sombre
Le Deal du moment : -41%
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
Voir le deal
99.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul

i can't stop me ((ha neul))

Bang Yura
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Bang Yura
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : hirai momo ((twice))
Crédits : a-child-ish ((ava))
Messages : 1004
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25072-bang-yura-runaway#997043http://www.shaketheworld.net/t25101p10-bang-yura#1039856http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038786
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Sam 1 Oct - 16:59
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
« Merci », susurras-tu dans un sourire mutin, la frimousse fière avant de froncer le nez, amusée. Ton rire vint se mêler au sien, appréciant le moment plus que tu n'avais apprécié toute la soirée jusque là. La compagnie était agréable, et bien douce. La paume sur le cœur, tu mimas un air presque choqué, riant une nouvelle fois. « J'espère qu'il n'en loupera pas trop non plus », tu lui offris un clin d’œil complice et satisfait, l'amusement brillant encore dans les pupilles. Tu flirtais sans le faire, te prêtant au jeu, le trouvant bien sympathique et amusant. La jeune femme semblait bien prendre la chose mais aussi savait y répondre. « Je le suis alors », te voilà bien rassurée. Tu lui souris, contentée, complice, la frimousse détendue. C'était beaucoup plus agréable de passer un instant ainsi qu'entourée de vautours prêt à te sauter dessus. Au moins là tu savourais. Tu profitais. Tu t'amusais. Bref tu vivais sans te soucier du reste, de paroles mal interprétées ou de regards mal placés. Ha Neul devait le savoir. Elle les connaissait aussi sans doute, ces regards – ces regards dégoûtants.

« Classe », que tu soufflas, la frimousse admirative. Ce n'était sans doute pas quelque chose que tu aurais pu faire. Ou quelque chose à quoi tu aurais songé comme choix de carrière. C'était intéressant cependant. Même si parfois découvrir la vérité n'avait pas que du bon, t'en savais quelque chose. « J'accepte le compliment alors. Pour ce soir uniquement », remise spéciale rien que pour elle. Tu gardas le sourire aux lèvres même si tu te sentais pas héroïne. Tu essayais juste de t'en sortir. Triste à dire mais bien vrai. Et pour ça t'avais pas le choix que de faire fonctionner tes genoux. « Il doit sacrément bien loucher alors... », marmonnas-tu, songeuse, les pupilles vagabondes. Ca devenait gênant, qu'il fixe autant. Haussant les épaules, tu te dévouais alors pour le surveiller, plissant les yeux pour accentuer ton rôle. « Il faut s'y intéresser. En soit c'est un peu comme tout », comme quand tu parlais de la danse, par exemple. Ca ne pouvait pas plaire à tout le monde ou inspirer tout le monde. « C'est vrai que ça aurait été amusant. Et ça aurait pu être plausible », mais non, t'étais professeure de danse. Tu fronças le nez, amusée, bougeant un peu les épaules. « A ça de la vérité », et tu montras un espace entre ton index et ton pouce. « Ca défoule pas mal. Ca permet d'extérioriser pas mal de choses mais aussi ça se montre utile dans les cas d'urgence », tu bougeas un peu les épaules, les sourcils faiblement froncés. « Bien que je n'aime pas la violence, je le fais surtout pour extérioriser », un trop plein d'énergie ? Non. Mais parfois des pensées et des questions sombres. « Je pense aussi », tu ris quelque peu, heureuse de voir qu'elle suivait. Tu hochas le visage. « J'enseigne pour tout le monde à condition qu'on ait envie d'apprendre », répondis-tu honnêtement. « La porte de ma salle de danse est ouverte. Si on a envie d'apprendre, de comprendre ou même de tester, je suis là », tu souris doucement, le regard pétillant. Tu pouvais paraître stricte et rude mais tu tentais d'être plutôt accessible comme professeure. Tu savais mettre des limites mais tu n'en imposais pas des masses non plus. Tu visais le juste milieu. Enfin, tu essayais. « Le plus important dans la danse, c'est la motivation. Et la rigueur bien sûr », dis-tu après réflexion, les pupilles levées vers le plafond. « Un peu comme pour le reste, en fait », ajoutas-tu dans un rire léger. « On peut commencer par quelque chose de simple, et faire petit à petit. T'es pas obligée de venir tout le temps non plus. Comme je disais, la porte de ma salle est ouverte », alors elle pouvait venir dès que l'envie lui prenait. Et tu pourrais lui apprendre ce qu'elle voulait et lui apprendre quelque chose qui pourrait lui convenir. « Tu danses un peu ici généralement ? Enfin ici ou ailleurs », en boîte quoi. « Tu finis à quelle heure ? », est-ce que les deux questions étaient reliées ? Vu le sourire mutin que tu portais aux lèvres, oui. Tu désignas la piste d'un signe de la tête, agitant les épaules en rythme, l'invitant en silence à t'y accompagner. « Si ça te tente », tu ne forçais pas si elle ne voulait pas.
vmicorum.

________________________________

i found love where

it wasn't supposed to be
ANAPHORE
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 135
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: i can't stop me ((ha neul)) | Lun 5 Déc - 12:43
Citer EditerSupprimer


De bonnes rencontres en soirée, Haneul avait eu maintes occasions d’en faire mais elles restaient moins nombreuses que les mauvaises. Chaque soir avait son lot de commentaires désobligeants, sexistes ou de regards désagréables. Etre une femme et baigner autour de l’alcool n’avait rien de magique même si Haneul ne se voyait nul part ailleurs. Elle acceptait de subir les inconvénients de son métier car elle restait “dans son élément”. Elle savait qu’il s'agissait d’un moyen de rester coincée dans ses problèmes et de fuir mais, elle ne pouvait pas encore décrocher. La musique avait beau être assourdissante et lui ruiner les tympans, elle pouvait ainsi ignorer certaines pensées. Elle pouvait se perdre dans la foule en mouvement, les inquiétudes s'affichant avec ses propres gestes ; les yeux fermés, l’esprit ailleurs. Échanger avec une charmante demoiselle comme Yura aidait aussi à se vider la tête et à voir les choses plus sereinement. “Flirter” sans incidence avait un goût confortable « Je vais m’assurer de le préparer, j’ai encore besoin de lui » Il était préférable qu’il continue de battre.

Le sourire timide, la barmaid se contenta d’hocher la tête, satisfaite et mal à l’aise. Elle était dans une période de doutes. Elle aimait ce qu’elle étudiait mais l’avenir lui faisait tellement peur qu’elle n’arrivait pas à se situer. Dans sa vie personnelle comme professionnelle. Perdait-elle son temps ? Allait-elle y parvenir ? Allait-elle changer de route ? « J’ai l’impression qu’on me laisse tout passer ce soir, je me sens spéciale » Un petit rire accompagna ses propos, son visage respirant la bonne humeur. Elle ne se sentait pas toujours comme ça, derrière son bar. « Ah ça, il sait faire » Certains de ses collègues ne prenaient pas juste plaisir à servir des verres mais aimaient aussi faire la conversation avec certains clients. Ou flirter avec les collègues… « Je reste sur une petite victoire quand même alors » Le geste que Haneul avait pu apprécié ne venait pas de nul part. « Ca pourrait être amusant d’essayer » La coréenne commenta même si elle savait qu’elle n’en était sûrement pas apte. Elle aurait aimé, mais, elle partait défaitiste. « Oh la rigueur, mon éternel ennemi ». Un rire nerveux lui échappa malgré elle. Combien de fois avait-elle voulu se mettre un coup de pied aux fesses pour finalement baisser les bras ? Combien de fois avait-elle été déçue d’elle-même ? Trop souvent. Pourtant, la barmaid se sentait attirée par la proposition de la jeune femme, sans trp savoir ce que ça pouvait donner. Cette rencontre se déroulait si bien qu’elle était tentée de se bouger un peu. Un peu d’activité sportive n’aurait pas fait de mal à son corps fatigué. « Bien sûr, je finis souvent ma soirée au mieu de tout ces gens » Elle répondit en pointant du menton les silhouettes en mouvement. Généralement, après plusieurs verres, elle lâchait prise et se perdait dans ses propres mouvements.

Haneul n’avait pas eu besoin de précision., elle avait compris la proposition silencieuse de Yura. La tentation présente, Haneul connaissait déjà sa réponse. Elle jeta un coup d'œil derrière elle pour vérifier l’heure et un sourire complice étira ses lèvres. « Je te rejoins dans 20 minutes ? » Le temps de terminer son service, sans s’y attarder une seconde de plus. « En espérant ne pas faire pâle figure à côté d’une experte. » Ce n’était pas le genre de chose qui contrariait Haneul, elle voulait juste se vider la tête. Et en bonne compagnie, c’était mieux.« Un autre verre avant que je termine? »

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ I don't even know me ; roll me a blunt 'cause I wanna go home endlesslove.

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas