselle. « C’est toujours mieux de savoir le prénom de son héroïne du soir » Elle lui offrit un sourire, se surprenant elle-même d’être si ouverte à la conversation mais le feeling passait bien. « Choi Ha Neul » Elle se présenta à son tour, toujours avec un petit sourire au coin des lèvres. « Bien sûr, vous pouvez restée ici jusqu’à la fermeture, si vous voulez. C’est votre décision » Elle était cliente et elle était toujours en train de déguster sa boisson alors elle avait tout autant le droit de rester poser là que ce pauvre type à quelques mètres qui la regardait de la tête au pied depuis qu’elle était arrivée. « Entendre ça m’inquiète plus que ça ne me rassure, étrangement » Elle répondit à un collègue qui passa derrière elle pour lui demander un service avant de se tourner de nouveau vers Yura. « Dans ce bar, ça fait déjà plusieurs mois. Assez pour avoir pris mes marques et rester, en tout cas » Elle ne restait pas si elle ne se sentait pas à l’aise ou si l’ambiance se détériorait trop. Elle n’avait pas besoin de plus que se trouver derrière un bar pour travailler alors s’il fallait changer, elle changeait. « Vous êtes déjà venue ici ou c’est la première fois ? »

vmicorum.

________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. ▵ endlesslove.
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : nuitdhiverasa ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 806
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Jeu 24 Fév - 21:15
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
« Je ferai en sorte que vous le soyez », lui répondis-tu, lui offrant un clin d’œil et un sourire malicieux. « Ce n'est pas drôle, sinon », si elle ne pouvait pas voir la réaction d'elle-même. T'étais gentille, et généreuse, tu le ferai en sa présence. Et tu étais réellement capable de le faire, en plus. Tu ne trouvais pas ça gênant ou dérangeant. A condition que la personne en face te donne son accord sinon tout ça ne rimait à rien et ne ferait que l'embarrasser. Ce n'était pas ton but. Les lèvres finement pincées, tu te contentas de hocher le visage dans une fine grimace, trouvant la réalité bien trop triste. Bien trop douloureuse, aussi, dans un absolu. Tu songeais qu'il était préférable de se détendre et d'oublier le reste. De passer un bon moment sans penser à ces gestes déplacés. Tu auras malheureusement tout le temps de t'y consacrer durant ta prochaine soirée, t'en étais sûre. Tu préférais alors plaisanter avec elle. « J'ai l’œil attention », tu secouas un peu le visage, l'esquisse amusée. « Ah oui ? J'ai attiré votre regard depuis tellement longtemps ? », osas-tu demander, mimant un petit air innocent avant de retrousser le nez, contentée et amusée, joueuse et satisfaite. Charmeuse aussi, peut-être. « Je reviendrai alors », promis-tu d'un mouvement du visage, les prunelles suivant les mouvements de la barmaid, observant son collègue, lui offrant une grimace en guise de réponse quelconque, agitant la main comme pour lui demander d'aller ailleurs. Pas sûre qu'il l'ait vu. « Malheureusement », soupiras-tu. L'on voulait toujours beaucoup de choses – mais cela ne suffisait pas pour les avoir. Pas vrai ? C'était triste mais c'était ainsi et pour les avoir il fallait travailler, se battre, avancer. Tu lui offris un sourire amusé, haussant un peu les épaules. Ce n'était pas forcément le positif que tu préférais mais chacune sa façon de voir, tu supposais. « Il ne vaut mieux pas les imaginer alors », déclaras-tu dans un rire léger, balançant les épaules, agitant faiblement tes cheveux d'une main comme pour dire que tu balayais tout ça d'un geste. T'essayais de ne pas y prêter attention, bien que tu te permettais de recadrer si tu entendais un peu trop de choses ou si tu sentais le regard trop insistant. « A la Yonsei », répondis-tu, avant de hocher le visage. « Les étudiants ne sont pas les pires. Immatures, oui, cons oui mais les pires, non », d'après ton point de vue. « Les étudiants... on peut encore les aider un peu. Les forger doucement. A côté de ça il y a les déchets à qui on ne peut plus rien inculquer », tu saluas d'un signe de la main ton voisin de bar. « Comme lui », ajoutas-tu dans un sourire innocent, sachant pertinemment qu'il était trop ivre pour comprendre quoi que ce soit. « Beaucoup », commentas-tu et tu voulais t'éviter des ennuis et garder ton boulot. « Est-ce que ça fonctionne ? », lui demandas-tu, le sourire large, mutin, le regard pétillant. « Héroïne ? », tu ris un peu, secouant le visage. « Enchantée », soufflas-tu, buvant une gorgée de ton verre. Tu gardas le sourire aux lèvres, la remerciant simplement d'un geste du visage avant de rire à ses propos suivants. Tu levas les mains, innocente. « Je ne casserai rien », tu parlais d'objets, pas de genoux. Les genoux, tu pouvais pas promettre. « Vous n'avez pas envie de changer ? Ou ça vous convient ? Le rythme de travail doit être éprouvant... non ? », tu penchas un peu le visage, intriguée. « Vous êtes étudiante en plus, de ce que j'ai compris. Ca doit être délicat de jongler entre les deux », mais elle y arrivait et tu ne pouvais qu'admirer la volonté. « Je suis déjà venue », tu observas un instant la salle. « Mais ça faisait un petit moment. Ca doit être pour ça qu'on ne s'était pas encore croisées », supposas-tu d'un léger mouvement d'épaules. « Je n'aurais pas pu oublier votre visage », fredonnas-tu doucement, le sourire malicieux. « Ou alors on s'est simplement loupées. Ca arrive aussi », tu haussas une nouvelle fois les épaules, le sourire fin, avalant le reste de ton verre. « Je pourrais en avoir un autre ? », la questionnas-tu doucement, lui tendant le verre vide. Tes prunelles se levèrent, voyageant un moment, et ton sourcil se leva. « Tu as un souci ? Je peux t'aider peut-être ? », demandas-tu dans un air presque trop doux vers un autre employé du bar. Tu fronças un peu les sourcils, fixant le vide qu'il avait laissé, ton attention retournant vers Haneul, le sourire large. « Je ne sais pas s'il me fixait moi, la personne à côté ou celle dernière cela dit... », avouas-tu, le nez plissé. Tu ne savais pas non plus s'il venait encore surveiller la barmaid. Tu l'avais à l’œil et tu lui fis comprendre quand tu croisas à nouveau son regard, tes doigts allant de son regard à sa personne. « Vous étudiez quoi ? »
vmicorum.

________________________________

sometimes the truth hurts more than lies.
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : unravelgraph
Messages : 89
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593-choi-ha-neul#1005365http://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Mer 6 Avr - 17:22
Citer EditerSupprimer


« Dans ce cas, j’ai hâte que ce moment arrive  » Répondit Haneul avec un sourire complice, se doutant que ce moment pouvait vite arriver puisque la belle inconnue devait malheureusement se faire accoster un peu trop souvent… Haneul aurait préféré que cette situation n’arrive pas car fréquemment certaines personnes continuaient d’insister alors que la réponse était évidente depuis le début. Travailler dans un bar ne lui permettait pas d’être rassurée puisqu’elle était souvent aux premières loges sans être directement concernée. Il y avait beaucoup de choses qu’elle aurait préféré ne pas voir ou ne pas comprendre mais le monde était dangereux et trop souvent, elle se sentait impuissante. « Mon regard est attiré par les belles choses, je n’y peux rien » Haneul n’était pas en train de revoir sa sexualité, elle aimait simplement plaisanter de cette manière, le doux rire accompagnant sa réponse l’attestant. « J’ai dû boire un verre de trop, voilà que je commence à me comporter comme plus de la moitié des types présents ici » Est-ce qu’elle regrettait sa réponse ? Absolument pas, elle n’avait jamais eu de mal à flirter même pour plaisanter et sans la moindre attention derrière la tête. « Plus sérieusement, il m’arrive d’observer de là où je me trouve, on sait jamais. » Elle ne pouvait peut-être pas intervenir à chaque fois mais elle pouvait parfois aider, ne serait-ce qu’en prévenant un vigile ou autre lorsque quelqu’un semblait en mauvaise posture. « Vous pouvez choisir la réponse que vous souhaitez » Ajouta la barmaid avec un clin d’œil avant de servir un client qui se trouvait près d’elles et qui semblait déstabilisé par la conversation qu’il devait plus ou moins entendre. Cela amusa davantage Haneul qui oublia aussitôt le regard lancé par un collègue.

Haneul avait pour l’habitude d’échanger quelques mots avec des clients mais ça ne durait jamais longtemps lorsqu’elle ne connaissait pas le visage qu’elle avait devant elle. Avec la jeune femme, ça ne la dérangeait pourtant pas. Haneul était de bonne humeur et Yura avait une personnalité qui lui plaisait beaucoup. « Oh ! J’étudie au même endroit ! » Elle ne savait pas quoi faire de cette information, elle ne savait même pas pourquoi elle avait relevé l’information avec entrain mais la surprise lui était plaisante. « Vu de cette façon, je ne peux qu’approuver » Elle faisait sens et un rictus étira les lèvres de Haneul alors qu’elle jetait un œil sur l’individu ciblé par Yura. Elle validait d’autant plus que ce n’était pas la première fois qu’elle voyait cet homme dans les parages, dans un tel état. Un soupir passe entre ses lèvres, pouvait-elle se permettre de juger ces gens-là, au fond ?

« Héroïne » Haneul confirma, toujours le sourire aux lèvres. « De même » Elle était heureuse de mettre un nom sur le visage qui lui avait fait si bonne impression. « Parfait, je compte sur vous » Elle n’avait pas autant ri derrière son bar depuis longtemps ; la plupart du temps elle riait des clients qui l’importunait et ça n’avait pas la même saveur. « C’est éprouvant mais je n’ai pas envie de changer pour le moment » Sa réponse était courte, ce n’était pas un sujet qui la mettait à l’aise. Au contraire, ça lui rappelait à quel point elle restait dépendante de ses vieux démons et que malgré la recherche d’une vie stable, elle n’arrivait pas à remonter la pente. Elle avait besoin de se cacher derrière son bar et de se mélanger à d’autres personnes se laissant aller au rythme de plusieurs verres. « Je ne dirais pas que c’est facile mais je m’en sors bien » C’était un mensonge mais elle n’avait pas envie d’étaler tous ces échecs. Elle arrivait à suivre ses études plus ou moins bien mais sa santé prenait chaque jour des coups supplémentaires. « Ça doit être ça ou alors j’ai été une mauvaise observatrice par le passé » Des visages elle en voyait souvent mais, elle ne se souvenait pas d’avoir croisé celui-ci.
« Bien sûr ! » Ha Neul ne fit pas attendre la belle puisqu’elle lui servit un autre verre aussitôt, prenant sur elle pour éviter de se servir une nouvelle boisson. Elle sentit de nouveau la présence d’un collègue mais elle ne savait pas quoi en penser, tentant de faire son travail même si elle s’autorisait un moment « détente » en papotant avec la jolie Yura. « Que s’est-il passé ? » Elle demanda lorsqu’elle comprit que son dit collègue avait enfin remis de la distance. « Oh, surement les trois, le connaissant » Si elle était là pour l’alcool et pour se sentir « dans son élément », son collègue semblait davantage là pour draguer. Elle n’avait rien contre mais il n’était pas toujours subtil et sa lourdeur épuisante. « Ou alors il en a après moi, ça m’étonnerait pas non plus » Elle avait beau l’ignorer, elle n’était pas aveugle. « Le journalisme » Elle répondiat toujours ça avec une certaine fierté même s elle se demandait si elle allait y parvenir. « Je ne vous ai même pas demandé ce que vous enseigner… » Elle réalisa avant de reprendre la parole, amusée : « Ne me dites pas un sport de combat ? » Pouvait-elle s’inscrire ?

vmicorum.

________________________________

Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Ce n'est pas grave, on est fait l'un pour l'autre, notre fin nous réunira. ▵ endlesslove.
Bang Yura
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Bang Yura
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : nuitdhiverasa ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 806
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1026906http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#997477
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Sam 11 Juin - 21:56
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
Dans un sourire tu confirmas que tu avais hâte aussi même si dans l'absolu tu préférais tout de même ta tranquillité. Faire ta vie calmement quand tu venais t'amuser et décompresser. Pas possible, apparemment. Triste monde – triste réalité. « Me voilà flattée », lâchas-tu dans une esquisse malicieuse, le regard amusé et pétillant. « Donc vous êtes attirée par votre miroir tous les matins ? », rétorquas-tu, le menton relevé, fière de toi, le sourire fin. Tu lui offris un clin d'œil pour décorer tes paroles. « Non ça reste mignon. C'est pas désagréable, ni lourd. Il y a toujours une façon de dire les choses. Une façon de regarder les gens, aussi », elle te regardait pas comme un bout de viande qui s'agitait d'un côté et de l'autre. Puis ça restait calme, elle n'était pas lourde, insistance voire vulgaire ou irrespectueuse. Tu hochas doucement le visage, comprenant le « on sait jamais ». Un rire dans la gorge, tu penchas un peu le visage, le sourire mutin. La réponse que tu souhaitais ? Tu ris encore une fois, secouant le visage, amusée et bien moins agacée que tout à l'heure. Tu te sentais même mieux ici à discuter avec elle que sur la piste de danse. Tu comptais tout de même y retourner plus tard.

« On se recroisera peut-être là-bas alors. Vous étudiez dans quel domaine ? », la questionnas-tu, intriguée avant de froncer le nez. « C'est bien triste par contre », une conclusion vraie mais bien maussade tout de même. Cela en disait beaucoup sur les « déchets » que tu avais malheureusement croisés. Tu aimerais ne plus en voir mais... ils étaient toujours là. Comme s'ils attendaient que quelqu'un passe et qu'ils puissent jeter leur dévolu sur la victime. Ca te dégoûtait. « C'est gentil mais j'en dirais pas tant », tu agitas un peu les mains dans un rire léger. Héroïne – t'étais pas sûre de réellement mériter ce statut là. Un sourire aux lèvres, tu te contentas de l'observer, satisfaite de la rencontre, de la soirée, qui prenait une meilleure tournure. « Le temps que vous arrivez à trouver votre compte », supposas-tu dans un air songeur, haussant les épaules. Si elle arrivait à caser son temps, à jongler aisément entre travail et études, t'étais personne pour juger ou conseiller. « Il y a tellement de monde que c'est difficile de retenir chaque visage », admis-tu dans un rire discret, la gratifiant d'un sourire après lui avoir demandé d'être servie à nouveau. Ton attention fut cependant poussée vers ce collègue qui la fixait. C'était vraiment dérangeant, elle travaillait, que voulait-il de plus ? Une rencontre avec ton pied ? « Hm ? Je sais pas, il regardait bizarre », tu fronças les sourcils, mécontente. « Les trois ? Carrément... », que tu soufflas, le sourcil levé avant de secouer le visage, totalement dépassée. Tu retins un soupir. « Pour surveiller ? Et qui le surveille ? », que tu questionnas. Tu te portais volontaire pour aller lui tirer l'oreille, si jamais. « C'est intéressant ça, mais difficile aussi non ? », tu penchas un peu le visage sur le côté. Tu ouvris la bouche pour répondre avant de cligner des paupières dans un air penaud. Ton rire roula bruyamment dans ta gorge, ta main se calant contre tes lèvres pour tenter d'atténuer le bruit. « Je donne cette vibe ? », demandas-tu, amusée. « Professeure de danse... Je sais, le fait que je frappe un peu tout le monde porte à confusion », admis-tu dans un rire. « Mais je pratique un peu les sports de combat. Enfin la boxe, un peu », tu bougeas un peu les épaules, les lèvres poussées en avant. « Vous faîtes du sport ? Ca vous dit de tester la boxe ? C'est un bon moyen pour se défouler », vendais-tu la chose ? Peut-être. « On peut se tutoyer d'ailleurs ? », tu fronças un peu les sourcils, souhaitant trouver une conversation encore plus légère. « D'ailleurs la porte de mes cours est ouverte, si jamais... », proposas-tu innocemment.
vmicorum.

________________________________

sometimes the truth hurts more than lies.
Contenu sponsorisé
 
Re: i can't stop me ((ha neul)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas