sombre
Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €


    :: Le reste du monde :: Séoul

Stereo Hearts (Haru & Kikunae)

Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Dim 25 Juin - 18:24
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ Nae a essayé de prendre ses distances, de répondre moins régulièrement aux messages d’Haru pour tenter de se détacher. C’est un échec cuisant. Le voilà en train de se préparer pour rejoindre le musicien au skatepark. Il se regarde un instant dans le miroir, se demandant encore si c’est une bonne idée. Il n’est toujours pas au clair avec ce qu’il ressent pour Haru. Pourtant il ne peut pas nier qu’à chaque fois qu’il reçoit un message de ce dernier, son coeur est plus léger, il a envie de lui répondre immédiatement et il a dû prendre sur lui ces dernières semaines. Il doit aussi reconnaître que leurs sessions jeux-vidéos lui manquent… Même s’il ne sait jamais comment réagir lorsqu’Haru se penche un peu trop vers lui pour essayer de le déconcentrer et prendre de l’avance dans la course pendant leurs 1v1 sur Mario Kart. Ou quand Haru essaie de lui apprendre à faire du skate, discipline pour laquelle Nae n’a visiblement aucun talent caché, et qu’il est obligé de lui tenir la main ou de le rattraper pour lui éviter une belle chute. Il a même accepté de lui jouer un morceau de violon un soir, car Haru n’arrêtait pas de le lui demander. Il est musicien aussi, ce n’est rien de plus que de la curiosité professionnelle…

Stradivarius saute sur le lavabo de la salle de bain, tirant Nae de ses pensées. Il miaule et Kikunae a le réflexe de regarder l’heure sur son téléphone. Il va être en retard s’il ne part pas tout de suite.

- Tu pourrais être plus clair, « miaou » ça ne m’aide pas à savoir si je devrais y aller ou si je fais encore une connerie… il marmonne à l’intention de son chat, bien conscient que celui-ci ne lui répondra jamais.

Il prend ses écouteurs et son téléphone portable sur la table basse du salon. Un manteau ne sera pas nécessaire vu la chaleur de ce début d’été, et le voilà parti. Il aurait pu prendre les transports en commun pour aller plus vite, mais quand il peut l’éviter, il ne se fait pas prier. Trop de proximité et trop de gens dans le métro ou le bus, la marche à pieds, c’est très bien aussi. Pour Nae qui n’est en plus pas un grand sportif, ce n’est pas du luxe. Il se surprend à presser le pas, comme s’il avait hâte d’arriver.

Ses écouteurs dans les oreilles, Kikunae traverse la ville sans trop faire attention à ce qui l’entoure. C’est souvent le cas, il est dans sa bulle, peu sociable, sa batterie sociale est limitée, il a besoin de l’économiser. Il arrive au skatepark, mais il a beau regarder autour de lui, il ne voit pas Haru. Hayden lui dirait pour le taquiner, que c’est juste parce qu’il est trop petit qu’il n’arrive pas à voir aux alentours. Son meilleur ami adore le charrier. Il n’a rien dit d’ailleurs à propos d’Haru et ce qu’il pourrait ressentir. Le seul à être plus ou moins au courant, c’est Ryuu. Pas que Nae n’ait pas confiance en Hayden, ça lui ait simplement venu plus naturellement avec Ryuu. Tout comme il s’est tourné vers lui le soir où il a faillit coucher avec Renji, sans en avoir réellement envie, juste pour se prouver que rien ne clochait chez lui. Encore un échec, puisque cela à renforcé cette idée qu’il n’est pas normal. Pourtant… Il ressent bien quelque chose pour Haru, non ? Cette envie de passer du temps avec lui, de sentir son contact… Elle ne sort pas de nulle-part ? Certes, il a aussi envie de passer du temps avec d’autres de ses amis, qui se comptent sur les doigts de la main, mais ce n’est pas pareil. Quand Hayden l’embêter pour gagner une partie de Super Smash Bros, il le repousse et l’embête en retour, si ce n’est plus. Avec Haru… Cette proximité l’empêche de réfléchir correctement.

Une tape amicale sur son épaule le fait sursauter. Il retire un de ses écouteurs avant de se retourner et un grand sourire se dessine sur ses lèvres avant même qu’il ne puisse le réaliser. C’est Haru. Il n’a pas eu le temps de lui envoyer de message pour lui dire qu’il était arrivé.

- Salut, tu vas bien ? lui demande-t-il en espérant avoir l’air naturel.

Il n’y a pas grand monde cet après-midi au skatepark, ils vont être assez tranquilles.

- Tu as pris ton instrument de torture préféré avec toi ?

Il plaisante évidemment et ils se sont rejoins ici pour ça, alors Haru aurait difficilement pu oublier son skate. Nae appréhende un peu de remonter dessus. Il ne s’est encore jamais blessé, mais les chutes ont été nombreuses. Il peine à rester en équilibre. Soyons honnête, il ne deviendra jamais un vrai skateur, même s’il y a du mieux depuis la dernière fois.

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) A-helphtml__9_ Stereo Hearts (Haru & Kikunae) T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1001
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1076035http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Mer 28 Juin - 22:01
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ ootd | Haru avait toujours eu l'impression de manquer de temps mais c'était encore pire depuis qu'il avait commencé son externat à l'hôpital. Il lui arrivait d'enchaîner des gardes douze heures à l'hôpital puis d'en faire une de douze heures à la caserne des pompiers. Au milieu de tout ça, il devait caser le fait qu'il travaillait ses cours, les répétitions avec le groupe et les concerts qu'ils arrivaient à avoir et les moments avec ses proches. Il était d'ailleurs ravi parce que sur cette semaine, il était parvenu à fixer son premier rendez-vous avec Yu Jeong, Leur. Premier. Rendez-vous. Qu'il avait eu le courage de lui demander le soir du bal ! Il était plutôt fier de lui . Et cerise sur le gâteau, Kikunae avait proposé de le retrouver au skatepark pour une session disons d'entraînement la veille de ce premier rencard. Au milieu de toute cette agitation, le coréen n'avait pas vraiment remarqué que son ami se distançait de lui. Comme il avait parfois très peu le temps de répondre à ses messages ou même de regarder son téléphone, il ne remarquait pas forcément que le japonais mettait plus de temps à répondre. C'était cruel, égocentrique diraient certains... Et dans un sens c'était vrai. Haru manquait de temps comme toujours et sa vie n'avait jamais été aussi active.

D'ailleurs, pour avoir la possibilité de voir Kikunae, il courrait un peu. Il avait fini ses cours à l'université et était rentré à toute vitesse (sur sa planche et en manquant de renverser une ou deux personnes au passage, oups) pour prendre une douche et se changer. Il était allé directement de la caserne à l'université et même s'ils avaient des douches là-bas, rien ne valait celles que l'on pouvait prendre là où on se sentait chez soi. Il enfila ensuite rapidement un jean, un t-shirt et un pull, vérifia qu'il avait tout ce qu'il fallait dans ses poches avant de mettre ses converse défoncées et de ressortir très vite des dortoirs. Il repartit à la même allure qu'il n'était venu et c'était un peu l'illustration de ce qu'était ses journées. Il allait revivre la même chose le lendemain pour retrouver Yu Jeong mais loin d'être stressé il se sentait... Vivant.

Pour le rester, il descendit quand même de sa planche pour entrer dans le métro, c'est qu'un slide dans les escaliers risquait sans doute de mal finir. Après quelques arrêts de métro, un changement au pas de course puis rouler jusqu'au skatepark, Haru arriva et chercha son ami des yeux. S'il osait se moquer un peu, il dirait que ce ne serait pas simple, Kikunae était si petit ! Il lâcha un petit rire à sa propre réflexion, imaginant la réaction du japonais s'il le lui disait à haute voix, adorable ! Sur sa planche, il faisait des slaloms entre les gens, essayant de ne bousculer personne. Et finalement, son regard accrocha une silhouette devenu familière au fil des mois. Cible repérée ! Avec un grand sourire, il fonça vers Kikunae, descendant à quelques mètres de lui. Il tapa l'extrémité de sa planche, il l'attrapa au passage et alla taper sur l'épaule de son ami. Répondant à  sa salutation par un grand sourire et un signe de la main, il éclata de rire à la remarque de son ami, levant sa planche d'une main, comme un trophée ! Son autre bras passa autour des épaules de Kikunae et le coréen commença à marcher en gardant son ami contre lui. « N-n-ne dis pas ççça ! C-c-c'est pas p-parce que t-t-tu aaas failli t-tomber la d-dernière fffois que c'est uuun in-instrument de t-t-torture. » Signe que Haru était à l'aise avec le jeune homme, son bégaiement était un peu moins présent et ses tics faciaux contenus à quelques clignements d'yeux et froncement de nez.

Arrivés devant les rampes, il lâcha enfin Kikunae et déposa sa planche au sol, du bout du pied, il la poussa vers son ami et leva les sourcils dans un air de défi. « T-tu re-reprends tes mmmarques sur la p-planche aaavant que je t-t-te mmmontre de n-nnnouvelles choses ou tu t-t-te sssens l'âme d-d-d'un a-a-aaaventurier ? »

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Jeu 20 Juil - 11:09
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ Kikunae sait qu’Haru est occupé dernièrement. Parfois il essaie de se convaincre que c’est pour cela qu’il le contacte moins souvent, pour ne pas l’embêter, alors qu’il a déjà un emploi du temps bien chargé. La réalité est qu’il fait face à des sensations encore inconnue. Une envie incontrôlable de revoir le musicien et en même temps un désir de fuite intense. Il ne sait pas quoi faire. Un coup il se répète que c’est mieux si Haru ne lui envoie pas trop de messages non plus, c’est plus facile de l’oublier ainsi, et d’autres il déverrouille son téléphone toutes les cinq minute en espérant voir son prénom sur l’écran de son smartphone. C’est sortie au skate park est l’initiative du Japonais. Il lui a proposé, pendant une phase où il avait très envie de le revoir, puis ensuite il a regretté. Il a faillit annuler, trouver un prétexte pour lui dire qu’il ne pouvait finalement plus venir. Tout lui rappelle Haru, les musiques qui passent sur Spotify en aléatoire, les moments où il s’installe devant sa console pour jouer, le premier café où ils ont fait connaissance puisque Nae passe devant tous les jours en revenant de l’université… Il n’est plus étudiant, mais il y va encore régulièrement pour les cours particuliers qu’il donne. Il se trouve stupide par moment. Pourtant, il lui suffit d’apercevoir Haru pour avoir envie de sourire. Exactement comme maintenant. Dernièrement, Nae est encore plus conscient du côté tactile d’Haru. Il a souvent son bras autour de ses épaules ou alors il le colle quand ils jouent aux jeux-vidéos.

- C’est impossible d’avoir de l’équilibre là-dessus et ça roule trop vite, bien sûr que c’est un instrument de torture !

Il le suit jusqu’à l’endroit habituel où ils se rendent pour faire du skate. Nae en profite pour prendre des nouvelles de son ami. Il est à l’aise avec Haru et n’importe qui le connaissant un minimum pourrait l’attester. Il est avenant, bavard, il prend activement part aux conversations et ne reste pas passif, en simple observateur silencieux.

- Tu vas bien depuis la dernière fois ? Pas trop de travail ?

Il ne présente même pas d’excuse quant à ses messages peu réguliers. Si Haru ne l’évoque pas, il ne dira rien. Il n’a probablement pas remarqué un quelconque changement tant il a de choses à faire en une journée. Le violoniste baisse les yeux vers la planche qui roule lentement vers lui.

- Je vais y aller doucement.

Ce n’est pas la première fois qu’il pose un pied sur une planche à roulettes, mais il l’impression de tout réapprendre à chaque fois. Incertain, il pose un pied sur le skate. Il sait qu’il va commencer à rouler à peine essayera-t-il de prendre son équilibre dessus. Il appréhende et manque de confiance. Nae sait qu’il va encore rapidement se retrouver par terre. Il n’a aucun talent caché pour le skateboard, c’est une certitude. Il va se contente du violon… Il essaie d’appliquer les conseils qu’Haru a pu lui donner par le passé. Les deux premières secondes se passent bien, il commence presque à croire qu’il pourrait réussir, mais son pied droit appuie certainement trop sur l’extrémité du skate. Ce qui a pour effet de faire se redresser la planche et Kikunae perd son équilibre. Heureusement qu’Haru est là pour l’empêcher de se casser la figure. Leur séance d’apprentissage de la planche à roulette se résument principalement de cette manière : Nae qui perd son équilibre ou qui manque de tomber et Haru toujours là au bon moment pour le rattraper. Il faut dire qu’il ne s’éloigne jamais beaucoup. Sans doute a-t-il compris que le duo skateboard/Kikunae ne fonctionnera jamais. Pourtant le Japonais s’obstine. Il aimerait progresser, peut-être un peu pour impressionner Haru même s’il n’en a pas conscience. Pour le moment… C’est un échec cuisant.

- Chaque fois que je mets le pied là-dessus j’ai l’impression que c’est la première fois… Je ne retiens rien ! Tu peux me montrer encore une fois, s’il te plaît ?

Un jour il y arrivera… Un jour… Dans ses rêves peut-être…

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) A-helphtml__9_ Stereo Hearts (Haru & Kikunae) T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1001
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1076035http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Sam 26 Aoû - 18:48
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ ootd | Avec un emploi du temps comme celui de Haru, il était difficile pour le jeune homme de se rendre compte de l'espacement entre les messages et les contacts avec certains de ses proches. Ce n'était pas de l'égoïsme. Peut-être était-ce un peu d'égocentrisme ? Ce n'était même pas sûr. C'était surtout un manque de temps et un manque d'espace mental pour réussir à tout caser dans son cerveau. Cependant, cela ne l'empêchait pas de penser à ses ami.e.s lorsqu'il voyait quelque chose qui le faisait penser à eux. Comme quelques jours auparavant, lorsqu'il avait envoyé une photo à Kikunae d'une figurine Zelda. Ou encore plus tôt dans la semaine, une photo d'une peluche mogwai et d'une peluche gremlin côte à côte en lui disant qu'il s'agissait d'une photo de eux deux. En gros, même s'il n'avait pas toujours le temps de répondre à leurs messages, s'il mettait longtemps parfois à donner signe de vie, ses ami.e.s, les gens à qui il tenait étaient toujours quelque part dans un coin de sa tête.

Voyant Kikunae râler au sujet du skate, le coréen ne parvint pas à s'empêcher de poser ses mains sur les joues de son ami. Il les pressa, lui donnant des airs de poisson avec ses lèvres formant un « o » qui fît ricaner Haru. « A-a-arrête, c'est mmmoi le d-d-drama k-king iiici. » Même s'il avait bien remarqué que son ami était fort pour ça aussi et qu'il adorait râler. Restant collé à Kikunae, ils allèrent jusqu'aux rampes tout en papotant. « Si ! Jjje v-v-vvvoudrais me dé-dédoubler p-pour tout fffaire mais sssi j-j-je fffais ça, jjje v-v-vais rater d-des t-t-trucs p-parce que c-c-c'est mmmon double qu-qui va les vvvivre. » Et oui, Haru était atteint de ce qu'on appelle « fomo ». C'était sans doute pour ça qu'il faisait autant de choses aussi, il ne voulait rien manquer, rien regretter. « Et t-t-toi ? Co-comment tu vvvas ? T-t-tu as été sssage de-depuis la d-de-dernière fffois ? » Et si les froncements de nez de Haru était souvent involontaires lorsqu'il parlait, il fronça le nez dans une moue taquine après avoir posé cette dernière question à son ami.

Devant les rampes, Haru proposa à Kikunae de reprendre ses marques sur le skate. Il savait que le japonnais ne pratiquait pas lorsqu'ils ne se voyaient pas, du moins c'était ce qu'il se disait. Il fallait donc que le violoniste se remette dans le bain à chaque fois. Haru le regarda faire, il remarqua bien que son ami n'était pas très à l'aise mais il voyait bien aussi qu'il était déterminé. Kikunae savait être têtu, la preuve en était sa volonté à réussir à faire du skate. Un jour. Comme il l'observait bien, le coréen remarqua rapidement le pied de Kikunae qu'il plaça trop en arrière, amenant la planche à se soulever. Il n'avait pas réussi à l'avertir mais parvint, au moins, à retenir Kikunae, le réceptionnant contre son torse pour lui éviter la chute. « C'est ffffou qu-que tu p-places mmmal t-tes pieds c-c-comme ça. Ils sssont t-t-tout petits p-pourtant ! » Il lâcha un petit rire et le relâcha enfin. Il hocha la tête et ramena la planche vers lui à l'aide de son pied. Il remonta dessus et montra bien à Kikunae où placer ses pieds, ni trop en avant, ni trop en arrière. Puis lui montra comment se donner de l'élan et bien replacer ses pieds pour ne pas faire basculer la planche. « Qu-quand tu r-r-reposes ton p-pied tu l-le mmmets trop en a-arrière. » Et tout en maîtrisant le mouvement, il montra à Kikunae l'erreur qu'il faisait sans se faire tomber pour autant. Il lui montra ensuite comment bien replacer son pied de nouveau. Puis pour se la raconter un peu, Haru prit un peu plus d'élan pour revenir vers son ami et l'air de rien, effectua un heelflip dans la plus grande détente. Avec un petit sourire presque arrogant, il s'arrêta devant Kikunae. « E-et ça c-c-c'est l'é-étape sssuivante. » Il descendit de la planche et la poussa du bout du pied dans un appel à son ami pour qu'il monte dessus. Et comme il était un bon coach, il prit la main de Kikunae pour l'accompagner dans le mouvement et tant pis s'il devait finir par trotter à côté de lui pour ne pas le lâcher.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Lun 18 Sep - 9:50
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ Dernièrement Nae essaie de mettre de la distance entre Haru et lui. Ce qu’il fait au prix d’efforts considérables, car il apprécie la compagnie du jeune homme. Ses petites attentions le font toujours sourire. Quand il a reçu la photo d’un mogwai et d’un gremlin accompagnée d’un commentaire de son ami, le sourire qui s’est dessiné sur ses lèvres n’aurait trompé personne. Fort heureusement, il était seul. Il savait évidemment qu’il prenait le rôle du gremlin et Haru celui du mogwai, mais Kikunae ne l’a pas mal pris. Son côté solitaire et bougon peut le faire passer pour une de ces créatures parfois. Comme il joue aux jeux-vidéos jusque tard dans la nuit, il est difficile pour lui d’éviter de se nourrir après minuit et puis de toute façon… Il a toujours trouvé cette règle stupide. Techniquement, on est toujours après minuit, non ? Ce film a beau avoir une place toute particulière dans son cœur, car il s’agit d’un film qu’il a beaucoup vu durant son enfance, il faut admettre que niveau cohérence tout n’est pas au point. Comment Nae peut-il continuer d’ignorer Haru alors qu’il lui envoie toutes ces photos chaque fois qu’il pense à lui ? Ce que le violoniste se retient de faire justement pour éviter de s’attacher davantage…

Oublions les photos et parlons du fait qu’Haru est bien trop tactile… Un trait de caractère que Nae n’apprécie pas habituellement. Il déteste que l’on empiète sur son espace privé et que l’on s’approche trop de lui. Il y a des exceptions à cette règle évidemment. Figurez-vous qu’Haru fait partie des heureux privilégiés, alors qu’ils ne se connaissent pas depuis si longtemps… Il aime ce contact autant qu’il veut le fuir. Chaque fois qu’Haru le frôle, une nuée de papillons s’envolent au creux de son ventre. Et encore, les papillons ce n’est pas assez gros pour le chatouiller autant. On dirait une nuée d’oiseaux effrayés qui prennent leur envol. Oui, effrayés, car Nae a peur de ce que cela peut signifier…

- Tu peux lui réserver les tâches ingrates comme aller au travail et profiter du reste, il rétorque avec un rictus amusé.

Pourtant, Haru a l’air d’adorer le métier qu’il exerce et il a de quoi être fier…

- Je suis toujours sage, il répond en plissant le nez, faussement offusqué qu’Haru puisse penser le contraire.

Il élude son autre question presque volontairement. Que pourrait-il répondre ? « Oh, je vais bien, mais il va falloir que tu arrêtes de me toucher si tu ne veux pas que je succombe à une crise cardiaque. » Quoique… Haru est formé pour lui faire un massage cardiaque et du bouche-à-bouche, il pense ironiquement.

Se remettre dans le bain n’est jamais une mince affaire pour Kikunae. Il n’est définitivement pas un skater né. Chacun son domaine et ce n’est visiblement pas le sien. Il pose à peine un pied sur la planche qu’il manque de basculer en arrière. Haru est toujours là où il faut, quand il faut, heureusement. Nae se redresse avec hâte. Il ne faut pas que le musicien sente les battements frénétiques de son cœur. Il pourra toujours prétendre avoir été surpris par sa chute. Frustré et agacé de ne pas réussir, il ne répond pas, mais écoute attentivement ses conseils pour la énième fois. Haru doit le trouver si nul… Pourquoi est-ce qu’il persiste à lui répéter toujours les mêmes choses ? Kikunae ne lui en voudrait pas de jeter l’éponge face à un élève aussi empoté que lui. Il fait la moue en le suivant du regard.

- Ce n’est pas gentil d’étaler toute l’étendue de tes talents comme ça.

Il ne lui fait pas réellement un reproche, Nae est plutôt ironique. Il admire tout ce qu’Haru sait faire avec un skate. Il remonte tout de même sur la planche. C’est comme pour l’équitation, il ne faut jamais rester sur une chute. Il n’est jamais monté à cheval, mais passons. Au départ, il veut essayer de se passer de la main d’Haru, par fierté et… Pour éviter de malmener son cœur. Il faut se rendre à l’évidence… Il n’a pas assez d’équilibre. Il récupère rapidement la main de son ami et la serre plus fort qu’il ne le voudrait. Cependant, ça ne suffit visiblement pas à le stabiliser. Si les premières minutes se sont bien passées, peut-être un peu trop bien, ça ne pouvait pas durer… Au bout d’un moment, Nae perd vraiment son équilibre. La planche roule un peu plus loin, tandis qu’il tombe sur les genoux. Il ressent une vive douleur au genou droit. Haru a tenté de le rattraper, mais le mal est fait. Quelle idée de porter un pantacourt pour faire du skate. Certes, c’est encore l’été, toutefois, ça lui aurait peut-être évité de se blesser. Il se redresse un peu pour voir l’étendue des dégâts. Ce n’est probablement rien de grave, mais il ne s’est pas loupé. Nae a le genou écorché et sanguinolent. Fort heureusement, il n’a pas peur du sang…

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) A-helphtml__9_ Stereo Hearts (Haru & Kikunae) T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1001
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1076035http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Lun 16 Oct - 10:50
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ ootd | Une chose que Haru aimait particulièrement avec Kikunae, c'était qu'il était un de ses rares amis qui le laissait parler sans essayer de deviner la fin de ses phrases, qui le laissait prendre tout le temps dont il avait besoin pour s'exprimer. Cela avait rapidement fait naître une confiance et une complicité entre les deux hommes et Haru aimait pouvoir être lui-même avec le japonais. Et être lui-même passait par le fait d'être le Gremlin qu'il était au quotidien. Un Gremlin surexcité et qui voulait tout vivre en même temps. D'ailleurs, à la proposition que lui fît Kikunae, il fît « non » de la tête en fronçant le nez. « Jjj'adore m-m-mon jjob ! » Même si ce n'était pas facile tous les jours, il adorait passer du temps à la caserne. Si son premier rendez-vous avec Yu Jeong se passait bien, il n'aurait peut-être plus le même discours, préférant passer du temps avec la jeune femme plutôt qu'avec les gars mais... Il préférait garder tout ça pour lui, comme s'il allait s'attirer le mauvais œil. Avec un sourire en coin, peut-être un peu moqueur, Haru fît une petite moue dubitative à l'affirmation de son ami. Toujours sage ? Ceux qui le pensaient ne l'avaient jamais vu complètement absorbé par un jeu vidéo. Ou alors, ils ne l'avaient jamais vu râler parce qu'il ne parvenait pas à rester debout sur son skateboard. Mais le coréen trouvait son ami assez adorable dans ces moments-là. Et pour le narguer encore plus et voir cette petite trogne sur le visage de Kikunae. Haru n'hésita pas à se la raconter un peu sur sa placnhe et il avait son petit air arrogant qui avait pour but d'agacer encore plus son ami. Pour toute réplique, Haru tira la langue au japonais avant de descendre de sa planche.

Même si Haru donnait l'impression d'être plutôt tranquille la majorité du temps (pour ceux qui ne le connaissaient pas), il savait canaliser l'énergie qui l'animait constamment dans ses souries et dans nombreux de ses gestes. Il espérait d'ailleurs que cette part de sa personnalité aidait Kikunae à se sentir plus à l'aise sur sa planche. Haru ne le lâchait pas, au sens propre comme figuré. Malgré ces précautions, l'équilibre de Kikunae restait précaire. Tellement que le jeune japonais finit par partir en arrière alors que le skate continuait de rouler vers l'avant. Malgré ses réflexes, Haru ne parvint par à le rattraper correctement et regarda son ami se réceptionner sur les genoux. Immédiatement, les réflexes de secouriste prirent le dessus et Haru vint s'accroupir devant Kikunae. Si d'autres personnes auraient paniqué, lui restait calme, bien plus que ce que l'on connaissait de lui. Cela n'empêchait pas son cœur de battre comme un fou dans sa poitrine. « Mmmontre moi ta jjambe. » Dans ces moments-là, le bégaiement de Haru s'effaçait légèrement. Les sourcils froncés, il inspecta le genou sanguinolent de son ami, la plaie ne semblait pas profonde. « Nnne bouge p-pas. » En quelques pas, le coréen alla attraper son sac. Il y avait toujours une petite pochette avec du matériel qui permettait d'effectuer quelques soins d'urgence : désinfectant, pansement, bandage, mais aussi garrot ou de quoi faire du bouche à bouche « sécurisé ». Mieux valait être toujours équipé, la preuve en était cette chute ! Se replaçant devant Kikunae, les reflèxes de secouriste parlèrent. Il désinfecta ses propres mains avant de prendre les lingettes imbibées d'antiseptique pour la plaie de son ami.  « Tu aaas m-mal aaailleurs ? » Tout en parlant, il nettoya le sang qui avait déjà commencé à sécher puis la plaie. Ce n'était, en effet, absolument rien d'inquiétant. Enfin, le pantalon de son ami était quand même tâché de sang. « Je sssuis dé-désolé pour t-ton pantalon. Ooon ira en r-rracheté un sssi tu v-v-vveux. » Haru pensa même qu'il pourrait demander de l'aide à Yu Jeong pour bien choisir. Avec des gestes assurés, Haru plaça le pansement sur la plaie du japonais pour la protéger. « T-tu vveux un b-bisou mmmagique ? » Haru était bien plus détendu après avoir fini les soins de Kikunae et il était de retour à être le Gremlin qu'il était habituellement, sa moue espiègle le montrait bien.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Dim 29 Oct - 11:08
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ Kikunae est bien plus doué pour écoute que pour parler, alors il laisse toujours à Haru tout le temps qu’il lui faut pour s’exprimer. Il espère que cela aide aussi le skateur à se sentir à l’aise en sa compagnie. Nae qui n’en a pas grand-chose à faire du regard des autres en temps normal, se surprend à donner de l’importance à l’avis d’Haru. Le voir si passionné par ce qu’il fait, tire un sourire au musicien. Il peut le comprendre… Nae n’est jamais fatigué non plus quand il s’agit de musique. Bien qu’il ne puisse pas se permettre les répétitions improvisées à par d’heure. Ses voisins lui en tiendraient certainement rigueur. Pour le violon en tout cas, pour le piano, puisqu’il joue sur synthétiseur, il peut se laisser aller à son inspiration nocturne à condition de porter un casque. En présence d’Haru, Kikunae devient taquin. Un privilège que seuls ses proches amis peuvent se targuer d’avoir. Il a bien appris d’Hayden, il n’y a pas de doute. Dans le fond, peut-être que Kikunae aimerait impressionner Haru… Le skate est loin d’être dans son domaine de compétence, son ami a pu le constater, mais s’il fait des progrès… Il pourra peut-être remonter dans son estime ? Il le verra à nouveau sourire et il aura droit à ces compliments qui font s’emballer son coeur…

Au lieu de cela, Kikunae se ridiculise en bonne et due forme. Au moins, il n’a pas entraîné Haru dans sa chute. Il a envie de lui dire que ça va, il n’a pas mal, dans une tentative de sauver son amour propre, mais Nae en est incapable. Une vive douleur irradie son cheveux et un simple coup d’œil l’informe qu’il saigne. Le musicien n’oppose pas de résistance lorsqu’Haru veut voir sa blessure de plus près. Au moins, il est entre de bonnes mains. L’apprenti skateur secoue la tête. La douleur commence déjà à s’estomper, seule la brûlure de la plaie persiste.

- Non, je crois que ça va. C’est pas grave, c’est juste un pantalon.

Il veut absolument le rassurer pour éviter qu’Haru se sente coupable de lui avoir proposé de skater. Kikunae a beau râler, il adore ces moments passés en sa compagnie, s’ouvrir à de nouveaux horizons dont il ne se serait certainement pas approché seul. Puis, il n’est pas spécialement attaché à ses vêtements. Loin d’être une victime de la mode, Nae n’a que des vêtements qu’ils trouvent confortables et n’en rachète que lorsque cela devient absolument nécessaire. Soit… Rarement. Très rarement.

Haru est sans doute a des années lumières de se douter de l’effet que sa question vient d’avoir sur Kikunae. Son coeur s’emballe, trop vite pour que ce soit normal. Le rouge lui monte aux joues et il se surprend à se demande ce que cela lui ferait si Haru lui faisait vraiment un bisou… Sur la joue ? Et… S’il l’embrassait sur les lèvres ? Il se sent coupable d’avoir de telles pensées à l’insu de son ami… C’est bizarre, non ? D’autant plus que les deux seules personnes qu’il a déjà embrassées… Ce n’est pas contre elles, mais il a détesté. C’est sans doute lui le problème… Haru le regarde toujours. Nae se rend compte qu’il n’a toujours pas répondu et que ça devient bizarre. Il doit trouver quoi dire, sauf qu’il n’est pas doué pour ça.

- Non ! c’est sa première réponse, un peu trop précipitée, il craint que les battements de son coeur s’entendent à des kilomètres à la ronde, puis vient s’insinuer la peur qu’Haru le prenne mal. J-je veux dire… Je… C-ce n’est pas que je ne veux pas… Je… Tu plaisantais, hein ?

Cette fois, c’est lui qui se met légèrement à bégayer. Kikunae aimerait disparaître… Il ne veut pas voir la réaction d’Haru. Il ne veut pas l’entendre se moquer de lui. Il ne veut pas non plus avoir de confirmation, son ami plaisantait certainement. C’est une taquinerie comme Hayden aurait pu le faire, sauf qu’avec Hayden ça aurait été différent… Il ne ressent pas la même chose. Il garde en tête la conversation qu’il a eu avec Ryuu un soir, alors que Nae n’avait pas le moral, justement parce qu’il se questionnait sur ce qu’il pouvait bien ressentir pour Haru. Jusqu’à présent, il a essayé de nier la réponse que Ryuu lui a apporté, mais… Il faut bien se rendre à l’évidence un jour ou l’autre.

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) A-helphtml__9_ Stereo Hearts (Haru & Kikunae) T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1001
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1076035http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Dim 19 Nov - 13:59
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ ootd | Les chutes étaient presque obligatoires lorsqu'il s'agissait de skateboard, ce n'était donc pas surprenant de voir Kikunae chuter. Haru avait à son palmarès de nombreuses chutes, certaines avaient même laissé quelques traces sur ses genoux et sur ses coudes. Cependant, le jeune bègue s'en voulait car il n'avait pas proposé les protections adéquates à son ami et ce dernier aurait pu réellement se faire mal. Haru avait rapidement repris ses réflexes de secouriste, son calme apparent cachait sa nervosité à imaginer son ami s'être réellement fait mal, notamment aux mains. En tant que musicien, le bassiste comprenait mieux que personne à quel point il était important de préserver ses poignets, ses mains et ses doigts dans ce genre d'activités. Heureusement pour eux, c'était le genou de Kikunae qui avait prit le choc et après une rapide inspection, le secouriste constata qu'il n'y avait rien de grave sauf pour la tenue du japonais qui était maintenant balafrée. Tout en soignant la plaie, Haru continua d'inspecter l'état de son ami en lui posant des questions. « P-p-pas de douleur aaaux m-mains ou au p-poignets ? » Il releva la tête un instant alors qu'il préparait le pansement à déposer sur le genou du jeune homme. « Jjjje m'en v-vvoudrais si t-t-tu ne p-pouvais pas jjjjouer à c-cause de mmmoi. » La prochaine fois, les protections seraient la première chose à entrer en jeu dans leur entraînement.

Rassuré par l'état de Kikunae, le fait qu'il n'avait aucune autre douleur, Haru se détendit et se permit une plaisanterie. L'image le faisait rire, s'amusant souvent de la taille de son ami (sans aucune moquerie) pour le comparer à une chose mignonne, il le fît encore à ce moment-là en lui parlant comme il l'aurait fait à un enfant. Il ne s'attendait pas à la réaction du musicien, si vive. Il était visiblement embarrassé et Haru le fût aussi par mimétisme. « O-o-o-oooui j-j-je p-p-plais-plaisantais. » Et embarras rimait avec bégaiement et tics faciaux. L'agitation sur le visage de Haru témoignait de son incompréhension face à la réaction de son ami. Était-ce le dégoût à l'idée qu'un homme en embrasse un autre qui amenait cette véhémence dans sa réaction ? Haru était bien hétérosexuel (et s'estimait plus ou moins un allié), il le savait et ce qu'il venait de dire n'était qu'une plaisanterie... Il était dans l'incompréhension. Il avait du mal à imaginer Kikunae homophobe mais il avait du mal à comprendre pourquoi ce refus si vif. Il finit par éclaircir sa gorge et commença à ranger son matériel dans son sac à dos. Il mît derrière eux cet épisode, il aurait le temps d'y repenser à d'autres moments pour essayer d'en dénouer les deux, ou peut-être n'y reviendrait-il jamais. « T-t-tu veux rrrremonter sur l-l-la p-planche ooou c'est f-fffini pour au-aujourd'hui ? » Il sortit les protections de son sac, incluant des genouillères, ce qui aurait été à faire dès le début. « P-p-pas sssans p-protection sssi c'est ça. » Et il se gratta la nuque un peu nerveusement, encore désolé de cette chute et par cette situation car il voyait bien que Kikunae avait été dérangé (du moins c'était l'idée qu'il se faisait de sa réaction) par sa plaisanterie.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Kagiyama Kikunae
☆☆ DEBUT SHAKER
Kagiyama Kikunae
Pseudo : Alina + Elle.
Célébrité : Uno Shoma (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 201
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26468-kagiyama-kikunae-i-can-go-thhttp://www.shaketheworld.net/t26869-kagiyama-kikunaehttp://www.shaketheworld.net/t26076-alina-lee-han
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Lun 18 Déc - 14:08
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ Kikunae n’est pas téméraire, ni aventureux. Il préfère le calme de sa chambre et la mélodie rassurante de son violon. Sans Haru, il n’aurait jamais posé un pied sur une planche à roulettes. Après cette chute, il se demande inévitablement ce qui lui a pris d’accepter d’essayer. Plusieurs fois en plus de cela, si ce n’est pour se ridiculiser… Il ne voudrait pas l’admettre, mais en réalité, c’était surtout pour se rapprocher d’Haru. La première invitation du jeune homme était une occasion rêvée pour passer plus de temps en sa compagnie. Dès le premier jour, Kikunae a été intrigué par le jeune homme. Leur passion commune pour la musique l’a rapidement mis à l’aise et leurs conversations se sont révélées riches et passionnantes. Nae ne s’est jamais formalisé du bégaiement de son aîné, ce n’est pas ce qui définit la personne qu’il est. Tenter de faire du skate était aussi une occasion pour l’impressionner, un peu… Pour ce dernier cas de figure, on repassera. Nae se sent minable sur le moment. Haru doit le trouver nul. Depuis tout ce temps, il n’a pas fait le moindre progrès significatif. Heureusement qu’il y a leurs soirées jeux-vidéos, là au moins il est dans son élément et il peut prouver à Haru qu’il est compétent dans un domaine. Ce dernier l’a aussi complimenté plusieurs fois quand Nae a accepté de lui jouer un morceau au violon.

- Non, ça va, Kikunae s’empresse de le rassurer, il ne veut pas qu’Haru se sente coupable, ce n’était qu’une petite chute, ses mains vont bien.

C’est surtout son genou qui a amorti le choc à en juger par l’état de son pantalon et le sang qui macule le tissu. Sur le moment, le musicien aurait aimé que le sol s’ouvre sous ses pieds pour le faire disparaître. Il ne voulait pas réagir aussi vivement. La plaisanterie d’Haru l’a pris de court. Il n’a pas pu s’empêcher d’imager les paroles de son ami et c’est trop à supporter pour son petit cœur épris. D’ailleurs, il n’arrête plus sa course effrénée dans sa poitrine. Un sourire gêné se dessine sur les lèvres de Kikunae. Bien sûr que c’était une plaisanterie… Il a soudainement honte de sa réaction à une simple taquinerie. Cependant, son regard ne quitte pas son ami. Ils ne se connaissent pas depuis si longtemps, mais Nae est observateur. Il sait qu’Haru s’agite quand il est nerveux, que ses tics et son bégaiement se font plus prononcés. Il se sent coupable de l’avoir mis mal à l’aise. Sans savoir si ce geste sera efficace, en tout cas il sait déjà que le concernant ce sera le contraire, il prend la main d’Haru pour essayer de l’apaiser.

- Je ne me suis pas fais mal, je peux recommencer. Enfin, je vais essayer… Je crois que ta planche ne m’aime pas.

Cette fois, c’est lui qui tente une plaisanterie. Un peu bancale, mais c’est la première chose qui lui est venue en tête. Il ponctue sa phrase d’un léger sourire, espérant qu’elle sera tout de même un minimum efficace.

- J’approuve pour les protections.

Il prend les genouillères et s’empresse de les mettre. Pas qu’il soit spécialement pressé de monter à nouveau sur cet engin de torture, mais il veut rapidement passer à autre chose, que ce moment embarrassant soit derrière eux. Avec l’aide d’Haru, il pose prudemment un pied sur le skate.

- Je me demande tout de même ce qui t’es passé par la tête la première fois que tu es monté là-dessus, il remarque en essayant d’être taquin.

Il ne le juge pas, c’est plutôt chouette comme passe-temps, bien que Nae n’ait aucun talent à ce niveau. Il est juste curieux… Il n’est pas sûr que ça lui serait venu à l’idée, mais comme dit précédemment Kikunae n’est pas téméraire, il se préserve du danger. D’ailleurs, au lieu de dire des ânerie, il ferait mieux de se concentrer. Cela dit… C’est aussi une tentative pour apprendre à mieux le connaître...

________________________________

同じ空の下
“同じ空の下で 君を想う, 何度も 何度も, あの日の君と出会う. Under the same sky. All night, under the same sky.”
Son Haru
☆☆☆☆ TOP-STAR SHAKER
Son Haru
Stereo Hearts (Haru & Kikunae) A-helphtml__9_ Stereo Hearts (Haru & Kikunae) T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 1001
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p20-son-haru#1076035http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | Dim 7 Jan - 18:51
Citer EditerSupprimer
Stereo Hearts
+ ootd | Heureusement, la blessure de son ami était complètement sans gravité. Il faudrait juste que Kikunae fasse attention à bien la nettoyer pour qu'il n'y ait pas d'infection mais il vivrait. Heureusement pour Haru car il se sentait déjà coupable pour quelque chose d'aussi peu grave alors imaginez si cela avait été pire... S'il s'en voulait c'était parce qu'il estimait que c'était de sa faute, il n'avait pas donné de quoi se protéger à son ami alors qu'il était bien au courant des difficultés qu'il avait sur sa planche. Lorsqu'il était en intervention sur des  cas qui auraient pu être évités avec un bon équipement de sécurité, Haru était le premier à faire de la prévention. Trop content de retrouver Kikunae, il s'était laissé aller à l'inconscience.

Mais on ne l'y reprendra plus, si Kikunae se sentait de remonter sur la planche, ce sera avec protections. D'ailleurs, le japonais n'était pas démotivé, Haru ne perdit pas une seconde à aller récupérer des genouillères et coudières qui se trouvaient dans son sac à dos, ainsi que de quoi protéger les mains de son ami. Il était musicien, ses mains étaient très importantes pour lui. Et pour les jeux vidéos aussi alors autant être prudents. « O-okay. On e-e-est pr-pruuudent cette f-f-fffois. » Et même si Kikunae pouvait bien le faire seul, il s'assura que tout était bien fixé en l'aidant. Il lui passa les coudières et surtout les protèges-poignets, prenant les mains de son ami dans les siennes pour les retourner et s'assurer que tout était bien placé. « Ce sssserait d-do-dommage que t-tu p-puisses plus jjjouer au n-n-nouveau Zeeeelda. » Et son petit sourire montrait bien que la bonne humeur était de retour.

« E-et pour l-l-la p-planche sssi c'est la m-m-mienne le pr-problème on p-peut t'en choisir uuune ! » Est-ce que Kikunae avait envie de se mettre au skate au point d'acheter sa propre planche ? Pas certain mais c'était une idée comme une autre. Il l'aida à monter sur la planche, comprenant très bien son hésitation. Il lâcha un rire à sa question. « Mmmarcher n-n-n'allait p-pas assez vvvite. » Et quand on connaissait Haru, c'était plutôt censé, une journée n'avait pas assez d'heures pour qu'il puisse faire toute ce qu'il désirait d'un point de vue personnel (encore plus depuis qu'il était tombé sous le charme de Yu Jeong) en plus de ses obligations à cause de ses études et de son travail.

Tenant toujours la main de son ami dans la sienne, Haru tâcha à le stabiliser pour qu'il puisse trouver son centre de gravité sur la planche. « Ooon va co-commencer p-p-par avancer en l-l-ligne dr-droite p-pour que tu rrrreprennes co-confiance et t-tr-trouves ton é-équilibre. » Il regarda Kikunae pour s'assurer qu'il était d'accord avec ce plan. « O-okay. Alors l-là tu eees s-s-stable. T-tu vas d-donner de l'ééélan à t-t-ta planche. P-pas o-obligé que ce ssssoit f-f-fort si tu l-le sssens pas. » Il s'assura que le message soit passé, pas besoin d'aller vite, le but, c'était que Kikunae retrouve son équilibre et ses marques sur la planche. « Fffaut j-juste rester de-debout sssans trop ba-basculer dans t-t-tous les ssens et que t-tu avances un p-p-peu. Aaaprès, o-on verra. » Rien ne pressait et ils n'avaient pas vraiment d'objectif, le but était surtout de partager un moment tous les deux. Haru tendit sa main devant son ami. « E-et ça c'est t-t-toujours ààà d-dispo au be-besoin. » Pas question que Kikunae tombe à nouveau, le japonais pouvait s'accrocher à lui dès qu'il en ressentait le besoin. « C'est p-parti ? »

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Contenu sponsorisé
 
Re: Stereo Hearts (Haru & Kikunae) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide