sombre
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul

bring the noize ((ha neul))

Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : siren charms ((sign))
Messages : 195
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p10-bak-dae-hyun#1030930http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
bring the noize ((ha neul)) | Ven 15 Oct - 10:16
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
Les sourcils haussés, l'air dérouté presque blasé, tu écoutais sans vraiment entendre. Tu sirotais ton verre tranquillement, glissant tes pupilles sur le sol piétinés devant toi, pensant à ton chien qui t'attendait chez toi et qui aurait été une bien meilleure compagnie que les personnes à ta droite. Celles qui venaient de se caler à tes côtés comme si tu faisais parti du groupe. Non, t'en faisais pas parti. Tu voulais pas en faire parti. Tu saluas l'un d'eux parce que t'étais poli et courtois et que tu saluais les gens qui te faisaient coucou même si tu les connaissais pas. C'était le minimum quand même, non ? Ce n'était pas parce que tu répondais que tu devenais subitement leur ami ? Tu ne voulais pas être leur ami. Tu ne l'étais pas. Pourtant ils faisaient comme si. Ils étaient agaçants. Tes prunelles se redressèrent vers leurs visages. Vers ces sourires hypocrites et ces rires forcés. Vers ces grimaces jalouses quand l'un ou l'une se vantait d'avoir réussi ou acquis quelque chose. C'était dingue tout de même. Pas de sympathie, pas d'empathie. Rien. Ils n'étaient pas heureux pour les autres, ils étaient déçus de ne pas avoir. Déçus de ne pas être. La convoitise. Comment pouvaient-ils se considérer comme des ami.e.s, alors, si leur seul but était de faire tomber l'autre ? D'être meilleur.e que l'autre ? Il n'y avait pas de compétition en amitié. Selon toi du moins. Tu soupiras bruyamment, te pinçant l'arrête du nez dans une moue de plus en plus gênée. Tu les trouvais vraiment ridicules et peut-être que tu devrais leur proposer de faire un tour au cirque. Pas comme spectateurs mais comme acteurs. Ils seraient doués, ils feraient de bons sketch. Tu levas les yeux au ciel, te décalant sans les informer, souriant au barman, commandant un autre verre. Voilà, sans ces personnes, tu pouvais passer une meilleure soirée. Sauf qu'on semblait te suivre, et tu décalas encore après avoir récupéré ton verre. On t'indiqua une table plus loin, et tu refusas d'un signe de la main. Non, tu voulais pas aller avec eux. Tu lanças un regard offusqué à celui qui te serra l'épaule, levant le sourcil en fixant sa main, attendant qu'il la décale. Tu laissas ton regard se perdre autour de toi avant qu'un large sourire ne vienne se poser sur ta bouche. Le pas pressé, tu retournas près du bar. « Mon amie est là », t'exclamas-tu joyeusement en désignant Ha Neul de manière peu discrète, les bras tendus. « Allez-y, je reste là », tu agitas la main leur faisant signe d'y aller tandis que tu prenais place sur un tabouret, t'accoudant directement pour fixer la jeune femme. « Salut, amie ! », lanças-tu joyeusement, la moue détendue désormais. « Tu me sauves la vie », murmuras-tu. « Cela dit c'est plutôt intéressant de voir les idiots dans leur état naturel », tu laissas tes pupilles glisser vers eux, offrant une grimace à celui qui te fit signe. « Ridicule », soupiras-tu, las, les phalanges massant ton front. « Le pire », repris-tu, te penchant vers elle comme pour confier un secret alors que tu parlais pas du tout moins fort. « C'est qu'ils m'apprécient pas. Aucun d'eux. Ils s'apprécient même pas entre eux... », tu secouas le visage, un autre soupir aux lèvres. « Tu vas bien sinon ? Tout se passe bien ce soir ? »

vmicorum.

________________________________

— what a skeletal wreck of man this is
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: bring the noize ((ha neul)) | Mar 9 Nov - 12:25
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
Une autre soirée à jouer avec le feu, les bouteilles glissant dans ses mains et lui donnant envie d’une nouvelle dose « d’énergie ». Rester en forme en se servant quelques verres, une récompense dangereuse mais enivrante. Le gout au bout des lèvres, le liquide coulant à toute vitesse et les effets se faisant ressentir. A force d’utiliser l’alcool pour se vider la tête, il était devenu plus facile de tenir la cadence… Ha Neul trouvait son réconfort derrière son bar, se disant que c’était le moyen de tenir le rythme ; mensonge rassurant...
Un nouveau verre se glissa dans sa main pour oublier cette nouvelle remise en question. Ce n’était pas le moment, elle devait continuer à servir même si ça devenait plus calme. Les gens s’amusaient sur la piste de danse alors qu’elle se contentait de bouger la tête en rythme en servant les quelques personnes autour d’elle. Elle avait beau savoir que ce monde était dangereux pour elle, elle s’y sentait bien. A l’aise. A sa place. Pourtant, elle ne voulait pas se sentir ainsi, elle ne voulait pas avoir l’impression d’être libre seulement lorsqu’elle avait son poison sous la main, sans être jugée. Les seuls qui pouvaient remarquer son problème n’étaient pas si différents d'elle ; elle n’était pas la seule à goûter la marchandise.

Alors qu’elle servait un nouveau verre, son regard se posa sur un visage familier. Le contact visuel suffit à attirer l’individu vers elle et Ha Neul se retrouva soudainement présentée comme « une amie ». Les sourcils légèrement froncés, elle se demandait pourquoi Dae Hyun lui accordait toute cette attention. Rapidement elle comprit ce qu’il se passait et un sourire légèrement mesquin apparut sur son visage : « Mon très cher ami » Elle lui lança dans un ton mielleux exagéré, faisant allusion aux hypocrites qui se pavanaient devant lui. Elle détestait ça, et éprouvait du respect pour Dae Hyun qui devait le supporter. A sa place, elle les aurait tous envoyé balader mais, personne n’aurait eu d’intérêts à la coller ainsi : « Tu crois qu’ils vont arriver à se débrouiller sans toi ? Les pauvres, ils doivent être démunis maintenant qu’ils ne peuvent plus te faire la cour » Attentive aux mots du jeune homme, un rire amer lui échappa, elle n’avait pas besoin de les connaitre pour ne pas les supporter. « Je ne sais pas comment tu fais » Elle commenta en faisant signe même si on avait rien à faire d’elle mais, c’était amusant de les perturber. « Certaines personnes n’ont rien de mieux à faire que… non, je vais rester polie. Disons qu’ils n’ont rien de mieux à faire et que ça les occupe de faire les clowns » Elle observa une nouvelle fois autour d’elle, s’assurant que son collègue gérait la situation le temps qu’elle discute avec le jeune homme. Elle avait bientôt terminé son service et maintenant qu’elle était tombée sur Dae Hyun, elle était impatiente de passer de l’autre côté du bar. « Ça va, tu arrives dans un moment un peu plus calme. Tu veux boire un truc ? Je te l’offre! Pour te féliciter d’avoir échappé à ton troupeau de groupies » Récompense méritée.

vmicorum.
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : siren charms ((sign))
Messages : 195
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p10-bak-dae-hyun#1030930http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: bring the noize ((ha neul)) | Mer 8 Déc - 10:47
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
Des rats. Des vipères. Des vautours.
T'avais plusieurs surnoms en tête pour ce genre de personnes. Pour ceux qui venaient juste grattaient et profitaient. Pour ceux qui venaient simplement te parler pour entendre ta langue fourcher afin d'aller le répéter. Afin de te faire chuter. Tomber. Pour t'écraser toujours un peu plus au sol. Tu les connaissais, les gens comme ça. Tu les reconnaissais. T'en avais rien à faire d'eux, de leur cercle, de leur argent. T'en avais rien à faire de ce qu'ils pensaient de toi ou de ce qu'ils voulaient savoir. Avoir. Ils n'auraient rien – ne seront rien. Tu ne parlais pas aux gens comme eux. A ceux qui s'intéressaient qu'à ton nom – ou ces zéros sur ton compte bancaire. Tu ne gagnerais rien à être avec eux. Que des faux semblants, de l'hypocrisie. Pas de sincère ou de réelle amitié. C'était pas ce que tu voulais. C'était pas ce dont tu avais besoin. Tu ne voulais pas de mensonges. Tu ne voulais pas qu'on t'apprécie juste pour ton nom – ton argent, ou celui de tes parents. Tu voulais être apprécié pour la personne que tu étais. Ni plus ni moins. Un peu comme tout le monde. Tu dérogeais pas à la règle, tu restais humain. Tu restais un gamin qui rêvait de grandes choses et d'un monde meilleur. Plissant un peu le nez aux mots de Ha Neul tu laissas ton regard traîner, contemplatif. « C'est vrai que je suis pas donné... », tu tournas le regard vers elle, l'espoir dans les pupilles, l'air un peu trop fier de ta blague, le rire menaçant de rouler dans ta gorge. « Oh ils arriveront à survivre », puis sinon tant pis. T'étais pas leur mère – ni leur père et encore moins leur ami. Ils faisaient ce qu'ils voulaient, et toi aussi. T'avais pas besoin d'eux en tout cas. Tu ris discrètement, agitant la main dans le vide. « Ils se la feront entre eux, ils sont doués pour ça. Lèche-bottes », maugréas-tu dans une grimace agacée, blasée, ne jetant même plus un regard vers ces personnes. Ca n'en valait pas la peine. « Comment je fais quoi ? », demandas-tu, les sourcils levés, confus, curieux. « La politesse te va extrêmement bien au teint jeune fille », commentas-tu dans un clin d’œil, l'esquisse amusée. « Tu peux utiliser un vocabulaire plus fleuri avec moi, t'en fais pas, je vais pas m'offusquer », tu ris quelque peu en haussant les épaules. « Non ils n'ont rien de mieux à faire », soupiras-tu dans un mouvement du visage, clairement blasé. Cette société était ridicule. Et cette élite qui se pensait au-dessus encore plus. « J'ai toujours le bon timing », signalas-tu, l'index levé, dans un sourire contenté. « Ah », tu clignas un peu des paupières avant de rire encore une fois. « Merci ? Je crois », tu basculas un peu le visage, l'une de tes mains passant dans tes cheveux comme si t'étais soudainement devenu une rock star. « Je devrais peut-être vendre mes autographes », qui en voudrait de ta signature franchement ?? « Je veux bien... un mojito ? », demandas-tu dans un sourire large. « Et je t'en offre un une fois que tu as fini ton service. Tu finis bientôt ? », la questionnas-tu, te dandinant quelque peu. « Ca se passe bien les cours ? Tu t'en sors ? », tes doigts pianotèrent sur le bar. « Photo du jour », articulas-tu ensuite, plaçant ton téléphone devant toi et vers ton amie où une photo de Mushu brillait sous ton regard attendri et fier.

vmicorum.

________________________________

— what a skeletal wreck of man this is
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: bring the noize ((ha neul)) | Lun 17 Jan - 14:56
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
Lorsqu’elle n’était occupée à déchiffrer les paroles des clients ou à les servir, Haneul se plaisait à observer les individus autour du bar ou accoudés à celui-ci. Elle pouvait y voir tant de comportements différents qu’elle avait parfois l’impression de regarder un documentaire sur les comportements humains dans un environnement aussi particulier que celui des boîtes de nuit. C’était à la fois intriguant, déstabilisant et épuisant. Elle en voyait des choses qu’elle aurait préféré ne jamais voir, des attitudes détestables mais malheureusement trop présentes dans ce genre d’ambiance, l’alcool amplifiant le pire. Un soupir passa entre ses lèvres lorsqu’elle repéra les vautours tournant autour de leur proie, Dae Hyun. Le jeune homme était toujours entouré et surement pas pour les bonnes raisons pour la plupart des personnes le collant aux baskets. Ça devait être épuisant... Haneul ne pouvait pas se mettre à sa place mais ça ne l’empêchait pas de compatir. Dire qu’elle s’était notamment méfiée de Dae Hyun à cause des fidèles qu’il trainait malgré lui. « Heureusement que tu ne t’es pas lancé dans l’humour, ta carrière aurait été de courte durée mon chou » La jeune femme était contente de le retrouver même si elle ne le montra pas de la même façon que les autres. Elle était trop fière pour ça, même si cette fierté n’avait aucun sens. « Je vois ça… tu n’arrives toujours pas à t’en débarrasser ? » Ou peut-être qu’il ne voulait pas s’en défaire complètement, il devait avoir ses avantages malgré tout… même si pour Haneul ça semblait surtout énervant. « Comment tu fais pour les supporter, pour supporter ce genre de numéro ? » Elle ajouta en haussant les épaules comme si elle avait réussi à résumer ce qu’elle pensait alors que ça devait être bien plus complexe que ça.

Un petit rire passa entre les lèvres de la jeune femme aux mots de Dae Hyun : « On a plutôt tendance à me dire que je ne parle pas assez bien pour une femme, ça fait plaisir d’entendre ça à la place » Même dans un milieu comme le sien, on arrivait à lui faire ce genre de reproche. Comme si un mot avait un autre sens dans la bouche d’une femme. « Prend ça pour un compliment, je suis généreuse ce soir » Elle lui envoya un clin d’œil avant de rire doucement en le voyant se comporter en starlette : « Vu les spécimens, ça devrait marcher. Tu ne cherches pas un agent d’ailleurs, ça pourrait m’intéresser » Autant profiter de l’occasion pour se faire des sous, même dans un scénario fictif. « Va pour un mojito, je te prépare ça ! » Avec le sourire, elle récupéra derrière elle les bouteilles nécessaires pour préparer la boisson du jeune homme. « Oh tu continues avec les mots doux, ça me plait » Il n’était pas difficile de la rendre heureuse en lui offrant un verre, même si ce n’était pas le premier de sa soirée. Levant les yeux vers une horloge, Haneul calcula rapidement le temps qu’il lui restait et un sourire satisfait égaya alors son visage : « Dans moins de 40 minutes, petit chanceux » Elle était la chanceuse dans l’histoire mais ce n’était qu’un détail. « Ne parle pas d’un sujet qui fâche, je suis en retard sur tous mes dossiers mais ça va le faire. Je m’en sors toujours… plus ou moins » Elle n’était pas aussi bien organisée qu’elle aurait dû mais le temps lui manquait. « Et toi, tu sauves toujours des vies ? » Elle était admirative des études du jeune homme même si elle préférait le taquiner. « Oh !!! » Si Haneul pouvait être avare en sourire ou en compliment, elle l’était beaucoup moins quand on lui montrait une adorable photo : elle ne résistait pas aux animaux et, sans surprise, son visage se transforma en voyant Mushu : « Il est adorable, comment il va ? Il est à croquer ! » Haneul était également attendrie par le regard fier lancé par Dae Hyun, l’amour pour son animal visible dans ses yeux.  « J’aurais préféré le voir lui plutôt que tes clowns »

vmicorum.
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : siren charms ((sign))
Messages : 195
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p10-bak-dae-hyun#1030930http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: bring the noize ((ha neul)) | Dim 13 Mar - 11:27
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
« Je suis super drôle, excuse-toi », non. T'étais pas drôle. Tu te pensais juste drôle Mais tu l'étais pas – mais ne disait-on pas l'important était d'y croire ? T'étais sûr que si Mushu en était capable, il rirait à tes blagues, lui ! Ton public le plus fidèle, le plus incroyable aussi et le plus mignon. Parce que c'était lui le plus mignon, il n'y avait aucun doute. « Je m'en débarrasse mais ils reviennent », tu haussas un peu les épaules. Des sangsues. Tu les voyais ainsi. Ou des vautours, ça fonctionnait aussi. Ils patientaient de te voir faiblir pour tout savoir, tout connaître et tout utiliser contre toi. Mais tu ne disais rien, tu ne montrais rien. Surtout pas à des personnes comme ça. « Je les supporte pas », tu haussas un peu les sourcils, surpris qu'elle puisse penser que tu les supportes. Tu ne les supportais pas. Ni de près, ni de loin. « Je leur fais toujours comprendre que je les aime pas mais... », tu basculas le visage sur le côté, songeur, pesant tes mots. « Quand t'es con t'es con », t'avais pas meilleure explication.

« Ca veut dire quoi exactement, bien parler pour une femme », demandas-tu sans vraiment, les lèvres poussées en avant dans un petit air bougon. « Tu parles comme tu veux », admis-tu finalement dans un mouvement d'épaules. Le temps qu'elle soit à l'aise... La frimousse étirée dans un air accompli, tu lui lanças un sourire, le compliment te rendant un peu plus heureux. « Je t'engage sur le champ », lanças-tu dans un rire, tendant la main comme pour sceller un contrat, une promesse – quelque chose. « Merci », le sourire fin aux lèvres, tu l'observas faire, te dandinant gentiment. « J'ai toujours les bons mots », t'avais toujours beaucoup de choses – la bêtise, surtout. Tu ris discrètement, haussant les épaules. C'était pour la détendre, la remercier de tous les efforts qu'elle faisait ici. Elle le méritait bien, aussi. Tu levas les paumes, innocent. « Tu vas y arriver. Puis si tu as besoin d'un peu plus de temps, tu peux toujours demander, non ? », tu levas le sourcil, incertain de ce que tu avançais malgré tout. « Je t'aurais bien proposé mon aide mais... », t'étais dans la médecine, pas dans le journalisme. « J'en sauve pas encore tout à fait pour le moment mais je m'en approche », tu lui offris un clin d’œil, le sourire satisfait, espérant que tes dernières années d'études passent vite. Que tu puisses exercer mais surtout prouver à ton père que tu avais raison. Un petit « Hehe » fier contre les lèvres, tu lui montras la photo de ton enfant à quatre pattes. « T'as vu. Il est trop mignon. Le plus mignon ! », relevas-tu d'un mouvement du visage. « Il va bien, il va bien. A croquer comme son maître n'est-ce pas », articulas-tu doucement, ton visage se penchant pour se caler contre ton écran, offrant des yeux de biche à la barmaid, le sourire large. T'étais mignon aussi hein ??? « C'est sûr que ça aurait été plus agréable », confirmas-tu dans un rire. « Tu pourras passer le voir si tu veux », proposas-tu. « Quand tu as fini ton service au pire ? On pourra faire sa promenade ensemble et tu pourras lui répéter à quel point il est beau, et doux, et fabuleux. Il adore les compliments », comme son maître, apparemment. Tu souris, satisfait, prenant une gorgée de ta boisson. « A la tienne », dis-tu dans un souffle contenté. « Ca te dit alors ? La promenade », tu avalas une autre gorgée. « Ca nous fera prendre l'air en plus. C'est mieux que d'étouffer ici. Pas qu'on étouffe vraiment mais t'as compris le principe »

vmicorum.

________________________________

— what a skeletal wreck of man this is
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: bring the noize ((ha neul)) | Dim 24 Avr - 16:11
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
« Oh, on n’apprécie pas les critiques, jeune homme ? » Il était trop tentant pour Haneul de taquiner Dae Hyun plutôt que de le conforter dans son égo même si en réalité, il arrivait facilement à la faire sourire. Ça n’avait pourtant pas été simple pour la jeune femme de s’ouvrir -comme c’était généralement le cas- mais à présent, elle arrivait à plaisanter avec le jeune homme et à s’ouvrir davantage à lui. Ça restait en surface sur certains aspects mais c’était le cas avec tout le monde. « Ils me paraissent encore plus pitoyables et je ne me faisais pas une bonne opinion d’eux pour commencer » Elle leva les yeux aux ciel en écoutant les paroles de de Dae Hyun, ne comprenant pas pourquoi ces personnes continuaient de le coller alors qu’il était honnête avec eux : « Certaines personnes ne veulent pas comprendre même quand on leur dit les choses clairement, courage pour t’en débarrasser un jour » Il méritait bien une consommation offerte par Haneul.

« Tu es chou » Elle répondit avec un sourire qui cachait un réel malaise. « Ce serait trop beau si c’était aussi simple, tu sais » La place de la femme dans leur société était à revoir et ça n’avançait pas assez vite au gout de la jeune femme. « Je parle comme je veux mais ça ne plait pas à tout le monde » Elle ne perdait pas son temps avec ces spécimens mais, ils étaient quand même présents. Trop présents. « Sors le contrat que je puisse signer avant qu’il ne soit trop tard ! » Son sourire ne quittait plus ses lèvres et ça lui faisait du bien de se détendre dans une ambiance parfois lourde : « Ne prend pas trop la grosse tête pour autant, je t’en prie. Je commence à t’apprécier » Toujours dans les taquineries mais c’était devenu simple avec Dae Hyun et Haneul appréciait cette dynamique. « Je vais m’en sortir » Elle répondit simplement, n’exprimant pas davantage ses pensées. Elle ne voulait pas demander du temps supplémentaire même si elle aurait eu besoin. Elle ne voulait pas être la seule à avoir du mal à tout gérer, elle ne voulait pas bénéficier d’une aide supplémentaire alors qu’elle se sentait déjà assez incompétente… Elle oubliait que demander de l’aide était parfois nécessaire ; on ne pouvait pas toujours se débrouiller seul mais elle avait trop peur de dépendre à nouveau d’autrui ; elle ne voulait plus faire cette erreur alors elle se renfermait sur elle-même. « Ça arrivera vite, docteur. Il te reste combien de temps pour être diplômé d’ailleurs ? » Elle demanda, curieuse.

« Je suis désolée de te dire qu’il est largement plus craquant que toi, mon chou » Ils étaient craquants tous les deux et le sourire qu’elle lui envoya devait la trahir. « Mais oui, je te l’accord… t’es plutôt mignon aussi » Elle avait succombé à son regard implorant, secouant la tête avec un sourire.
« C’est vrai, je pourrais ? » Ses yeux s’étaient soudainement éclairés, la proposition ayant fait son effet. Ça allait lui permettre d’éviter de boire davantage en restant ici après son service ou même de décuver un peu. « Tel maitre tel chien ! » Elle ajouta concernant les compliments mais elle savait déjà que compliments la boule de poils allait recevoir. « Ça me dit » Elle confirma, déjà impatiente de terminer le travail. « Pourquoi tu viens étouffer ici alors ? » Elle avait beau poser la question avec une pointe d’humour, elle se posait réellement la question. Même si elle-même avait parfois l’impression d’étouffer, cet endroit lui permettait pourtant de se sentir bien. Ou plutôt, lui permettait de se mentir à elle-même d’une manière efficace.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : siren charms ((sign))
Messages : 195
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p10-bak-dae-hyun#1030930http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: bring the noize ((ha neul)) | Ven 12 Aoû - 22:14
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
« Connais-tu quelqu'un qui les apprécie ? », rétorquas-tu dans un sourire mutin. Les critiques, t'en avais rien à faire dans le fond. Tu te connaissais, tu savais qui tu étais. Tu savais aussi d'où tu venais. Tu portais tes valeurs avec conviction et tant pis si ça ne plaisait pas. Tant pis si la personne que tu étais ne plaisait pas – on ne pouvait pas plaire à tout le monde. Tout le monde ne te plaisait pas non plus. Tu hochas le visage pour approuver les paroles de la jeune femme. C'était pitoyable, en effet. « C'est malheureux mais c'est comme ça. Même si je leur faisais un dessin ils comprendraient pas », tu mimas un faux air embêté, levant les épaules en toute innocence. Tu ne savais pas si tu pouvais vraiment t'en débarrasser pour le moment, mais un jour, peut-être.

Dodelinant de la tête, tu affichas un sourire radieux, papillonnant des cils telle une belle biche. T'étais chou, et tu portais ta main à ta joue comme si tu t'apprêtais à rougir sous le compliment. « La question est : est-ce qu'on en a vraiment quelque chose à faire ? », opinas-tu, le sourcil levé dans une petite grimace. « Est-ce que tu vis avec ces personnes-là ? Est-ce que tu vis pour ces personnes-là ? Ou pour toi », on s'en fichait pas mal, non, que ça leur plaise ou non. Ta façon de faire, de voir les choses, de vouloir les faire, ne plaisait pas à tout le monde – mais tu t'en fichais. Parce que c'était à toi que ça devait plaire. C'était à tes valeurs que ça devait correspondre. « Oui tiens le voilà », le contrat... un mouchoir. T'avais fait avec les moyens du bord. Tu ris à ta bêtise. « Et je sais que tu y arriveras », confirmas-tu d'un mouvement du visage, l'esquisse douce. T'avais pas peur pour elle, elle allait s'en sortir, elle allait réussir. Mais elle restait humaine, et si elle avait besoin de plus de temps, elle pouvait demander. Tu n'insistas pas, te contentant de l'observer en silence, avant de sourire une nouvelle fois. « Deux, dont l'année en cours », tu allais passer ta huitième, passer ta neuvième et tu t'en approcherais. « J'aurais encore quelques années à passer à l'hôpital, être interne et tout ça », et après... t'atteindrais ton but.

« Je suis même pas choqué. Ou outré ou même déçu parce que c'est totalement vrai il est beaucoup plus chou que moi », avouas-tu sans aucun souci le sourire large et fier, le regard pétillant. « Oh c'est gentil je vais rougir », articulas-tu dans un son amusé, secouant le visage. T'étais clairement pas plus mignon que lui. « Bien sûr. Je proposerais pas sinon », affirmas-tu, le sourire toujours présent sur la bouche. « Oui, on est beau, doux et fabuleux tous les deux, je l'admets », que tu plaisantas, la paume sur le cœur, faussement touché avant de pouffer discrètement. Satisfait, tu te contentas de sourire, heureux que la proposition soit acceptée. Tu haussas les épaules à sa question. « Pourquoi pas ? », répondis-tu bêtement. « On étouffe un peu partout. Ici, là-bas, ailleurs. On change d'endroit de temps en temps, pour voir un autre décor. On étouffe pas moins mais c'est juste la sensation », c'était bien philosophique venant de toi. « Je m'ennuyais, je voulais sortir », offris-tu ensuite dans un air malicieux. « Tu finis bientôt ? », demandas-tu, jetant un regard à ta montre. « Je vais t'attendre et ensuite on ira promener Mushu. T'es pas trop fatiguée cela dit hein ? On peut remettre ça à une autre fois si jamais tu veux rentrer et dormir », qu'elle ne se sente pas forcée, tu ne lui en voudrais pas si elle voulait retourner chez elle. « Surtout que le boulot doit être épuisant. Tu dois être fatiguée. Tu es fatiguée ? Ca ira pour marcher ? On peut vraiment remettre ça à plus tard, ça me dérange pas », assuras-tu.
vmicorum.

________________________________

— what a skeletal wreck of man this is
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: bring the noize ((ha neul)) | Dim 11 Sep - 20:09
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
« C’est sûr, les bonnes critiques sont bien prises – forcément- mais les moins bonnes… c’est rare Même si elle semblait avoir pris le temps de répondre posément, son sourire prouvait qu’elle était toujours d’humeur taquine avec le jeune homme. Haneul était à l’aise avec lui, il ne prenait pas la mouche comme d’autres pouvaient et ça la rassurait sur la personne qu’elle avait en face et qu’elle appréciait même si elle se plaignait de lui. « Débiles jusqu’au bout. Ou bien, ils s’en foutent de paraitre ignorants et continuent leur numéro tant qu’ils y trouvent leur compte » Daehyun continuait de se les coltiner alors Ha Neul supposait qu’il devait y voir un truc positif pour lui aussi même s’il ne semblait pas avoir le choix. Ils ne semblaient pas prêts à le laisser tranquille, ils avaient certainement trop à gagner à rester à ses côtés.
Haneul avait peut-être du mal à finir les mois mais au moins, on ne la collait pas de cette façon.

« Je te rassure, j’en ai rien à faire » Ce n’était pas tout à fait vra… elle avait beau garder ses distances et se montrait indifférente, le regard des autres avait quand même son impact sur sa personne. Elle n’était pas imperméable aux remarques qu’on pouvait tenir à son égard ; la plupart du temps ça l’énervait même si elle essayait de prendre sur elle selon la situation. Elle avait beau dire “n’en avoir rien à faire des autres” elle se sentait tout autant piégée par ces autres. Certes, elle avait des problèmes plus profonds à combattre mais elle savait qu’elle avait aussi des difficultés à avancer à cause des jugements. Pour autant, il n’y avait pas plus brutal que son propre regard. « Je vis seulement pour moi et heureusement ! » Elle avait déjà du mal à se gérer alors si elle devait s’occuper des autres, c’était foutu. « C’est pour ça que lorsque j’entends ce genre de remarque, mon langage devient encore plus fleuri » Elle ajouta avec un sourire, aimant jouer avec le feu. Malheureusement les commentaires sexistes, elle n’y avait pas droit seulement sur son lieu de travail puisqu’elle avait eu affaire à des professeurs aux propos limites... « Tu crois vraiment que je vais signer sur un vieux mouchoir ? Je mérite au minimum un morceau de papier, mon chou » Elle ria doucement devant la situation puis elle se montra plus sérieuse lorsqu’il fut question des études du jeune homme : « Je vais t’avouer un truc que tu ne me feras pas répéter » Elle marqua une pause, non pas pour créer du mystère mais pour se préparer pour le compliment qui allait sortir de sa bouche : « Je suis impressionnée par ton parcours et par les études que tu entreprends. Même si j’avoue… je me demande comment tu te débrouilles vu à quel point tu n’es pas dégourdi parfois » A ses yeux, c’était un véritable mystère.

En voyant une photo de Mushu, Haneul sentit son visage s’adoucir : comment résister même avec une simple photo ? Elle fut tellement sous le charme, qu’elle complimenta de nouveau Dae Hyun : ça faisait trop de compliments d’un coup, il fallait qu’elle ralentisse ou la tête de Dae Hyun n’allait plus passer la porte.  « Je ne ferais pas de commentaire sur ce que tu viens dire même si ça correspond bien à Mushu » Comme convenu, les compliments prenaient fin, il ne fallait pas trop nourrir cet enfant. « Je ne m’attendais pas à une réponse aussi philosophique » Elle partageait son opinion même si elle avait l’impression de moins étouffer lorsqu’elle se trouvait ici, derrière un bar. Lorsqu’elle se trouvait dans ce genre d’endroits, entourée de personnes faisant la fête sans l’observer et sans remarquer son verre toujours plein… « Encore quelques minutes et c’est bon » Elle vérifia l’heure, alors que ça n’avait pas bougé depuis son dernier coup d’œil. Elle avait beau se sentir bien ici, elle avait envie de vaquer à d’autres occupations : « Dormir si tôt ? Tu me connais mal mon chou » Même si elle rentrait chez elle “tôt”, elle savait qu’elle ne serait pas capable de fermer l’œil ; son corps était habitué à des nuits courtes. « J’ai l’air si horrible que ça ? » Elle demanda, la tête légèrement penchée sur le côté. Elle avait beau avoir un sourire taquin, ça l’embêtait qu’il puisse s’inquiéter. Elle ne voulait pas qu’on lui pose ce genre de questions et qu’on réponde pour elle. Elle était fatiguée, son corps avait du mal à tenir le rythme mais elle ne voulait pas le reconnaitre et, elle ne voulait pas lire de l’inquiétude dans le regard des autres. Elle avait peur que ça soit remplacée par de la déception... « Soit tu es partant soit on prévoit ça plus tard. Tu me dis, dans tous les cas, je ne bouge pas pour le moment » Ca dépendait de lui et s’il avait envie de fuir ses « amis ». Elle lui envoya un clin d’œil avant de s’occuper d’une nouvelle commande.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : siren charms ((sign))
Messages : 195
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724p10-bak-dae-hyun#1030930http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: bring the noize ((ha neul)) | Dim 20 Nov - 10:47
Citer EditerSupprimer


@Choi Ha Neul
« C'est rarement le cas », commentas-tu simplement en haussant les épaules. Les critiques constructives étaient rarement prononcées. Les critiques mauvaises, ces mots méchants et pesants étaient plus facilement articulées. C'était triste, dans le fond. Mais l'humain était égoïste, et mauvais au plus profond de lui. Ce n'était donc pas très étonnant. « Ce genre de personnes ne comprend que ce qu'elles veulent. Donc s'ils n'ont pas envie de comprendre, ils ne comprendront pas. Par égoïsme, le plus souvent ou par intérêt surtout », encore une fois tu bougeas les épaules. Tu t'en fichais bien, dans le fond. Si ça pouvait leur faire plaisir de continuer, qu'ils continuent. Tu continuais de refuser d'être ami avec des gens comme ça. « Parfait moi non plus », enfin ça se vérifiait quelques fois, tu supposais. Mais le regard des autres ne te gênait pas pour vivre. Pour être toi. Pour faire ce dont tu rêvais. Tu refusais d'avoir une vie dictée par les prunelles des autres. Tu lui offris un sourire satisfait à ces mots. Heureusement, oui. On ne vivait que pour soi. Tu savais cependant que c'était plus facile à dire qu'à faire dans plusieurs cas. Que souvent on disait n'en avait rien à faire mais l'on regardait tout de même autour de nous. On cherchait l'approbation de la société sans le savoir. Toi aussi, peut-être, et t'en avais pas conscience. « Tu as bien raison. Il ne faut pas oublier d'arroser les plantes en plus », tu disais ça comme un conseil sage mais ce n'était qu'une bêtise comme toujours. Tu mimas un air malicieux, glissant un clin d’œil vers elle avant de rire. « Mais c'est un mouchoir de luxe ! », non, du tout. C'était une simple mouchoir. « En vrai tu mériterais des feuilles d'or. Mais j'en ai pas », tu fis la moue, déçu, les épaules basses. « Oh un secret ? J'adore les secrets ! Enfin.. », pas tous. Mais tu supposais qu'elle avait compris ce que tu voulais dire. Tu clignas des paupières, les sourcils levés, l'observant un instant avant de pouffer discrètement. « Il n'y a pas grand chose à admirer cela dit. Même s'il est vrai que.... je sais pas non plus comment je me débrouille mais j'y arrive. C'est le plus important non ? Je préfère retenir le positif » et oublier ce paquet de chips qui avait été récalcitrant à être ouvert ou encore cette bouteille qui ne t'aimait pas, ou encore...

« N'est-ce pas ? Et si ça correspond à Mushu ça me correspond aussi. Je sais lire entre les lignes tu sais », tu agitas l'index vers elle dans une esquisse amusée. Tu comprenais ce que tu voulais surtout, oui. Mais tu savais qu'elle le pensait pas vrai ? T'étais adorable, puis elle t'appelait « mon chou », cqfd. « Je suis super philosophique comme garçon, je vois pas pourquoi ça t'étonne », t'étais le premier étonné, en réalité, mais tu tentais d'être outré, la paume sur le cœur dans une frimousse déçue. « Combien de minutes ? La définition de « quelques » varie d'une personne à l'autre », tu poussais la philosophie jusqu'au bout – ou pas. « Non. Tu es bella comme la papaya mais il est tard, et tu as travaillé », et il serait donc logique qu'elle soit épuisée. « Non je t'attends. Mushu m'a dit qu'il serait ravi de te voir donc.. », tu bougeas un peu le visage, le rire discret. « Je l'ai entendu jusqu'ici, oui oui. On communique par la pensée », le chien était clairement plus évolué que l'homme. Tu patientas alors, te dandinant discrètement, attendant que le temps passe. « Et là t'as fini ? », demandas-tu après plusieurs minutes. « Et là ? Toujours pas ? », les doigts vinrent tapoter le bar. « Et là ? Fini ? », t'étais pire qu'un gosse en fait. Tu lui offris un sourire innocent, la frimousse insouciante avant de rire. Puis tu restas sage et silencieux (chose rare), attendant qu'elle termine son service, allant l'attendre dehors. « Il fait un peu frais. T'as pas froid ça va ? Je pourrais te prêter une veste après si tu préfères, le temps de la promenade », proposas-tu en avançant.
vmicorum.

________________________________

— what a skeletal wreck of man this is
Contenu sponsorisé
 
Re: bring the noize ((ha neul)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas