sombre
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong

FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie

Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Lun 10 Juil - 21:34
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Tu n'as jamais été aussi nerveuse pour un rendez-vous. Enfin si, tu l'as déjà été, pour des rendez-vous professionnels ou semi-pros, dans le cadre de tes études... mais là on parle d'un autre type de rendez-vous. Ceux qui te donnent envie de t'habiller de manière cute et affolent les papillons que tu as dans le ventre.

Aujourd'hui, tu as rendez-vous avec Haru.  Depuis le bal, depuis qu'il t'a proposé de vous retrouver pour ce fameux burger dont vous aviez tant parlé, tu es sur ton petit nuage. Et pour cause, non seulement le bal s'est terminé avec ce rendez-vous, mais aussi avec un bisou sur la joue, bien plus proche de tes lèvres que la bienséance le voudrait, mais pas assez selon ton goût. Bref, tu étais restée plantée là, complètement prise par surprise, tes doigts frôlant l'endroit où ses lèvres s'étaient posées.

Est-ce que depuis ce soir-là tu rêvais d'embrasser le beau rockeur ?
Absolument.

Tu es donc là, au point de rendez-vous à Myeongdong, te balançant sur la pointe des pieds en attendant Haru. Pour la probablement centième fois, tu baisses les yeux sur ton outfit en te mordillant les lèvres. Tu as passé des heures à choisir ta tenue, oscillant entre des tenues toutes mignonnes (aka tes salopettes adorées assorties à des hauts pastels colorés) ou des tenues un peu plus séduisantes, avant que ton regard ne tombe sur le haut que tu avais fini par acheter lors de vos retrouvailles shopping. Tu avais hésité une fraction de seconde avant de l'enfiler, te demandant s'il allait reconnaître le haut qu'il avait désigné comme "pouvant bien t'aller". Et c'était vrai. Le bustier bordeau était un peu plus sexy que ce que tu portais d'habitude, mais couplé à l'une de tes sacro-saintes salopettes en jeans, l'effet était incroyable. Tu espérais que ça lui plairait.

Jouant distraitement avec le foulard accroché à ta tenue en guise d'accessoire, tu en oubliais de surveiller les alentours, bien trop plongée dans tes pensées. Tu étais nerveuse à l'idée que ce rendez-vous se passe mal, alors que rien ne semblait pointer dans cette direction, parce que tu te faisais beaucoup d'espoirs. Tu es certes un cœur d'artichaut, mais c'était la première fois que tu étais si fortement attirée par quelqu'un, et tu savais que si votre début de relation venait à échouer, ça te briserait le cœur.

Histoire de te détendre un peu, et parce que l'heure du rendez-vous approche (ta peur panique des retards t'a encore fait arriver avec vingt minutes d'avances), tu envoies un petit texto Je suis là :D à Haru avant d'ouvrir le site web du Mom's, histoire de déjà choisir ton burger et ne pas hésiter des heures devant le comptoir.  

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Mar 11 Juil - 22:54
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Malgré des gardes compliquées et des journées qui lui semblaient bien trop courtes, Haru avait passé la semaine le pas sautillant et un sourire un peu rêveur difficile à lui enlever du visage. Dès que son esprit avait un moment pour se poser, il pensait à ce premier rendez-vous avec Yu Jeong. Enfin ce premier rendez-vous, ce fameux burger dont ils avaient parlé en plaisantant dès leur première rencontre ! Le jeune homme se fichait bien d'ailleurs que ce ne soit pas un endroit habituel pour un rencard, c'était simple, ce qui lui ressemblait et, il avait l'impression, ressemblait aussi à Yu Jeong.

Pour autant, il restait aussi nerveux qu'il était excité par la soirée. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de rendez-vous et s'il était un garçon léger et plutôt de bonne humeur, la confiance qu'il avait en lui et en son charme n'était pas la plus solide. D'ailleurs, il avait envoyé pas mal de messages à Dae Won pour avoir des avis sur sa tenue, il avait essayé plusieurs chemises avant de jeter son dévolu sur celle qu'il portait. Lorsqu'il avait demandé à son meilleur si ce n'était pas trop toutes ces bouches sur sa chemise, du genre un appel du pied peu discret, Dae Won lui avait simplement envoyé l'emoji du haussement d'épaules. Il n'avait plus le temps de se changer de toute façon.

Débarrassé de sa planche pour l'occasion, il avait parcouru le chemin en métro et à pieds. Lorsqu'il s'était assit dans le train, il n'avait pas réussi à empêcher ses jambes de tressauter tant il était nerveux. Les écouteurs dans les oreilles, il pouvait mettre ça sur le dos de la musique au moins. Il était encore à quelques arrêts lorsque son téléphone, qu'il tenait dans ses mains, vibra pour lui annoncer l'arrivée d'un message. Il manqua de lâcher l'appareil en voyant le message de Yu Jeong, il était en retard ?! Il était parti un peu en avance pourtant... Puis il avisa l'heure et remarqua que l'heure qu'ils avaient fixé n'était pas encore atteinte. Et avec une sorte de plaisir, il se dit que, peut-être, elle était aussi nerveuse et impatiente que lui ? Avec un sourire, il tapa sur l'écran de son téléphone. « J'arrive, ne commence pas le burger sans moi :( »

Encore un arrêt avant qu'il ne puisse descendre mais Haru était déjà debout, son téléphone dans la poche, il avait l'impression que le train roulait plus lentement que d'habitude. Il détestait la façon que le temps avait de s'étendre parfois. Finalement, la voix du métro lui annonça Myeongdong et il descendit avant même que les portes soient entièrement ouvertes. Prenant la sortie qui le mènerait le plus rapidement à Yu Jeong, il regrettait presque de ne pas avoir sa planche. Cependant, le pas de Haru ralentit lorsqu'il arriva proche du fast food et qu'il reconnu la silhouette de la jeune femme. Non pas qu'il ne voulait plus y aller, c'était juste que Yu Jeong était très belle et que la tenue qu'elle portait le ne laissait pas indifférent. Elle était petite mais elle avait de jolies jambes, il n'était qu'un homme et l'avait remarqué oui. Et surtout, s'il ne se trompait pas, il avait l'impression qu'elle portait ce haut qu'ils avaient vu ensemble dans une boutique de ce même quartier. Elle était retournée l'acheter, était-ce à cause de lui ?

Rendu plus brave par cette idée, il s'approcha et arriva à sa hauteur avec un sourire aux lèvres et sans doute un air légèrement intimidé. Il leva la main lorsqu'elle le remarqua pour la saluer, se permettant de la regarder de haut en bas sans que cela ne soit vulgaire ou dégradant (elle portait bien le fameux haut !). Il y avait dans son regard une sorte d'émerveillement, sans doute avait-il encore du mal à réaliser qu'une jeune femme comme elle puisse s'intéresser à quelqu'un comme lui. « T-t-tu eees s-s-sssuperbe. » C'était même dommage qu'il cligne autant des yeux et ne puisse la regarder davantage. « T-t-tu ne mmm'as p-p-pas t-tr-trop attendu ? » Il se permit un sourire un peu espiègle. « T-t-tu ees arrivée t-t-tôt... » Mais lorsqu'il regarda l'heure sur son écran, lui aussi était arrivé avant l'heure qu'ils s'étaient donnés au final. « À cr-croire qu'on aaavait hâ-hâte t-t-tous les d-d-deux. » Et au diable cette nervosité qui continuait de vibrer en arrière plan. Ce soir serait une bonne soirée parce que cette semaine était une bonne semaine. Ce rendez-vous était la cerise sur le gâteau ou plutôt la double dose de cheddar dans le burger.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Dim 23 Juil - 19:57
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Te balançant sur tes talons (chose uniquement possible parce que pour une fois tu ne portes justement pas de talons, mais bien des semelles plates), tu attends la réponse à ton petit message tout en consultant la carte du Mom's. Quand ton téléphone vibre entre tes doigts, tu es tellement nerveuse que tu manques bien de le lâcher. À son message, tu réprimes un rire, histoire de ne pas paraitre folle aux yeux des passants, et tes doigts survolent rapidement le clavier. Tu as de la chance, je n'ai pas encore choisi ! Commencer sans lui ? Mais quelle idée ! Tu veux l'expérience complète : commander à ses côté, attendre sagement ton plateau, galérer à trouver une table...

Concentrée sur ton téléphone, guettant toute nouvelle notification, tu ne vois pas tout de suite Haru arriver. C'est un mouvement dans ton champ de vision qui te fait relever la tête, juste à temps pour le voir te faire un signe de la main en approchant. Tu t'illumines littéralement, un sourire rayonnant prenant place sur tes lèvres alors que tu te redresses, rangeant ton téléphone dans la poche arrière de ta salopette. Tu sens autant que tu vois son regard glisser sur toi et, sans être le moins du monde gênée par son attention, tu ressens un soudain élan de timidité. Tu es brusquement extrêmement consciente de ta petite taille, de ton corps en général, d'être à des lieues du modèle-type de la jolie coréenne. Mais ses mots... tu réprimes violemment ce réflexe de petite fille de tournoyer sur toi-même pour lui offrir la vue complète de ton outfit. « M-merci ! tu réponds, ta voix chevrotant un instant. » Pour ta part, tu es absolument fascinée par sa chemise et l'étrange motif choisi... est-ce un message subliminal ou bien est-ce une malheureuse coïncidence et tu te fais des films toute seule comme une grande ? Parce que tu te souviens très bien de la manière dont il t'a quittée après le bal, ses lèvres si proches des tiennes sans pour autant que ça ressemble à un baiser... tu ne te rends compte que tu as porté la main à tes lèvres que quand tes doigts frôlent ton gloss rouge. La subtilité 1 - Yujie 0. « , Je te retourne le compliment, tu es magnifique... cette chemise est incroyable. » Et tu as réussi à sortir ça sans rougir !

« Oh... heu... j'avais trop peur d'être en retard... » Tu détestes tellement être en retard, et tu avais si peur qu'un quelconque tracas vienne perturber ton itinéraire et de ne pas être à temps... Tu finis par rire doucement à sa conclusion, hochant la tête en assentiment, incapable de répondre. Oh que oui, tu avais si hâte, et tu es extrêmement heureuse d'entendre que le sentiment est plus que partagé. Alors tu souris, ravalant ta timidité, te rapprochant de lui. « On y va ? Je meurs de faim ! » Et tu ne seras pas en état de fonctionner correctement sans nourriture.

Arrivés au Mom's, tu lèves le nez pour lire les pancartes, n'ayant toujours pas choisi ton burger. Il faut dire que tu es une grande indécise quand tant de choix se présentent à toi, et que tu es toujours partagée entre "prendre un que tu adores" ou "tester un nouveau". Faisant une petite moue, tu finis par tourner la tête vers Haru. « Lequel tu me recommanderais ? » La belle échappatoire du choix ! Puis tu as envie de voir sa réaction. Va-t-il te proposer son préféré, va-t-il essayer de deviner tes goûts ? En soi, tu sais d'expérience que tu ne seras pas déçue, impossible de ne pas apprécier à partir du moment où c'est du poulet frit dans un burger, rien dans les compositions proposées ne t'arrache un frisson de dégoût, mais ça il l'ignore... C'est bien vote votre tour au comptoir. « Je vais prendre une Peach Ade, des frites bacon et fromage, et pour le burger... » Tu lances un regard plein d'attentes à Haru, attendant qu'il énonce ce qu'il t'a choisi. Tu ne peux pas t'empêcher de sourire largement, à la fois trop heureuse de ton idée qui t'évite de devoir choisir, et parce que ta nervosité commence à s'envoler lentement mais sûrement et tu n'arrives toujours pas à croire que tu es réellement en rendez-vous. En rendez-vous avec Haru. Depuis quand la vie est gentille avec toi, à te mettre un gars comme lui sur ton chemin ?

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Dim 27 Aoû - 12:14
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Il y avait plein de sortes de pas dans la vie. Le pas lourd parce que l'on était déprimé, le pas qui traîne parce que la motivation n'était pas au rendez-vous et il y avait le pas dansant, sautillant comme ceux des enfants qui avancent vers un parc d'attraction. Ce dernier était le genre de pas qu'avait Haru alors qu'il quittait le métro pour rejoindre son rendez-vous. Et à bien y penser, ce qu'il ressentait était proche de ce qu'il aurait pu ressentir dans une attraction d'un parc. Les papillons dans le ventre, le cœur qui s'accélère et les shoots d'adrénaline, tous les effets y étaient. D'ailleurs, c'est avec le cœur au bord des lèvres et les mains un peu moites qu'il arriva devant le restaurant et reconnu Yu Jeong qui l'attendait. Il se demandait si elle ressentait la même nervosité, cette même sensation de grand huit. Haru dirait presque qu'il était à la montée des montagnes russes et selon comment se passerait ce rendez-vous, la descente serait des plus délicieuse ou des plus douloureuse. Tout dépendait d'eux. La rougeur sur les joues de la jeune femme avait quelque chose de réconfortant. Avec un sourire gêné, Haru se gratta l'arrière de la tête lorsqu'elle lui retourna le compliment. Il tira un peu sur sa chemise comme pour mieux la voir. « Mmmerci. J-je n'étais p-p-pas très sssûr. Jjje s-sssuis content qu-que ça t-t-te plaise. » Parce qu'il fallait être honnête, il avait choisi sa tenue dans l'espoir de lui plaire un peu plus.

Avec un petit sourire, il ne pu réprimer le plaisir qu'il ressentait à entendre Yu Jeong avouer qu'elle avait aussi hâte que lui. Enfin, c'est ainsi qu'il interpréta sa crainte d'arriver en retard. Hochant vivement  la tête, il ouvrit la porte et la laissa passer pour rentrer dans le fast food. Il regarda les pancartes tout comme elle mais avait déjà une petite idée de ce qu'il voulait. Croyez le ou non mais Haru connaissait assez bien la carte pour réfléchir en amont à ce qu'il serait recommandé de manger pour un rendez-vous. Par exemple, il ne se voyait pas manger un White Garlic Burger si la soirée prenait la direction qu'il espérait. Au fond, Haru paraissait assez insouciant mais il pensait à certaines choses. Parfois. « I-il y en a p-p-plein à t-tester. Ca d-dé-dépend de ce qu-que tu aaaaimes. P-par e-exemple est-ce qu-que t-t-tu aimes les b-b-burgers épicé ooou a-avec d-d-du sssucré-s-sa-salé. » Ce qu'il aimait avec cette chaîne, c'était qu'il y en avait pour tous les goûts.

Au final, le plus simple était de commander. Alors que Haru allait se diriger vers les bornes automatiques, Yu Jeong fût plus rapide que lui et fila vers le comptoir. Ah... Il la regarda commander et lorsqu'elle se tourna vers lui pour le burger, il profita du fait que les menus étaient aussi collés sur les comptoirs. Il pointa le Cheese Bacon Burger. Il prit l'avantage également pour s'interposer entre la caisse et Yu Jeong. Il n'était peut-être pas complètement à l'aise de commander de vive voix mais il comptait bien être un gentleman. La personne derrière le comptoir leur demanda si c'était tout. Haru fît « non » de la tête et continua de pointer ce qu'il voulait sur la feuille, un Cheese Bacon Burger pour lui aussi, accompagné de cheese French fries le tout arrosé d'un cider. À son grand regret, le fast food ne servait pas de milk-shake. Il se demandait quelle réaction aurait Yu Jeong en le voyant y tremper ses frites. Lorsqu'on lui demanda si c'était tout, il lança un regard vers la jeune femme pour confirmer qu'elle ne voulait rien d'autre et se dépêcha de sortir son téléphone pour payer. On lui remit un bipper pour les prévenir lorsque leur commande serait prête. Il en profita pour leur trouver une table vide après quelques secondes à regarder autour d'eux, il avisa une table de deux libre. Il plaça sa main dans le dos de Yu Jeong, pas trop bas attention, pour la guider jusque-là. « C-ça te vvva i-i-ici ? »

Après avoir pris place, Haru craignait qu'ils ne sachent quoi se dire. Cette peur était un peu bête lorsqu'on se souvenait de leurs précédentes conversations, ils avaient toujours trouvé de quoi parler. « C-c-comme j'ai ch-choisi le l-lieu du rrrrepas, t-t-tu m'emmènes oooù p-p-pour le deeessert ? » Il afficha un petit sourire. « Jjje s-sais p-p-pas sssi t-t-tu as r-re-remarqué mais jjj'ai u-une légère p-p-passion pour le sssucre. P-p-presque aaautant que l-la mmmusique et le s-s-ssskate. » Il eut un petit rire qui fût interrompu par la vibration du bipper. En effet, un fast food et ils étaient donc fast. Avec un petit signe de la main pour Yu Jeong, il se leva et aller chercher leur repas, revenant à leur table avec un plateau bien chargé. L'heure de déguster était arrivée !

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Jeu 12 Oct - 22:08
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Si sa chemise te plaît ? Pire encore. Elle te fascine. Et tu espères que le motif est de bonne augure...

Alors que tu lui demandes de te recommander ton burger du jour, tu ne peux pas t'empêcher de légèrement froncer le nez. « Juste rien de piquant, j'ai beaucoup de mal avec ce qui est pimenté. Sinon j'aime tout le reste ! » Niveau nourriture tu n'es vraiment pas difficile, et tu espères que tu parviendras à léguer ça à Eunji.

Tu te diriges naturellement vers le comptoir, prête à lancer ta commande, et ce n'est que quand tu te tournes vers Haru pour lui sourire alors qu'il pointe son choix pour toi du doigt que tu aperçois du coin de l'oeil les bornes. Oho. Est-ce que tu viens de faire une bourde ? Une pointe de culpabilité te pique le coeur quand tu te rends compte qu'il aurait certainement préféré commander là plutôt que devoir se farcir un caissier curieux ou peu accommodant. Tu te penches légèrement vers lui, l'inquiétude se lisant dans tes grands yeux. « Désolée, je n'ai pas pensé aux bornes... » Et tu n'as pas le temps de sortir ton argent pour au moins payer ta part que voilà qu'il est déjà en train de régler l'addition. Tu es à la fois encore plus coupable et en même temps très touchée par le geste. « M-merci... tu bafouilles alors qu'il s'empare du buzzer. »

Et quand sa main vient se poser au creux de ton dos, ton pauvre cerveau court-circuite complètement. À quand remonte ton dernier date avec un tel gentleman ? Pfiou. Des années. « C'est parfait, tu parviens à répondre. » Mais est-ce que tu parles de la position de sa main ou de la place qu'il vous a trouvée dans le restaurant ? Même toi tu ne sais pas. À peine installés, voilà que tu éclates de rire. « Déjà en train de penser au dessert ? » Alors que vous n'avez même pas encore commencé le repas.... wait a minute. Est-ce que ça signifie déjà que votre rendez-vous ira plus loin que le Mom's ? Oh god. Oh. Mais tu acceptes le challenge ! Tu dois juste cesser de rêvasser comme une ado à ses premiers émois amoureux et rassembler tes souvenirs des échoppes aux alentours. Pour tout avouer, tu n'avais pas du tout remarqué son addiction au sucre puisque vous vous êtes rencontrés dans un bar puis un magasin de vêtements, mais tu notes précieusement l'info. « Je ne t'imaginais pas en petite dent sucrée mais je suis contente, je vais pouvoir te traîner dans toutes mes échoppes sucrées préférées ! » Toi tu oscilles entre sucré et salé au gré de tes humeurs, de l'heure et des jours. Tu n'es pas fixe du tout là-dessus. Pas le temps de développer ta pensée plus que ça parce que le bipper entre vous se met à sonner et à vibrer, te causant pratiquement un arrêt cardiaque tellement tu étais focalisée sur autre chose. Aussi rapide que l'éclair, voilà que Haru ramène déjà vos plateaux et tu fermes à demi les yeux, inspirant les bonnes odeur de gras et de fromage avec un délice évident. Fuck le healthy, c'est des dates comme ça que tu veux ! « Bon appétit ! tu pépies joyeusement une fois la nourriture correctement redistribuée entre vous. »

Un gémissement de bonheur t'échappe alors que tu mords dans ton burger, approuvant par ce bruit le choix de Haru. Une tuerie. Couplé à tes frites et leur indécent topping de fromage fondu et de bacon, on est clairement sur un combo gagnant. « Ça faisait longtemps que je n'avais pas mangé un aussi bon burger, tu dis après avoir avalé ta bouchée. Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, un date Mom's Touch c'est supérieur. » Ton regard tombe alors sur ta tenue et un petit sourire amusé vient étirer tes lèvres. « Tu ne trouves pas que j'ai l'outfit pour jouer aux serveuses dans un fastfood américain vintage ? » C'était bien involontaire mais maintenant que tu y penses... « Sauf que si on était aux USA, ils auraient des milkshakes. Il paraît que certains trempent leurs frites dedans... » Tu contemples tes frites dégoulinantes de fromage fondu avec une petite moue dubitative. Bon, tu n'es déjà pas très convaincue par le concept, mais tu espères qu'ils se limitent au moins aux frites nature. Bon, après, venant d'un pays où ils mettent des boules de glace vanille dans des verres de bière sans alcool, ça ne t'étonnerait pas. Tiens... est-ce que Hayden fait ce genre de chose ? Zut, voilà une discussion que tu devrais avoir avec lui avant qu'il ne donne d'étranges habitudes à Eunji.

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Mer 15 Nov - 20:37
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Avec un petit salut militaire, Haru comprit la commande pour la jeune femme. « no spice. » S'il le fallait, il se sacrifierait s'il fallait la sauver de vilains piments, lors d'un prochain rencard peut-être... Etait-ce trop optimiste ou trop cavalier de déjà penser au prochain rendez-vous alors que le premier venait seulement de commencer ? En attendant, il fallait passer commande pour ce premier rendez-vous. À défaut de le faire à la borne, Haru pu commander sans parler, il se fichait un peu d'avoir l'air impoli, ce n'était pas la première fois. Il sourit à Yu Jeong qui s'excusait, faisant un léger « non » de la tête, elle n'avait pas à s'excuser et n'avait rien fait de mal non plus. « C-c-c'est rien. » Et son nez froncé était certes, au départ, un tic mais aussi une petite moue qu'il espérait rassurante. Malgré tout, il parvint à régler l'addition avant la jeune femme. C'était loin des prix et des saveurs d'un restaurant gastronomique mais Haru n'était pas du genre à complexer à ce sujet.

Ils allèrent prendre place, Haru se permettant de guider Yu Jeong d'une main posée dans le dos, le côté tactile du jeune homme se dévoilait alors qu'il se sentait plus à l'aise au fil des minutes qui passaient. Il était aussi beaucoup plus lui-même, révélant son plus grand secret (qui n'en était un pour personne) son addiction au sucre. Et d'un air absolument sans remord, il haussa les épaules. Bien sûr qu'il pensait déjà au dessert, il y avait toujours une petite part de son cerveau qui pensait à la prochaine sucrerie. En anglais on disait « sweet tooth », un euphémisme lorsque l'on parlait de Son Haru. « J-je te ssssuis avec p-p-plaisir. Je c-c-cache bien mmmon jeu m-mais j'ai le rrrégime a-al-alimentaire d'un en-enfant de ccce qu'on m-mme dit. » Mais le petit air espiègle qu'il affichait montrait bien qu'il s'en moquait. Le bipper se mit à vibrer et Haru bondit presque pour aller chercher leur plateau. Les odeurs qui lui parvenaient au nez alors qu'il marchait jusqu'à leur table le faisaient saliver. Ses artères criaient « au secours » et ses papilles criaient « encore ». Souriant à la jeune femme, il la regarda se saisir de son burger avec un plaisir évident. Allez savoir pourquoi, c'était quelque chose qu'il aimait voir, ses yeux brillants et le rose de ses joues, il espérait que ce dernier n'était pas lié qu'à la chaleur mais aussi par le plaisir qu'elle avait à manger (et peut-être d'être en sa compagnie).

Sa contemplation fût interrompue par le gémissement de Yu Jeong et immédiatement, son cerveau de jeune homme dans la fleur de l'âge transposa ce son à une situation où il y aurait bien moins de monde et bien moins de vêtements dans l'équation. Son corps entier sembla s'éveiller et Haru en avala sa salive de travers, partant dans une quinte de toux qu'il essaya de noyer avec une grande gorgée de sa boisson. D'un geste de la main qu'il espérait rassurant, il priait pour ne pas avoir à expliquer ce qui venait de se passer. Il reposa son gobelet, souriant à la remarque de la jeune femme. « Jjje t-t-trouve aussi. M-mais mmmalheureusement c'est sous-c-co-côté. » Il lui fît un petit sourire en coin qu'il ponctua d'un clin d'œil. « On fffait partie de l-l-l'élite. » Et il croqua finalement dans son propre burger. Comme si elle lui donnait l'autorisation, il s'autorisa une nouvelle fois à détailler la tenue (et le corps) de Yu Jeong, ne cachant pas qu'il la regardait (vu qu'elle venait de l'inviter à le faire) et il hocha la tête reportant son regard dans le sien avant d'écarquiller les yeux à ce qu'elle venait de dire. Avec un petit air contrit, il lâcha un rire. « Un des mmmembres du g-groupe m'a b-b-balancé ? » Il fronça le nez, volontairement cette fois. « Ils ne fffont pas de mi-milkshakes iiici m-mais c'est mmmon pé-péché mmmignon. L-la prochaine fffois j-j-je te fais goûter. » Il remarqua son air dubitatif. « Je t-t-te jjjure que c'est b-bon. » Et il le disait avec tant de conviction, comment en douter ? « Jjje suis ssûr que t-toi aussi i-i-il y a des ch-choses que t-t-tu aimes et qui ffffont f-froncer le nnnez aux autres ooou alors que t-t-tu nnn'oses pas aaavouer. » Alors qu'il attendait de découvrir le plus grand secret de Yu Jeong (oh Haru...), il remarqua qu'elle n'avait pas posé son sandwich et à force d'effectuer une pression dessus, une rondelle de tomate menaçait d'en tomber. La fameuse tomate qui cherche à s'échapper, rien de grave en soi mais Yu Jeong avait mis du soin dans sa tenue et Haru ne souhaitait pas la voir ornée d'une vilaine tâche. Tel un preux chevalier, il se leva de son siège, juste assez pour se pencher vers elle et attraper, un extremis, le végétal fugueur entre son pouce et son index. « Aaattention, t-t-tu vas te t-tâcher. » De son autre main, il amena une serviette sous le sandwich pour limiter les risques. Une fois ce « damage control » effectué, il se rassit, déposant la tomate sur le plateau. Peut-être n'aurait-il pas fallu toucher l'aliment ainsi mais dans le feu de l'action, cela avait été la meilleure chose à faire. N'ayant plus de serviette pour s'essuyer les doigts, Haru porta son pouce à sa bouche, ôtant comme il le pouvait la sauce qui s'y trouvait puis recommença avec son index. Les convenances n'étaient pas ce qui pesait sur la conscience du jeune homme mais en croisant le regard de Yu Jeong, il se rendit compte que ce n'était sans doute pas un comportement très poli. Il s'éclaircit la gorge avant de reprendre son sandwich en main et d'en prendre une belle bouchée, l'air de rien.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence

Bae Yu Jeong aime ce message

Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Sam 18 Nov - 23:46
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Un régime alimentaire d'enfant ? Tu manques de laisser échapper une blague à ce sujet puisque tu le connais bien, avant de violemment te souvenir que tu n'as pas encore dit à Haru pour Eunji. Ce serait le bon moment, non ? Mais tu n'y arrives pas, les mots refusent obstinément de passer la barrière de tes lèvres alors que tu souris. Mais avant que la culpabilité ne te ronge plus encore, voilà que Haru saute tel un diable en boîte pour aller récuperer votre plateau, et cela te distrait efficacement. Tout à ton burger, tu ne vois même pas le regard que pose sur toi le bassiste, ni sa réaction à ton gémissement involontaire. Mais bon, qui pourrait le blâmer quand tu lâches des bruits pareils ? Cependant, ce que tu ne loupes pas, c'est sa quinte de toux qui te fait lâcher des yeux ton précieux burger. Tu poses sur lui un regard inquiet, hésitante à venir lui tapoter dans le dos pour faire passer ce qu'il a visiblement avalé de travers. « Tu t'étrangles dès la première bouchée ? tu le taquines, complètement inconsciente que c'est ta première bouchée qui l'a mis dans cet état. Est-ce que je dois craindre que tu ne survives pas à notre premier rendez-vous ? »

Faire partie de l'élite ? Oh, tu aimes cette idée ! Tu souris largement avant de prendre une nouvelle bouchée, sans gémissement de contentement cette fois. Non, tu es trop occupée à ne pas rougir sous son regard alors qu'une fois de plus il détaille ta tenue, ce que tu l'as invité à faire sans réellement t'en rendre compte, juste trop satisfaite de ton propre outfit.

Alors que tu le taquines sur le sujet des frites et des milkshakes, tu es plus que surprise de le voir esquisser un petit sourire que tu ne comprends d'abord pas. Tu clignes des yeux, confuse. Comment ça, balancé par un des membres du groupe ? Mais tu n'as même pas de contacts avec eux, si ce n'est les likes que tu laisses sur leurs Instagrams. Ta bouche s'ouvre sur un petit "o" de parfaite surprise. Ça alors ! Tu ne t'y attendais pas, et l'information a du mal à passer. Il fait vraiment ça ? « Personne ne m'a rien dit, non... wow, tu fais vraiment ça ? » Tu admets, tu serais curieuse de goûter, juste pour la science... puis à priori Haru a du goût, alors pourquoi ça changerait subitement ? Quoique... ne dit-on jamais que nul n'est parfait ? Pourtant il semblait si parfait jusque là... enfin, pas que savoir qu'il trempe ses frites dans son milkshake et arrive à te dire droit dans les yeux que c'est bon le rende moins parfait mais... well. « Tu me jures que c'est bon ? Tu prends quoi comme milkshake pour aller avec ça ? » Parce que bon, les saveurs chocolat ou fraise, mélangé aux frites, ça t'inspire absolument pas confiance. Mais si pour te faire goûter ça, vous devez obligatoirement passer par la case "deuxième rendez-vous", tu es partante.

Des choses que tu aimes et qui font froncer le nez des autres. Hum... à part les paillettes à outrance, c'est ça ? Parce que bon, des choses que tu n'oses pas avouer... « Niveau nourriture, tu veux dire ? » Songeuse, ton burger tenu en équilibre précaire dans une main, tu te tapotes le menton, levant les yeux au plafond alors que tu réfléchis. « Est-ce que aimer l'ananas sur la pizza entre dans la catégorie ? » Tu as beau réfléchir, tu es plutôt classique dans tes goûts alimentaires.

Et c'est là qu'il se penche vers toi, te prenant par surprise. Tu n'avais pas vu la tomate en pleine mission escape, qu'il rattrape juste avant qu'elle ne s'écrase et projette la sauce dont elle est maculée tout autour, et donc sur ta précieuse tenue. Bon, en tant que femme et surtout en tant que mère, tu as appris depuis longtemps comment retirer les tâches les plus tenaces, mais si tu peux t'éviter une bataille avec le tissu, tu es preneuse. « Oh, merci ! tu réponds, les joues rosies de plaisir devant sa prévenance. » Est-il possible de fondre comme ça devant son acte de chevalier servant ? Visiblement. Tu lances un regard noire à cette fugueuse de tranche, désormais posée sur le plateau. Tu aurais été dépitée de te tâcher, ce n'est pas glamour de se promener avec un habit portant la trace de son dernier repas. Or, devant Haru, tu ne veux être rien de moins que parfaite. Puis le voilà qui porte ses doigts maculés de sauce à sa bouche, chose qui ne te choque nullement jusqu'à ce qu'il croise ton regard, et tu te rends compte en même temps que lui du niveau de proximité qu'implique ce geste. Tu caches ta bouche derrière ta main alors qu'un petit rire amusé te secoue. « Alors ? tu le taquines en désignant sa main d'un mouvement du menton. Sur base de la sauce, comment trouves-tu mon burger ? » Ta blague serait moins nulle si vous n'aviez pas le même menu, mais sur le coup tu l'oublies. Tu es déjà bien trop occupée à picorer dans tes frites - mama mia, quel délice. Fromage et bacon, que demander de plus ? Tu zieutes celles de Haru, découvrant qu'il a pris celles au fromage. Sans réfléchir plus que ça, et peut-être aussi parce que vous semblez vous fondre assez facilement dans une attitude plus tactile et détendue, tu viens lever une de tes frites. « Les miennes ont du bacon en plus ! Tu veux goûter ? » Tu lui en tends une particulièrement bien couverte de fromage et de petits morceaux de bacon. « J'espère que tu ne trempes pas des frites comme ça dans du milkshake ! » S'il la prend entre tes doigts, quel gentleman. S'il la mange directement comme tu la lui tends, intérieurement tu es aussi fondue que le fromage qui recouvre vos frites. Mais quoi qu'il en soit, voilà qu'il finit avec un peu de fromage au coin des lèvres, et tes instincts de maman femme terriblement romantique te font tendre la main, venant essuyer du bout des doigts ce qu'il aurait très bien pu faire disparaitre d'un petit coup de langue. « Attends, tu as du... » Ton cerveau enregistre enfin ce que tu fais et tu te figes un instant, telle la biche devant les phares de la voiture (et tu piques un sacré fard, d'ailleurs). Te laissant retomber sur ton siège, tu éclates de rire, cachant à demi ton visage derrière ton burger déjà bien entamé. Yep, vous devenez décidément très à l'aise l'un avec l'autre. « Rolala, décidément ! Je suis désolée, je n'ai pas réfléchi... » Heureusement que tes habitudes n'impliquent pas de t'humidifier les doigts avant d'essuyer quelque chose sur le visage de ton fils, comme les vieilles personnes. Tu serais déjà en train de mourir de honte. « Tu en as encore un tout petit peu... juste là... » Tu désignes l'endroit sur ton propre visage, les joues toutes rouges de gêne.

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Lun 20 Nov - 11:18
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Aurait-il eu l'air stupide (ou obsédé?) s'il lui avait avoué qu'il s'était étranglé non pas sur son burger mais avec sa propre salive ? En même temps, ce n'était pas de sa faute, le bruit qu'avait émis la jeune femme était assez équivoque il fallait bien le reconnaître... Il se contenta de prendre un air contrit et d'enchaîner, il ne se voyait pas aborder ce sujet dès leur premier rendez-vous. Certains lui diraient aussi qu'avouer qu'il aimait tremper ses frites dans son milkshake n'était pas non plus un sujet à aborder lors d'un premier rencard. Son frère lui avait déjà dit que c'était écœurant à plusieurs reprises, lui signalant qu'on le regardait faire. Heureusement pour Haru, le regard des autres lui importait bien peu et il ne voyait aucun dégoût dans celui de Yu Jeong, juste une grande curiosité qui faisait briller ses jolis yeux. « Jjje t-t-te jjure que c'est b-bon. » Il leva sa main gauche et plaça sa main droite sur son cœur, comme s'il portait serment. « I-i-il faut choisir d-d-des parfums p-p-plutôt doux. Mmmon préféré est v-vvvanille. » Parce que des parfums plus marqués comme du chocolat, de la fraise ou son préféré cookies & cream passaient moins bien avec les frites. « On g-goûtera la p-p-prochaine fffois. » C'était peut-être trop optimiste mais il espérait vraiment que c'était une promesse.

Haru refusait de croire qu'il était le seul à aimer des choses qui pouvaient sortir d'une certaine banalité culinaire. Curieux de découvrir le plaisir coupable de Yu Jeong, il était presque déçu d'entendre le banal ananas sur la pizza hawaïenne. Avant de pouvoir l'exprimer, les réflexes de sauveteur de Haru furent sollicités et à défaut de sauver la vie d'une personne en danger, il sauva la tenue de la jeune femme d'une belle tache de gras. Ses doigts étaient plein de sauce, il n'imaginait pas ce qui serait advenu de la salopette de Yu Jeong. Il était bien embêté en tout cas sans serviette pour s'essuyer et digne d'une scène de « retour à l'état sauvage », il se débarrassa de cette sauce en se léchant les doigts. Réalisant qu'il avait peut-être eu des airs de Cro-Magnon, il était prêt à s'en excuser mais Yu Jeong semblait plutôt amusée par le naturel dont il avait fait preuve. Avec un petit rire, il leva le pouce en l'air, ils avaient le même sandwich mais il voulait bien prétendre que le sien était plus savoureux quelques instants. Alors qu'il allait se ressaisir de son burger, une frite recouverte de fromage fondu et de bacon se pointa sous son nez. Il releva les yeux pour regarder la jeune femme. « O-oh ! » Et avec un sourire, il vint maintenir le poignet de la jeune femme pour le stabiliser alors que ses lèvres se refermait sur le morceau de pomme de terre. Alors qu'il croquait dedans, la remarque de Yu Jeong le fît rire, et il baissa la tête pour ne pas en laisser échapper un morceau. Il secoua la tête. « N-n-non. Il fffaut que ce s-ssoit d-des f-f-frites nnnnatures. C'est t-t-trop sssinon. » Son nez froncé n'était, cette fois, pas un tic mais une moue de dégoût à imaginer ce mélange qui, pour le coup, n'avait rien d'appétissant. Hochant la tête, il s'apprêtait à complimenter le choix qu'elle avait fait avec ces frites mais les mots moururent dans sa gorge alors qu'il sentit le pouce de Yu Jeong frôler ses lèvres. C'était soit une indigestion expresse soit un envol de papillons mais il se passait clairement quelque chose dans le ventre de Haru à ce moment. Leurs expressions étaient assez similaires, ce qui était comique à bien y penser, des grands yeux ronds et des joues teintées de rose. Son cerveau se remit en route que lorsqu'elle se rassit, et à son tour, il passa son propre pouce sur la commissure de ses lèvres pour terminer ce qu'elle avait entrepris avant de battre en retraite.  « Nnnne t-t-t'excuse pas. C'était m-mmmignon comme a-a-attention. » Peut-être un peu infantilisant mais il y avait quelque chose de prévenant dans ce geste. Sur ces derniers échanges, Haru devait bien constater qu'ils avaient moins d'hésitation à se rapprocher l'un de l'autre. Ce qui les faisait rougir était plutôt l'appréhension de la réaction de l'autre... Rendu courageux par ces petits gestes, il sourit et vint poser sa main sur celle de Yu Jeong. Son sourcil relevé illustrait une question qu'il ne posait pas. Elle ne semblait pas contre ce contact, elle ne retirait pas sa main. Il descendit doucement ses doigts pour venir jouer avec ceux de Yu Jeong, il constata presque avec surprise qu'elle avait des mains assez petites, c'était adorable. Il lâcha un petit rire, amusé par leur gêne et par son constat. Il releva son regard espiègle vers elle. « C-c-comment tu fffais p-pour tenir t-ton burger aaaavec de s-ssi p-petites m-mmmains ? » Évidemment, avec ses grandes mains de bassiste, il ne pouvait « relate ». Preuve en était, d'une seule main, il reprit son sandwich et en mordit une bouchée qu'il avala assez rapidement, c'était qu'il prenait la confiance notre Haru... « Et d-d-donc tu d-disais, l'aaaananas sur la p-p-pizza ? » C'était presque héroïque de réussir à reprendre le fil de la conversation.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Lun 27 Nov - 21:40
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Est-ce une forme de curiosité morbide que de réellement te demander si ça peut être bon de tremper ses frites dans du milkshake ? Des parfums doux ? C'est vrai que ça fait sens. À sa promesse, parce que tu décides de prendre ses mots comme tels, tu hoches doucement la tête. Oui, tu es curieuse de goûter, et si c'est ce qu'il faut pour avoir un deuxième rendez-vous, tu prends.

Un sauvetage de tenue plus tard, tu prends un peu (mais vraiment un peu, cutie que tu es) la confiance, portant une frite recouverte de fromage à l'attention d'Haru. Est-ce que tu t'attendais à ce qu'il attrape ton poignet pour le stabiliser avant de voter la frite entre tes doigts, directement à sa bouche ? Non. Est-ce que tu as mourru intérieurement ? Oui, absolument. Tu es aussi fondue que le fromage sur vos frites. Mais tu tiens bon, extérieurement tu as juste le rose aux joues, mais intérieurement... il te fait de l'effet ce garçon, c'est indéniable.

Des frites natures, ça semblait logique mais tu préfères poser la question, sait-on jamais. Tu es même presque soulagée en remarquant que l'idée de tremper des frites au fromage dans du milkshake semble plus le dégoûter que le tenter. Ça, tu sais que tu n'aurais probablement pas osé goûter tant le mélange semble improbable.

Visiblement, ton état de fondue avancée a également touché ton cerveau puisque tu as un geste aussi maternel que tendre ; la réalisation te fait mourir de honte sur ta chaise, bien que tu ne peux nier avoir apprécié la sensation de ses lèvres... enfin, du coin de ses lèvres sous ton doigt. « J'ai des réflexes de maman, je suis désolée... » Et c'est le cas de le dire... toujours aussi mortifiée, tu sautes presque au plafond en sentant sa main sur la tienne, et le rouge sur tes joues s'intensifie... mais de plaisir cette fois, et non de gêne. Tu ne las retires pas, savourant la sensation de sa paume chaude sur ta petite main, les callosité de ses doigts sur ta peau. Malgré toi, ton esprit gambade, se demandant déjà ce que ça ferait de le sentir balader le bout de ses doigts sur ta main, ton bras... le reste de ton corps. Ah. Stop. Tu te flanques des claques mentales. Don't be a horny mess, tu as juré de ne plus coucher avec quelqu'un avant d'être en couple avec ledit quelqu'un.

Oh boy, comme s'il lisait dans tes pensées (ce que tu n'espères pas, vu les pensées très peu catholiques qui viennent de te traverser l'esprit), voilà qu'il commence à jouer avec tes doigts, et tu le laisses complètement faire, avant de laisser échapper un petit rire amusé devant sa question. C'est vrai que tu as de petites mains, de très petites mains. Mais ça va avec le reste de ta personne, en général ça ne "choque" que quand on compare la taille de tes petites pattes avec celles de... well, n'importe quel être adulte. « Par la force de la pensée, évidemment ! » Un nouveau rire, et tu secoues légèrement la tête. Tu admets, tu es jalouse de sa capacité à continuer à manger son burger d'une seule main. Mais tu n'as nullement envie de retirer ta main de sous la sienne, tu apprécies bien trop le contact. « Je le tiens à deux mains, tu finis par dire. C'est la seule manière, sans quoi tout s'échappe de tous les côtés. » Tu ne récupères pas de suite ta main, préférant picorer dans tes frites, mais tu finis par devoir la retirer à regret de sous celle du bassiste ; ton burger refroidi lentement mais sûrement, et tu préfèrerais le finir avant qu'il ne soit froid. C'est toujours moins bon quand c'est froid. Tu lèves ton burger, bien tenu entre tes deux mains, pour lui montrer le pouvoir de tes petites pattes. Puis bon, quand on est une femme et que l'industrie textile ne vous offre que des pantalons sans poche, on apprend vite à tenir beaucoup de choses dans ses mains.

Tu avais espéré qu'il oublie ta réponse bateau, alors tu prends une grande bouchée pour gagner du temps. C'est inutile, ceci dit, rien ne te vient à l'esprit. « Je n'ai eu aucune autre idée, tu finis par admettre. Je ne parviens pas à penser à une combinaison bizarre que j'aime... » Es-tu trop classique dans tes goûts ? Oh non. Et s'il pensait que tu es fade comme personne ? Et si tu n'étais pas à la hauteur pour le bassiste, qui a certainement une vie bien plus haute en couleurs que toi ? Tu ravales précipitamment ces pensées, refusant de les laisser gâcher ton merveilleux rendez-vous. « Qu'est-ce qu'il y a d'autre comme combinaisons bizarre de nourriture ? Ça m'inspirera peut-être... » Puis soudain, l'illumination ! Tes yeux s'écarquillent et tu en laisses presque tomber ton burger, que tu reposes donc délicatement sur le plateau avant de faire des bêtises. Tu avales une gorgée de thé glacé avant de lâcher ton idée. « Puisqu'on parle de combinaisons étranges... j'ai une idée pour le dessert ! » Tu n'es absolument pas certaine de toi, peut-être que tu vas juste te ridiculiser ou qu'il va te trouver bizarre, mais c'est à tenter. « Il y a un glacier pas loin, vraiment bon... mais il propose aussi une carte un peu particulière. Des saveurs du style wasabi, ou oignon... et, heu... j'aime beaucoup sa glace à la fleur de cerisier et fleur de sel. » Le voilà, ton pêché mignon inavouable.

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Dim 3 Déc - 22:07
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Loin de s'offusquer du geste que Yu Jeong avait eu, Haru voyait ces rapprochements comme le fait qu'ils étaient de plus en plus à l'aise l'un avec l'autre. Lui en tenant son poignée, en sauvant sa tenue, elle en étant prévenante avec ce geste de « maman » comme elle disait. Lui n'avait pas vu son mouvement de cet œil, loin de là, il avait apprécié son attention et sa prévenance. « Nnne t'excuses p-p-pas jjj'ai trouvé ça m-mmmignon. » Et comme pour illustrer qu'il n'était pas dérangé par ce geste, Haru se jeta à l'eau pour lui prendre la main, en quelque sorte. Il lui avait fallu du courage et à la fois il ne lui en avait pas fallu du tout, c'était assez naturel pour lui d'être tactile et il avait l'impression de simplement révéler une nouvelle partie de lui à la jeune femme.

Il l'avait déjà remarqué, mais alors qu'il pouvait jouer avec la main de Yu Jeong, il se rendait compte de la différence de largeur de leurs paumes et de la longueur de leurs doigts. Si sa remarque aurait pu apparaître moqueuse, malgré son sourire taquin, il n'en était rien, c'était même plutôt mignon si vous le lui demandiez. D'ailleurs, Yu Jeong ne sembla pas en prendre ombrage. Avec un rire, il accueilli sa réponse, appréciant sa répartie et son humour. Inclinant légèrement la tête à la précision de la jeune femme, il se permit une petite moue dubitative. « Mmmême à deux m-m-mains, ce n-n-n'est pas c-concluant pour t-t-tout rrrretenir. » En témoignait la fameuse tomate abandonnée sur leur plateau. Finalement, il fut obligé de lui rendre sa main et tout comme elle, il retourna à son burger non sans une petite once de déception.

Ce n'était pas pour autant que ce retour à leur repas les enferma dans le silence. Depuis leur première soirée, Haru avait oublié sa réticence à parler, se sentant à l'aise pour ne pas être gêné par son bégaiement et les tics qui l'accompagnaient. Cependant, il n'allait pas se lancer dans un débat sur la pizza hawaïenne, elle revenait assez souvent partout. Il prit, du coup, le temps de réfléchir à la question de Yu Jeong, machant doucement la bouchée de burger qu'il venait de mordre. « Mmh. » Il déglutit finalement et secoua légèrement la tête. « Jjje n-n-n'ai pas d-d-d'idée qui mmme vient c-comme ça. M-m-mais c'est le gggenre de t-trucs où on t-t-te d-dit que ça r-r-rrressemble à une en-envie b-bizarre de fffemme en-enceinte. » On lui avait déjà fait la remarque pour sa manie de tremper ses frites dans ses milkshakes. Une frite dans la bouche, il la regarda les yeux ronds, attendant avec presque excitation sa soudaine illumination. Autant dire qu'il ne fut pas déçu car il grimaça à l'idée d'une glace saveur wasabi et encore plus à l'idée d'une glace à l'oignon. « Waaasabi ? » C'était déjà quelque chose qu'il n'aimait pas trop en temps normal mais dans une glace... « Aah t-tu vois que t-t-toi aussi tu aaas quelque ch-chose de b-bi-bizarre dans t-tes goûts ! » Il inclina légèrement la tête, se saisissant de son gobelet sans pour autant prendre de gorgée de sa boisson. « Fffleur de ce-cerisier et f-f-fffleur de sel ? Tu mmme j-j-jures que c'est b-bon ? » Il reprenait les mêmes termes qu'elle avait elle-même utilisé un peu plus tôt. Il porta enfin la paille à ses lèvres pour prendre une gorgée de sa boisson puis reposa son gobelet. « Okay. Jjje te s-sssuis. » Il leva la main comme un avertissement. « M-m-mais pas w-wa-wasabi. Jjj'aime m-manger épicé mmmais p-p-pas ce qui p-p-pique c-comme le wa-wasabi ou la mmmoutarde. » Il n'y avait pas grand chose que Haru n'aimait pas lorsqu'il s'agissait de nourriture mais les trucs qui piquent le nez, très peu pour lui.

Comme souvent, Haru mangeait plutôt vite, il n'était pas surprenant pour lui d'avoir terminé son burger avant Yu Jeong. Il essaya de terminer ses frites plus tranquillement mais le fast de fastfood était bien là pour les types qui mangeaient aussi rapidement que lui. Il ne pressa pas la jeune femme pour autant, étrangement satisfait à la voir manger avec appétit et sans retenue liée à une quelconque coquetterie. Il la regardait avec un petit sourire, il espérait ne pas avoir l'air trop flippant. « N-n-ne t'oblige p-pas à mmmanger vite p-pour me rrrattraper. J'ai p-p-pris l'habi-bi-tude de mmmanger vite avec les g-g-gardes à la c-caserne. » Manger vite entre deux interventions, après quelques semaines, c'était devenu une habitude pour Haru qui avait déjà tendance à manger avec appétit. Avec une certaine retenue pour ne pas aller trop vite, il mangeait ses dernières frites, essayant de les faire durer pour que Yu Jeong ne ressente pas le besoin de ses presser.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Contenu sponsorisé
 
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide