sombre
Le Deal du moment : -59%
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie ...
Voir le deal
6.99 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im )

Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Sky / Signa: @ross resources
Messages : 75
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Mar 26 Oct - 23:04
Citer EditerSupprimer


@Im Han Jae
Les déménagements, les changements d'adresse, les cartons, c'était pas ta partie préférée. Mais elle était obligatoire et signifiait souvent un nouveau départ. Vivant bien loin de la Yonsei, tu venais de te trouver un appartement bien plus proche facilitant ton travail qui avait commencé dans cette université. Particulièrement réputée ou simplement en recherche d'un profil comme le tien, tu avais obtenu de l'aide de ta famille pour te décider. Cette opportunité était ta rédemption, ta dernière chance de rester un pied dans le métier, sans vouloir réellement être ce gars épuisant qui ne savait pas décrocher. Tu n'avais pourtant pas l'envie de tout lâcher, ton rêve, ta passion et ton talent en même temps. Le moment venu tu laisserais ta place à mieux, à quelqu'un qui pourra leur apprendre plus que tu ne pourras jamais. Mais pour le moment tu étais convaincu de pouvoir aider ces nouveaux athlètes dans leur course effrénée.

En attendant tu tentais, à ton tour, de reprendre ton souffle perdu entre tous ces cartons. Depuis quand tu entassais ? Ou alors peut être que tes vêtements prenaient de la place, les livres ? Qu'est ce que tu possédais en fait ? Les dernières boîtes te narguant dans cette camionnette à présent vide tu décidais de les prendre tous d'un coup, empilant les trois cartons dans tes bras tremblant. La sueur dégoulinait doucement ,goutte par goutte tu arrivais dans l'ascenseur , comptant chaque seconde qui te rapprochait de ton but ultime. " Encore un peu ... encore un peu. " Une motivation solo qui avait son intérêt tandis que tu soupirais tel un haltérophile. C'est alors que les portes se retrouvèrent bloquées par un individu te laissant grimacer un instant. Quelle genre de poisse avais tu ? Vite. Encore un peu.. un petit moment.

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : peachesnsprite ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 423
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Jeu 28 Oct - 18:06
Citer EditerSupprimer


@Rhee Seung Hwan
Fatigué. T'étais fatigué. Epuisé.  Parfois. La ville te prenait ton énergie. Le bruit. Assourdissant. Lourd. Il pesait. Sur tes épaules, ton corps, ton âme. Tu te reposais, pourtant. Tu te plongeais dans tes souvenirs, dans un apaisement muet. Dans des images qui te tenaient à cœur, qui restaient gravées dans ta mémoire. Un recueil. Des poèmes. Des tableaux merveilleux, magnifiques – somptueux. Des couleurs éclatées, parsemées sur la toile, créant un décor à couper le souffle. Créant des images que tu aimerais revivre. Revoir. Des sensations que tu voudrais connaître à nouveau. Tu aimerais pouvoir retrouver un « chez toi ». Tu avais ton appartement, oui, mais ce n'était pas chez toi. Ton cœur n'était pas là. Ton corps oui. Ton cœur non. Ton cœur était resté là-bas, ton âme aussi. T'étais perdu par ici. Perdu dans la ville, entre ces grands bâtiments, ces ombres gigantesques au sol. T'étais perdu.
Malheureux ? Sans doute un peu.

Tu arrivas juste à temps pour arrêter la fermeture des portes de l'ascenseur, entrant doucement dans la boîte métallique, inclinant poliment le visage par réflexe et appuyant sur le bouton de ton étage. Une fois calé, tu remarquas que tu venais de t'excuser à... des cartons. Tu clignas des paupières, penaud. C'était plutôt perturbant de ne voir que des jambes... Et tu supposais que les cartons devaient être lourds en entendant les souffles de la personne derrière les cartons. Pourquoi en prendre trois ? Pourquoi ne pas les poser au sol ? Tu supposais que ce serait plus compliqué que les soulever à nouveau ensuite. « Je vais vous aider », dis-tu calmement. Tes mains agrippèrent délicatement le premier carton, le décalant doucement avant de le ramener contre toi, un petit souffle quittant involontairement tes lèvres. Pourquoi avoir autant de choses dans un carton ? Est-ce que les deux autres pesaient autant ? « C'est lourd », commentas-tu simplement, les sourcils quelque peu froncés tandis que tu tentais de mieux maîtriser tes prises sur le carton. Il y avait quoi là-dedans ?? T'avais l'impression de porter ta vie... ((ou peut-être que t'avais juste pas de force dans les bras)). Tu redressas le visage dans une petite esquisse, tes prunelles distinguant enfin un visage. C'était moins perturbant ainsi. « Bonjour », articulas-tu doucement, inclinant le visage en guise de politesse. Tu laissas tes pupilles vagabonder, scruter, détailler, observer. Tes sourcils se froncèrent pour se hausser. Se haussèrent pour se froncer. Ta frimousse basculant d'un côté puis de l'autre. Tes pupilles, elles, ne bougeaient pas. Elles étudiaient. Assimilaient. Tu te pinças les lèvres dans une mine perplexe, paumée, un semblant de réalisation et de surprise brillant dans tes pupilles. Tu te trompais sans doute. Non ? T'étais tellement mal ici que t'imaginais des choses maintenant ? Tu grimaças un peu, bougeant un peu pour mieux tenir le carton. « Vous vous arrêtez à quel étage ? », l'interrogeas-tu doucement, inspectant les numéros devant toi pour savoir sur lequel il avait appuyé avant de relever les prunelles vers lui sans pouvoir t'en empêcher.
vmicorum.

________________________________

precious and fragile things need special handling.
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Sky / Signa: @ross resources
Messages : 75
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Dim 31 Oct - 15:10
Citer EditerSupprimer


@Im Han Jae
Il y avait des moments dans une vie où on devenait con. Cette idée de merde qui semblait être une bonne idée sur le moment et qu'on regrettait dès qu'on l'avait exécuté. Tous. Tout le monde vivait au moins une idée de merde dans leur vie. ET tu semblais en collectionner quelques unes. Mais celle ci était compréhensible si on suivait ta logique clairement bancale. L'envie de finir ce déménagement se traduisait avec un dernier effort, presque sur-humain. Remettant en cause ta propre vie. Qu'y avait il dans ces cartons ? Tu commençais à revoir chaque image de ton emballage et tu ne comprenais toujours pas. Ou bien tu n'avais plus aucun muscle ce qui était encore plus inquiétant. Quoiqu'il en soi tu étais là, tes affaires également, et ton idée de merde. Après avoir bougé très souvent tu t'installais plus sérieusement, avec cette envie de recommencer, de reprendre une vie que tu n'avais jamais commencé. Tu n'avais jamais été ce genre de personne qui trouvait un boulot stable, presque ennuyeux, mais aujourd'hui tu n'avais plus le choix, l'athlète mis à la retraite.

Et tu espérais finir cette installation au plus vite, rêvant d'une douche et d'une sieste. Mais l'ascenseur lui même en avait décidé autrement te faisant relâcher un peu d'air. Allais tu survivre? Y avait il un moyen de prévenir une idée de merde? Des questions existentielles qui se bousculaient dans ton crâne. Sûrement pour oublier tes muscles qui se tendaient et se tétanisaient sous le poids. Mais la voix parla. Un son doux à tes oreilles tandis qu'il t'indiquait qu'il allait t'aider. Peut être qu'on t'avait envoyé cette aide d'en haut ? Peut être que .. tu te faisais des films très certainement mais tu étais réellement heureux et soulagé. Mais la sentence fut irrévocable. " Merci.. je suis vraiment désolée.. j'avais plus que ces trois cartons.. posez si c'est trop lourd hein? " Mais tu devais avouer que sentir ce poids doucement s'enlever te laissait respirer un instant, te laissant tout le loisir de remonter ton regard sur ton interlocuteur que tu appréciais déjà pour son aide. Un sourire aux lèvres tu voulais le remercier comme il se devait, mais tu fus de nouveau immobile et silencieux. Ton coeur semblait manquer un battement. Peut être avait il compris avant même que ta tête ne t'envoie les informations de la personne qui se tenait devant toi. Et tu revoyais ces portes fermés et ces visages inconnus et t'indiquaient poliment que tu t'étais trompé, qu'il était parti. Tu te souvenais de ce dernier moment où tu l'avais vu, et où tu avais cru pouvoir le rejoindre rapidement, ce moment où tu avais compris que la vie n'était pas si belle et que tu ne le reverrais peut être jamais. Tu l'avais cherché. Tellement de temps. Et voilà que tu le retrouvais dans un ascenseur par hasard ? Le destin se moquait légèrement de ta gueule, mais tu l'acceptais avec grand plaisir. Cependant il semblait que tu sois le seul a réellement comprendre qui se trouvait face à toi, penchant légèrement la tête en le voyant faire. Il t'avait oublié.? Tu étais devenu si moche ? Si vieux ?" Han Jae ? " Si tu l'appelais. il allait se souvenir de son prénom.. parfait. " Ah.. 3eme... s'il te plait. " Parce qu'il fallait bien monter , appuyer sur le bouton et poser ces cartons non? " Tu me reconnais pas ? Seung Hwan ! .. De la campagne ! On était amis. "S'il t'avait complètement oublié, s'il ne se souvenait plus de toi, quelle genre de peine serait ce ? déjà que ton coeur se serrait.

" "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : peachesnsprite ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 423
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Mar 9 Nov - 11:56
Citer EditerSupprimer


@Rhee Seung Hwan
Peut-être que si tes parents t'avaient laissé le temps, tu aurais pu t'habituer à la vie ici. Tu aurais pu t'ouvrir à la possibilité de t'avancer parmi les autres dans une ville aussi grande. L'idée n'avait jamais réellement été abordé. On ne te parlait pas de vivre en ville. Et on te laissait imaginer ton avenir à la campagne. Dans ta campagne natale. On te laissait peindre le tableau de ton futur sans chercher à te corriger, sans t'indiquer d'autres couleurs. Sans te dire que le brouillard de la pollution allait être la couleur de demain. Peut-être que si on avait laissé l'idée germer dans ton esprit, tu aurais accepté... ou peut-être pas, en fait. Tu te sentais pas bien en ville. T'y voyais rien d'attractif. Il y avait de la beauté, oui, car il y avait de la beauté partout. Elle était subjective et différente pour chacun. Tu la voyais dans chaque coin d'herbe que tu trouvais. Sur cet horizon loin devant toi, même brisé, caché, coupé. La nature te manquait, son calme, ses couleurs. Les personnes présentes dans ta vie d'avant te manquaient aussi.

Tout comme cette personne qui portait trois cartons. Trois cartons que tu supposais lourds... « Vous en faîtes pas », articulas-tu lentement, réajustant ta prise sur le carton. Tu pouvais comprendre qu'il voulait s'éviter l'aller-retour. Tu espérais que l'ascenseur ne mette pas trop de temps à monter, cependant. C'était vraiment lourd. Le regard vers lui, tu gardas une fine esquisse aux lèvres, l'observant. Imaginais-tu des choses, maintenant ? Peut-être que tu suffoquais trop, ici. Tu suffoquais, tu perdais le rythme, le souffle. Et tu revoyais des personnes de ton passé. Des personnes qui te rappelaient la campagne, le calme, les couleurs. Tu revoyais le sourire de ta grand-mère, les couleurs du jardin. Tu sentais presque une brise sur ton visage alors que tu regardais le sien, les images d'autrefois plein la tête. Tu l'entendais presque t'appeler maintenant... peut-être que t'avais juste besoin de dormir, en fait. Tu hochas le visage, remarquant que tu avais déjà appuyé sur le bouton. Tes sourcils se haussèrent alors que tu le fixais, le silence aux lèvres, manquant de lâcher subitement le carton, te ressaisissant de peu. « Seung Hwan ? », soufflas-tu lentement, « Je pensais...  », tu secouas un peu le visage, le sourire grandissant doucement, naturellement. « Comment j'aurais pu oublier ? », tu ris à peine, léger, discret, le regard pétillant. « Ca fait longtemps », soufflas-tu, le regard vers lui, l'air rassuré, apaisé. « Je pensais que je me trompais en te voyant », expliquas-tu. « Ca fait plaisir de te revoir. Tu vas bien ? », tu gardas tes prunelles sur lui, le détaillant calmement. « Peut-être que c'était une bonne idée de prendre les trois cartons d'un coup finalement », et un sourire un peu taquin vint se poser sur ta bouche, tes pupilles brillant doucement, le contemplant toujours. Tu clignas un peu des paupières ensuite, penaud, perplexe, une question dans la gorge mais qui mourut quand les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, signalant que vous étiez arrivés.
vmicorum.

________________________________

precious and fragile things need special handling.
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Sky / Signa: @ross resources
Messages : 75
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Dim 21 Nov - 15:42
Citer EditerSupprimer


@Im Han Jae
T'avais quitté ton nid familial, il y a déjà de ça quelques années. T'avais fait de ton mieux pour te débrouiller pour réussir une vie soutenue par une famille toujours unie. Mais t'avais pas réussi, à atteindre ce but ultime, parce que t'étais différent. Apparement tes pensées, tes attirances, tout ça devaient jouer sur la personne que tu étais, qui courait. Ca faisait de toi quelqu'un d'incapable de remporter une médaille. Apparemment. T'avais mal digéré ce renvois sous silence, t'avais pas compris mais t'avais rien dit, déçu de toi même, de qui tu étais, de la personne que ta famille avait alors devant elle. Tu n'étais pas celui qu'ils méritaient, cette personne qui réussissait. Non tu avais joué mais tu avais perdu. Revenant bredouille dans un appartement encore loin de chez toi, juste pour ne pas voir leur regard déçu, leu expression inquiète, juste pour te prouver que tu pouvais.

Si tu avais voulu que l'ascenseur se ferme, monte et te laisse rentrer chez toi tu étais content qu'il l'ait laissé rentrer, te délestant d'un carton pour ton plus grand bien, malgré ce décollement pour la pauvre personne qui te venait en aide. Cependant son aide n'était rien contre à son visage que tu reconnaissais, qui venait directement toucher ton coeur. C'était une longue période sans lui, des recherches incessantes qui semblaient toutes nulles. Et un destin ironique qui venait te le mettre sur ta route comme is de rien n'était. Les âmes soeurs devaient se retrouver peu importe le lieu et le temps n'est ce pas ? Pourtant il ne te reconnaissait pas, te laissant le loisir de le détailler, l'étage déjà noté. Son prénom t'échappant tu ne savais pas 'il allait retrouver ce nom qui t'était propre, et pourtant, ce fut bien le tien qui sorti d'entre ses lèvres, faisant étirer les tiennes. " Oui ! " C'était toi, il se souvenait et il arrivait à faire sortir un rire de tes lèvres, doucement mais simplement, comme soulagé. "Ah tu m'as reconnu? Et bien non.  " C'était toi, le seul l'unique. "Ca fait plaisir aussi ! Ca va ça va et toi ?  " C'était une longue histoire ton humeur, qui ne pouvait se résumer à si peu, mais en le voyant tout allait bien. "Ah oui ?  " Ne comprenant le sous entendu qu'après tu riais doucement en hochant la tête oubliant même le poids de ceux que tu portais encore. Peut être que tout ça était noté, et tu y croyais, de plus en plus. " Donc.. Tu habites là aussi ? Quel étage ? Ah le monde est petit !  " Et pourtant si grand, tu avais tenté de le retrouver à tellement de reprises que tout cela semblait bien irréel. Bien perdu dans une immensité qui ne t'appartenait pas. Mais vous voilà, entendant la petite sonnette indiquant votre arrivée. " Directement à droite puis à droite.  " Indiquais tu en sortant à ton tour de l'ascenseur. " Enfin tu peux le laisser là sinon je vais le faire.  " Tu en perdais tes bonnes manières.

"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : peachesnsprite ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 423
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Mer 22 Déc - 10:20
Citer EditerSupprimer


@Rhee Seung Hwan
Tu aurais aimé pouvoir l'emmener avec toi, ta campagne. La mettre dans une valise et l'embarquer à travers le monde, pour toujours avoir sur toi un bout de ton âme, un bout de ta jeunesse mais aussi les souvenirs qu'elle gardait. Les images qu'elle renfermait. Toutes ces explorations réussies mais celles qui avaient viré à la presque catastrophe. Toutes ces questions que tu avais posées – toutes ces réponses qu'on t'avait donné. Tu aurais voulu rester là-bas, peut-être. Sentir l'air frais, toucher la nature, laisser les couleurs exploser devant tes rétines à chaque fois que tu regardais à l'extérieur. Ici tout était fade, sans couleurs. Le gris dominait. Même le bleu du ciel n'était pas aussi brillant que ton visage. Ou bien ? Etait-ce la pollution qui le rendait terne ou bien le fait que tu l'observais depuis la capitale ?

Mais t'étais pas totalement malheureux, ici. Juste paumé, parfois. Juste dépassé, d'autres fois. T'étais pas totalement malheureux mais t'étais pas totalement heureux non plus, cela dit. Tu savais pas si tu pourrais le devenir un jour. Si on allait te donner cette chance. Et là, t'en avais, avec ce carton qui brûlait le peu de muscles que tu avais. Tu te demandais vraiment ce qu'il y avait dedans. Le coin des lèvres relevé, ton regard se mit à pétiller en l'observant, son enthousiasme te contaminant quasiment. « Bien sûr », articulas-tu dans un léger mouvement du visage. Mais tu avais cru te tromper, être tellement mal ici que tu imaginais des choses. Un sourire aux lèvres tu bougeas le visage. « Ca va », tu bougeas un peu les épaules, oubliant que tu avais un carton entre les mains, le mouvement trop petit pour être vu sans doute. Plissant quelque peu le nez, un rire discret roula dans ta gorge, tentant d'oublier la douleur dans tes bras. Devrais-tu te mettre au sport ? … Si tu pouvais t'en rirais fort à cette supposition – jamais. Jamais tu ne feras de sport. « J'habite là aussi oui », confirmas-tu, pointant le chiffre allumé du menton dans une esquisse amusée. « Plus petit que je ne le pensais », car pour toi la ville était grande et chaotique. Impossible de retrouver quelqu'un là-dedans. Tu sortis de l'ascenseur, suivant ses indications, clignant des paupières, penaud, fixant la porte puis celle d'à côté puis celle en face puis Seung Hwan. « Non ça va, je l'ai tenu jusqu'à maintenant je peux le déposer à l'intérieur. Je vais t'éviter l'aller-retour », enfin sauf s'il voulait pas que tu le déposes à l'intérieur, c'était compréhensible aussi. « Tu habites ici ? », lui demandas-tu en indiquant la porte, te tournant un peu pour observer l'autre porte. « Je suppose qu'on se croisera souvent », tu lui fis face, l'esquisse fine. « J'habite là », ton coude désigna la porte juste à côté alors que tes prunelles le contemplaient, un sourire fin restant présent sur tes lèvres. Tu restas silencieux ensuite, te contentant de le regarder, te sentant revenir en arrière, dans le passé, dans votre village. Te sentant un peu plus détendu. « Qu'est-ce que tu racontes de beau alors ? Tu as fait quoi pendant tout ce temps ? », le questionnas-tu, tes rétines détaillant son visage, avant que tu ne poses enfin le carton, une petite grimace au visage alors que tu te massais un peu les bras.
vmicorum.

________________________________

precious and fragile things need special handling.
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Sky / Signa: @ross resources
Messages : 75
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Jeu 13 Jan - 17:51
Citer EditerSupprimer


@Im Han Jae
Han Jae était différent. Les enfants de la campagne n'aimaient pas qu'on les laisse de côté. Ils voulaient aider leurs parents en imitant les grands pollueurs. Mais pas Han Jae, il voulait être là, il avait compris avant tout le monde l'importance d'être là que l'importance de l'argent. Et tu voulais suivre ses pas. Malheureusement tout avait une fin, tu n'avais ni bonne ni mauvais opinion sur cette ville grande et illuminée. Elle t'avait simplement ouvert les bras pour te conduire au succès, avant de te broyer dans une injustice presque trop grande. D'un côté la campagne te manquait aussi. Jugeante, peut être, mais tu y avais ta place. A moins que tes idées soient fausses ? L'idée avait fait son bout de chemin dans ton crâne. La vérité non révélée tu te demandais si cette même campagne t'accepterait encore, quand la ville te rejetait. Tu te demandais s'il t'accepterait, si tu lui avouais qu'il t'avait manqué.

Pour cela tu devais le trouver, et malgré chaque tentative la vie s'amusait à le faire avancer lorsque tu le rattrapais, ou bien reculait il pour t'éviter? Tu baissais les bras, petit à petit, faible de ce coup sur ta carrière, occupé à trouver une nouvelle occupation, sans pourtant oublier chaque rêve que tu avais. Peut être même que la vie s'amusait bien, tandis qu'elle el mettait face à toi, comme un cadeau, après t'avoir tant usé. Oubliant le reste tu restais subjugué par cette bonne nouvelle, le sourire grand. "  Tant mieux ! " N'était ce pas une réponse générique ? Loin de ses propres sentiments ? Ce n'était clairement pas le moment d'en discuter, les bras se décomposants doucement alors que l'ascenseur prenait son temps. Sans les cartons tu aurais adoré, avec, tu grimaçais un peu. "Wah c'est quand même incroyable ! Pour une fois que je te cherche pas... ENFIN .. que je .. enfin.. je ne fais pas exprès quoi.  " Veux tu déjà dévoilé ton côté stalkeur? Car clairement tu n'étais pas très net à vouloir le retrouver. Une fois arrivé se fut ton dos que tu cassas légèrement en posant les cartons au sol, te dépêchant cependant de retrouver les clés pour le soulager, ouvrant alors grand la porte. "  Merci beaucoup, rentre rentre... ne fais pas attention au bazar. " Dis tu en riant. " Hein? oui.. je... Oh ? NON !?  " Ok le destin venait jouer avec toi et tu fonçais droit devant fixant sa porte comme un abruti. Voisin. Vous étiez voisins, de palier, de porte, d'appartement .. d'ascenseur. "Si tu as besoin de farine tu pourras sonner ici.  " Tu avais toujours des trucs cons à dire ? Posant une main dans son dos tu l'invitais à rentrer rapidement pour le débarrasser. "Poses le où tu veux, je rangerai plus tard.  " Venant toi aussi déposer les deux derniers cartons, tu en profitas pour t'étirer grandement revenant alors vers lui. " Ah désolé, ils étaient lourds, j'ai réuni tous les livres dedans...  " Massant un peu ses avants bras comme on l'avait souvent fait avec tes mollets tu venais sourire doucement. Il ne regardait donc aucune compétition? C'était presque rassurant ? Tu n'avais pas à expliquer pourquoi.. pourquoi tout s'était arrêté. " Ah... j'ai .. pas mal voyagé. Là je suis professeur de sport à la Yonsei université, je sais pas si tu connais. Et toi ? Oh je t'invite à manger pour te remercier, et rattraper le temps ça te va ?  " L'excitation dans les pupilles tu espérais qu'il accepte, peu enclin à le laisser filer de suite, pas encore, tu avais tant attendu juste pour une phrase de sa part.


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : peachesnsprite ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 423
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Jeu 10 Mar - 15:06
Citer EditerSupprimer


@Rhee Seung Hwan
Tu avais la campagne dans le cœur mais surtout les souvenirs qui allaient avec. Impossible de t'en défaire. Et tu ne pouvais que pleurer ce bonheur si joliment dessiné. Bonheur que tu ne trouvais plus ici, insouciance oubliée et tuée dans cette pollution. Mais tu n'avais pas que les paysages dans le cœur ou la couleur du ciel. T'avais pas que l'air frais ou la douceur de l'herbe qui te chatouillait les doigts, non – t'avais aussi les personnes. Ces êtres inoubliables qui peuplaient tes souvenirs, des images, figées pour certaines. Figées dans le temps, dans l'univers. Et parmi ces personnes il y avait Seung Hwan.

Seung Hwan que tu retrouvais le plus normalement du monde dans un ascenseur. Tu n'aurais pas cru le revoir un jour. Tu avais même supposé que trop de temps était passé, il avait oublié – tu t'étais trompé, on dirait bien. Et ça te rassurait de voir qu'il te connaissait encore. Un sourire aux lèvres, tu te contentas de l'observer, amusé, surpris mais aussi absolument contenté. Comme si un bout de tes souvenirs reprenaient vie devant toi. A ses mots, tu penchas un peu le visage, le sourcil faiblement haussé. « Me chercher ? », le questionnas-tu dans un air interloqué. « Tu me cherchais ? », lui demandas-tu encore, les yeux posés sur lui dans une interrogation visible. Pourquoi te cherchait-il ? « Tu ne fais pas exprès ? », soit t'étais très con soit tu comprenais rien. Dans les deux cas tu ne comprenais pas grand chose. Il avait voulu te chercher sans faire exprès ? Inconsciemment ? Tu fronças un peu les sourcils, songeur, perplexe, laissant finalement filer la réflexion, tes bras te faisant atrocement mal. Le sport et toi... un amour impossible. « T'en fais pas », dis-tu simplement, le ton amusé. T'allais pas le juger pour si peu. Il venait d'emménager c'était normal aussi. « Si », tu te pinças les lèvres avant de rire, le nez plissé. Tu l'observas, le sourire fin, le regard pétillant. « Je viendrai toquer. Pareil, si tu as besoin de sel », tu bougeas un peu le visage, riant encore une fois. Tu entras doucement, une chaleur dans le cœur, déposant le carton... où tu voulais, du coup. « Tu voudras de l'aide pour ranger ? », te proposas-tu, désignant le carton. « Ah oui », soufflas-tu, fixant le carton comme si ton âme venait de quitter ton corps. Comme si elle venait de faire le tour de la galaxie en arrière. « Je comprends mieux », murmuras-tu, presque livide. Tu le regardas faire, le sourire attendri, la moue reconnaissante. « Tu as voyagé ? Où es-tu allé ? Si ce n'est pas indiscret », car il ne voulait peut-être pas dire tout ça. T'en savais rien. « A la Yonsei ? », tu haussas les sourcils, redressant les iris vers lui, l'air totalement penaud avant que le coin de tes lèvres ne vienne doucement se relever. Et rien qu'à ta réaction, il devait comprendre que oui, tu connaissais. « T'es pas obligé tu sais, c'était avec plaisir », le rassuras-tu d'un sourire. « Mais... pourquoi pas. Je pourrais t'aider », pour ranger, la cuisine. Peu importe. « Je travaille pour un label de musique », surprenant hein ? « Enfin je suis assistant, plutôt. Et je travaille pour ma patronne, et amie, qui dirige le label », tu fronças un peu les sourcils. Tu travaillais pour le label quand même en gros – mais tu préférais dire que tu travaillais pour Ae Ra. « Elle est consultante à la Yonsei, donc j'y passe quelques fois », dis-tu ensuite, la frimousse émerveillée et le sourire doux. « Je passe pas souvent par les locaux de sport cela dit... », marmonnas-tu lentement, ce qui expliquait pourquoi tu ne l'avais pas croisé ? Peut-être. « Mais on se croisera là-bas de temps en temps. Peut-être », tu ris quelque peu. « En tout cas ça me fait vraiment plaisir de te revoir », articulas-tu lentement après quelques secondes de silence, le regard brillant de plus en plus, ton cœur s'apaisant, oubliant presque la ville. L'air semblait plus respirable, maintenant. « On commence par quoi ? », tu désignas un carton du menton.
vmicorum.

________________________________

precious and fragile things need special handling.
Rhee Seung Hwan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Rhee Seung Hwan
Pseudo, pronom(s) : Stitchy // Elle
Célébrité : Kim Jun Myeon ( Suho ) ((exo))
Crédits : avatar: @Sky / Signa: @ross resources
Messages : 75
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t25753-rhee-seung-hwan-breath-in-anhttp://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t25763-rhee-seung-hwan-rp-s#1008083http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#978882
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Mar 12 Avr - 23:31
Citer EditerSupprimer


@Im Han Jae
C'était comme un petit. cadeau de Noel en avance, ou alors une farce de mauvais goût qui venait de finir. Après toutes ces semaines à le chercher, à finir par le manquer, le voilà, dans l'ascenseur. Peut être que la vie elle même donnait des leçons comme " soit patient", "ne pas stalker les gens c'est mal". Même si tu ne le stalkais ne trouvant pas où il se trouvait de base. Mais peu importait, te retrouvant alors face à lui le sourire aux lèvres, heureux de voir qu'il avait souvenir de ta personne, même si tu avais changé un peu. Ta bouche toujours trop grande tandis que tu avouais presque sans honte l'avoir chercher. " Oui... enfin non.. enfin si je voulais savoir où tu étais mais .. j'ai jamais trouvé.  " Omettre la partie où tu le cherchais activement était sans doute pour le mieux. Alors ça répondait aux interrogations non? tu espérais, très peu convaincu que ta déclaration d'amour soit très bien prise après tant de temps. Pour le moment tu te sentais coupable de le faire porter un carton si lourd ,cherchant simplement à le débarrasser. Mais le destin y avait mis du sien comme jamais, faisant de ton crash ton voisin. "Parfait ! Ah oui je n'hésiterai pas... " Peut être que tu ferais même exprès de ne pas acheter de sel tiens. Les cartons enfin posés c'est votre respiration que vous repreniez, les bras s'agitant pour ranger l'inarrangeable. un chantier. "Heu je veux pas te déranger...  " Même si tu appréciais fortement sa présence. Tu n'avais rien de suspect non? La réflexion rapide qui fit planer un doute. Tout comme l'âme de Han Jae quittait son corps en apprenant le contenu du carton. "Oh heu.. Amérique, Japon... heu Europe aussi.. " le rouge aux joues tu souriais doucement, te rendant alors compte qu'il ne t'avait jamais remarqué à la télé. " Oui .. tu ...?  " La question resta en suspens, cherchant surement une réponse qui le ferait connaître la Yonsei. Peut être alliez vous vous croiser bien plus que tu ne le pensais. "C'est pour l'amitié alors. Mangeons à l'extérieur, on rangera après hm?  " Aucune chance que vous fassiez à manger dans cet appartement pour ce jour. Autant déserter. " Oh ? Vraiment ? C'est .. étonnant j'avoue. " L'imaginer dans la musique? Jamais. Une amie? Elle devait être riche pour monter son label. C'était quand même un sacré poste non? Le genre où tu devais faire attention de ne pas devenir la fille pauvre avec la famille indigne? Ah tu oubliais.. t'étais un mec.. c'était encore pire. "  Ton amie doit être quelqu'un d'important. Oh vraiment ?? ON pourra se voir alors n'hésites pas à me dire quand tu passes. " Fis tu tout excité en sortant ton téléphone, dans le but d'illustrer des propos très clairs déjà. "Le sport c'est pas ce qu'on voit le plus et la Yonsei est grande, appelle moi se sera plus simple. On pourra peut être manger ensemble.  " Souriant grandement l'idée traversait ton esprit et te rendait impatient, mais c'est son sourire qui fit louper un battement ou deux le sourire tendre aux lèvres. " Je suis vraiment heureux de te revoir aussi.. j'espère qu'on ne perdra plus contact.  " Plus jamais. La solitude avait déjà trop côtoyé ta vie. " Commander? Tu dois avoir faim. Tu veux quoi?  " Cherchant les prospectus qui avait déjà débordés dans ta boîte tu lui donnais alors. "  Pizza? Jajangmyeon ? " Tandis qu'il choisissais parmi les différents prospectus tu venais bouger quelques cartons. Une fois le choix fait, un coup de fil passé vous pouviez vous attaquer au rangement. "  Alors. " Les yeux tournant et tournant encore pour comprendre par quoi commencer. " Hm... La salle de bain?  " Petite pièce importante, n'est ce pas ?


"  "

vmicorum.

________________________________

I'm gonna love you
Im Han Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Im Han Jae
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : do kyungsoo (exo)
Crédits : peachesnsprite ((ava)) & mellon-collie-codes ((sign))
Messages : 423
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t24559-im-han-jae-soft-boy-syndromehttp://www.shaketheworld.net/t24572p10-im-han-jae#1027171http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#991103
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | Dim 15 Mai - 22:44
Citer EditerSupprimer


@Rhee Seung Hwan
Tu te sentais un peu con de savoir que Seung Hwan t'avait cherché. Tu te sentais presque ridicule, aussi. Tu te rendais compte que t'étais un mauvais ami, comparé à lui. Tu avais cherché à ta façon, observant les visages en espérant le croiser un jour, au début. Puis tu avais arrêté, garder les yeux rivés au sol parce que voir le ciel gris te rendait triste. « Oh désolé », dis-tu bêtement, clignant des paupières, te demandant si tu étais difficile à trouver. T'avais pas l'impression mais la ville était grande. C'était différent que la campagne où tout le monde connaissait tout le monde. « Tu m'as trouvé aujourd'hui », lui assuras-tu pour le rassurer. T'allais pas jouer sur les mots, c'était parce qu'il avait choisi cet immeuble que tu avais pu arriver dans l'ascenseur au même moment que lui non ? Un son amusé dans la gorge, tu plissas le nez, l'imaginant déjà venir toquer pour t'emprunter de la farine ou du sucre. Ou même autre chose, t'allais pas t'arrêter aux ingrédients. « Tu ne me déranges pas. Puis c'est moi qui propose », ça te faisait tellement plaisir de l'aider. C'était l'occasion pour vous retrouver, discuter. Tu te sentais presque comme un gamin. Comme si tu venais de perdre quelques années et que tu te retrouvais chez Seung Hwan. Tu t'attendrais presque à aller retrouver ta grand-mère, après. Ou à aller t'amuser dans le jardin. « En Europe ? », tu redressas le regard vers lui, intrigué, intéressé, les pupilles brillantes mais le silence contre la bouche. T'avais tant de questions sur l'Europe. Tu te rappelais ta conversation avec une ancienne élève. Tu voudrais aller en Europe, visiter les musées, découvrir l'architecture, en savoir plus sur l'histoire et la façon dont on en parlait là-bas. T'étais pas du genre voyageur et la jeune femme t'avait conseillé de partir avec quelqu'un qui connaissait déjà un peu. « Tu as des photos ? Tu as dû en voir des choses », soufflas-tu ensuite, rêveur, l'esquisse douce. « Je... ? », tu jetas un regard dans le vide avant de lever les sourcils, penaud. Tu quoi ? Tu hochas le visage à sa proposition, même si manger à l'extérieur n'était pas forcément ce que tu préférais. Tu aurais préféré l'inviter à la maison, lui préparer quelque chose et venir l'aider ensuite. « N'est-ce pas », dis-tu simplement, le ton calme et doux alors qu'un sourire amusé étira ta bouche. « Elle avait besoin d'aide. Je me voyais pas refuser. C'est pas ce que je me voyais faire mais c'est intéressant », avouas-tu avec honnêteté. Tu espérais quand même pouvoir devenir professeur un jour. « Elle l'est », pour toi, pour la société. Ae Ra était importante. « J'ai le planning si tu veux », tu prenais tout ce qu'il disait un peu trop à la lettre.. Tu observas son téléphone dans un air penaud, comprenant après ses mots dans un petit mouvement du visage. Tu fronças les sourcils, tentant, galérant, mais parvenant à créer le contact avant de lui tendre l'appareil. Ca ira plus vite. « Avec plaisir », et tu souris, le regard pétillant, simplement ravi. Tu te sentais un peu revivre. « Il n'y a pas de raisons, t'en fais pas », tu essayais de le rassurer même si tu ne savais pas de quoi demain était fait, finalement. Un peu perplexe, tu observas les prospectus, bougeant les épaules, le visage, choisissant le jajangmyeon. « La prochaine fois je t'en prépare un maison », déclaras-tu dans une esquisse. Tu le laissas commander, le regard sur les cartons, attrapant ce qu'il fallait, te rendant dans la salle de bain afin de commencer à ranger. Tu fis au mieux pour être efficace – et sans doute que ton boulot noyait un peu ta vie privée vu la façon dont tu rangeas les produits, par ordre alphabétique et par couleurs. Comme tes petits post-it sur les dossiers. « Déformation professionnelle », te justifias-tu, les sourcils finement froncés en fixant les serviettes. « Je trouve ça relaxant de ranger. Ou quand tu fais le ménage. Un peu comme si tu te débarrasses des mauvaises choses pour ne garder que les meilleures », articulas-tu avec lenteur, posant délicatement une serviette dans un sourire. « Mon grand-père est en ville aussi », lui confias-tu, le sourire grandissant, le regard s'illuminant. « Il serait ravi de te revoir »
vmicorum.

________________________________

precious and fragile things need special handling.
Contenu sponsorisé
 
Re: Kore wa Destiny. Ft. Han Jae ( im ) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas